Hollande fixe aux ministres les priorités de la rentrée

 |   |  542  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : AFP)
Un séminaire gouvernemental réuni autour de François Hollande a déterminé les priorités de la rentrée. Outre les projets de loi de finances (présenté en Conseil des ministres le 26 septembre) et de financement de la Sécurité sociale pour 2013, deux autres textes viendront rapidement créer les emplois d'avenir pour les jeunes et renforcer les obligations des collectivités locales en matière de logements.

Après le dernier conseil des ministres avant les vacances, le président François Hollande a retenu ses ministres pour un séminaire dont l'objet était de dresser le premier bilan de l'activité gouvernementale depuis deux mois et de fixer les priorités de la rentrée dans le cadre des "grands chantiers en cours". Le prochain conseil des ministres aura lieu le 22 août.  Une réunion qui intervient après que les ministres aient reçu leur "lettre plafond". Celle-ci fixe pour les années 2013/2014 l'évolution des dépenses de l'Etat pour chaque ministère. Leur contenu sera connu début septembre avant la présentaion du projet de loi finances en conseil des ministres le 26 septembre.

Sans surprise,  ce sont les questions liées aux finances publiques, à l'emploi et au logement qui seront prioritaires en septembre. A cet égard, le projet de loi de finances pour 2013 est très attendu, dans un contexte difficile et avec l'objectif de ramener le déficit public à 3% du PIB à la fin de l'année. Si, a priori, il ne comprendra pas de hausse de la CSG, en revanche, il intègrera  les deux nouveaux taux marginaux (45% et 75%) sur l'impôt sur le revenu. Il fixera aussi les nouveaux taux de l'ISF et reviendra sur un certain nombre de "niches". La réforme du quotient familial devrait aussi être au menu. Suivra le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2013, avec l'objectif de maintenir à 2,5% l'objectif national des dépenses d'assurance maladie (Ondam).

Les contrats d'avenir  et le logement priorités de la rentrée.

Priorité aussi au  projet de loi instituant les contrats d'avenir - une promesse de la campagne électorale. Les emplois d'avenir seront financés en grande partie par l'Etat (à hauteur de 500 millions d'euros en 2013,) et destinés prioritairement aux 400.000 jeunes peu ou pas qualifiés vivant dans des quartiers défavorisés et qui seraient embauchés pour une durée de deux à trois ans dans le secteur non marchand (associations, économie solidaire, collectivités...). 100.000 emplois d'avenir seraient financés en 2013 et 50.000 autres en 2014. Ce texte viendra en Conseil des ministres "tout début septembre", selon un responsable gouvernemental.
Enfin, concernant le logement, le projet de loi doit organiser la rétrocession à titre gratuit de terrains constructibles par l'Etat au profit des collectivités locales - autres promesse de François Hollande -  et le renforcement de la "solidarité urbaine", ce qui se traduira par un quintuplement, étalé dans le temps, des pénalités à verser par les collectivités locales qui ne respecteraient pas le quota de 25% de logements sociaux à construire.


Plusieurs négociations et concertations en cours

Ce séminaire a aussi fait  un point d'étape sur la série de consultations engagées par le gouvernement avant de présenter d'autres réformes.
Les ministres se sont ainsi penchés sur les suites de la conférence sociale, "la refondation de l'école de la République", "l'état des lieux sur la nouvelle étape de la décentralisation" voulue par le chef de l'Etat, la préparation des Assises de l'enseignement supérieur et de la recherche, et sur la conférence environnementale programmée pour les 14 et 15 septembre.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/08/2012 à 19:07 :
Un gouvernement composé de personnes issues de la fonction publique :

trés représentatif et surement trés compétent.......
a écrit le 09/08/2012 à 6:52 :
L'important c'est la rose...
a écrit le 08/08/2012 à 23:18 :
Bon je pense que pour certains internautes je vais redire encore et encore la même chose, le problème du chômage n'est pas, ainsi que l'économie, les salaires, l'accession pour avoir un appartement, mais au faites vous n'avez pas oublié l'accès aux handicapé dans le monde du travail à la formation on fait partie de la population française même si certains peuvent penser que d'avoir une pension d'handicapé ne nous privent à l'accès du travail et de la formation
a écrit le 07/08/2012 à 1:42 :
Vu l'élimination des diplômés français, c'est un régime de fossoyeurs de l'humanité que nous avons là, à l'image de l'Europe du Sud.
a écrit le 05/08/2012 à 13:06 :
La solidarité de nos élus, elle est là : http://www.dailymotion.com/video/x329rf_elus-le-r%C3%A9gime-sp%C3%A9cial
Réponse de le 08/08/2012 à 6:37 :
Édifiant cette vidéo. Des salaires indécents pour des représentants du peuple qui prônent l?austérité
Réponse de le 09/08/2012 à 6:55 :
Les jeunes préfèrent s'en prendre à leurs anciens.
a écrit le 04/08/2012 à 20:37 :
coc vous avez raison car enfin de compte cela ne résoudras rien, et milou en septembre dans les rues les grèves vont faire descendre dans la rue des milliers d'homme et femme dans les rues pour aboutir à quoi déjà une prendre en otage ceux qui travaille et qui ont pour seul moyen le bus, le vélo, le scooter, la moto, et ça va paralyser l'économie en France bon chaque homme et femme à ses opinions propre libre à eux mais moi je trouve que cela ne servir à rien enfin........
Réponse de le 09/08/2012 à 14:55 :
si vous regardiez mon message, je n'ai jamais dit qu'il fallait descendre dans les rues et manifester . J'ai simplement dit que je vais essayer de rester positif mais que l'avenir me faisait peur....
a écrit le 04/08/2012 à 11:25 :
Il n'y a pas le feu au lac puisque Hollande et tout son staff sont partis en vacances. Le monde peut bien attendre.
a écrit le 04/08/2012 à 8:56 :
Un gouvernement de ventilateurs, et qui engraisse les copains.
c est bon de le savoir ....cela fait beaucoup de bien.................... MDR

Le président normal François Hollande a créé une commission de
rénovation et de déontologie de la vie publique. Cette commission est
chargée de proposer les réformes a répondre aux préoccupations
exprimées par le Président de la République dans une lettre, et de
formuler toutes les autres recommandations qu'elle jugera utiles. Elle
remettra son rapport au Président de la République avant le 15 novembre
2012

Voici la liste des membre de la commission :

M. Lionel Jospin, ancien Premier ministre, est nommé président de la
commission instituée par le présent décret.
Sont nommés membres de la commission :
M. Olivier Schrameck, président de section au Conseil d'Etat ;
Mme Chantal Arens, présidente du tribunal de grande instance de Paris ;
Mme Roselyne Bachelot-Narquin, ancienne ministre ;
Mme Julie Benetti, professeure a l'université de Reims ;
M. Jean-Claude Casanova, membre de l'Institut, président de la
Fondation nationale des sciences politiques ;
M. Jean-Pierre Duport, préfet de région honoraire ;
M. Jean-Louis Gallet, conseiller a la Cour de cassation, vice-président
du Tribunal des conflits ;
Mme Marie-Christine Lepetit, chef du service de l'inspection générale
des finances ;
Mme Wanda Mastor, professeure a l'université Toulouse-I ;
M. Ferdinand Melin-Soucramanien, professeur a l'université Bordeaux-IV
;
Mme Agnes Roblot-Troizier, professeure a l'université d'Evry ;
M. Dominique Rousseau, professeur a l'université Paris-I ;
Mme Hélene Ruiz-Fabri, professeure a l'université Paris-I.
Est nommé rapporteur général de la commission : M. Alain Ménéménis,
conseiller d'Etat.

CE QU?IL FAUT SAVOIR !!

Monsieur Jospin sera rémunéré a hauteur de 122.000EUR pour ce travail
difficile, Madame Bachelot 92.000EUR et les autres auront 80.000EUR. La
presse bienveillante n?en parle pas?.

Mais ce n?est pas tout : Il est écrit dans le décret n° 2012-875 : La
commission peut entendre ou consulter toute personne de son choix,
Ces personnes nommées < Consultant > toucheront une indemnité de
35.000EUR pour leurs conseils

34 ont déja été nommés dont voici deux noms :

Mme Sylviane Agacinski philosophe épouse de Mr Jospin
Mr Pierre Bachelot Fils de Mme Bachelot

La commission va couter au contribuable : 2.444.000EUR sans compter les
frais annexes de ces personnes.

Le président normal fait travailler les copains et copines.


Et vous, vous allez gagner des taxes, taxes, taxes et IMPÔTS ;
Réponse de le 04/08/2012 à 11:28 :
patpat : Voilà de l'information à diffuser. Merci de nourrir notre ranc?ur d'avoir voté un président par défaut.
Réponse de le 29/08/2012 à 9:52 :
Ce ne sont que des rumeurs, fausses qui plus est, qui ont fait l'objet d'un large démenti, dans la presse quelle que soit son bord.
Un lien revenant sur la question :

http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=14310

Indignez vous face à ce gouvernement si vous le souhaitez mais renseignez vous avant.
a écrit le 02/08/2012 à 20:28 :
jeunes, partons tant qu'il en est encore temps. Ce pays est dirigé par et pour les vieux uniquement, les 68ards. Ceux qui sont partis à la retraite à 55 ans vous demandent de bosser jusqu'à 70 ans ! Ceux qui ont très peu cotisé en % de leur salaire exigent de vous chaque année qu'on relève ce pourcentage ! ceux qui vous disent qu'il faut faire des sacrifices, benéficient toujours de 10% d'abatement pour frais professionels ! ceux qui se moquent des jeunes qui se plaignent de leur salaire, bénéficient d'une CSG à taux réduit ! ceux qui vous disent NON pour vos augmentations car faut bien garder un bon dividende dans la boite, s'auto-votent chaque année un relèvement des retraites sans meme se demander comment on va le financer ! ceux qui vous disent "achetez donc, louer c est de l argent jeter par les fenetres" , détiennent en réalité tout l immo de ce pays acheté 2 francs 6 sous à l'époque grace à l inflation et aux défisc (que vous devrez rembourser via le remouboursement de la dette publique qu'elles ont généré) ! le pire, c est que cet immo, il va falloir vous endetter pendant 25 ans pour l avoir alors qu eux l ont eu en 15 ans et à des taux de 9% (c est dire la spoliation)! ceux qui vous font l'aumone en vous donnant l APL, l'empoche en réalité en vous infligeant des loyers indécents au regard de la qualité des biens qu ils vous louent ! ceux qui ont eut l'école et la fac gratos, sont pour les hausses des frais universitaires et la suppression des profs qui vous obligent in-fine à mettre vos enfants dans le privé ! ceux qui vous rabachent qu'ils ont commencé à bosser à 14 ans vous mentent, eux c est la génération babacool, les enfants qui bossaient à 14 ans , c'étaient leurs parents ! ceux qui vous disent qu'il faut respecter les persones agées, ont en réalité été les premiers à envoyer leur parent dans des maisons de retraites, pendant qu'eux quittaient le nord de la france pour truster la cote d azur ! ceux qui vous disent qu'il faut croire en l'avenir, vous laissent un fardeau de dettes qu'ils ne veulent surtout pas rembourser, pour preuve; il suffit de regarder comment la fiscalité sur le travail a été chargée comparé à la fiscalité sur la rente ces dernières années ! ...alors , oui, ils sont plus nombreux et votent...et oui, nous n aurons ni retraite ni système social à la fin, car ils auront tout bouffé avant de partir...moralité, au lieu de se plaindre et pour offrir un avenir à nos enfants, crééer une entreprise, nous réaliser, avoir un avenir ....., les voir monopoliser les hotels, resto, aeroports alors que nous, nous n'avons que le low-cost, et bien partons, quittons ces pays qui n'ont plus rien à offrir.....ne parlez pas avec eux, ne debattez pas, ils sont deconnectez de la réalité..de votre réalité...d'ailleurs, vous en trouverez toujours un pour vous dire, qu a son époque, on était heureux sans un portable à 500 euros.....ca vous situe juste le niveau...Bonne chance tout de meme. et bonne chance à eux aussi. quand les jeunes et les entreprises seront parties, qui entretiendra la rente et qui poussera le fauteuil?

Réponse de le 02/08/2012 à 20:47 :
C'est ça partez, sinon vous allez encore nous gonfler longtemps sur les 68ards.
Réponse de le 02/08/2012 à 20:55 :
c est peut etre extreme, mais sur le fonds c est totalement vrai...les papys en Ralf Lauren donneurs de leçon , qui n'en connait pas ?
Réponse de le 03/08/2012 à 7:14 :
@Récurence ... : Vous avez également raison. Quel intérêt de se flageller en reprochant aux retraités d'hier les maux d'aujourd'hui. Cela ne règle rien et ne fait pas avancer le schmilblic. Les 68 ards ont bénéficié des conditions de l'époque, tant mieux pour eux. Ce qu'il faut regarder aujourd'hui, c'est quels sont les solutions à trouver pour que personne ne soit laissé au bord de la route demain.
Réponse de le 04/08/2012 à 11:34 :
Enfin du bon sens.
a écrit le 02/08/2012 à 16:00 :
Monsieur hollande a fait son programme électoral en 3 mois : augmentation du smic et de la prime de la rentrée des classes,retour de la retraite à 60 ans et augmentation des impots . Il n'a plus à attendre les prochaines élections il a plus de 4 ans pour plancher sur son nouveau programme électoral. Comme il n'a pas de solutions à proposé pour redresser la France.
Réponse de le 03/08/2012 à 10:37 :
Dans 4 ans que sera devenu notre pays et Monsieur Hollande? Bon, je vais essayer de rester positif.....
Réponse de le 04/08/2012 à 8:49 :
Un pays, c'est le peuple qui le dirige.
Réponse de le 04/08/2012 à 9:06 :
@@milou : Alors rendez vous dans la rue en septembre.
Réponse de le 04/08/2012 à 9:22 :
Non sans moi.
Réponse de le 04/08/2012 à 11:29 :
Moi j'y serais et beaucoup d'autres...
a écrit le 02/08/2012 à 11:26 :
quand l'ump était au pouvoir,les ministres ne prenaient pas de vacances en temps de crise
Réponse de le 02/08/2012 à 13:04 :
3 ans sans vacances : les pauvres !
a écrit le 02/08/2012 à 11:25 :
pendant les vacances ,des ministres restent sur le pont:fabius sur le pont de son yacht a st tropez,l'inefable sylvia pinel(pinel simple flic?) sur le pont en teck de sa propriété du gers
a écrit le 02/08/2012 à 9:59 :
Dans le privé, quand ont à été enbauché que depuis à peine trois mois on n'a pas le droit à trois semaines de vacances.

C'est un bon boulot de planqué ministre !
Réponse de le 02/08/2012 à 10:39 :
Sans doute serez-vous intéressé par la chronique audio intitulée: " Le rendez-vous manqué" proposé sur la webradio indépendante AWI.
a écrit le 02/08/2012 à 8:12 :
Et pourquoi pas diminuer les taxes et impôts des citoyens Français afin qu'ils aient un peu de pouvoir d'achat pour relancer l'économie et mettre en suspend la dette durant 1 an tout évitant toutes dépenses inutiles de la part de l'état (ex : pas d'achat de véhicules en 2012, pas de déplacement coûteux, pas de primes pour les élus, air force Hollande reste au sol pendant 1 an, la cantine pour l'assemblée nationale et le sénat etc...Juste pour donner l'exemple.
Réponse de le 02/08/2012 à 10:57 :
Très, très bonne idée....Cela changerait, pourquoi ce serait toujours les mêmes a payer et a se serrer la ceinture....
a écrit le 02/08/2012 à 0:55 :
"Sans surprise, ce sont les questions liées aux finances publiques, à l'emploi (...)" A L'EMPLOI ???? vous avez vous ça où ?? on tape sur les employeurs du secteur marchand à tour de bras et on veut nous faire croire qu'ils vont créer des emplois ?? Quand aux finances publiques, ce ne sont pas les emplois subventionnés qui durent maxi 3 ans qui vont redresser les finances publiques ...!! (et même pas la courbe du chômage)...
a écrit le 02/08/2012 à 0:55 :
"Sans surprise, ce sont les questions liées aux finances publiques, à l'emploi (...)" A L'EMPLOI ???? vous avez vous ça où ?? on tape sur les employeurs du secteur marchand à tour de bras et on veut nous faire croire qu'ils vont créer des emplois ?? Quand aux finances publiques, ce ne sont pas les emplois subventionnés qui durent maxi 3 ans qui vont redresser les finances publiques ...!! (et même pas la courbe du chômage)...
Réponse de le 02/08/2012 à 8:18 :
Entrepreneurs, createurs d'entreprises...La gauche aura votre peau. Pas de baisse de cotisations, pas d'exoneration d'heures supp, tax sur les transaction financiere 0.02% Et si malgre tout vous arrivez a degager des revenus...on l'imposera 75% !!!
Réponse de le 02/08/2012 à 11:09 :
Perso, mon gendre a une petite entreprise de charpente et je peux vous affirmer que les fins de mois sont difficiles . De plus, il ne faut pas compter les heures et peu de vacances... Il aime beaucoup son métier mais ce n'est pas une vie car il y aussi des soucis de toutes sortes: les clients qui ne paient pas ou du retard dans les paiements....J'aimerai sincèrement qu'il ne soit plus à son compte....
Réponse de le 02/08/2012 à 11:09 :
Perso, mon gendre a une petite entreprise de charpente et je peux vous affirmer que les fins de mois sont difficiles . De plus, il ne faut pas compter les heures et peu de vacances... Il aime beaucoup son métier mais ce n'est pas une vie car il y aussi des soucis de toutes sortes: les clients qui ne paient pas ou du retard dans les paiements....J'aimerai sincèrement qu'il ne soit plus à son compte....
Réponse de le 02/08/2012 à 13:15 :
pas de baisse de charge + pays géré par les syndicats = pas d'embauches .
comprend pas , c'est pas si compliqué ou me trompe je ?
a écrit le 01/08/2012 à 23:10 :
ou financement de la racaille !
a écrit le 01/08/2012 à 21:35 :
ET POUR LES POLYPENSIONNNES PUBLICS PRIVE, c'est pour quand les réformes qui permettront de ne plus nous spolier ,????
Réponse de le 01/08/2012 à 21:49 :
Bah, c'est tout le système des retraites par répartition forcée qui est une vaste spoliation. Tiens pour vous faire encore plus mal, comptez toutes les cotisations que vous avez versées, sans omettre la CSG, depuis que vous travaillez. Comparez avec ce que vous toucherez réellement ! Ca fait très mal !
Réponse de le 02/08/2012 à 7:01 :
Et la solidarité entre les générations "Spoliation". En ce mois de ramadan, ouvré votre coeur et pensez à ceux qui n'ont jamais travaillé et ont du vivre que du RMI et du RSA durant ces 40 dernières années. Il faut bien que quelqu'un contribue à ce que ces gens puissent continuer à profiter du système
Réponse de le 02/08/2012 à 8:12 :
et tu crois que depuis 50 ans on ne l'ouvre pas notre coeur ???
le RMI, RSA, c'est qui tu crois qui le paie : c'est nous !!!!
et cela a servi à quoi ?? dis moi ?? il y a 500 000 emplois non pourvus en particulier dans la restauration : tu n'y es pas allé ???
Réponse de le 02/08/2012 à 8:15 :
le système par répartition peut être juste, il suffit de corriger les règles pour les personnes qui ont passé du public au privé ou inversement à un âge avancé. Mais cela fait 15 ans que les politiques ferment les yeux sur cette injustice car ils n'ont jamais le courage de faire des réformes, la loi existe depuis 2003 mais les décrets d'application manquent.
Réponse de le 02/08/2012 à 8:20 :
La france est divise...ceux qui travaillent et qui paient. Et puis ceux qui sont relaxent et profitent du systeme.
Réponse de le 02/08/2012 à 9:10 :
La France est divisée : y a les grands et les petits, y a les beaux et les moches, y a les forts et les faibles, y a les riches et les pauvres, y a les intelligents et les bêtes, y a les drôles et les tristes.
Réponse de le 02/08/2012 à 11:19 :
la france est divisée:il y a les hommes politiques et leurs obligés et il y a les français a leur service
a écrit le 01/08/2012 à 20:31 :
A quand un sondage de la Tribune sur l'appréciation des Français de ce nouveau gouvernement. Il commence à être temps. C'est vrais qu'il ne reste plus que 4 ans et 9 mois à attendre avant les prochaines élections.
a écrit le 01/08/2012 à 20:09 :
Réfléchissons: le tour de France, le festival de Marciac,les j.o. De Londres,le foie gras du Gers,et j'en passe! Il a bien mérite ses vacances....
Réponse de le 01/08/2012 à 20:26 :
vous oubliez les jeux paralympiques, Belkacem l'a annoncé ce jour; elle a une belle place celle la, fout pas grand chose mais palpe chaque fin de mois, comme Flamby d'ailleurs. Elle n'a pas dit si elle partait avec notre vénéré roi, roi du gag et sportif à ses heures.hi, hi hi
Réponse de le 01/08/2012 à 21:05 :
vous etes injustes avec belkacem,quand elle bossait a la mairie de lyon elle occupait un poste usant:la culture
Réponse de le 02/08/2012 à 7:42 :
elle cultivait quoi? ( vous avez dit ' poste usant')
Réponse de le 02/08/2012 à 11:22 :
un poil dans la main.chez les socialistes le premier poil met un peu de temps a pousser mais après un court laps ça devient la foret vierge
a écrit le 01/08/2012 à 19:54 :
C'est peut-être la différence entre un PDG ou un gérant, actionnaire majoritaire d'une PME, qui, quand son entreprise est dans la "merde", travail jour et nuit (week-end compris) pour s'en sortir et un "bouffon" d'élu du peuple qui se permet de prendre des vacances alors que son pays est a l'agonie.
L'un joue sa peau et celle de sa famille (bien souvent) et l'autre ne risque absolument rien.
Un mandat de 5 ans et il prend des vacances au bout de 2 mois : c'est une vaste rigolade !
Réponse de le 01/08/2012 à 20:26 :
Vous avez raison. N'importe qui (même un fonctionnaire) n'a droit qu'à 2 jours et demi de congés par mois. Il est extrêmement rare de voir quelqu'un prendre 3 semaines de congés après deux mois de "travail". Mais bon, il est un président "normal".
Réponse de le 02/08/2012 à 8:14 :
A propos, quelqu'un connait il les règles qui régissent les droits à congés du président de la République et du gouvernement ?
Réponse de le 02/08/2012 à 11:20 :
oui:les congés c'est MAINTENANT!
Réponse de le 02/08/2012 à 11:39 :
Les Français ont voulu un "président normal", ils l'ont... Il va bientôt nous annoncer qu'il prend ses jours de RTT...
a écrit le 01/08/2012 à 19:54 :
pour la rentree, chacun est prie de vite trouver plein de nouveaux postes de depnses; merci d'avance
a écrit le 01/08/2012 à 19:36 :
Que des bonnes raisons de partir en vacances! c'est pas comme si on avait presque 3 millions de chômeurs et parmi eux une bonne tripotée de seniors (plus de 45 ans pour Pôle Emploi) qui ont peu de chance de retrouver un bout de job. Pour le reste, quand je pense qu'on reprochait au président précédent d'être partout!
a écrit le 01/08/2012 à 19:27 :
Faire fuser le fusible Montebourg.
a écrit le 01/08/2012 à 19:22 :
Pendant les vacances ils auront a coeur de depenser leur budget "frais" pour participer a la reprise et conserver un oeil sur le taux de croissance que sera nul en 2013. De fait, ils auront le temps de reflechir aux coupes drastiques des depenses a faire dans ce mastondonde qu est l administration francaise.
a écrit le 01/08/2012 à 18:53 :
Et les décisions repportés au retour des vacances, comme si les Français l' avaient élu pour attendre le bon vouloir de sa majesté qui bourlingue de droite et de gauche. C'est peut être un espoir, car s' il ne fait rien, les erreurs seront moins nombreuses, la réalité s' imposera et il sera contraint d'agir sous la pression des évènements.
a écrit le 01/08/2012 à 18:34 :
admirable!meme pas deux mois de boulot et déja en vacances.elle est pas belle la vie?c'est vrai qu'il n'y a rien d'urgent en ce moment,alors tous partis vers des vacances bien méritées
Réponse de le 01/08/2012 à 19:41 :
t !
Réponse de le 01/08/2012 à 20:28 :
Faut avouer qu'ils ont gagnés en 2 mois l'équivalent d'un smicard sur une année, ils ont bien le droit de se reposer.
Réponse de le 02/08/2012 à 14:52 :
Quel exemple déplorable que montre ce gouvernement. C'est afligent pour tous les salariés du privé.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :