Qui est Nicolas Dufourcq, le futur directeur général de la BPI ?

 |   |  260  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : DR)
Il n'était même pas outsider au début de la compétition. Pourtant, le directeur général adjoint de Cap Gemini s'est vu confier la délicate mission d'élaborer la stratégie et la gouvernance de la future banque. Mais qui est-il?

C'est donc Nicolas Dufourcq qui a remporté la mise, devançant sur le fil Anne Lauvergeon, l'ancienne présidente d'Areva. Mais qui est Nicolas Dufourcq, à qui Jean-Marc Ayrault a demandé d'élaborer la stratégie de la Banque publique d'investissement?

Diplômé d'HEC et de l'Ecole nationale d'administration (ENA), inspecteur des finances, il a commencé sa carrière au ministère de l'Economie et des finances avant de rejoindre en 1992 le ministère de la Santé et des affaires sociales.

En 1994, il est entré dans le groupe France Télécom où il a créé la division multimédia et présidé ensuite Wanadoo, la filiale internet et pages jaunes. Il est ensuite entré dans le groupe Capgemini en 2003.

Selon un porte-parole de Capgemini, la SSII, la mission du Premier ministre a été proposée à M. Dufourcq «assez récemment». Elle a été «longuement envisagée avec Paul Hermelin», le directeur général de la SSII. «Cette proposition ne se refusait pas», a-t-il précisé. Si ce départ est donc acté chez CapGemini, le groupe n'est pas encore en mesure d'indiquer immédiatement la date de départ de Nicolas Dufourcq.

Anne Lauvergeon bientôt au service du pays ?

Quid d'Anne Lauvergeon? Interrogé sur ce point lors de la conférence de presse, Pierre Moscovici, le ministre de l'Economie a indiqué qu'elle serait «appelée sans aucun doute à jouer aussi un grand rôle au service du pays». «C'est une femme de grand talent. Elle trouvera à utiliser ses talents et nous en avons bien l'intention», a-t-il déclaré.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/02/2013 à 18:00 :
L'Etat-PS aime bien Cap Gemini : http://munci.org/Paul-Hermelin-3eme-nomination-d-un-dirigeant-de-Cap-Gemini-par-Francois-Hollande
a écrit le 23/10/2012 à 16:32 :
Capgemini fournit de beaux tremplins. Avant Dufourc, un autre DGA (au profil identique : HEC + ENA + Inspection des Finances), Frédéric Lemoine, est parti à l'Elysée sous Chirac en 2002 comme secrétaire général adjoint, puis a été Pdt du Conseil de surveillance d'Areva (Lauvergeon étant Pdte du Directoire) et est aujourd'hui PDG de Wendel.
Le PDG de Capgemini (DG pendand des années) Paul Hermelin, est un ENA (ex-Directeur de cabinet Strauss-Khan).
Serge Kampf, le fondateur du groupe (1967) a été le PDG justu'en mai 2012. La rumeur disait qu'ayant raté l'ENA il restait néanmoins fasciné par les hommes isssus de cette école).
a écrit le 18/10/2012 à 10:50 :
Capgemini puis BPI, hormis que cela rime, ça ne présage rien de palpitant...
a écrit le 17/10/2012 à 23:15 :
ah merde ENCORE UN NICOLAS sa c pas bon
a écrit le 17/10/2012 à 18:22 :
Le retour de la république des copains et des coquins?...
a écrit le 17/10/2012 à 18:16 :
Sauvé nous avons un énarque avec un diplôme HEC qui ne fait pas référence mondiale en dehors de savoir élaborer de beaux tableaux, dont nous avons le spécimen type M. Progglio qui a montré une startégie ineffiace à la tête de Véolia, une entreprise tres tres proche des politiques, dans l 'assasainissement le transport et l'eau, enfin nommez à la t^te de l'EDF par le bon vouloir politique. Ouf Le Président a réussi à caser un énarque qui a fait un parcours à l'identique des clônes de cette école dont le bouquin écrit par un de ses anciens élèves montre toute l'ignorance de l'économie mondiale et d'une formation archaïque. mais quoi de plus normal puique cette banque sera d'un côté l'Etat la CDC et les régions dont il faut reconnaître que la gestion n'est pas la première des préoccupations, voir dans les locaux le nombre impressionnant de ceux qui attendent la fin de la journée seul but de la vie active!!!!!.
a écrit le 17/10/2012 à 17:54 :
Enarque puis france telecom et ministère. Un grand spécialiste des PME et TPE, ce monsieur. J'ai peur que cela se finisse comme le crédit lyonnais
a écrit le 17/10/2012 à 17:51 :
Encore un énarque parachuté par le gouvernement, n'ayant pas d'expériences dans le secteur de l'investissement.
Encore une fois, on privilégie le bon-copain qui restera loyal.
Non crédible
a écrit le 17/10/2012 à 17:46 :
Un plouc de l'ENA (Ecole Nationale des Abru... je vous laisse finir où on forme les débiles de demain, nos futurs dirigeants quoi)
Réponse de le 17/10/2012 à 18:06 :
Plouc (peut être ) mais plouc "normal" (c' est cela qui est important)
a écrit le 17/10/2012 à 17:41 :
Vous avez traversé une faille dimensionelle Bastien? Laissez moi vous mettre à jour : entre 2007 il y a eu, comment dire, une "legere" crise économique...voila voila
a écrit le 17/10/2012 à 17:18 :
CAP Gemini, c'est bien la société qui était côtée à 54 euros en 2007 et qui ne côte plus que 31 aujourd'hui ? Bien, bien, bien ...
Réponse de le 17/10/2012 à 18:16 :
Il était chez FT quand l'action valait 200?!
Réponse de le 17/10/2012 à 20:09 :
Heu, non. Il est entré chez Cap Gemini en 2003. Bien essayé. C'est un copain ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :