François Hollande ose une petite révolution fiscale

 |   |  551  mots
Infographie La Tribune
Infographie La Tribune
Visant le zéro déficit en 2017, le candidat socialiste veut annuler "29 milliards de cadeaux fiscaux", répartis entre ménages et entreprises. Les dépenses nouvelles sont limitées à 20 milliards.

1981, le candidat François Mitterrand sort de sa besace électorale des propositions aussi frappantes que la cinquième semaine de congés payés ou l'augmentation des minima sociaux. 1997, Lionel Jospin gagne les législatives grâce, notamment, à son projet de réduction de la durée légale du travail à 35 heures. 2012... autre temps, François Hollande ne dégaine aucune mesure emblématique. De celles capables de réenchanter le monde... Au contraire, hier, présentant son programme économique et son chiffrage, le candidat socialiste a aligné une soixantaine de mesures, déjà contestées, mais à tout le moins sérieuses. L'homme sait la nécessité qu'il y a à se présenter en gestionnaire sérieux. Son objectif : annuler le déficit public à l'horizon 2017 ce qui passe, notamment, par la suppression de 29 milliards d'euros de niches fiscales pour les ménages comme pour les entreprises. Parallèlement, se voulant toujours raisonnable, le député de Corrèze n'annonce "que" vingt milliard d'euros de mesures nouvelles. Un programme de mandature évalué donc à près de cinquante milliards, soit exactement celui fixé par le projet socialiste en mai 2011. Mais avec une différence de taille : si le projet socialiste accordait autant de moyens aux mesures nouvelles qu'au désendettement, le candidat du PS, lui, favorise nettement le deuxième objectif.

"Fautes économiques du quinquenat"

Le redressement des comptes publics est devenu la priorité absolue. Et le député de la Corrèze ne s'en cache pas : cela passera par une augmentation des prélèvements obligatoires dont le taux pourrait atteindre 46,9% du PIB en 2017... Un record absolu. Mais, tout de suite, François Hollande précise que ces nouveaux impôts épargneront les classes moyennes et populaires ? à la différence de l'idée de TVA sociale ? pour être ciblés sur ceux qui ont bénéficié des "fautes économiques du quinquenat finissant". Fini, à cet égard, la réforme du quotient familial, à peine ébréché. Et pour ne pas désenchanter son électorat potentiel, François Hollande annonce déjà que sa mandature sera partagées entre deux périodes. La première, consacrée aux réformes de structure, sera marqué par la mise en chantier de la réforme fiscale, la création de la grande publique tournée vers le développement des PME, l'apurement des finances publiques via la suppression des niches fiscales et..., quand même, du retour de la retraite à taux plein à 60 ans pour ceux qui ont leurs années de cotisation. La deuxième, sera davantage consacrée à la "redistribution", en fonction des possibilités budgétaires.

Autre fait frappant, François Hollande est décidément l'homme des synthèses. Son programme emprunte autant au "socialisme de l'offre" (banque publique dédiée aux PME, orientation de l'épargne vers les entreprises, taux d'impôt sur les sociétés modulé) comme avait tenté de le définir Dominique Strauss-Kahn, qu'à des principes keynésiens traditionnels ou novateurs (réhabilitation de 600.00 logements, mise à disposition gratuite aux collectivités locales pour construire des logements des terrains disponibles de l'État). Le tout mâtiné de mesures contracycliques classiques sous une majorité de gauche, avec la création de 500.000 contrats de génération, 150.000 emplois d'avenir et 60.000 postes dans l'Éducation. On est bien loin de 1981...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/06/2012 à 8:23 :
comme La Tribune est formidable : le socialisme de redistribution est bon : M Chanut, où avez-vous fait vos études économiques ?? peut-être avez-vous passé le bac sciences eco ? alors je peux comprendre, car j'ai lu le livre et c'est un véritable fatras d'incohérences théorisées !!! l
c'est vrai qu'il faut supprimer tout ce qu'un riche a comme argent pour le donner à l'Etat qui lui, bien évidemment saura le gérer !!
car qui dit impôts, dit enlever cet argent du circuit économique, et cela peut-être de façon définitive, puisque l'on sait que lorsqu'une personne recevant le smig utilise toute somme donnée en plus à l'achat de produit asiatique !!! donc les chinois doivent vous dire merci !!
ce n'est pas que je ne suis pas d'accord avec cette politique, j'ai simplement les pieds sur terre, et je comprends parfaitement que le smicard va tenter d'augmenter son pouvoir d'achat : je préfère acheter plusieurs choses à 1 ? qu'une chose à 100 ? même si ce produit est français !!
a écrit le 04/04/2012 à 18:08 :
La richesse est suspecte, en France plus qu'ailleurs où l'argent est mal considéré.
Il faut dire aussi qu'en y regardant de près, beaucoup de fortunes se sont faites avec la complicité des politiques, et les guerres n'y ont pas été pour rien non plus. J'entends déjà des cris d'orfraie, mais si vous être riche, cherchez un peu, vous trouverez bien dans la longue histoire de votre fortune quelque vilenie petite ou grande, selon la taille de votre...fortune. Alors, petit ou grand impôt=juste retour des choses.
a écrit le 03/04/2012 à 17:48 :
A lire le livre "le président des riches" de Michel Pinson et Monique Pinçon-Charlot, sociologues anciens directeurs au CNRS. Ce livre est un livre-enquête sur l'oligarchie dans la France de Nicolas Sarkozy et de la Gauche.

page 47

"La puissance du pouvoir oligarchique actuel dépasse la seule personne de N. Sarkozy. Celui-ci, par ses fonctions et ses engagements, se trouve aux centres de ces réseaux. Il en est le porte-paroles et en défend les intérêts. Mais il n'est somme toute qu'un acteur apprécié et utile au poste stratégique qu'il occupe. Si cela tourne mal, s'il n'est pas réélu en 2012, les réseaux du pouvoir pourront toujours lui trouver un remplaçant, dans son camp ou dans un autre.
C'est l'un des pires dangers d'une situation qui a dégagé à droite, mais aussi à gauche, des personnalités susceptibles d'accéder aux plus hautes responsabilités pour prendre les mesures les plus favorables au capitalisme financier. Nicolas Sarkozy peut être remplacé, y compris par un ou une leader socialiste, en préservant les intérêts essentiels de l'oligarchie : n'oublions pas que ce sont les socialistes qui ont nationalisé le système bancaire dans les années 1980 et d'autres socialistes qui l'ont reprivatisé quelques temps après."
Réponse de le 04/04/2012 à 14:09 :
Sachant que le couple Pinson sont des marxistes léninistes acharnés, prendre leurs lubies pour la réalités, c'est comme prendre ce que dit la Pravda, l'humanité ou le monde diplomatique pour la réalité.
Une petite idée pourconnaitre la vraie vérité (donné par JF Revel) : la vérité, c'est exactement l'inverse de ce que ces gens décrivent ....
Réponse de le 04/04/2012 à 19:17 :
Nous avons donc d'un coté des marxistes léninistes acharnés ( Michel Pinson et Monique Pinçon-Charlot, ) et de l'autre un libéral décomplexé ( JF Revel ).

Opposer une certitude à une autre n'a jamais fait grand chose pour une discussion :p
a écrit le 03/04/2012 à 17:45 :
oui il faut auussi parler de l'immigration.
Les français doivent lire ce livre car c'est d'eux qu'il est question et jamais on ne leur a parlé comme le fait Christopher Caldwell.

Christopher Caldwell : Une révolution sous nos yeux, comment l?Islam va transformer la France et L?Europe. Editions du Toucan.

L?Europe peut-elle rester la même si sa population change ? Selon Christopher Caldwell, la réponse est non.

Une révolution sous nos yeux constitue la première analyse sans concession des bouleversements colossaux induits par les vagues d?immigration à dominante musulmane que connaît l?Europe de l?Ouest et la France en particulier, depuis un siècle.

Observateur scrupuleux de l?Islam et de l?Europe depuis plus de dix ans, Caldwell montre que les élites européennes ont sous-estimé voire totalement éludé les effets sociaux, spirituels et politiques de l?immigration musulmane, qui sont considérables et durables, au profit des effets économiques qui sont faibles et transitoires.

Alors que des populations d?origine étrangère de plus en plus sûres d?elles-mêmes défient les fondements de la culture européenne, les commentateurs réagissent soit par la peur et la fureur soit par des platitudes évasives. Une Révolution sous nos yeux évite ces deux travers. Par la force d?une documentation méticuleuse et l?honnêteté de son propos, ce livre expose clairement de quelle façon l?immigration musulmane est en passe de remodeler définitivement l?Occident.

Christopher Caldwell est journaliste, diplômé de Harvard et spécialiste des affaires politiques européennes. Il est éditorialiste au Financial Times et rédacteur au Weekly Standard ainsi qu'au New-York Times Magazine.²²
Réponse de le 03/04/2012 à 22:13 :
Plus de doute. La France sera le premier pays musulman de l'Europe. Les autres suivront. Quel sera le sort réservé aux autochtones devenus minoritaires sur les terres de leurs ancêtres ? ("livre les corps indécents") Les jeunes ont tout intérêt à quitter le pays avant qu'il ne soit trop tard. La disparition de notre belle culture française ne fait plus aucun doute. Simple question de temps.
a écrit le 10/02/2012 à 13:13 :
Les impôts sur le patrimoine taxent aussi les "faux riches". Il faudrait tenir compte des revenus.
a écrit le 28/01/2012 à 16:12 :
Avant les politiques,il faudrait que Tous les Directeurs de Direction des Ministères et Administrations,qui Eux savent exactement l'Etat de leurs Budgets,communiquent et formulent des propositions pour l'immédiat et ensuite le futur.
Aprés les Agences de Notation dIront,ce qu'il y a lieu de voter.
a écrit le 28/01/2012 à 13:38 :
Ce qui serait bien venu de la part des candidats mais que l'on entend pas c'est l'annonce d'une baisse des indemnités de tous les élus et la fin de leurs privilèges. Celui qui annoncera cela aura gagné d'innombrables voix, car il suffit d'étre dans la rue ou de discuter avec les gens que l'on soit de droite ou de gauche pour savoir qu'ils sont tous contre ces avantages.
a écrit le 28/01/2012 à 13:19 :
Hollandea une orientation contraire à tous les autres pays européens.Il ne cherche pas à désengager l'état de sa dette au contraire il va l'augmenter par ses nouvelles dépenses.Le pays n'en aura pas pour longtemps pour avoir encore une mauvaise note.
Réponse de le 28/01/2012 à 18:08 :
C'est ce que l'on appelle " l'exception française" ! Nous la pratiquons depuis 30 ans et nous sommes le phare du monde !
Réponse de le 29/01/2012 à 8:05 :
Votre commentaire porte sur cet article ou sur quelque chose que vous avez lu dans le Figaro ?
Réponse de le 30/01/2012 à 9:00 :
havoc: vu votre intervention, faut croire que vous le lisez aussi !
a écrit le 28/01/2012 à 12:35 :
Les riches payeront... Mais où sont-ils ? Pas en France
Réponse de le 28/01/2012 à 13:10 :
Il est vrai qu'il y en a beaucoup de partis, et si Hollande gagne les départs vont s'amplifier.
Réponse de le 28/01/2012 à 13:19 :
réponse à Frédéric.
c'est ça,les déclarations de revenus ça n'existent pas.
Réponse de le 28/01/2012 à 13:31 :
Mais oui il y en a encore en France, vous savez que F. Hollande a dit que l'on était riche à partir de 4000 euro mensuel par ménage.
Réponse de le 28/01/2012 à 13:32 :
Il faudrait plutôt écrire: plus en France !
Réponse de le 28/01/2012 à 18:10 :
Remarquez, il en reste encore : F. Hollande avec plus de 30 000 ? par mois, par exemple.... Il suffirait que cela ne soit pas défiscalisé !
Réponse de le 28/01/2012 à 22:03 :
Marine LEPEN est la seul En qui j'ai confiance... Mon vote sera pour le FN
Réponse de le 29/01/2012 à 8:08 :
En termes d'épargne et de patrimoine, la France est le deuxième pays le plus riche du monde derrière le Japon. Nous sommes le pays du bas de laine. Bien que ne la possédant presque pas, les Français possèdent l'équivalent de plus de deux fois la dette de l?État.
Réponse de le 29/01/2012 à 16:12 :
exact,mais si la gauche passe, ce seront les suisses qui en profiteront.
Réponse de le 29/01/2012 à 17:57 :
D'après une étude récente de Crédit SUisse, la France est le pays avec la plus forte proportion de millionnaires en $. Alors arrétez d'écrire n'importe quoi sans aucune vérification, vous êtes ridicules avec vos affirmations complètement fausses.
a écrit le 28/01/2012 à 12:14 :
On en manque pas de logements quand la vacance est de 6%. On manque de ressources pour solvabiliser les ménages. Les prix vont bientot baisser, avec la recession.
a écrit le 28/01/2012 à 11:18 :
Achetez de l'or vite, car bientot l'euro papier ne vaudra plus rien, et seul l'or permet d'avoir une garantie sur ses économies.
Réponse de le 28/01/2012 à 11:25 :
Jusqu'à ce que la bulle éclate
Réponse de le 29/01/2012 à 6:31 :
Oui, achetez l'Or de la maison du Café. Les revenus du patrimoine vont bientôt être taxé de toute façon.
Réponse de le 29/01/2012 à 11:39 :
Les revenus du patrimoine vont bientôt être taxé de toute façon. Sa parait logique!
Réponse de le 29/01/2012 à 17:58 :
Achetez de l'or noir, plutôt, au moins cela sert à quelque chose.
a écrit le 28/01/2012 à 11:16 :
Son projet de la fusion de la CSG et l'impôt sur le revenu, comment concrètement va-t-il être appliqué ? La CSG sera-t-elle prélevée annuellement , de ce fait n'apparaitra plus sur le bulletin de salaire mensuellement ? Son taux deviendra donc variable .Qu'en est-il de la RDS ?
D'autre part, quand un politique aura le courage de plafonner les allocations familiales en fonction du revenu !
Réponse de le 28/01/2012 à 11:55 :
Il faudrait surtout les donner sur les 3 premiers enfants avec réduction en sifflet pour éviter les effets d'aubaine trop forts d'argent-braguette avec 1 part fiscale pour chaque enfant jusqu'au deuxième.
a écrit le 28/01/2012 à 10:43 :
qui nous a mis dans le dommage????
Mitterrand et ses dénationalisations,ses 35 heurs????
L'Education Nationale qui rechigne à enseigner,former,des techniciens,et qui a snobée les Bacs G????
Les Stes du Cac avec ses entreprises de1er Rang,qui exporteent leurs activités????
La Gde Distri qui pillonne les agriculteurs,les pêcheurs????
Autant de questions AU PS,avant de voter§§§§
Réponse de le 29/01/2012 à 8:11 :
François Mitterrand était mort depuis quatre ans lorsque la loi des trente-cinq heures a été promulguée. Et Hervé Morin s'en souvient bien !
Réponse de le 29/01/2012 à 12:33 :
la date de promulgation n'a rien à voir avec les auteurs d'une loi, concoctée par un esprit puissant comme Martine de Lille, la loi funeste des 35 heures est et restera une loi socialiste.
a écrit le 28/01/2012 à 10:42 :
Hollande ferait mieux de favoriser les placements en faveurs des entreprises.ce m'est pas avec l'argent des pauvres qu'on créera de l'emploi, ils n'en ont pas,et si continue dans cette voie de massacrer les riches,les banques ETC... ont sera tous pauvres.il faut choisir.
Réponse de le 28/01/2012 à 13:36 :
On gouverne plus facilement des pauvres dépendant de l'aide de l'etat que des plus riches qui se débrouillent seuls !
Réponse de le 28/01/2012 à 13:45 :
Réponse à toto.
Si on est tous pauvres il y aura moins le sentiment d'injustice.
Réponse de le 29/01/2012 à 7:42 :
la mentalité hollande-sarko?si les entreprises ne font pas faillite c'est donc qu'elles n'ont pas besoin d'aide.la mentalité mélanchon lepen:il faut aller chercher l'argent dans les entreprises qui sont toutes très riches
Réponse de le 29/01/2012 à 8:12 :
On ne peut pas être riche seul.
Réponse de le 29/01/2012 à 11:53 :
@havoc:et pourquoi pas?
a écrit le 28/01/2012 à 10:36 :
Je vois beaucoup de commentaires inquiets de personnes de droite. Mais sur le fond ils ont tort. Hollande fera à 95 % les mêmes choses que Sarkozy. D'ailleurs, cela s'est bien vu dans l'émission, il ne reviendra qu'à la marge sur les réformes des 5 dernières années.
Hollande dit tout et n'importe quoi pour gagner les élections. On dirait Sarkozy en 2007... en version dépressive pour mieux coller à l'état d'esprit du moment.
Il faut que les français arrêtent de se laisser berner par des discours idéologiques sans aucun fondement. La droite et la gauche n'existent plus depuis longtemps !
Réponse de le 28/01/2012 à 11:27 :
"On dirait Sarkozy en 2007... en version dépressive" lol! Pour le reste, je serai plutôt du même avis que vous
Réponse de le 29/01/2012 à 6:32 :
@halley : +1
Réponse de le 29/01/2012 à 8:13 :
Donc, ce qui est décrit dans l'article, c'est « tout et n'importe quoi » ou « les mêmes choses que Sarkozy » ?

A moins que ce ne soit les deux à la fois ?
a écrit le 28/01/2012 à 10:14 :
Pas si mal, ce programme.
Que va faire Bayrou après ça ?
Si jamais Sarko avait trois sous d'intelligence, il proposerait aux Français de voter Bayrou et ne se représenterait pas (ni ne présenterait de candidat UMP !). Ca, ce serait un splendide coup, qui ferait le tour des media de la planète pour son originalité !!!
a écrit le 28/01/2012 à 8:16 :
François Hollande a annoncé qu'il allait réformer la fiscalité et entre autres l'ISF.
Il me semble que cet impot est mal réparti par rapport aux biens du patrimoine qu'il englobe. Car il y a une sacré différence entre un contribuable soumis à cet impot, parcequ'il a un patrimoine LOCATIF ce qui est courageux actuellement, et celui qui a des maisons secondaires et spécule avec ses capitaux. Le premier rend service, souvent en remettant en état son patrimoine locatif et en faisant travailler des artisans et en rendant servie par le biais de la location puisqu'on manque de logements. Cela touche souvent des moyens riches.Le second ne profite seul de ses biens, et c'est souvent le très riche. Il serait opportun de faire la différence par l'impot.
Réponse de le 28/01/2012 à 10:52 :
Oui et la réforme faite par Sarkozy est nulle pour les moyens riches en effaçant le seuil de 1300000 euro et en partant du premier euro mais il fallait priviligier les gros riches en limitant l'impot à partir de 3000000 d'euro. Quelle injustice, car il y a une sacré différence entre 3000000 d'euro(souvent atteint par l'immobilier parisien) et les très grosses fortunes.
Réponse de le 28/01/2012 à 12:01 :
ne laisser que deux impots.

1 la tva pour le formel, pour l'informel la prison ou la fessée en place publique

2 l'isf au premier euro pour tout le monde, car ceux qui fraudent thésaurisent s'ils ne consomment pas auquel cas ils auront payé la tva.... On se rapproche d'une compta famillaile proche de celle des entreprises.

Comme ca les maffieux, tricheurs de tout genre devront payer.
les francais verront effectivement chaque année leur patrimoine.

chiche
Réponse de le 28/01/2012 à 13:05 :
Quel que soit le gagnant des élections, il y a là une vraie réforme à faire, vous avez raison il est normal d'avantager ceux qui entreprennent en réalisant des travuax et en louant leurs biens , j'ajouterai en louant à des prix normaux, plutot que ceux qui ont un énorme patrimoine dont ils profitent qu'en famille.
Réponse de le 28/01/2012 à 13:25 :
Il y a une différence à faire effectivement entre un patrimoine qui dort et un patrimoine qui donne du travail et profite à d'autres personnes(location)
Réponse de le 28/01/2012 à 14:00 :
Réponse à superbe idée.
Une petite révision de temps en temps des bases du foncier avec visite de courtoisie sur place du fisc pour éviter des oublis par exemple ce serait bien,non?
a écrit le 28/01/2012 à 7:41 :
Hollande va échouer car il aura commencé par le rêve des illusions
Réponse de le 28/01/2012 à 13:39 :
Et finir en cauchemar.....
a écrit le 28/01/2012 à 7:38 :
J'aime beaucoup l'analyse de Nigel Farade qui indique que d'ici à l'élection, les financiers vont mettre la pression sur les bons du Trésor français car ils ne veulent en aucun cas que le FN passe. Ils savent très bien qu'ils ne risquent rien avec l'UMPS tandis qu'un vrai parti démocrate qui redonnera le pouvoir aux français, voilà qui leur est monstrueux.
Réponse de le 29/01/2012 à 19:42 :
C'est clair qu'en terme de démocratie le FN ca se pose là. Pour information, M. Bastien Mémoire-Courte on a déjà eu le FN au pouvoir en France, c'était dans les années 40 et cela s'appelait Vichy.
a écrit le 28/01/2012 à 3:13 :
Ce que redoutent les socialistes, c'est un second tour Hollande-Bayrou, plus incertain que la victoire promise dans les sondages face à Nicolas Sarkozy :
http://www.lefigaro.fr/politique/2012/01/27/01002-20120127ARTFIG00475-hollande-renvoie-le-centre-a-droite.php
Réponse de le 28/01/2012 à 13:21 :
Bayrou c'est le retour à la 4ème République.
Réponse de le 28/01/2012 à 22:05 :
Et marine?
Réponse de le 29/01/2012 à 11:54 :
@marine:marine c'est le retour au REICH
a écrit le 28/01/2012 à 3:05 :
Déclaration de François Hollande, député de Corrèze, Maire de Tulle (16 000 habitants) : « en France on est riche à partir de 4 .000,00 ? mensuels » Revenus mensuels de François Hollande : 30 387,43 ? Revenus annuels (hors autres revenus du patrimoine immobilier, financier etc) Indemnité parlementaire : 63 090,96 ? Indemnité de résidence : 1 892,76 ? Indemnité de fonction défiscalisée : 16 246,56 Indemnité de frais de mandat : 73 344,00 ? Indemnité pour collaborateurs : 102 636,00 ? Indemnité de téléphone et courrier : 79 320,00 ? Indemnité de maire de ville moyenne : 28 118,88 ? TOTAL : 364 649,16 ?
a écrit le 27/01/2012 à 22:27 :
Les revenus du capital doivent être taxés comme ceux du travail. FAUX M. Hollande
? Le revenu net global 2011 est soumis au barème progressif par tranches.
- Jusqu?à 5 963 euros : 0%
- de 5 964 euros à 11 896 euros : 5,50%
- de 11 897 euros à 26 420 euros : 14,00%
- de 26 421 euros à 70 830 euros : 30,00%
- au-delà de 70 830 euros : 41,00%

L?idée Hollandaise est de dire que les revenus du capital (chez nous, on dit l?épargne) seraient taxés comme les revenus du travail. Ce que ne dit pas F Hollande, c?est que notre système fiscal taxe déjà les revenus du travail puisque la cédule 1 des déclarations de revenus n°2042, concerne les « Traitements et salaires » et si ceux-ci pour une personne seule, sont de 70 830 euros, toute somme supplémentaire, c?est-à-dire les revenus de l?épargne (cédule 2 pour les revenus mobiliers et 4 pour les revenus fonciers)seraient taxés à 41 % alors que ceux du travail l?ont été à 5,5 % puis 14 %, et 30 %. Le propos de F Hollande n?est pas exact comme vous pouvez le constater. Pour que les revenus de l?épargne soient taxés comme les revenus du travail il faudrait un deuxième barème qui taxerait progressivement les revenus de l?épargne à partir du premier euro à 5,50 % puis 14 %, 30 % et 41 % et là il y aurait égalité. M Hollande doit revoir sa copie pour qu?elle soit crédible.
Quand aurons-nous des interviewers crédibles pour questionner les candidats incrédibles qui ne connaissent même pas le fonctionnement de l'impôt de leur pays! Je ne parle pas du reste vous pouvez vous exercer, c'est lamentable. Attention quand même, car c'est nous qui payons la note de toutes ces inepties. Je voulais dire ces expériences qui n?ont jamais été vérifiées avant. C?est insupportable et cela fait 40 ans que ça dure !
Réponse de le 28/01/2012 à 9:00 :
Tout à fait d'accord avec votre démonstration , je rajouterais que l'égalité face à l'impot consisterait aussi à prendre en compte toutes les aides sociales dans sa
déclaration . Plus de 55ù% des ménages en France ne paye pas l'impôt sur le revenu !! Taxer les revenus du capital donc épargne, loyers, assurance vie etc etc comme le travail donnera t'il des droits identiques, points retraites sécurité sociale etc etc
Réponse de le 29/01/2012 à 10:46 :
Bonnes analyses. De plus, les revenus du capital sont destinés à être réinvestis dans le circuit économique dont à créer des emplois. En asséchant ce circuit, les socialistes ou les autres candidats risquent de bloquer la création d'emploi induite par l'investissement. "l'argent des uns fait l'argent des autres"disait Alfred Sauvy.
Il faut prendre exemple sur des pays dynamiques comme les Etats-unis pour notre fiscalité sur le capital au lieu d'inventer des machines à chomage..
a écrit le 27/01/2012 à 21:46 :
56% par 46 merci de corriger..
a écrit le 27/01/2012 à 19:12 :
Il n'y a pas de honte à avoir triplé son capital dans l'immo : http://www.societe.com/societe/societe-civile-la-sapiniere-377552955.html
Réponse de le 29/01/2012 à 11:45 :
Je vois pas ou est le problème! On peut faire des plus value et vouloir quel soit fiscaliser pour le bien de sa nations.
a écrit le 27/01/2012 à 18:46 :
Le PS va certainement faire construire des logements dans toutes les régions qu'il occupe (dirige?)...... ce seront plutôt des bureaux pour accueillir tous les fonctionnaires qui vont encore être embauchés à la pelle..... ca coute cher à l'Etat (nos poches) mais ca a au moins 2 avantages (pour le PS): Reduire le taux de chomage et..... augmenter le nombre d'électeurs PS (en remerciement au boulot pépère)..... Le PS se paye ses voix sur notre dos...... AU SECOURS les -20 milliards approchent !!!
Réponse de le 28/01/2012 à 7:40 :
Vous êtes loin du compte, nous avons une dette de 1760 milliards, creusée par le PS et l'UMP. Mais je ne vois aucune différence entre ces deux "partis".
Réponse de le 29/01/2012 à 8:17 :
Vous voulez sans doute dire une dette de 1200 milliards d'euros creusée à 1800 milliards par l'UMP ?
a écrit le 27/01/2012 à 18:42 :
flamby est un amateur marxiste en économie.tout le monde sait que seule la droite ppeut nous sortir du pétrin économique.helas cette élection semble perdue.faisons confiance aux jeunes pousses ump pour redresser le pays en 2017.j'hesite entre jfk(jean françois kopé) et nadine morano.votre avis?
Réponse de le 28/01/2012 à 7:41 :
Je crois qu'il faut que vous arrêtiez de manger des clowns, cela ne fait pas rire.
Réponse de le 28/01/2012 à 11:33 :
A mon avis son message était ironique ... ou sinon ..
Réponse de le 29/01/2012 à 8:18 :
Vous ne pensez pas à Frédéric Lefèbvre, pour 2017 ?
Réponse de le 29/01/2012 à 11:46 :
Fake! j'y crois pas une seconde
a écrit le 27/01/2012 à 18:09 :
Aujourd'hui à droite on n'entend parler que d'arrogance et de suffisance,effectivement un programme solide.Bientôt compte tenu de la crise depuis 10 ans les maîtres mots seront lucidité et compétivité,ce qui en clair signifira impôts.
Réponse de le 27/01/2012 à 21:05 :
A Conclusion - Vous êtes de ceux qui pensent que si les autres pays de la zone euro sont dans la mouise, nous, francais, plus malins que quiconque, nous devrions être les maîtres du monde. Restez lucide. Nous nous en tirons moins mal que beaucoup d'autres.
Réponse de le 28/01/2012 à 10:20 :
Réponse à lucifer.
Ce n'est pas exact.Vous devriez vous intéresser à l'histoire économique contemporaine et aussi regarder du côté des pays du nord.
Réponse de le 28/01/2012 à 21:02 :
Combien d'habitants dans ces pays du nord ?
a écrit le 27/01/2012 à 17:31 :
La vente des valises est à la hausse ainsi que les cartons de déménagement forte
croissance prévue dans les mois à venir sur les mouchoirs en papier tva sociale
de rigueur sur tous ces articles!!
a écrit le 27/01/2012 à 17:06 :
Vivement le débat: Sarkozy, Hollande, Bayrou On appellera ça le UMCPS. Y doit y avoir du fric puisque tous ces gens vont être remboursé!!!!!!
a écrit le 27/01/2012 à 16:59 :
l'état, l'état c'est bien un autre monde. Franchement c'est comme au tennis, la balle d'un coté, la balle de l'autre. Et le peuple est content, une fois Sarkozy, une fois Hollande et cà fait longtemps que cela dur.......RIEN DE BIEN INTERESSENT DANS LEURS DISCOURS.....En 2017 déficit 0 ET LA DETTE, on en fait QUOI??????Toujours au même point§§§§§§EN 2017
Réponse de le 27/01/2012 à 19:49 :
la dette il y en aura toujours. c'est comme ca, c'est ainsi que fonctionne l'économie
a écrit le 27/01/2012 à 16:21 :
Comment Hollande arrive-t-il à un déficit nul en 2017 alors qu'il prévoit des dépenses publiques supérieures de 7 points de PIB aux prélèvements obligatoires (à voir sur l'illustration) ? Candidat "bon gestionnaire" : slogan ridicule pour électeurs illusionnés !
Réponse de le 27/01/2012 à 20:43 :
Alors pour qui faut il voter??, de plus la médiatisation à outrance des 3-4 gros candidats étouffe complètement les éventuelles propositions des autres (miguet, dupont aignan, boutin, et autre NPA ).
Réponse de le 29/01/2012 à 11:48 :
Miguet? http://www.rue89.com/2011/11/22/2012-approche-revoila-laffairiste-nicolas-miguet-226771
a écrit le 27/01/2012 à 16:19 :
Comme les gens n'y connaissent rien en économie, on pourra toujours leur raconter des trucs (l'euro, la tva...) et les enfler jusqu'au trognon, lol.
a écrit le 27/01/2012 à 16:14 :
Le journaliste demande à Hollande s'il reviendrait sur 4 lois que présente ce dit journaliste , Hollande dit qu'il ne reviendra pas sur ces lois ,tout juste il modifiera ,faut bien qu'il dise quelque chose.Bizarre de la part d'un individu qui n'a fait depuis plusieurs années que ritiquer Sarkozy et ses réformes
Réponse de le 28/01/2012 à 10:28 :
Effectivement. Plus généralement les commentaires des journalistes sur la prestation de M. Hollande m'on semblé très partiaux... Quand M. Hollande critique l'optimisation fiscale, j'aurai bien aimé qu'un journaliste lui demande pourquoi il avait monté une SCI avec Ségolène. Comme d'habitude, c'est du faites ce que je dis, pas ce que je fais.
Par ailleurs, je n'ose même pas imaginer la révolution si Sarkozy disait qu'Hollande est un candidat "anormal", alors que là, rien. Aucune réaction. Idem pour le "j'ai des qualités exceptionnelles" ! Modeste avec ça !
a écrit le 27/01/2012 à 16:05 :
"des perspectives de croissance prudentes et réalistes" mais vous voulez rire !!!!!
Nous avons la preuve que Hollande (et toute sa clique) est complètement déconnecté de ce qui se passe actuellement dans la monde et la zone Euro.
J'aimerais bien voir ses projections avec des taux de croissance divisés par 2. Ils vont s'apercevoir qu'il ne peuvent pas réaliser 30% de leurs promesses.
Réponse de le 27/01/2012 à 18:15 :
Je suis d'accord avec vous : qui fait des scénarios ? Si telle année, la croissance est de x% alors on fait ceci, si c'est plus on fait cela et si c'est moins ... c'est la cata !!! On parle partout de flexibilité et de résilience, on vit dans un monde d'incertitude, et tout le monde fait comme s'il suffisait de "faire tourner les modèles" ... Les français n'y comprennent rien en économie : c'est valable aussi pour les économistes et les politiques.
a écrit le 27/01/2012 à 15:55 :
La boutade qui dit que les belles promesses rendent les fous joyeux prend tout son sens. Car croire que l'on peut encore faire du keynésianisme alors que ce sont eux qui ont mis tous les systèmes à genoux relève de l'utopie douce. La dette qui n'a fait que de s'accumuler au cours des années est la résultante d'un socialisme de l'offre, faite autant par la droite que la gauche. Ce qui est plus inquiétant repose sur le fait qu'il faudrait se serrer la ceinture dans les pays du sud afin d'essayer de pouvoir retrouver l'équilibre budgétaire et au nom de l'équilibre budgétaire la France se suffirait d'augmenter légèrement les impôts sans couper dans la graisse et non pas la Grèce, relève de l'illusion.
Le projet économique de M. Hollande relève de la plus pure utopie, il ne dit pas comment il va réduire le déficit budgétaire de 100 milliards d'euros, par la croissance, la croissance se passe dans les pays émergents, dans les pays occidentaux, elle a disparu ou fondu comme neige au soleil, car lorque l'on paie un ouvrier chinois 13 euros par mois avec 12 heures de travail par jour, alors que l'ouvrier français demande plus de 1378 euros par mois et 35 heures par semaine relève de l'absurdité, donc il ne faut pas s'attendre au miracle mais bien à une descente aux enfers qui sera sanctionnée tôt ou tard par les marchés. Il s'imagine le candidat de la Corrèze que les riches boucheront les trous de la sécu, paieront pour le fonctionnaire, il s'illusionne, le député, car un budget se construit toujours sur les classes moyenne, soit moins de 5K euros par foyer fiscal et par mois, plutôt aux alentours des 3K euros, donc il s'illusionne en croyant que c'est par l'augmentation de la pression fiscale que le budget retrouvera l'équilibre, mais il pense qu'il lui suffira de déléguer les assignats royaux au niveau de l'Europe, notre bon gars. Le réveil risque d'être brutal et la cure d'austérité et de rigueur risquent bien de provoquer une diurétique léthale au patient France dans un état déjà de coma.


Réponse de le 27/01/2012 à 16:21 :
et la croissance, c'est du peut etre ...un coup de poker...s'il n'y a pas de croissance...que se passe t il ? ? ? ,
moi si je gagne au loto, je m'achete une villa dans le sud... oui mais si je gagne pas.?
Réponse de le 27/01/2012 à 20:48 :
ok pour le programme utopiste, mais moi, je ne suis qu'un citoyen lambda qui souhaite évidemment que la situation s'améliore.or aucun de ces candidat ne semble vraiment être en phase avec la réalité.
Réponse de le 28/01/2012 à 7:08 :
moi si je gagne au loto, je vais en suisse tout prés de la france ( que ça soit à pied ou en TGV....) , j'ai travaillé déjà en suisse, la vie y est sympa, et pas de problèmes dans les banlieus, ( aussi pas besoin autant de logements sociaux et de couillons qui doivent payer pour ça...)
Réponse de le 28/01/2012 à 22:11 :
Oui mais si le peuple votait en masse Marine LEPEN, il y aurait plus de problème. Mais en France on aime se laisser marcher dessus par tout ces etrangés, en sachant que la plus part ne respecte même pas notre pays.
a écrit le 27/01/2012 à 15:52 :
parfois j'adore les titres de la tribunes...
"ose" genre le mec timide qui avance sa proposition...
"une petite revolution" : c'est une revolutionnette !!!! : genre l'etat va envoyer sa garde royale le remettre a sa place. !
a écrit le 27/01/2012 à 15:09 :
le pire me semble être le naufrage dusystème éducatif . La bataille autour de ce système déliquescent est complètement à côté de la plaque . Seule issue , la sélection comme dans tous les pays qui montent . Nous coulons lestés d 'un corps enseignant sclérosés . La seule croissance en vue c'est le chômage !
a écrit le 27/01/2012 à 15:03 :
Avec François Hollande comme Président, l'espérance deviendra vite la désespérance. La France sera vite un ramassis de clochards et de nécessiteux. Les jeunes ont tout intérêt à quitter le bateau avant qu'il ne coule. Pour Flamby pas de problèmes, il cumule les indemnités non-imposables comme toute la caste. Pas fous, les gars.
Réponse de le 27/01/2012 à 15:11 :
Quitter le pays: deja fait !!!
Une pensee pour ma famillet mes amis qui vont deguster.
Je suis tellement mieux la ou je suis.
Réponse de le 27/01/2012 à 15:52 :
Magnifique des commentaires pareils, j'imagine que vous devez être nés très proche d'une frontière pour aimer si peu votre pays natal et penser à le quitter parce qu'un président qui n'a pas vos convictions politiques va arriver. J'ai voté pour l'actuel, ce n'est pas pour autant que je partirais si il s'en va. On sera difficilement perdant au change. Donc bon voyage à vous !
Réponse de le 27/01/2012 à 16:19 :
l'Etat qu'il soit de droite ou de gauche devra confisquer les biens des traitres de la Nation Française, les traitres qui font de l'évasion fiscale et les traitres qui pactisent avec les voyous de la finance pendant cette guerre économique que nous supportons ... comme celà a été fait pour les Ben Ali, Trabelsi, Kadhadi, et autres profiteurs exploiteurs brutaux...
Réponse de le 27/01/2012 à 16:54 :
Et les hommes politiques qui s'en mettent plein les poches à vos frais !
Réponse de le 27/01/2012 à 18:13 :
Les traîtres et les voyous, de gauche ou de droite, sont ceux qui ont créé l'enfer fiscal socialiste, qui ont fait main basse sur l'Etat, contre la France et sa population, pour en vivre sans travailler (politiciens, hauts fonctionnaires, syndicalistes, patrons d'entreprises publiques et autres parasites) et leur complices qui contribuent à le maintenir (fonctionnaires, agents du fisc). Mais la limite est atteinte ; certaines victimes des traîtres et des voyous en arrivent à se suicider dans les centre des impôts.
Réponse de le 28/01/2012 à 5:22 :
à confisquer les biens des traites.
D'après vous il faut impérativement participer au suicide collectif ? Il n'y a hélas plus rien à espérer en France. Cela finira comme l'ex-URSS. C'est à la France à s'adapter au Monde et non l'inverse. La misère va devenir épouvantable avec des millions de gens à la rue. Bon courage.
a écrit le 27/01/2012 à 14:24 :
Sans oublier Air France, compagnie à la dérive, la SNCF, en faillite permanente etc.
a écrit le 27/01/2012 à 14:20 :
Plus d'aide aux emplois à domicile = retour du travail clandestin avec moins de rentrées fiscales et sociales. On laisse les Collectivités locales en l'état = augmentation faramineuse des impôts. La disparition de certaines iches fiscales aura un impact sur l'activité économique et l'emploi. Mais qu'importe on créera de nouveaux postes de fonctionnaires. Les retraitres sont actuellement versées pour moitié par l'emprunt. On passer vite à 75% avant une situation à la grecque. Ne restera plus qu'à renvoyer le Zapatero français. A moins que Flamby retourne dans sa chère Corrèze continuer à cumuler les bonnes paies !
a écrit le 27/01/2012 à 14:20 :
je suis perplexe devant françois hollande.au cours des années j'ai amassé une petite fortune personnelle,je me demande s'il faut que j"'envisage le "mieux disant fiscal" a l'étranger.dois je gèrer ma gestion sous regime socialiste ou serait il plus avisé d'investir dans des pays qui aprécient la richesse economique que nous véhiculons?
Réponse de le 27/01/2012 à 14:41 :
la ok .... tu vois que tu y arrives des fois...
je t'applaudis : clap clap .. ! ! !
(je t'aquine)
Réponse de le 27/01/2012 à 14:43 :
Réponse à ernest antoine.
Ernest antoine tu me déçois.Il faut faire moitié,moitié.
Réponse de le 27/01/2012 à 14:56 :
De nombreux pays apprécient les gens qui apportent de l'argent à leur économie. Fait curieux: ce sont aussi ces pays qui résistent le mieux à la crise et ont un niveau de vie supérieur! Des impôts plus réalistes et une certaine liberté dopent l'économie. Hélas la France à choisi la voie inverse!
Réponse de le 27/01/2012 à 16:25 :
oui et non, en france si tu as de l'argent, tu peux tout defiscaliser d'une manière ou d'une autre. Disons que l'astuce consiste à aficher un taux dans la moyenne moyen et à vraiment le prélever, plutôt que ne prélever qu'un taux très faible et afficher un taux théorique faramineux. Je suis sûr que si l'on augmentait la pression fiscale en disant "je vais prélever la totalité de 15% d'impôt", on aurait plus de volontaires que pour prélever "rien sur un taux officiel de 50%"
a écrit le 27/01/2012 à 13:54 :
C'est tout simple,Hollande va vite faire fuire hords de France.les fortunes qui y sont encore.Il ne restera plus que des pauvres.
Réponse de le 27/01/2012 à 14:16 :
Des pauvres qui devront payer les folies et la gabegie de ces propositions... Bref,nous nous enfoncerons et cette fois sans rémission !
a écrit le 27/01/2012 à 13:53 :
encore ci midi, ils disaient que ump, ou ps, leur programme economique n'est lucide , car uniquement basé, sur une "eventuelle" relance economique, et par consequent , aucune proposition concrete de tous cotés...
a écrit le 27/01/2012 à 13:01 :
Un salarié - disons salaire 2000 euros net (soit 4000 euros brut) - produit au moins son salaire en Valeur Ajoutée.

Si le taux de TVA auquel est soumis son secteur est de 19,6%

Combien rapporte-t-il à l'Etat en un an ?
a écrit le 27/01/2012 à 12:52 :
Je vais m'attirer des critiques, cependant il faut bien en parler un jour. Pourquoi, dans les banques (parce qu'il y a de l'argent),le personnel touche un treizième mois puis un quatorzième mois conditionné selon l'ancienneté, pour la Direction c'est plus. Les privilèges accordés aux personnels de Gaz de France et d'EDF, tarifs moindres, avantages divers, il faut se pencher sur la question. Les privilèges des CE. Tous les privilèges des élus, pendant leur mandat et pendant leur retraite, la liste est longue... Il faut s'y attaquer.
Réponse de le 27/01/2012 à 13:25 :
Pourquoi?parceque la france est un pays communiste.
Réponse de le 27/01/2012 à 13:51 :
oui , mais dans bcp d'entreprises touchent le 13eme mois; 14 euhhh.... pas dans la mienne en tout cas !!!
mais je comprends votre raisonnement... demandez donc pourquoi les fonctionnaires n'avaient pas de jours de carence, et maintenant qu'un seul? alors que ces jours coutent plus a l'etat , que les trois jours pour le privé? pourquoi les parlementaires n'ont pas voulu au moins une "non-hausse" de leurs salaires??? comme vous dites la liste est longue.... le probleme n'est pas ce qu'on nous donne, mais ce que l'on nous prend....
Réponse de le 27/01/2012 à 13:54 :
@ OBJECTIF

Prions pour que le présent régime soit renversé!!!
Réponse de le 27/01/2012 à 13:54 :
@ OBJECTIF

Prions pour que le présent régime soit renversé!!!
Réponse de le 27/01/2012 à 14:07 :
" Les privilèges accordés aux personnels de Gaz de France et d'EDF, tarifs moindres, avantages divers" La loi stipule que tout avantage en nature doit donner lieu à cotisations sociales, et IRPP si la baisse de prix est > à 30%. (les salariés d'EDF paient le courant avec un abattement de 90%)
On doit constater qu'EDF et TOUS ses salariés sont dans l'illégalité...
Réponse de le 27/01/2012 à 14:19 :
Réponse à AAubut.
Je suis un peu lâche je fais avec.
Réponse de le 27/01/2012 à 14:26 :
bien joué evariste
Réponse de le 27/01/2012 à 14:37 :
A la difference de certaines societes pseudo public, le salaire (donc 13° mois) des employees de banque est issue des affaires generées ( pret, assurances) et non des impots, exonerations, charges diverses ou argent public.
Je pense aujourd'hui que certaines personnes inactifs "officiellement" coute tres chere à notre etat. Merci de me publier. Bonne journée a tous!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 27/01/2012 à 12:19 :
Silence radio dans le domaine de la santé, mais plus de flics et gendarmes, a t-il oublié l'armée ? Flou total dans la nouvelle fiscalité . Hausse du coût d'internet ? Son armure cache encore beaucoup de choses .
a écrit le 27/01/2012 à 12:19 :
Conditions pour sortir la France de 35 ans de crise : FLAT TAX à taux faible pour l'IS et l'IR, suppression des 35h, du smic et des seuils sociaux, contrat de travail unique sans condition de durée, privatisation de l'assurance santé et des hôpitaux, fonds de pension de retraite dès le premier euro et TVA sociale pour financer le reliquat des retraites par répartition, privatisation des écoles, collèges, lycées et universités avec chèques-scolaires pour financer la scolarité des élèves et des étudiants, vente puis interdiction des logements sociaux, privatisation des structures publiques et bascule du statut des fonctionnaires vers le droit commun privé, hors missions régaliennes (services centraux, policiers, militaires, juges, diplomates), limitation du nombre de ministères à 10, limitation du nombre de communes à 3000 et du nombre de régions à 12, suppression des départements, taxe Tobin de 5% appliquée exclusivement sur les titres publics, limitation des dépenses publiques à 15% du PIB et des dépenses sociales à 5% du PIB. Quel homme politique propose effectivement ces solutions indispensables ? Qui est véritablement dans l'opposition au pouvoir en place depuis 35 ans ? Qui veut sortir de l'illusion de la fausse alternance politique ?
Réponse de le 27/01/2012 à 13:15 :
Margarette Reagan sort de ce corps !
Réponse de le 27/01/2012 à 14:28 :
ceci n'est pas une sortie de crise, mais une entrée en crise.
c'est un programme bon pour la Corée du Nord.
quand on voit les ravages de la privatisation...
en tout cas, ce programme de m.... provoquerait une baisse de l'espérance de vie de 5 ans au moins au bout du quiquennat.
Beurk !
Réponse de le 27/01/2012 à 16:12 :
Les ravages de la privatisation en Corée du Nord ???
Réponse de le 27/01/2012 à 19:56 :
facile de sortir des aneries .....c'est purement inapplicable.....les hommes ont globalement changé, et ne veulent pas vivre l'horreur économique. Après on peut toujours faire pire : avoir des travailleurs esclaves comme chez l'un de nos voisins il y a quelques decennies .....quelles prouesses économiques !
a écrit le 27/01/2012 à 12:18 :
On ne parle pas des questions qui fachent :
Trop de fonction publique , fonds de commerce de la gauche
La croissance , le dernier serpent de mer
la formation , balancer des sommes folles pour des nullités
petite niche : les intermittents !!! Sacré François !
a écrit le 27/01/2012 à 12:12 :
Messieurs, vous ne pensez au PEUPLE FRANCAIS que pour régler vos erreurs et VOS DEPENSES. FAITES COMME MOI, je ne dois rien a personne et mes crédits ce ne sont pas mes voisins qui les ont réglé.....ALORS DEBROUILLEZ VOUS!!!!!!
Réponse de le 27/01/2012 à 16:05 :
Idem je me suis fait tout seul.
a écrit le 27/01/2012 à 12:09 :
Messieurs les politiques en général, NOUS N'ALLONS PAS PAYER VOS DEPENSES PHARAONNIQUES, ALORS QUE VOUS NE PROPOSEZ ABSOLUMENT RIEN POUR REDUIRE LE TRAIN DE VIE DE L'ETAT!!!!!
a écrit le 27/01/2012 à 12:03 :
a Morgan: en disant que Sarkozy était anormal, c'est une atteinte a la personne, donc un non respect de l'homme en tant que tel. Que l'on dénigre son programme ou eventuellement sa façon de faire, OK. C'est un mot discréminatoire et venant d'un socialiste ( je ne suis pas étonné) c'est inadmissible!!!!!C'est aussi une grosse erreur, cela prouve qu'il n'a pas de respect envers les hommes!!!!!
a écrit le 27/01/2012 à 11:51 :
François Hollande veut créer un tarif progressif de l?électricité et du gaz en fonction de sa consommation.
Il faudra donc partager intelligemment sa consommation entre gaz, électricité et probablement d?autres énergies en évitant le « tout gaz » et le « tout électricité » de manière à cumuler les tarifs réduits.
La multi-énergie la plus souple possible deviendra obligatoire pour profiter des bas tarifs de manière optimale pour chaque énergie en fonction des changements incessants de réglementation.
Réponse de le 28/01/2012 à 11:15 :
Ce n'est pas aux fonctionnaires et aux politiques de décider comment doivent vivre les citoyens. Combien d'exemples d'interventions étatistes désastreuses pour l'économie et les liberté des citoyens vous faudra t'il pour ouvrir les yeux ? Vous etes devenus des enfants qui attendent tout des gouvernements quitte a vous faire tondre et surtout a paupériser la France.
a écrit le 27/01/2012 à 11:49 :
Autre arnaque ignorée superbement par tous les adorateurs du nouveau saint François, la retraite à taux plein à 60 ans pour ceux ayant leurs années de cotisation, qui financera le surcoût imposé aux régimes complémentaires ? sinon ceux qui cotisent, donc tous les autres.
a écrit le 27/01/2012 à 11:38 :
La démagogie à l'état pur/ proposer de payer plus cher sa consommation d'eau en fonction des volumes est une crasse bêtise car les possesseurs de piscines vraiment fortunés en auront rien à cirer par contre les familles nombreuses avec 3 ou plus d'enfants paieront encore plus chers et c'est bien connu dans les cités que seuls les rupins font des gosses. D'autres part, si les piscines sont visées, on peu imaginer la hausse des coûts pour les municipalités et les conséquences sur les impôts locaux. Toutes les initiatives de François 2 sont émises sans réelles réflexions et sans calcul mais uniquement de manière démagogique, le grand règne de l'arnaque se met en place.
a écrit le 27/01/2012 à 11:28 :
L'avantage de la TVA sociale, c'est que les fraudeurs en tout genre doivent quand même la payer en faisant leurs courses... Rappelons que 50% des français ne paient déjà pas d'impôts... Nous , les autres qui payons, si la gauche passe on va dérouiller grave. Entre Participation et Intéressement taxés à 30% (pan sur les salariés du privé), et l'impôt sur les placements qui passera en marginal à 41% + 13.5% = 54.5% puis 63.5% quand ils auront augmenté la dernière tranche, il vaudra mieux être un assisté social qu'un travailleur ou un entrepreneur en France. Profiteurs et fraudeurs réjouissez-vous, travailleurs, sortez vos mouchoirs...
Réponse de le 27/01/2012 à 12:23 :
+1 ....
Réponse de le 27/01/2012 à 13:01 :
Je dirais même plus : +1000...
Réponse de le 27/01/2012 à 14:02 :
Hélas, +1...
Réponse de le 27/01/2012 à 14:17 :
N'essayez pas de nous faire avaler un amalgame entre "travailleur et entrepreneur" ni entre entreprises et spéculation boursière. . Par contre l'amalgame "profiteur et fraudeurs" est beaucoup plus réaliste car vivre de ses placements en France, en 2012, c'est vivre au crochet de la société.
Réponse de le 27/01/2012 à 16:39 :
Et non petit Paul, c'est exactement l'inverse : vivre de ses placements en France rend service à la société, en favorisant la création d'entreprises, d'emplois et de richesses. Vivre de ses placements en France correspond au bien commun. Les intérêts des travailleurs, des entrepreneurs et des investisseurs sont identiques. Tous ensemble, ils s'opposent aux profiteurs qui vivent de l'argent "gratuit" distribué par l'Etat. Vivre des rentes publiques (salaires publics, retraites, aides sociales, sécu) revient à détruire la société à petit feu, années après années, jusqu'à la crise, ce à quoi nous assistons actuellement. Le socialisme est la fiction par laquelle tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde. Mais la crise arrive bientôt, parce que l'argent des autres finit toujours par manquer.
Réponse de le 27/01/2012 à 17:39 :
Je ne suis qu'un petit, donc ces choses là évidement je ne peux ni ne suis censé les comprendre, mais en quoi toucher des dividendes sur des obligations du trésor public, dividendes prélevés principalement sur la TVA, cela rend-t-il un service appréciable à la société ?, En France le patrimoine est principalement le fruit des héritages, on manque de gens humbles et compétents, et ceux-là ne peuvent pas faire fortune dans ce pays conservateur, donc en France le capital c'est du vol.
Réponse de le 27/01/2012 à 20:26 :
A coté de la plaque,comment croyez vous que font les Italiens et Allemands pour minimiser leurs TVA et taxes diverses..avec les billets de 500 euros...
Comment croyez vous que nos artisans font pour se construire leur logement top qualité a des prix défiant toute concurrence...par le chomage pour un an et le travail des petits copains fournisseurs compris et on tourne...
Pour ne citer que cela, voilà à quoi nous mène cette société de blingbling à la déchéance, il est naturel aujourd'hui de profiter de tout ce qui est possible avec l'accord de nos institutions, notamment la justice qui sont les premiers pourvoyeurs de travail au black.
Réponse de le 28/01/2012 à 11:17 :
Et oui c est ca le collectivisme. Sans une vraie politique libérale humaniste (ref: Bastiat) le pays ne fera que s'enfoncer et se paupériser. Un conseil achetez de l'or vite car les monnaies papiers n'en ont plus pour longtemps.
a écrit le 27/01/2012 à 11:10 :
Il serait intéressant de connaitre à fond sa réforme fiscale et en donnant des exemples
afin que chacun sache ce qu'il paiera demain.
a écrit le 27/01/2012 à 11:05 :
10% d'impôt sur tous les salaires < 2000 ? c'est ça la solidarité (c'est ma tranche d'impôts)
15 % 2000 à 2500 ?
20 % 2500 à 3500
25 % 3500 à 4500
30 % 4500 à 7000
40 % au dessus

Suppression de toutes les niches fiscales. Il faut retrouver la mentalité d'économiser avant d'acheter ! autrement il y a les banques !

Suppression des allocations lorsque l'on a des enfants >> les aides sont souvent confondues avec du revenu complémentaire >>> si cela doit être conservé > versé l'argent directement aux nourrices... pour éviter l'achat d'écran plat. On fait en enfant pour l'amour avant tout !

Suppression du RSA, RMI (c'est donner de l'argent à fond perdu).... remettre ces personnes au travail, forcé si nécessaire ou alors qu'en échange de bon principe ils donnent en retour avec des heures de travail à destination de la communauté (nettoyage de route, locaux public, aide aux handicapés, aide course aux personnes agée, compagnie auprès de personne isolées ou seule juste pour discuter etc....) >> il devraient avoir un sens à leur vie pour une réinsertion plus rapide... cela crée du contact et des réseaux >>> on te donne 300?/ mois, tu travailles 4 jours / mois et tu n'a pas le choix !

TVA adaptée
10 % au lieu de 7%,
15% sur les produits made in France (légumes, fruits, et tout ce qui est bon pour la santé)
24% sur les produits importés (20% habituel, 2% aide au entreprises, 2% construction de logement) et qui nuisent à la santé (restauration rapide grasse, gateaux, chocolat...)
30% sur les produits de luxe (tout ce qui coût plus de 50.000? hors maison ainsi que certains produits importés...) > 5% versé au social et 5% versé à la formation
50% sur les plus values financières (routes, transports, écoles etc + remboursement de la dette....)

Héritage > supprimer les droits de succession > la famille se constitue du patrimoine, c'est du vol que lui retirer...

Suppression des commissions de surendettement (sauf pour certaines situations : irresponsabilité...) >>> quelle belle mentalité d'aider les escrocs.... >> vous apprenez au gens à frauder...et à s'en sortir. Il faut assumer, quitte à les aider différemment.

Santé : faire payer d'avance aux étrangers qui viennent se faire soigner en France. Nous n'avons pas à leur payer cela, surtout que nous n'avons rien en retour.

Étrangers : être sélectif. Aider ceux qui sont déjà là (ce n'est pas normal qu'un jeune né en France, ne soit pas mieux accompagné lorsqu'il est motivé) et qui ont la capacité de travailler et offrir un billet retour aux autres qui engloutissent nos subventions, notre alimentation, occupe des logements alors qu'on en manque (le billet coute moins cher que de les entretenir).

Alimentation : imposer des prix en ces temps difficiles sur la farine, le sucre, les pates, les oeufs, les haricots verts, le pain

Réponse de le 27/01/2012 à 11:50 :
je suis ok pour ce programme qui me parait d'actualité et nécessaire, mais les Français ( dont nos politiciens ) ne seront jamais assez courageux pour voter ou proposer ça !!!Nous allons nous cantonné comme d'habitude à : combien a droite combien a gauche, rien de mieux pour réunir la France face à cette crise...
a écrit le 27/01/2012 à 10:57 :
pour moi comme a chaque fois qu'il a des presidentielles
de beaux voir de tres beau programme
mais pour ma part tres peu sont realisable
et se sont des beau parleur
a écrit le 27/01/2012 à 10:51 :
Bof, aujourd'hui des relents de pétainisme mélés à du collectivisme ; demain, des relents de collectivisme mélés à du pétainisme ? Où est la différence ? L'un et l'autre se référent à l'Allemagne , la France n'aurait-elle plus d'imagination ?

a écrit le 27/01/2012 à 10:48 :
IL vise le 0 déficit sur le budget annuel or avec des previsions tres optimistes!!! alors l'apurement de la dette on n'en prend pas le chemin!!!
a écrit le 27/01/2012 à 10:44 :
Il est intéressant que personne n'ait vu ou voulu entendre, hier soir, François Hollande parler d'une nouvelle décentralisation ! Que va-t-il se passer ?
L'Etat se sépare d'un certain nombre de ses prérogatives pour les transférer aux régions, départements, communes. Le financement se fera alors par le biais des impôts locaux, fonciers, et, il y aura encore plus de fonctionnaires territoriaux. Voilà le schéma du drégraissement de l'Etat central. Ainsi, l'Etat fera moins de dépenses, donc aura moins de déficits, tandis que les régions s'engouffreront dans l'endettement, et, par là même le contribuable dans une pression fiscale insupportable. C'est vraiment faire prendre des vessies pour des lanternes!!!
Réponse de le 27/01/2012 à 11:12 :
exact, je l'ai remarqué aussi, il va augmenter encore le millefeuille administratif.
Réponse de le 27/01/2012 à 11:41 :
Avez-vous lu les propositions ... 14 et +
Réponse de le 27/01/2012 à 14:00 :
Alors, Assouvi,ça paie bien, d'être le petit propagandiste du PS ?
a écrit le 27/01/2012 à 10:38 :
Le diagnostic sur la croissance développé par les entreprises est juste ,mais tout de suite il les pénalisent en mettant des seuils sur la taxe des sociétés. en tant qu'ancien patron de PME ,je n'ai jamais voulu dépasser le seuil de 49 employés , chacun devinera pourquoi. Une société quelle soit grande ou petite ce doit de dégager du bénéfice pour vivre ,investir ,faire de R§D.Je n'ai trouvé dans le programme aucun moyen de trouver de la compétitivité pour nos entreprises . Dire que nous réduirons la dette par la croissance ,est une utopie dans la situation mondiale actuelle et pour les 3 ans à venir.La Cour des Comptes tenu par un socialiste annonce qu'il faut quelques 90 milliards ,nous en sommes très loin. C'est un programme électoral qui cache la véritè d'un nouveau programme une fois élu ,Hollande le sait très bien ,il nous ment.
Réponse de le 27/01/2012 à 11:02 :
malheureusement, ce n'est dans le programme d'auncun candidat !
Réponse de le 27/01/2012 à 11:44 :
La situation dans la zone euro est piteuse ! Les zones de croissance existent réellement. Faut-il voir dans la composition du management de nos entreprises l'explication de grave problème ?
Réponse de le 27/01/2012 à 11:47 :
Réponse à sauros.
Si vous avez été patron vous savez aussi faire un bilan.Je vous invite à le faire pour les 10 dernières années de pouvoir UMP et dites moi si vous y trouvez la réponse à vos justes convictions.
a écrit le 27/01/2012 à 10:37 :
Les niches fiscales ont été créées pour inciter à des dépenses ou investissements, c'est une vérité première totalement ignorées par la droite comme par la gauche. Si on les supprime, le gain attendu n'est pas du montant de la défiscalisation, faux calcul, il y a lieu de tenir compte des disparitions des dépenses ou investissements correspondants. Un exemple simple, si l'on diminue ou supprime l'incitation fiscale pour installer des panneaux solaires, chute de ces derniers et pertes de TVA ainsi que création de chômage. C'est exactement ce qui est arrivé à l?électricité solaire. La suppression peut parfaitement se justifier si son intérêt était nul mais dans tous les cas, les économies espérées ne sont pas celles annoncées. Supprimez ou réduisez l'aide à domicile et vous aurez à comptabiliser des dépenses supplémentaires en chômage.
Réponse de le 27/01/2012 à 11:27 :
oui, mais ça arretera au moins d emasquer les vrai pb, panneau solaire non rentable, non competitif, pas de créations d'emplois suffisant avec un salaire suffisant pour permettre aux femmes de travailler... quand y'a un marché à prendre pas besoin de subvention. les investisseurs qui ont le nez ne s'y trompent pas mais aujourd'hui, on les assiste tellement qu'il y'a paresse intellectuelle.
Réponse de le 27/01/2012 à 13:55 :
vrai .
a écrit le 27/01/2012 à 10:37 :
Projet de mise à mort des TPE en voulant supprimer la défiscalisation des heures supplémentaires des TPE/PME, et réduire le fiscalité sur le résultat, faut il encore qu'il soit positif !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 27/01/2012 à 11:00 :
La convention de stage qui permet l'emploi à 0 ? ... c'est 100% sur les épaules de l'étudiant.
a écrit le 27/01/2012 à 10:28 :
émission Hollande Juppé : la droite démasquée.
Réponse de le 27/01/2012 à 13:56 :
explik
a écrit le 27/01/2012 à 10:15 :
Résumons le programme de FH :
- taxer les riches : ils vont partir comme son copain Noah
- taxer les entreprises : elles vont se délocaliser
- les niches fiscales c'est quoi au juste : pas un mot (propos de Gason)
Il restera qui pour payer : ceux qui paient déjà l'impôt (50 des ménages), c'est à dire la classe moyenne. Et il nous jure qu'il n'y touchera pas !
Il assèche les fonds propres des ménages et des entreprises pour ensuite nous parler de croissance.
C'est à tomber de sa chaise. Courage fuyons la France.
Réponse de le 27/01/2012 à 11:01 :
Vous êtes encore là? Faut demander "l'asile" économique!
Réponse de le 27/01/2012 à 11:04 :
aurevoir
Réponse de le 27/01/2012 à 12:30 :
Coupons la France en deux, mettons d'un coté les communosocialovert et de l'autre ceux qui veulent une France plus morale. Au bout de six mois la première aura disparu car il n'y a plus d'argent, ils auront bouffé la cagnotte en moins de deux.
Réponse de le 27/01/2012 à 13:47 :
@ CADOUDAL, je me range du même côté que vous.les travailleurs d'un côté,les assistés de l'autre. trop c'est trop.
Réponse de le 27/01/2012 à 21:01 :
Essayons le FN.. Pour moi c'est décidé
a écrit le 27/01/2012 à 10:05 :
Il n'y a qu'une révolution fiscale possible : la baisse massive des dépenses de l'Etat-subprime jusqu'à dégager les excédents permettant de rembourser la dette. Par ailleurs, une baisse supplémentaire des dépenses pour financer la baisse des prélèvements obligatoires, la libération des entreprises du carcan réglementaire et de la population de l'anarchie légale qui les broient sont les conditions nécessaires et suffisantes pour sortir la France de 35 ans de crise de l'Etat-providence obèse et de ses succursales communistes. Nous sommes déjà trop taxés.
Réponse de le 27/01/2012 à 11:09 :
chiche ... le 22/04 et le 06/05 un seul bulletin de gauche !
Réponse de le 27/01/2012 à 11:55 :
En 2012, votez pour Frédéric Bastiat !
Réponse de le 27/01/2012 à 12:18 :
@ assouvi tu nous emmer... vote qui tu veux mais ne compte pas sur moi pour creuser encore le trou.propose quelque chose qui tienne la route.
Réponse de le 27/01/2012 à 12:31 :
Le bulletin que je réserve au socialiste, c'est mon bulletin santé, comme il est mauvais il vous faudra faire avec.
a écrit le 27/01/2012 à 10:05 :
pas difficile de creuser le deficit: visite de sarko a dijon a peine 2 heures de presence bon mais ALLER ER RETOUR EN AVION S V P!!! meme pas 300 kms a vol d'oiseaux le TGV mais 1h 20 c'est quand meme moins cher!! la suite :: pas moins de 10 voitures dont celle du president 7 motos tous gyrophares allumes pinpon pinpon plus svp un VSAV du samu manquait plus que la grande echelle!!!! alors braves français payons les frasques de notre president chercher ou est l'exageration c'est peut etre peux par rapport au budget de la france mais mis bout a bout comme de l'autre les petits ruisseaux font les grandes rivieres pour ne pas dire les fleuves......
Réponse de le 27/01/2012 à 10:57 :
C'est pas faux, bien sûr, mais franchement on a besoin de plus que des symboles pour redresser la France.
Dé même la baisse de 30% des émoluments du président et des ministres, proposé par Hollande ne va pas redresser la France, mais au moins c'est un bon exemple. Car à l'inverse "faites ce que je dit mais pas ce que je fais", c'est pas très entraînant.
Réponse de le 27/01/2012 à 10:57 :
Pour information : La ville de DIJON a fait faillite il y a quelques années ! La ville fut placé sous controle administratif du préfet et de la région pour le paiement d'une partie des dettes !!!!! ET C'EST PAS LE PRESIDENT LE MAIRE !!!!!!
Réponse de le 27/01/2012 à 11:04 :
Vous ne vous rendez même pas compte des inanités de votre proposition avec le TGV. C'est ça avec les gardes du corps, les gendarmes, les accompagnateurs officiels et les dizaines et dizaines de voitures d'escorte attendant à la gare et pourquoi pas des sandwichs pour tout le monde. Demandez donc déjà à la nomenklatura socialiste de faire des économies dans les régions et départements.
Réponse de le 27/01/2012 à 11:16 :
vous voulez quoi ? que Sarko se déplace en vélo pour faire croire qu'il est proche du peuple ?
Réponse de le 27/01/2012 à 12:34 :
Dans la connerie il faut reconnaitre que l'on ne fait pas mieux. Si notre président est obligé de se déplacer uniquement en tenant compte des verts, bonjour la sécurité. Nous verrons si le candidat Hollande se déplacera en pédalo, car je crois qu'il à le grade decapitaine pour ce type de moyen de traansport
a écrit le 27/01/2012 à 10:01 :
A droite comme à gauche,ils sont bien d'accord sur un point:La TVA est un Impot FORMIDABLE.Sinon tout candidat raisonnable digne de ce nom conseillerait fortement au peuple de cesser de consommer des produits futiles et inutiles qui pour leur totalité viennet de Chine, de Tunisie, d'Inde, de Taiwan ou que sais-je...
a écrit le 27/01/2012 à 9:45 :
C'est toujours le même système : chômage de masse + hyper fiscalité du travail + immigration de masse.
Réponse de le 27/01/2012 à 10:29 :
L'immigration en France n'a rien de massive, il ne faut pas gober sans esprit critique les discours du FN. Chaque année le nombre d'entrées en France ( immigration légale + illégale) est de 180 000 personnes ce qui représente 0,3% de la population. Un apport représentant 3 millième de population supplémentaire, et tu appelle ça immigration de masse ?
Réponse de le 27/01/2012 à 10:49 :
@ Mat
Viens faire un tour sur la ligne 4 ou 13 et on en reparle
Réponse de le 27/01/2012 à 14:00 :
mmmmmmmmmmmmmdddddddddddrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr
a écrit le 27/01/2012 à 9:39 :
J'ai trouvé M. Hollande assez percutant et M. Jupé le "meilleur d'entre nous" la réflexion du plus mauvais Président qu'est connu la France M. Chirac. Par contre sur les propositions je reste sur ma fin. Aucune proposition d'économie du train de vie des collectivités ni de l'Etat pas de suporession e la TOTALITE des secrétaires d'Etat avec le personnel foncftion inutile car un ministre suffit, suoppresion des ministères intutile bon pour caser un ami comme la solidarité, supression de la moitiè des communes elles seront regroupés dans le système des communautés des communes en place mais acruelleemnt une couche du mille feuille suplémenatire payé par le contribuable pour les beaux d'élus, suppresion des départements avec le non remplacement personnel administratif au fure et à mesure du départ en retraite. Suppression de la flotte d'avion an dehors de l'appareil su Président. Suppression du parc automobile pour les hauts fonctionanires. Pour les ministres obligation de prendre le TGV ou un avion sur les lignes régulières ..... Décidemment M. Holalnde reste un politicien français tres attaché à la France étatique pour le plaisir des élus bien loin des besoins de la France tout comme M. Sarkozy.
Réponse de le 27/01/2012 à 10:33 :
D'où affirmes-tu que les secrétaires d'Etat sont inutiles et que je cite " un ministre suffit" ? Crois-tu réellement qu'un seul homme est capable de gèrer un minitère aussi immense que celui de l'économie ? Les Secrétaires d'Etat non rien d'inutiles et ils sont bien souvent plus efficaces que les ministres, car ils passent moins de temps à soigner leur image auprès des médias et plus à gérer les affaires courantes
Réponse de le 27/01/2012 à 19:35 :
Bonsoir @mat,
Je « SURconfirme » mon commentaire, quelques exemples le secrétaire aux transports poste pourvu pour faire plaisir à la droite populaire qu? a fait ce secrétaire en dehors de la navette ministère / Roissy hiver 2010/ 2011 sans apporter de solution aux passagers car il n?a pas de pouvoir sur le temps, autre point affaire Sea France à part « la claque » qu?il a pris concernant sa vision sur la Scoop même si sa vision était réaliste il a du avaler une couleuvre, dossier repris par la ministre?. Prenons le cas de Mme Montchamp « piquée » à M. de Villepin déjà que le ministre de tutelle est inutile que dire de « l?adjointe »
M. Lellouche commerce extérieur déficit 75 mdrs la France n?a plus les moyens de financer de grands travaux à l?export pour ce qui est de l?armement, politique sans besoin d?un secrétaire d?Etat au com ext, anciens combattants le retour de l?inutile, secrétaire d?Etat des français à l?étranger j?ai passé plus de vingt à l? étranger pour des entreprise françaises je n? ai jamais eu besoin d?un politique, secrétaire d?Etat uniquement politique, secrétaire d?Etat au commerce à quoi sert-il en dehors de couper le ruban pour les soldes rien à signaler concernant son action pour les PME, TPE etc etc
Un grand nombre ont été nommés pour « les piquer à la concurrence » Mme Montchamp/de Villepin/ Leonetti /Borloo ??
Un ministre inutile celui des relations avec le parlement un poste uniquement politique pour remettre les députés dans le droit chemin un ministère coûteux et combien inutile.
Concernant les ministres qui peuvent changer de ministère sous 24 heures et nous faire un discours étrange non ? Tout simplement un ministre est un politique qui est entouré de commis de l?Etat qui préparent les dossiers. Concernant Bercy vous oubliez le r^le essentiel du conseiller du Président M. Muscat qui est le vrai ministre des finances, souvenez-vous du classement de notre ministre avant denier.
Autant le personnel de Bercy est compétent autant on peut douter des ministres qui s?assoient sur le siège.
Donc je redis supprimons tous les secrétaires d?Etat plus une grande partie des ministres qui bloquent par leur intervention sur tout, la liberté d?entreprendre en France. Mme Parisot expliquait il y a peu sur une radio qu?il arrive que le Medef et les syndicats se mettent d?accord sur un sujet mais qu?un ministre remet en cause l?accord, il explique que le politique doit mettre sa « petite sauce »
La France et ses citoyens ont besoin d?un Etat restreind et EFFICCAE ce qui n?est pas le cas depuis 30 ans.
Prenons exemple sur le Canada, qui a su remettre en cause l?Etat, difficile en France qui reste un pays monarchique ou la compétence s?efface devant les courtisans.
Prouvez moi le contraire je suis ouvert mais avec des exemples qui mettent la France dans la compétition internationale autant sur le plan du commerce que de ses institutions obsolètes et TELLEMENT politico-politicienne. La gauche et la droite restent dans cette logique politicienne en dehors de tpute idée de changement bénéfique pour notre pays et ses citoyens.
Bonne soirée.
a écrit le 27/01/2012 à 9:38 :
Suppression des niches fiscales : recettes attendus : 29Mrds. C'est de l'utopie. Toutes les études faites jusqu'à présent montrent que notre économie pourrait en supporter au maximun 14 Mrds. Au delà, c'est courrir à la débandade économique et financière. Hollande, c'est de l'inconscience!
Réponse de le 27/01/2012 à 11:17 :
prendre aux niches fiscales c'est manger avec les enfants un peu au-delà du 13 du mois !
Réponse de le 27/01/2012 à 12:37 :
La france des cosettes, la france des Ténardiers, voilà que l'on va nous faire croire que les enfants aujourd'hui meurent de fain. Essayer d'étre observateurs, et aller voir ce qui est jeté dans les poubelles des quartiers dits sensibles. Vous verrez des baguettes de pain, des conserves etc.. voir meme des conserves recueillies auprès des restots du coeur. Alors ne nous faites par rire avec vos simagrées de vierges effarouchée.
Réponse de le 27/01/2012 à 13:03 :
Assouvi - Réveillez-vous. Beaucoup de niches fiscales ont des effets positifs certains. Elles sont souvent créatrices d'emploi et incitatrices d'investissement. C'est pour cette raison qu'au delà de 14Mrds, notre système économique risque la débandade. Ce n'est pas avec des arguments comme ceux que vous sortez qu'on peut faire avancer les choses. Vous aussi vous voulez jouer les plus tolérants, les plus généreux, les plus respectueux des autres. Comme disait quelqu'un : vous n'en avez pas le monopole.
a écrit le 27/01/2012 à 9:26 :
on sait bien qu'aucun programme n'est respecté, notamment sur la réduction des dépenses. Quand on voit l'inflation de fonctionnaires que promet Hollande, on sait où en sera la France au bout de son quinquennat
Réponse de le 27/01/2012 à 11:18 :
chiche ... le 22/04 et le 06/05 un seul bulletin de gauche !
Réponse de le 27/01/2012 à 12:55 :
ni PS, ni UMP, si FN... mais quoi? je suis mal barré!
a écrit le 27/01/2012 à 9:17 :
un truc qui me laisse un goût amer ... dans son projet il parle de diminuer le taux d'imposition des TPE.... mais mais ... supprimer la défiscalisation des heures supplémentaires ............ bref un piege à con ... ce n'est pas parce que vous travailler que vous faites du bénéfice !!!!!!
Réponse de le 27/01/2012 à 11:05 :
il me semble que la suppression des exonérations sur les heures sup ne concerne pas les TPE
a écrit le 27/01/2012 à 9:09 :
Il est drolement François Hollande, il compte sur les voix des écologistes malgré qu'il les a vraiment berné. Car il ne parle pratiquement pas d'écologie.
Réponse de le 27/01/2012 à 11:22 :
avez-vous lu les propositions ... 41 et +
a écrit le 27/01/2012 à 8:56 :
Hollande ne peut que faire mieux que $arkozy. Pas entièrement la faute de ce même $arkozy, il a été au mauvais endroit au mauvais moment, mais aussi mauvais au début.
Son impopularité date de cette époque, elle est ancré dans l'inconscient collectif, il va la payer cash dans trois mois.La conjoncture fait que le quinquennat est réussi ou non. Elle devrait normalement s'améliorer, vu qu'on touche le fond, Hollande devrait s'en sortir honorablement.
Réponse de le 27/01/2012 à 10:32 :
non on a pas touché le fond, il faudrait des réformes structurelles pour donner envi aux français de travailler que la droite n'a pas fait, et ce n'est surement pas la gauche qui les fera surtout quand on voit avec qui Hollande va être obligé de gouverner.
Réponse de le 27/01/2012 à 11:31 :
"mauvais au début" et pour finir perte du A !
a écrit le 27/01/2012 à 8:48 :
J'ai bien écouté François Hollande et beaucoup de choses ne me semblent pas crédibles, surtout le fait qu'il table sur une croissance de 2 % en 2013, impossible à moins d'un miracle, et cela nous aménera à encore plus de déficit. Pourquoi ne prone t'il pas des économies budgétaires sur lesquelles on pourra toujours revenir si les 2 % de croissance ne sont pas au RV. J'ia toujours enendu dire qu'il fallait garder une poire pour la soif.
Réponse de le 27/01/2012 à 11:35 :
le remboursement de la dette ! C'est bien connu on ne prête qu'au riche ... Sur quelles bases notre pays a négocié avec ses créanciers ?
a écrit le 27/01/2012 à 8:47 :
article convenu et laudateur. rien sur les dépenses, aucune analyse du cout de la réforme de la reforme des retraites (9 milliards de dépenses cachées). les journalistes rivalisent de flagornie et d'incompétences.
Réponse de le 27/01/2012 à 11:35 :
chiche ... le 22/04 et le 06/05 un seul bulletin de gauche !
a écrit le 27/01/2012 à 8:41 :
Je l'ai toujours dis, hier soir nous avions autour de la table l'UMPS....Une continuité dans les dépenses de l'état épongées par le PEUPLE.Ils sont sur la même ligne!!!!!!
a écrit le 27/01/2012 à 8:35 :
J'ai entendu M. Hollande dire qu'une personne qui possède un terrain agricole qui par suite d'une transformation du PLU deviendrait à batir, si cette personne ne vend pas son terrain et veut le conserver, elle sera taxée de plus en plus tous les ans, donc en fin de compte découragée par les taxes la personne sera obligée de vendre. Quelle liberbé.
Réponse de le 27/01/2012 à 9:23 :
et oui !!! Le terrain sera nationalisé, comme les entreprises en 1981. Idée géniale : plus personne ne vendra et attendra que ces messieurs passent leur tour.
Réponse de le 27/01/2012 à 9:40 :
Encore des portes ouvertes ... Passez par celle de votre trésorerie ... Ils n'ont pas attendu FH.
a écrit le 27/01/2012 à 8:29 :
Les dépenses seront immédiates alors que les recttes se feront dans un an. Ce qui veut dire 2 x 20 milliards pour une collecte de 29 soit un déficit de 11 milliards
Réponse de le 27/01/2012 à 9:46 :
Parce ce que dans votre pays, lorsque les caisses sont vidées à la suite d'une gestion calamiteuse, les irresponsables doivent rembourser ?
a écrit le 27/01/2012 à 8:28 :
France terre bénie des fonctionnaires et des retraités.
On a déja tué l'envie de travailler avec les 35h et la retraite à 60 ans, les grosses fortunes françaises sont parties en Belgique ou en Suisse et maintenant on va matraquer les grosses sociétés qui vont suivre le même chemin.
Réponse de le 27/01/2012 à 9:35 :
Les entreprises françaises ont déjà commencé à quitter le navire...au Luxembourg le nombre de délocalisation de sièges sociaux en provenance de France explose, la plupart des PME innovantes, car les grosses structures sont déjà prêtes depuis longtemps. Le programme de Hollande est populaire, mais économiquement il ne tient pas la route car il oublie que la France n'est pas une île. Les réserves vont s'assécher.
Réponse de le 27/01/2012 à 9:48 :
Parce que votre modèle c'est nait, travail et meurt ?
Réponse de le 27/01/2012 à 9:58 :
Ah ! les jolis paradis fiscaux ... que des riches travailleurs occupés à plein temps.
Réponse de le 27/01/2012 à 10:41 :
A propos de paradis fiscaux, pouvez vous nous donner celui d'un ex joueur de Tennis reconverti dans la mauvaise chanson et troubadour médiocre de François 2 ?
a écrit le 27/01/2012 à 8:28 :
Lorsque Hollande parle de six fois le SMIG, est ce le SMIG brut ou net? Ce serait bien de le préciser afin que chacun puisse en juger par rapport à sa situation.
Réponse de le 27/01/2012 à 9:50 :
Et quand on a pas de "SMIG" alors on est pas concerné ?
a écrit le 27/01/2012 à 8:28 :
C'est beau de vouloir revenir à l'équilibre en 2017, mais cela veut juste dire que la France ne creusera plus sa dette. Néanmoins celle-ci continuera d'exister et elle est (et sera) énorme ! Il faudra des décennies pour la résorber par l'inflation en espérant un budget équilibré en permanence.

Je n'appelle pas ça de la bonne gestion, mais du rafistolage. Ce qu'il faudrait aujourd'hui, c'est couper dans le vif et dégager des excédents pour réaliser des excédents budgétaires qui permettront de véritablement réduire la dette. Dette qui doit d'ailleurs se réduire en nominal, et non pas en % du PIB. Ce dernier ratio ne veut rien dire de toute façon car le PIB n'appartient pas au gouvernement. Si on mettait la dette en face des recettes du gouvernement, les chiffres seraient beaucoup plus effrayant !
Réponse de le 27/01/2012 à 10:38 :
Si vous coupez dans le vifs vous risquez de faire une seule chose : tuer toute croissance. Auquel cas la récession vous obligera à plus de coupes budgétaires, ce qui accélèrera la récession ect... Exemple de la grèce qui n'est toujours pas sortie de sa récession du fait de la succession de plan draconiens de réduction budgétaires. Un plan intelligent de réduction de la dette doit veiller à réduire les déficits sans détruire la croissance.
Réponse de le 27/01/2012 à 12:38 :
Mais la croissance est déjà tuée par les prélèvements obligatoires ! Rendez l'argent aux gens, et ça fera autant de remis dans le circuit économique. Chaque euro prélevé est un euro retiré de l'économie avant d'être remis éventuellement (s'il n'est pas passé dans les petits four d'un Grenelle) un peu égratigné au passage par ce que le gouvernement doit utiliser pour payer ses fonctionnaires.

Le problème de la Grèce est que le plan de rigueur passe par.. PLUS de prélèvements. C'est ça qui tue la croissance, pas les coupes budgétaires !
a écrit le 27/01/2012 à 8:14 :
Qui va payer ses cours d'imitation de Mitterand ? Ca sonne faux, dommage !! Perso j'avais pas besoin qu'il nous signe son numéro de comédien, les idées suffisaient d'elles-même.
a écrit le 27/01/2012 à 8:12 :
Je plains les français qui vivent en France car entre Sarkozy l'incompétent et Hollande l'imposteur, vous êtes mal barrés ! Il y a pourtant des mesures simples à mettre en ?uvre :
- simplification des processus complexes (fiscalité illisible et complexe, création d'une activité / une société trop lourde, trop complexe et trop couteuse)
- contrôle du train de vie des bénéficiaires des aides sociales
- contrôle des chômeurs : le chômeur vit-il en France ? Cherche-t il réellement un emploi ? Accepte t-il un emploi moins qualifié le temps d'avoir mieux ? Travaille-t il au noir ?
- diminution des dépenses des collectivités locales
Réponse de le 27/01/2012 à 9:53 :
Restez à l'étranger et laissez-nous trouver nos solutions.
Réponse de le 27/01/2012 à 10:40 :
" contrôle du train de vie des bénéficiaires d'aide sociale"
Le mythe qui veut qu'il est possible de vivre comme des rois en touchant le RMI m'a toujours fait personnellement beaucoup rire.
Réponse de le 27/01/2012 à 11:05 :
M Assouvi, petit rappel : les français vivant à l'étranger ont leur mot à dire : ils conservent leur droit de vote. Vous n'avez pas plus de droits que moi. Vous en avez d'ailleurs peut-être moins (si vous n'avez pas le droit de vote). Et ne dénigrez pas les français vivant et travaillant à l'étranger, nous sommes probablement plus ouverts sur le monde que vous et moins réticents aux changements ...
a écrit le 27/01/2012 à 7:58 :
Quels seront les futurs barèmes de l'ISF si Hollande est président ?
a écrit le 27/01/2012 à 7:56 :
Encore une hausse des cotisations salariales et patronales qui va faire baisser le pouvoir d'achat,est annoncée par M. Hollande.
Réponse de le 27/01/2012 à 9:55 :
le mois commence le 5 et se termine le 13 ...
a écrit le 27/01/2012 à 7:53 :
En englobant impot sur le revenu et csg rds dans le barème l'impot progressif tel qu'il est établi à ce jour, beaucoup de francais qui jusqu'à présent ne payer pas d'impot sur le revenu vont devoir en payer. Et il serait bon que des économistes élaborent des taleaux de comparaison, aujourd'hui et demain, afin que tous les électeurs aient conscience de des conséquences de cette réforme
Réponse de le 27/01/2012 à 8:49 :
aujourd'hui, en France, il y a 28 millions d'actifs. Sur ces 28 millions, à peine la moitié paye un impôt sur le revenu. Il est normal que l'autre moitié paye également ! Ne serait-ce qu'une participation symbolique de 50 ?... je suis bien conscient qu'avec le RSA on survit mais 50 ? d'IR par an, ce n'est pas la mort non plus ! Ca me fait bien rire ceux qui sont au RSA et qui fument comme des pompiers... Sachez que 50 ? / an ça représente moins d'un paquet de cigarettes par mois...
Donc si les 14 millions d'actifs restants payaient 50 euros d'IR symboliques, ça nous ferait une belle petite enveloppe... je vous laisse faire le calcul !
Réponse de le 27/01/2012 à 9:52 :
Donc il vaut mieux les laisser fumer, ils payent des taxes sur les paquets de cigarettes.
Réponse de le 27/01/2012 à 10:02 :
Georgio en a encore 50 après prélèvement fiscal ... Il faudrait lui en prendre plus !
a écrit le 27/01/2012 à 7:48 :
Jolie rêve ! Pas d'industries = pas/peu de travaille, plus de taxes = délocalisations, plus d'aides = je reste chez moi, logement sociaux (gratuit) = je gagne le moins possible pour y avoir droit ... Tout cela est la dure réalité. Bon il y croit c'est l'essentiel, Sarkozy est vraiment mauvais et il nous rabâche toujours le même pipo, le couple Franco-Allemand c'est terminé aussi. On est totalement dans la fin d'une époque, le nouveau monde est à l'Est plus à l'Ouest. Si vous ajoutez la dessus une Europe qui ressemble à l'Urss alors vous avez le bouquet final. Au fait il oubli le plus IMPORTANT M.Hollande c'est qu'il y a des choses qu'il ne peu pas faire sans l'accord de Dieu tout puissant = "Bruxelles" mais ça les Français ne le comprendrons qu'après les élections.
Réponse de le 27/01/2012 à 10:08 :
Opinion, un peu de géographie, à l'est il y a la Grèce ... non merci. Les solutions peuvent être trouvées ICI en FRANCE.
a écrit le 27/01/2012 à 7:38 :
Dépenses avec la croissance, je ne lui signerais certainement pas un chèque en blanc. Qu'il nous dise comment il va réduire les dépenses de l'état? Grand comédien et imite très bien Miterrand.....ARROGANT ET MEPRISANT avec des réflexions sur la personne humaine!!!!!!Même si Sarkozy n'est pas aimé, il n'est pa s plus anormal que les gens de gauche!!!!!et que Hollande lui même!!!!!
Réponse de le 27/01/2012 à 8:14 :
Vous pouvez précisez le " il n'est pa s plus anormal que les gens de gauche"
Réponse de le 27/01/2012 à 8:40 :
La seule façon de créer de l'emploi est de réindustrialiser le pays.et pour cela il faut des investisseurs qui ont confiance,c'est pas demain.
Réponse de le 27/01/2012 à 10:38 :
retrait d'Afghanistan.
a écrit le 27/01/2012 à 7:35 :
À quand un projet de diminution de train de vie de nos élus? État, Région, Département, Mairie...
Réponse de le 27/01/2012 à 8:18 :
Et faire perdre aux copains qui monopolisent les régions et départements leurs avantages et confortables revenus ? Vous n' y pensez pas !
Réponse de le 27/01/2012 à 8:19 :
+1 +1 +1 +1 +1
Réponse de le 27/01/2012 à 8:30 :
La voila, la gangrène de la France, et personne ne s'y occupe ...
Réponse de le 27/01/2012 à 8:34 :
c'est ce que les français attendent! mis aucun parti n'aborde le sujet.. les français sont des bonnes vaches à lait.
Réponse de le 27/01/2012 à 9:41 :
A jetdail et tous ceux qui vous précèdent - Sarko a fusionné les conseils généraux et les conseils régionaux pour limiter les dépenses. Il a pris une râclée aux élections sénatoriales.
Réponse de le 27/01/2012 à 10:34 :
pourquoi baisser les traitements des élus:vous croyez que dans le privé ils ne gagneraient pas plus?et que l'etranger ne leur offrirait pas plus?ce sont des gens compétents ,il faut bien les traiter
Réponse de le 27/01/2012 à 10:47 :
je suis d'acord avec toi ernest , s'ils avaient des resultats ( de bons je veux dire )
Réponse de le 27/01/2012 à 12:56 :
Ernest antoine, c'est de l'humour noir j'espère.
Réponse de le 27/01/2012 à 13:39 :
Enfin le retour d'ernest antoine.
Bonjour ernest antoine.Vois tu je pense que dans le privé on n'en embaucherait qu'un petit nombre. Bien cordialement.
Réponse de le 27/01/2012 à 14:01 :
non non , il est bien serieux comme type.... c'est la premiere fois que tu le lis???
Réponse de le 27/01/2012 à 17:40 :
@ ernest antoine : Peut-être qu'ils gagneraient plus dans le privé, mais personnellement, ça me dérangerait beaucoup moins... Tant que c'est pas moi qui les engraisse, ils peuvent toucher ce qu'ils veulent (en plus dans le privé, ils paieraient des impôts, donc ils en rapporteraient à l'Etat).
a écrit le 27/01/2012 à 7:30 :
Taxer toujours plus en prenant bien soin de bénéficier pour lui et la caste d'indemnités parlementaires non imposables. Les 45 % de français qui paient les impôts sur le revenu en paieront encore plus. Pas étonnant que les jeunes diplômés choisissent l'exil. En France il y a même l'impôt sur la réussite (ISF). On a tout prévu.
Réponse de le 27/01/2012 à 7:49 :
Décidément, il semble que ce soit la règle!!! Vous ne convainquez personne à part vous même en affirmant sans prouver. Vous êtes sûr que seuls 45% des français paient l'impôt? Je suis curieux, expliquez moi!!!
Réponse de le 27/01/2012 à 8:23 :
Cela aurait été une véritable mesure de "justice" fiscale, mais il ne faut pas rêver. Le candidat qui se veut "Président exemplaire" n'ira quand même pas à retirer les privilèges qui lui sont réservés, ainsi qu'à ses amis politiques.

Réduire de 30% les émoluments quand de toute façon, on ne paie pas d'impôt, tous les frais de vie sont défrayés, et je ne mentionne pas une batterie d'avantages qui feraient rougir de jalousie un patron du CAC 40, c'est de la rigolade.
Réponse de le 27/01/2012 à 8:53 :
Ce programme fiscal est un véritable catalogue de primes pour les fainéants.
Comparez le avec celui des Etats-Unis. Il aura des effets pervers et sera contre-productif et bloquera l'investissement puisque il imposera les revenus du capital au meme niveau que le travail. Idée Géniale !! mais qui n'est appliquée par aucun pays avancé. Personne n'investira .Cela finira comme les nationalisations de 1981...
Réponse de le 27/01/2012 à 9:54 :
@ manix bien d'accord.Une idée pour faire des économies,si on plafonnait les prestations à 1200 euros, ça ferait du bruit et ce n'est pas ELECTORAL.
Réponse de le 27/01/2012 à 10:43 :
Au lieu de gémir parce que vous n'avez pas l?exil de ceux qui ont le sésame ... Vous n'avez pas le bon cv ni ici (à vous lire) ni donc ailleurs ! Allons restez fiers !
a écrit le 27/01/2012 à 7:22 :
Quand vont-ils donc s'attaquer aux dépenses ? C'est bien de ponctionner les classes moyennes, qui vont bientôt pouvoir s'apparenter aux nouveaux esclaves du systèmes en ce que se sont les seuls à avoir des devoirs mais aucun droit. Pour qui sait lire entre les lignes, ce programme c'est signer pour la boucherie.
Réponse de le 27/01/2012 à 7:45 :
C'est un peu court. Vous affirmez sans démontrer!! Pouvez-vous illustrer votre propos avec des exemples? Ce serait intéressant. Je serai agréablement surpris d'avoir une réponse mais je ne me fais pas d'illusion!!!
Réponse de le 27/01/2012 à 10:35 :
la porcherie actuelle a besoin d'un bon nettoyage, alors ... c'est heureux qu'il y ait encore un artisan.
Réponse de le 27/01/2012 à 12:54 :
Pouvez-vous démontrer que j'ai tort ? Non.

Sinon, ceux qui bossent toujours plus, corvéables à merci, gagnant plus que le seuil permettant une quelconque aide, mais qui malgré tous leurs efforts sont de pls en plus endettés, sont les classes moyennes. J'en connais, et je peux vous dire que les allocataires vivent bien mieux qu'eux, ont de l'espoir d'un avenir meilleur pour leurs enfants... Pas l'esclave des temps modernes, qui je persiste et signe A TOUS LES DEVOIRS ET AUCUN DROIT.
a écrit le 27/01/2012 à 7:22 :
coût 20 milliards par an (pour commencer) ,les contibuables vont encore beaucoup souffrir !
Réponse de le 27/01/2012 à 7:38 :
Imaginer que la dette et le déficit pourront se réduire sans efforts est illusoire. Encore faut-il que les efforts soient correctement et justement répartis! Comment expliquer que la contribution à l'effort a été inversement proportionnelle aux revenus depuis ces dernières années?
Réponse de le 27/01/2012 à 10:23 :
gh13 : membre du parti socialiste chargé de répondre sur le blog
a écrit le 27/01/2012 à 7:02 :
J'ai regardé le débat hier soir et j'ai trouvé que Mr Hollande contrairement aux affirmations et aux critiques tout à fait à la hauteur du débat et maniant même
par moment une certaine dose d'humour. Sur le fond et la crédibilité de son programme économique la seule incertitude me semble t'il tourne autour du niveau de croissance pour les années à venir mais celà est tout aussi valable pour les programmes des autres candidats!!
Réponse de le 27/01/2012 à 10:49 :
Le contexte international n'est pas dégradé. Les zones de croissance existent réellement. Faut-il voir dans la composition du management de nos entreprises l'explication de ce grave problème.
Réponse de le 27/01/2012 à 11:08 :
il était malpoli laissant à peine parler alain juppé!
a écrit le 27/01/2012 à 6:59 :
Son programme semble difficile à réaliser, d'autant plus que nous sommes en crise et que la croissance projetée est assez irréaliste. Finalement, comme toujours, il se réduit à des hausses d'impôts et des dépenses nouvelles.... Et ne taxer soit-disant que "les plus riches" est totalement surréaliste: Les classes moyennes feront les frais aussi de cette nième réforme. Quand aux mesures d'économies pourtant nécessaires et même obligatoires, c'est comme avec Sarkosy: Rien !
Réponse de le 27/01/2012 à 10:52 :
Il faut du courage, de la confiance et se colleter à cette réalité.
Réponse de le 27/01/2012 à 20:47 :
Oui c'est encore un programme bidon qui sera pas tenu... J'en peu plus de ces politiques qui pensent qu'à eux! Je voterais FN! Marine au moins elle aime son pays!
a écrit le 27/01/2012 à 6:54 :
aura-t'il le courage de supprimer la niche fiscale consistant en un abattement de 10% sur les pensions? ça il doit le dire si il veut être honnête totalement. (niche à 2.6 milliards d'euro en 2010), le crédit d'impôt recherche qui a tant manqué à la France durant des décennies (à ce niveau pour l'innovation) 1.5 mds d'E sera-t'il annulé comme toute s les niches fiscales que monsieur Hollande s'engage à éliminer. Parlons franc.
Réponse de le 27/01/2012 à 8:24 :
Et supprimer aussi toutes les allocations diverses ,chomage,rmi,cmu,ame ETC...
Réponse de le 27/01/2012 à 9:43 :
IDEM je suis retraité avec 1200 euros ce n'est pas facile et je vois mes voisins se reposant avec notre argent subventions par-ci subventions par-là et ils sont des cas sociaux en habitant une maison à 1300 par mois et c'est la municipalité socialiste qui entretient cette famille donc notre argent.ils ont 45 ans c'est beau la vie leur retraite est déjà faite.
Réponse de le 27/01/2012 à 10:54 :
chiche ... le 22/04 et le 06/05 un bulletin de gauche !
Réponse de le 27/01/2012 à 11:11 :
je suis parfaitement d'accord avec gijo, il va diminuer les retraites (qui ne sont
guère revalorisées) pour donner aux cas sociaux !
Réponse de le 27/01/2012 à 14:03 :
cas sociaux, cas sociaux cas sociaux.... !!! viva cas sociaux !!!
Réponse de le 27/01/2012 à 20:42 :
Moi mon choix est fait, ça sera marine lepen .... La gauche et la droite ont mit la France à sac!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :