Les Français croient en l'avenir de leur industrie

Selon un sondage réalisé par l'Ifop, 86 % des personnes interrogées pensent que l'industrie a de l'avenir si elle mise sur les industries de pointe et si elle s'internationalise. Autre enseignement, une grande majorité des Français réclament un discours politique plus réaliste sur le sujet. Plus positif.

2 mn

Copyright Reuters

 Les plans sociaux, le redressement productif - plutôt que le développement productif - ne sont pas une fatalité si l?on en croit les Français. Selon un sondage réalisé par l?Ifop pour le compte du groupe d?ingénierie industrielle Fives et dévoilé en fin de semaine, si 81 % des Français considèrent que l?industrie française est aujourd?hui en perte de vitesse, 86 % pensent qu?elle a de l?avenir si elle mise sur les industries de pointe.

Innovation et international

Ainsi, pour 88% des personnes interrogées, l?usine de demain doit être innovante, tournée vers l?international (85 %), économe en énergie (81 %), propre (77 %) et sûre (74 %). « Ces résultats sont une bonne surprise. Les Français l?ont bien compris : l?innovation et l?international demeurent les deux leviers majeurs pour surmonter les crises et renouveler nos industries », explique Frédéric Sanchez, le président du directoire du groupe Fives. Au final, 73 % des Français ont confiance en l?avenir de l?industrie hexagonale.

« Loin de se laisser parasiter par les discours ambiants, plutôt moroses et négatifs, les Français interrogés dans l?étude témoignent d?une perception réaliste et lucide des forces et faiblesses de l?industrie française », note l?Ifop. De fait, si 65 % des Français sont conscients que l?industrie n?est pas un secteur économique aujourd?hui attractif pour les jeunes et 68 % qu?elle n?est pas compétitive par rapport aux autres pays, 54 % estiment qu?elle est respectueuse des contraintes environnementales actuelles.

Une soif d?informations inassouvie

Pour les Français, l?énergie (26 % en première citation, 51 % en total des citations), l?industrie aéronautique et aérospatiale (14 % ; 36 %), l?industrie pétrolière (11 % ; 28 %) et l?industrie de la défense (11 % ; 29 %) sont les secteurs jugés les plus stratégiques pour le pays.

Autre enseignement de l?étude : les Français ont soif d?information sur l?industrie et le monde de l?usine. En effet, 86 % d?entre eux estiment que les usines sont trop peu connues du grand public. Ils sont 62 % à s?estimer mal informés et près de 80 % expriment leur souhait d?être mieux informés. « Les Français ne sont pas satisfaits de l?information qu?ils reçoivent. Ces résultats nous obligent, nous, acteurs de l?industrie, à valoriser davantage nos métiers, nos savoir-faire, notre histoire et à réapprendre à rouvrir les portes de l?usine ».

Un autre discours
Concrètement, c?est moins la quantité que la qualité de l?information donnée qui prime ici : les Français réclament un autre discours sur l?usine, plus proche de leurs préoccupations et qui s?éloigne des discours habituels sur le sujet. « Les Français jettent une pierre dans le jardin des hommes politiques : près de 70 % des Français estiment qu?ils ne parlent pas assez de l?industrie et de la réindustrialisation en France. Un comble quand on sait que l?étude a été réalisée pendant la dernière campagne présidentielle ! », constate l?Ifop.

2 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 50
à écrit le 06/06/2012 à 23:30
Signaler
Ré-industrialiser la France, vaste sujet. Depuis la création de l'Euro, l'industrie française (et par suite notre balance commerciale) ne cesse de s'effondrer. La raison est très simple : l'Euro est trop fort pour notre industrie qui produit essent...

le 07/06/2012 à 19:23
Signaler
Excellent résumé

à écrit le 04/06/2012 à 16:17
Signaler
Beaucoup de vérités dans les commentaires. Et un constat interessant avec la référence aux primes versées chez Audi, BMW, VW : cela confirme bien qu'un produit "différent" se vend toujours, voire même s'il est parfaitement inutile (cf. IPad...). Et s...

à écrit le 04/06/2012 à 16:03
Signaler
Biensur que l'industrie à un avenir à la condition d'avoir une vision à 20 ou 25 ans et d'impliquer toutes les parties sur cette période : les enseignants ,les administrations ,les politiques afin que se dessine une image positive de l'entreprise com...

à écrit le 04/06/2012 à 15:55
Signaler
Notre pays n'a pas une culture industrielle ,chez nous il est toujours préférable d'etre fonctionnaire ou agriculteur .Un chef d'entreprise est toujours considéré comme un exploiteur et un artisan ou un commerçant comme un arnaqueur meme si les ligne...

le 07/06/2012 à 19:33
Signaler
et les entrepreneurs Français considèrent les salariés français comme des faignasses, qui refuse "le gout du risque" qui leur permettrait a eux ne pas en prendre ... de risque ... Et c'est pour cela que les entrepreneurs français sont les champions...

à écrit le 04/06/2012 à 12:53
Signaler
Il n'est que de regarder vers Toulouse où les sous-traitants d'Airbus ont toutes les peines du monde à recruter et ... se tournent vers l'étranger (à culture industrielle)

le 04/06/2012 à 13:46
Signaler
Voilà comment un faux problème est résolu par de mauvaises solutions par les équipementiers de Toulouse. IL EST BIEN PLUS FACILE et SURTOUT plus FIABLE de trouver des sous-traitants ou d'industrialiser dans d'autres Régions de France que d'aller cher...

le 04/06/2012 à 14:47
Signaler
@ Faux problème, mauvaise solution : Envoyez vos enfants au lycée professionel et en usine si vous êtes si sûr de vous en ce qui concerne les mauvaises solutions des équipementiers de Toulouse. Je pense plutôt que vous n'y connaissez rien. Les comman...

le 04/06/2012 à 16:43
Signaler
Beaucoup de sous-traitants sont installés dans des petites villes depuis leur création mais ils ont des compétences rares sur des procédés bien particuliers ce qui explique que les donneurs d'ordres s'adressent à eux .Et c'est la que se pose le pro...

le 05/06/2012 à 16:47
Signaler
@ pNv6wY : Faux! Essayez de trouver un chaudronnier Aeronautique même en pein c?ur de Toulouse, essayez de trouver un Tourneur ou un fraiseur commande numérique en pleine ville ou à la campagne. Demandez-vous pourquoi çà remue dans tous les sens en c...

le 05/06/2012 à 22:07
Signaler
SOURCE : 4 juin 12 - Le Parisien Economie L'aéronautique peine à recruter de jeunes diplômés Dans un dossier "Emploi", le Parisien Economie souligne que plusieurs secteurs, dont l'aéronautique, continuent d'embaucher, parfois avec difficulté. Ainsi,...

le 07/06/2012 à 19:43
Signaler
Pourquoi arrivaient ils a embaucher avant ? parce qu'il y avait suffisamment de boulo pour la filière actuelle ... Mais avec les commandes de 1500 (je ne sais plus combien) 320 Neo ... forcement ça coince ... c'est juste conjoncturel ... et comme d'h...

à écrit le 04/06/2012 à 10:26
Signaler
C'est vrai que l'image de l'industriel en France est caricaturale . C'est De Funès ou Yves Montand . Le despote fantasque ou le courageux looser ; au mieux, c'est le forgeron du village gaulois . Il y a toujours quelque chose de vrai dans les carica...

à écrit le 04/06/2012 à 9:59
Signaler
Les Français qui ont répondu à ce sondage ne sont pas ceux qui ont voté à la présidentielle et qui s?apprêtent à voter aux législatives. Il y a bien un pays ou les citoyens, détestent l'industrie, les entrepreneurs, les usines, etc....c'est la France...

à écrit le 04/06/2012 à 8:32
Signaler
Mieux vaut beaucoup trop tard que jamais.. Qu ' en pense le président sur le départ , du consortium de fossoyage des entreprises, la CGT .. au fait , il reprend son travail de délégué à la SNCF ou va - t - il à la retraite " Chapeau ", les ann...

à écrit le 04/06/2012 à 6:16
Signaler
Croire à l'avenir de l'industrie c'est avant tout recourir à des échanges équitables et non concurrentiel qu'à la seule fin financière et donc de coût du travail ce à quoi l'europe et le monde n'a de cesse de pratiquer depuis des descennies avec les ...

à écrit le 03/06/2012 à 23:41
Signaler
Necker disait déjà du peuple français, lors de son séjour au trésor sous Louis XVI, le peuple français est ingrat, inconstant, j'ajouterai et le voilà qu'il se met à rêver d'illusion qu'il boit à la source de jouvence de l'égalité matérielle et de l'...

le 07/06/2012 à 20:03
Signaler
Bien comme quoi cela peut durer encore 400 ans sans problèmes ... Merci pour la demo Tomi

à écrit le 03/06/2012 à 23:08
Signaler
Très bien tout cela, mais les français , les Patrons , ils vont les chercher où ?

le 04/06/2012 à 2:35
Signaler
@ polux, En suisse, luxembourg, Bahamas. La ou ils ont fuit la fiscalite francaise, l'ISF qui n'est plus paye dans beaucoupo de pays europeen.

le 04/06/2012 à 8:18
Signaler
Vous confondez riches et entrepreneurs. Par définition le riche est un rentier qui cherche à protéger sa fortune de l'érosion monétaire... Ou du fisc. L'entrepreneur cherche à s'enrichir mais il n'y parvient pas car sa société subit 33% d'IS puis s...

à écrit le 03/06/2012 à 21:34
Signaler
chrchill : comme vous avez raison

à écrit le 03/06/2012 à 21:26
Signaler
Comme quoi les Français ne sont pas à une contradiction près ! (la personnalité préférée des Français n'est-il pas Y.Noah, extradé fiscal, alors que ces mêmes Français n'aiment pas les évadés fiscaux !) En effet, de nos jours les jeunes et les moins ...

le 03/06/2012 à 22:21
Signaler
@ ElNormando : Le coup du ministre c'est malheureusement pas le premier qu'on nous fait. Bien vu!

à écrit le 03/06/2012 à 18:04
Signaler
Cà me fait doucement marrer ce sondage. En tant que PDG d'une PMI, je peux vous dire que c'est pas les parents ni les enseignants qui incitent les jeunes à venir dans l'industrie. Pour ceux qui y viennent 1 sur 10 désire y reter. Combien de jeunes ap...

le 03/06/2012 à 18:16
Signaler
Tout à fait d'accord. Les conseillers d'orientation envoient les mauvais élèves en filière technique, les bons dans les filières générales, c'est formaté... Seul l'intellectuel prime, le manuel, c'est pour les nuls. La tâche la plus difficile va d'ab...

le 03/06/2012 à 19:38
Signaler
Changer les mentalités dans l'éducation Nationale au moins 10 ans; la distiler aux étudiants encore 5 à 10 ans. Trop tard. Sans compter que je ne vois pas UN seul politicien (ni un Français d'ailleurs) revoir la taxation et le code du travail en Fran...

le 03/06/2012 à 20:14
Signaler
@PMI: vous avez tout dit. En espérant que votre billet sera lu par nos brillants édiles...

le 03/06/2012 à 20:39
Signaler
"PMI" votre billet est conforme aux rabachage (un brin blablabla pour reprendre votre fin de billet) du Medef et de la CGPME. Le patronat français a beaucoup de progrès à faire pour qu'eux même apportent un minimum de considération à leurs salariés d...

le 03/06/2012 à 21:28
Signaler
@ PMI, en votre fin de discours vous faites la mendicité, est-ce bien courageux ? Les industriels français doivent avant tout s?orienter vers les productions à très hautes valeurs ajoutées, c?est dans ces conditions que les entreprises peuvent à la ...

le 03/06/2012 à 21:46
Signaler
@ Stimulation : Vous avez tout faux, çà se voit que vous n'en connaissez rien (sauf votre respect). L'industrie est un monde "viril" où la compétition est mondiale. On a besoin de vrais managers, si possible issus de la base pour beaucoup. Les études...

le 03/06/2012 à 21:51
Signaler
@ Hautes Valeurs Ajoutées : Haute valeur ajoutée ou pas, il ne s'agit pas de précarité quand on vous dit qu'un patron de PMI doit pouvoir baisser la voilure avant que le bateau ne coule. Quand le marché s'effondre (crise financière) et que vous savez...

le 03/06/2012 à 22:07
Signaler
@ Hautes Valeurs Ajoutées : quelle quantité de donneurs de leçons dont vous faites parti !!! Seriez-vous fonctionnaire votant au PS ? Puisque les choses semblent être aussi simple, investissez vos deniers personnels, créez une entreprise, innovez, ve...

le 03/06/2012 à 22:41
Signaler
Les industriels entreprenants et innovants, AVEC de VRAIS patrons industriels qui connaissent bien leurs métiers, sont capables de cumuler Primes + hausses de salaire + constructions d'usines + embauches. C?est ce que font les constructeurs automobil...

le 03/06/2012 à 23:04
Signaler
Allez vous reseigner sur le code du travail Allemand concernant les licenciements. Pas de salaire mini non plus en Allemange. Les ouvriers Allemands se sont serré la ceinture pendant 10 ans avec accord patrons-syndicats pour sauver le navire. En cas ...

le 03/06/2012 à 23:09
Signaler
vous avez parfaitement raison, sauf que...ces industriels existent depuis 1920 voire avant, vendent des voitures chères à des allemands riches voire très riches !!! on peut être très entreprenant avec de très gros moyens !! les conditions allemandes ...

le 03/06/2012 à 23:37
Signaler
@PMI: mais d'ou sors tu ? tu dis " Le besoin est énorme dans l'aéronautique mais on va être obligé de délocaliser" ??? Je connais du monde qui cherche dans ce domaine et qui ne trouve pas ... soit pas assez d'expérience, soit trop vieux , soit trop ...

le 04/06/2012 à 8:31
Signaler
@ Ahbon : D'où je sors? Je suis dans l'industrie aéronautique. Faîtes une recherche sur internet du côté de Toulouse par exemple et vous verrez que les besoins en main-d'?uvre sont très importants. A tel point que des industriels cherchent à créer de...

le 07/06/2012 à 19:48
Signaler
@PMI bah avant de delocaliser vas voir en Aquitaine ou en Poitou Charentes ... et pour les écoles qu'ils veulent monter , c'est très bien mais c'est avant et de façon continue qu'ils auraient du le faire ... plutôt que ne rien faire et geindre une fo...

à écrit le 03/06/2012 à 17:38
Signaler
Les français sont moins bêtes qu'on veut nous le faire croire, n'en déplaise à tous ceux qui idolâtrent De Gaulle. Après tous les mensonges distillés à longueur d'années par les politiques, bien relayés et rarement contredit par les médias d'ailleurs...

le 03/06/2012 à 18:19
Signaler
Vous avez tout a fait raison.Vous semblez haut dessus du lot dans ce forum..

le 03/06/2012 à 19:53
Signaler
vous avez tellement raison, que lorsque je vois le livre de science éco de ma fille, c'est un livre avec un programme parfaitement nul, incompréhensible !!! le problème majeur de la France : LA FORMATION !!! et toutes les écoles peuvent reprendre le...

le 05/06/2012 à 16:43
Signaler
oui mais le bon sens se perd Sinon nos inénarables enarques auraient compris qu une économie saine à trois composantes essencielles Primaire ( agriculture et exploitation des ressources) Secondaire (industrie lourde et légere) Tertiaire (les service...

à écrit le 03/06/2012 à 17:05
Signaler
Au final, 73 % des Français ont confiance en l?avenir de l?industrie hexagonale. Pas du tout d'accord,..moi je crois en l'avenir de l'industrie francaise partout ou elle peut marquer des points.Meme sur d'autres continents.Par contre personne ne sai...

le 05/06/2012 à 16:46
Signaler
une industrie hexagonale c est une industrie a 6 cotés ou qui est fabriquée dans une usine avec 6 murs... Ok je sors ....

à écrit le 03/06/2012 à 14:48
Signaler
demander aux gens s'ils preferent etre riches et en bonne sante, ou pauvres et malades, c'est vraiment avoir de l'argent a jeter par la fenetre...... quant aux recommandations sur ce que doit etre l'industrie ( innovante, propre, etc...) c'est du mem...

à écrit le 03/06/2012 à 13:17
Signaler
En effet, cette étude surprend et je constate en effet que les Français ne se bercent pas d'illusions, ils abordent les vrais problèmes et attendent de participer aux solutions. Le pays se met en marche pour l'avenir, c'est en effet un très bon signe...

le 03/06/2012 à 14:44
Signaler
LOL, participer aux solutions ! Sont ils pret a travailler plus pour gagner moins ???? Parce que la re industrialisation passe par des couts de production faible ! Hors le salaire est un poste important ! Sont ils pret a avoir moins de couverture soc...

le 03/06/2012 à 19:55
Signaler
est-ce vraiment là le problème ??? est-ce que l'industrie ne doit pas regarder à créer plus de richesse ? à employer moins de gens mais mieux formé donc beaucoup plus compétent ?? ce n'est qu'une question, mais elle me paraît importante !!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.