Vers un abaissement de la prévision de croissance pour 2013 ?

Le Premier ministre n'exclut de revoir à la baisse la prévision de croissance du gouvernement pour 2013 en France. Celle-ci est, pour l'instant évaluée à 1,2% de hausse du PIB.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Le gouvernement pourrait revoir à la baisse sa prévision de croissance pour 2013. Le chef du gouvernement en a fait état ce mercredi matin avant le Conseil des ministres. Pour l'instant elle est fixée à 1,2%. "On s'adaptera en fonction de l'évolution", a indiqué Jean-Marc Ayrault sur BFMTV-RMC. Cela "ne se décrète pas, les hypothèses de croissance. On nous disait il y a quelques jours: la France était en récession. Finalement la Banque de France et l'Insee ont montré que ce n'était pas le cas", a-t-il ajouté. 

Pour le deuxième trimestre 2012, l'Insee a annoncé la semaine dernière une nouvelle stagnation du produit intérieur brut. Pourtant, la Banque de France avait prédit une contraction de l'ordre de 0,1%. L'institution indiquait en outre que l'objectif de 1% de croissance est "atteignable" pour l'an prochain tandis que des économistes interrogés par Reuters tablent eux, sur une hausse de 0,6% du PIB en 2013. 

Dans le cas où, l'année prochaine la croissance était inférieure au 1,2% attendus, "on s'adaptera", a dit le chef de gouvernement, mais toujours "avec l'équilibre entre les économies que l'on doit faire sur les dépenses publiques et de l'autre côté une fiscalité qui doit être juste". Le Premier ministre a tenu à répéter que l'objectif de réduction des déficit à 3% en 2013 et l'équilibre budgétaire en 2017 était maintenu. 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 22
à écrit le 27/08/2012 à 16:57
Signaler
Il est étonnant de voir comment le monde développé régresse à grands pas. Aux Etats-Unis, nous avons les démocrates qui ont agressé les républicains parce qu'il y avait de la pauvreté et du chômage. Ils sont arrivés au gouvernement comme le PSOE en E...

à écrit le 27/08/2012 à 11:16
Signaler
On nous annonce dans la presse que la dette tue la croissance à ce niveau en Europe. On nous annonce que la divergence France Allemagne est entrain de casser l'Europe. Et on nous annonce le chaos en Europe du Sud. Enfin on nous annonce que l'Etat rui...

à écrit le 24/08/2012 à 17:23
Signaler
lutner c'est pas un instrument de musique du pipeau si c'est le cas vous êtes numéro 1

à écrit le 24/08/2012 à 12:44
Signaler
Pour stimuler la croissance, il faut investir là où c'est le plus efficace ... ce qui veut dire dégager les marges nécessaires en aisant des économies sur le "non-indispensable ! Est-ce le chemin pris par le Gouvernement ?

à écrit le 24/08/2012 à 12:16
Signaler
comment peut on espérer plus de croissance quand la première des choses que l'on fait est de démotiver voire faire fuir de ce pays les entrepreneurs, les chercheurs, les salariés les plus dynamiques qui contribuent à créer et générer des emplois? Com...

à écrit le 24/08/2012 à 10:35
Signaler
On nous annonce une chute du tourisme de 10% en France pour cette année. Ainsi, l'Europe est bien un animal malade qui maltraite les citoyens: pourquoi pouvons vivre mieux quand on peut vivre pire? Pourquoi éliminer quelques jeunes de la vie active q...

à écrit le 23/08/2012 à 20:03
Signaler
LUTNER enfin de compte vous avez fait ces commentaires en insistant bien pour qu'enfin de compte vous êtes une personne qui comprend que certain malade n'ont pas demandé à l'être vous savez moi je n'ai rien demandé et j'avais un boulot qui me plaisai...

à écrit le 22/08/2012 à 20:07
Signaler
Lutner, il y aussi ceux qui ont un cancer, ceux qui ont droit à une prise en charge à 100 % pour des soins de kiné, des séjours en cure, dites vous en avez oublié du monde.

le 23/08/2012 à 19:48
Signaler
Faites la queue comme les autres...

le 24/08/2012 à 10:07
Signaler
LUTNER : Merci et vous vous avez quelle numéro

à écrit le 22/08/2012 à 14:17
Signaler
L'on fait mine de "prévoir" 2013 alors que les projections dynamiques sont connues jusqu'au seuil du second semestre 2015. La croissance sera nulle ou très modeste vers 0,3 % ce qui correspond à un recul effectif. La totalité de l'activité atteint un...

le 22/08/2012 à 17:53
Signaler
"Face au phénomène les états ouvrent des secteurs -parmi les 66 existants- qui étaient moins travaillés selon les pays en fonction des accords de partage conclus à la fin de la seconde guerre mondiale." Pourrais tu expliquer cela avec un peu plus de...

à écrit le 22/08/2012 à 14:01
Signaler
il faudrait revoter opour un vrai changement, parce que la c'est du pire et du n'importe quoi

à écrit le 22/08/2012 à 13:59
Signaler
on ne peut pas refaire les lections presidentielles

le 22/08/2012 à 14:24
Signaler
Fallait réfléchir avant...

à écrit le 22/08/2012 à 12:35
Signaler
Ces emplois d'avenir sont totalement artificiels. ils concerneront le secteur public venant encore aggraver le déficit des Collectivités. la Gauche n'a pas encore compris ou voulu comprendre qu'il fallait totalement libéraliser le marché du travail e...

le 22/08/2012 à 13:40
Signaler
Affirmer de manière péremptoire ne fait pas force d'argument..Regardons ce qui se passe aux états unis, là ou le marché du travail est quand même bien libéralisé... en ne considérant que les catégories 1 et 6 comparables à celles utilisés en france, ...

le 22/08/2012 à 14:28
Signaler
Oui, mais rajoutez à nos chiffres les bénéficiaires du RSA, les chômeurs en formation, etc, et on doit aussi être à 15 %. Et il faudrait analyser la durée moyenne de chômage. Quelqu'un pourrait nous aider?

le 22/08/2012 à 16:50
Signaler
Spip, vous avez raison pour l'ensemble de vôtre réponse, mais on oublie une chose c'est les handicapés qui pèse lourd dans le gouvernement, mais que je suis bête on leur donne une pension d'invalidité financé par qui en voilà une bonne question

le 22/08/2012 à 18:52
Signaler
Sans oublier tous ces horribles cancéreux pris en charges à 100% par la sécu... Que de fric foutu en l'air pour ces fénéants et en plus ils alourdissent le taux de chômage.

le 22/08/2012 à 23:47
Signaler
Lutner, vous racontez n'importe quoi, je ne comprend pas que votre commentaire ait passé la censure, pourtant bien prompte d'habitude. Pathinder, la pension d'invalidité des membres du gouvernement, c'est leur salaire. Mais bon, -30% quand même...

le 23/08/2012 à 19:22
Signaler
Mon commentaire était bien évidement ironique... Heureusement que notre système propose toujours la prise en charge à 100% pour le remboursement de certains traitements dont celui du cancer. Ce que je voulais dénoncer était la stigmatisation de certa...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.