Les 11 mesures du plan de rigueur "le plus dur depuis 1945"

 |   |  826  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Retrouvez les mesures d'austérité que propose François Fillon pour réduire le déficit.

François Fillon a annoncé ce midi une dizaine de mesures pour tenir les objectifs de réduction du déficit malgré le ralentissement économique, avec l'objectif de conserver la note "triple A" de la France.

Introduction : les principales déclarations de François Fillon :

"Le mot faillite n'est plus un mot abstrait. Notre souveraineté financière, économique et sociale" exigeait des efforts collectifs et prolongés et même quelques sacrifices".

"Il faudra économiser un peu plus de 100 milliards d'euros pour parvenir à 0 déficit en 2016. Il n'y a pas d'autre moyen que de réduire les dépenses et augmenter la TVA de manière ciblée. Il ne s'agit pas d'une rupture mais d'une accélération de ce qui était prévu".

"La moitié sera des économies de dépenses, la moitié sur les recettes grâce au rabot sur les niches fiscales".

"L'équilibre budgétaire n'a jamais été atteint depuis 1975".

"Le temps est venu d'ajuster les efforts de la France. Avec le président de la République, nous n'avons qu'un seul objectif, celui de protéger les Français contre les graves difficultés que rencontrent aujourd'hui plusieurs pays européens".

"La main du président de la République de tremble pas dans cette affaire".

Les mesures supplémentaires représentent 7 milliards d'euros en 2012 et 11,6 milliards en 2013.

Voici le détail des mesures annoncées en direct par François Fillon :

1 - Budget de l'Etat : 500 millions d'économies en plus par rapport au 1 milliard d'euros déjà annoncé. En tout, le budget de l'Etat baissera de 1,5 milliard d'euros. A partir de 2013, 1 milliard d'euros d'économies par an. "Ce que nous voulons conforter en premier, c'est la réduction de nos dépenses publiques, car c'est le premier levier d'assainissement de nos finances". Réduction des surfaces occupées par les administrations portée à 5% pour les trois prochaines années et programme de cessions immobilières accéléré pour atteindre 500 millions d'euros par an.

Gain attendu : 1,5 milliard (1er plan inclus)

2 - Dépenses de santé : la progression des dépenses de l'assurance maladie serait "ramenée à 2,5% à partir de 2012", au lieu des 2,8% prévus au départ.
"Nous avons décidé de ramener l'Ondam, c'est à dire la progression des dépenses de l'assurance maladie à 2,5% à partir de 2012". L'effort sera poursuivi jusqu'en 2016.

Gain attendu : 500 millions d'euros.

3 - Niches fiscales : nouveau coup de rabot sur les niches fiscales les plus coûteuses. Suppression du Scellier en 2012, recentrage du PTZ+ sur l'immobilier neuf, rabot de 20% sur l'éco-PTZ.

Gain attendu : 2,6 milliards d'euros d'économie d'ici 2016

4 - Retraite : l'âge légal à 62 ans interviendra en 2017 au lieu de 2018. L'économie atteindra 4,4 milliards d'euros sur la période 2012-2013. "C'est aussi un moyen de renforcer la compétitivité de l'économie française".

Gain attendu : 1,3 milliard d'euros en 2016 et réduction de l'endettement de 4,4 mds d'euros d'ici 2016.

5 - Barème de l'impôt : les barèmes de l'impot sur le revenu, de l'ISF, et celui sur les donations et successions, d'ordinaire indexés sur l'inflation, seront gelés "exceptionnellement" en 2012 et 2013 au niveau de 2011, et ce jusqu'au retour en dessous de 3% du déficit public. 

Gain attendu : 3,4 milliards d'euros dont 1,7 milliard d'euros en 2012.

6 - Prestations sociales : la revalorisation des prestations sociales sera limitée à 1% pour 2012-2013 au lieu d'être indexée sur l'inflation. "Contrairement à d'autres pays, nous avons décidé de ne pas geler l'indexation, mais de la limiter à 1%, qui constitue la prévision de croissance". Les minima sociaux (minimum vieillesse etc.) ne seront en revanche pas limités à 1%.

Gain attendu : 500 millions d'euros.

7 - Prélèvement forfaitaire libératoire : l'imposition sur les dividendes, les gains sur les livrets bancaires, l'assurance-vie etc. sera porté à 24% contre 19% auparavant. Depuis le 1er octobre les prélèvements sociaux sont déjà passés de 12,3 à 13,5%. Au total, par rapport au 1er janvier dernier, on passe donc d'un prélèvement forfaitaire libératoire de 31,3% à 37,5%. Ainsi, un livret bancaire rapportant 5% brut rapportera 3,13% net contre 3,44% en début d'année.

Gain attendu : 600 millions d'euros

8 - Impôt sur les sociétés : majoration temporaire de 5% pour l'impôt sur les sociétés en 2012 et 2013, mais uniquement pour les entreprises dont le chiffre d'affaires dépasse 250 millions d'euros.

Gain attendu : 1,1 milliard d'euros.

9 - Hausse de la TVA : la TVA portée de 5,5 à 7% sur "sur tous les produits et les services à l'exception des produits de première nécessité, notamment l'alimentation" et les services aux handicapés. Un échec de la TVA sur la restauration ? "Non, la  TVA était à 19,6%. Elle est passée au taux réduit mais celui-ci est désormais à 7%".

Gain attendu : 1,8 milliard d'euros dès 2012.

10 - Dépenses électorales : le plafond de dépenses de campagne remboursés par l'Etat sera raboté de 5%.

Gain attendu : environ 5 millions d'euros

11 - Salaires du gouvernement : gel du salaire du président de la république et des ministres. "J'appelle les présidents des grandes entreprises à faire de même".

Gain attendu : symbolique

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/03/2012 à 14:50 :
i love you Fillon, t'es trop mon idole !!!!!!! peace & love !!! amen
a écrit le 08/11/2011 à 14:30 :
La main du président de la République de tremble pas dans cette affaire". c'est inquiétant de lire cela, notre ministre est fort, non! et du reste qu'en sait il?
il est aussi cumulard, calculez ce que représente les sommes dépensées pour les élus dans ce pays, incluez y les avantages à vies de beaucoup et vous aurez des centaines de milliards de bénéfices.
Car depuis l'ère des nouvelles technologies, aucun poste supprimé chez nos élus, pourtant il existe des logiciels qui peuvent faire le boulot, il suffit de savoir les utiliser. Quand on voit ce que coûte aussi les réunions, les sommets ( nuit à Cannes a + de 30 000 euros) les déplacements de Sarkozy ( qui se chiffrent à des centaines de millions d'euros par an) les jets de nos ministres pour des trajets inférieurs à 200 km les budgets dépensés pour les petits fours et les réceptions, ( culture française oblige) les W.E du président au château de Versailles, etc, et les millions dépensés pour connaitre ce que les français pensent d'eux, c'est incroyable. Pas besoin de conseillers qui sont payés des milliers d'euros par mois, s'ils n'ont pas le courage de leur dire ce que nous pensons d'eux et de leur travail, Pauvre pays, nos politiques ne valent pas mieux que les politiques grecs.
a écrit le 08/11/2011 à 11:24 :
Encore une fois les mesures en faveur de ce qui crée de la richesse, et donc l'emploi sont absentes. Une suppression des charges sociales pendant 2 ans avec une mécanique simple et compréhensible par tous : 50% d'abattement pendant la période d'essai, suivis d'une exonération totale jusqu'à 2 ans en cas de CDI validé. Moins de chômeurs donc moins de dépenses sociales, et plus de travailleurs pour relancer la machine économique de la France.
Réponse de le 08/11/2011 à 14:08 :
et les caisses de sécurité sociale, de chômage, de vieilliesse en déficit énorme...
Par contre, les exonérations de COTISATIONS SOCIALES (et non charges...) laissées aux grosses entreprises comme Renault etc ont représentées en 2010 l'équivalent d'un salaire brut de 1600? x le nombre de chômeurs en France...
Donc l'Etat, au lieu d'en faire cadeau aux entreprises, aurait pû faire travailler l'ensemble des chômeurs en France, bien les payer; ce qui aurait relancé la consommation et renfloué les caisses en déficit puisque qui dit salaire dit cotisations...
a écrit le 08/11/2011 à 10:35 :
Le gouvernement a-t-il la main sur le fonctionnement des collectivités territoriales ? parce là aussi il y a un sacré gisement d'économies!!
Réponse de le 08/11/2011 à 14:24 :
les collectivités territoriales sont autonomes dans la gestion de leur budget. Depuis les lois successives de la décentralisation (1982), le gouvernement n'a plus aucun pouvoir sur le budget des collectivités qui sont totalement libres sur ce point. L'Etat verse encore des dotations compensatoires aux collectivités en compensation du transfert aux collectivités de certaines de ses compétences antérieures.
a écrit le 08/11/2011 à 8:29 :
Ce plan est ridicule. Les dépenses sont rabotées d'une fraction par rapport au budget de l'Etat, alors que dans n'importe quelle entreprise commerciale, face à une situation de crise, les coupes seraient de 10 à 30% des budgets antérieurs voire plus. Par ailleurs le saupoudrage, ci cher à la classe politique, pour faire rentrer de l'argent va s'avérer foireux. Les Français serrent leurs dépenses : ils les serreront encore plus. Ceux qui n'auront que le minimum pour vivre (retraités) auront faim, seront mal soignés...
Le coût du salaire social n'est pas abaissé : donc la compétitivité du travail ne sera pas au rendez-vous. Bien entendu les prévisions de croissance sont à mettre à la poubelle.
L'extrême médiocrité, veulerie et l'incapacité de nos dirigeants à casser le coût des budgets va encore une fois nous faire entrer dans "d'obscures et terrifiantes bondes" pour reprendre les mots que j'écrivais en 1996 dans un éditorial consacré à la déroute des retraites.
Que les hommes politiques dans leur ensemble prennent garde car le livre blanc internet des doléances ne cesse de grandir. Ils ont été les ferments ces dernières quarante années de la décadence économique qui consiste à dire que deux nuits d'un président au Carlton ce n'est pas 37 000 euros mais 6 ou 7 000. Même le deuxième chiffre est exorbitant et je ne connais que peu de chefs d'entreprise y compris dans les plus grandes qui s'y oseraient - afin de ne pas risquer de redressement fiscal, par exemple.

Le peuple à tous les étages de la société est exaspéré car il sait que les mesures prises seront couronnées d'échec.
Réponse de le 08/11/2011 à 14:27 :
on peut dire ce qu'on veut sur les mesures d'économie. mais les vôtres sont totalement incohérentes : d'une part vous vous plaignez que ces mesures vont créer de la pauvreté et de l'autre côté vous estimez qu'il faudrait faire des coupes de 30 %. Soyez cohérent et ne dites pas n'importe quoi.
a écrit le 08/11/2011 à 7:50 :
Je ne vois pas où le PFL à 19% touche à l'assurance vie. Ras le bol des approximations liées au manque de culture financière des journalistes
Réponse de le 08/11/2011 à 8:58 :
ça sort de la bouche de fillon.... ras le bol de ses banquiers qui savent pas lire ;)
Réponse de le 08/11/2011 à 10:51 :
En cas de rachat partiel sur le contrat d'assurance vie, le PFL s'applique ou non. Cela dépend de l'option fiscale choisie pour le rachat par le souscripteur !
Réponse de le 08/11/2011 à 14:10 :
donc un conseil, pour tout vos livrets d'épargne imposables, appelez votre banquier pour choisir l'option déclaration plutôt que le PFL!!!
a écrit le 08/11/2011 à 6:57 :
Et si on éliminait aussi les contributions/financements de l'état aux les syndicats?
Réponse de le 08/11/2011 à 14:11 :
et ensuite, qui négocie ton salaire, qui défend tes droits? ton patron??? Laisse moi rire...
a écrit le 08/11/2011 à 6:28 :
le point 11 nous rappelle qu'on ne touche pas à l'essentiel : le caractère médiéval de notre société, car là où le peuple est contraint pas la loi et le fisc, nos dirigeants, aux performances pourtant médiocres et aux bonis de prédateurs, sont invités à faire preuve de civisme... si ça ne les dérange pas trop... je propose un point 12 ; super impôt de solidarité de 50% à mêmes des hauts salaires qui n'arriveraient pas à se dégeler et fondre un peu.
a écrit le 08/11/2011 à 5:49 :
Avant 1974, il n'y avait pas de fracture entre les couches sociales, et c'était loué comme le grand signe français d'une économie et d'une société dévelopées.

Depuis 1974 la seule logique aura été de créer et de creuser la fracture sociale, où le seul bon côté est celui des riches, le financement des déficits et de l'assistanat étant mis à la charge exclusive des classes moyennes. À ce jeu, le gouvernement Sarkozy - Fillon n'aura brillé que par son cynisme : c'est le signe du quinquennat.

Le plan Fillon n'a aucun autre but que de continuer à faire pulluler comme jamais le nombre des assistés, quand dans le même temps on les désigne comme les parias de la société : il s'agit bien du plus pur cynisme.

S'ils s'accrochent au triple A, ce n'est même pas du fait d'avoir pris enfin la mesure de l'état où sont tombées l'économie et la société françaises, mais pour de pures raisons électorales : c'est exactement le spectacle qu'ils nous montrent, c'est exactement ce qu'ils nous démontrent.
a écrit le 07/11/2011 à 23:50 :
7 milliards d'Euros d'économies, ce n'est que 0,4% de la dette de la France. C'est ridiculement peu, pour sauver le pays de la faillite... Ces saltimbanques se moquent du monde !
a écrit le 07/11/2011 à 23:36 :
les "pauvres" doivent ils aussi payer les dégâts des financiers ?? oui puisque les allocs seront indexés sur la croissance qui a disparu ...
faudrait un peu plus d'équité dans notre France ! "aider" les riches avec des niches ne suffit plus à maintenir la croissance ! la politique de Sarko s'avère être un fiasco ! l'argent doit tourner ! trop de pauvreté tue la croissance et l'économie s'essouffle car la récession est là même avec les "riches" ...
les bénéficiaires des scelliers ont récupéré plus d'argent que certains bénéficiaires d'allocs plus modestes ! ça se discute quand l'état est en déficit ?
a écrit le 07/11/2011 à 23:06 :
La niche Copé a couté près de 20 milliards d'euros en trois ans à l'Etat depuis 2007, et de l'autre coté ce même gouvernement nous impose des mesures de restrictions supplémentaires qui vont encore toucher une grande partie de la classe moyenne.... Cherchez l'erreur... Moi j'ai l'impression de payer les cadeaux qui sont fait à nos "cher" grandes entreprises.... et d'ailleurs elles nous remercient bien puisqu'elles ne se gênent pas pour délocaliser, licencier, et faire du chantage à l'exode fiscale !
Réponse de le 08/11/2011 à 6:12 :
Juste, les grandes entreprises se moquent du peuple comme se moque du peuple l'équipe de l'UMP : Union qui Méprise le Peuple, Union du Mensonge Politique, Union qui Marche sur le Peuple
a écrit le 07/11/2011 à 22:38 :
*Aucune* "mesure" concernant le budget énorme de l'armée...C'est à vomir.
a écrit le 07/11/2011 à 22:32 :
La CGT, ses bons amis, et le FN ne peuvent s'empêcher de faire une génuflexion à la démagogie.
Comment peut-on faire croire qu'en fustigeant les marchés, c'est-à-dire les prêteurs qui nous font vivre 2 à 3 mois sur 12, on assure un avenir aux Français ?
Tous les partisans de l'augmentation du temps libre, de la protection sociale et du pouvoir d'achat devront se faire une raison : on arrivera pas à rembourser 1700 milliards en bossant moins.
Cibler les agences de notation en faisant croire aux Français que c'est la cause de notre endettement est vraiment digne de la leçon de politique des Inconnus : il ne faut pas prendre les gens pour des cons, mais il ne faut pas oublier qu'ils le sont. Merci M.Thibault.
Réponse de le 07/11/2011 à 22:45 :
Et pour le Japon endetté à 200% du PIB tu dis quoi ?
Réponse de le 07/11/2011 à 23:15 :
la dette du japon est un marché domestique, le Japon n'est pas du tout dans la même configuration que la France où les non résidents détiennent une part plus importante de notre dette. Bien que le niveau d'endettement/ PIB soit deux fois plus élevé qu'en France, le Japon n'est pas sujet aux memes pression des marchés. D'autres part le Japon détient des actifs très importants notamment des actifs financiers donc en nette la dette du Japon peut facilement être réduite de moitié
Réponse de le 08/11/2011 à 6:01 :
de toute manière avec les français c'est toujours les mêmes contradiction : du bank bashing d'un coté mais par contre pour se payer le nouveau iPad ou la nouvelle voiture ils sont bien content d'avoir un banquier qui leur prête de l'argent
Réponse de le 08/11/2011 à 9:52 :
Ne comparons pas le travailleur japonais au travailleur français, ce serait faire insulte au Nippons !!!
a écrit le 07/11/2011 à 22:30 :
M.Fillon restera dans les mémoires comme celui qui savait, mais qui n'a pas eu le courage de faire..il n'est pas le seul, car Lemaire est à mettre dans le même sac. Vivement 2012!
Réponse de le 08/11/2011 à 9:45 :
Lorsque l'âge de la retraite est passé de 65 à 60, Hollande savait la folie qui était dans cette mesure démago. Rocard a dit " folie ", un contre projet, complètement démentiel a été mis sur le tapis par Teulade, un grand ami de Hollande, ce dernier projet a été accepté par Mitterant, la suite on la connait... tous savaient, mais ces champions du délire sont passé outre...électorat oblige. Même chose avec les anti-réformes de gauche, mortelles pour la France. mais surtout... SILENCE !!!
a écrit le 07/11/2011 à 22:06 :
En déclarant publiquement ce midi que le mots faillite n'est plus un tabou et que la situation est sérieuse, le premier sinistre F. Fillon a infligé un jugement définitif et sans appel des 4 années de son tandem avec Paul Nagy de Bocsa, PNB pour les intimes. PNB, n'a même pas eu le courage, lui que l'UMP nous vend comme le Tarzan du XXIè siècle, de regarder les Français dans le blanc des yeux et leur annoncer qu'ils allaient payer les cadeaux fiscaux faits aux plus riches en début du mandat. Quel est l'état des 4ans de notre Shadock président:
1- Le budget 2011 sera déficitaire de 95.5Mlds plus 29Mlds de Garantie accordée à Dexia
2- Le budget 2012 est attendu déficitaire de 75 Mlds en prenant en compte les mesures Fillon de ce jour.

ces constations sont comme une tâche sur la chemise de celui qui se veut le père de la règle d'or sur les déficits publics. Mais bon, passons.

Quels sont alors les niches fiscales qui peuvent rapporter rapidement beaucoup d'argent dans les caisses?

1- La fin des 35h, rapporterait 22Mlds
2- La fin de l'exonération des heures supplémentaires, 3.3Mlds (coût cumulé depuis 2008, 12.5Mlds)
3- Suppression de l'allègement des charges sociales sur les bas salaires, niche Fillon, nous rapporterait tout de suite 22Mlds + 400Mlions d'allègement sur les travailleurs saisonniers agricoles.
4- Niche Copé sur l'exonération sur les plus-values lors de la vente de filiales, un peu plus de 7Mlds
Les enfants de la patrie, dans mon pays d'origine le Congo-Brazzaville, le général Président aurait dit que nous sommes en "PAS, Programme d'Ajustement Structurel". Mais, comme je fais un de la prospective, je pense qu'après l'élection de 2012, nous rentrerons en "PASR, Programme d'Ajustement Structurel Renforcé".

Quand à la convergence entre l'Allemagne et la France, le nouveau dada de nos énarques, je pense que ce sera un peu raté. En réalité, la France et l'Allemagne sont en décalage de phase (quadrature de phase pour les physiciens). Pendant que la France entre en ajustement structurelle, l'Allemagne annonce des allègements d'impôts. Dommage!

Pour redresser la situation de la France, le général président dirait qu'il faut accepter le "VDA, Vivre Durement Aujourd'hui, pour vivre mieux demain".
Quand à Shadock PNB, je ne souhaite pas l'accabler; Il n'était élu pour augmenter les impôts, au final ce sera 87Mlds d'impôts supplémentaires. Il fanfaronnait devant les restaurateurs (souvenez-vous de ceux qui veulent vous la retirer), il annonce que la TVA restaurateur pas de 5.5 à 7%. Il voulait faire de la France un pays de propriétaires, la suite on la connait.

Je suis venu pour servir et non pour me servir, avait dit le professeur président Pascal Lissouba, l'homme des trois palmiers.


D'Italie, je pense à mon As de coeur, l'Allemagne.
a écrit le 07/11/2011 à 21:20 :
manquerait plus qu'ils s'augmentent !!! en remarque leur argument massue en général et qu'en période difficile il faut les meilleurs et que les meilleurs se reconnaissent a leurs salaires mirobolant ! on l'a échappé bel ....
a écrit le 07/11/2011 à 21:08 :
Peu de commentaire, mais la fin du Scellier et autre niche dans l'immobilier... enfin !
a écrit le 07/11/2011 à 20:47 :
Le mensonge paie: Sarkozy remonte dans les sondages. Sarkozy est pris au piege de ses propres mensonges: il avait jure qu'il ne reviendra jamais sur la TVA a 5,5% dans la restauration: MENSONGE ODIEUX! Il se tanguait recemment dans un cafe ou il a copieusement deguste un bon cafe et parti sans payer: la TVA a 5,5%, ne vous rappelez pas de celui qui vous l'a donnee, souvenez-vous de qui vous la retirera. L'UMP est toujours au pouvoir, la TVA a 5,5% n'existera plus, mais qui l'aura donc modifiee? Les peuples n'ont que les dirigeants qu'ils meritent! La pire des rigueurs depuis 1945, la misere et la precarite comme jamais vues en france et des citoyens sont encore prets a voter pour ces gens! Que tous ces charlatans sans scrupules, que tous ces marchands de fausses promesses et de faux reves, avalent enfin leurs chapeaux de mensonges en dit long sur leur moralite!
Réponse de le 07/11/2011 à 21:10 :
A situation nouvelle, mesure nouvelle. Non ?
a écrit le 07/11/2011 à 19:58 :
Point 11 : gel du salaire du président de la république ? Comme il vit au frais de la princesse, se priver d'argent de poche ne va pas le géner
a écrit le 07/11/2011 à 19:55 :
Bah, c'est pas plus mal que si c'était pire.
a écrit le 07/11/2011 à 19:50 :
En poussant les Français à l'agonie économique et sociale, on précipite la chute du pays et l'explosion de la dette. La Grèce, le Portugal, l'Espagne et l'Italie ont connu ce processus avant nous". "Complètement perdu", l'exécutif "a choisi de mépriser l'angoisse des Français devant la cherté de la vie et tue à l'avance tout espoir de reprise économique". "Celui qui promettait d'être le président du pouvoir d'achat est aujourd'hui le président du désespoir d'achat".

"Il est en effet piquant de constater qu'après avoir multiplié par trois son salaire, le président de la République consente à ne plus l'augmenter ! Quelle générosité de sa part, quand on sait que 8 millions de personnes sont sous le seuil de pauvreté
a écrit le 07/11/2011 à 19:45 :
Dite "ET MEEEEEERDDDEEEEE" une fois par jour minimum et vous verrez ça ira mieux.
a écrit le 07/11/2011 à 19:35 :
La plupart des grandes entreprises ne sont pas en deficit, elles sont gérées correctement , elles. Pourquoi faudrait il que les dirigeants fassent la même chose que les dirigeants successifs de nos gouvernements qui dépensent sans compter et ne savent pas imposer un budget en équilibre. Ce gouvernement croit peut être que c'est très facile pour une entreprise.
a écrit le 07/11/2011 à 19:33 :
Le salaire de nos gouvernants diminués ? C'est comme les soldes, on augmente de 2 tiers et on baisse d'un tiers. Sarkozy a commencé par s'augmenter...
a écrit le 07/11/2011 à 19:27 :
sur la page facebook du président de l'Assemblée nationale :
"Parmi les mesures « d'exemplarité », Bernard ACCOYER a annoncé dès le 27 octobre une baisse du budget de l'Assemblée nationale de 3 % ce qui rapporterait entre 150 à 200 millions."
des chiffres qui font rêver !
en faisant le calcul avec le chiffre le plus bas on arrive on arrive à un budget de l'A.N. de 5 MILLIARDS d'? !
pour 577 députés !
soit 8,6 millions d'? par tête de pipe !
je crois qu'on peut faire encore un petit effort sur les économies !

Réponse de le 07/11/2011 à 19:54 :
Oui objectif division par 2 du de l'assemblee nationale et du senat !!
a écrit le 07/11/2011 à 19:25 :
Le triple A français n'est qu'une illusion de plus, puisqu'il doit l'essentiel à la seule économie allemande et que la seule ardoise de Dexia, encore plus abyssale que celle du Lyonnais, à laquelle elle s'ajoute - à qui le tour ? - rend son maintien impossible.

La seule chose qu'espèrent en réalité notre président et son premier ministre est de le faire tenir jusqu'en 2012, puisque la guignolade des prochaines présidentielles s'annonce à la hauteur de la guignolade des précédentes et que le passage du septennat au quinquennat n'en aura qu'accéléré le rythme, ce qui n'était pas la chose la plus intelligente. De fait, Berlusconi est en bonne compagnie.

Plus le navire menace de se disloquer, plus les imbéciles se ruent ou s'accrochent à vouloir le commander, ce qui est la plus sure façon d'écarter les très rares qui auraient encore une chance de le sauver.
a écrit le 07/11/2011 à 19:12 :
Pour bien comprendre notre triste situation actuelle; comme pour une maladie grave, il faut connaître l'origine du mal. ce que je vais écrire ne va pas plaire aux vrais maîtres et à leurs larbins médiatiques. Si je suis à nouveau censuré; ce sera seulement parce que je dis la vérité. En 1972, j'étais outilleur chez Boeing, près de Seattle (Auburn Wash.)...Cette année-là, le président Nixon est allé voir la Chine. Comme le fait un président français de nombreux chefs d'entreprises américains l'accompagnaient. Rapidement, des compagnies chinoises devinrent sous-traitants de Boeing et les citoyens US perdirent leur emploi. Par contre les bénéfices du constructeur d'avions ne firent que croître. Cette stratégie ouvrit la voie à toutes les entreprises des pays occidentaux. Les financiers, les grosses banques, les patrons et leurs actionnaires entre-virent les profits à venir en exploitant les main d'oeuvres de plus en plus qualifiées des pays émergents...Mais, comment expliquer aux populations des pays qui se croyaient être des démocraties évoluées que leur pouvoir d'achat allait devoir baisser et les emplois se raréfier. Le scénario d'une restructuration mondiale devait être convaincant. D'où l'idée de cette crise financière planétaire qui a été programmée et habilement orchestrée. Elle fut même cachée par un évènement (smoke'screen) auquel on donna une aura planétaire: l'élection du parfait Oncle-Tom (noir) à la tête de la plus grande puissance militaire que l'humanité ait jamais connue. Donc, la source de nos malheurs est facilement détectable; maintenant il faut trouver les solutions pour retirer au 1% d'humains nuisibles, leur pouvoir. Ces gens sont habiles dans l'art de diviser pour régner et ont à leur disposition quantités de collabos (arrivistes-politiques, médias, forces de sécurité privées etc.). Je ne peux qu'exposer les faits tels que je les vois et en débattre...
C'est aux médias de m'aider. Jean-Claude Meslin: indigné et écoeuré depuis 1985
a écrit le 07/11/2011 à 19:12 :
A tous les râleurs qui trouvez que c'est la faute à l'autre s'il faut régler la dette, analyser vos abus (niches fiscales, arrêts maladies, exploitation jusqu'au boutisme des indemnités chômages, achat made in China, etc...). Croyez vous que la gauche fera mieux. Droite et gauche sont à l'origine de ce bilan catastrophique. En 2012 vous voterez de nouveau à gauche, mais comme disait De Gaulle, gauche droite, gauche droite, la France marche au pas... Vous râlerez à nouveau en 2012 parce que des mesures impopulaires seront de nouveau mises en ?uvres. Sarkozy n'est pas passé au pouvoir par hasard, il a été élu. Quand la gauche passera, ce sera parce que vous n'aurez pas osé voter pour un véritable changement. Alors, arrêtez de vous plaindre, et dites vous que pour vous rien ne changera tant que vous n'aurez pas la volonté que cela change.
Réponse de le 08/11/2011 à 14:18 :
on ne sait pas si la gauche peut faire mieux, mais elle ne pourra pas faire pire!
a écrit le 07/11/2011 à 18:22 :
C'est beaucoup trop faible! Pour arriver à zéro déficits c'est entre 80 et 100 Milliards par an qu'il faut trouver... aucun pays n'y est arrivé sans réduire considérablement le nombre de fonctionnaire et sans durcir la politique sociale. Alors que cette année encore nous somme le pays qui impose le plus ses citoyens et celui qui a l?État le plus dépensier Le réveille risque d'être très douloureux...
a écrit le 07/11/2011 à 18:05 :
Toujours pareil... L'Etat (national/local) nous pompe sans se restructurer, tout va bien du coté des sénateurs, députés, élus.... facile de décider de gagner plus = Imposer plus. (racket?) Qui osera un jour donner un grand coup de pied dans ce panier de crabes ?.
Comment attirer du travail en France en agitant en permanence le fouet des taxes et autres impots.. qui évoluent tous les 3 mois ?. Les délocalisés ne reviendrons jamais et leur boulot aussi.
Réponse de le 07/11/2011 à 20:42 :
Allons tous en Chine ....
a écrit le 07/11/2011 à 18:03 :
geler les salaires des chefs a des niveaux records, c est un progress ? Il faut arreter le foutage de gueule ! Et puis le probleme n est pas traiter avec la bonne unite> Le probleme est en trilliard pas en milliard ! On a un gouvernement a cote de la plaque pas a la hauteur depuis le debut. Sarkopti : se faire élire etait une finalite , apres s est vraiment trop complique pour lui, la demonstration par la realite est maintenant evidente meme pour les glands qui l`on elu. A bon entendeur ...
a écrit le 07/11/2011 à 17:46 :
"Le temps est venu d'ajuster les efforts de la France" pas de mesure sur la reraite des deputes,senateurs , ministres et autres postes a bien plaire ; alors oui le temps est venu de tout remettre a plat dans ce pays !............
a écrit le 07/11/2011 à 17:40 :
un petit conseil pour ceux qui veulent payer moins de taxes:consommez moins et vous ferez chier le gouvernement en plus!
Réponse de le 07/11/2011 à 21:57 :
TOUT EST DIT dans ces 2 lignes: le reste n'est que glose. C'est çà la recette pour la prochaine véritable révolution.
a écrit le 07/11/2011 à 17:29 :
Ce qui est TOTALEMENT inacceptable c'est la faibless des economies de l'état. Je propose de rajouter un volet 1 bis prelevements sur les collectivites locales, volet 2 bis la suppression d'un député et senateur sur 2 par tirage au sort avec suppression immédiates des retraites à vie,... etc.
a écrit le 07/11/2011 à 17:16 :
Purée c'est génial, après la taxation des sodas enfin une bonne nouvelle !! La France va rentrer dans le Guiness book des records du monde du pays le plus taxé !!! Travaillé plus pour gagner plus change, c'est travailler plus pour rien, on va tout vous prendre !!! Hahahaha j'ai bien fait de quitter ce pays, et dire que certain compare la France à l'Allemagne, pitoyable ! Le problème numéro 1 en France c'est justement la fiscalité du moyen-âge !!! Les entreprises comme les particuliers partent parce que tout est dissuasif en France...la réforme à faire d'urgence en France est fiscal !!! Pas le pipi de chat actuel...
Réponse de le 07/11/2011 à 19:14 :
Alors qu'est ce que tu viens la ramener ?
Réponse de le 07/11/2011 à 20:47 :
Bah il est aigri et il veut rentrer :)
Réponse de le 08/11/2011 à 8:00 :
J'ai bien peur que FredLux soit dans le vrai. Maintenant l'apéritif fiscal, et après les élections, droite ou gauche, la purge.
a écrit le 07/11/2011 à 17:16 :
le plus amusant ils font encore sur ce site de la pub pour le scellier . trop drole non
a écrit le 07/11/2011 à 17:15 :
Les salariés auraient bien aimés que l'on gèle leurs salaires à condition d'avoir eu la même augmentation que Sarko
Bravo on va garder notre triple C
Réponse de le 07/11/2011 à 20:50 :
Oui après 170% d'augmentation ... je tolérerais très bien un petit gel de mon salaire ... cela veut dire aussi que tous les ans depuis 5 ans il se l'augmentait régulièrement ....
a écrit le 07/11/2011 à 17:01 :
au futur gouverneur de notre beau pays : il va falloir très vite écrire une nouvelle constitution car celle ci est imbuvable tant par ces règles, principes et ceux qui s'en servent pour piller le peu qu'il reste à la France. Et Fillon aurait du faire Science Po car il a manifestement du sécher ses cours d'histoire politique et économique.
a écrit le 07/11/2011 à 16:48 :
Combien ça coute a la France, les milliers d'étrangers rentrés en fraude depuis les révolutions Arabes et qui rentrent encore, COMBIEN CELA NOUS COUTE T'IL??
Réponse de le 07/11/2011 à 19:51 :
Pauvre type...
Réponse de le 07/11/2011 à 20:12 :
Non, type pauvre...
Réponse de le 07/11/2011 à 20:51 :
Il faudrait taxer le racisme ...
Réponse de le 07/11/2011 à 21:40 :
Entièrement d'accord avec vous. Supprimons ces pompes aspirantes qui nous appauvrissent depuis 30 ans!
Réponse de le 07/11/2011 à 21:41 :
@Sinclair: Un peu de respect pour celui qui à payer à la sueur de son front votre installation et vos allocations à l'arrivé dans ce pays.
Réponse de le 07/11/2011 à 21:42 :
@revolution: Que vous le veuillez ou non, la liberté d'expression et de conscience existe dans ce pays! Il faut vous y habituer.
Réponse de le 07/11/2011 à 22:49 :
et taxer la connerie ... on deviendrait le pays qui a le plus d'excédent budgétaire
Réponse de le 08/11/2011 à 5:34 :
on pourrait aussi taxer les chanteurs ridicules et les footballers qui bavent
Réponse de le 08/11/2011 à 16:46 :
CA COUTE DES MILLIARDS ET OUI DES MILLIARDS PAR ANS!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 08/11/2011 à 16:58 :
ce n'est pas du racisme, mais de l'économie!!!!!!!!les grecques dépensent et nous, nous payons. Les caisses sont (chercher les raisons) et nous, nous payons!!!!!!!!simpliste, non?
a écrit le 07/11/2011 à 16:47 :
La onze est cocasse. Mais c'est terrible !
a écrit le 07/11/2011 à 16:29 :
C'est drôle, ils gèlent leur salaire au moment où ils vont se faire virer, sympa pour les suivant ( tout Sarko et Fillon ça )
a écrit le 07/11/2011 à 16:25 :
Nous sommes d'un véritable REVE.. La Grece pendant des années a dépensé sans compter, et qui doit payer aujourd'hui? C'est nous. Mais le rêve ne s'arrête pas ici. Nos gouvernants font la même chose. Ils dépensent sans compter et- devinez qui va payer?????????
a écrit le 07/11/2011 à 16:25 :
Je n'ai même pas envie de rire devant le ridicule de la mesure 11 et malheureusement la gauche qui va arriver au pouvoir n'ira pas plus loin dans le règlement de cette dite crise. La France est un pays qui vieillit c'est inéluctable, l'avenir est ailleurs.
Réponse de le 07/11/2011 à 19:17 :
Non, la vérité est ailleurs.
a écrit le 07/11/2011 à 16:16 :
Tout simplement sidérant. Il faut 100 milliards pour arriver à l'équilibre en 2016!! A ce moment là on aura revu et encore revu la croissance à la baisse et il faudra toujours plus d'efforts. Ahurissant pour des hommes politiques qui ont fait tant d'études. Une bande d'incapables qui se sont goinfrés sur le budget de l'état et prétendent eux aussi faire des efforts
Réponse de le 07/11/2011 à 20:52 :
Et ça c'est sans la recapitalisation des banques ... elle se recapitaliseront toutes seules qu'ils disent ... sauf qu'en pleine récession elles vont avoir du mal ....
a écrit le 07/11/2011 à 16:12 :
le mal se trouve ou? C'est l'état qui a des problèmes de finances!!!!Donc c'est l'état qui doit se serrer la ceinture? L'état! Ce ne serait pas par hazard, les ministes, les députés et tout ce qui va avec? Moi je n'ai pas de soucis de finance, pourquoi je devrais me serrer la ceinture pour nos représentants qui en bouffent toujours plus????????????
Réponse de le 07/11/2011 à 19:18 :
Parce que l'Etat, c'est aussi nous.
Réponse de le 08/11/2011 à 17:23 :
Non Monsieur, l'état ce n'est pas nous. L'état ce sont nos représentants élus ( mais pas toujours) Car l'on dit l'état et ses services...C'est un monde à part qui se sert du peuple et cela n'a pas changé depuis que le monde est monde. Ils disent qu'ils dirigent, mais surtout ils exploitent le peuple pour leur bien être!! Faites donc un stage de formation pour créer votre entreprise et vous comprendrez très vite que vous n'êtes pas l'état. Car l'on vous fera vite comprendre que vous créez POUR l'état et non pour vous...ESSAYEZ MONSIEUR!!!!!!!!
a écrit le 07/11/2011 à 15:47 :
Pourquoi continuer a voter UMP? La répression fiscal est la même que les socialos!
Réponse de le 07/11/2011 à 16:18 :
Parce que vous n'avez toujours pas compris que UMP et le PS, ça fait UMPS!!!!Ce sont les mêmes!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 07/11/2011 à 16:39 :
c bien pour cela qu'il faut essayer de changer cette fois mais avoir les guoilles pour le faire autrement que personne viennent faire des commentaire pour ma part alors que j'ai voté sarko ce sera n'y lui n'y hollande regarder bien ile y en a d'autres il faut changer se sera pas pire
Réponse de le 07/11/2011 à 16:55 :
Hélas, il y-a-il une troisième voie autre que les extrêmes?
Réponse de le 07/11/2011 à 19:20 :
@Kayak. Ne pas voter, plutôt que voter par défaut.
Réponse de le 07/11/2011 à 22:50 :
Votez Charter !! bien sûr
Réponse de le 08/11/2011 à 14:22 :
le pbm c'est que personne d'autre que Hollande ne peut battre Sarko... donc si on décide trop de voter ailleurs, on se retrouvera avec un vote forcément à droite...
Réponse de le 08/11/2011 à 17:28 :
vous avez raison revol, plus il y aura de candidats à l'UMPS et plus MARINE aura de chance d'être au second tour...Et c'est très bien parti!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 07/11/2011 à 15:36 :
Epargne:un prélèvement libératoire à 24%ça va amener à la réflexion .Qu'en resortira t'il politiquement et dans le comportement des ménages?
Réponse de le 07/11/2011 à 16:25 :
Beaucoup vont passer à l'IR.
Réponse de le 07/11/2011 à 20:54 :
De toute manière mon PEA et - x % ....
a écrit le 07/11/2011 à 15:30 :
gel du salaire du président de la république et des ministres. mais pas de réduction sur les toutes les classes de nos politiques, les députés les secrétaires d'état..... gelé mais pour combien de temps...une reduction de revenu serait plus appropriée et plus interressante pour bouclé le budget, les mesures prises sont nettement insuffisante, bien quelle reduisent le pouvoir d'achat des classes moyennes pour en faire de nouveau pauvres,le gouvernement ne cherche pas des rentrées d'argent importantes sans cela il porterait intéret au petites choses inutiles lesquelles cumulé font des grandes fortunes
a écrit le 07/11/2011 à 15:26 :
Comme à chaque fois ces mesures sont un cataplasme sur une jambe de bois. Enfin M FILLON n'avait-il pas déclaré dans les début de son mandat et dans ses termes, devant l'assemblée parlementaire, qu'il était à la tête d'un pays en faillite. Aujourd'hui seulement un plan de rigueur jamais connu depuis 1945 ???!!!! Je ris et j'en ai assez de nos humoristes politiciens de pacotille. Il va falloir que le peuple français se réveille et boute à la Bastille tous ces gaspilleurs, ces beaux parleurs, ces partisans de leur propre portefeuille et "auto-organisateurs" de leur enrichissement personnel. Y EN A VRAIMENT MARE MARE MARE.....
Réponse de le 07/11/2011 à 19:22 :
Rassures toi, t'aurais pu naitre en Grèce.
a écrit le 07/11/2011 à 15:15 :
on ne parle que de revenir en dessous du déficit public de 3% (ils ont oublié d'ajouter de PIB) PIB qui est la richesse crée en France en une année et non par l'état !
Pour info le déficit de l'état : c'est à dire, le rapport entre les dépenses et les recettes, budgété en 2010 était de 55,5 % (supérieur à 6% du PIB). 3% de PIB correspond donc à quelque dizaine de milliards de déficit et non un budget équilibré (dépenses=recettes).
Nous allons tout droit vers le mur comme pour la Grèce.
a écrit le 07/11/2011 à 15:03 :
Pour la classe politique et administrative française, 2012 sera "business as usual". Aucune réduction significative de périmètre, d'effectifs ou de budgets de fonctionnement, au pire quelques traitements emblématique gelés. La belle vie entamée en 1945 et poursuivie à crédit depuis 1975 se poursuit contre dettes et déficits.
a écrit le 07/11/2011 à 14:49 :
Il y a tout de même une anomalie dans notre société, soi disante démocratique. On imagine très bien ce que ferait une entreprise pour appurer le plus rapidement ses dettes pour éviter de mourir. Mais quand ça concerne l'Etat, les mesures de saine gestion n'existe pas ou presque. Toutes les mesures sont électoraliste. Mais dans le fond, le peuple souhaite des gestionnaires et que certains perdent leur poste, on s'en fiche. Messieurs les politiques carriéristes, vous n'êtes pas indispensables.
Réponse de le 07/11/2011 à 15:06 :
+1 il n'y a que la vérité qui fait peur.une societe dépose le bilan quand ça va mal.ET LE JOUR OU LES RESPONSABLES SERONT LES COUPABLES CA CHANGERA.
a écrit le 07/11/2011 à 14:37 :
Et pas un mot sur les salaires astronomiquement injustifiés des députés et sénateurs !!!
Réponse de le 07/11/2011 à 15:38 :
si ils seront gelés en 2013.qu'est ce qu'il faut de plus?
Réponse de le 07/11/2011 à 18:28 :
Les baisser.
Réponse de le 07/11/2011 à 19:23 :
@sarlusconi : Ça, c'est qu'ils disent.
Réponse de le 07/11/2011 à 19:47 :
@utopie:en 2013,pas en 2012.donc on peut augmenter en 2012 et geler en 2013.il suffit d'augmenter deux fois plus en 2012.tu peux alors geler en 2013 et tu as eu ton augmentation un an en avance!tout est dans les petits details
a écrit le 07/11/2011 à 14:36 :
Comme plan de rigueur politique avec des tournures électoralistes, ce n'est pas mal.
Quant à la sincérité de l'action dans le but de vraiment affronter cette fausse crise (préméditée et savamment orchestrée); je n'y crois pas...Nos dirigeants et surtout le plus gaspilleur d'entre eux (Sarkozy) n'ont montré aucun bon exemple. J'aurais aimé voir l'actuel président revenir au salaire qu'avait Chirac. Voici quelques autres suggestions: A l'époque d'Internet et des moyens modernes de communication, nous entretenons 460 consulats dans le monde qui ne servent à rien. Dans ce même but nous pouvons diminuer de 80% tous les personnels et immobiliers des ambassades de France; ainsi que supprimer celles de l'Union Européenne.
Le coût de fonctionnement de l'état français avec près de 1000 parlementaires et leur cohorte d'assistants, plus tous les hauts-fonctionnaires répartis sur le territoire est ahurissant. Là encore, en retirer 80% serait judicieux.
Je peux faire encore quelques autres suggestions, comme je les ai faites dans plusieurs écrits. Mais il faut se rendre à l'évidence de ce système déplorable:
Pour que cela change, il faut que ceux qui profitent le plus de la pourriture actuelle demandent le changement. Hors, puisqu'il me semble que la population française est suffisamment bien abrutie par ceux qui la gouvernent, la manipule et l'informent, le changement n'est pas pour demain. A moins que l'indignation qui ne cesse de croître aux USA se propage. Il vous faut bien comprendre que la crise économique que l'on accuse de tous les maux, a été préméditée, conçue et savamment orchestrée par ceux qui ne veulent, surtout, aucun changement. (Il me semble vous l'avoir déjà expliqué). Jean-Claude Meslin: indigné et écoeuré depuis 30 ans
Réponse de le 07/11/2011 à 18:08 :
idem , indignée et écoeurée.mais je veux encore croire qu'on va bientôt se réveiller. on doit rappeler à nos politiciens pourquoi ils ont été élus, pas pour s en mettre plein les poches.Notre Président nous a testé le jour ou il a augmente son salaire de 140%, aucune réaction de notre part donc on lui a donne carte blanche ...
Réponse de le 07/11/2011 à 19:25 :
Ils ne devraient être payés qu'à la fin de leur mandat, sur les résultats.
Réponse de le 07/11/2011 à 21:01 :
Ils feraient comme les Grecs ils maquilleraient les comptes ... et ce que l'on appelle une bonne gestion peut être très diffèrent selon les français ... La droite c'est un max de pognon pour les plus riches et un max de travail pour les autres ....
a écrit le 07/11/2011 à 14:35 :
La crise de 2008 est financiére, 2011 ces mêmes prédateurs que l on a sauvé se retournent contre l'état qui les a sauvés.

Comment se fait il que personne dans les milieux financiers n'est sous les verrous? Car en déshabillant le peuple pour redorer nos banques et "rassurer les marchés" §Nos politiques vont favoriser le repli sur soi et créer des antagonismes nationaux. L'hiver de la dette souveraine sera glacial .
De plus en serrant la vis au lieu de relancer la production nationale et la consommation . Plus on serre la vis moins il y a de rentrées;

Bizarrement j'ai l impression d'assister aux suicides des états programmés de longues dates?Pour créer des états continentaux? ( Révolutions arabes à marches forcées, Europe et raréfaction des prérogatives nationales )

Cordialement.
a écrit le 07/11/2011 à 14:29 :
Ce n'est pas geler le salaire du président ou des ministres qui aurait dû être décidé mais purement et simplement les diminuer.

Que nos gouvernants donnent un peu l'exemple par temps de crise!!!!!!

En refusant de s'inscrire dans une telle logique, ils s'assurent une débâcle aux prochaines élections...

a écrit le 07/11/2011 à 14:25 :
A quand la mise sous tutelle de la France, après ou avant l'Espagne ???
Réponse de le 07/11/2011 à 19:26 :
Le RSA est déjà une mise sous tutelle des plus pauvres
a écrit le 07/11/2011 à 14:18 :
La hasse de l'impot sur les entreprise n'aura aucun effet car rien ne leur empeche la fuite face a l'impots. 5% de hausse ? declarons 10% de benef offshore et ca annule l'effet.
a écrit le 07/11/2011 à 14:16 :
Continuez de consommer Chinois en vous serant la ceinture.
Réponse de le 07/11/2011 à 21:03 :
et si vous êtes bien sages ... vous pourrez vous payer une Allemande
a écrit le 07/11/2011 à 14:01 :
d'accord avec EIFFEL, une seule mesure + les niches en une seule fois. Cela n'aurait valu qu'une seule critique de la gauche... Les mesurettes n'ont fait qu'amuser la galerie qui oublie les trois dévaluations de F.Mitterrand de 1983, 1985,et le plan d'austérité drastique qui a suivi. La "galerie" a oublié aussi qu'il a multiplié la dette publique par 7 pendant ses deux septennats et augmenté le chômage de 40%, un record jamais égalé! Le plus inquiétant est que certains acteurs de ces prouesses risquent de reprendre du service... Enfin mon âge m'évitera de prendre du prozac...
Réponse de le 07/11/2011 à 14:20 :
Vous ne voulez pas voir que la dette publique a été multipliée par 2 ces 7 dernieres années?? la droite est au pouvoir depuis 15 ans...
Réponse de le 07/11/2011 à 14:40 :
@ jacques: faut tout dire quand on évique un sujet: l'élection de Mittwerrand avait provoqué dès le lendemain une fuite massive des capitaux. Il aurait fallu plus tard enlever leur passeport français à tous ces mécréants, mais le même Mitterrand a passé l'éponge quand ils sont revenus.
Réponse de le 07/11/2011 à 15:01 :
Je pense que pour s'en prendre à Mitterrand plus de 16 ans après la fin de son mandat, faut vraiment ne rien y connaître en économie.... Comme si tous ceux qui avaient suivi étaient des anges et qu'il était seul responsable de la situation actuelle! Mais ceci dit c'est tellement pratique.....
Réponse de le 07/11/2011 à 15:32 :
Ah je reconnais bien là le bon français qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez. Les bonnes mesures en politique se juge sur le long terme. Tout comme les allemands profitent de la politique de Schroder d'il y a dix ans, nous on souffrent en autre de celles de Mitterrand (retraite à 60 ans) ou de celle de Jospin (35H).
Réponse de le 07/11/2011 à 21:06 :
aveu d'impuissance après 10 ans de droite ... pourtant élue pour remettre un peu de compétitivité (10 ans cela aurait du suffire ils sont arrivé quand Schroder faisait ses reformes) et pas pour chialler sur Mitteu et Jospin ...
a écrit le 07/11/2011 à 13:59 :
je suis concrené par le recul de l'age de la retraite encore classe 55 je partirais à 62 ans au lieu de 61ans et 8 mois si j'ai encore mon emplois...
je suis concerné par le gel des allocations familiales j'ai
2 enfants encore en étude je suis concerné par l'augmentation de ma mutuelle et le déremmboursement des médicaments, je suis concerné par la TVA à 7% sur mes factures d'électricité de gaz où de trvaux dans ma maison je suis concerné par l'augmentation des impôts sur le revenu bref je suis classe moyenne et j'ai l'impression d'être la cible principale de ces mesures.Je ne parle pas du prix des carburants de l'alimentaire toujours plus cher. Moins d'argent moins de dépenses probablement plus de chômages !!
a écrit le 07/11/2011 à 13:54 :
pauvres Présidents et ministres , on va geler leur salaire...+ de 24000 euros pour le premier 14000 pour les autres ..quelle souffrance pour eux!!!
Réponse de le 07/11/2011 à 14:28 :
Sachant, en plus, qu'ils ne paient pas d'impôt sur le revenu...Pauvres de nous!
Réponse de le 07/11/2011 à 16:36 :
Et s'ils n'avaient rien fait, qu'auriez vous dit?
Réponse de le 07/11/2011 à 20:55 :
on aurait dit "youpi, pour une fois qu'il font pas de conneries!!"
a écrit le 07/11/2011 à 13:52 :
<<Les 11 mesures du plan d'austérité le plus dur "depuis 1945">>
Résultat de la guerre économique pour le profit ?
a écrit le 07/11/2011 à 13:43 :
Il fallait plutôt conserver le dispositif Scellier et en échange supprimer le jour férié du 8 mai pour la journée de solidarité.
Réponse de le 07/11/2011 à 15:33 :
oui ,supprimer le 8 mai férié c'est bon.c'est meme excellent!
Réponse de le 07/11/2011 à 17:33 :
bon débarras pour le Scellier, l 'immo va baisser
Réponse de le 07/11/2011 à 21:07 :
Behhh c'est Bouygues qui va pas être content ....
Réponse de le 08/11/2011 à 14:29 :
fin de la loi scellier c'est la fin des bas loyers et c'est une forte diminution de la tva puisque les ventes de l'immo chuteront...
il aurait fallu plutôt plafonner à une loi scellier par foyer fiscal tous les 9 ans par exemple...
et arrêter la défiscalisation de l'achat d'un bâteau dans les DOM TOM...
a écrit le 07/11/2011 à 13:36 :
On a le droit de rire sur le point 11 ?
Réponse de le 08/11/2011 à 14:30 :
je ne m'en suis pas privé...
a écrit le 07/11/2011 à 13:35 :
Dans les mesures,il n'y a aucun effort dans les dépenses des territoires et de tout ce qui touche aux doublons fonction état/fonction territoriale.Pour info les dépenses ont augmenté de 10 milliards par an depuis Sarkosy.Concernant l'impot de 5%supp. pour les grosses entreprises c'est une erreur historique ceci va les encourager à créer des usines à l'étranger.(bonjour le chomage)Quant à toucher l'épargne en montant les prélévements c'est encore une erreur historique ;il faut faire l'inverse et regrouper l'épargne pour lancer des projets industriels et créer du travail.SARKO et FILLON sont au bout du rouleau et nous aménent direct dans le marasme et la récession.Ils n'ont plus de crédibilité ni d'audace de batisseurs.Nous sommes trés mal partis.
Réponse de le 07/11/2011 à 14:24 :
en touchant l'epargne dont l'assurance vie Fillon va fragiliser l'edifice qui finance in fine la dette de l'état notamment français
a écrit le 07/11/2011 à 13:34 :
-2000 euro para moi au :

president
ministres
senateur
deputés
conseiller generaux
maire des villes de + de 2000 habitants
hauts fonctionnaires
directeurs de services
cadres superieurs de la fonction public
conseillers regionaux
officiers de la gendarmerie, de l'armée, de la police, des pompiers. baisser de 500 euro
cela fait plusieurs 100 de millions d'economie. voilà la mesure que tout le monde attend
a écrit le 07/11/2011 à 13:30 :
"Si Nicolas Sarkozy perd le triple A, il est mort. La philosophie de ce plan est simplissime et correspond à ce que souhaitent le FMI et les agences de notation", c'est du moins ce qu'affirme un des conseillers de l'2lysée, selon Le Monde.
Je crois que tout est dit. Tout le reste, c'est du pipeau, en particulier, le gel des salaires du Président, du Premire ministres, des ministres, des députés etc ... S'ils avaient été augmenté, cela aurait été un acandale !
Réponse de le 07/11/2011 à 15:00 :
c'est aussi sans compter les voyages dits" d études"..rencontres en tout genre financés par le bon contribuable...et cela vaut pour les départements et les gouvernants actuels...je crois qu'il doit y avoir encore du gras sur la bete..comme disent certains commerçants!!!
a écrit le 07/11/2011 à 13:26 :
Je pense que la population est prête à faire des efforts et d'ailleurs on a commencé à en faire depuis pas mal de temps, mais le gouvernement au lieu de figer les salaires des ministres, élus, etc.. ainsi que les rémunérations des banquiers, chefs d'entreprises, aurait dû les diminuer fortement. Et où en est la lutte contre l'évasion fiscale qui devrait être leur cheval de bataille et qui rapporterait gros aux Etats et donnerait un signal fort et réconfortant aux gens d'en bas.
Réponse de le 07/11/2011 à 16:39 :
En quoi la baisse de rémunération des banquiers et des chefs d'entreprise va t elle diminuer les déficits publics? Il ne faut pas tout confondre!!!
Réponse de le 07/11/2011 à 21:12 :
On voit bien avec la réflexion d'Eric86 que même en situation très difficile pour l'ensemble des français, les plus riches ne lâcheront rien !!! c'est pourquoi il faut les taxrer à la hauteur de leur moyens et pas seulement à 17% comme maintenant.
a écrit le 07/11/2011 à 13:18 :
"Gel du salaire du président de la république et des ministres." : Après une augmentation de 172 % on peut se permettre de geler le salaire du PDR !!!
a écrit le 07/11/2011 à 13:14 :
si tout le monde participe, pourquoi les minimas sociaux ne sont ils pas touchés par la limitation à 1 % de la hausse des prestations sociales ??? Il faut arrêter avec l'assistanat. Ce que je vois, c'est peu de vrais économies et beaucoup de nouvelles taxes
Réponse de le 07/11/2011 à 15:17 :
l assistanat sont les plus heureux ils vivent dans certains coins résidentiels à 1500 euros de location par mois et j'en passe et des meilleurs ils ne foutent rien ses prévilégiés ils vont à la mairie pour chercher leurs frics et c'est nous qui payons alors RAS LE BOL
a écrit le 07/11/2011 à 13:12 :
la TVA de la restauration qui la Paye ? Le CLIENT , alors silence les fines queues !
a écrit le 07/11/2011 à 13:06 :
D' abord ces mesures doivent être débattues et votées au parlement pour la loi de
finance 2012 .
Ce sont les députés qui votent le budget . Rappelez le à votre député s'il veut être encore là en 2012
Réponse de le 07/11/2011 à 13:44 :
Les " petits vieux " de 1952 à 1956 sont les SEULS concernés par la réforme sur les retraites : nous ne sommes pas atteints de la maladie d alhzeimer et nous nous en souviendrons pour les prochaines élections ; erreur politique parce qu elle touche un électorat plutôt proche de l UMP .
Réponse de le 07/11/2011 à 14:43 :
@ papy: tu es peut-être proche de l'UMP, mais dire que toute ta génération l'est n'est-il pas un peu exagéré ? :-)
Réponse de le 07/11/2011 à 16:42 :
Les gens proches de l'UMP reprocheraient à cette derniére la fin partielle d'une mesure mise en place par miterrand et qui pourrait mettre la France en faillite?
Réponse de le 07/11/2011 à 21:17 :
Les entreprises ne veulent pas des vieux ... et même aux USA ... alors ils finissent soit par arrêter avant la retraite , soit par être surveillant à la sortie d'un Wallmart ....
a écrit le 07/11/2011 à 12:58 :
Rien concernant les collectivités locales pour l'instant avec des troupes d'élus et de fonctionnaire pléthoriques ? Des économies substantielles pourraient être réalisées dans les budgets de fonctionnement (communication etc.).
Dans le domaine pharmaceutique, il serait simple de présenter les génériques sous des emballages moins "luxueux" (flacons en plastique comme aux USA), de raccourcir les circuits de distribution (répartiteurs) et enfin de permettra la vente des médicaments sur ordonnance à des comptoirs dédiés sous la responsabilité de pharmaciens dans les grandes surfaces (c'est le cas outre-Manche).
a écrit le 07/11/2011 à 12:57 :
au mois d'aout un DECRET a passé la durée de cotisation à 41,5 années maintenant on rallonge pour les années 52,53,54,55 mais,on ne touche toujours pas aux priviléges des retraites ,députés,senateurs,fonctionnaires, régimes spéciauX alors, où est la prétendu EQUITE annoncée,,????????
Réponse de le 07/11/2011 à 15:02 :
C'est ce qui me frappe le plus, d'autant plus que cette catégorie formée de députés sénateurs, ministres et élus, touche au moins deux à quatre retraites et conserve des privilèges à vie, supposés être liés aux fonctions antérieures.
a écrit le 07/11/2011 à 12:50 :
Pauvre France. On a les politiques qu'on mérite. Voilà 30 ans que nous vivons au-dessus de nos moyens et que nous en profitons tous, sans jamais nous être posé de question sur les financements.
Soit nous prenons des mesures radicales, soit nous serons les prochains à être dans le viseur des marchés.
Le marché, si imparfait soit-il a au moins le mérite de nous dire ce qu'aucun politique n'a eu jusqu'à lors le courage de nous dire. Nous sommes surendettés.
a écrit le 07/11/2011 à 12:49 :
Ca y est le réveil a l'air d'avoir sonné au château... Les roitelets viennent de se réveiller et de commencer a comprendre qu'il y a un problème. Cette fournée ci de parasites a tout de même mis 5 ans a comprendre la question déjà posée aux dernières présidentielles. Je ne commenterai pas les réponses qui sont plus dignes d'une monarchie que d'un Etat au service du peuple.. mais bon...
a écrit le 07/11/2011 à 12:49 :
Comment peut on redresser la dette alors que notre trés trés cher 1 ministre ne prend que des mesures bidons !!! La T V A dans la restauration doit passer a 19, 6 comme le reste des restauration à emporter , les produits de luxes doivent ètres augmentés , et les salaires de nos hommes politiques diminués , en supprimant tous les avantages qui reviennent a des fortunes énormes !!! MOINS de véhicules de fonctions , de frais injustifiés de déplacement , l enveloppe du sénat réduite et je ne sais combien de frais de communications , de tous ce qui crée des déséquilibres énormes , bref , toujours le mème cinéma .....ne touchons pas a nos bons élus !!!
a écrit le 07/11/2011 à 12:49 :
manque l' essentiel, la baisse de la MASSE salariale de l'ensemble des nantis de la fonction publique !!!
Réponse de le 07/11/2011 à 13:41 :
ça finira (mal?)tout seul.
Réponse de le 07/11/2011 à 17:36 :
nantis ?? c'est quoi pour vous un nantis ? une aide soignante d'hopital ? une secretaire de mairie ?? ou vous qui ne faites plus rien avec un retraite de 2000 euros par mois et une maison que vous avez vendu à des jeunes qui ont pris un crédit pour 30 ans après avoir racheté votre bicoque 280 000 euros ?
a écrit le 07/11/2011 à 12:47 :
gel des salaires des ministres:c'est bien,c'est excellent.a partir de 2013:c'est courageux
a écrit le 07/11/2011 à 12:47 :
Mon petit François, tu n'y es pas du tout, ça fait au moins un an qu'un grand coup aurait dû être frappé, et plaf de la bibine, les castes et apparatchiks, les lobbies de la rente immobilière et de la fonction publique obligent. Le triple AAA,? Mais à voir les spreads entre l'Allemagne et la France l'a déjà perdu depuis un petit moment déjà. Non ce qu'il faut c'est que la France ne perde ps son AA- parce que à mon avis on est déjà un bon pied dans le simple A. ça sent un peu pas mal le roussi pour l'euro et les allemands le savent depuis quelques mois. Quant aux grecs, s'acharner à vouloir les sauver alors que le pays est un foutoir et qu'ils n'auraient jamais dû entrer puis rester dans l'UEM, le mieux c'est la faillite et l'exclusion de ce pays de l'UE, le plus vite sera le mieux.
a écrit le 07/11/2011 à 12:45 :
"Gel des salaires du président et des ministres". Doit-on donc en déduire que, d'ici-là, ils étaient régulièrement augmentés ? Perso, ça fait 5 ans déjà que mon patron a gelé mon salaire... Quant au rabotage des frais de campagne, c'est juste pour embêter les autres concurrents de Sarko car lui, ses déplacements (2 par semaines en province actuellement) et autres frais ne coûtent rien à l'UMP, car n'étant pas encore officiellement candidat, c'est l'état donc les contribuables, qui payent ! Comme d'habitude, ce n'est que poudre aux yeux et potion amère !
Réponse de le 07/11/2011 à 13:00 :
Il faut que le peuple fasse un audit des comptes de l'Etat pour corriger tous les excès qui sont légions !
Réponse de le 07/11/2011 à 17:37 :
le peuple faire un audit ?....il s'en fout il n'y comprend rien. IL y a la cour des comptes
a écrit le 07/11/2011 à 12:45 :
Et toujours pas de TVA sur les produits de luxe ou les achats de voiture bateaux au dessus d'un certain montant (50000 Euros par ex)
a écrit le 07/11/2011 à 12:43 :
Grande réussite du plan des socialistes honteux du gouvernement français : le spread entre l'OAT et le bund a touché ce matin 135 pdb ! NS et FF se battent courageusement pour que la France adhère rapidement au club des joyeux petits PIIGS en faillite !
a écrit le 07/11/2011 à 12:42 :
"gel du salaire des ministres et du président de la République": ça veut dire que l'austérité ne s'appliquait même pas aux dirigeants de l'Etat qui auraient du montrer l'exemple. Pour l?exemple: baissons de 5% les rémunérations des hauts fonctionnaires...
a écrit le 07/11/2011 à 12:39 :
Les banques jouent avec notre argent et quand elles perdent c'est encore nous qui payons l'addition,c'est toujours était comme ça avec des incapables,et que dire du déficit public et des déficit des communes et des département qui dépensent tous avec des crédits dans leurs budget qui s'accumule année après année et tout cela pour dire qu'ils ont équilibrer les budgets!!! cela me fait vomir.
Réponse de le 07/11/2011 à 15:08 :
eh oui mic ....pour te dire qu'ils sont très forts ...puisque depuis des décennies ils arrivent à nous faire payer leur conneries...sans trop de problèmes!!!
a écrit le 07/11/2011 à 12:37 :
"L'équilibre budgétaire n'a jamais été atteint depuis 1975" Ben, ça a servi à quoi d'élire tous ces spécialistes s'ils s'avèrent bons à rien avec le recul... Y a que des mauvais candidats, ou intéressés par d'autres choses ???

Le PFL qui passe de 19 à 24%, ça n'est pas trop un problème, quand on est dans les tranches basses de l'impôt, on demande l'IRPP. Par contre, méfiance, par défaut, les livrets sont soumis au prélèvement libératoire forfaitaire (PFL) !!

La TVA comme en Allemagne à 7%, un début. Pour bien s'aligner, passer aussi au prélèvement de l'impôt à la source !! Et baisser la TVA haute à 19% au lieu de 19,6.
Pourquoi ne pas repenser à une TVA pour trucs "inutiles" de luxe à 33% ?

"Retraite : l'âge légal à 62 ans interviendra en 2017 au lieu de 2018. L'économie atteindra 4,4 milliards d'euros" En choisissant 2016, ça ferait 8,8 milliards ! Pourquoi hésiter ? L'équilibre c'est bien mais il y a aussi une dette gigantesque.
a écrit le 07/11/2011 à 12:31 :
Et la taxe sur les transactions bancaires, qui ralentirait la spéculations égoiste et calamiteuse et rapporterait un maximum de façon quasi transparent et indolore ?
C'est pour quand ?
a écrit le 07/11/2011 à 12:28 :
diminution des retraites alors qu'elles sont obligatoirement indexées sur l'inflation. un état qui ne tient pas parole et qui change la règle à chaque fois que ça l'arrange.cibler uniquement les vieux est une ERREUR MAJUSCULE.il fallait cibler tous les salaires et revenus sans exception. cette DISCRIMINATION est une honte. il fallait reprendre les 15 milliards DONNES aux patrons chaque année pour qu'ils daignent appliquer les 35 heures....(d'accord avec les syndicats) .il fallait augmenter la tva restauration. le recul des revenus fera que les restaurants seront de toute façon boudés et que les restaurateurs se sépareront de toute façon aussi et sans hésiter des personnels en surnombre compte tenu de la fuite des clients. Autrement dit les restaurateurs gagneront le jackpot.discrimination négative pour les vieux et discrimination positive pour les restaurateurs et les patrons . bonjour l'ambiance.......
a écrit le 07/11/2011 à 12:27 :
Le gouvernement et Mr le Président prennent le peuple pour des imbéciles : gel des salaires de l'Elysée ! C'est vrai qu'avec une augmentation des dits salaires de 140 % auparavant le gel est un saupoudrage aux yeux pour ne pas toucher à leurs ressources personnels si confortable ! Eux ne compte pas le 15 du mois et ne pleure pas parce qu'il n'y a plus d'argent pour se loger ou se nourrir. Le peuple lui et surtout les pauvres doivent encore se saigner à blanc et ce n'est que le début, la prochaine fois ils vont annoncer se qu'ils n'ont pu annoncer pour le moment ! pour sauver les apparences. Le peuple exige le rabotage de leurs salaires aussi indécents que ceux des gros patrons !!! qui délocalisent, appauvrissent la france et exploite la misère humaine dans d'autres pays (esclavage, travail des enfants, condition de travail à risque).
a écrit le 07/11/2011 à 12:25 :
Et pendant ce temps là ...Berlin annonce 6 milliards d'euros de baisse d'impôts
(Le Monde), Je propose à nos 'chefs' de travailler la journée et de prendre des cours du soir chez nos voisins les Allemands...
Réponse de le 07/11/2011 à 13:07 :
loulou :non libre aux Français de les réélire , ce qu'ils font !Vous voyez , nous vidons seulement un peu de notre colère .
a écrit le 07/11/2011 à 12:24 :
C'est marrant, il pourrait nous dire tout simplement qu'il font une politique à la "Laval" au lieux de s'arreter a 1945, mais la c'est sur ce sera moins vendeur subitement.
a écrit le 07/11/2011 à 12:20 :
Enfin un gouvernement qui a des couilles!!!!!!!
Réponse de le 07/11/2011 à 12:48 :
mais avec le froid ça retrecit vite
Réponse de le 07/11/2011 à 13:02 :
je crois qu'il va s'étouffer avec,a force de nous prendre pour des demeures,allez courage 2012 approche a grand pas et hop tous ces guignoles dehors.
a écrit le 07/11/2011 à 12:19 :
A votre tour d'arrêter la démagagie. Baisser les traitements des ministres ou du président, c'est epsilone dans notre déficit, donc ça ne règle rien.Il faut toucher aux rentiers de la génération baby-boom qui vivent très aisément grâce à la bulle immobillière ( je vois ça dans mon taff tous les jours ). Dans cet esprit, l'arrêt du SCELLIER est une très bonne chose tout comme le prelèvement en + sur le PFL.
Réponse de le 07/11/2011 à 12:49 :
avant de jalouser les anciens il faut réfléchir.ces gens travaillaient 45 h par semaine voir six jours ;faites en autant et votre salaire sera certainement supérieur à leur retraite
Réponse de le 07/11/2011 à 15:04 :
et Pan !
Réponse de le 07/11/2011 à 15:04 :
@malo ; moi le vieux quand j'étais jeune j'ain connu la 2eGM j'ai été déporté dans les camps nazi, puis libéré par les russes, je suis retourné au pays pour faire la guerre d'indochine puis d'Algérie. Alors les jeunes comme j'ai souffert j'espère que vous allez souffrir au moins autant que moi et bosser encore plus dur que moi... J?exagère votre "développement" mais c'est du pareil au même ! La rente ne créé pas de croissance, elle ne doit donc pas être favorisée. Elle empêche les jeunes actifs de se lancer... je vous soutien Jerome !
a écrit le 07/11/2011 à 12:19 :
C'était à prévoir. Le président et les ministres devraient baisser leur salaire... idem pour les sénateurs, députés, etc. Ils doivent donner l'exemple.
Pour 2012... ils ne faut pas être naïfs, même si Mr Hollande est président rien ne changera.
a écrit le 07/11/2011 à 12:19 :
contrairement a vous (le journaliste ayant écrit l article) moi je lis et j ecoute : non monsieur, les pensions retraites ne seront pas plafonnées a 1% (taux croissance) mais suivront l'inflation comme d(habitude.
On doit savoir faire son métier quand on s'adresse à des milliers de gens !
a écrit le 07/11/2011 à 12:19 :
sdf
Réponse de le 07/11/2011 à 14:47 :
Vive l'humour ! Il n'y a que ça de vrai et de gratuit encore!
a écrit le 07/11/2011 à 12:18 :
Point 7 : l'assurance-vie n'a jamais été imposé à hauteur de 19% ... ça m'gonfle de lire toujours les mêmes aneries concernant l'assurance-vie ... Cette impôt dépend de l'age du contrat, et le plan annoncé par Fillon ne modifie pas la fiscalité de l'assurance-vie.
Réponse de le 07/11/2011 à 13:12 :
Soulé: pas d'impots si retrait en fin des 8 ans mais ,taxe sociale contributive sur les interets ....Regardez bien , j'y suis passé cet été .
Réponse de le 07/11/2011 à 14:11 :
les prélévements sociaux vont être prelevés chaque année sur les contrats multisupport, alors qu'ils étaient prélévés en cas de retrait jadis. c'est la seul nouveauté de la fiscalité en cas de vie, et elle date du 1er Janvier de cette année. Le taux d'imposition des intérêts en cas de retrait est de 35% les 4 premières années, de 15% entre 4 et 8 ans, et de 7.5% après huit an (avec exonération pour 4.600 ou 9.200 en fonction de la situation familiale). Je maintients donc : l'assurance-vie n'est pas affecté par les annonces de fillons. L'assurance-vie n'est pas un dividende ni un revenu de capitaux mobiliers tels que les livrets bancaires.
L'erreur impute au journaliste, non pas au gouvernement qui n'a juste pas ,annoncé ce qui est écrit dans l'article.
a écrit le 07/11/2011 à 12:18 :
pas mal mais pourquoi le gel des salaires des ministres et PDG. plutot qu' une deminution de leur salaire mirobolan?
Réponse de le 07/11/2011 à 12:50 :
parce que c'est mieux!
Réponse de le 07/11/2011 à 15:14 :
et pis y deviendraient pauvres ces braves gans !!
Réponse de le 07/11/2011 à 19:42 :
@laleu : On dit "jean" c'est brave jean...mdrrrrrrrrrrrrrrr
a écrit le 07/11/2011 à 12:17 :
Des mesurettes pour donner l'impression que le chef de l'état agit mais surtout pour ne pas subir une magistrale correction en 2012. Le gouvernement actuel n'a pas de C... au C.... mais ne nous leurrons pas avec les inconsequents et assistants sociaux du PS nous ne serons pas mieux lotis
a écrit le 07/11/2011 à 12:08 :
"Le barème de l'impôt sur le revenu est gelé "exceptionnellement" en 2012 et 2013."

Cela s'appelle donc une augmentation d'impot (réalisée certes de manière très détournée), ni plus ni moins !
Réponse de le 07/11/2011 à 12:42 :
De fait, c'est bien une augmentation de l'impôt sur le revenu (d'environ donc 2%, taux actuel de l'inflation). A cela s'ajoute la hausse de 1,5% de la TVA sauf produits de première nécessité. Mais qu'est-ce qu'on entend exactement par produits de première nécessité ? Car si c'est seulement l'huile, le beurre, le sucre, les oeufs et la farine, on va se retrouver... comme des flans !
a écrit le 07/11/2011 à 12:05 :
Retraite obligatoire à 70 ans à l'assemblée nationale et le sénat. Remplacement 1 sur 2 comme les fonctionnaires jusqu'à équilibre des comptes publics.
a écrit le 07/11/2011 à 12:05 :
Le gel du salaire du président intervient-il après l'augmentation de 140% demandée fin Octobre ou avant ?
Retraites, assurance maladie, livrets d?épargne... Encore beaucoup de point squi vont peser sur les petits budgets mais peu de décisions vraiment contraignantes pour ceux qui ont les moyens. C'est bien, au moins la politique reste claire, ça évitera la confusion dans les esprits pour les futures élections.
a écrit le 07/11/2011 à 12:01 :
Ce sont les fameuxs "marches" que je prefere qualifier investisseurs qui vont etre impressioner. Prenons l'age de la retraite par exemple. Dans tous les autres pays d'Europe sauf la Hongrie(62 ans) , l'age de la tetraite pour les hommes est deja superieur a 62 ans.( Allemagne 67 ans pour tous,Royaume Uni 65 ans pour les hommes. 60 ans pour les femmes, 66 ans pour tous a patir de 2016). Il va falloir revoir votre copie, Fillon ou vous Hollande apres l'election
a écrit le 07/11/2011 à 12:00 :
peu importe, comme la majeure partie des possédants, nous avons planqué le magot en lingot et comme tout va se casser la gueule, et bien on va tout racheter pour une bouchée de pain...disons une pièce d'Or.
Retour en arrière d'un bon siècle
a écrit le 07/11/2011 à 11:57 :
Tous les Français ont fait volontiers les efforts nécessaires pour relever le pays dévasté par la guerre après 1945, mais il n'est pas question de faire des efforts pour rattraper les fautes et les magouilles d'un gouvernement de profitteurs et d'incapables qui nous ont menés à la ruine en cinq ans de "pouvoir"
Réponse de le 07/11/2011 à 12:26 :
Bravo ! Très bien dit !
Réponse de le 07/11/2011 à 12:28 :
Sauf que la ruine est menée depuis plus de trente ans, gauche et droite confondue) avec des budgets en déficits chroniques......
Réponse de le 07/11/2011 à 12:45 :
Malheureusement, nous les petits souffrirons avant et plus que les incapables et les profiteurs. Et pensez-vous serieusement que nos problemes ont commence il y a seulement 5 ans ? et qu'apres la prochaine election la fee Francois eclaircira l'horizon economique d'un coup de baguette magique. Vous risquez fort d'etre tres vite decue, Madame Doyenne, par nos futurs dirigeants
a écrit le 07/11/2011 à 11:57 :
Tous les Français ont fait volontiers les efforts nécessaires pour relever le pays dévasté par la guerre après 1945, mais il n'est pas question de faire des efforts pour rattraper les fautes et les magouilles d'un gouvernement de profitteurs et d'incapables qui nous ont menés à la ruine en cinq ans de "pouvoir"
Réponse de le 07/11/2011 à 12:28 :
DOYENNE!!! un peu de bonne foi!!! "L'équilibre budgétaire n'a jamais été atteint depuis 1975"
Comme dans les autres pays latin / mediterraneens, le pb c'est la classe politiqe dans son ensemble - et les électeurs qui descendent dans la rue dès qu'on touche à leurs primes "canapés"!
a écrit le 07/11/2011 à 11:56 :
Le gel du salaire du président après une hausse de 170 %. De qui se moque-t-on?
Réponse de le 07/11/2011 à 12:17 :
Facile et pas productif. Si le salaire du président permettait de supprimer la dette ca se saurait. Personnellement, je trouve son salaire correcte au regards de ses responsabilité.
De plus, je vous invite à le comparer avec celui des grands patrons et des footballeur.
Réponse de le 07/11/2011 à 12:53 :
d'accord avec max.on pourrait meme l'augmenter avec tout le boulot qu'il a eu recemment
Réponse de le 07/11/2011 à 12:53 :
max le libérale pathétique les patrons et les footballeurs c'est pas l'argent de l'état qu'il touche par contre sarkozy et ces toutous c'est l'argent des contribuables donc les patrons, les footballeurs à plus de 50% et tous les travailleurs..
Réponse de le 07/11/2011 à 12:55 :
max le libérale pathétique les patrons et les footballeurs c'est pas l'argent de l'état qu'il touche par contre sarkozy et ces toutous c'est l'argent des contribuables donc les patrons, les footballeurs à plus de 50% et tous les travailleurs..
Réponse de le 07/11/2011 à 12:55 :
Sauf que pour lui, Chirac et VGE c'est à vie ...
Réponse de le 07/11/2011 à 16:28 :
@max, je vous invite à corriger vos fautes d'orthographe.
a écrit le 07/11/2011 à 11:54 :
11 - Gel du salaire du président de la république et des ministres. "J'appelle les présidents des grandes entreprises à faire de même".

Et qui s'est augmenté de 200% en prenant sa fonction ?
a écrit le 07/11/2011 à 11:53 :
Bande de petit rigolo vos commentaires ont oubliés que après 1981 il y a eu 1983 et la dette qui va la payer... Les "riches".... Quels riches? Vous avez une maison une voiture voir même un toit ? Vous êtes forcément le riche de quelqu un?!....
a écrit le 07/11/2011 à 11:53 :
le 1er ministre a oublié de faire abroger la loi qui attribue aux députés battus , leur salaire mensuel pendant 5 ans . Combien de millions économisés ??
a écrit le 07/11/2011 à 11:53 :
En France les gens ont dû mal à comprendre, que tout le monde doit faire des efforts,je ne veux pas dire à ma fille que je n'avais pas envie de faire de sacrifices et lui dire, tu dans le temps on avait une retraite, on avait du SECURITE SOCIALE, on avait des aides sociales, et toi tu n'as que des dettes à rembourser, arrêtons d'être individualiste pensons au bien de tous et ne soyons pas réducteurs. C'est tellement plus facile de critiquer que d'agir.
Réponse de le 07/11/2011 à 12:20 :
Bien dit!! Et je rajouterai, il est plus facile de depenser de l'argent que de prendre ces mesures surtout à quelques mois de l'election.
Réponse de le 07/11/2011 à 13:26 :
Il ne faut pas critiquer l'individualisme : vous même, par rapprot à votre fille, vous êtes idividualiste, cad libre et responsable, et voulez assumer vos coûts sans les mettre à la charge de votre enfant. Et de suite après, vous vous en prenez à l'individualisme en sous entendant que c'est les autres qui doivent payer pour vous et votre fille....
a écrit le 07/11/2011 à 11:52 :
Gel du salaire des hauts fonctionnaires, senateurs, des primes de la fonction publique, gel des travaux de voieries inutiles etc...
a écrit le 07/11/2011 à 11:52 :
Diminuer le nombre de ministres de députés de sénateurs ce serait une bonne mesure
tout comme réduire de façon substantielle :les déplacements officiels De telles mesures n'auraient pas d'incidence sur le peuple qui travaille dur
Réponse de le 07/11/2011 à 12:01 :
"Diminuer le nombre de ministres de députés de sénateurs"... why not ? Mais ne vous attendez pas à ce que cela puisse se décider en conseil des ministres en urgence à quelques mois des élections ! C'est néanmoins certainement un sujet de campagne...
Réponse de le 07/11/2011 à 12:09 :
le mal se trouve ou? C'est l'état qui a des problèmes de finances!!!!Donc c'est l'état qui doit se serrer la ceinture!! L'état, ce ne serait pas par hazard: les ministes, les députés et tout ce qui va avec? Moi je n'ai pas de soucis de finance, pourquoi je devrais me serrer la ceinture pour nos représentants qui en bouffent toujours plus????????????
Réponse de le 07/11/2011 à 12:13 :
EXACT ;;;;; VOIR LE PROGRAMME DE MELENCHON AU DELA DE 360000 EUROS ANNUEL C'EST 100 % D'IMPOTS ;;;; §§§

cqfd
Réponse de le 07/11/2011 à 13:23 :
trebor 56 :Mélenchon n'ose donner son salaire de député europeen (14700 euros par mois s'il se débrouille bien ) vu dans une vidéo allemande .Titre :tres chere europe .il y a un lien pour le site de la vidéo qui bien sur n'est pas révéllée chez nous .
a écrit le 07/11/2011 à 11:51 :
du grand n'importe quoi ...
-geler la revalorisation naturelle du bareme de l'Ir en fonction des prix... on est tombé si bas ?
-pourquoi ne pas baisser les salaires de ministres , des députés, du president sarkozy?
-arreter les déplacements couteux en province pour faire des annonces inutiles
a écrit le 07/11/2011 à 11:49 :
Qui va payer ? La classe moyenne évidemment ! Aucune mesure concernant ces chers élus ! Continuons à faire travailler les vieux ! Je pense qu'un jour le chômage des jeunes nous coûtera plus cher que la retraite des vieux !!
Gouvernement bidon ! UMP/PS tous des charlots !
Y en a marre de cette Europe pourrie, véreuse !
FRANCAIS REVEILLEZ VOUS ET QUE VIVE LA FRANCE !
a écrit le 07/11/2011 à 11:48 :
Des élections anticipées ...voilà encore des économies...
Réponse de le 07/11/2011 à 12:04 :
7 ans pour la presidentielle c'est moins couteux , de plus cela eviterait que nos politiques passent autant de temps en campagne electorale et elections, au moins il y aurait le temps de reformer
Réponse de le 07/11/2011 à 14:06 :
retour à 7 ans non renouvelable !!
a écrit le 07/11/2011 à 11:43 :
Très, très insuffisant. La TVA générale devrait être augmentée de 2 points au moins. Alors le plan serait crédible. FL/ diplômé en économie
Réponse de le 07/11/2011 à 11:55 :
Diplomé d'économie. Alors il faut changer de cursus
Réponse de le 07/11/2011 à 12:03 :
... diplômé en économie peut-être... mais pas en politique, c'est certain !
Réponse de le 07/11/2011 à 12:47 :
Ilio, si j'étais Fillon avec pour fond de commerce les électeurs, je ferais comme lui, des mesurettes. Ce qu'il semble ignorer, M. Fillon, c'est que les mesurettes exaspèrent davantage les électeurs qu'une bonne augmentation de la TVA, bien argumentée en disant la vérité aux Français et notamment que les politiques ont été nuls jusqu'à présent et que la situation est catstrophique. Les mesurettes de Fillon rapportent des millions alors que 2 points de majoration de TVA rapporteraient des milliards. CQFD
Réponse de le 07/11/2011 à 17:40 :
il me semble que qq un qui se proclame diplômé d'économie est l'aveu de son incompétence dans le domaine...
a écrit le 07/11/2011 à 11:38 :
J'avais oublié, ces rigolos incompétants pense être ENCORE aux pouvoir après 2012, C'est beau les rêves !!!!
Réponse de le 07/11/2011 à 12:12 :
oui oui peut-être preferez-vous LA HOLLANDE,
Réponse de le 07/11/2011 à 12:16 :
OK MAIS AVEC MARINE EN EMBUSCADE C'EST PAS SUR QUE CE SOIT HOLLANDE QUI PASSE en effet le programme eco d'hollande est liberal comme sarko .....alors il reste le 4 eme du dernier sondage .... MELANCHON qui lui fera un vrai changement beaucoup plus realiste que Marine..... cqfd
a écrit le 07/11/2011 à 11:34 :
DES CHARLOTS IRRESPONSABLES A ERADIQUER LE PLUS VITE POSSIBLE
Réponse de le 07/11/2011 à 12:03 :
léger ce plan : devant l'ampleur des dégats (plus de 30 années de déficit), il faudrait réellement penser à faire des réformes plus radicales. Notre chance c'est que la France dispose de beaucoup de marge de manoeuvre, exemple : les allocations familiales pourraient être suprimées à partir d'un plafond de revenus pour n'être données uniquement aux familles nécessiteuses. comment penser qu'une famille avec plus de 20000? par mois bénéficie de cette allocation? c'est indécent!!!!
Réponse de le 07/11/2011 à 12:06 :
Et vous proposez quoi ?!
Réponse de le 07/11/2011 à 12:13 :
Comme CHARLOTS l'équipe HOLLANDE c'est peux t-être mieux pour vous.
Réponse de le 07/11/2011 à 12:40 :
Gel des allocations familiales au 3 ème enfant . Vous en voulez 6 ou 12 Ok mais vous assumez et ne vivez pas au crochet de la collecivité ( en outre moins d'arrivage de l'extérieur ). Mais bon, en période électorale aucun gouvernement en place n'aura les C.... pour assumer.
Réponse de le 07/11/2011 à 22:00 :
Faut arrêter l'assistanat par profession ! Marre de me lever tôt le matin pour financer la grâce matinée des fainéants ! On pourrait par exemple conditionner l'attribution du RSA en obligeant ses bénéficiaires à des travaux d'utilité collective. Les fonctionnaires actuellement à ces postes nous coûtent cher, ils pourraient très biens être formés pour occuper d'autres postes où ils seront plus utiles. Nous ferions des économies, tout en redonnant aux Français, les vraies valeurs du travail...
Réponse de le 08/11/2011 à 10:20 :
Des fénéants ? Je te signale que certains n'ont pas le rsa, n'ont pas d'allocations chomage, n'ont pas un centime et cherchent du travail enb vain ! Alors faut arrêter de dire que les gens au chomage l'ont chercher et sont des fénéants !! C'est pas qui épluche les annonces tout les jours, qui reçoit des réponses négatives tout les jours, qui déprime tout les jours parce qu'il ne trouve rien !!!! Mais ça tu préfère te plaindre du plan de relance alors que u as un salaire !
Réponse de le 09/11/2011 à 20:36 :
Non allan, je n'ai pas de salaire... Je n'ai même pas épluché les annonces lorsque j'ai été licenciée après 9 ans de bons et loyaux services.
J'ai choisi de vendre ce que j'estimais superflu pour financer la création de ma propre petite entreprise.
Mais le débat n'est pas là... Lorsque je parle "d'assistanat par profession", je pense à tous ceux qui abusent du système en évitant scrupuleusement le travail, quel qu'il soit.
Cela me met en pétard chaque fois que j'entend des gens (au supermarché,à la Poste, etc...) dire qu'ils ont refusé un boulot sous prétexte qu'ils vont perdre telle ou telle autre allocation.
Ces gens devraient être tenus d'effectuer des travaux d'utilité collective en contrepartie du Rsa. Je pense par exemple au nettoyage des berges,au nettoyage des rues, à la peinture du mobilier urbain, et autres petits travaux d'entretien des biens publics.
On manque aussi de personnel dans les crêches, bon nombre de femmes allocataires pourraient donner un coup de main aux titulaires, etc, etc, etc...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :