Pourquoi la Belgique attire les riches

 |  | 532 mots
Lecture 3 min.
Copyright Reuters
Pas d'ISF, pas d'impôt sur les plus-values lors de la revente d'une société: la Belgique attire surtout les rentiers, et non les détenteurs de revenus salariaux importants

 L'annonce par le milliardaire Bernard Arnault de son intention de demander la nationalité belge au moment où le gouvernement français envisage de taxer à 75% les plus hauts revenus remet en lumière le caractère fiscalement attractif de la Belgique, "paradis des rentiers". On ignore la proportion d'exilés fiscaux parmi les quelque 200.000 Français expatriés en Belgique mais ils ne seraient pas plus de quelques milliers, pour la plupart installés dans des quartiers cossus de Bruxelles, et ne tiennent pas à faire parler d'eux. Alors que les sportifs affectionnent la Suisse, ce sont surtout des membres de familles à l'origine de grands groupes de la distribution, comme Auchan, Carrefour ou Darty, qui ont choisi de résider en Belgique.

Une chose est sûre, nul besoin de changer de nationalité pour bénéficier du régime fiscal belge, car "ce n'est qu'un critère tout à fait secondaire pour déterminer si l'on est taxable en Belgique", souligne Jean-Pierre Magremanne, avocat fiscaliste au cabinet Xirius à Bruxelles. Ce qui compte avant tout, "c'est la résidence, c'est-à-dire l'endroit à partir duquel on gère sa fortune, là où l'on a ses pantoufles et son compte en banque", résume ce spécialiste interrogé par l'AFP. D'ailleurs, parmi les exilés fiscaux français, "il n'y en a pratiquement aucun qui a pris la nationalité belge", selon lui.

Plus forte taxation des revenus du travail, mais pas d'ISF ni d'impôt sur les plus-values

On se souvient pourtant de la demande de naturalisation de Johnny Hallyday, qui avait fait grand bruit en 2006 et 2007. Il avait alors été soupçonné de vouloir s'installer à Monaco: la nationalité belge lui aurait en effet permis d'échapper aux accords entre Monaco et la France, qui stipulent que les Français résidant dans la Principauté restent soumis aux impôts français. Mais les autorités belges avaient traîné des pieds, et avant même qu'elles ne se prononcent, le chanteur avait finalement renoncé. Si la Belgique, où les revenus du travail sont plus lourdement taxés qu'en France, attire les Français fortunés, c'est parce que "c'est un paradis pour les rentiers", explique M. Magremanne, qui souligne qu'avant tout, "il n'y a pas d'impôt sur la fortune". Autre avantage non négligeable: "la taxation des plus-values, qui est très élevée en France, c'est zéro ici", résume Alain Lefebvre, interrogé samedi par la RTBF. M. Lefebvre, ancien patron de presse français qui a lancé le magazine "Juliette et Victor" consacré à "l'art de vivre franco-belge", est l'un des rares à reconnaître s'être installé en Belgique pour des raisons fiscales.

En réalité, il existe des cas où les plus-values sont taxées en Belgique, mais "si on réalise une plus-value en vendant des parts de sa société après y avoir consacré des années, c'est considéré comme de la gestion de bon père de famille et il n'y a pas de taxation", précise M. Magremanne. C'est la raison pour laquelle la France a introduit une "exit tax" afin de dissuader les Français d'aller s'installer en Belgique au moment de transmettre leur entreprise.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/09/2012 à 2:30 :
si vous quittez le canda et vivez en france la retraite il y a seulement une retenue a la source selon la convention fiscale je crois
a écrit le 10/09/2012 à 16:00 :
Je suis un français installé à Bruxelles depuis un an. J'ai rejoint la Belgique pour saisir une opportunité professionnelle et avec l'idée que la vie y serait plus douce qu'à Paris. J'étais loin d'être concerné par l'ISF en France. Mon expatriation n'était donc en aucun cas motivée par des raisons fiscales. Et heureusement ! Car je serais tombé de haut !

La Belgique n'est avantageuse que pour les rentiers (pas d'ISF) ou les entrepreneurs qui cèdent leur entrerprise (très peu d'impôt sur plus-value).
Mais pour le reste c'est à dire la grande majorité : l'impôt sur la plus-value, le taux d'imposition est BIEN PIRE qu'en France. Aucun impact des enfants : pas de quotient familial, pas de demi-part en plus. On atteint très vite la tranche d'imposition maximale avec un salaire de cadre moyen-plus. C'est d'ailleurs pour pallier cette forte pression fiscale sur le travail que les entreprises belges proposent des packages englobant voitures de société, plan de pension etc. Sans cela, la compétitivité de la Belgique serait enterrée depuis longtemps.

Alors oui la vie est très agréable à Bruxelles (immobilier bien moins cher qu'à Paris, beaucoup d'espaces verts), mais prière de ne pas faire d'amalgame, car les Français qui travaillent en Belgique payent beaucoup plus d'impôt sur le revenu qu'en France.
a écrit le 10/09/2012 à 12:01 :
Est-ce sa motivation?
a écrit le 10/09/2012 à 11:33 :
L'air est bien meilleur à respirer à Bruxelles qu'à Paris!.
a écrit le 10/09/2012 à 11:08 :
A chaque pays son attrait. La Belgique attire les riches qui y dépensent leur argent, la France attire les pauvres qui y dépensent le nôtre ! C'est un choix !
Réponse de le 11/09/2012 à 11:49 :
Encore un sous citoyen à l'ignorance économique "crasse" : 30 ans à dénigrer son propre pays, à acheter tout sauf français; le résultat : 70 milliards de déficit commercial annuel, continuez donc et vous finirez aux restos du coeur....
a écrit le 10/09/2012 à 10:15 :
Taxer les revenus du capital au même niveau que ceux du travail, parfait. Mais n'oubliez pas dans le calcul que les dividendes, taxés à 30% ont déja payé l'impôt sur les bénéfices des sociétés et diverses taxes...
a écrit le 10/09/2012 à 9:46 :
La France élève des poules pondeuses tandis que ces voisins font dans le poulet de chair.
a écrit le 10/09/2012 à 9:12 :
Pour une fois que le bouc émissaire type (la Suisse) n'est pas pris pour cible...
On croit toujours que c'est les riches qui s'expatrient mais c'est la classe moyenne qui devrait y réfléchir, c'est elle qui se prend tout en pleine face.
La preuve par l'exemple, c?est tout les français qui vont bosser en Belgique et en Suisse tout les jours, au bénéfice de l'imposition à la source
Réponse de le 11/09/2012 à 11:52 :
Petit rappel : les USA champions du libéralisme soumettent tous les contribuables américains quelque soit leur lieu de résidence à l'împôt américain. Méditez....
Réponse de le 12/09/2012 à 13:37 :
Il n'y a pas que les USA à agir ainsi... Après avoir travaillé plus de 42 ans au Canada, j'ai décidé de venir en France pour ma retraite; je dois néanmoins continuer à m'acquitter de mes impôts au Canada, même si je n'y suis plus résident...Coût de la vie beaucoup plus élevé en France qu'au Canada, TVA à 19,6% plutôt qu'à 14,6%, retraite payée en $, donc fortement dévaluée à cause du taux de change, je dois être un peu maso....
a écrit le 10/09/2012 à 8:36 :
J'habite dans la somme et c'est plein de belges moins moyens qui viennent y travailler parce qu'ils se font mois massacrer par le fisc français... Arrêtons de ne parler que des riches.
a écrit le 09/09/2012 à 19:55 :
Pour rien au monde je voudrais que mes enfants restent en France. Des taxes, des taxes, encore des taxes ... et la misère pour tout le monde ou presque (sauf les élus).
Réponse de le 09/09/2012 à 21:01 :
En Belgique : des taxes, des taxes, des taxes !
Le belge moyen raque encore plus que le français moyen !
a écrit le 09/09/2012 à 19:27 :
L'envie et la bêtise sont de vilain défauts même chez les socialistes.
a écrit le 09/09/2012 à 18:00 :
L'isf est la pire connerie du monde, quand vous volez a des gens leur argent alors qu'ils ont deja paye des impots quand il l'ont gagne qu'esperez vous? Ils se barrent d'autant que la France n'a rien d exceptionel il fait aussi bon vivre en belgique, suisse, allemagne, belgique, italie.. Et leurs systemes scolaires sont meilleurs que les notres et leur systemes de soins en France (il n'y a qu en France que l'on dit qu'il est super...)

Resultat des courses, tous les gens intelligents s'en vont et le niveau general baisse d'annee en annee... La victoire de Mollande n'est qu'un symptome parmis d'autres
Réponse de le 09/09/2012 à 20:52 :
t habites plus en france alors?
Réponse de le 09/09/2012 à 21:02 :
Quelle chance on a que vous restiez, pour relever le niveau !
a écrit le 09/09/2012 à 17:56 :
Si nos dirigeants de droite comme de gauche étaient un peu moins cons, ils prendraient exemple sur la gestion de nos voisins Belges, Suisses et Allemands!
Mais pour cela encore faudrait-il que nos syndicats deviennent adultes et non pas des roquets irresponsables dont la seule préoccupation à part de pastis du samedi, est de détruire ce qui reste de notre économie.
Réponse de le 09/09/2012 à 21:04 :
Enlevez les belges de votre panégyrique, au moins pour la partie francophone ... aussi mal gérée que la France !
a écrit le 09/09/2012 à 17:20 :
En France nous exportons des cortex, et nous importons des ventres!.
a écrit le 09/09/2012 à 17:17 :
Pourquoi autant de disparité sur les impôts dans les pays de la zone euro?.
a écrit le 09/09/2012 à 16:16 :
Vu la situation des finances en Belgique, ça m'étonnerait pas que ces avantages fiscaux appartiennent rapidement au passé. En attendant il est clair que pour un français pas d'impôt sur les PV ça fait rêver... reste que le climat local est très dissuasif (froid + pluie).
Réponse de le 09/09/2012 à 17:30 :
j'ai aussi pu constater cette été que les routes belges étaient dans un état déplorable , soit c'est un choix délibéré pour diminuer la vitesse ( ou augmenter les ventes de 4*4), soit il n'y a plus d'argent dans les caisses pour entretenir les infrastructures.
a écrit le 09/09/2012 à 14:53 :
Tout d abord, les plus values des titres de participations détenus dans des holding sont exo d impôt en France (conditions détenir les titres depuis au moins 2 ans,...) sauf frottement fiscal de qp de frais 10 %. Donc, en France on peut être très compétitif face à nos voisins ! Jusqu à quand ?
Le pb, c est que l on va perdre le fleuron mondiale du luxe ; quel image au niveau international.
Mr hollande, il faut tout faire pour garder BA
D autre part, il faudrait réformer nos lois et notamment préciser aux personnes qui s exilent, changent de nationalité ...
Lorsqu ils reviendront dans notre pays pour se faire soigner ; hôpital ..., il faudra payer au Max (plus imposable en France donc on ne bénéficie plus des droits et avantages divers)
À suivre : qui aura le courage !!!
Réponse de le 09/09/2012 à 15:30 :
Ils pourront toujours se faire soigner car ils auront droit à l'aide médical de l'état !!!!
Mesure de gauche pour soigner des etrangés sans papier !!!!!!!!
a écrit le 09/09/2012 à 12:23 :
Expérience personnelle de vie en Belgique et en France intéressante à faire partager je crois:
Indépendant pendant la majorité de ma carrière; donc très faible retraite, compensée heureusement par des loyers.
Bi-national, ayant vécu en Belgique pendant longtemps, je peux dire que les impôts sur les revenus ont été pour moi beaucoup plus élevés qu'en France, où je vis maintenant; cependant la CSG française avec son taux majoré par tous les gouvernements successifs a très clairement changé la donne; augmenter sans réserve la CSG serait pour moi catastrophique; il n'y a pas que de gros rentiers qui se posent des questions, mais aussi des petits, qui compensent par des ressources en capital là où les réglements légaux de retraite (de l'époque) étaitent défaillants: pas de caisse complémentaire de retraite pour les indépendants, trop faibles taux de cotisation.
Donc quand on pense à ceux qui veulent quitter la France, on pense trop souvent aux très grosses fortunes; il faudrait rectifier ce jugement .
a écrit le 09/09/2012 à 10:02 :
On devrait faire un pack : pour chaque milliardaire exilé on offre un camp de roms en cadeau :)
a écrit le 09/09/2012 à 9:16 :
Et oui !!! Nous on attire tous les futurs assistés de l Europe ... Avec tous les avantages que cela implique ( intégration ou pas, violences ou pas ...). Et la belgique, suisse ... Eux attirent nos chanteurs, footballeurs, économistes , PDG ... avec toutes les difficultés que cela implique ( obligation d agrandir les places de parking pour les porches et Ferrari , construction de logements avec piscines intérieure ) !!! Je m étonne que l on ne reçoive pas de leçons de demago de la gauche à ce sujet !!!
a écrit le 09/09/2012 à 9:09 :
Arrêtez ces bavardages de comptoir de bistrot. On se contrefout de ce gagne Bernard Arnault et de ce qu'il fait ou ferra de SON argent.
a écrit le 09/09/2012 à 7:39 :
la Belgique, la suisse, l?Angleterre, les USA etc attirent les riches; la France attire les pauvres. A votre avis qui est le plus intelligent?
a écrit le 09/09/2012 à 3:58 :
Surtout quitter la France et son ISF que la Belgique et le monde entier nous envie mais dont personne ne veut. L'exception française consiste à faire fuir les riches et à attirer presque toute la misère du monde. Bel avenir pour nos jeunes.
Réponse de le 09/09/2012 à 7:36 :
@Fredo: l'avenir sera justemet ce que les jeunes en feront....et pour l;instant, ils sont plutôt apathiques et pathétiques :-) les "riches" s'en vont chercher ailleurs des réductions d'impôts. ce qu'il faudrait, c'est supprimer la nationalité française et leur interdire d'avoir une entreprise quelconque sur le territoire français à tous ces évadés fiscaux.
Réponse de le 09/09/2012 à 9:19 :
Excellente idée !!! Interdisons leur d investir en France , on a trop de pognon !!! Déjà qu ils délocalisent de leur plein grès .... Z en avez encore de bonnes idées comme celles la ? Moi je préférerai retirer la nationalité à un multirécidiviste violent , mais la vous allez me faire un cours de morale ? Non ?
a écrit le 09/09/2012 à 0:32 :
Plutôt que de se demander "pourquoi la Belgique attire les riches", peut-être vaudrait-il mieux se demander "pourquoi la France fait -elle fuir les riches" ????
Réponse de le 09/09/2012 à 8:49 :
Les riches... français car pour les riches étrangers, la France reste un paradis.
Réponse de le 09/09/2012 à 9:40 :
la belgique n est pas un paradis fiscal ! C est un pays comme les autres ; la france est devenue un enfer fiscal pour tous ceux qui possèdent un patrimoine (pv merci sarko,isf FH) ; @henri : vous avez raison la france ETAIT une des premieres destinations pour les etrangers voulant investir (entreprise residence secondaire) ; un ex la gauche propose de faire payer de la CSG sur les pv realisees par les etrangers !?
Réponse de le 09/09/2012 à 13:11 :
C'est même plus que proposé: c'est voté. Ils doivent suivre à la lettre le petit manuel "comment transformer un paradis en enfer", avec pour sous titre " en épargnant les élus et les fonctionnaires".
Réponse de le 09/09/2012 à 16:18 :
Les riches étrangers en France ... bénéficient d'accord comme avec le Quatar, et ils ne paient donc pas d'impôt en france !!!
a écrit le 08/09/2012 à 23:37 :
Ok pour la transmission ou comme paradis pour rentier mais comme mentionné dans l'article, il y a aucun intérêt à prendre la nationalité belge puisque c'est le lieu de résidence qui compte. Sauf dans le cas d'un billard à 3 bandes Français, Belge puis résident Monégasque.
Mais pas sûr qu'Arnault obtienne la nationalité belge. Souvenons-nous de Johnny !!!! La Belgique n'aime pas que des gens se pointent pour acheter la nationalité belge.
Réponse de le 09/09/2012 à 8:27 :
À la différence que Arnaut réunit toutes les conditions légales belges! Non, cela ne devrait poser aucun problème. Ensuite, une fois belge, il pourra rapatrier sa fortune personnelle en Belgique sans le moindre impôt! Bien pense! Puis, au besoin, transférer à Monaco, et la, c'est le jack pot!! Et hollande ne pourra rien y faire. La France aura tout perdu....
a écrit le 08/09/2012 à 18:20 :
IL FAUT ECRASER MILITAIREMENT CES PARADIS FISCAUX QUI FOUTENT LE BORDEL DANS L'ECONOMIE MONDIAL. La Belgie, la Suisse, le Luxembourg, Monaco sont des timbres poste à l'échelle militaire. Une expédition punitive durerea moins de 48heures.
Réponse de le 08/09/2012 à 20:59 :
Beh voyons ! Ce ne sont pas les autres pays qui sont des paradis fiscaux, mais la France qui est un enfer fiscal. Mais ceci, un socialiste, par essence limité à son idéologie, ne saurait le comprendre.
Réponse de le 08/09/2012 à 21:21 :
Le Luxebourg n'est PLUS un paradis fiscal, il y a le secret bancaire oui, mais ce n'est pas un paradis fiscal! Sinon, comment fait t-il à faire partie de l'OCDE?!?
Réponse de le 08/09/2012 à 23:19 :
De toute façon, nous n'avons plus d'armée...
Réponse de le 09/09/2012 à 6:47 :
à l' heure de l' informatique , on peut gérer à distance un tas d' activité . Et leThalys , l' avion diminue considérablement es déplacements. L' actiité de LVMH se réalise plus à l' international que seulement en France . Et ne pas oublier qu' il emploie beaucoup en France alors que d' autres préfèrent les sciences humaines non ou peu créateur d' emploi.
a écrit le 08/09/2012 à 18:06 :
Pourquoi la Belgique attire les riches ? Parce que les pauvres ne peuvent pas y aller...
a écrit le 08/09/2012 à 17:51 :
L erreur est de penser que l exil fiscal concerne uniquement les riches ; si vous êtes propriétaire d un pavillon en banlieue , d un petit studio à la montagne vous serez vite concerné par l ISF ( et bien sur ne jamais se marier ) et surtout pour les PV ( résidences secondaires) . L isf , les plus value et cet impôt imbécile 75 % qui ne rapporte rien ont un effet psychologique désastreux sur l investissement . Je précise je paye pas encore l ISF .
Réponse de le 08/09/2012 à 18:22 :
Vous etes l'exemple de ces riches qui se sont enrichis endormant et qui pleurnichent tel des enfants en bas age. Les pauvres qui vivent avec 400 euros de misère par moi, ca vous est bien entendu indifférent ...
Réponse de le 08/09/2012 à 19:24 :
les pauvres n'ont qu'à se bouger au lieu de pleurnicher et de cracher sur la resussite des autres meme si s'enrichir sur l'immobilier n'est pas le plus glorieux...
Réponse de le 09/09/2012 à 1:40 :
a pognon en dormant.que l'on vive avec de l'immobilier ou autre,qu'est ce que cela peut vous faire.pour l'acheter,il a bien fallu travailler ou recevoir de l'argent de sa propre famille de quelqu'un qui a travaillé,le tout bien sur apres avoir payé l'impot sur le revenu ou des droit de successions à 30 ou 40 pour cent.il est quand meme plus glorieux de remplir les caisses de l'etat que de les vider et l'argent,on l'a pas volé.ce n'est certainement pas en spoliant les riches que l'on n'aidera les pauvres..un peu de respect dans les 2 sens ne ferait pas de mal a cette ambiance malsaine qui consiste à souvent montrer du doigt le riche comme si c'etait une maladie.
Réponse de le 09/09/2012 à 16:27 :
S'enrichir sur l'immobilier ? Aucun mal : vous bâtissez un oasis en pleine mer avec des villas dessus, vous convainquez des clients d'acheter les lots en vente et vous faites donc votre marge : ceci relève de l'activité commerciale.
Vous achetez / héritez d'un bien immobilier avant 2001 : vous attendez, +20% la première année, puis 19% la suivante et ainsi de suite, jusqu'à avoir 100% de hausse en moins de 10 ans, sans AUCUNE valeur ajoutée : cela revient au même que la spéculation sur les marchés de matières premières, c'est du poison économique. Alors quand on vient expliquer à un entrepreneur que son revenu du travail, issu de journées d'effort pour faire tourner la boutique, doit être taxé et que c'est normal, mais qu'il ne faut surtout pas toucher aux revenus de rentes que le patrimoine a pu engendrer sans aucun effort, alors oui, nous avons un gros problème, et il est mondial de plus. Les seuls revenus légitimes sont ceux issus du travail, que l'on soit entrepreneur ou salarié. Tous les revenus issus de l'héritage, de la rente de situation ou de la détention massive de capital (i.e. l'épargne) devraient eux être surtaxés, cela me paraitrait plus logique et plus sain. Nous étions sensés aller vers la méritocratie, après des siècles de classes/castes sociales, comme chemin de progrès. On a peur ?
Réponse de le 09/09/2012 à 16:53 :
Mais vous vivez sur quelle planète?
Aujourd'hui, en France, les revenus de l'épargne sont taxés entre 35% et 39.5%.
Auxquels on doit rajouter l'ISF entre .60 et 2%/an.
Sans compter l'inflation autour de 3%/an qui bouffe le capital.
Alors franchement, je ne vois pas où l'épargne est favorisée...
Mais l'argent des autres ça rend fou...
Réponse de le 09/09/2012 à 17:14 :
Marrant.... Quel est le plafond de l'ISF ? C'est comme les salaires : l'exonération jusqu'à 1,6 SMIC ne doit pas faire oublier que les salaires au-delà ne sont pas exonérés de charges patronales. Et l'inflation, c'est de la taxation ? Pouvez-vous m'indiquer quel loi ou décret en France exonère le travail de l'inflation, ou ne l'impose qu'au capital ? Et rassurez-vous, l'argent des autres ne rend pas fou. Je ne fais que constater qu'il y a manifestement trop de masse monétaire en circulation et de capitaux, et qu'il semble manquer d'entrepreneurs ou d'autres personnes capables de créer de la valeur ajoutée : en tant qu'entrepreneur, il n'est donc que cohérent que la taxation porte sur mon épargne que sur le revenu de mon travail. Et le jour où les choses s'inverseront, taxons le travail la valeur ajoutée à nouveau fortement et laissons les stocks de capitaux tranquilles ;-)
a écrit le 08/09/2012 à 16:41 :
La belgique attire les rentiers qui n'y produisent rien ou si peu si ce n'est une augmentation des prix en belgique. Le gouvernement belge est peut etre content A court terme ...mais les belges eux le sont moins ! Car les impots sur le revenu en belgique sont tres eleves.
a écrit le 08/09/2012 à 16:18 :
Point de salut en Europe donc...
Réponse de le 18/09/2012 à 0:27 :
Savez-vous que les suisses résidants en Suisse payent un impôt sur la fortune dÚs 80 000.- CHF pour un célibtaire ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :