ISF : les patrimoines supérieurs à 4 millions paieront 70% de la hausse

 |   |  487  mots
François Hollande avait annoncé pendant sa campagne qu'il rétablirait l'ancien barème d'ISFCopyright Reuters
François Hollande avait annoncé pendant sa campagne qu'il rétablirait l'ancien barème d'ISFCopyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
En l'absence de système de plafonnement, l'ISF rapportera près de 5 milliards d'euros à l'Etat, cette année. Un record. Les 30.000 foyers disposant de plus de quatre millions d'euros de patrimoine net paieront 70% de la hausse

C'est une année exceptionnelle pour l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF), qui devrait rapporter à l'Etat 4,761 milliards d'euros, selon le rapport de Christian Eckert (PS), nouveau rapporteur général du budget à l'Assemblée nationale, qui reprend les calculs de Bercy. Ce montant particulièrement élevé est lié à l'instauration d'une contribution dite exceptionnelle, qui revient à faire payer aux contribuables fortunés un ISF selon l'ancien barème, avant la forte baisse décidée en 2011 par Nicolas Sarkozy, et sans aucun système de plafonnement. Une première, à cet égard, depuis 1988, et l'institution du « plafonnement Rocard ».
Qui paiera cette hausse ? Les données contenues dans le rapport Eckert permettent de l'appréhender. Le nombre de contribuables assujettis cette année à l'ISF serait de 291.630. Soit beaucoup moins que les années précédentes, grâce au maintien de l'exonération pour tous les foyers de situant entre 800.000 et 1,3 million d'euros de patrimoine net de dettes : c'est la multiplication de foyers dans cette tranche qui, jusqu'en 2011, avait fait exploser, au-delà de 500.000, le nombre d'assujettis.

Le patrimoine median des "riches": 1,9 million d'euros
La moitié des contribuables soumis à l'ISF disposent d'un patrimoine inférieur à 1,9 million d'euros. Pour eux, la facture 2012 sera somme toute contenue. Bien sûr, la contribution va alourdir la note. Mais elle sera limitée en moyenne à 370 euros, pour les « pauvres » parmi les riches, à savoir les 10% les moins fortunés au sein des foyers payant l'ISF, qui disposent d'une fortune inférieure à 1,4 million. Au total, ceux-ci paieront 2.973 euros d'impôt sur la fortune (ISF 2012+contribution exceptionnelle).
A mesure que la richesse, augmente, cette contribution grimpe aussi, pour atteindre 2.006 euros en moyenne, s'agissant des contribuables proches du patrimoine médian (soit, donc, une fortune 1,9 million d'euros). La facture totale sera, pour cette catégorie, de 5.981 euros en moyenne.

Coup de massue pour les 10% les plus riches
En fait, le véritable coup de massue est destiné aux quelque 29.000 foyers appartenant aux 10% les plus riches, ceux qui déclarent un patrimoine supérieur à 4 millions d'euros. Pour eux, l'ISF devait se limiter à 39.295 euros (toujours en moyenne). Mais, avec une contribution exceptionnelle égale à 56.236 euros, ils vont voir leur facture globale plus que doubler. Au total, ils paieront en effet 95.531 euros.
Pour eux, l'absence de plafonnement, qui est, elle aussi exceptionnelle (un plafond sera rétabli pour 2013), a un effet massif. En effet, si le système du boulier fiscal avait joué, comme c'était le cas en 2011, ils auraient payé 74.512 euros. La disparition de tout plafond en 2012 fait donc grimper leur facture de 22%.
Au total, ces très riches paieront 1,64 milliard d'euros d'ISF en plus, par rapport à la législation en vigueur jusqu'à maintenant, et qui aurait sans doute été maintenue si Nicolas Sarkozy avait été réélu. Ils acquittent donc 70% de la hausse de l'ISF en 2012.
Par ailleurs, le collectif budgétaire alourdit les droits de succession et donation, en faisant passer l'abattement à 100.000 euros par part (contre 150.000 auparavant).

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2012 à 21:56 :
je viens d'écrire que nous devrions être tous égaux et avoir des revenus de 1 à 5 maximum, suis je censurée
a écrit le 09/10/2012 à 21:47 :
Moi qui vit avec 480e/mois ,j'ai du mal à comprendre comment des personnes peuvent être si riches, il devrait y avoir que 5 niveaux de revenu, pas plus.
a écrit le 08/09/2012 à 21:10 :
Ces recettes "jack pot" ont une probabilité de retour à peu près égale à celle de gagner plusieurs années de suite à l'?million !
a écrit le 01/09/2012 à 1:22 :
L'ISF n'est pas un impôt : c'est une spoliation arbitraire.
a écrit le 01/09/2012 à 0:26 :
c'est faux de dire que pour le petit riche a 1,9 millions ,l'isf sera contenue cette année.et que faites vous pour quelqu'un comme moi qui va passer de 0 euros avec le plafonnement de l'isf à 85 pour cent des revenus,à peut etre 5 ou 7000 euros.pourtant ,je ne gagne pas 4000 euros/mois.merci !! Messieurs sarkosy et hollande qui avaient supprimé le plafonnement pour cette année.quand à faire ,il vaut mieux diminuer l'isf pour les plus fortunés,en ce qui concerne le premier et pour le second ,spolier les riches contribuables.
a écrit le 19/07/2012 à 23:23 :
Le pillage et la spoliation des biens juifs a permis au Reich de garantir à la population civile un niveau de vie élevé pour les allemands .. Ensuite ce fut l'étoile jaune pour les différenciers,pourquoi Hitler a choisi les Juifs? à votre avis ? ils avaient juste plus d'argent que les autres , peut être qu'un jour notre nouveau gouvernement obligera les personnes riches à porter un signe distinctif sur leurs vetements. Rappelez vous notre nouveau président n'aime pas les riches, sincèrement , je ne vois pas beaucoup de différence entre le national socialisme des années 40 et le socialisme actuel .. Bientot les gens iront tabasser les riches , mettre des croix sur leurs magasins, car ce que fait le gouvernement c'est juste stimagtiser les riches en faire les fautifs pour masquer leur incompétence .. Ne croyez vous pas qu'il serait préférable d'avoir un homme comme bernard Arnault à la tête du pays pour redresser les finances publiques, plutot que des politiques qui ne connaissent rien à la gestion, à la finance ..???
Un homme qui ne paye pas l'ISF qui n'est pas riche mais pas jaloux non plus ...
Réponse de le 09/09/2012 à 11:58 :
Tout le contraire de l'ancien gouvernement qui lui, bien entendu, ne stigmatisait personne...
a écrit le 18/07/2012 à 9:38 :
impot injuste pa excellence, avec des bases folles : residence principale taxée, mais pas les o.d'art, pas les biens professionnels, permettant à certain d'amasser hors ISF un patrimoine considérable, ne donnant qu'un abattement à un couple, identique à celui d'un celibataire etc....l'ISF repond bien à l'idéologie dominante aujourd'hui : je n'ai pas été capable de me lever tot pour travailler, j'ai bouffé tout ce que j'ai gagné, je suis un jaloux et un hypocrite et je suis pour l'isf.
a écrit le 17/07/2012 à 16:04 :
Etrange, cette façon de démarrer la taxation à 800000, mais de dispenser ceux qui se situent entre 800000et 1300000 de cet impôt. Il est intéressant de consulter le patrimoine de nos dirigeants (publié dans l'Express), ceci expliquerait-il cela?. Si cet ISF doit exister (il faut bien éponger la dette), pourquoi ne pas avoir un barême progressif du même type que l'impôt sur le revenu, ce serait tout de même beaucoup plus juste.
Réponse de le 17/07/2012 à 20:24 :
Tout à fait d'accord. Voir mon mail ci-dessous
Réponse de le 18/07/2012 à 11:56 :
Tout à fait d'accord avec Nimbus et APB
a écrit le 17/07/2012 à 11:31 :
ISF empêche l'immobilier d'augmenter encore plus, bonne raison pour le supprimer.
a écrit le 17/07/2012 à 11:12 :
Bonjour,

J?ai économisé toute ma vie pour acheter ma résidence principale.

J?ai payé des taxes lors de son acquisition. Je paye, les travaux de grosses réparations, les frais de ravalement et, tous les ans, les impôts fonciers y afférents.

Je suis, en outre, assujetti à l?ISF compte tenu de la possession d?une résidence principale à Paris.

Tout cela est payé uniquement par le montant de ma retraite de cadre moyen de la fonction publique.

Mon voisin est logé en HLM. IL est exonéré de toutes les dépenses citées ci-dessus.

Il paye son ISF avec les revenus du placement des sommes qu?il n?a pas consacrées à l?acqusisition de sa résidence principale et aux dépenses pré-citées.

J?ai eu un comportement citoyen en faisant l?effort de me loger par mes propres moyens
Ne serait-il pas juste que la résidence principale soit exonérée de l?ISF?

A défaut, ne pourrait-on envisager de moduler l?ISF comme c?est le cas pour l?impôt sur le revenu?
a écrit le 17/07/2012 à 10:12 :
vos calculs sont intéressants mais d'abord ou voyez vous qu'un smicard, meme célibataire paye des impôts?
quand bien même : si le smicard donnait 10% de ce qu'il gagnait il payerait 1200 euros par an d'impôts.
quand bien même : si le patron de michelin payait 10% il donnerait 450 000 euros.

avec quels impôts payez vous les rsa , sécus et allocations diverses ?
lequel à votre avis rend le plus service à votre france ?
si le smicard, émigre, on s'en moque...

un proverbe chinois dit : "quand les riches maigrissent, les pauvres meurent".
mais quand les riches s'en vont, ça fait pareil !
a écrit le 17/07/2012 à 9:28 :
Il suffit d'être propriétaire de sa résidence principale et de sa maison de campagne pour être concerné par cette odieuse ISF, combien d'ouvriers ayant épargné et bâti se trouvent dans la situation de payer l'ISF, c'est tragique.
Réponse de le 17/07/2012 à 9:57 :
Combien de jeunes cadres sups travaillant en région parisienne n'ont ni l'un ni l'autre parce que les prix ont atteint des niveaux absurdes, décorellés des revenus du travail? ils paient par leurs cotisations les retraites de ces mêmes propriétaires qui ont eu accès à tout : la croissance, le plein emploi, l'immobilier pas cher, les retraires généreuses (alors que cela n'existera plus pour ces mêmes contribuables dans 20 ou 30 ans)...
Il faudrait juste arrêter un peu de se plaindre :-)
Et rester cool; on va devoir tous payer et contribuer au remboursement de cette dette qui est la nôtre.
Réponse de le 17/07/2012 à 10:06 :
tu disais la derniere fois, que ce n'etaient pas les ouvriers qui acheteraient ou qui investiraient, car c'etait une race de pauvre... bah alors cavaliere , petits problemes neurologiques???? on est plus mechant avec les ouvriers???
Réponse de le 17/07/2012 à 11:29 :
bien il fallait naître avant, t'en fais pas le jackpot de l'héritage va arriver ou demande à tes grands parents de t'aider.
Réponse de le 17/07/2012 à 12:35 :
Mon troll : comme beaucoup de nos contemporains, vous hériterez à 65 voire 70 ans.
Je vous souhaite bonne patience !
Réponse de le 17/07/2012 à 13:41 :
A @quadra : merci de ton conseil mais mes grands-parents sont tous décédés avant ma naissance, donc zéro héritage en vue, je regarde de l'avant et ne compte que sur mon salaire pour m'en sortir et ça me paraît assez saint
Un pays qui ne vit que sur la transmission des héritages est tourné vers le passé et pas motivé à innover. C'est la mort annoncée.
a écrit le 17/07/2012 à 7:47 :
Notre cher président (qui est à titre personnel en dessous du barème de l'ISF) a t'il bien pensé a additionner ses bien avec ceux de sa compagne comme cela est prévu par le fisc pour les couples vivant maritalement (et cela depuis 5 ans)?

Un président exemplaire doit certainement respecter la loi et être particulièrement heureux de participer à l'effort national....
Réponse de le 17/07/2012 à 10:47 :
Tout à fait d'accord avec Equité
a écrit le 17/07/2012 à 6:16 :
France, championne du Monde de la jalousie et de l'hypocrisie. Les jeunes ont tout intérêt à créer des richesses et des emplois ailleurs puisque la réussite en France est prohibée tellement elle est jalousée et en plus sévèrement punie par l'ISF unique au Monde. Encore quelques années pour devenir une Corée du Nord bis. Que du bonheur !
a écrit le 17/07/2012 à 1:00 :
Ce genre de mesures, et, pire encore, les commentaires que l'on peut lire sous cet article, représentent tout ce qui va mal dans notre "cher pays"...
Le rejet du succès et de la réussite, le rejet de l'ambition... Les Français ont un gros problème par rapport à l'argent...
On estime à environ 15.000 le nombre de ménages qui ont quitté la France ou vont le faire en raison des mesures fiscales "anti-riches"... Il ne restera donc plus beaucoup des "29.000 foyers appartenant aux 10% les plus riches" mentionnés dans l'article ci-dessous... Et quand ceux-ci ne seront plus là pour payer, vous croyez que ce sera à qui de combler les déficits publics ??????? Je vous aide un peu : à ceux qui n'auront pas les moyens de s'expatrier... Alors vous devriez plutôt les remercier et les supplier de rester ces "riches" dont vous faites le procès bien facilement ;).
Réponse de le 17/07/2012 à 9:55 :
Précisez moi unechose : combien de ces riches sont des entrepreneurs, combien des héritiers, un rappel la question ne se pose pas aux Etats Unis où l'héritage n'est pas un droit exclusif et cela se traduit par des droits de succession élevés......
a écrit le 16/07/2012 à 21:34 :
Le socialisme à la française est un transfert de richesses horizontal (des actifs vers les moins actifs), et non pas vertical (des riches vers les pauvres) comme on veut le faire croire aux Français les plus benets bernés par des accents de "justice".
Réponse de le 17/07/2012 à 8:39 :
Sarkozy le socialiste honteux a fait de même : taxer de manière croissante les actifs et les entreprises et relativement épargner ses électeurs rentiers et âgés.
Calcul électoral suicidaire à terme car les jeunes talents quitteront de plus en plus le pays : resteront les chômeurs, les sous qualifiés, les vieux et... Les bons bourricots qui payent, comme vous et moi, mais avec un rendement décroissant ...
Réponse de le 17/07/2012 à 10:00 :
complètement d'accord avec Villeroy
+1
a écrit le 16/07/2012 à 20:59 :
Pauvre France...Pauvres Français..
Réponse de le 16/07/2012 à 22:29 :
Bah, la France existe de moins en moins...
a écrit le 16/07/2012 à 20:29 :
C'est un effort juste et il n'y a là que justice, le mot JUSTICE est prononcé à longueur de propos et de discours par la gauche, comme le fut en son temps le mot solidarité par Mitterrand et sa clique, à tel point qu'on est passé de la solidarité à un parasitisme social dont la France est malade. Le mot justice sera, lui aussi, tellement galvaudé qu'il cachera la plus vile des injustices, les Français sont vraiment des veaux ( + des ânes )
Réponse de le 16/07/2012 à 21:01 :
Par parasitisme social,vous voulez parler des niches fiscales qui profitent aux riches,la loi cope qui permet aux grandes boites de ne quasiment pas payer d'impots en france? Les avantages divers et variees que se votent les parlementaires pour eux memes? L'evasion fiscale? L'emploi de mains d'oeuvre non declare et exploite? Le fait qu'un smicard paye,proportionnelement,plus d'impots qu'un riche? Effectivement il ya du boulot pour remettre le sens du mot justice au premier plan
Réponse de le 16/07/2012 à 21:38 :
Vous n'allez pas assez loin. Confisquons tout leur fric et patrimoine et donnons les aux pauvres comme vous. Ceci n'est que justice, non ? En attendant, a-ton vu un socialiste intelligent en matière économique ? Personnellement, je n'en connais aucun, si ce n'est pour nous mener à une ruine certaine !
Réponse de le 17/07/2012 à 0:48 :
A mon sens il existe un socialiste qui est un excellent économiste : DSK... Malheureusement pour lui (et pour nous d'une certaine manière), ce n'est pas demain la veille qu'on ira le consulter pour des conseils économiques (ou quels qu'ils soient d'ailleurs).
a écrit le 16/07/2012 à 20:29 :
y fo ke les riche y paye les impo pour payer la construction des hache el éme
a écrit le 16/07/2012 à 20:13 :
On devrait instaurer des peines de prisons pour ces riches qui fuient la France afin de se soustraire à leurs obligations fiscales; c'est de la trahison
Réponse de le 16/07/2012 à 21:06 :
Non, c'est de la survie !
Réponse de le 16/07/2012 à 21:11 :
Plutôt décerner une médaille pour le courage de vouloir continuer à investir, à créer, à soutenir l 'industrie, et cela la ou cela reste faisable.
Réponse de le 16/07/2012 à 21:24 :
Mais bien sur Robert...et pourquoi pas la guillotine ? Le jour ou les Français comprendront qu'il n'y a pas d'exception Française, le jour les gouvernements (de droite comme de gauche) auront compris que leur rôle est de créer un environnement favorable aux entreprises car elles sont les seules à pouvoir créer richesse et emplois, le jour ou la fiscalité sera lisible et non plus imprévisible...alors ce jour la mon cher Robert, les entrepreneurs dont je fais partie reviendront installer leurs entreprises en France. Mais d'ici là, bon courage mon cher Robert... une dernière chose : au vue de la surpopulation carcérale actuelle, vous pouvez toujours construire des prisons pour emprisonner les traitres de mon espèces, c'est surement bon pour stimuler l'économie. J'en tremble d'avance.
Réponse de le 16/07/2012 à 21:57 :
Encore un qui a oublier les leçon de l'histoire
Penses au russes mais surtout au khmer rouge
Comme il est impossible de tout donner à tous, à quand ton tour?
a écrit le 16/07/2012 à 19:57 :
et le rétroactivité du bulletin de vote, ça serait bien pour tous les kokus
a écrit le 16/07/2012 à 19:54 :
attention au retour de bâton
a écrit le 16/07/2012 à 19:48 :
Mais pourquoi restent-ils encore en France ? J'avoue que je ne saisis pas ...
Réponse de le 16/07/2012 à 19:55 :
Ils partent! Mais reconnaissez que c'est une décision difficile à prendre! Mais puisque la France les chasse, ne veut plus d'eux....
a écrit le 16/07/2012 à 19:44 :
Le journal économique"La tribune de Genève" titre sur l'incroyable expatriation des français suite aux mesures fiscales Hollande. La France s'appauvrit a grande vitesse car ils ne reviendront JAMAIS. On estime à 400 milliards la perte pour le pays! Et on continue, mieux, on augmente! Nos dirigeants devraient passer devant la Cour de justice de la république pour crime contre le pays. Enfin la France sera le tiers monde de l'Europe , l'industrie sera sabordée et toute la richesse du pays sera partie. Merci a nos dirigeants qui, eux, s'enrichissent sur nos décombres. Voilà ou nous allons!
a écrit le 16/07/2012 à 18:42 :
le riche est muiltiformes ! 1.9 millions pour le patrimoine, et 4000 euros par mois de revenu pour un couple avec deux enfants! vive les impots ' sur les riches', c'est a dire ' sur les autres'; un bon impot est 'juste, social, solidaire et citoyen', s'il est 'juste paye par les autres' !!!!! on connait la rengaine!
a écrit le 16/07/2012 à 18:25 :
c'est pas "un peu" anticonstitutionnel de modifier rétroactivement un impot déja déclaré sur une assiette 2012 ? depuis quand on peut faire ca ? c'est nouveau ou bien c'est encore un coup de force du gouvernement qui fait passer un texte anticonstitutionnel en attendant que quelqu'un l'attaque ? S'il y a des avocats fiscalistes sur ce forum, je suis intéressée par leur analyse :-)
Réponse de le 16/07/2012 à 18:43 :
la non retroactivite des lois n'est mlaheureusement pas inscrite dans la constitution, meme si d'ordre general, seule la retroactivite in nitius s'applique
Réponse de le 16/07/2012 à 19:04 :
Les impôts ne sont pas considérés comme une peine... A bien écouter les justifications idéologiques de ces impôts, c'est pourtant bien de cela qu'il s'agit.
a écrit le 16/07/2012 à 18:06 :
Moins de 100000 euros,pour des personnes ayant un patrimoine superieur a 4 millions d'euros et ceci n'est que leur patrimoine....On, aimerait tous pouvoir payer autant d'impots.En plus comme c'est un impôt, c'est le quotient familial qui est imposé, donc avec une femme et 2 enfants (3 parts), il faudra qu'il ait gagné 3 millions !(pour la taxation des revenus audessus de 1 millions)
Et un smicard paye toujours proportionnelement plus d'impots qu'un riche
Réponse de le 16/07/2012 à 18:38 :
pour info un Smicard c'est 248 euro d'impôt soit 1.5% de son revenu, donc une nouvelle fois vous démontrez vos limites; faites ce que vous savez faire au lieu d'affirmer des âneries. Quant au QF .......... je vais cesser de vous parler je risquerais de vous instruire (Audiard)
Réponse de le 16/07/2012 à 19:02 :
Faisons un calcul simple:
Supposons qu'un smicard paye 1 ? quand le plus riche paye 59 ?.
Le smic est de 1 096,94 ?/mois. Son 1 ? d'impôt représente donc 1/1000ème de son salaire mensuel.
Le salaire de M. Rollier, patron de Michelin est de 4 500 000 ? en 2010 (je ne fais pas d'erreur sur les 0) ! Soit 375 000 ?/mois (si c'est possible). Ses 59 ? d'impôts ne représentent alors qu'1/10000 de son salaire mensuel.

Conclusion : par rapport à son revenu, le smicard paye 10 fois plus d'impôts que le riche !
Réponse de le 16/07/2012 à 19:07 :
Vous n'etes pas sans savoir que l'on peut reduire son impot avec le quotient familial

Cordialement
Réponse de le 16/07/2012 à 20:53 :
j'ai pas tout compris !! l'IR tranche maxi 40% (à l'époque) = 40% d'imposition, le smicard = 1.5% donc proportionnellement il n'y a pas photo, me trompé-je? le QF est limitée par 1/2 part à 2336 euro (de mémoire) donc que vous gagniez 10 000 euro/mois ou 100 000 euro /mois, le QF a le même effet. Cordialement également.
Réponse de le 16/07/2012 à 20:57 :
Vous ne semblez rien comprendre au sujet sur lequel vous vous exprimez si abondamment...
1/ Le Quotient Familial ne s'applique absolument pas en matière d'ISF !!!
2/ Il est absolument faux de dire qu'un "smicard" paye proportionnellement plus qu'un "riche", puisque justement l'impôt est progressif...
3/ S'agissant de votre "calcul simple", il est encore une fois totalement erroné puisque vos chiffres sortent de nulle part... Où avez vu qu'une personne qui gagne 4.500.000 ? paierait seulement 59 fois l'impôt du smicard ??? Cette personne (si on part du principe que ses revenus sont des salaires pour simplifier) paierait 1.800.000 ? contre 250 ? pour le smicard... le rapport n'est pas de 1 à 59, mais plutôt de 1 à 7200... Vous avez donc 40% d'imposition du côté de votre "riche", et moins de 2% pour votre "smicard"... Donc le riche paie 20 fois plus...

Vous serez bien aimable de vous instruire sur le sujet la prochaine fois ;)
Réponse de le 16/07/2012 à 21:07 :
C vrai que bettencourt n'a pas fait scandale en ne payant quasiment pas d'impots il ya 2 ans....Ne faites donc pas le naif,vous oubliez tout les abattements et niches fiscales qui permettent a ces nantis de payer proportionnelement moins d'impots qu'un smicard.De plus je vous offre un ex sur un plateau d'argent.Allez c reparti:Supposons qu'un smicard paye 1 e quand le plus riche paye 59 e(d'impots). Le smic est de 1 096,94 e/mois. Son 1 e d'impôt représente donc 1/1000ème de son salaire mensuel. Le salaire de M. Rollier, patron de Michelin est de 4 500 000 e en 2010 (je ne fais pas d'erreur sur les 0) ! Soit 375 000 e/mois (si c'est possible). Ses 59 e d'impôts ne représentent alors qu'1/10000 de son salaire mensuel. Conclusion : par rapport à son revenu, le smicard paye 10 fois plus d'impôts que le riche !
Réponse de le 16/07/2012 à 21:56 :
@Nxo: Le fait que l'impot soit progressif,ne signifie en rien qu'un riche paye plus d'impots qu'un smicard,car comme vous le savez un riche gagne 10 a 300 fois plus qu'un smicard,alors que l'impots n'augmente pas de 300% si quelqu'un gagne 300 fois de plus que le salaire de base....
Réponse de le 17/07/2012 à 0:24 :
Mon pauvre rb, votre calcul à 59 euros ne vaut pas plus. Supposons qu'un smicard paie 1 euro d?impôts et qu'un riche paie 95000 euros d?impôts, Le smicard gagne 1100 par mois et le riche 15000,... vous pouvez émettre toutes les hypothèses que vous voulez, votre raisonnement est complètement faux, on dirait un raisonnement de ministre socialiste !
Réponse de le 17/07/2012 à 0:45 :
@rb : Pourquoi ai-je cru que mon effort pour vous instruire un peu serait récompensé ?!? Mes espoirs étaient vains..... Je suis un grand utopiste :)

Enfin, en tout cas j'ai bien compris votre manière de penser, et, au risque de vous décevoir, je suis dans le regret de vous informer qu'en rendant les riches moins riches, vous ne serez pas vous même moins pauvre... Bon courage !
Réponse de le 21/07/2012 à 11:47 :
rb n'a pas compris comment on calcule les impots
Réponse de le 10/08/2012 à 14:57 :
Afin d'apporter une maigre contribution à cette discussion, je tiens à remercier toutes les électeurs qui ont élus Flamby à la tête de l'état Français!.
En effet, payer un peu plus d'impôts pour ma part n'est pas dramatique (il en reste encore), d'autant que les amateurs de démagogie comme RB, vont très vite déchanter!
Dans les mois et les années qui viennent, la classe moyenne qui a élu Francois Hollande, va payer lourdement par des taxes de plus en plus confiscatoires (augmentation de TVA, CSG), l'assistanat permanent des Français et l'aveuglement idéologique du plus grand nombre.
Tout ceci sans compter sur une inflation inévitable, créée par la monétisation de nos dettes, qui viendra miner les dernières économies des plus courageux.
Bref, rien que de belles perspectives!
Pendant ce temps, ceux à qui tout est reproché (dont je suis), partiront couler des jours heureux à l'étranger en regardant sombrer notre beau pays d'assistés, peuplé de profs, de postiers, de fonctionnaires en tous genres et autre créateur de richesse... (je me marre d'avance).
Ah! j'allais oublier! Quand nous (vous) aurez touché le fond et que le socialisme sera définitivement écarté du pouvoir en France par les ravages économiques qu'il aura causé, que de superbes opportunités de rachats de biens ou de sociétés se présenteront pour une bouchée de pain, nous seront ravis de participer à la reconstruction.
Bien à vous.

a écrit le 16/07/2012 à 18:02 :
cette génération de papyboomers, celle là meme qui pour la première fois de l'histoire se sera sans srupules débarrassée de ses propres parents en les envoyant en maison de retraite, aura réussi le tour de force de ruiner l'avenir de ses enfants et petits enfants en leur laissant toutes dettes publiques tant qu'on ne touche pas à ses privilèges payés par la communauté (chambre de bonnes louées 500 euros, défiscs, retraite de pacha, 10% d'abbatement pour frais proffessionels, coisières costas, thalassos payées par la sécu, preé-retraite etc...).....clap clap clap , vive la solidarité intergénérationnelle à sens unique (le leur!)
Réponse de le 16/07/2012 à 19:14 :
Toujours le même copier coller vous en avez pas marre@68
a écrit le 16/07/2012 à 17:51 :
L'usage de boucs émissaires (riches, immigrés, banquiers, rentiers, etc.) est le moyen habituel pour voiler les véritables intentions qui sont de taxer à mort les classes moyennes productives et de les épuiser de réglementations, sans parler de l'utilisation de la scandaleuse rétroactivité fiscale. La caste étatiste omnipotente mais impotente, ainsi que ses obligés, feront tout pour ne rien céder de leurs rentes sociales ou de leurs privilèges. Ils préfèrent ruiner leurs pays plutôt que de céder la moindre parcelle des richesses spoliées, comme on peut le constater en France, en Espagne ou en Grèce notamment. Ils sont la crise.
a écrit le 16/07/2012 à 17:19 :
C GALA CET ARTICLE QUI DIT SOIT N'IMPORTE QUOI SOIT NE VEUT RIEN DIRE
a écrit le 16/07/2012 à 17:09 :
En effet il y a bien une erreur. L'abattement me semble être de 100.000? par parent et par enfant avec un délai de reconstitution de 15 ans (auparavant 10 ans).
a écrit le 16/07/2012 à 16:47 :
On fait quoi, on sort les mouchoirs? Quant à l'abattement qui passe de 150000? à 10 000?, il me semble qu'il manque un zéro (100 000?). Ce n'est d'ailleurs pas la meilleure mesure de ce gouvernement, et certainement celle que lui reprochera un jour son électorat...Mais il faut bien être solidaire avec les riches, alors payons.
Réponse de le 16/07/2012 à 17:07 :
connaissez vous le pasteur niemoller allemagne, entre 2 guerres) ?

En réfléchissant un peu, vous arreterez de sortir vos diatribes anti riches qui ne sont que de la jalousie absurde et anti républicaine ...
Réponse de le 16/07/2012 à 18:46 :
john, on n'en n'est pas la ( enfin... pas encore); la ou ca devient drole, c'est que le francais a de l'humour britannique au second degre aussi! c'est en general le premier a se plaindre du fait que ce qu'il a seme... pousse! ou que... quand il crache en l'air..... hey chap, take it easy ;-)
a écrit le 16/07/2012 à 16:45 :
10.000 euros par part (contre 150.000 auparavant). ?
a écrit le 16/07/2012 à 16:45 :
Si j'étais un de ces 30 000 foyers littéralement matraqué dans le dos, je mettrais les voiles quoiqu'il m'en coûte, ne serait-ce que pour le principe...
Réponse de le 16/07/2012 à 17:08 :
+1
tout à fait d'accord, pour des principes humanists, républicains, démocratiques, il est normal de partir, la France devient une dictature socialiste ...
Réponse de le 16/07/2012 à 17:10 :
mais c'est ce qu'ils font ou ont déjà fait. Faut être @normal pour ne pas le comprendre.
Réponse de le 16/07/2012 à 19:51 :
Et ils ont parfaitement raison. Ils sont lucides sur leur avenir et l'avenir du pays. Si l'on veut vivre , investir, créer, enrichir le pays, alors la seule solution est de partir. D'autres pays sont eux heureux de s'enrichir.
a écrit le 16/07/2012 à 16:43 :
Normal , en, temps de crise les riches doivent un peut contribuer à aider tout le monde, c'est tout a fait normal,
merci à Mr Hollande, je suis fier de notre nouveau président, ENFIN!!!
Réponse de le 16/07/2012 à 17:08 :
le problème, c'est qu'ils sont quasiment les seuls à contribuer, et ceci, même quand il n'y a pas la crise ...
Réponse de le 16/07/2012 à 19:51 :
Et que, découragés, ils s'en vont...
a écrit le 16/07/2012 à 16:39 :
La décision «d'un nombre important de familles françaises fortunées de quitter le pays à cause des initiatives annoncées par le nouveau gouvernement» explique la bonne activité du marché immobilier supérieur à 5 millions d'euros ( 6 millions de francs), affirme lundi Sotheby's International Realty France. besoin d'autres commentaires ? pour explications demandez au père Duflou, président de la république Française
Réponse de le 16/07/2012 à 19:52 :
Non! Qui se dit président!
Réponse de le 17/07/2012 à 6:38 :
Le gouvernement ce trompe de cible, ce ne sont pas les riches à faire payer avec des impôts injustes qui auras des conséquence désastreuse pour l'investissement en France mais ce que le gouvernement ne veut pas faire c'est de changé
la loi Pompidou-Giscard d'Estaing du 3 janvier 1973, la Banque de France a abandonné son rôle de service public. Pompidou, ancien Directeur Général de la Banque Rotschild, a retiré à la France son pouvoir régalien de battre monnaie.
Article 25 : « Le Trésor public ne peut plus présenter de ses propres effets à l'escompte de la Banque de France. ».
Désormais, le Trésor Public ne peut plus emprunter directement à la Banque de France à un taux d?intérêt faible ou nul. Résultat: La mainmise des banques dans le financement des états.
Sans cette loi qui est la vrais escroquerie des Français riches est pauvres tous confondus, il n'y aurais pas 1600 milliards de dette mais seulement 400 milliards ce qui serait bien plus gérables par l?État.
Le nouveaux gouvernement comme le précédent ce gardera bien de ne pas la toucher, soyer rassurer, a vous de trouvé la réponse.
Réponse de le 21/07/2012 à 11:52 :
le vrai coupable de la dette actuelle est giscard d'estaing avec sa loi de 1973
c'est cette loi qu'il faut supprimer pour rétablir l'indépendance financière de la France

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :