Dominique de Villepin veut affronter Nicolas Sarkozy à l'élection présidentielle

 |   |  887  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'ancien Premier ministre de Jacques Chirac a créé la surprise à droite dimanche soir sur TF1 en annonçant sa candidature à l'élection présidentielle de 2012. Il estime sa relation comme "apaisée" avec Nicolas Sarkozy, mais par sa présence, complique le premier tour du président sortant.

Le paysage se complique à droite pour Nicolas Sarkozy. Dominique de Villepin a annoncé dimanche soir sur TF1 sa candidature à l'élection présidentielle française de 2012. Une candidature de "gaulliste indépendant" dont il assure qu'elle n'est en rien inspirée par sa rivalité et son animosité passées avec le président sortant.

L'ancien Premier ministre de Jacques Chirac, âgé de 58 ans, souhaite ainsi "rassembler" les Français "au-dessus des partis" pour défendre "une certaine idée de la France" dans le sillage historique du général de Gaulle.

Les derniers signaux adressés par l'imprévisible fondateur de "République solidaire" avaient pourtant laissé entrevoir l'hypothèse contraire et une possible conciliation avec le chef de l'Etat.

Dominique de Villepin avait en effet rencontré à plusieurs reprises Nicolas Sarkozy depuis l'été et avait assuré début décembre que la page de l'affaire Clearstream, dans laquelle le président sortant l'accusait de manipulation à son encontre, était désormais tournée. Dominique de Villepin a réaffirmé dimanche soir qu'il avait "laissé la rancune de côté".

Le parti présidentiel, l'UMP, avait mis en garde en termes choisis l'ancien ministre des Affaires étrangères sur les risques d'un "21 avril à l'envers" aux dépens de Nicolas Sarkozy en 2012. Le 21 avril 2002, le candidat socialiste Lionel Jospin avait été éliminé dès le premier tour en raison de l'éparpillement des votes à gauche. Désormais, la dispersion menace à droite avec, outre celle de Dominique de Villepin, les candidatures de François Bayrou, Hervé Morin, Christine Boutin et Nicolas Dupont-Aignan.

A l'UMP, on oscillait dimanche soir entre surprise et philosophie en estimant que cette candidature de "témoignage" pourrait ne pas aller à son terme. "Tout n'est pas fermé, notre main est toujours tendue", a déclaré la députée Valérie Rosso-Debord, déléguée générale adjointe de l'UMP, sur i-télé. Moins diplomate, le secrétaire d'Etat UMP au Logement, Benoist Apparu écrit sur son compte Twitter : "Villepin candidat à la présidentielle ! A quoi ça sert ? Surprenante posture du sauveur !". Le député UMP Lionel Tardy s'interrogeait pour sa part sur la capacité du candidat, qui compte peu de soutiens et de relais politiques, à réunir les 500 parrainages nécessaires et à mettre en place un budget de campagne. Le sénateur socialiste André Vallini s'est dit surpris par la nouvelle qu'il juge "mauvaise" pour Nicolas Sarkozy. Dans un sondage LH2 pour Yahoo diffusé dimanche, Dominique de Villepin est crédité d'un pour cent des intentions de vote, alors qu'il avait atteint entre 6% et 9% à l'été.

L'ancien Premier ministre, fondateur de République Solidaire, qui n'a jamais brigué jusqu'ici le suffrage universel, a expliqué sa décision par la volonté de ramener sur la voie du redressement une France "humiliée" par la loi des partis et des marchés. "Les Français souffrent et je ressens comme beaucoup de Français que la France est humiliée quand elle subit la loi de la République des partis", a-t-il dit. "Quand nous voyons les Verts, les socialistes, discuter le bout de gras sur le comptoir - et quel bout de gras -, le nucléaire, la place de la France au Conseil de sécurité des Nations unies, eh bien je m'inquiète", a-t-il poursuivi à propos de l'accord entre le PS et Europe Ecologie-Les Verts (EELV).

"De la même façon, quand je vois que la France est humiliée par la loi des marchés, cette loi des marchés qui nous impose toujours plus d'austérité, qu'en est-il de la justice sociale, qu'en est-il de l'emploi, qu'en est-il de la croissance, qu'en est-il de nos usines, de nos banlieues, de nos campagnes?", a-t-il lancé. "Je n'accepte pas cette situation, et c'est pourquoi j'ai décidé d'être candidat à l'élection présidentielle de 2012". Refusant un positionnement partisan, il a appelé au rassemblement face à la crise, ce que certains à l'UMP interprètent comme une candidature de complément à Nicolas Sarkozy, utile au premier tour. "Ce que je veux, c'est rassembler tous les Français, ceux de gauche, ceux de droite, ceux du centre et c'est l'idéal gaulliste qui est le mien". "Je sais que je ne choisis pas la facilité, je ne suis pas un homme politique professionnel, même si j'ai servi la France et l'Etat pendant trente ans, et même si, pendant plus de six années, on a tout fait pour m'écarter de la vie politique, multipliant des accusations fausses", a-t-il déclaré à propos de l'affaire Clearstream.

L'ancien Premier ministre a été définitivement relaxé en septembre dernier dans cette affaire après six ans de procédure et deux procès. "J'ai plaidé et je me suis battu pour que les relations entre Nicolas Sarkozy et moi-même redeviennent des relations républicaines et apaisées. C'est chose faite", a assuré Dominique de Villepin. "Je ne me suis jamais déterminé en matière politique pour des raisons personnelles. J'ai laissé la rancune de côté, j'ai laissé les accusations de côté également", a-t-il insisté. "Le rendez-vous de 2012 sera le rendez-vous de la vérité, du courage et de la volonté. Vous verrez que dans cette campagne de 2012, il y aura des surprises, beaucoup de surprises", a prédit Dominique de Villepin.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/02/2012 à 10:36 :
Monsieur De Villepin, vous êtes le seul qui peut nous sauver !
Sarko: Fini
Hollande: Incompétent
Bayrou: Le cul entre 2 chaises
Lepen: Hitler c'est terminé !

A ceux qui veulent rester à droite sans Sarko, ils vous restent Monsieur De Villepin.
Lui ne donnera pas notre fric aux riches.
a écrit le 13/12/2011 à 8:51 :
C'est décidément un grand malade. Il veut faire l'union en divisant. Il doit être faché avec les maths.
a écrit le 12/12/2011 à 19:32 :
Il faut surtout que Monsieur De Villepin aille jusqu'au bout. S'il faisait campagne pour à la fin se destituer en faveur de Sarkozy, ce serait une trahison. Il a quelque-chose à offrir; mais il faut d'abord que les français le comprennent car malheureusement, dans ce pays, on a oublié ce qu'est l'élégance...Jean-Claude Meslin
Réponse de le 13/12/2011 à 8:54 :
Qu'est-ce que ce raisonnement. Sur le plan économique Villepin et Sarkozy sont en phase. Ils ont eu des différents personnels, d'accord. Mais l'intérêt du pays doit primer ce genre de désaccord. Villepin devra donc logiquement soutenir Sarkozy au second tour sinon ce serait une trahison de ses idées. De plus quangd on observe les compétences de Hollande (ou plutôt l'absence de compétences) le choix est vite fait.
a écrit le 12/12/2011 à 17:03 :
Dominique, nique, nique
S'en allait tout simplement...
a écrit le 12/12/2011 à 14:27 :
Toutes ces candidatures des membres de la majorité (Morin, Bouttin, villepin...) ne sont que des simulacres pour négocier avec l'UMP quelques faveurs personnelles.
a écrit le 12/12/2011 à 14:04 :
La position de la france sur notre non participation à la guerre en Irak c'était flamboyant!!!Mr VIillepin va peut être nous enthousiasmer à la différence des autres oiseaux sinistres.....
Réponse de le 13/12/2011 à 9:07 :
J'ai lu quelque part que ce discours à l'onu n'avait pas été écrit par lui! alors.....
a écrit le 12/12/2011 à 13:58 :
Je pense que je n irai pas voter au premier tour et je me demande si cela vaut le coup d y aller au second car avec toutes ses simagrées qu ils ont font pour avoir le fauteuil présidentiel me donne la nausée et pour tant je suis adherent a un parti mais je pense que quand arrivera la demande de renouvelement je mettrai ma carte dans une enveloppe et le la renverai a qui de droit car je suis ecoeuré de voir LA FRANCE telle qu elle est maintenant et se réclamer du général DE GAULLE me fait bondir de ma chaise.
Réponse de le 12/12/2011 à 17:19 :
des gens son morts pour le droit de vote!!!il faut voter en respect pour eux et surtout de ne pas avoir à regretter vis a vis de votre conscience!!!!
a écrit le 12/12/2011 à 12:31 :
ils sont tous tellement avides de POUVOIR, D'ARGENT (toujours plus) etde PRIVILEGES (légaux ou illégaux ) qu'ils en perdent toute lucidité et toute pudeur!
Ils ne sont absolument pas concernés par la situatioon des français et de la misère grandissante du peuple!!!
j'ai des nausées de plus en plus grandes chaque jour en lisant les infos de notre pauvre pays devenu une république bananière!
Réveillez -vous français : ne vous laissez plus "botter le derrière" si vous voulez survivre!
Réponse de le 12/12/2011 à 14:54 :
EXACT ;;;; ALORS POUR CHANGER IL RESTE BAYROU OU à la rigueur Melanchon .....et si un des 2 est au 2nd tour ils peuvent battre sarko ou hollande ( ces 2 derniers menant une politique plus ou moins liberale !!)...PAR CONTRE MARINE EST UN NON SENS CAR QUELQUE SOIT SON SCORE, PAR DéFAUT ELLE PERD AU 2 ND TOUR 0 20/80

UN VOTE POUR ELLE EST DONC UN VOTE INUTILE CQFD !!!!!!!!
Réponse de le 12/12/2011 à 22:04 :
Quoique disent les politiques et les médias, il n'y a AUCUN vote INUTILE. Imaginez un élu avec une majorité de 50%, mais avec 70% de votes blancs, enveloppes vides, bulletins non valides (raturés ou barrés par exemple), injurieux (Eh oui, la loi prévoit 12 cas de votes EXPRIMES, mais pas forcément pour un candidat, et ils sont TOUS minutieusement comptabilisés et analysés, même si les médias, complices des politiques, n'en parlent pas). Il sera élu, bien sur, mais par 30% de 50%, soit 15% de la population. Il ne pourra en aucun cas dire qu'il est plébiscité et qu'il n'a pas à tenir compte des 85 % de la population.
La plus grande peur des élus n'est pas qu'on ne vote pas pour eux; ce serait que l'on vote, mais pour aucun candidat, ce qui voudrait dire qu'aucun ne convient à la population. D'où le matraquage "votez UTILE" (par pitié).
Réponse de le 13/12/2011 à 9:25 :
Bravo tous les trois et surtout faites le savoir.VOTE BLANC à toutes les élections à commencer par les présidentielles!
Réponse de le 13/12/2011 à 10:29 :
Pour lcouf : Pour info, e vote "utile" a donné les pleins pouvoirs à Staline, Hitler et Mussolini. S'ils avaient été élus, mais pas plébiscités, l'Histoire aurait eu un cours différent. La loi qui prévoit qu'aucun candidat ne convient a été très bien pensée, mais on fait tout pour éviter que les gens sachent qu'ils ont le droit de s'abstenir de choisir (comme dans tout suffrage quel qu?il soit)
Réponse de le 13/12/2011 à 12:05 :
Votre analyse est exact messieurs. Et Sarkozy a été élu avec 50% de non votants et donc avec 25% DES VOTANTS restants..Alors les bulletins BLANCS ils s'en FOUTENT!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 13/12/2011 à 13:45 :
a cendu: comment faites vous pour etre élu avec 50% quand vous avez 70% de bulletins blancs.Comprends pas!!!!!!! Le bulletin blanc ne sert qu'à garder son droit de vote et non à élire un candidat!!!!!Donc il ne sert à RIEN!!!!!! 90% de blancs contre 10 % , ces derniers suffisent à élire un dictateur!!!!!
a écrit le 12/12/2011 à 12:09 :
ce bonapartiste aurait du d'abord etre député en ajaccio.
a écrit le 12/12/2011 à 12:09 :
ce bonapartiste aurait du d'abord etre député en ajaccio.
a écrit le 12/12/2011 à 12:08 :
le plus désastreux, n'est pas qu'ils soient 14 à se présenter et présenter un programme. Le pire c'est qu'ils se présentent toujours contre un autre, comme si c'était un combat. Torpiller son adversaire avant tout!!!!!Quelle misère!!!!
Réponse de le 12/12/2011 à 12:27 :
Entièrement d'accord. Et tous les moyens sont bons. Quant à la population et à l'avenir du pays, ils s'en moquent en espérant que les émeutes seront pour le suivant et qu'ils auront le temps de se mettre à l'abri hors de France et avec un bon magot.
D'accord également, mais depuis longtemps, avec la pluie (ci-dessous) concernant le fourbe.
a écrit le 12/12/2011 à 12:07 :
il y avait les fourberies de scapin, je chercher qui était le fourbe maintenant je sais qui sait.
Réponse de le 12/12/2011 à 12:20 :
je cherchais
a écrit le 12/12/2011 à 11:41 :
la Droite va regretter de n'avoir pas organisé des Primaires! Il n'est pas trop tard pour bien faire!
a écrit le 12/12/2011 à 10:54 :
Il affronte qui il veut, ce qui nous intéresse c'est d'en trouver un qui remette la FRANCE a sa place!!!!!!!!Ce n'est pas un jeu de poker!!!!!!!
a écrit le 12/12/2011 à 10:52 :
14 à se présenter. L'impression que plus ils sont nombreux et plus nos démocraties s'écroulent!!!!!!! Ca ne leur sert a rien puisque ce sont les technocrates europeens qui commande!!!!!
a écrit le 12/12/2011 à 10:43 :
Je ne cois aucune autre explication que de torpiller Sarko sans aucun espoir d'être élu. Je me suis amusé à inverser tout ce que prétend Villepin, et c'est étonnant de vérité (par exemple remplacer "rassembler" par "diviser", "laissé la rancune de côté" par "je me venge", "Les Français souffrent ..." par "je vais me servir du malheur des français ...", etc.). Je pleure sur la France dont la classe politique, tous partis confondus, a une classe politique uniquement motivée par des intérêts personnels avec un niveau rase-bitum.
a écrit le 12/12/2011 à 10:19 :
Mr. De Villepin ferait mieux de s'entendre avec Mr Bayrou qui, me semble t'ilest un modéré et gagne à étre entendu.Il ne favorisera pas les très très riches comme le fait Mr. Sarkosy, et sera aussi très responsable à gérer le budget.
Réponse de le 12/12/2011 à 11:18 :
Vous avez certainement raison mais malheureusement cela ne sera pas possible alors que je pense qu'il y a également des personnalités de gauche prêtes au gouvernement d'union nationale que la situation actuelle imposerait (confère les déclarations de Montebourg). le problème c'est que la droite impose son plus mauvais candidat: Sarko (2/3 des français n'en veulent plus) et la gauche propose son candidat du consensus mou avec MLP en embuscade : triste choix. quant à Villepin si il est brillant il est plombé par le CPE et le "bradage" du patrimoine national: la vente des sociétés d'autoroute au privé.
Réponse de le 12/12/2011 à 14:54 :
La verbe de Montebourg au service de la vision de Bayrou qui est le seul ?e pas s'etre fourvoy?epuis 2007... vous me redonneriez presque de l'int?t pour cette ?ction... Ils sont tous les 2 au-dessus des partis contrairement ?illepin. Mais je suis toujours suspicieux de la vraie motivation de Montebourg ?evendiquer l'int?it?otale..
a écrit le 12/12/2011 à 10:05 :
Suicide politique ? on dirait la réaction d'un joueur de poker qui sait qu'il n'a pas les plus fortes cartes mais qui fait quand même All-in.
a écrit le 12/12/2011 à 9:49 :
La candidature Villepin n'inquiète pas l'UMP...Sinon,ils aurait fait donner du "lourd"
pour critiquer l'initiative de l'ancien premier ministre (un des deux menteurs en chef:
Copé ou Guéant);là,on a délégué qu'une comique-troupière,la madame sans-gêne
de l'UMP:Nadine Morano.D'autre part,Sarkozy est bien placé pour savoir que Villepin n'a pas de budget.En effet,dans le grand combat pour s'approprier les rétro-
commissions du contrat Karachi,c'est finalement Sarkozy qui a gagné.C'est lui qui a le "trésor de guerre";les chiraquiens ont perdu,sur ce coup-là.Cette candidature ne vise donc qu'à participer à l'échec de Sarkozy,au 2 ème tour s'il y parvient.
a écrit le 12/12/2011 à 9:22 :
de Villepin-
Encore un qui y croit! La politique décidément les éloigne complètement du peuple.
Lui, et les qlqs farceurs de droite et de gauche qui ne représentent qu'eux-mêmes, font pitié! Heureusement ils n'auront pas 500 élus pour les soutenir, ils resteront dans les "starting bloc"
a écrit le 12/12/2011 à 9:06 :
Le CPE était une bonne idée ...torpillée par Sarko ...
Demandez aux jeunes bac+5 /+6 ......COMMENT ILS FONT pour trouver du boulot sans relations ....ceux qui disent le contraire sont des grands menteurs ....
a écrit le 12/12/2011 à 9:05 :
Cette candidature me plait. Naturellement Mr De Villepin va devoir prouver sa sincérité et avoir un programme qui sort de l'ordinaire; car la situation de la France est grave. Vis à vis de l'étranger ce monsieur est autrement plus crédible que Sarkozy, Hollande et tous les autres guignols, actuellement dans la course...
Après le fiasco de 2007, j'avais suggéré à Mme Royal d'envisager un gouvernement d'Union Nationale avec son ancien copain de l'ENA. Notre pays doit se sortir de ce marasme Gauche-Droite qui désigne tous les candidats de toutes nos élections (200000 adhérents PS + 200000 UMP). Avec ceux des petits partis, cela ne fait que 2 ou 3% du potentiel électoral de la France (plus de 40 millions d'électeurs).
Je vous souhaite Bonne Chance, Mr DeVillepin, j'attends de voir votre programme et les gens qui vous aideront...La France a vraiment besoin d'un grand coup de Kärcher à l'Elysée, à Matignon, dans nos assemblées et de no ...
Jean-Claude Meslin indigné et écoeuré depuis 30 ans par la médiocrité ambiante
a écrit le 12/12/2011 à 8:51 :
Un ego démesuré etr le désir de vengeance conduit aux pires turpitudes. "Diviser pour unir", voilà le slogan de cet ancien homme d'Etat.
a écrit le 12/12/2011 à 8:31 :
Il ne manque pas d'air ! espérons que ça n'avancera pas la gauche.
a écrit le 12/12/2011 à 8:06 :
Trop tard M de Villepin. il y a quelques mois vous auriez eu une certaine crédibilité, mais maintenant que vous vous êtes réconcilié avec le "nain" cette candidature n'a plus de crédibilité. uniquement une manoeuvre grossière pour marchander son ralliement. J'attendais plus de panache
a écrit le 12/12/2011 à 7:56 :
Travailler le sarkosisme a droite pour mieux afflaibir le Front National, rien de tel que la multiplication des candidats! Ceux-ci pourront toujours se desister au dernier moment si le danger venait de gauche!!
Réponse de le 12/12/2011 à 11:24 :
Si la candidature de DDV peut affaiblir la candidature Sarko elle ne la travaille pas à droite les sarkozistes étant déjà très proches du FN (confère la droite populaire) mais plutôt au centre où sur le côté gaulliste. Mis à part son pélerinage bidon au plateau des Glières Sarko est plus proche de Pétain que de De Gaulle!
a écrit le 12/12/2011 à 7:42 :
tombé sur la tête,c'est du grand n'importe quoi!
a écrit le 12/12/2011 à 7:04 :
Je suggère au candidat déclaré, féru d'Histoire et auteur à ses heures , de tout mettre dans son programme pour redonner à l'Histoire la place qu'elle doit avoir ds notre système scolaire: abolition de l'inadmissible suppression de la matière en TS, fin des "blocs" de thématiques absurdes: bref que sa campagne porte sur une page d'Histoire...
Réponse de le 12/12/2011 à 7:57 :
oui moi le l'ai trouver pas mal
MAIS que donne t'il comme conssigne au 2eme tour si c pour les donner a sarko !!!
de plus ce presente t'il pour prendre des voix a hollande au 1er tour???
Réponse de le 13/12/2011 à 10:15 :
Même avec 35% des voix au premier tour et en arrivant en tête, marine n'a aucune chance d'être élu, lUMP et le PS feront bloc comme en 2001.
a écrit le 12/12/2011 à 6:32 :
Marine ne rassemble pas au 2ème tour, au 2ème il faut un candidat qui rassemble ! le problème pour cette candidate. pas facile la politique!
a écrit le 12/12/2011 à 6:08 :
Encore plus de chance pour Marine.
Réponse de le 12/12/2011 à 15:02 :
N'IMPORTE QUOI ;;;;quelque soit son score Marine n'a pas d'avenir elle ne peut pas passer au second tour voir 2001 cela sera encore 1 score 20/80 en faveur de l'autre candidat PAR DEFAUT;;;;;
CONCLUSION UN VOTE MARINE EST UN VOTE PERDU ET INUTILE;;;;CQFD
Réponse de le 13/12/2011 à 9:30 :
Pourquoi inutile? 20% des Francais n'ont aucun droit, encore moins que des étrangers????????le droit de vote est aussi le droit de participer a la nation, vous ne croyez pas?
a écrit le 12/12/2011 à 5:55 :
DDV appartient à cette catégorie de personnalités expérimentées, qui possèdent la stature et l'allure qu'exigent la fonction de Président, qui ont toujours su respecter les Français et essayé de les rassembler quand les moyens leurs ont été accordés. Je soutiens sa candidature au même titre que je soutiens celle de M.Chevènement, même si en apparence il y a une contradiction car l'un nous paraît être de droite et l'autre de gauche. En réalité, la France a perdu tous ses repères, toutes ses valeurs et cette notion de droite ou de gauche s'efface complètement au profit du sens profond que leurs candidatures représentent pour la France et ses citoyens, et pour le monde! L'un et l'autre sont du même gabarit, connus, solides, rayonnants, courageux, au-dessus de la mêlée, et je verrais bien l'un Président et l'autre 1er ministre. Ils sauront recruter ceux qui pourraient les aider à redresser la France qu'ils aiment avec sincérité et lui redonner la place qu'elle mérite. Ils sauront faire revenir chez les Français la confiance qui a été remplacée par cette peur, inoculée par petites doses à longueur de discours présidentiel ou ministériel, cette peur qui caractérise l'attitude des faibles , des calculateurs menteurs et profiteurs ! La France a besoin d'un électrochoc sérieux !
Réponse de le 12/12/2011 à 15:03 :
UN ELECRO CHOC SERIEUX ? BAYROU OU MELANCHON !! CELA CHANGERAI;;;
a écrit le 12/12/2011 à 5:19 :
J'imagine la politique concernant l'emploi avec le pere du CPE et du CNE...
a écrit le 12/12/2011 à 4:48 :
Sarkosy lui reproche de ne jamais s'être présenté devant les électeurs. Il va probablement l'encourager dans sa démarche.
a écrit le 12/12/2011 à 1:31 :
ON VAS RIGOLE~!@#$%^
a écrit le 11/12/2011 à 23:52 :
Cristine Lagarde c´était ma preference ! Mais FMI besoin son sense, pour la prochaine,
j´éspere .
a écrit le 11/12/2011 à 23:30 :
Les prochaines années seront sans doute très difficiles, et pour l'instant, à gauche comme à droite, il n'y a pas de candidat ayant la stature et les capacités des enjeux à venir. C'est très dommageable pour le pays. C'est surtout très regretable que Sarkozi ne s'efface pas au profit d'un Juppé, qui est le seul, dans le pays, à pouvoir prétendre à ce poste.
a écrit le 11/12/2011 à 22:17 :
Pathetique, cette posture de sauveur
Quand on n'a jamais ? ?, et qu'en temps que conseiller, on a ? ?a source d'erreur politique grave: dissolution de l'assemblee.
Quand on n'a pas de "chance", il ne faut pas vouloir avoir des responsabilit?!!
a écrit le 11/12/2011 à 21:52 :
Il arrive en grand chevalier blanc dans une campagne path?que mais ne fait qu'ajouter au ridicule... Un ?rque pour sauver la France, la bonne blague... Sans parler de son pass?e lieutenant de Chirac dans les plus sombres ann? du rpr.. un seul bon point, son combat contre la guerre en Irak qui reste le dernier ?nement o? pouvait se gonfler d'orgueil d'?e fran?s
a écrit le 11/12/2011 à 21:21 :
Tout sauf NS à droite pour les élections car il ne sait pas parler aux allemands ..
Ce NS est une ruine pour les grandes entreprises industrielles françaises!
a écrit le 11/12/2011 à 21:20 :
Forcément, il est candidat, il tient tellement à avoir le CPE dont le peuple, les factieux,les fâcheux et les gueux l'ont privé si injustement ! Pathétique.
a écrit le 11/12/2011 à 21:07 :
pourquoi dire qu'il va affronter le Monarque ? ne sommes nous pas en république ?
tout citoyen ayant ses parrainages a la liberté de se présenter aux présidentielles et donner son programme ! cela ne fait aucun doute qu'il va gêner Nicolas mais c'est légitime ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :