Hausse de la CSG : entre consensus mou et versatilité

Après que le gouvernement a été vent debout contre un éventuel relèvement de la CSG, Jean-Marc Ayrault ne l'exclut pas. La question sera tranchée au premier trimestre 2013.

3 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

"Où est-il ? Où se cache-t-il ? Que ferai-je pour le trouver ? Où courir ? Où ne pas courir ? N'est-il point là ? N'est-il point ici ? Qui est-ce ? Arrête. Rends-moi mon argent, coquin...", s'affolait Harpagon dans L'Avare.
Le gouvernement aussi court après les deniers pour renflouer ses caisses. Augmenter la CSG fait partie de ses trésors encore cachés, sachant qu'une hausse d'un point rapporterait 11 milliards d'euros à l'Etat. Déterrer cette "cassette" lui a d'ailleurs été dûment soufflé par la Cour des comptes début juillet. L'institution de la rue Cambon a en effet jugé "difficilement évitable" une hausse de la TVA ou de la CSG pour remettre les finances publiques à flot.
Sauf que le gouvernement ne sait que faire de cette idée. Si bien que son indécision confine aujourd'hui à la schizophrénie.

Unanimité contre la hausse

En février, pendant la campagne électorale, Michel Sapin annonçait : "L''objectif n'est pas de taxer plus le capital que le travail. Nous alignerons bien sûr la CSG touchant les revenus de l'épargne sur celle visant les revenus du travail". En l'état, il faudrait donc... la baisser, puisque les prélèvements sociaux sur les revenus de l'épargne atteignant 15.5% et ceux du travail 7.5%.
Le 5 juillet, Pierre Moscovici, ministre de l'Economie, martelait sur BFM TV : "Je ne suis pas favorable à une augmentation de la CSG, je ne suis pas non plus favorable à l'alignement de la CSG entre retraités et actifs. Il n'y a rien dans le projet de François Hollande qui concerne la TVA et la CSG". Puis le 30 juillet, c'est au tour du ministre du Budget Jérôme Cahuzac de faire barrage à ce projet : "La hausse de la CSG ne fait pas partie du programme de la loi de finances initiale. Le budget 2013 n'envisage pas cette mesure-là", déclarait-il sur France Inter. Avant d'ajouter : "Avant de savoir s'il faut de nouveau augmenter tous les impôts des Français, par exemple la CSG, commençons par prouver que nous sommes capables de faire des économies".
Le 31 juillet, Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, faisait entendre sa voix contre une augmentation de la CSG pour financer les déficits de la Sécurité sociale.
La hausse de la CSG a donc jusque là fait l'unanimité contre elle, mais ce consensus semble pourtant bien mou, puisque tous se rejoignent aussi sur l'idée que le financement de la protection sociale ne peut pas uniquement reposer sur le travail et sur la nécessité de rééquilibrer les comptes publics.

Une porte entrebâillée

La question semble aujourd'hui un peu moins tranchée. Jean-Marc Ayrault y a répondu prudemment ce matin sur BFM TV, mais sans pour autant fermer la porte : "nous avons ouvert le champ des possibles, le débat n'est pas tranché [...] je ne dis pas non". Avant d'ajouter : "Le débat est ouvert, nous ne resterons pas inertes, et nous prendrons nos responsabilités au premier trimestre 2013."
Il faudra néanmoins attendre l'issue des discussions avec les partenaires sociaux sur le financement de la protection sociale. Lesquelles devraient aboutir d'ici la fin de l'année. Le 8 juillet, répondant à la question du relèvement de la CSG, Pierre Moscovici déclarait d'ailleurs enfin : "la conférence sociale va aborder la question de la compétitivité. Nous étudierons les propositions en ce sens, les études des économistes qui y sont favorables, afin de voir si, à l'issue de nos travaux, une solution consensuelle peut se dégager".
La crémière a beau avoir l'air décidé d'aller au marché, elle n'emprunte pas toujours le plus court chemin : "Trois pas en avant, trois pas en arrière, trois pas sur le côté, trois pas de l'autre côté"...

 

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 33
à écrit le 23/08/2012 à 18:23
Signaler
mais pourquoi ont ils enterré si vite la TVA sociale ces apprentis sorciers ?

à écrit le 23/08/2012 à 13:56
Signaler
Les taux de CSG seront augmentés en 2013 ! Les "atermoiements" du Gouvernement sont liés à l'ampleur de la hausse non déterminée à ce jour.

à écrit le 23/08/2012 à 0:59
Signaler
La prime de rentrée scolaire a augmenté de 25 % , alors que les frais de rentrée on augmentés d'env 2 % !! Tout est dit : avec de tels gestionnaires , ....

à écrit le 23/08/2012 à 0:59
Signaler
La prime de rentrée scolaire a augmenté de 25 % , alors que les frais de rentrée on augmentés d'env 2 % !! Tout est dit : avec de tels gestionnaires , ....

à écrit le 23/08/2012 à 0:31
Signaler
Ce sont toujours les mêmes qui paieront l'addition, notre pays est en train de couler, on nous ment et les pauvres gogos en vacances qui boivent l'apéro et font des grillades ne voient rien venir, le réveil sera dur, vive le socialisme.

à écrit le 22/08/2012 à 22:50
Signaler
Apres flambât c est flambard et maintenant c est Jacques à dit.... Puisque la seule régence qui compte c est le programme de FH. François a dit .... Pas bouger ..... Pas de vague pas de bruit.... une vraie hont ces hommes politique et dire qu on les ...

le 23/08/2012 à 9:59
Signaler
Non on ne les paies pas sunon il devraient s'acquiter de l'impot. Disont qu'ils se sont organisé pour se servir.

à écrit le 22/08/2012 à 21:44
Signaler
petit dejeuner de travail....dejeuner de travail diner de travail .....vraiment que la bouffe ...le reste?????aucune mesure d economie ....pas la crise pour tous

à écrit le 22/08/2012 à 21:01
Signaler
Un système de gouvernement où les moins capables de gouverner sont élus par les moins capables de produire, et où les membres de la société les moins aptes à se subvenir à eux-mêmes ou à réussir, sont entretenus avec des biens et des services résulta...

à écrit le 22/08/2012 à 20:38
Signaler
Je trouve cette hausse injuste pour les personnes comme moi travaillant depuis toujours pour essayer de s'en sortir alors que réduire les aides sociales serait quand même plus approprié car je trouve anormal que l'on continu à verser un rsa à une per...

le 22/08/2012 à 21:48
Signaler
Tout est dit dans votre commentaire avec simplicité et efficacité. Nous vivons dans un pays où ceux qui travaillent gagnent moins que ceux qui ne travaillent pas, ou les délinquants sont moins inquiétés que les honnêtes gens, où les scolaires sont pl...

le 22/08/2012 à 22:40
Signaler
@romrom77000 rien à ajouter tout est dit et on peut penser que l'immense majorité voire la totalité des Français qui travaillent pensent la même chose et se sentent trompés par ce gouvernement qui a TOUT promis mais qui va racketer les SALARIES notam...

le 24/08/2012 à 12:22
Signaler
Les partisans de MLP se dechaînent sur la Tribune.fr en débitant leurs clichés habituels. En fait ,il faut créer des emplois et ça aucun gouvernement a été capable de le faire depuis 35 ans(en dehors de Jospin entre 99 et 2002).

à écrit le 22/08/2012 à 20:07
Signaler
L égalité à la française 7,5 et 15,5 pour les autres! Et il y a toujours des c.... Pour dire que les revenus du capital ne sont pas assez taxés !

le 22/08/2012 à 20:47
Signaler
OUI, après on s'étonne que les capitaux filent vers Londres ou Zurich. Je comprend pourquoi les socialos sont favorables au droit de vote des étrangers, les banquiers suisses ou anglais voterons pour eux. En attendant on va encore se faire rincer a l...

à écrit le 22/08/2012 à 19:37
Signaler
Je crains que "l'aura fort" donné à la CSG pour régler le problème du déficit chronique de la France va à l'encontre de "l'aura fort" que les Français étaient en droit d'espérer en élisant François Hollande.

le 23/08/2012 à 13:17
Signaler
Ce qui est sûr c'est qu'on "l'aura fort" dans le cul....(pardon pour l'expression).

le 23/08/2012 à 20:28
Signaler
Oui, mais il fallait la faire quand même.

à écrit le 22/08/2012 à 19:12
Signaler
Ce qui m'attriste le plus dans ce pays, c'est cette Malice latente qui hante une grande partie de la population française mais aussi des média (dans les articles)....sous prétexte que la droite n'est plus au pouvoir, on rêve que la gauche (et donc la...

le 23/08/2012 à 23:43
Signaler
Qu'a fait le "peuple de gauche" a part saper le mandant de Sarkozy ces 5 dernières années ? Le pire, c'est que si l'on écoute le gouvernement actuel, on pourrait encore se croire en campagne. Effectivement, triste pays !

le 24/08/2012 à 14:52
Signaler
c?est normal un président normal toujours a la campagne pour 2013

à écrit le 22/08/2012 à 18:44
Signaler
@coco. Bravo c'est la stricte vérité. Ce n'est pas avoir omis de dire la vérité, c'est vraiment avoir menti aux Français en les prenant pour des c...car les pauvres citoyens qui ne savent pas faire de calculs de pourcentage vont s'en prendre plein l'...

le 22/08/2012 à 19:39
Signaler
ca vient , patience. Le crash est prévu le 11 septembre

à écrit le 22/08/2012 à 18:26
Signaler
suprimer,les departements,2communes sur 3,les pays, les communotees,22 pour cents des elus,48mds de gain !

le 23/08/2012 à 0:15
Signaler
Yep, comme en Italie

à écrit le 22/08/2012 à 18:20
Signaler
Hollande n'a pas eu de mots assez durs contre la TVA sociale que voulait instaurer Sarkozy et il s'apprêterait à créer le CSG sociale (qui frapperait encore plus durement les gens puisque, contrairement à la TVA, elle ne s'appliquerait pas aux produi...

le 22/08/2012 à 19:40
Signaler
Ne rien dire n'est pas mentir;

le 22/08/2012 à 20:25
Signaler
Tout a fait exact. Mais dénoncer à des fins politiciennes une mesure pour faire exactement la même chose après relève, à tout le moins, de la malhonnêteté intellectuelle, voire de l'escroquerie. Hollande, qui est tout sauf bête, savait pertinemment q...

le 22/08/2012 à 21:15
Signaler
Er alors COCO, tu croyais quoi?? Renflouer avec de la poudre à perlinpinpin. Vous êtes naîf, mais grandissez; bordel. Et cela aurait été SARKO la note n'aurait pas disparu, vous croyez aussi qu'il vous en aurait fait cadeau pour autant. Je reste baba...

à écrit le 22/08/2012 à 17:43
Signaler
Ca c'est bien, taxer encore plus le travail et les travailleurs, c'est sociale ca au moins. Pauvre France. On est pas sortis.

le 22/08/2012 à 19:42
Signaler
Sans plomb bien sûr !!!

à écrit le 22/08/2012 à 17:40
Signaler
Il faudra sans doute nommer une commission qui rendra un rapport qui sera débattu lors de grandes Assises de la CSG. Et tout finira au classement vertical. Le quinquennat s'annonce comme un véritable chemin de croix.

le 22/08/2012 à 18:02
Signaler
Bein tu comprends, cela pourrait froisser un syndicat minoritaire. Et puis prendre une décision, c'est un truc de gars de droite ca. On pouvait critiquer Sarkozy qui en faisait trop, là c'est vraiment le néant, on ne croierais pas que la situation es...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.