Prix des carburants : Bercy promet des "mesures appropriées" d'ici fin août

 |   |  245  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le ministre de l'Économie promet d'agir pour limiter la hausse du prix du carburant.

Pierre Moscovici revient à la charge sur les prix à la pompe. Le ministre de l'Economie a estimé ce mardi que "la question du blocage des prix des carburants se pose". En conséquence, il envisage des mesures "appropriées" qui seraient mises en place dès la fin du mois d'août. Il assure que les "prix des carburants ne seront pas supérieurs au niveau d'aujourd'hui", comme il l'a expliqué au micro d'Europe 1 ce mardi matin. 

Le gouvernement envisage cette solution depuis plusieurs mois. Elle faisait d'ailleurs partie des promesses de campagne de François Hollande avant son élection. Si les prix continuent d'augmenter, il comptait les geler.

Les prix continuent d'augmenter

Or, ils ont en effet continué d'augmenter la semaine, en moyenne de 2 centimes. Le diesel, carburant le plus utilisé en France, est proche de son record de la mi-mars 1,46 euros à 1,42 euro du litre en moyenne du 3 au 10 août, contre 1,41 euro la semaine précédente, selon les chiffres compilés par le ministère de l'Ecologie et de l'Energie. De son côté, le sans plomb 95 coûtait 1,60 euro le litre (contre 1,57 euro une semaine auparavant), tandis que le sans plomb 98 a augmenté à 1,65 euro (contre 1,63 euro la semaine précédente).

Mardi, une association de professionnels du secteur avaient prévenu: pour geler les prix il faudra imposer des taxes. Une réunion avec des représentants du secteur pétrolier est prévue pour le 28 août, a annoncé Pierre Moscovici. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/08/2012 à 23:11 :
Vive la hausse du pétrole et donc des carburants qui renchérira le prix des produits importés (prix du transport) et permettra une relocalisation plus rapide de la production et de la consommation locale.
Avant le premier choc pétrolier, en 1970 le prix du litre = 1,02 franc, soit 15.5 centimes d'euro. Le Smic horaire, qui atteint en 2012 = 9.40 euros valait en 1970...... 0,52 euro !. Ainsi dit, avec une heure de Smic, on achète aujourd'hui près de 5.7 litres d'essence super 95 a 1.65, contre 3,4 litres en 1970. Par rapport à l'évolution du prix d'une heure de travail, celui de l'essence a donc diminué sans parler de la baisse de la consommation des automobiles en 42 ans ......Ainsi si on ramenait ce rapport au smic d'aujourd'hui le prix de l'essence devrait être proche de 2.76 ? !!! à méditer. Dès lors les riches rouleront toujours en voiture et les pauvres smicards perdront du temps dans les transports en communs...observation faite qu'il ne devraient plus y avoir de problème de stationnement en ville et moins de bruit et de pollution tout n'est pas négatif !
a écrit le 17/08/2012 à 10:21 :
Pourquoi fin août = grande question serais en prévision de la rentré des vacances qui seront un peu plus virulent que les autres rentrés car là ce gouvernement en septembre çà passe ou ça casse.
Réponse de le 17/08/2012 à 19:47 :
Pour tout vous dire : Parce que...
a écrit le 16/08/2012 à 21:26 :
Bien qu'il s'agisse d'une mesure populaire, cette dernière devrait faire l'objet d'une grande réflexion. L'économie actuelle du pays demande des interventions limitées et grande efficacité. Il serait plus judicieux peut-être de limiter l'intervention de l'état et de toute la chaîne de distribution vers un seul objectif. Celui du coût du chauffage que vont rencontrer les Français à la fin de l'automne. Il s'agirait là d'une intervention visant à une nécessité qui pourra se mesurer sur l'abaissement des dépenses de santé liées au froid. Une conjugaison bien plus rentable que la satisfaction éphémère des prix à lé pompe.
a écrit le 16/08/2012 à 21:03 :
@ parole parole, comme vous avez raison
a écrit le 16/08/2012 à 15:16 :
Il y a certainement de la spéculation derriére ces variations de prix. Et l'Etat francais n'est pas le dernier a se servir (80% de taxes sur 1 litre). Néanmoins une matiére premiére qui devient de plus en plus couteuse à extraire ne peut qu'augmenter et il y aura effectivement une sélection par l'argent. Il n'y aura pas que le pétrole de concerné. La fabrication de masse vit ces derniéres années compte tenu de la raréfaction des matières premières.
a écrit le 14/08/2012 à 22:24 :
Si le super dépasse 2€ le litre, on essayera , pour un temps très limité, de le réduire de 1 ct........
a écrit le 14/08/2012 à 19:48 :
Si c'est promis, cela n'aura pas lieu .
a écrit le 14/08/2012 à 19:45 :
le très grand ami du pervers Strauss-Kahn,Moscovici met très longtemps pourfauire exécuter les promesses de hollande !
a écrit le 14/08/2012 à 19:44 :
Mesures appropriées ?? Bénéficiaire du RSA, Smicard, non imposable à l'ISF ?
a écrit le 14/08/2012 à 19:24 :
A Quand une taxe fixe par litre et en fonction du carburant ?Ce qui permettra de controler vraiment le prix des carburants en fonction des cours du baril et verifier que les intermédiaires ne
profitent pas de la situation
a écrit le 14/08/2012 à 17:39 :
Pourquoi fin Août ??? Pourquoi après tout les retours de vacances ??? L'état français est une vrai dictature fiscale, et les français de vrais moutons bien trop sages...
a écrit le 14/08/2012 à 16:45 :
en grand chef d'entreprise,supprimer, les conseils generaux, 2 commununes sur 3 22 pour cent des elus 70 pour cent des associations et surtout une europe federale sur le model des landers.
a écrit le 14/08/2012 à 16:29 :
Bizarre plus personne ne semble accepter la loi du marché? Sommes nous prêts pour l'économie dirigée? Blocage des loyers, fixation des prix du pain et autres éléments de base du panier de la ménagère et nationalisation des banques?
a écrit le 14/08/2012 à 15:03 :
Dès que le prix sera très très haut, on le bloquera !!

c 'e st ce qu' on appelle " débloquer" !!!
a écrit le 14/08/2012 à 14:57 :
Les fluctuations du prix du brut n'expliquent pas la hausse des prix à la pompe. Outre que l'etat est un voleur. Et un fossoyeur de pouvoir d'achat.
a écrit le 14/08/2012 à 14:36 :
Moscovici a raison fin aout apres les retour on augmente les carburants . superbe .
moins de polutions , moins de morts avec les particules du gasoil . on ne partlera plus des super benéfice de total . j'aime cette mesure il faut frapper un grand coup doubler voir tripler le prix de l'esesnce les ecolo a velo superbe et du sport pour bien vivre je trouve que M moscovici est vraiment dans le programme socialo essence plus chere TIPP bonne pour le deficit . un impot juste les socialisteont de super idées seul les riches pourront se payer l"essence donc les seul a payer cet impot enfin vers un monde propre et juste . sil vous plais monter cinq fois le prix de l'essence on fermera des raffinerie ce sera bon pour la planete et quelle aubaine pour les voitures electriques . MERCI d'avance
a écrit le 14/08/2012 à 14:09 :
des mesures d'ici fin août...mais les français ne seront-ils pas rentrés de vacances à cette période.....alors qu'is auraient besoin d'un prix bloqué durant la période ou ils roulent le plus, ils constatent des prix en hausse constante.....le gouvernement a un sens de l'humour qu'il va bientôt apprécier et payer à la rentrée de septembre......
a écrit le 14/08/2012 à 14:09 :
Le pétrole est devenu plus un problème qu'une solution. Il faut, il aurait fallu, depuis déjà au moins 15 ans nous engager sur d'autres voies qui permettent de nous désintoxiquer du pétrole. Nous ne l'avons pas fait et nous continuons à ne pas vouloir regarder les choses en face. Nous allons payer cet abrutissement cash. On peut les critiquer, mais les "écolos" ont raison depuis longtemps.
a écrit le 14/08/2012 à 13:45 :
Alors que les rentrées d'argent sont énormes avec les taxes sur les carburants, qui peut croire que ce gouvernement qui aura besoin de plus de 33 milliards d'euros en 2013 va diminuer le prix des carburants. Mr Moscovici nous prend réellement pour des idiots et essaie de nous hypnotiser par de belles paroles démagogiques.
a écrit le 14/08/2012 à 13:31 :
ils se foutent de notre guel.....,ils vont agir quand l'éssence sera à 1,70? ou plus,elle est déja à plus de 1,61? le 95 sans plomb,ils nous proménent,pour eux que léssence soit à X euros n'entame en rien leur budjet,mais à nous pauvre de français,ils nous appauvrissent encore plus,en 2017 votons plus jamais umps,c'est blanc bonnet ou bonnet blanc.
a écrit le 14/08/2012 à 13:26 :
L'astuce des pétroliers a toujours été de maintenir les marges de la distribution de carburants au minimum. Puis cela s'est étendu aux marges de raffinage. Par contre les marges de production, qui sont dégagées à l'étranger, sont optimisées y compris fiscalement.
Le gouvernement pourrait chaque jour fixer les prix à l'importation. Serait-il capable ainsi de fournir des quantités suffisantes et de mieux faire que notre pétrolier national?
a écrit le 14/08/2012 à 13:20 :
Il y'a des marges cachées par notre bonne entreprise "nationale" et "patriote" TOTAL (voir 50 millions de consommateurs) , il faut les chasser, quitte à nationaliser (ou système équivalent).
a écrit le 14/08/2012 à 12:48 :
A part baisser la TIPP je ne vous pas ce que le gouvernement pyisse faire. Mais comme il cherche de l'argent, infaisable, à moins d'inventer une nouvelle taxe ... Sur les riches ou/et les sociétés. Ah? Les riches sont partis? Les sociétés ne gagnent pas d'argent en France et ferment? Ben.... On va taper sur ceux qui restent, les classes moyennes par exemple? Oui, mais c'est eux qu'on voulait entre autre aider en figeant les prix à la pompe! Heu! Ben! Ils n'y verront rien on noiera le poisson. Tous des gogos qui ont voté pour nous, ils vont pas commencer à se plaindre non?
a écrit le 14/08/2012 à 11:38 :
Pour Ehhhoui : après que + indicatif...
Sinon, d'accord avec toi !
a écrit le 14/08/2012 à 11:35 :
La France n'a pas les moyens de cette mesure populiste. Il est démagogique de baisser le prix et de compenser par une hausse des impots.Les consommateurs d'essence doivent assumer ces prix et non pas la collectivité.Le bon peuple oublie nos milliards de déficits.
Revenez sur terre ,il y a des sujets beaucoup plus urgents.
a écrit le 14/08/2012 à 11:16 :
comme dab il baissera aprés les vacances;si ce monsieur avait voulu le faire il l'aurait fait quand il était bas 'c'est vraiment prendre les gens pour des C - - -
a écrit le 14/08/2012 à 11:12 :
le baril baisse et l'essence augmente... on ne peut pas y faire grand chose, à part acheter de grandes rallonges électriques et passer à la voiture sans essence.
a écrit le 14/08/2012 à 10:55 :
Après que tout le monde soit parti en vacances et revenue et que les vacanciers aient rempli leurs réservoirs et payer le maximum de taxes sur le pétrole, donc rempli les caisses de l'état on va bloquer pendant trois mois?? la classe. par contre pour voter des impots rétroactifs et nouvelles taxes il faut 48 h??
a écrit le 14/08/2012 à 10:36 :
Un peu de populisme et d'électoralisme plutôt que de reconnaitre que notre mode de vie doit changer. Il ne sert à rien de continuer à encourager les gens à penser tout-voiture.
Télé-travail, loisirs pédestres, interdiction des voyages grotesques (s'acheter ses clopes en bagnole)...la liste est longue.
Êtes-vous prêt à changer de mode de vie pour que l'air sur cette planète redevienne respirable, qu'on cesse de détruire tous les écosystèmes, tout ça pour faire vroum-vroum.
Je le dis sans rire, je connais beaucoup de personnes qui ne savent plus marcher (1 km à allure enjouée et ils suffoquent). Alors....
a écrit le 14/08/2012 à 10:28 :
"Des mesures appropriées" il va lancer l'exploitation des gaz de schistes? accélérer l'exploitation du pétrole en Guyane?
Si c'est retenir avec ses petits bras musclés les prix de l'or noir sur les marchés internationaux, je me marre déjà.
a écrit le 14/08/2012 à 10:06 :
le /grand/Moscovici promet d/agir,mais quand ???

La promesse électorale de Hollande n/est pas réalisée !
****************************************************************Du vent et encore du vent !
-------------------------------------

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :