TVA dans la restauration : un retour au taux de 19,6% est envisageable

Le gouvernement hésite à relever le taux actuellement fixé à 7%. Les restaurateurs ont-ils tenu leurs engagements, notamment en matière d'emplois. En dépit de leurs déclarations et de leur sérénité affichée, ce ne serait pas si évident.
Copyright Reuters

La TVA à 7% dans la restauration sera-t-elle maintenue ? Les restaurateurs ont l'air serein. Le SNRTC, l'UMIH et la plupart des syndicats professionnels sont prêts à démontrer que le contrat d'avenir signé en 2009 avec l'Etat a été rempli en matière de créations d'emplois. Selon leurs calculs, ils auraient créé près de 60.000 emplois entre juillet 2009 et juillet 2011, un chiffre relativement proche de l'objectif de 70.000 fixé en 2009. Ces objectifs de créations de postes se décomposaient ainsi : 20.000 emplois pérennes par an, et 20.000 en alternance, via l'apprentissage ou les contrats de professionnalisation. A ces 40.000 nouveaux postes devaient s'ajouter les 15.000 postes générés chaque année « naturellement » par la filière.

Pour justifier cet écart, qu'ils minimisent, les restaurateurs invoquent la crise, rappelant qu'une une clause sur ce point avait été insérée dans l'accord signée en 2009. Celle-ci indiquait que les objectifs pouvaient être «pondérés en fonction de la conjoncture économique».

Un effort jugé insuffisant

Le compte y est ? Pour Thomas Thévenoud, le député socialiste de Saône et Loire, qui présentera son rapport d'évaluation sur cette mesure le 31 octobre à la commission des Finances de l'Assemblée nationale, ce n'est pas le cas. « Les restaurateurs ont fait un effort. Mais il est réellement insuffisant. A cause de la crise, de la baisse de la consommation probablement, ils n'ont créé que 5.000 emplois supplémentaires par rapport aux 15.000 naturellement générés par l'activité du secteur », explique-t-il à La Tribune. Quant aux autres objectifs, en matière de prix et d'investissement, ils n'ont pas non plus été tenus. « Il n'y a pas eu de baisse des prix significatives et les investissements, par nature difficilement mesurables, n'ont pas eu lieu. Où sont passés les milliards dépensés par le gouvernement ? », s'interroge le député. En octobre 2010, un rapport du Conseil des prélèvements obligatoires avait précisé que la baisse de la TVA dans la restauration n'avait « pas fait baisser le poids des infractions au code du travail ».

La majorité semble remontée

Une chose est sûre, la nouvelle majorité est remontée. Et depuis longtemps. Elle s'était particulièrement déchaînée contre cette mesure pendant le quinquennat précédent, répétant que celle-ci ne répondait qu'à une volonté de clientélisme électoral de la part de Nicolas Sarkozy. Pour mémoire, la TVA dans la restauration a été abaissée de 19,6% à 5,5% le 1er juillet 2009. Nicolas Sarkozy tenait alors une promesse formulée par son prédécesseur à l'Elysée, Jacques Chirac. Son taux a été relevé à 7% le 1er janvier 2012.

Dans un entretien accordé ce mardi aux Echos, Sylvia Pinel, la ministre du Commerce, a précisé que « si les objectifs n'ont pas été respectés [par les professionnels], la question d'un relèvement du taux de TVA se posera ». Mi-juillet, Christian Eckert, le député socialiste Meurthe-et-Moselle, rapporteur général du Budget, avait fait une sortie remarquée, plaidant pour la suppression de la TVA réduite dans la restauration, estimant qu'elle n'avait « pas fait preuve de son efficacité ».

Un coût net de 2,6 milliards d'euros par an

Car le coût net de cette mesure irrite, surtout en cette période de rigueur budgétaire. Il s'élèverait à 3,2 milliards d'euros par an, auxquels il faut retrancher 600 millions d'euros d'allégements de charges qui étaient consentis entre 2004 et 2009. « Si l'on compare ce coût au nombre d'emplois créé, un emploi dans la restauration coûte 60.000 euros. C'est plus qu'un contrat d'avenir, plus qu'un contrat aidé, plus qu'un emploi dans la fonction publique. Le salaire chargé d'une infirmière dans un hôpital public ne dépasse pas 45.000 euros », compare Thomas Thévenoud.

Si elle était décidée par l'exécutif, comment s'orchestrerait cette hausse de la TVA ? Sachant que Bruxelles ne permet pas l'instauration d'un nouveau taux réduit, l'un des deux taux actuellement en vigueur - 5,5% et 7% - disparaîtrait. Si un nouveau taux intermédiaire est fixé à 10% ou 12%, les secteurs également concernés par ce taux verraient leur fiscalité augmenter mécaniquement. Ce serait le cas du bâtiment, des transports publics et des services à la personne. C'est la raison pour laquelle un retour à 19,6% de la TVA dans la restauration n'est pas une hypothèse si absurde. « C'est le pêché originel de la TVA dans la restauration. Fixer un taux unique pour un secteur si hétérogène est dénué de sens. Si le taux de TVA devait remonter à 19,6%, il faudrait prévoir une série de mesures pour aider les petits établissements à investir, se moderniser et embaucher », explique Thomas Thévenoud.

Une décision délicate

Reste une question. Le gouvernement prendra-t-il le risque de prendre des mesures susceptibles de fragiliser un des rares secteurs créateurs d'emplois. Les créations d'emplois dans l'hôtellerie-restauration ont augmenté de 4,2% au deuxième trimestre sur un an selon l'Insee. A cette date, près de 980.000 personnes travaillent dans ce secteur. Ce point est bien compris par les professionnels. Dans le bras de fer qui les oppose au gouvernement, les restaurateurs ont de sérieux atouts à faire valoir. Et ne se gênent pas de recourir au chantage à l'emploi. Selon eux, maintenir ce taux à 7% permet la création ou la sauvegarde de 110.000 emplois, une amélioration des conditions d'emplois avec hausse de salaire, la création d'une prime TVA et d'une mutuelle de santé et une baisse des prix d'environ 3%. En revanche, un retour d'une TVA à taux plein détruirait « des emplois par milliers », notamment en raison du surcoût déjà généré par le cours actuel des matières premières estime le Syndicat national de l'alimentation et de la restauration rapide (SNARR).

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 137
à écrit le 23/10/2012 à 19:46
Signaler
En Allemagne le taux est de 19% et pourtant on mange bien et a un prix inferior que en Alsace Jšhabite a Fesenheim et la frontière est a 7 kilométres.

à écrit le 08/10/2012 à 17:29
Signaler
je suis restaurateur est partage le même avis que dkdyck et guisurf il faut connaître les choses, les tenants et les aboutissants avant de se permettre de faire des conclusions attives effectivement les prix ne vous donne pas l'impression d'avoir bai...

à écrit le 06/10/2012 à 11:51
Signaler
qu'ils sont bons les commentaires de personne qui ne connaissent rien à la profession de restaurateurs ? travailler tout les soir très tard, les samedi, les dimanches, les jour fériés, au réveillon de noel, le jour de l'an. arrêtez de critiquer les g...

le 29/10/2012 à 17:35
Signaler
Personne ne vous a mis le couteaux sous la gorge pour choisir la restauration??? Et le sujet n'est pas : "Qu'elle est le metier le plus difficile..."Le sujet est : avez vous respecte le contrat ?La reponse est clair : NON!C est donc une arnaque! Es...

le 23/04/2014 à 21:57
Signaler
il n'est pas exact de dire que Psa n'est pas connu en Chine Citroen faisait partiebdes premieres marques implantées dans ce pays. Toutefois a l'époque notre constructeur s'évertuait a leur revendre des modéles déclassés comme les xsara pendat que Aud...

à écrit le 05/10/2012 à 22:50
Signaler
muybien la baisse de la TVA dans la restauration a été un cadeau inutile, qui n'a pas profité aux clients car, la plupart du temps les prix n'ont pas baissé ou ont été augmentés juste avant afin de créer une diminution fictive et les...

à écrit le 05/10/2012 à 21:23
Signaler
j?hallucine quand je vois ces commentaire! je suis restaurateur, j'ai 39ans et en cuisine depuis l'age de 15 ans. J'ai créé tout seul et évoluer, aujourd'hui après un break j'ai ouvert un resto (au vu de la tva a 5.5) et j'ai tout investit! j'ai crée...

le 19/10/2012 à 15:56
Signaler
pour commencer 120 h/ semaine c'est 17 heures par jour sur 7 jours ou 20 heures par jour sur 6, les chiffres sont a revoir je pense. pour continuer il n'est pas normal que ce soit l'etat qui finance le prive donc si la TVA augmente les prix doivent a...

le 26/10/2012 à 16:50
Signaler
Je suis outrée par vos propos cher Monsieur. Mais qui êtes-vous pour dire à ce restaurateur de fermer son restaurant ? Un assisté, un fonctionnaire, un converti que les 35 heures et les RTT sont un dû ? Oui je suis restauratrice et nous avons investi...

le 29/10/2012 à 18:11
Signaler
C bien connu vous etes les seuls a vraiment travailler...Et les autres sont des glandeurs qui depensent l'argent qu'ils ont facilement gagner en restant sur une chaise 35H/semaine sans rien faire...Jpeux vous citer X metiers aussi dure ou plus que la...

à écrit le 05/10/2012 à 9:42
Signaler
et pourpuoi pas instaurer une taxe suplementaire de 12.6% dans toutes les professions a l'instar de la restauration? car il s'agit bien de racketter une profession en particulier. aucune autre n'a le privilege de voire l'etat marger ainsi sur sa taxe...

à écrit le 04/10/2012 à 14:32
Signaler
C'est sur Sarko a raté une occasion de commencer à faie de la TVA sociale taux inchangé mais la différence collecté affecté aux charges de salaire de al restauration. Ceal aurait favorisé les patrons qui embauchent ou qui ont du personnel (retour au ...

à écrit le 04/10/2012 à 13:26
Signaler
Cela serait assez simple de laisser la taux alimentaire pour les restaurants où les clients vont pour se nourrir, et de remettre le taux normal pour la gastronomie où l'on va pour se faire plaisir, lequel taux pouvant de plus etre complété par la rem...

à écrit le 04/10/2012 à 8:15
Signaler
La TVA doit rester une taxe uniformisée à 19,6%. La restauration n'est pas un domaine de compétitivité extra nationale; mais de loisirs.Elle doit pouvoir fonctionner normalement. Cependant il est nécessaire de considérer qu'il ne doit pas y avoir de ...

à écrit le 03/10/2012 à 16:20
Signaler
Sarkozy a fait une grave erreur de baisser le taux de TVA c'est vrai qu'il l'avait promis.

à écrit le 03/10/2012 à 16:19
Signaler
La majorité des restaurateurs n'ont pas embauché de personnel comme prévu et n'ont pas diminué les prix des repas, donc aucun scrupule à revenir à une tva à 19,60% pour le bien de tous les contribuables.

à écrit le 03/10/2012 à 15:49
Signaler
En ces temps de crise il est inadmissible de faire ce cadeau aux restaurateurs qui emploient beaucoup d'employés au noir;C'est bien connu, surtout les week ends dans les villes d'eau.

à écrit le 03/10/2012 à 15:02
Signaler
Sous le titre : "Projet de loi de fiances 2013 : les ITAF appelés à la rescousse" la webradio indépendante AWI consultable sur Internet rappelait que le calcul est simple : un point de CSG rapporte près de 11 milliards d?euros et un point de TVA 6,5...

le 15/04/2014 à 19:22
Signaler
Depuis 25 ans les loyers augmentent plus vite que les revenus disponibles des ménages : faux ! Ils suivent la même courbe et depuis 2008 augmentent moins vite que les revenus ( sourced insee friggit etc ..et pas celles du café commerce) .L encadreme...

à écrit le 03/10/2012 à 14:45
Signaler
La restauration s'est globalement fichu du monde. Mais il est vrai que les ramener à 19.6% sans toucher au taux des sandwicheries serait aussi une erreur ; pourquoi ne pas tous les ramener à un taux intermédiaire de 11 à 13% ?

à écrit le 03/10/2012 à 13:38
Signaler
De nombreux restaurateurs ont respecté leurs engagements mais beaucoup d'autres ne l'ont pas fait. Le retour en arrière, au plan du taux de TVA, pénaliseraient ceux qui ont joué le jeu. Dans ce secteur, comme dans de nombreux autres, certains ne pens...

à écrit le 03/10/2012 à 13:03
Signaler
Il serait aussi utile de regarder quelle TVA est appliquée à la restauration dans les autres Pays Européens, car nous faisons partie de cet ensemble, me semble-t-il.... En Espagne par exemple c'était 8% jusqu'au 01/09 et 10% depuis. En Italie ce doi...

le 03/10/2012 à 15:52
Signaler
c'est justement en defendant un prix fort,que l'on gagne en crédibilité.šPas assez cher mon fils,beau slogan,pour éviter que 2/3 des restaurants ne servent des palts préparés importés. Pas beau le job,un coup de micro ondes et passez muscade!!!!

à écrit le 03/10/2012 à 12:08
Signaler
c'était une fausse bonne idée, il est temps de revenir à plus de réalisme; les prix réels de la restauration n'ont pas baissé pour autant sauf peut être sur des plats qui attirent le moins de monde.

à écrit le 03/10/2012 à 11:33
Signaler
Cette baisse de la TVA dans la restauration avait été une promesse du candidat Sarkozy. Ils font tous les memes erreurs ces nouveaux élus. Ils appliquent immediatement les promesses "faciles".Pourquoi ne prennent-ils pas le temps de regarder de réfl...

à écrit le 03/10/2012 à 11:33
Signaler
par la pression des restaurateurs,les ouvriers ne peuvent plus acheter de produits de premiere néceesité en grande surface,sauf plats cuisinés et quelques exceptions il serait donc normal que les repas au dessus de 10 euros soient taxés produit de lu...

le 03/10/2012 à 12:55
Signaler
Voici une idée intéressante en lieu et place des autres commentaires démagogiques. Pourquoi pas, effectivement, prévoir un taux de TVA réduit sur un menu "social" (c'est très tendance, les tarifs dérogatoires "sociaux"). Au moins cela aurait l'avanta...

à écrit le 03/10/2012 à 11:24
Signaler
Oui, taxons, taxons!!!! Il n'est pas normal que moi, petit fonctionnaire à 35h00...moins les pauses cafés, les discussions avec les collègues, les mouvements de grève et d'humeur,les arrêts maladie, les congés pour enfant malade (ou pas...), les abse...

le 04/10/2012 à 10:59
Signaler
Simpliste! car moi monsieur untel je paie une tva à 19.6 dans mon commerce et je fais aussi 70 heures ! Il faut être juste , ils ont eu un cadeau et ils n ont pas joues le jeu . Que faire dans ces conditions?

à écrit le 03/10/2012 à 11:15
Signaler
A lire tous les commentaires ça fait peur. Tout le monde veut une augmentation de la TVA immédiate car aucune ne s'est fait ressentir. Il y a une chose que je sens à plein nez : un futur article dans le journal : Les resto sont devenus des désert p...

le 04/10/2012 à 0:39
Signaler
Les gens critiquent. Pas content. Etes vous français :)

à écrit le 03/10/2012 à 11:08
Signaler
Il est plus que tant d'augmenter la TVA dans la restauration de 19,6 pour cent j'ai constater, une maigre baisse concernant l'addition en fin de repas.

à écrit le 03/10/2012 à 11:08
Signaler
Il est plus que tant d'augmenter la TVA dans la restauration de 19,6 pour cent j'ai constater, une maigre baisse concernant l'addition en fin de repas.

à écrit le 03/10/2012 à 11:08
Signaler
Il est plus que tant d'augmenter la TVA dans la restauration de 19,6 pour cent j'ai constater, une maigre baisse concernant l'addition en fin de repas.

à écrit le 03/10/2012 à 11:08
Signaler
Il est plus que tant d'augmenter la TVA dans la restauration de 19,6 pour cent j'ai constater, une maigre baisse concernant l'addition en fin de repas.

à écrit le 03/10/2012 à 11:08
Signaler
Il est plus que tant d'augmenter la TVA dans la restauration de 19,6 pour cent j'ai constater, une maigre baisse concernant l'addition en fin de repas.

le 03/10/2012 à 11:22
Signaler
Relever la tva est une bonne chose pour que cette argent servent a recevoir convenablement le 50 000 milles familles roms et les 400 000 milles tunisiens lybiens et syriens qu'on va bientot recevoir c'est normal que les les entrepreneurs français fas...

le 05/10/2012 à 21:16
Signaler
et nous une hausse des produits !!ah désoler, vous n'êtes peut être pas restaurateur! donc vous pouvez pas comprendre ce que c'est de travailler 100h par semaine, d'investir des sommes folles et de voir votre maison en caution, de ne pas avoir droit ...

à écrit le 03/10/2012 à 10:38
Signaler
dans la plupart des cas ça été de la marge supplémentaire! le corporatisme à la française dont on crève!

à écrit le 03/10/2012 à 10:11
Signaler
On peut rediscuter de la répartition des taxes et imaginer augmenter la TVA des restaurateurs, si et seulement si d'un autre côté on réduit les dépenses du secteur public. Le problème de la France, c'est que la dépense publique atteint 56 % du PIB (p...

à écrit le 03/10/2012 à 10:05
Signaler
La baisse de la TVA dans la restauration n'a pas été concluante. Elle nous coûte chère, très chère pour un résultat médiocre. Par conséquent, vu l'état de nos finances, vu les objectifs non atteints, il serait logique et pertinent d'annuler cette TVA...

le 03/10/2012 à 10:18
Signaler
Sans parler du fond, car cette augmentation est peut être justifiée, il faut tout de même remettre les choses en place. La réduction de la TVA ne coûte pas... c'est de l'argent non-perçu ! Il faut arrêter d'inverser la logique. Nous sommes sensés êtr...

le 30/10/2012 à 16:44
Signaler
@ hermes : vous prenez la peine de distinguer un coût d'un non-gain mais vous vous gardez bien de rappeler qu'EN AUCUN CAS la TVA n'est un coût supporté par le commerçant. Seul le consommateur final (aka le client) l'acquitte. Le professionnel n'est ...

à écrit le 03/10/2012 à 9:47
Signaler
Mr SARKOZY Nicolas a donné 5,5% à la restauration, depuis Malakoff/Médéric a récupéré 800 000 adhérents (plus ceux de pôle emplois) pour la mutuelle dirigée par son frère Guillaume SARKOZY qui d'ailleurs a fait parti du MEDEF de 2000 à 2006 (MEDEF qu...

à écrit le 03/10/2012 à 8:37
Signaler
Il est normal de revenir à une TVA de 19,6% sur la restauration. Je n' ai guère vu de baisse sur mon addition depuis la baisse de cette TVA. D' autre part le livre dont la TVA est de 7% va passer à 5% au 1er janvier 2013. Pourquoi ces changements qui...

le 03/10/2012 à 10:00
Signaler
En revanche, si on passe à 19,6%, tu verras la hausse ... et tu sera le premier à ne plus trouver normal

à écrit le 03/10/2012 à 8:12
Signaler
enfin une bonne mesure! cette baisse n'a servi a rien il est temps d'arreter tout cela

à écrit le 03/10/2012 à 7:58
Signaler
Remontez cette TVA qui n a servi a rien sinon a enfoncer le pays 3milliards par an!!!!!!! et a engraisser les patrons qui s en sont mis plein les fouilles. Dites moi quel client a constaté une difference depuis cette baisse de Tva?

le 03/10/2012 à 11:01
Signaler
Moi! De nombreux prix ont baisses. Mais mon restaurant favori est peut-être une exception !

à écrit le 03/10/2012 à 5:00
Signaler
Il serait temps. Enfin une bonne mesure à mettre en oeuvre rapidemem

le 03/10/2012 à 8:37
Signaler
bien d'accord et19.6 aussi pour les plats préparés, pizza,..vendus en hypermarché

à écrit le 03/10/2012 à 0:08
Signaler
il est plus que temps de remonter la tva dans la restauration et le batiment car frequentant les restaurants assez souvent ,j'ai pu constater que le service n'etait pas forcément amelioré avec parfois un personnel en sous nombre et pire ,cela m'est d...

le 03/10/2012 à 10:58
Signaler
Vous croyez que cela va améliorer la situation que vous décrivez ,si la T V A passe à 19,60 ???? Vous faites-là un beau comique !!!

le 03/10/2012 à 11:31
Signaler
Tout a fait d'accord avec vous,vos calculs sont bons,vos prévisions aussi,il ne reste plus qu'a calculer ce que perdra l'etat dans cette prévision réaliste,dommage pour la communauté et les jeunes plein d'espoir

à écrit le 02/10/2012 à 23:04
Signaler
J'ai (j'avais?) pour projet d'ici 3/4 ans, de revendre ma TPE actuelle à l'un de mes salariés pour me reconvertir dans un hôtel-restaurant : prévisionnel : 31 salariés dans le resto + 8 apprentis, plus 35 personnes pour la partie hôtelière 4**** ! Pe...

le 03/10/2012 à 5:02
Signaler
Du vent ce que vous dites<.

le 03/10/2012 à 7:47
Signaler
Ben voyons, voilà un secteur qui ne subit aucune concurrence internationale, réputée pour employer des clandestins en arrière boutique (y compris dans les restau réputés, voir à Paris!).La profession qui fait autant de black que les bars, maraîchers ...

le 03/10/2012 à 11:05
Signaler
Je suis sûr que vous allez très vite rejoindre cette corporation pour vous en mettre plein les poches !!! Ne sera-ce pas trop pénible ??? Bon courage !!!

à écrit le 02/10/2012 à 22:37
Signaler
Justement, remonter la TVA permettrait aux Français de se pencher à nouveau sur leur cuisine.. plus de plats tout prêts, plus de restos par flemme de cuisiner, plus de patrons de restos qui roulent en SUV. Le resto serait réservé à une élite qui paye...

le 02/10/2012 à 23:07
Signaler
et comment justifiez vous qu'un plat (une pizza, une choucroute, etc) soit taxé à 19,6% si il vous est servi dans un restaurant, par des employés embauchés pour cela, et qu'il ne soit taxé qu'à 7% si vous allez la chercher dans un hypermarché sans se...

le 02/10/2012 à 23:08
Signaler
"et maintenant on picole à la maison !!" ... et comme ça rapporte moins à l'état, il explose les taxes sur la bière !!

à écrit le 02/10/2012 à 20:14
Signaler
... en disant que l'augmentation de la TVA détruirait des emplois. Elle est à 19.6 pour les autres produits et services et ce n'est pas ça qui fait fermer les commerces, voyez la grande distribution, par exemple. Et dans certains pays, elle est même ...

le 02/10/2012 à 20:37
Signaler
@ vous me faites..: d'accord à 200% avec ton post.

le 02/10/2012 à 21:29
Signaler
et comment justifiez vous qu'un plat (une pizza, une choucroute, etc) soit taxé à 19,6% si il vous est servi dans un restaurant, par des employés embauchés pour cela, et qu'il ne soit taxé qu'à 7% si vous allez la chercher dans un hypermarché sans s...

le 02/10/2012 à 23:08
Signaler
bonne iddée: la meme taxe pour tous les plats préparés, qu'is soient servis debout au mc do, assis derriere une table, ou pris dans le frigo d'un supermarché.

le 02/10/2012 à 23:24
Signaler
et chez mon charcutier traiteur, comment vous faite la différence : entre une viande , une viande hachée, un steack haché, une viande haché dans une tomate farcie, une viande haché dans un ravioli, ... ! bon courage pour cette usine à gaz, si ce n'es...

le 02/10/2012 à 23:29
Signaler
@explication: tout simplement parce que la taxe sur les services n'est pas au même taux que celle sur l'alimentation. mettre la taxe au même taux reviendrait à pénaliser les pauvres qui verraient le prix des produits de base taxés au prix fort. je ne...

le 03/10/2012 à 0:13
Signaler
@patrickb votre logique pleine de bonne intention nous amènera donc à surtaxer l'emploi par rapport à la machine... donc à créer plein de chômeurs a qui vous aurez le plaisir de pouvoir dire : mais avec vos allocations, vous pourrez vous payer une al...

le 03/10/2012 à 8:50
Signaler
tout à fait: le charcutier traiteur à 19.6 aussi sur les plats à emporter(tomates farcies à réchauffer,...), apres si il veut vendre de la viande hachée et des tomates ce n'est pas la meme chose. De nombreux charcutier traiteur font fortune en plat d...

le 03/10/2012 à 10:00
Signaler
@Vous me faites marrer... Certes la TVA à elle seule ne joue pas sur le niveau de l'emploi, mais une TVA élevée + des charges sociales trop élevées et un excès de taxes en tous genres, c'est la garantie d'avoir un haut niveau de chômage et une économ...

à écrit le 02/10/2012 à 20:03
Signaler
c'est un jeu

à écrit le 02/10/2012 à 19:56
Signaler
Le raisonnement de compter les emplois crées nets est idiot aussi, vu la conjoncture. C'est la crise depuis des années, et je ne pense pas que ça soit très positif pour développer le secteur. En remettant à 19.6%, on verra effectivement combien d'emp...

le 02/10/2012 à 21:31
Signaler
...futurs chômeurs, comptez-vous !!! et comme Montebourg ne s'occupe que des grosses boites pleins de syndicalistes dedans, vous serez vraiment dans la M...de !!!

à écrit le 02/10/2012 à 19:49
Signaler
Instabilité fiscale, c'est le plus grand fléau de la France, tous gouvernements confondus.

à écrit le 02/10/2012 à 19:47
Signaler
les senateurs peuvent augmenter la tva sur la restauration, pour eux pas de problème ils ont un excellent restaurant au Senat avec un tarif défiant toute concurrence, ALORS ON VA ALLER SE RESTAURER AU SENAT

à écrit le 02/10/2012 à 19:22
Signaler
Y'a pas assez de chômage en France ??? Le secteur est le seul qui a de la croissance et qui embauche dans le commerce.

le 02/10/2012 à 19:40
Signaler
80% des restaurateurs n'ont jamais cuisiné réellement, il s'agit juste d'assemblage de plats sous vides et surgelés. A quand le label Maitre-Restaurateur pour nettoyer la profession ? Alors les restaurateurs qui vendent des plats a 30 euros qu'ils on...

le 02/10/2012 à 20:00
Signaler
+1 Tout a fait d'accord avec Viking !! Dans ce pays tout le monde se nomme restaurateur ( titre mis à toutes les sauces) .A peine dix pour cent sont capables de cuisiner quant au service nous n'en parlerons même pas alors un peu de ménage dans cett...

le 02/10/2012 à 21:35
Signaler
@viking et mdr : primo : le label Maitre-Restaurateur existe déjà : à vous de le privilégier ! secundo : augmenter la TVA sur la restauration n'aiderait certainement pas à faire le tri, bien au contraire, car dans l'exemple que vous prenez, ce ne son...

le 03/10/2012 à 8:51
Signaler
Label "maitre restaurateur" non promu ni validé par le syndicat professionel de la restauration, l'Umih, bizarre et effarant n'est ce pas ? Faites le menage dans votre profession ou 80% des gerants-restaurateurs n'ont jamais lavé ni préparé une assie...

à écrit le 02/10/2012 à 19:04
Signaler
Et pendant ce temps là .... ni TIPP, ni TVA pour le transport aérien. Voila l'exemple à suivre : un maximum de pollution pour un minimum de contribution fiscale !

le 02/10/2012 à 19:11
Signaler
On rappelle à ceux qui ne le savent pas encore que le CO2 n'est ni un polluant ni même un GES, contrairement à ce que prétendent les escrologistes.

à écrit le 02/10/2012 à 18:50
Signaler
Tout le monde sait que ce secteur difficile emploie beaucoup de monde. Ne serait-il pas intelligent de ne pas prendre le risque de fabriquer des chômeurs en ce moment et de chercher des taxes ailleurs, notamment, sur les oeuvres d'art -secteur privi...

à écrit le 02/10/2012 à 18:43
Signaler
Pour satisfaire leur désir irrépressible de saccager tout ce que le précédent gouvernement avait fait, l'actuelle majorité est prête à sacrifier quelques dizaines de milliers d'emplois supplémentaires. Noyée au milieu des millions de chômeurs supplém...

le 02/10/2012 à 19:02
Signaler
Les restaurateurs sont a 80% des assembleurs de plats sous vide et refrigeres, alors je n'ai aucune compassion pour ces escrocs qui pretendent cuisiner alors qu'ils ne font que rechauffer de l'industriel. Bientot le steack a 50 euros pour ces misereu...

à écrit le 02/10/2012 à 18:34
Signaler
ils ont bien créer 15 000 emplois , mais dont 10 000 au black ! tous les contrôles de l'Inspection du travail montrent que 9 sur 10 sont en infraction ( lire Midi Libre par exemple ) on ne parle même plus des denrées périmées dans les frigos ou recon...

à écrit le 02/10/2012 à 18:34
Signaler
On est pas obligés de manger au resto... ils ont cas conserver le taux bas pour certains employés qui n'ont pas d'autre choix (Tickets avec récup de TVA pour les pro) et remonter la TVA pour les usages hors boulot .

le 02/10/2012 à 19:15
Signaler
"ils ont cas" : quatre fautes en trois mots, record battu ! Et hop, une victime de plus de l'EdNat, la grande fabrique à illettrés !

le 02/10/2012 à 19:51
Signaler
Ce n'est pas pire que yaka focon !!

le 02/10/2012 à 19:58
Signaler
Oui, en gros, comme tout bon Franchouillard, tu es ok pour sabrer le voisin tant que tu n'es pas concerné ! Ouf, me voilà rassuré. Pour info, les salariés peuvent tout à fait se préparer un petit casse croûte, c'est rapide à faire, et n'ont pas vraim...

le 02/10/2012 à 21:00
Signaler
Les salariées peuvent aussi aller manger dans leur restaurant d'entreprise ou inter-entreprises ? si leur patron a eu l'intelligence de calculer combien ça lui coûte de sponsoriser un repas équilibré, plutôt que de donner des tickets resto qui finiro...

le 02/10/2012 à 21:40
Signaler
et les chômeurs ex-salariés de la restauration pourront toujours se préparer un casse-croute avec leurs allocs de RSA , hein !! Mais peut-être que la TVA devrait être remonté sur le pain aussi, parce que je ne suis pas sûr que les boulangers aient cr...

le 02/10/2012 à 22:09
Signaler
@uylenspiegel : je vous invite dans mon restau inter-entreprise pour que vous puissiez vous rendre compte combien les repas y sont équilibrés : friands à la viande ou croque-monsieur en plat du jour (surgelé évidemment). Evitez le bar à salades : plu...

le 02/10/2012 à 22:36
Signaler
@Sodexeurest : comment justifiez vous qu'un plat (une pizza, une choucroute, etc) soit taxé à 19,6% si il vous est préparé dans un restaurant, par des employés embauchés pour cela, et qu'il ne soit taxé qu'à 7% si vous allez le chercher dans un hyper...

le 03/10/2012 à 13:33
Signaler
Les fautes d'orthographe ....dommage ...mais il faudrait que , pour le moins , le texte soit intelligible !!!

à écrit le 02/10/2012 à 18:32
Signaler
la tva peut s'admettre pour le repas du jour à 10 euros aprés c'est un produit de luxe par rapport à notre complémentaire santé qui est taxée à13,5. et il ne faut pas réver si certains restaurants ferment c'est aussi que le mode de restauration a cha...

le 02/10/2012 à 21:50
Signaler
comment justifiez vous qu'un plat (une pizza, une choucroute, etc) soit taxé à 19,6% si il vous est préparé dans un restaurant, par des employés embauchés pour cela, et qu'il ne soit taxé qu'à 7% si vous allez la chercher dans un hypermarché sans ser...

le 02/10/2012 à 21:58
Signaler
Vous voulez vraiment ne voir survivre que des Kebab et des boutiques à surgelés, vous ??

à écrit le 02/10/2012 à 18:04
Signaler
Certains ont dit que si ça n'avait pas créé d'emplois en quantité, ça avait au moins évité que certains établissements ne ferment. Pas des emplois neufs mais des pas chômeurs... Difficile à estimer/mesurer/compter...

à écrit le 02/10/2012 à 18:00
Signaler
Un impot une taxe par jour mais j avoue ..je n arrive plus a suivre.

à écrit le 02/10/2012 à 17:43
Signaler
on comprend mieux comment la droite a doublé la dette de la France en à peine 10 ans de pouvoir : irresponsabilité, inconsequence, clientelisme

le 02/10/2012 à 21:43
Signaler
.. mais vous n'avez pas l'air de comprendre comment la gauche va doubler le nombre de chômeurs en moitié de temps !!! irresponsabilité, inconsequence, clientelisme : ça va très bien à la gauche aussi !!!

à écrit le 02/10/2012 à 17:32
Signaler
On se demande comment des investisseurs étrangers peuvent encore mettre 1? en France ? Tout change sans arrêt. Il n'y a aucune continuité. Là est tout le secret de la Suisse. Je traverse ce pays régulièrement (avec mes victuailles tellement tout est ...

à écrit le 02/10/2012 à 17:27
Signaler
Je mange régulièrement au restaurant,malgré la baisse de TVA les prix non pas baissé ,si maintenant on remet la TVA à 19.6% les prix augmenteront de 12%,les gagnants dans cette affaire seront les restaurateurs ,une fois en ne baissant pas les tarifs ...

le 02/10/2012 à 18:10
Signaler
tout a fait d'accord ils n'ont pas baisser les prix ou si peu surtout sur ce qui ce vend pas mais si sa passe a 19.6 alors la il vont augmenter et bien on ira plus c comme pour le pain sa augmente et quand la farine baisse on paie le meme prix ma...

le 02/10/2012 à 18:32
Signaler
@fifi: tu as raison, mais l'erreur française, c'est de créer toutes ces niches. Tout le monde devrait être assujetti aux mêmes tarifs.

le 02/10/2012 à 21:52
Signaler
comment justifiez vous qu'un plat (une pizza, une choucroute, etc) soit taxé à 19,6% si il vous est préparé dans un restaurant, par des employés embauchés pour cela, et qu'il ne soit taxé qu'à 7% si vous allez le chercher dans un hypermarché sans ser...

à écrit le 02/10/2012 à 17:22
Signaler
On comprend bien qu'on a besoin de maintenir une restauration suffisante quand on s'apprête, à devenir, du fait du départ de nos industries, un pays-musée. Mais on y arrivera parfaitement avec une TVA à 19,6 %. Les promesses avancées par la professio...

à écrit le 02/10/2012 à 17:15
Signaler
Le retour à la tva à 19,60% est indispensable et normal

le 02/10/2012 à 18:37
Signaler
et pourquoi pas 25 pour cent?ça ferait un compte rond!

le 02/10/2012 à 19:49
Signaler
le dogmatisme ne doit pas l'emporter sur le realisme

le 02/10/2012 à 21:47
Signaler
@cathy : et comme il faut de l'équité entre tous les modes de distribution, c'est TOUT L'ALIMENTAIRE qui doit être au même taux, car comment justifiez vous qu'un plat (une pizza, une choucroute, etc) soit taxé à 19,6% si il vous est servi dans un res...

le 03/10/2012 à 12:34
Signaler
Si tous les politiques (ou ,au moins quelques-uns ?) avaient votre logique ,beaucoup de choses iraient MIEUX !!! BRAVO !

à écrit le 02/10/2012 à 17:07
Signaler
ça sera que 300 000 chomeurs de plus qui ne consommerons plus et un tres gd nombre de depot de bilan ! mais bon le français aime les taxes ! reduisons le train de vie de l eta en premier lieu , supprimons 3/$ des deputes et senateurs etc.....

le 02/10/2012 à 19:03
Signaler
80% des restaurateurs n'ont jamais cuisiner, assemblage de plats sous vides et surgeles. A quand le label Maitre-Restaurateur pour nettoyer la profession ?

le 02/10/2012 à 21:54
Signaler
il existe déjà, ce label ... tenez vous donc informé !!! allez je vous aide : http://www.maitresrestaurateurs.com/

à écrit le 02/10/2012 à 16:37
Signaler
2,6 milliards d'euros par an ! Il faut en finir avec cette mesure qui n'a pas permis de créer les emplois promis par la profession.

le 02/10/2012 à 21:57
Signaler
et comment justifiez vous qu'un plat (une pizza, une choucroute, etc) soit taxé à 19,6% si il vous est servi dans un restaurant, par des employés embauchés pour cela, et qu'il ne soit taxé qu'à 7% si vous allez le chercher dans un hypermarché sans se...

à écrit le 02/10/2012 à 16:36
Signaler
Si la TVA augmente on peut être sur d'une chose là les prix varieront. avec les restaurateurs c'est le beurre l'argent du beurre et la crêmière!

le 02/10/2012 à 17:07
Signaler
les restaurateurs ont souvent du mal à faire du beurre, c'est ça le pb

le 02/10/2012 à 23:32
Signaler
excuse, mais le pourboire, c'est pour les serveurs, pas pour le restaurateur. Mais, c'est vrai que ledit pourboire est un prétexte pour le restaurateur de payer moins les serveurs.

à écrit le 02/10/2012 à 16:34
Signaler
La baisse de la TVA est une grossière erreur du GVT Sarkozy, Il faut revenir en arrière, mais cela ne se fera pas sans dégâts pour l'emploi dans le secteur

le 02/10/2012 à 22:42
Signaler
@fosco .. en même temps, cette "grossière erreur", c'est peut-être bien pour l"emploi qu'il l'a faite !!!

à écrit le 02/10/2012 à 16:19
Signaler
tva à 19.6 pour les touristes ou les festivités du w-e- mais pas pour mon plat du jour au bistrot du coin!

le 02/10/2012 à 17:33
Signaler
Bonjour la compta des professionnels avec un tel méli mélo. mais en France on adore : plus c'est compliqué mieux c'est.

le 02/10/2012 à 22:40
Signaler
en même temps, ce serait totalement dans la logique du gouvernement : votre plat du jour n'est pas délocalisable alors on va pas s'géner pour vous allumer en TVA, par contre les toursites, eux, peuvent facilement se délocaliser dans d'autres destinat...

à écrit le 02/10/2012 à 16:03
Signaler
Moi aussi je m'engage a créer des emplois en contrepartie d'une TVA réduite. Pourquoi se secteur plutôt qu'un autre? A quand la TVA à 7% pour tous?

le 02/10/2012 à 16:39
Signaler
@aka a 60000 ? l'emploi tout le monde est capable de créer un voir 2 emplois et en plus à ce prix ce seraient des emplois respectant le code du travail et bien considéré ce qui n'est pas toujours le cas dans la restauration.

le 02/10/2012 à 22:44
Signaler
@aka et @gabuzo ... pour tous.ou pour personne ! car comment justifiez vous qu'un plat (une pizza, une choucroute, etc) soit taxé à 19,6% si il vous est préparé dans un restaurant, par des employés embauchés pour cela, et qu'il ne soit taxé qu'à 7% s...

à écrit le 02/10/2012 à 16:03
Signaler
et la hausse d'impot pour 1 français sur 10, surtout ceux qui ne votent pas pour eux, ce n'estpas du clientèlisme socialiste peut-être ????

le 02/10/2012 à 16:31
Signaler
Du clientélisme pour 90 % de la population, drôle de concept...

le 02/10/2012 à 16:33
Signaler
@john galt quand Sarko a fait le cadeau de la TVA aux restaurateurs quand on sait que les restaurateurs votent en majorité UMP voir FN ce n'était pas du clientélisme?

le 02/10/2012 à 23:17
Signaler
@john galt hausse des impôts pour 10% des français : vous plaisantez !! c'est du foutage de gueule complet : 1.1 millions d'autoentrepreneurs ont vu les cotisations sociales augmenter de 25% ! plus de 9 millions de salariés ont vu leurs heures sups...

à écrit le 02/10/2012 à 15:58
Signaler
c'est bête les prix vont augmenter... ah non je suis bête en fait ils n'ont jamais baissés. Si on fait ça on doit mettre tout le monde à 19.6% même les fast food et la vente à emporter. C'est impératif !

le 02/10/2012 à 17:48
Signaler
Tout à fait d'accord avec vous.

le 02/10/2012 à 18:47
Signaler
oui allez y pas de problème ! çà fera des chômeurs en plus + ! chomdu le plus gros employeur de France ! c'est bon les taxes pour la santé économique !

le 02/10/2012 à 21:59
Signaler
et comment justifiez vous qu'un plat (une pizza, une choucroute, etc) soit taxé à 19,6% si il vous est servi dans un restaurant, par des employés embauchés pour cela, et qu'il ne soit taxé qu'à 7% si vous allez la chercher dans un hypermarché sans se...

le 03/10/2012 à 9:35
Signaler
effectivement c'est inexplicable ! pourquoi ne pas taxer tous les produits de l'alimentaire à 19.6% car en plus lorsqu'un restaurateur achetait sa matière première à 5.5% ; il subissait un décalage de trésorerie important.. CE qui veut dire que l'emp...

le 03/10/2012 à 9:43
Signaler
est-ce que la solution ne serait pas de baisser la tva pour tout le monde et ainsi recréer le cercle vertueux de l'économie ? plus on taxe plus on s'enfonce ! la preuve est faite avec la restauration et de ce fait ne serait-il pas plus intéressant de...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.