Sarkozy, "candidat du peuple", stigmatise les élites et les corps intermédiaires

Nicolas Sarkozy a redoublé dimanche, au nom de son "amour pour la France". "Ce ne sont pas les Français qui sont rétifs aux réformes mais les corps intermédiaires qui n'aiment rien tant que l'immobilisme", a déclaré le chef de l'Etat. Nicolas Sarkozy a dit vouloir être le "candidat du peuple" et non celui d'une "petite élite contre le peuple".

3 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Nicolas Sarkozy a ouvert son discours de près d'une heure par une ode à la France - "Jeune (...) je l'aimais comme on aime l'air qu'on respire". Mais pour mieux s'en prendre à son adversaire, qu'il a accusé, sans le nommer d'"oublier la France".

Il s'est de nouveau présenté en protecteur des Français et s'est vanté de leur avoir épargné une "catastrophe". Tout en soutenant que s'ils avaient souffert de la crise, c'était "à proportion des erreurs" commises par ses prédécesseurs. "L'idéologie du partage du travail, la mise en cause systématique de toute forme d'autorité, la dilution des responsabilités ont affaibli la France", a-t-il lancé.

"QUAND ON AIME LA FRANCE ..."

"Aimer la France, c'est refuser d'accepter les 35 heures (...), c'est refuser de promettre la retraite à 60 ans (...), refuser d'augmenter les dépenses et d'augmenter les impôts", a-t-il poursuivi - autant de coups de griffes contre le PS. "Quand on aime la France, on veut que la France soit maîtresse de son destin et maîtresse chez elle", a ajouté le président, qui s'est attardé sur le contrôle de l'immigration, dont il fait un marqueur du clivage droite-gauche. "Si l'on ne maîtrise pas l'immigration (...) notre protection sociale ira droit à la faillite, notre pacte social explosera", a-t-il dit. "Refuser tout contrôle, récuser l'immigration choisie, laissant ainsi la porte à l'immigration subie, c'est irresponsable et c'est moralement condamnable."

Il a accusé implicitement François Hollande de "réduire la nationalité française à une adresse" en proposant le droit de vote pour les étrangers aux élections locales et a dit vouloir, pour sa part, s'opposer à "toute dérive communautariste". "Pas de compromis avec les valeurs républicaines !" a-t-il martelé. "Quand on aime la France on défend ces valeurs (...), on ne dresse pas les minorités contre la République (...), on n'est pas du côté de ceux qui, pour défendre leurs intérêts, bloquent le pays (...) Quand on aime la France, on ne ment pas tous les jours aux uns pour faire plaisir aux autres."

Nicolas Sarkozy a redit vouloir mener "une campagne de vérité". Il s'en est de nouveau pris aux "élites", qui se sont octroyées des rémunérations défiant le "sens commun", et aux "corps intermédiaires" - partis, syndicats, groupes d'intérêts, etc. - accusés de confisquer la parole des Français. "Ce ne sont pas les Français qui sont rétifs aux réformes mais les corps intermédiaires qui n'aiment rien tant que l'immobilisme", a déclaré le chef de l'Etat, qui a de nouveau défendu sa proposition de référendums sur des sujets de société. Nicolas Sarkozy a dit vouloir être le "candidat du peuple" et non celui d'une "petite élite contre le peuple".

POUR UN PEU DE PROPORTIONNELLE

Une seule proposition nouvelle émerge d'un discours qui n'en comptait guère : corriger "à la marge" par une dose de proportionnelle le scrutin uninominal à deux tours, qui est la règle en France pour les élections législatives, afin de permettre à tous les courants politiques d'être représentés - une vieille revendication du Front national, notamment.

Nicolas Sarkozy a ainsi pris a contre-pied Jean-François Copé, le secrétaire général de son parti, l'UMP, opposé à une telle mesure, que François Hollande a pour sa part d'ores et déjà promis de mettre en oeuvre s'il est élu. Le chef de l'Etat a également promis d'engager un dialogue avec toutes les formations politiques sur une réduction du nombre de parlementaires, en France.

Bien qu'il ait marqué le début de sa campagne par un net coup de barre à droite, il a assuré vouloir parler à tous les Français - "Je veux dire aux Français qu'il ne faut pas toujours se demander si une idée est de droite ou de gauche mais si cette idée est la bonne pour le pays", a dit le chef de l'Etat.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 117
à écrit le 23/02/2012 à 0:16
Signaler
Sarkozy dresse lui-même le bilan de ce qu'il n'a pas fait et aurait du faire depuis 10 ans . Quand on aime la France , on ne prend pas les Français pour des veaux ou des vaches à lait . Son harcellement textuel est cousu de mensonges . C'est le méch...

à écrit le 21/02/2012 à 14:43
Signaler
Amour délibéré, trop fort, étouffant; Marianne veut de l'air. Oui maîtresse de son destin et maîtresse chez elle en lui rendant la parole en s'abstenant de toujours parler en son nom! Mission impossible il s'est même entiché de Brassens?Les copains d...

le 21/02/2012 à 15:42
Signaler
qui va sauver FLORANGE ??? un cavalier ...

à écrit le 21/02/2012 à 10:43
Signaler
peuple ( les plus nombreux) en recession .................................................. l elite deconnectee ne connait pas la crise... la petite agriculture sacrifiee bien que compatible avec tourisme...

le 21/02/2012 à 11:04
Signaler
est ce que l'élite représente les 26% qui soutiennent Sarkozy.Je ne crois pas, donc il y a au moins 26% des Francais qui ne connaissent pas la crise!!!!

à écrit le 21/02/2012 à 8:12
Signaler
et sur ces 14 euros brut, vous enlevez 23 % de charges salariales, vous enlevez 18% de tva sur tous les achats qui va faire cet employé, vous lui retirez les impots qu'il va payer en fin d'année!!!!!!!vous comprenez la situation

à écrit le 21/02/2012 à 8:10
Signaler
ça ne tourne pas rond. Quand vous regardez votre facture ou les tarif affichés chez votre garagiste, vous constatez quoi? Main d'oeuvre 62 euros pour un salarié qui touche lui en brut 14 euros. Ou vont les 48 euros qui restent? Pas que pour le patron...

à écrit le 21/02/2012 à 7:23
Signaler
a Gustave19: ok pour que les Francais se bougent, mais quand on réfléchit un peu. Le prolblème n'est pas là. La dette c'est l'état!!! Les dépenses, c'est l'état!!!Donc se n'est pas en demandant plus au peuple que l'on va améliorer la situation...Pour...

à écrit le 20/02/2012 à 18:24
Signaler
Eh Oui, cela faisait 15 ans que nos dirigeants savaient qu'on allait dans le mur avec les retraites, personne n'avait osé les réformer. Et tous ceux qui veulent des "moyens" (des dépenses supplementaires) au lieu de chercher à gagner en productivité....

le 07/03/2012 à 13:47
Signaler
Ce ne serait pas plutôt à l'école de Ferry que vous vouliez faire référence ? Parce que Pasteur n'a pas grand-chose à voir dans l'affaire, pas plus que Ferry dans la découverte du vaccin contre la rage, d'ailleurs...

à écrit le 20/02/2012 à 18:04
Signaler
Nous avons la un spectacle de grand théatre, bien rodé, avec un orateur de grande qualité.. Mais qui ne peut défendre son passif, et se contente de tirer à vue sur les autres candidats. Une seule réponse, quand on aime la France, on veille à ce qu'el...

à écrit le 20/02/2012 à 17:37
Signaler
Trop fort tomber aussi bas je me disais qu il allait y aller fort mais ouf ff.!!! Le candidat du peuple le referundum la proportionnel ect il est à 26% pauvre France même moi qui est voté Sarko en 2007 j ai envie de vomir Promis plus jamais Sarko...

à écrit le 20/02/2012 à 17:29
Signaler
Tout est dans les mots: "CANDIDAT du peuple", mais plus tard "PRESIDENT de l'élite"

à écrit le 20/02/2012 à 17:22
Signaler
Prise d'otage, référendums, campagne de vérité, contre le monde de la finance, parade nuptiale aux frontistes, mais bien sûr pas de démagogie ni de populisme, carton rouge etc... Une belle bande de clowns qui jouent une tragi-comédie, ce sont eux le...

à écrit le 20/02/2012 à 16:37
Signaler
En 1981 on avait eu la candidature comique de Coluche (mais il n'était pas allé jusqu'au bout). en 2012 un nouveau comique: Sarko (encore plus lourd que son copin Bigard) et en plus celui la se prend au sérieux et veut aller jusqu'au bout. sortez le...

à écrit le 20/02/2012 à 16:35
Signaler
Mr Sarkozy, vous appelez le BON PEUPLE de FRANCE a votre secours pour les cinq ans a venir? Mais cela fait cinq ans que le BON PEUPLE de FRANCE appelle au secours.Et vous vous ne l'avez pas entendu, alors demain!!!!!!!!

le 20/02/2012 à 21:01
Signaler
EXACTEMENT!!!!!!!!!!!!!!!! merci

à écrit le 20/02/2012 à 16:11
Signaler
NS candidat du peuple, c'est comme si un gros mangeur de viande affirmait qu'il est végétarien ;-) (ou comme Kim Jong Un, directeur du Club Med)

à écrit le 20/02/2012 à 16:11
Signaler
le candidat Sarkozy est plus inquiet de voir ses amis perdrent de l'argent, qu'un ouvrier perdre son tarvail....C'est ça le président du peuple!!!!

à écrit le 20/02/2012 à 16:08
Signaler
Pauvre Sarkozy,il n'y a plus que toi pour croire encore à tes discours.Tu peux toujours raconter tes salades à qui tu voudras,ton bilan parle pour toi et il n'est pas brillant.

à écrit le 20/02/2012 à 15:23
Signaler
E oui...il va de soi qu'occulter la crise serait irresponsable,mais quels exemples nous donnent tous ces grands qui gouvernent?!?Ils se servent tous copieusement au détriment des plus défavorisés,mènent un grand train de vie(il ne manquerait plus qu'...

à écrit le 20/02/2012 à 15:22
Signaler
En définitive, on constate que les attaques de Marine Le Pen se concentrent sur Nicolas Sarkozy car, si elle arrive au second tour, elle estime avoir plus de chance de l?emporter avec François Hollande. Dont acte !!!! Mais ce qui est amusant c?est...

à écrit le 20/02/2012 à 15:06
Signaler
Nicolas a fait des erreurs pendant son mandat, laissons lui 5 ans pour les corriger :-). L'erreur est humaine, un peu de douceur dans ce monde de brut De toute façon qu'elles soient de gauche ou de droite, ils s'en mettent plein les poches. Allez v...

à écrit le 20/02/2012 à 14:56
Signaler
Sarkosy sera devenu populaire par son "casse-toi pauvre c.." .

à écrit le 20/02/2012 à 13:42
Signaler
Sarkozy candidat du peuple, c'est un peu le monde à l'envers pour un président ami des élites. La France aux français c'est reprendre à bon marché le discours du FN qui ne récoltera peut-être pas les signatures recquises malgré qu'il est le 3e parti ...

à écrit le 20/02/2012 à 13:27
Signaler
Sarkozy, candidat du peuple ??? A ma connaissance, ce n'est pas le peuple qui était invité au Fouquet's !!! Notre président préfère passer des vacances sur le yacht de M. Bolloré que dans un VVF. M. Sarkozy reproche à François Hollande de ne pas aim...

à écrit le 20/02/2012 à 13:18
Signaler
depuis le début de cette campagne, on assiste à une opération de supercherie à grande échelle, venant de la part du président sortant . 2 mois avant les élections, il se découvre subitement un amour irrépressible pour la france et les français, pardo...

le 20/02/2012 à 15:10
Signaler
Ouais , j aime bien au contraire, a chacun son point de vue, pas d accord avec vous , ha oui je ne suis pas un profiteur de l etat aussi et j aime mon Pays et les personnes qui l aime aussi

le 20/02/2012 à 16:52
Signaler
bien entendu, quand on fait entendre une autre petite musique, on ne peut être que profiteur, on n'aime pas son pays ou pire on est irresponsable selon l'expression consacrée de votre dieu réincarné. Ceci dit j'accepte volontiers que vous ayiez un po...

à écrit le 20/02/2012 à 12:38
Signaler
candidat du peuple!!! quelle cynisme, quelle mépris, c'est le comble!!!

le 20/02/2012 à 13:44
Signaler
réponse à cunegonde. oui parfaitement le petit père du peuple.

le 20/02/2012 à 15:13
Signaler
Le candidat de tous les gens modernes pas des tordus et des profiteurs..

le 20/02/2012 à 17:06
Signaler
salut... vous avez choisi le pseudonyme qui vous convient le mieux, au vu de votre commentaire. félicitations

à écrit le 20/02/2012 à 12:24
Signaler
Et à propos de peuple, où en sont les "class-action" promises par le candidat Sarkozy de 2007 ? Rangées avec la république irréprochable, le pouvoir d'achat, les SDF, le chômage, la croissance, et j'en passe.

le 20/02/2012 à 14:34
Signaler
si sa promesse de 2008 (?) de séparer l'activité des banques, investissement et dépôt avait été honorée, nous n'en serions pas où nous en sommes en 2011. Les banques encaissent des intérêts énormes (20% et plus) sur la dette grecque et le risque sur...

le 20/02/2012 à 17:50
Signaler
Amen !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

à écrit le 20/02/2012 à 12:11
Signaler
Quand un homme a le mépris et le cynisme de venir se présenter comme le candidat du peuple, C'est le comble !!!!!

à écrit le 20/02/2012 à 12:11
Signaler
PRIERE A NOTRE SAUVEUR la prière au bon peuple: bon peuple de France, je vous demande pardon du mal que j'ai pu te faire. Donne moi aujourd'hui et demain ton travail et tes euros que je puisse les partager avec mes amis. Pardonne moi les offenses e...

le 20/02/2012 à 14:34
Signaler
Très bien vu Pierre, permettez moi de complèter votre remarquable allègorie en achevant par : « car c 'est à lui qu 'appartiennent la dette , le déficit et la destruction de l 'emploi pour le mandat que la France lui avait confié.

le 20/02/2012 à 17:55
Signaler
@Pierre, amen!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

à écrit le 20/02/2012 à 11:59
Signaler
Ce qu'on voit là, c'est un Parti Populaire Français en peau de lapin . Sarko n'est pas Doriot et Guaino n'est pas Déat .

à écrit le 20/02/2012 à 11:59
Signaler
NS est le seul responsable, il disait "c'est moi le chef", donc il assume et ne trouve pas de boucs émissaires. Il est lâche et il a la trouille de ne pas être élu, c'est d'ailleurs ce qui va se passer. Quand on voit que certains manquent de tout et ...

à écrit le 20/02/2012 à 11:57
Signaler
Je suis tout à fait d'accord avec le Président SARKOSY.J'ai maintenant +confiance avec lui que HOLLANDE,dont son équipe n'a que des mots vulgaires envers un Président toujours sur place LE RESPECT SVP.

le 20/02/2012 à 13:01
Signaler
Tout le monde doit respecter la fonction présidentielle.A Marseille il y avait un candidat ordinaire.

le 20/02/2012 à 13:47
Signaler
J'ai plutôt vu un prestidigitateur transformer des veaux français en pigeons ;o)) Vivement Bayrou !

à écrit le 20/02/2012 à 11:32
Signaler
Le peuple, tout pour le peuple, rien que le peuple. TOUS les politiques font appel au peuple le jour de l'élection et se F.. moquent de la G.. figure du peuple le reste du temps. Concernant le blocage, dans tout système pyramidal, le pouvoir appart...

à écrit le 20/02/2012 à 10:54
Signaler
Bien sûr qu'il aiment les petits, pour les élections, mais! les petits ont une bonne mémoire !

le 20/02/2012 à 11:57
Signaler
L'épargnant qui a subi une hausse de la taxation des revenus de ses économies sans précédent depuis 5 ans a aussi une très bonne mémoire

le 20/02/2012 à 16:08
Signaler
a JOBLO: évidemment qu'il aime les petits, puisque petit lui-même ce qui lui vaut un très très gros complexe. Comme il lUI est impossible de grandir par la taille, il espère être le plus grand SAUVEUR de la France et du MONDE en dominant le PEUPLE...

à écrit le 20/02/2012 à 10:43
Signaler
encore un discours sobre lumineux et courageux.les gens ralent,mais sentent bien qu'il est le seul candidat lucide.la pauvre gauche pédale dans le vide avec un temps de retard.cet homme est génial!

le 20/02/2012 à 13:15
Signaler
Ironie quand tu nous tient... Ceci dit je suis d'accord en ce qui concerne la gauche, raison de plus pour voter Bayrou

le 20/02/2012 à 14:10
Signaler
@Licence to live, NON PAS BAYRON ! CENTRISME = IMMOBILISME !

le 20/02/2012 à 16:06
Signaler
@licence:effectivement ,bayrou est le seul candidat qui n'est bloqué par aucun parti.il sera libre d'agir.c'est le moins pire

à écrit le 20/02/2012 à 10:36
Signaler
eh ben, vous ne me croirez peut-être pas, mais il y a encore des gens qui pensent qu'il est SINCERE!!!!!! Et qu'il aime la FRANCE et le PEUPLE!!!!Surtout pour en profiter au maximum avec ses RICHES AMIS!!!!!!

à écrit le 20/02/2012 à 10:34
Signaler
Il n'y a pas grand chose à redire à ce que dit Nicolas Sarkozy, ce qu'il dit...Car, pour ce qu'il a fait, c'est plutôt l'opposé!

le 20/02/2012 à 13:27
Signaler
Réponse à Abasourdi. "pour ce qu'il a fait" , rajoutez : pour ce qu'il ferait.

à écrit le 20/02/2012 à 10:33
Signaler
Un Président sortant qui se présente comme candidat anti-système, c'est le comble !!

à écrit le 20/02/2012 à 10:33
Signaler
Une messe pour UMP fondamentalistes qui se termine par un "aidez moi" désespéré.

à écrit le 20/02/2012 à 10:29
Signaler
Sans entrer dans le débat sur les qualités des prétendants, hier au soir au jt de 20h sur une chaine public, je regardais le reportage sur le rassemblement à Marseille de Mr Sarkosy durée environ 6 minutes après nous avons eu droit à un reportag...

à écrit le 20/02/2012 à 10:28
Signaler
Qui a dit que notre président n'avait pas d'humour?!

à écrit le 20/02/2012 à 10:24
Signaler
il ne sera pas facile au berger de rassembler un troupeau de moutons dans une agriculture bafouee

à écrit le 20/02/2012 à 10:11
Signaler
La principale question qui interesse le "peuple" et qui n'est jamais posée par les journalistes aux candidats est la suivante : QUI VA REMBOURSER LA DETTE FRANCE - QUAND ET COMMENT. Une réponse sincère serait la bien venue, on peut toujours réver...

le 20/02/2012 à 10:21
Signaler
On ne remboursera pas.... On fera defaut c'est tout....

à écrit le 20/02/2012 à 10:03
Signaler
En France les "corps intermédiaires" sont subventionnés, n'ont quasiment pas d'adhérents et ne représentent donc pas les français. Une réforme de la représentativité s'impose sans doute, mais est-il le plus qualifié pour la mener ? Déja en 2007, il f...

à écrit le 20/02/2012 à 9:50
Signaler
"Quand on aime la France, on veut que la France soit maîtresse de son destin et maîtresse chez elle" : c'est pour ça qu'au début de son mandat il courait pour s'inféoder aux Etats Unis et qu'en fin de mandat il demande le soutien de la chancellière a...

le 20/02/2012 à 11:02
Signaler
Sarkozy a fait réintégrer la France au sein de l'OTAN (donc aux ordres des USA) sans demander l'avis au "peuple français". Faites ce que je dis mais pas ce que je fais. Une campagne de vérité ? Le passé a prouvé que quand Sarkozy promet quelque chose...

à écrit le 20/02/2012 à 8:56
Signaler
On s'enfout ... vive le vote blanc !

à écrit le 20/02/2012 à 8:47
Signaler
Plus populiste tu meurs! Un quinquennat à + de 500 M? soit une dette qui a augmenté de + de 18%, 100 000 enpmois industriels détruits en 3 ans...etc "La France maîtresse de son destin" nous perdons tous les jours les souverainetés régaliennes au prof...

à écrit le 20/02/2012 à 7:47
Signaler
Après le Président des riches, revoilà le candidat du Peuple... Ce Monsieur est grotesque !!!!

à écrit le 20/02/2012 à 7:35
Signaler
C'est du foutage de gueule dans les grandes largeurs ! Non pas que son opposant soit meilleur, loin de là, mais dans la famille de l'inconsistance totale après le candidat du PS qui est franchement un incapable, je demande le candidat Sarlozy, élu un...

le 20/02/2012 à 10:50
Signaler
Et le déshabillage de la classe moyenne et supérieure est en route, le réveille à l'automne va être très très difficile. Par ailleurs comment expliquer que sur 65 millions de Français 500 000 milles contribuables supportent 49 % du montant de l'IRPP ...

à écrit le 20/02/2012 à 7:33
Signaler
Heureusement que c'est le peuple qui lui a payé sa chambre d'hotel a 37000 euros. Ou 30000 euros pour rapatrier son fils

le 20/02/2012 à 10:22
Signaler
Et les gardes du corps au Brésil et tout le reste qui va avec... Meme les brésiliens étaient outrés c'est dire.....

le 20/02/2012 à 10:23
Signaler
Et les gardes du corps au brésil qui le surveillent 24/24 pendant que môsieur va faire la fiesta.... Meme les brésiliens étaient outrés de la chose, c'est dire...

à écrit le 20/02/2012 à 7:25
Signaler
Internet peut être à la fois un fléau et dans d'autres cas un outils génial. Il suffit de faire un retour en arrière de 5 ans et de suivre tous ses beaux discours durant sa campagne de 2007, puis ce qu'il a fait ensuite durant cinq ans. Non Monsieur ...

à écrit le 20/02/2012 à 7:17
Signaler
Oui, on l'a cru. Seulement tout ce qu'il a fait c'est s'entourer de girouettes qui ne font que de la politique et fort peu de réformes, si ce n'ets augmenter nos impots sans opur autant réduire le train de vie de l'état ou sa permanente immixtion en ...

le 20/02/2012 à 14:06
Signaler
+ 10.000,00 + 100.000,00 J'AIME

à écrit le 20/02/2012 à 7:09
Signaler
Sarkozy et Hollande occupent toute la place des médias depuis des mois et le niveau est pitoyable, cà fait plus de 50 ans que l'umps gère la France et la dégringolade est continue. Il est plus que temps que çà change.

le 20/02/2012 à 14:05
Signaler
NON PAS Bayrou ! CENTRISME = IMMOBILISME

à écrit le 20/02/2012 à 7:07
Signaler
Il se fout vraiment de nous, là non?

le 20/02/2012 à 10:13
Signaler
J'espère que tt le monde se rend compte qu'il se fout de notre gueule, car quand je lis les comentaires de militants ébahis et les sondages qui remontent je prends peur. Pas qu'Hollande soit meilleur, mais le discours me paraît plus notre et le nivea...

le 20/02/2012 à 11:12
Signaler
Du niveau dans le discours de hollande ??? Ha bon ! Les deux restent au ras des paquerettes !

à écrit le 20/02/2012 à 6:48
Signaler
Non mais il nous prend pour des idiots ! Sarkozy c'est tout sauf le peuple ! Il nous crache dessus depuis 5 ans et à 2 mois des élections il nous refait son come back électorale type séducteur. Dommage qu'on ne puisse pas lancer des tomates pourri.

à écrit le 20/02/2012 à 6:34
Signaler
Et les syndicats de medecins,pharmaciens...etc quand se ne sont pas les mêmes au travers des conseils del'ordre...on n'a fait que leurs volontés....le corq intermédiaire était Mme bachelot...!!!

à écrit le 20/02/2012 à 6:28
Signaler
de qui se fout il ? lui l'homme du systeme oligarchique , du fouquet's , le diviseur des français ,qui distille un discours raciste et plein de haine,qui a mis la france au plus bas comment peut il encore tenir ce genre de discours ? pense t il les f...

à écrit le 20/02/2012 à 6:13
Signaler
le candidat de l'extreme, du paradoxe,le candidat du chomage le plus haut,de la pauvreté la plus grande,de l'insecurité la plus dangereuse,du pouvoir d'achat le plus bas,des faits de prince les plus graves,la precarité des francais au plus haut,le c...

à écrit le 19/02/2012 à 23:52
Signaler
mais que serait'il sans les élites et les corps intermédiaires? rien qu'un pantin qui s'agite qui s'agite et en définitive ne fait rien ce qu'il sait très bien faire depuis 5 ans.Des blas blas quand ce n'est pas du bling bling . Nous sommes tous mort...

à écrit le 19/02/2012 à 23:14
Signaler
C'est maintenant qu'il réalise seulement que nous avons une armada de parlementaire unique au Monde en France ? 348 sénateurs (USA 100 - Allemagne 60) 577 députés et pour ces gens là pas de salaire mais des indemnités en grande partie non imposabl...

à écrit le 19/02/2012 à 23:10
Signaler
Refuser d'augmenter les impôts ?? Mais il n'a fait que les augmenter depuis qu'il est au Pouvoir. Même l'ISF démarre à présent au premier euro pour ceux qui ont un patrimoine supérieur à un million Trois cents mille euros. Quelle imposture !!

à écrit le 19/02/2012 à 23:07
Signaler
Au premier rang on voit MAM, ministre démissionnaire qui voulait prêter main fort à Ben Ali, dictateur déchu de la Tunisie. Elle s'est empêtrée dans ses mensonges allant même jusqu'à mettre en avant ses parents de 94 ans qui soi-diant faisaient des a...

à écrit le 19/02/2012 à 22:42
Signaler
Sarkozy "candidat du peuple" ? Quelle bonne blaque;: personne n'y croit ! C'est le président du Fouquet's, du voyage en yacht de riche à peine élu, le président du bouclier social, du copinage avec les Betencourt et les Woerth. C'est le président des...

à écrit le 19/02/2012 à 22:28
Signaler
Les mass medias vont nous faire une belle campagne !! temps de lire le FT.....

à écrit le 19/02/2012 à 22:03
Signaler
"Candidat du peuple", la phrase qui tue venant de Sarkosy !

à écrit le 19/02/2012 à 21:32
Signaler
Sarkosy dénonce le socialisme. Soit. Mais ce faisant il se dénonce aussi. Où était-il ces 5 dernières années? Et comment rompre avec le socialisme quand sa propre action politique passe par le recours et le contrôle croissant de l'Etat?

à écrit le 19/02/2012 à 21:15
Signaler
le slogan ((( (travailler plus pour gagner plus )))..mais encore plus de chomeurs!!!et notre petite agriculture sacrifiee pour une agriculture intensive ...........comme la peche....

le 20/02/2012 à 10:26
Signaler
c est cuitelite

à écrit le 19/02/2012 à 20:41
Signaler
Après n'avoir rien fichu (au mieux) pendant 5 ans, c'est bien de se découvrir un "amour pour la France" ! Mieux vaut tard que jamais...

le 20/02/2012 à 9:04
Signaler
.... pas que cet amour soit réciproque !

à écrit le 19/02/2012 à 20:27
Signaler
Il ne manque pas de toupet. Attali lui avait propose de supprimer les conseiller généraux. Le rapport a fini au classement vertical... A la part les conseillers territoriaux il a laisse les collectivités locales en l?état avec une superposition ruine...

à écrit le 19/02/2012 à 20:13
Signaler
Quand le verbe ambitionne de se substituer aux actes et que de fortes paroles de consolation et de justifications tentent de faire oublier de bien maigres réalisations!

le 20/02/2012 à 11:14
Signaler
Non seulement de bien maigres réalisations, mais des réalisations souvent contraires aux promesses.

à écrit le 19/02/2012 à 20:02
Signaler
Bravo au chef du NPA (Neuilly, Passy, Auteuil) mais qu'il aille se faire foutre en Hongrie d'où il vient.

à écrit le 19/02/2012 à 19:57
Signaler
Ce "petit monsieur "n' aucune honte, ni père, ni mère , ni dieu, ni diable, ni patrie, il dit tout et son contraire, se contrefout de la France, il veut seulement être réélu et toutes les vilenies et les boniments sont bons pour arriver au résultat.

à écrit le 19/02/2012 à 19:52
Signaler
Si j'avais un chapeau, je me serais étouffé avec ! Le candidat de Neuilly qui se dit hors microcosme parisien ! Le président des riches (le seul impôt qui baisse en 2011 c'est l'ISF !!!) ce veut le candidat du peuple !, le promoteur de la discriminat...

à écrit le 19/02/2012 à 19:42
Signaler
maintenant que vous candidat je peut etre aussi grossier que vous casse toi pauvre C O N

à écrit le 19/02/2012 à 19:36
Signaler
Déjà en 2007 il a fait le même cinéma en stigmatisant les élites et les corps d'Etat. Mais les français ont eu à regretter qu'il a pactisé avec ces corps d'élites et les corps d'état contre les français. Le bonimenteur Sarko est de retour, mais les f...

à écrit le 19/02/2012 à 19:33
Signaler
Comment peut'il se dire le candidat du peuple? Et quel peuple surement de celui du Fouquet's . Comment ose t'il dire qu'il aime la France pour la laisser dans cet état après cinq ans de mandat! Enfin il propose un peu de proportionnel pour attirer l...

à écrit le 19/02/2012 à 19:33
Signaler
l'art de retourner ses propres mensonges contre les autres !!!

à écrit le 19/02/2012 à 19:29
Signaler
ton discours ont n'y croit plus , nous avons moi ,ma famille ,et des amis ,une centaines de pers voter pour toi en 2007 ont a vu que tu était un rigolo dans un état UMP le reste tu tant fout nous ont va tourner la page bouffons en mai point à la l...

à écrit le 19/02/2012 à 19:25
Signaler
Donc pour ce menteur la TVA ce n'est pas un impot, les 35H sont toujours d'actualités après 5 années, le Fouquets c'est pour le peuple et la retraite à juste 62 années c'est juste même pour ceux qui ont travaillés pendant +de 40 années !? Ensuite la ...

à écrit le 19/02/2012 à 19:13
Signaler
Faut pas qu'il regarde les nouveaux sondages, ça sent le sapin. Mais bon, il peut regarder un bon film de ses copains sur TF1.

à écrit le 19/02/2012 à 19:10
Signaler
...douteuse de Sarko. Après tout, vu qu'on sait qu'il va perdre, ceci ne changera pas grand chose !

à écrit le 19/02/2012 à 18:59
Signaler
ah oui, le candidat du Peuple qui veut nous faire travailler le Dimanche !

à écrit le 19/02/2012 à 18:58
Signaler
Le foutage de gu.eule continue et la provocation n'a point de limite pour ce sinistre personnage. Né et élevé à Neuilly, c'est cela venir du peuple et comprendre les gens qui vivent avec moins de 1200 euros par mois ? Que ce Nicolas vienne travailler...

le 20/02/2012 à 14:40
Signaler
Donc tous ceux qui n'ont pas travaillé en usine sont des escrocs: Hollande, Joly, Villepin, Bayrou, etc, etc...Intéressant...

à écrit le 19/02/2012 à 18:44
Signaler
Sarkozy, candidat du peuple ? Ah... l'humour ! Mélenchon, candidat de la Finance, pendant qu'on y est ! Et la Le Pen ? Candidate du droit de vote des étrangers bien sûr ! Franche rigolade ! A se tordre ! Eva Joly, candidate du lobby nucléaire et pét...

le 20/02/2012 à 7:09
Signaler
mais c'est quoi le peuple en dehors d'un mot sur lequel chacun applique l'idée qui l'arrange ? c'est comme cette expression commune à beaucoup "les francais pensent que .."

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.