10,5% : le taux de chômage en 2013 selon COE-Rexecode

 |   |  215  mots
Copyright Reuters

Selon les dernières estimations de l'institut COE-Rexecode, dévoilée ce jeudi, le taux de chômage en métropole atteindrait 10% de la population active en 2012 avant de grimper à 10,5% l'année prochaine. En cause ? La croissance en berne. Selon l'institut, le PIB ne progresserait que de 0,2% l'année prochaine après avoir stagné en 2012. Ces prévisions détonnent. Le gouvernement table pour sa part sur une croissance de l'activité de 0,3% cette année et de 0,8% l'an prochain. Si cette anticipation devait être juste, il faudrait que le gouvernement trouve 6 milliards d'euros supplémentaires pour atteindre son objectif de réduction du déficit public à 3% du PIB.

L'investissement est en panne

Michel Didier, le président de COE Rexecode enfonce le clou lorsqu'il indique que cette prévision de croissance était le résultat d'un scénario central. "Il n'est pas exclu que l'activité recule l'an prochain", assène-t-il. Peut-elle progresser à un rythme plus soutenu ? "Rien n'est exclu mais cette hypothèse est assez peu probable. Après avoir accéléré au premier semestre, l'investissement des entreprises est en panne, affecté par un ralentissement de la demande interne. Actuellement, nous ne percevons aucun signe de redémarrage d'un des moteurs de l'économie", poursuit Denis Ferrand, le directeur général de COE-Rexecode.

 

 

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/09/2012 à 16:34 :
Aujourd hui pourquoi créer une entreprise et embaucher du personnel en France? Pour être riche? Non merci!
a écrit le 20/09/2012 à 14:02 :
Nous retraités nous pourrons continuer à nous prélasser et à profiter. No stress.
a écrit le 20/09/2012 à 12:39 :
Petite question à la communauté: j'ai des amis ingénieurs qui n'ont jamais travaillé. Nous avons de nombreux diplômés qui ne peuvent travailler. Alors quel est le tyran qui donne des ordres pour qu'ils ne puissent avoir de vie une fois les études passées et ce jusqu'à la tombe? Tout ça parce qu'un bureaucrate l'a décidé?
Réponse de le 20/09/2012 à 13:13 :
S'ils sont ingés en informatique et qu'ils ne trouvent pas de taf, c'est qu'ils ne sont pas bons ! Ça manque de bras partout et les boîtes prennent des roumains !
Réponse de le 20/09/2012 à 13:20 :
Tout cela parce que tout est beaucoup trop compliqué dans ce pays et que au lieu de simplifier on complexifie d'avantage le systeme pensant que cela va resorber l'abcés... Ce qui est une utopie... De toute facon, tans que nous aurons des politicient au lieu de gens capable et qui savent nous n'avancerons pas.... Mettez donc des gens capable en place et nous avancerons. Regardez l'espagne ou l'italie la vitesse a laquelle il se redressent... Juste parce qu'ils ont des gens competants au pouvoir, des gens que ne savent pas que parler.... et surtout qui savent compter...
Réponse de le 21/09/2012 à 13:02 :
@M92 : heu ... pour l'Espagne et l'Italie, je demande à voir les résultats des mesures prises, parce que je suis un peu sceptique sur la vitesse de leur redressement. Et rendez-vous dans 6 mois pour un bilan d'évolution.
a écrit le 20/09/2012 à 11:53 :
on est mal

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :