Ayrault : le nouveau traité européen est "plus souple que celui de Maastricht"

 |   |  235  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le premier ministre défend, devant l'Assemblée nationale, le nouveau traité constitutionnel, qu'il juge plus souple que Maastricht

Pourquoi avoir des réticences sur le nouveau traité européen, dit TSCG? Devant les députés, Jean Marc Ayrault a voulu balayer tous leurs doutes. 

"J'entends les doutes, certains bruyants, d'autres silencieux. Je compte parmi les hésitants quelques amis", a déclaré le chef du gouvernement, lors de sa déclaration sur "les nouvelles perspectives européennes". "Je ne leur jette pas la pierre", a-t-il expliqué, en direction des députés de gauche qui comptent s'opposer au traité, signé le 1er mars par Nicolas Sarkozy.

Et de souligner que "le traité lui-même ne comporte aucune contrainte sur le niveau de la dépense publique". "Il n'impose pas davantage de contrainte sur sa répartition. Il ne dicte en rien la méthode à employer pour rééquilibrer les comptes publics". Mieux: "la recherche de l'équilibre du solde structurel autorisera les Etats à prendre des mesures adaptées pour faire face aux situations de crise économique", assure le premier ministre. "Sur ce dernier point, le traité qui vous est soumis est même plus souple que le traité de Maastricht, qui se focalise sur le déficit nominal".

Un commentaire qui risque de faire beaucoup de bruit dans les rangs "nonistes": Jean Marc Ayrault oublie un peu vite les différentes contraintes prévues par le traité, notamment en termes de contrôle par Bruxelles des orientations françaises de politique économique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/10/2012 à 9:19 :
Il était plus que jouissif de voir, et d'écouter hier à l'assemblée, BORLOO se ficher dans la grande largeur d'AYRAULT et des socialos sur la renégociation du traité européen, pire à coups de petites phrases chocs et de" bons mots il a ridiculiser les socialistes, convertis de frâche date à ce traité qu'ils n'ont pas cessé, avec le premier NORMAL d'entre eux de fustiger pendant toute la campagne šPrésidentielle.
Je ne sais si BORLOO avait bu de la bière nouvellement taxée, mais moi j'ai bhu du petit lait en l'écoutant et en le regardant à la Tribune. BRAVO BORLOO.
Réponse de le 03/10/2012 à 9:59 :

Ne pensez vous pas qu il se s est tout simplement un peu plus ridiculiser lui meme . les Francais certes y sont habitues....de toute facon le vote est acquit d avance
a écrit le 03/10/2012 à 9:03 :
Affirmer: le traité lui-même ne comporte aucune contrainte sur le niveau de la dépense publique", est un tel mensonge, que cela en dit long sur la déliquescence de la classe politique.. Sourtout quand on a soutenu publiquement le contraire 9 mois plutôt.
2 % ont été provisionné en 2012 sur la dette francaise pour le FESF, augmentant l'endettement à 91% alors qu'il aurait du rester à 89%, ce qui ne se résoudra en rien
les problèmes d'endettement des GIIPS, puisqu'on leur prête à 5% et que la majorité des pays sont en récession..C'est n'importe quoi..
a écrit le 03/10/2012 à 8:57 :
L'europe a voté à droite, l'Europe est à droite et le parlement européen est majoritairement à droite. Le principal pays, l'allemagne mène de consensus entre la CDU et le SPD plutot à droite. Un nouveau traité va être proposé en 2013 (info BFM) où M.Hollande a été mis sur un strapontin par les dirigeants européens. Ce traité proposera une europe fédérale ......
Réponse de le 03/10/2012 à 10:57 :
Le fantasme de l'Europe Fédérale a encore de beaux jours devant lui.
a écrit le 03/10/2012 à 7:35 :
Essayer de colmater un édifice fragile attaqué par des"Banksters", soigner les effets du mal plutôt que sa cause.
a écrit le 02/10/2012 à 23:30 :
Je pense qu'il n'a pas lu le traité car il n'est pas souple, et dispose de procédures claires pour escalader les actions si un pays ne le respecte pas. Hollande joue au poker en pensant que signer le traité lui permettra de consolider sa position en zone euro face aux allemands, que de toute façon ce traité ne sera pas respecté. Il fait une grave erreur d'appréciation car vu les difficultés qui arrivent alors il sera respecté car les autres pays vont s'y accrocher comme au phare qui vous guide dans le brouillard.
Réponse de le 03/10/2012 à 7:27 :
Ce qu'il faut savoir c'est que ce traité aura des conséquences our les Français. Le traité préconise des mesures ayant un impact sur la fixation et l?indexation des salaires, les processus de négociation collective, les régimes de retraite, les services de santé et les prestations sociales. Comment peuvent ils décider de notre avenir sans consulter le peuple par référendum ?
a écrit le 02/10/2012 à 22:05 :
et qu'est-ce qu'on dit à celui qui l'a rédigé à la virgule près, hein ...: Merci Nicolas !!!
Réponse de le 03/10/2012 à 5:45 :
Pour les fans : http://www.lexpress.fr/actualite/politique/le-conferencier-sarkozy-est-tres-courtise_1169309.html
a écrit le 02/10/2012 à 21:41 :

ha ! les ecolos font plus de mal que de bien .
a écrit le 02/10/2012 à 21:22 :
Bref, avec un traité si avantageux, on finit par se demander pourquoi ils ne l'ont pas voté plus tôt. Qu'est-ce qu'on peut nous prendre pour des imbéciles ! Collabos, va.
a écrit le 02/10/2012 à 21:21 :
il ferait mieux de négocier un traité pour assurer une retraite décente aux polypensionnés !
a écrit le 02/10/2012 à 21:09 :
il était beaucoup plus fort dans l opposition ce baron .....il parait bien FAIBLE critiquer etait facile ..faire est impossible ....la sortie est proche ...D.SK est libre bon vent monsieur le BARON
a écrit le 02/10/2012 à 20:56 :
encore un traité qu'on veut nous faire ingurgiter à tout prix !!!! quand on voit à quoi nous a mené toute la politique libérale de l'Europe, c'est à vomir de dégoût . Ne pourrait-on pas faire des traités pour organiser notre retrait de l'Europe dans l'attente qu'elle prône d'autres valeurs que celle du pouvoir de l'argent.
Réponse de le 02/10/2012 à 21:19 :
Entierement d'accord,on nous prend pour des moutons. L'europe ne pourra se faire sans les citoyens et sans vraie democratie et solidarite et modele social europeen.
Ayrault nous vend et nous dit n'importe quoi.On ne pourra plus avoir un deficit structurel de plus de 0,5%,et ce meme pour de l'investissement public.Et surtout dans une periode d'une europe en crise,se priver d'un moteur de l'economie est tres grave.En quoi est ce plus souple?....Tous des gangsters,et ce sont les citoyens qui vont encore devoir payer l'incompetence et la betise de nos dirigeants
Réponse de le 02/10/2012 à 21:50 :
Ah, il n'y a pas assez de spoliation étatiste en France, il faudrait étendre le vol socialiste à toute l'Europe. Non, l'Europe sera libérale ou ne sera pas. Gardez votre modèle social en crise pour vous : on n'en veut plus ! La fête est finie ; ne comptez plus sur nous ! D'ailleurs, dans un environnement libéral, rien ne vous empêche de vous unir pour créer votre propre système socialiste, prétendument égalitaire et solidaire. La seule différence, c'est que vous ne pourrez plus nous obliger à y participer. Pourquoi donc cette manie de vouloir imposer vos lubies à tout le monde ?
Réponse de le 02/10/2012 à 22:41 :
Ce n'est pas le modele sociale qui est en crise,c la finaciariqation de l'economie qui est le probleme. Ou des financiers vendent volontairement des produits pour pigeonner leurs clients et refourgent leurs dettes et leurs conneries,quand elles sont devoile ou que la bulle speculative explose,aux etats.Les plus grands beneficiaires de l'etat social, ces sont les financiers,les memes qui veulent moins d'etat pour pouvoir avoir plus de pouvoir et eponger leurs dettes avec ce qui reste de l'etat....
Vous etes le dernier dinosaure a croire encore qu'un modele social peut entrainer le monde dans une recession
a écrit le 02/10/2012 à 20:25 :
Suis-je le seul à être choqué du tronquage de la citation qui fait le titre de l'article?!
SUR CE DERNIER POINT, le traité qui vous est soumis est même plus souple que le traité de Maastricht...
Nuance de taille tout de même...
a écrit le 02/10/2012 à 20:10 :
Sarkozy disait aux syndicats "je vous écoute, mais je ne vous entends pas". Apparemment, Hollande souffre des mêmes problèmes auditifs vis à vis des Français et nous voulons d'un référendum quant à la suite donnée à l'Europe. Bernadette Soubirou pourrait lui souffler quelques mots à l'oreille, des fois que. Mais en a t'il au moins une en état de fonctionner. ?
a écrit le 02/10/2012 à 20:00 :
C'est surtout Ayrault qui doit faire preuve de souplesse avec sa prétendue majorité qui ne représente même pas un quart des français.
a écrit le 02/10/2012 à 18:55 :
Ce M.Ayrault nous enfume et nous ment. Ce traité est le traité (ratifié déjà par de nombreux pays dont l'allemagne) a été proposé par A.Merkel et N.Sarkozy et n'a pas été modifié d'une virgule. M.Hollande avait prévu de le renégocié mais a subi un "nein" sans concession. Et si nous ne respectons pas les équilibres budgétaires prévus nous devrons rendre des comptes comme l'Espagne, Le protugal.......etc....
a écrit le 02/10/2012 à 18:05 :
Ce qui signifierait que l'on pourra continuer à vivre au dessus de nos moyens ? J'en doute. Berlin veille au grain !
Réponse de le 02/10/2012 à 18:42 :
Berlin ET 23 autres pays!
a écrit le 02/10/2012 à 17:46 :
il ne pas plus souple il y a moins de page..!!!
une voix pour l'UMP PS CENTRE...une voix pour Bruxelles pour les Marchés financier...!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :