Hausse des ruptures conventionnelles de 13% en 2011

Les ruptures de contrat de travail à l'amiable entre salariés et employeurs sont en hausse de 13% en 2011 par rapport à l'année 2010, selon des données du ministère du Travail.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : DR)

Les entreprises ont de plus en plus recours aux ruptures conventionnelles. Entré en vigueur en août 2008, le dispositif représente depuis le premier semestre 2010 le troisième motif de sorties de contrats à durée indéterminée (CDI), tous âges confondus. Après 255.000 ruptures homologuées en 2010, 288.988 ruptures ont été enregistrées en 2011 (137.556 au premier semestre, 151.432 au second), indiquent les dernières statistiques actualisées de la Dares (direction des études du ministère), révélées par Les Echos. Cela correspond à une hausse de 13 % en 2011 par rapport à 2010.

Les ruptures amiables représentaient 13% des motifs de sorties au premier semestre 2011, après les démissions (63%) et les licenciements pour autres raisons (19%), selon une étude publiée en octobre par la Dares. La rupture amiable est désormais deux fois plus utilisée que les licenciements économiques (6% des sorties). Elle est largement utilisée par les petites entreprises de moins de 50 salariés, où ont été homologués les trois-quarts des ruptures à l'amiable au premier semestre 2011, alors que ces entreprises emploient un salarié sur deux du privé. En décembre, l'augmentation a été de 3,7% par rapport à novembre, avec 27.016 demandes de ruptures homologuées. Les taux d'irrecevabilité (3%) et de refus (6%) sont restés stables.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 13
à écrit le 29/02/2012 à 10:39
Signaler
La rupture conventionnelle est une bonne mesure mais le processus reste lourd (3 mois de préavis + 1 mois).

à écrit le 29/02/2012 à 7:57
Signaler
Tout pendant que pole emploi joue le jeu en accordant l'ARCE (Aide à la reprise Création d'Entreprise) la rupture conventionnelle va perdurer. si par contre les caisses se vident trop vite la perte de cet avantage entraînera une dimininution concomi...

à écrit le 28/02/2012 à 18:08
Signaler
Sincèrement, c'est plutôt une bonne réforme. Elle permet de quitter de son gré son employeur sans être privé d'allocation chômage. Cela ne touche évidement pas ceux qui recherchent d'abord un autre poste avant de démissionner. Mais ceux qui veulent m...

le 28/02/2012 à 20:10
Signaler
Sauf que quand le salarié le demande, l'employeur a toutes ses bonnes raisons de lui refuser en lui disant que si ça ne lui convient plus, il n'a qu'à démissionner ! Il évite de payer l'indemnité ! C'est plutôt comme ça que ça se passe dans la vraie...

le 28/02/2012 à 20:30
Signaler
vous dites filet de sécurité! je ne vois pas de filet de sécurité dans ce type de rupture à partir de 40 ans!!! Faites attentions, dehors le chômage fait rage et pas rare de voir des salariés compétents ne pas retrouvé de job avant fin des alloc! r...

le 29/02/2012 à 15:10
Signaler
Sauf que lorsque vous avez 57/ 58 ans et presque toutes vos annuités , le départ conventionnel est très très intéressant: un capital de départ non imposable ( contrairement aux indemnités de départ en retraite ) et le chômage jusqu'à la retraite ( sa...

à écrit le 28/02/2012 à 16:10
Signaler
ça y est j'ai signé : 1 bout de pain par jour et une chambre dans l'étable comme hébergement, ça va je m'en tire bien car j'ai négocié le changement de la paille pour dormir une fois par semaine. Voilà votre future !!

à écrit le 28/02/2012 à 15:36
Signaler
Et le nombre de patrons voyous, la hausse est de combien ?

à écrit le 28/02/2012 à 15:26
Signaler
La rupture conventionnelle c'est le chômage à la carte .Une aberration sous l'oeil bienveillant de l'UMP.Je ne serais pas surpris que ce système soit remis en cause.

à écrit le 28/02/2012 à 15:21
Signaler
La rupture conventionnelle c'est le chômage à la carte.Une aberration.

à écrit le 28/02/2012 à 13:37
Signaler
Chers chercheurs de job.........n'utiliser pas le site TALENT PUBLICc. Vous ne trouverez jamais de job avec ce site qui ne fait que de matcher CV et offre...ce qui veut dire que beaucoup de bons CV sont jetés!!!! s'est un ex de l'armé qui a créé cela...

le 28/02/2012 à 13:49
Signaler
Par contre vous pouvez aller sur l'espace emploi de La Tribune dans la rubrique Carrières !

à écrit le 28/02/2012 à 12:26
Signaler
Et les ruptures harcellement eux sont en hausse de 500 %

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.