France : la croissance et l'emploi salarié au point mort

 |  | 452 mots
Lecture 2 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters
La Banque de France a confirmé que la croissance serait nulle au quatrième trimestre. Et l'emploi salarié a stagné aussi au troisième trimestre, après une hausse au deuxième, selon l'Insee.

La Banque de France (BdF) a confirmé ce jeudi prévoir une croissance nulle de l'économie française au quatrième trimestre 2011, sur la base des résultats de son enquête mensuelle de conjoncture. Au troisième trimestre, l'économie avait rebondi de 0,4%. 

L'indicateur du climat des affaires dans l'industrie a baissé d'un point en novembre à 95 points et celui des services s'est maintenu à 95.

Dans l'industrie, le taux d'utilisation des capacités de production est demeuré constant et les carnets de commandes se sont maintenus à un niveau jugé légèrement supérieur à la normale, note la BdF. "Les prévisions tablent sur un maintien de l'activité à son niveau actuel pour les prochains mois", ajoute-t-elle.
Selon les chefs d'entreprise interrogés, l'activité industrielle est apparue en légère progression en novembre.

Les stocks de produits finis sont demeurés conformes au niveau désiré et les prix de ces produits ont eu tendance à accélérer légèrement, le rythme de hausse étant proche de la moyenne de longue période. Dans les services, l'activité s'est légèrement accrue, malgré le repli dans le secteur du travail temporaire. La croissance des effectifs s'est ralentie et les prix ont légèrement augmenté. "Les prévisions font état d'une stabilité de l'activité à court terme", écrit la BdF.

De son côté, l'emploi salarié marchand a stagné au troisième trimestre, après une hausse au deuxième, selon l'Insee. Les secteurs principalement marchands ont créé 3.600 postes sur la période juillet-septembre, après 53.600 au deuxième trimestre (révisé), après une hausse de l'emploi de 0,3% au deuxième, précise l'Institut national de la statistique.

Hors intérim, le rythme des créations d'emploi a fortement ralenti au troisième trimestre à 19.600 après 52.100 au deuxième. Sur un an, l'emploi salarié marchand a augmenté de 1,2%, soit 186.400 emplois.

L'emploi industriel a diminué au troisième trimestre (-4.600 postes, -0,1%), après avoir stagné au deuxième. L'industrie avait créé des emplois au premier trimestre (+7.800) pour la première fois depuis le premier trimestre 2001. Sur un an, l'industrie crée 1.000 emplois.

Le secteur de la construction a enregistré une hausse de ses effectifs de 3.100 postes (+0,2%), au troisième trimestre, après en avoir perdu 3.900 lors des trois mois précédents. Sur un an, l'emploi dans ce secteur baisse de 500 postes.

L'intérim a perdu des emplois au troisième trimestre après neuf trimestres de hausse (-16.000 postes, -2,7%).

Selon l'Acoss, l'agence centrale des organismes de Sécurité sociale, le salaire moyen par tête (SMPT) a baissé de 0,2% au troisième trimestre.

Sur un an, il augmente de 2,3%, une hausse légèrement supérieure à celle de l'inflation (2,2%).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/12/2011 à 15:40 :
Et dire que le pire reste à venir. Nous ne serons pas à priori épargnés par des mesures similaires à celles imposées par les créanciers à nos proches voisins Italiens, Espagnols...
a écrit le 08/12/2011 à 12:49 :
comme on dit chez certains syndicalistes ' c'est la propagande du medef pour pas augmenter les salaires de 10%'
Réponse de le 08/12/2011 à 13:56 :
10%? Vous etes sur la lune ou dans un monde virtuel? Revenez sur terre et réfléchissez juste un peu!!!!!!!!
Réponse de le 08/12/2011 à 17:59 :
@ churchill
10 % d'augmentation !!! Presentez vous à la presidence du medef.
Sinon la vraie propagande du medef et du gouvernement ce serait plutot c'est la faute aux 35h.
Ce qui est ennuyeux c'est que les pays qui n'appliquait pas les 35h ont un taux de chomage ou egal ou superieur aux notres. Comprenne qui pourra.
Réponse de le 08/12/2011 à 19:27 :
@boss: ils vont te dire que c'est ;a faute à la mondialisation...comme si c'était mon boucher qui prenait les décisions importantes de ce monde et pas eux :-) Incompétentes, irresponsables et surtout lâches quand il s'agit d'assumer leurs erreurs, mais des gens comme churchill les défendent bec et ongles, allez comprendre ma bonne dame :-)
a écrit le 08/12/2011 à 11:02 :
Contre la retraite à 60ans contre les 35heures, les gens veulent du travail, pas des discours électoralistes. Nos politiques ne sont que des bons à rien et des mauvais en tout.
Réponse de le 09/12/2011 à 10:41 :
Pas tout à fait, nos politiques prennent leur commission au passage et se votent leurs propres avantages ! Il faut un certain talent pour nous enfumer comme ça, ils sont très bons pour ça !
a écrit le 08/12/2011 à 8:44 :
Tres bien, deja c'est toujours la grosse pagaille à l'embauche même en province, infrastructures débordées de partout. Pas besoin d'en faire plus, stop !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :