François Baroin exclut de bloquer les prix des carburants

 |   |  262  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La France "n'a pas les moyens" de bloquer les prix des carburants, qui battent des records, ou de revenir à une fiscalité permettant d'amortir les fluctuations excessives des cours des produits pétroliers, a estimé mardi le ministre de l'Economie François Baroin.

"Bloquer les prix ou revenir à la TIPP (taxe intérieure sur les produits pétroliers) flottante, nous n'en avons pas les moyens", a affirmé François Baroin, ce mardi sur la radio France Inter, en allusion à la crise des dettes publiques. En outre, "ce serait faire payer par le contribuable ce qui doit être payé par l'utilisateur", a-t-il ajouté. Le ministre a souligné aussi qu'il existait "une part d'évolution de la TIPP qui est sous l'autorité des régions", majoritairement présidées par la gauche, et que cette part avait "évolué, mais toujours à la hausse". L'Union française des industries pétrolières, qui regroupe le patronat du secteur, a jugé mardi "envisageable" de bloquer les prix des carburants en réduisant les taxes, mais a fait valoir qu'un tel dispositif serait coûteux. Les taxes représentent 60% du prix du SP 95 et 50% du prix du gazole, alors que "les prix hors taxes sont parmi les plus bas d'Europe", a rappelé l'Ufip.

Le candidat socialiste à l'élection présidentielle, François Hollande, s'est prononcé lundi en faveur d'un blocage des prix de l'essence pendant "trois mois", période à l'issue de laquelle il rétablirait une TIPP "flottante", afin de "restituer au consommateur ce que l'Etat n'a pas à avoir comme recettes supplémentaires". La TIPP "flottante" consiste à baisser les taxes quand le prix du baril monte et à les augmenter quand il baisse. Selon le ministre de l'Energie Eric Besson, le blocage d'une augmentation des prix des carburants de 10 centimes pour trois mois représente une charge de 1,25 milliard d'euros pour l'Etat.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/02/2012 à 13:22 :
Mr Baroin est un branleur et un escroc, il l'a fait pour la Réunion. Va- t-il falloir aussi mettre le feu pour qu'il arrête de nous escroquer, lui qui ne paye même pas le plein de sa voiture. C'est encore nous les Ruraux qui n'avons pas d'autre choix pour nous déplacer qui sommes encore les victimes.
a écrit le 29/02/2012 à 0:15 :
ce Baroin est un salopard quiest plein de fric et qui se fout des ouvriers qui grève leur budjet de 20% en carburant pour se rendre au boulot tout le monde n'habite pas dans la Capitale et ne peut pas profiter des transports public car absent!!!surtout dans nos campagnes, mais il y a des bureaux de vote et il pourra retourner à Troyes !!
a écrit le 28/02/2012 à 22:13 :
sa devient un luxe de travaille de plus on paye pour allez bosse ( essence a + 1.60 euro )
monsieur baroin quand essence sera trop cher tu crois quand meme pas con sera assez con pour allez bosse pour que toi et ton grand seigneur vous allez vous en mettre plein les poche
allez vite un conges parentales pour ump pour une dure indetermine
a écrit le 28/02/2012 à 19:41 :
par contre les indemnités kilometriques pour les salariés sont figées et au même montant sue l'an passé. En fait rien de plus normal, rien n'augmente, ni l'essence, ni les assurances, ni l'entretien....Et personne n'en parle....
a écrit le 28/02/2012 à 19:31 :
Nous devons déduire de ces propos que la France est en Faillite... L'honnêteté serait de dire, on fixe un montant de taxe et voilà mais non, plus le prix grimpe, plus on se remplie les poches... Pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer. De même ce n'est pas d'une TIPP que l'on a besoin. Et ce que l'on met dans l'essence, on ne le met pas dans la consommation... C'est pas ainsi que nos entreprises vont avoir du travail
a écrit le 28/02/2012 à 17:34 :
Il est grand temps qu'une solidarité forte voit le jour et qu'un blocage de toutes les raffineries soit effectué par tous les automobilistes !
Taper ces pétroliers où ils nous tapent se serait un beau retour de bâton !!
Alors ! on le fait quand ?
a écrit le 28/02/2012 à 16:55 :
On sait à présent pourqoi l'essence est chère. le harry potter de sarkosy nous l'explique avec toute l'objectivité qui sied à un ministre des finances de ce gouvernement : c'est la faute aux régions qui , comme chacun sait, sont majoritairement à gauche. Comment n'y a t'on pas pensé plus tôt !!
a écrit le 28/02/2012 à 15:33 :
Ne cherchons pas midi à quatorze heures.Si la France n'a pas aujourd'hui les moyens c'est tout simplement la faute de ceux qui gouvernent.
a écrit le 28/02/2012 à 15:13 :
On voit bien que c'est pas sa pomme qui sort la carte bleue quand il fait le plein!
a écrit le 28/02/2012 à 14:42 :
Et si encore l'Etat avait la main sur les autoroutes...Mais non depuis que le sieur Galuzeau de Villepin, adoubé par Maitre Jacques, en a vendu la concession pour une bouchée de pain à des boites privées,Dame Nation perd 5 Milliards d'Euros de manque à gagner par an....des IRRESPONSABLES!
a écrit le 28/02/2012 à 13:56 :
Quand le prix du litre d'essence sera plus élevé que celui de la voiture et que les français n'iront plus bosser par ce que çà leur rapportera moins que le coût du trajet, on en reparlera !!
a écrit le 28/02/2012 à 13:48 :
Pour ne pas pénaliser les salariés qui prennent leur auto tous les jours, ne pourrait-on pas mettre en place un systeme de tickets carburant, à l'instar de ce qui se fait déjà( tickets restau, bons vacances...)?
a écrit le 28/02/2012 à 12:34 :
Merci de vous arrêter de prendre les Français pour des cons....
a écrit le 28/02/2012 à 12:11 :
Il faut sortir de l'europe en 2012,votons pour quelqu'un qui nous fera sortir de cette europe qui nous appauvris,nous autres qui nous rapprochons de plus en plus vers la clochardisation,il ne faut rien attendre de cette europe,nos salaires n'évolurons plus,si nous restons dans le carcan de l'europe.
a écrit le 28/02/2012 à 10:46 :
On vient de trouver 20 Milliards pour la Grèce mais rien pour le petit peuple.
Merci Mr Barroin. Vous ne payez pas l'essence mais c'est bien l'état qui vous le paie.
Alors vos leçons garder les!!!!!!!!!
a écrit le 28/02/2012 à 10:44 :
Le prix des carburants en France n'est pas assez élev é. Il faut limiter la consommation pour améliorer notre balance commerciale et cesser d'enrichir outrageusement les pays du Golfe. Le seul moyen efficace est l'augmentation des prix. De plus, les taxes sur les carburants sont les meilleurs des impôts : pas de frais de recouvrement, pas de fraude alors que la tva sur les autres produits et l'impôt sur le revenu ouvrent la porte à toutes les fraudes possibles.
Réponse de le 28/02/2012 à 11:09 :
c'est l'Etat qui s'enrichit scandaleusement sur NOTRE dos!
Réponse de le 28/02/2012 à 11:11 :
vous etes un rigolo
barroin il sans faut c nous qui payons c déplacement

pour le reste votre commentaire c du n'importe quoi c bons pour les grandes ville nous a la campagne le travail ce trouve pour mon cas a 20 kilometres alors ont y va a pieds ridicule
Réponse de le 28/02/2012 à 13:39 :
Oui, la seule façon d'evoluer c'est que les prix de l'essence augmentent et que nos couts (le travail les impots et les services)baissent.On ne va pas retablir l'equilibre de notre balance commerciale sans effort. Moins consommer ne signifie pas aller à pieds.
Réponse de le 28/02/2012 à 15:51 :
Non mais en vélo ou en transports en communs pour ceux qui le peuvent oui.....
a écrit le 28/02/2012 à 10:33 :
Imaginez les conséquences des prix du carburants multipliés par 2...
Préparez vous dès maintenant, ce sera dans quelques années une réalité.
Pour certains ça ne changera rien (ceux qui ne payent pas le carburant de leur poche par exemple).

Pour d'autres ça sera très dur. Ne négligez pas les impacts, exemple une maison isolée perdra de sa valeur puisque elle sera accessible à un coût supérieur et que ses charges de chauffage vont augmenter, etc.

Faites vos jeux, rien de va plus!
a écrit le 28/02/2012 à 10:06 :
De quels moyens parlent Mr Baroin, si c'est agir sur la TIPP il les a si c'est de ne pas se permettre de profiter de la hausse des rentées fiscales avec la hausse du prix, il les a car cette hausse n'était pas prise en compte dans le budget ( maintenant je reconnais que l'on peut ne pas vouloir se priver de recettes fiscales vu l'état dans lequel nos finances se trouvent) s'il parle de ses moyens à trouver des solutions là c'est une autre histoire (cf son classement des ministres de l'économie européens).
a écrit le 28/02/2012 à 9:30 :
Pas de grève des poids lourd en vue? Après les élections peut etre?
Réponse de le 28/02/2012 à 11:08 :

nuance!! la hausse est repercutee sur les consommateurs
Réponse de le 28/02/2012 à 14:46 :
ÉVIDEMENT LUI IL PAYE JAMAIS ET VU SONT SALAIRE IL POURRAIT PASSER A 10? LE LITRE!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :