France en crise : l'Auvergne paye votre loyer pour venir y travailler

 |   |  581  mots
Copyright Reuters
Pour attirer davantage de demandeurs d'emploi tentés par la mobilité, la région Auvergne lance une opération inédite baptisée "New Deal de l'Auvergne" qui consiste à proposer de payer leur loyer à concurrence de 500 euros par mois, pendant leur période d'essai.

La France est en crise ? Qu'à cela ne tienne, la région Auvergne a décidé de retrousser ses manches. Lundi matin, elle a lancé un programme encore inédit : "un emploi + un logement offert = le new DEAL de l'Auvergne". "DEAL" pour Des Emplois Avec Logements.

Dans les faits, la région Auvergne a sélectionné, en concertation avec les entreprises, Pôle Emploi et l'Apec, 99 offres d'emploi qui ont du mal à trouver preneur faute de candidat auvergnat. Pour chaque offre, le candidat sélectionné se verra offrir son logement par la région durant toute la durée de sa période d'essai à concurrence de 500 euros par mois pendant 3 mois maximum.

Rassurer sur la mobilité

"Nous voulons rassurer sur la mobilité" explique Gérard Lombardi, de l'Agence des Territoires d'Auvergne, "car dans les faits, la crise n'y encourage pas". L'idée est de faire prendre le risque à la région. Car ce qui bloque un candidat à la mobilité, c'est la prise de risque. "La période de risque, c'est la période d'essai. Alors nous disons au candidat qu'il n'a pas besoin de déménager avec toute sa famille. Il vient, il tente le coup, et à la fin de la période d'essai, une fois sa position assurée, il peut faire venir le reste de la famille" ajoute Gérard Lombardi.

Traitement des dossiers au cas par cas

Que les Auvergnats se rassurent. Ils ne sont pas exclus du programme. "Ce qui compte, c'est de favoriser la mobilité et de pourvoir les postes" assure Gérard Lombardi. Si bien que quelqu'un qui vient du sud de l'Auvergne a tout à fait le droit de candidater pour une offre d'une entreprise installée dans le nord de la région. "Nous nous sommes dit que le critère était celui du changement de département" confie Gérard Lombardi. Mais le critère n'a rien d'exclusif. Il est seulement nécessaire de déménager.  En fin de compte, les candidatures seront examinées au cas par cas d'ici au 4 décembre. Date à laquelle pourra être effectué un premier bilan.

>> Spot publicitaire sur la vie en Auvergne

Toutefois, l'aide à la mobilité peut prendre une autre forme qu'une aide au logement. "Il arrive que des gens puissent être hébergés par des amis et qu'ils préfèrent se faire payer un voyage pour aller voir leur famille durant cette période d'essai. C'est possible aussi. Tout peut se discuter," selon Gérard Lombardi.

150.000 euros déboursés par la région

En tout, la région prévoit de débourser 150.000 euros pour l'opération, prévue pour accueillir une petite centaine de candidats. "Ensuite, si l'opération est un succès, on pourra imaginer d'autres modes de financement, comme par exemple une participation des départements" imagine Gérard Lombardi, qui temporise tout de même : "nous n'en sommes qu'au début". Et pour cause, l'opération n'a pas 24 heures. Mais déjà plus de 200 candidatures ont été reçues. Et, victime de son succès, le site a connu quelques avaries techniques dans l'après-midi.

Reste à savoir si les entreprises qui participent à l'opération y trouveront leur bonheur. Car c'est là aussi que réside l'enjeu. Trouver des spécialistes pour des postes qui ne trouvent pas preneurs, majoritairement dans l'industrie et dans le secteur des nouvelles technologies et de l'information qui connaissent un fort développement dans la région selon Gérard Lombardi.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/11/2012 à 20:38 :
Bravo pour cette très belle initiative. De l'argent public dépensé avec intelligence, profitant aussi bien à un territoire qu'aux personnes désireuses de retrouver un peu de tranquillité
a écrit le 14/11/2012 à 14:00 :
Lien vers le site des annonces:
http://www.newdeal-en-auvergne.fr/
a écrit le 13/11/2012 à 21:51 :
Je souhaiterais venir en Auvergne. Mais je suis Professeur des Ecoles et la mutation je ne l'aurais pas si mon mari trouve un emploi dans cette région que j'adore.
a écrit le 13/11/2012 à 8:45 :
Mais les offres d'emploi on les trouvent ou?
a écrit le 12/11/2012 à 20:18 :
Couple avec deux grands enfants aimerait changer d'air .Aimerait de se raprocher de la campagne.Statue de travail handicape.Et nous somme ouvert a toute proposition.Attendons reponses impatiemment. Merci de pouvoir compter sur vous.
a écrit le 12/11/2012 à 18:06 :
"Candidater" ?? - "Postuler", non ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :