Sarkozy-Hollande, la bataille des hausses d'impôts

Nicolas Sarkozy présentera ce jeudi son programme économique. Il veut limiter à 8 milliards d'euros les nouvelles hausses d'impôts permettant d'atteindre l'équilibre des comptes publics en 2016. Les proches de François Hollande, qui prévoient 44 milliards d'euros de recettes nouvelles, contestent ce chiffrage. Ils évoquent des "hausses d'impôts cachées".
Nicolas Sarkozy veut limiter les annonces de hausses d'impôts, François Hollande conteste par avance la crédibilité de son programme copyright AFP
Nicolas Sarkozy veut limiter les annonces de hausses d'impôts, François Hollande conteste par avance la crédibilité de son programme copyright AFP

Comment Nicolas Sarkozy a-t-il l'intention, s'il est réélu, de financer les différentes promesses qu'il a formulées depuis le début de la campagne? Celles-ci seront chiffrées jeudi lors de la présentation de son programme, et ces promesses ne seraient pas à l'origine, a priori, de hausses d'impôts. Car, à entendre la ministre du Budget, Valérie Pécresse, les nouvelles recettes attendues seraient consacrées à la réduction du déficit, dans le cadre d'un plan de 115 milliards d'euros, visant à aboutir à l'équilibre des finances publiques en 2016. Un plan en fait déjà mis en ?uvre, puisqu'il court sur les années 2011 à 2016. Un plan qui repose sur l'hypothèse de nouvelles hausses d'impôts limitées (8 millards d'euros à l'horizon 2016). Sa crédibilité est contestée par le PS.

Le programme Sarkozy basé sur un chiffrage de 115 milliards
Ce chiffrage de 115 milliards a été établi dès l'an dernier, et devrait être confirmé par la prochaine programmation des finances publiques, que le gouvernement transmettra à Bruxelles avant la fin du mois. Le programme de Nicolas Sarkozy, s'agissant du retour à l'équilibre budgétaire, sera basé sur ce chiffrage.
La ministre rappelle que, sur ces 115 milliards d'euros de mesures de redressement, 74 correspondent à des économies sur les dépenses et 41 milliards à des hausses d'impôt.

Sur ces 41 milliards, 32 sont déjà votés par le parlement, selon les calculs de Bercy : les nouvelles recettes votées depuis la fin 2010 n'ont rapporté que 12 milliards en 2011, mais leur rendement, en année pleine, atteindrait 27,8 milliards en 2012, avant de grimper spontanément à 32,6 milliards en 2016. Ce calcul intègre donc toutes les hausses d'impôts mises en ?uvre à compter de 2011. Le PS conteste la réalité des 32 milliards d'euros de hausses déjà votées, mais le chiffrage détaillé établi par Bercy est difficile à mettre en cause, sauf à la marge.

Une réduction des niches fiscales
Restent donc, selon le gouvernement, 8 à 9 milliards d'euros de hausses d'impôt à venir. "Nous réduirons les niches (fiscales) de 4,5 milliards sur quatre ans", a affirmé Valérie Pécresse sur France Info. Ce qui correspond à une politique mise en ?uvre depuis 2011. La ministre explique également que le programme Sarkozy prévoit "3,5 milliards d'impôts minimum sur les très grands groupes, ceux qui paient moins d'impôts en France parce que souvent ils défiscalisent leurs bénéfices à l'étranger", et "500 millions d'euros sur les évadés fiscaux", contre lesquels Nicolas Sarkozy propose de durcir la fiscalité.

Hausse des prélèvements obligatoires
La programmation du gouvernement actuel table sur une hausse des prélèvements obligatoires, qui grimperaient de 43,8% du PIB en 2011 à 46% en 2016. Soit une hausse de 2,2 points, équivalente à 44 milliards d'euros. Cette estimation repose sur une addition: celle des 8 milliards d'impôts nouveaux, auxquels il faut ajouter la montée en puissance des mesures votées (+20 milliards par rapport à 2011), et un pari fait par Bercy sur de très bonnes rentrées fiscales spontanées : celles-ci progresseraient plus vite que le PIB, contribuant à hauteur de 16 milliards à cette hausse du taux de prélèvements obligatoires.

Ce schéma est contesté par les proches de François Hollande. Selon l'ancien ministre de l'Economie PS, Michel Sapin, ces hypothèses de progression spontanée des recettes sont trop optimistes au regard de la croissance : il s'agit du "plus gros des mensonges utilisé par toute administration lorsqu'elle veut équilibrer un budget", dit-il. D'où l'affirmation du PS selon laquelle Nicolas Sarkozy cache des hausses d'impôts. François Hollande prévoit, lui, 44 milliards d'euros d'augmentation des prélèvements, à travers, principalement, la remise en cause de niches fiscales, qui touchent surtout les entreprises et les ménages aisés. François Hollande a affirmé à plusieurs reprises que Nicolas Sarkozy sera contraint d'augmenter tout autant les recettes fiscales.

Dépenses: la poursuite des réformes entreprises

Pour ce qui concerne les 75 milliards d'efforts sur les dépenses que prévoit Nicolas Sarkozy, Valérie Pécresse affirme que cela implique la poursuite des "réformes entreprises". "On continue de réduire le nombre des fonctionnaires, on continue de réformer l'Etat, on continue de réformer l'hôpital", affirme-t-elle, faisant valoir que "ce sera un quinquennat où il faudra faire des efforts" en raison des 1.700 milliards d'euros de dette de la France.
Cette politique permettrait de ramener à 0,4% par an, en volume, la hausse des dépenses publiques, alors qu'en tendance, elles augmentent de plus de 2% l'an. Une rigueur prononcée sur les dépenses, donc. Le PS la juge impraticable, prévoyant notamment un « saccage de l'assurance-maladie », selon les termes de Michel Sapin.

Des réductions de dépenses "cachées", selon Sapin

"Vous avez 25 milliards d'euros d'augmentations d'impôts cachées", "20 milliards de dépenses nouvelles" pour financer les propositions faites depuis le début de la campagne et "il y aura des réductions de dépenses cachées", affirme Michel Sapin. Nicolas Sarkozy « ne nous a pas dit un mot pour l'instant sur la manière dont il les finançait », déclare le responsable socialiste, évoquant une différence "radicale" de méthode entre la "cohérence dans la durée" attribuée à François Hollande et "l'improvisation dans l'impulsion" reprochée au président sortant.


 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 43
à écrit le 17/06/2012 à 17:51
Signaler
On annonce 10 milliards de prélèvements... nous aurions encore plus de 5 points de pib de déficit, ça tournerait encore autour de 100 milliards? De plus le gouvernement a annoncé 50 milliards de dépenses. Et nos taux seraient en augmentation. Alors o...

à écrit le 05/04/2012 à 15:17
Signaler
Regardez bien la photo de Sarkosy il nous fait un caca nerveux!!! quel programme!!!

à écrit le 05/04/2012 à 8:31
Signaler
Choix et rejet . Au 1er tour les Français pourront faire leur choix sans risque : les jeux sont faits . Au 2ème tour ,il y aura un choix de Hollande doublé d'un rejet de Sarkozy : pour moi , il n'y a même plus de suspense . La France va montrer le c...

à écrit le 04/04/2012 à 22:05
Signaler
Je me suis amusé à un petit calcul. C'est facile vous prenez un tableur excel et vous partez du budget 2011. A partir de ce budget vous projetez les programmes de différents candidats, au jour d'aujourd'hui seuls ceux d'Hollande et Sarkosi sont suffi...

à écrit le 04/04/2012 à 18:36
Signaler
SOURCE http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/economie Que pensez de la vente à gogo des battisses parisiennes aux fonds d'investissements étrangers!!! La filiale immobilière de la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDP), Ivanhoé Cambridge, ...

le 04/04/2012 à 18:53
Signaler
Autant investir à Bamako, c'est la même population qu'à Paris et c'est 30 fois moins cher.

le 04/04/2012 à 19:29
Signaler
Mais c'est très simple, pour les particuliers en tout cas : les étrangers disposent de moyens plus importants car ils payent des impôts plus raisonnables que les nôtres et contournent l'ISF facilement. Mis en concurrence pour les biens immobiliers le...

à écrit le 04/04/2012 à 18:28
Signaler
Fin 1997/fin 2001 = Chirac Jospin Endettement 752MdE/853MdE = +101 MdE sur 5 ans ( soit 59,5% du PIB/ 57% du PIB fin 2001) fin 2001/fin 2006 = Chirac/Raffarin/Villepin Endettement 853MdE/1152MdE = +299MdE sur 5 ans(soit fin 2006 64% du PIB Fin 20...

à écrit le 04/04/2012 à 18:19
Signaler
Prenez tout simplement votre dernier bulletin de paye ! Pour le constater !!

à écrit le 04/04/2012 à 17:34
Signaler
Les niches, seuls les chiens en possèdent .

le 04/04/2012 à 19:30
Signaler
La citation était : "dans chaque niche, il y a un chien prêt à mordre".

à écrit le 04/04/2012 à 16:20
Signaler
les réformes , c'est Mme Lagarde qui les a dans ses tiroirs ; alors l' élection on s' en tamponne !!!

à écrit le 04/04/2012 à 15:37
Signaler
Quand se décideront-ils à pârler des indispensables réformes: - alignement des régimes de retraites des fonctions publiques et des régimes spéciaux sur le régime général: à cotisation égale retraite égale. Surcoût de 50 milliards - réforme de l'éduc...

le 04/04/2012 à 19:38
Signaler
Qu'ils commencent par te virer pour te donner une idée de ce que cela fait et on en reparle après.

à écrit le 04/04/2012 à 14:57
Signaler
Au lieu de taxer il vaut peut-être mieux emprunter un paquet de milliards de plus... que l'on ne remboursera jamais (comme la Grèce !)

le 04/04/2012 à 15:50
Signaler
C'est la grande illusion de la fuite en avant dans la dette ou de la folie du défaut : quoi qu'il arrive, on finit toujours par payer ses dettes. Il faut tôt ou tard se résoudre à détruire la fausse monnaie, dettes publiques ou banques centrales, cré...

le 04/04/2012 à 18:14
Signaler
Pour laisser une ardoise un peu plus grande à nos enfants ?

à écrit le 04/04/2012 à 14:26
Signaler
de toutes façons, on va se faire plumer encore et encore par l'un ou l'autre

à écrit le 04/04/2012 à 13:42
Signaler
Comment Lepsarkollanchon a-t-il l'intention, puisqu'il sera élu sans aucun doute possible, de financer les différentes promesses qu'il a formulées depuis le début de la campagne ? En ne les tenant pas, évidemment : les promesses n'engagent que les mo...

à écrit le 04/04/2012 à 12:45
Signaler
Personne pour stopper (ou contrôler) les dépenses pharaonesques de nos *chères* collectivités locales ? l'Etat ne fait rien à ce niveau et la vie de chateau de Paris est reproduite dans toutes les collectivités.... Le PS ne va pas arranger les choses...

le 04/04/2012 à 13:12
Signaler
Pas d'inquiétudes, F Hollande a prévu que l?État donne un "coup de pouce" aux collectivités locales fortement endettées !

le 04/04/2012 à 13:55
Signaler
@Yves, Vrai uniquement si le maire est du meme parti que lui ! (voir astérisque en bas du contrat)

le 04/04/2012 à 15:10
Signaler
Juste quelques chiffres pour info et surtout allez chercher les chiffres sont publics. Les commentaires sans données sont toujours approximatifs et surtout sans réalités. ENDETTEMENT 2010 1928 Mds? PIB de la France Dette publique totale 1574Mds? ...

le 04/04/2012 à 15:22
Signaler
des contre vérités répétées ne font pas vérité. L'endettement de la corrèze ne ne remonte pas à la prise du CG par hollande. Elle était bien antérieure et devinez qui avait la responsabilité du département ? Peu importe calomnions , calomnions il en ...

à écrit le 04/04/2012 à 12:23
Signaler
Bonjour, Le citoyen voudrait savoir " QUELLES NICHES FISCALES" vont être réduites? Mais on le maintiendra dans le noir avant l?élection. Cela pourrait fâcher! Cordialement, giantpanda

le 04/04/2012 à 13:57
Signaler
@giantpanda, Evidemment, l'art de rassembler en politique c'est l'art de paerler tout en etant flou !!! Ainsi chacun comprend ce qu'il veut !!!! Ainsi tout le monde vote pour un candidat puisqu'en fin de compte ce seront les niches des autres qui s...

à écrit le 03/04/2012 à 20:25
Signaler
Ne payez plus d'impôts. Devenez pauvres en votant Sarko. Des millions d'inscrits aux restos du coeur et de travailleurs vivant dans leur voiture l'ont fait en 2007. Ne laissez pas passer votre chance en 2012.

le 04/04/2012 à 13:59
Signaler
Hélas, je me pose des questions ! Est ce que j'aime N.S : Non Est ce que j'aime la politique de N.S : Non Mais, est ce le moins pire : peut être ???????

le 04/04/2012 à 17:01
Signaler
non ce n'est pas le moins pire car il n'y a que sa petite personne qui l'intéresse les français il s'en fiche et puis est ce qu'il est indispensable à la France non car les indispensables il y en a plein les cimetières donc on peut changer de Préside...

à écrit le 03/04/2012 à 19:31
Signaler
La SarkHollanderie c'est KIF KIF, Blanc bonnet - Bonnet blanc. Le 1er tour servira à les écarter du second tour. Ca c'est le plus simple pour éviter le pire, rien ne peut être pire que Sarkozy ou Hollande.

à écrit le 03/04/2012 à 18:05
Signaler
Nous sommes l'un des pays à la fiscalité la plus lourde AU MONDE, et cette politique n'a jamais porté ses fruits, donc stop au racket d'Etat. Ce sont dans les dépenses qu'il faut tailler, et en premier lieu les deux premiers postes à savoir le servic...

le 03/04/2012 à 19:08
Signaler
Ne pas oublier non plus les barbelés...

le 03/04/2012 à 19:34
Signaler
Je vois pas le rapport. La politique que je prône ici l'essentiel des pays du monde mènent la même (voire souvent une politique encore bien + drastique), mais continuez de vous illusionner les français, l'addition est pour bientôt. Ca fait 40 ans que...

le 03/04/2012 à 19:53
Signaler
Et un champ de mines !

le 03/04/2012 à 22:01
Signaler
Tu as raison de mettre les voiles ptitpère, il y a déjà bien trop de voiles sur le sol français. On se croirait en Afrique .... Mais surtout file hors les pays d'Europe car ils sont tous dans le même triste état. Et bravo pour avoir acheté de l'...

le 04/04/2012 à 15:36
Signaler
Ptit père, là où tu iras ce sera toi l'immigré!!! Tu n'habites pas un pays, tu habites une planète et elle est à tout le monde...

le 04/04/2012 à 17:00
Signaler
L'or, le placement du siècle? Certainement pas pour ceux qui l'on acheté ces derniers mois. L'or comme le reste fera "pschitt" lorsque ceux qui l'on fait monter décideront de le faire descendre.

le 04/04/2012 à 17:01
Signaler
ptitpère après avoir bien profiter des infrastructures et des avantages de la France (Routes Hôpitaux Sécu etc..) va passer sa retraite surement au Maroc chez des gens qu'il n'aime pas mais qui n'est pas trop loin au cas ou!

à écrit le 03/04/2012 à 17:45
Signaler
Bof. Dans tous les cas c'est bien les contribuables français qui paieront.

à écrit le 03/04/2012 à 17:44
Signaler
c'est une bataille entre un socialiste de gauche et un socialiste de droite !

le 03/04/2012 à 18:27
Signaler
haha!! C'est carrément ça en + :D

le 03/04/2012 à 19:54
Signaler
Hélas, il a raison !

le 03/04/2012 à 21:48
Signaler
Non, pour nous hollande c'est la droite et sarkozy une oligarchie...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.