Florange : Ayrault évite le plan social

 |   |  228  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le premier ministre Jean-Marc Ayrault a déclaré vendredi soir écarter "la nationalisation transitoire" au regard "des engagements" de Mittal pour le site de Florange. L'entreprise ne fera pas de plan social et investira 180 milllions d'euros en 5 ans sur le site.

Jean-Marc Ayrault a déclaré vendredi soir que le gouvernement avait "écarté la nationalisation transitoire" au regard "des engagements" de Mittal. "L'Etat prendra autant que nécessaire des participations dans des entreprises stratégiques dont la survie serait en jeu, comme cela a été le cas avec Alstom", a ajouté le Premier ministre, dans une déclaration depuis Matignon, soulignant que l'Etat devait "investir lui-même dans des projets d'avenir pas immédiatement rentables".

Mittal investira 180 millions d'euros sur 5 ans à Florange

Il a été convenu que le groupe ArcelorMittal investirait 180 milllions d'euros sur 5 ans sur le site de Florange et ne fera "pas de plan social" sur le site, a de plus annoncé vendredi le Premier ministre Jean-Marc Ayrault.
Dans une déclaration depuis Matignon, M. Ayrault a ajouté que le groupe s'engageait également à "maintenir les hauts-fourneaux" de Florange en l'état dans l'attente de la réalisation du projet de captage et de stockage de CO2 Ulcos, dans lequel l'Etat pourrait augmenter sa participation et qui doit recevoir l'accord pour des financements européens dans les prochaines semaines.

Engagements inconditionnels

Jean-Marc Ayrault a affirmé que les engagements qu'a pris ArcelorMittal dans l'accord trouvé avec le gouvernement sur le dossier Florange étaient "inconditionnels" et que l'Etat veillerait à ce qu'ils soient "respectés scrupuleusement". Le gouvernement "utilisera tous les moyens nécessaires en cas de non-respect" de ces engagements.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/12/2012 à 14:07 :
D accord mais a quel prix car j ai l impression que l on nous a pas dit tout ce qui c'est passé. car on quand meme vivoter depuis pas mal de temps à ce sujet et on a pas l honneur d etre fier de cette affaire qui nous fait faire que de l enfumage.
a écrit le 03/12/2012 à 13:23 :
180 Millions d'euros divisés par 620 employés , cela fait environ 300 000? par tête de pipe.
Donnez cette somme à chaque employé, vous verrez qu'ils seront contents. Sinon l'usine fermera de toute façon dans quelques années, investissements ou pas.
a écrit le 03/12/2012 à 11:39 :
Le capitaine de pédalo et son équipage engagés dans le détroit sidérurgique Mittal vont-ils aller de Charibde en Scylla ,de promesses non tenues à une fermeture totale du site?
a écrit le 03/12/2012 à 9:47 :
LE MIEUX pour monsieur le BARON ....................... C EST ABOYEUR a l assemblee
a écrit le 02/12/2012 à 18:39 :
nous sommes bien bas monsieur le BARON inutile de nous faire croire vous n'êtes plus crédible aux yeux du monde
a écrit le 02/12/2012 à 12:32 :
mr montebourg au secours , mitalement nous coulons , l' acier est trés froid , et ne rompt pas , mais si vous venez nous voir du coté de mital , la barre vous allez la prendre dans la g...
a écrit le 02/12/2012 à 9:47 :
Une seule chose est sûre ::avec des guignols comme ce monsieur ,mais pas deulement lui , la France va dans le mur
Réponse de le 03/12/2012 à 9:20 :
Montebourg n/est pas le seul guignol de la république hollandaise !
a écrit le 02/12/2012 à 6:28 :
Dans deux ans c'est un plan social pour la France entière qu'il faudra mettre sur pieds. Sans doute un resto du coeur dans chaque quartier. Tous les français seront concernés sauf ceux qui vivent aux dépends de ceux qui travaillent : les responsables mais pas coupables.
a écrit le 01/12/2012 à 21:43 :
bonjour,socialiste dans l'esprit et dans l'âme depuis 40ans,je ne comprends pas tous ces reculs incessants.Le dernier en date:Arcelor/Mittal!Vous avez évoqué la nationalisation temporaire et,ce jour,vous la balayez.Tout le monde sait que Mr MITTAL n'a jamais tenu ses promesses;alors expliquez clairement le choix que vous avez fait en laissant encore une fois à Mr MITTAL toutes latitudes pour agir comme lui l'entend!C'est à dire laisser tomber ce site à plus ou moins brève échéance!
Réponse de le 02/12/2012 à 8:16 :
Pour nationaliser, il faut de l'argent, pepe !
Réponse de le 02/12/2012 à 10:23 :
Papy : le socialisme et le communisme c'est prendre l'argent aux autres ......mais ils sont partis !!
Réponse de le 02/12/2012 à 12:37 :
je dirais même mieux , les socialismes c'est , tout pour moi rien pour les autres , malheureusement en ce moment , c'est bien la réalité , mon pauvre pépé, je pense que vous étes à la retraite , dans quelque temps , il ne pourront plus vous la payer , et ils diront que c'est la faute à sarko, vous et votre socialisme vous pouvez le garder il est grand temps que vous changiez d'idée , venez chez marine , c'est le changement pour 2017
a écrit le 01/12/2012 à 21:21 :
Tout est de savoir si c'est utile pour la France ou la mondialisation!
a écrit le 01/12/2012 à 18:39 :
Florange : Ayrault évite le plan social et dans 5 ans ont recommence?
a écrit le 01/12/2012 à 11:32 :
Ils voulaient "que Mittal quitte la France" parce qu?il " ne tiens jamais parole" il faudrait savoir de quoi on parle, tout cela pour ça... créer une usine écologique dans l'aciérie quelle rigolade c'est encore pour faire plaisir aux verts. C'est du grand n'importe quoi. On a encore rien inventé de mieux, qu'une bonne nationalisation qui coûte une fortune, et ne sert vraiment a rien. d'un point de vue électoral et idéologique c'est le top.
Réponse de le 01/12/2012 à 12:52 :
la question n''est pasla...mittal est tres critiqué meme en inde , pour les promesses qu'il fait mais qu'il ne tient pas... c'est un expatrié fiscal et il rachete tout ce qui peut lui faire concurrence pour ensuite les fermer... mittal est un menteur , et ruiner l'industrie afin se retrouver en situation de monopole, de son point de vue est correct, mais d'un point de vue gouvernemental c'est inadmissible... casser toute une filiere pour ensuite avoir le pouvoir sur les prix de matieres premieres, c'est de la non concurrence donc hors jeu . ! point...
vos soit disantes idees liberales, menent tous les pays occidentaux a la ruine, car ne peuvent faire concurrnce a des pays ou le smic est 4 fois inferieur !! !! il faut une politique ntionaliste, de preservation des interets industriels, du protectionnisme a l'americaine. ! ! maintenant je ne suis pas non plus pour les verts. . . qui soulent ! .
Réponse de le 01/12/2012 à 14:25 :
Les promesses n'engagent que ceux qui les croient !!! et rien de plus. Monsieur Mittal est avant tout un financier, même si c'est pas top budget, la concurrence est légitime mais cela signifie quoi ? il suffit de s'entendre sur les prix de vente et le coui.... est l'acheteur.
Réponse de le 01/12/2012 à 15:34 :
"casser toute une filiere pour ensuite avoir le pouvoir sur les prix de matieres premieres " ou vous avez vu jouer cela , Il ne va pas saborder ses usines achetées deux ans avant la crise pour s"amuser a essayer d?être monopolistique dans une économie mondialisée et mouvante. Ce raisonnement ne tiens pas la route. Pour ce qui est des idées libérales cela fait longtemps que la France fonctionne comme " social démocratie " est non pas dans un concept libéral. n'accusez pas le libéralisme d?être a l'origine de problèmes qui ne son pas de son fait. mais qui résultent de l'incapacité des dirigeants politiques a prendre les bonnes décisions au bon moment.
a écrit le 01/12/2012 à 11:22 :
Permanents syndicales, gardiens de musée où changer de poste dans le groupe Mital il y a de l'avenir pour les salariés bref retour à la case départ un plan social amélioré côté ambulance!!!!
a écrit le 01/12/2012 à 11:20 :
tiens, on a pas vu Montebourg apporter les croissants ce matin ! Il avait peut-être peur de se prendre un pain dans g***le. ou alors il nous prépare son nouveau grand numéro de sauveteur volant pour Petroplus.
a écrit le 01/12/2012 à 11:17 :
je confirme : Merci à la Tribune qui censure peu... malgré qu'il(s) nous (m')arrive(nt)..pour certains (moi)... , disons....on est trop virulent... mais notre exaspération est à son comble.. des comportements de nos politiques..... de leurs incompétence... et cela est un euphémisme.
Si Necker -Ayrault .. conseille François XVI ... Roi et Souverain en titre....dit "Flamby pour les "intimes".... et pour les amoureux de conter fleurette.. attention danger... ça coupe... et à nos "Robespierre" et autres "sans culottes" de faite gaffe.... ça coupe aussi.... on commence par le budget de l'état?
a écrit le 01/12/2012 à 10:59 :
Une usine qui tournera en partie sans rien produire. Original. l'heure de vérité viendra tôt ou tard. Non loin de là, le Luxembourg a arrêté la sidérurgie et s'est tourné avec succès vers la finance.
a écrit le 01/12/2012 à 10:55 :
Le gouvernement lamine les syndicats et solidifie Mittal.
Pas de plan social ni de nationalisation mais en vrai un nouveau plan Mittal.
http:gwadaboul.blogs.nouvelobs.com
a écrit le 01/12/2012 à 10:54 :
tout ça pour ça ? que de gesticulations pour en arriver là. Un gouvernement de droite n'aurai pas fait mieux ou pire, mais là c'est dit avec des roses.
Réponse de le 03/12/2012 à 21:08 :
Pas de plan social.... c'est déjà mieux que Sarko à Gandrange...!!
a écrit le 01/12/2012 à 10:51 :
Et il est ou montebourg ce matin on ne l'entend pas, suremenr en discussion avec un fonds lybien pour la reprise de pétroplus, LAMENTABLE
Réponse de le 01/12/2012 à 11:17 :
je cite le monde: une source à Matignon a pourtant reconnu vendredi soir qu'"il n'y avait pas (eu) de repreneur crédible et ferme". Je répète: pas de repreneur crédible ET ferme. Donc pas crédible ET rien, zéro, nulle. 0000000000000 allo clown?
a écrit le 01/12/2012 à 10:27 :
bravo la tribune vous etes les seuls a na pas nous censurer MERCI
a écrit le 01/12/2012 à 10:25 :
une fois de plus ce belatre de Montebourg à fait et dit n'importe quoi, jeudi au micro de l'assemblée il avait un repreneur qui devait mettre 400 millions d'euros et aujourd'hui plus de repreneur, matignon à fait savoir que l'offre n'était pas crédible, et plus de nouvelles de ce clown de Montebourg, quel image lamentable donne ce personnage en France et également à l'étranger, mais que fait-il là.
a écrit le 01/12/2012 à 10:19 :
bon accord ou mauvais accord ? là est la question !!! Une certitude heureusement que cet accord n'a pas été signé par le Président Sarkosy et son gouvernement sinon la gauche et Potiron XVI se serait déchainée ainsi que les syndicats et autres mouvements extrémistes en conclusion : UN MIROIR AUX ALOUETTES.
a écrit le 01/12/2012 à 10:12 :
Si des emplois sont sauvés, tant mieux. Mais je crois qu'il y a confusion entre la branches hauts fourneaux et le reste des Activités du site Mittal.Les premiers subissent la concurrence et la manque de demandes, les autres gagnent de l'argent et sont en demande sur le marché.
Il me semble que l'accord porte sur l'ensemble des activités et non uniquement sur les hauts fourneaux qui posent problème.
Réponse de le 01/12/2012 à 10:30 :
pour quelqu'un qui aurait 2 emplois à mi-temps, mais dont l'un lui entraine plus de frais de transport, de garderie d'enfant, etc que ce qu'il rapporte il me semble que l'on trouverait normal que cette personne arrête l'activité non rentable !! A une autre échelle, c'est le problème à une autre échelle : on ne peut espérer qu'un groupe subventionne une activité déficitaire par ses activités rentables ...
Réponse de le 02/12/2012 à 0:43 :
Vous avez raison, je crois que la négociation du gouvernement avec M. Mittal a porté essentiellement sur le "transfert" des postes hauts fourneaux vers les autres branches, voir des mutations. Au final, les départs ne seront pas remplacés par des nouveaux (jeunes), mais par des ouvriers déjà chez Mittal. C'est pourquoi ce monsieur est satisfait de la négociation.
En ce qui concerne votre exemple de 2 mi-temps, nous avons malheureusement le cas pour certains chômeurs qui préfèrent rester dans cette situation plutôt que de reprendre une activité! Ce sont quelques part les Mittal d'en bas!
a écrit le 01/12/2012 à 10:11 :
Ancien DRH, je vois très bien ce qui se passera pour les centaines de travailleurs qui ne pourront pas être reclassés. Des années durant, ils seront payés pour ne rien faire. Ils passeront leur temps à jouer aux cartes en attendant leur préretraite. L'atmosphère y sera exécrable. Beau boulot, Ayrault !
a écrit le 01/12/2012 à 10:05 :
ils sont jamais contents ces syndicalistes, ils préfèrent aller pointer au chômage?
Réponse de le 01/12/2012 à 10:31 :
non... ils voulaient être fonctionnaires !!
a écrit le 01/12/2012 à 9:59 :
Nos politiques se prétendent victorieux lorsqu?ils arrachent un engagement moral aux entreprises. Celles-ci le donnent mais ne manquent pas de clamer en même temps que le seul engagement dont elles s?estiment aujourd?hui redevables est celui de maximiser leurs profits. Et nous assistons à cette comédie, désespérés. In memoriam laphrasedeshabillee.blogspot.f
a écrit le 01/12/2012 à 9:53 :
Mais n' évite pas le ridicule, surtout avec le ministre au titre tout aussi ridicule.
a écrit le 01/12/2012 à 9:36 :
L'avenir de nos enfants crève les yeux : les restos du coeur ! La faute aux responsables mais pas coupables. Rien qu'avec l'ISF que le monde nous envie mais que les autres pays se gardent bien d'imposer, on a tout compris. Il faut être barjo pour entreprendre en France.
a écrit le 01/12/2012 à 9:17 :
Au train où vont les chose, c'est bientôt toute la France qui va avoir besoin d'un plan social.
a écrit le 01/12/2012 à 9:15 :
oui mais il n'a pas precise pour combien de temps tout cela n'est que du spectacle politique,pas etonnant que les entrees en salle de cinema sont en baissent ,avec tous ces charlots de politicars confondus plus besoins d'aller se divertir au cine!!!
a écrit le 01/12/2012 à 9:10 :
Après les propos de Monsieur Montebourg les salariés sont déçus.Les promesses et les paroles n'engagent que ceux qui y croient.Un modèle déculpabilisant pour les uns mais une crainte pour tous.
a écrit le 01/12/2012 à 8:46 :
Depuis 2006 Mittal investi 30 millions :an soit 150 sur 5 ans!! une source près de Matignon annonce qu'il y aura des préretraites des reclassement , Mittal continu son plan de reduction de production , on nous enfume!!!!!!
a écrit le 01/12/2012 à 8:22 :
Tout les règlements de problème sont remis a plus tard, que cela soit pour l'Europe en crise comme pour l'intervention de l?État sur son territoire. Personne ne veut donner de réponse, de peur de se faire taper sur les doigts par Bruxelles.
Réponse de le 01/12/2012 à 10:09 :
vous avez tout compris, il n'y a pas plus sourds ni aveugles que ceux qui ne veulent pas comprendre, La France comme d'autres pays européens sont gérés par Bruxelles, et les internautes super zorro n'ont qu'à s'y rendre et les réveiller!!!! du moins ceux qui sont présents, car les députés européens sont grassement rémunérés!!!!!!!
a écrit le 01/12/2012 à 8:12 :
façon de détourner ses mensonges un le rep^reneur il n'y en avait pas , deux bruxelles n'aurait pas accepté la nationalisation quand on voit qu'il faut ouvrir la sncf et la poste à la concurrence trois le maintient apparent des 600 postes va sans doute etre pris sur les autres sites
Réponse de le 01/12/2012 à 8:44 :
SNCF, RATP, EDF, Suez/Sita, sont implantés dans d'autres pays en Europe et ailleurs et y gagnent pas mal d'argent! La France n'est pas le nombril du monde ni exceptionnelle ou particulière! Arrêtez svp d'accuser les autres, la France profite beaucoup de ce que vous appelez BRUXELLES.
Réponse de le 01/12/2012 à 9:00 :
On regrette que certaine entreprises s'externalisent en dégradant le service rendu, pour simplement gagner plus!
Réponse de le 01/12/2012 à 9:25 :
@@Bruxelles, ces entreprises, ne s'externalisent pas elles s'y installent pour gagner et elles redistribuent ensuite en France (voir TOTAL). Ce n'est pas au Nigériens ou Birmans qu'AREVA ou TOTAL redistribuent, ni la SNCF ou les autres, si non, ce seraient des pays très, très riches!
Réponse de le 01/12/2012 à 9:36 :
@bruxelles je n'accuse pas bruxelles au contraire je l'approuve en signalant que eux n'aurait eu cette culture presque pro communiste
a écrit le 01/12/2012 à 8:09 :
Ou est le repreneur celui qui devait apporter 400 millions d'euros ! Comment nous faire croire qu'il n'y a pas eu de contrepartie ,une surcapacité en Europe de 25% , ,Mittal qui voulait fermer car non rentable ,et maintenant il investirait 180 millions d'euros ,pourquoi faire ! sinon pour effacer l'ardoise fiscale de plusieurs millions Mittal c'est 94 milliards de CA un endettement de 23 milliards!!
a écrit le 01/12/2012 à 7:54 :
Traduction: le contribuable français va payer les 650 ouvriers de Florange devenus inutiles. Tout le reste est pipeau. Hollande s'est écrasé après les gesticulations du matamore Montebourg. Les socialos apprennent à nos dépents ce qu'est la vie réelle, qui n'a rien à voir avec leurs théories dogmatiques. Et pendant ce temps-là, nous dépensons une énergie folle à maintenir en soins pallatifs une activité mourante au lieu de booster des activités d'avenir.Le socialisme à la française est une pathologie mortellle.
Réponse de le 01/12/2012 à 12:59 :
Le socialisme , l'antichambre du fascisme...
a écrit le 01/12/2012 à 7:54 :
Traduction: le contribuable français va payer les 650 ouvriers de Florange devenus inutiles. Tout le reste est pipeau. Hollande s'est écrasé après les gesticulations du matamore Montebourg. Les socialos apprennent à nos dépents ce qu'est la vie réelle, qui n'a rien à voir avec leurs théories dogmatiques. Et pendant ce temps-là, nous dépensons une énergie folle à maintenir en soins pallatifs une activité mourante au lieu de booster des activités d'avenir.Le socialisme à la française est une pathologie mortellle.
a écrit le 01/12/2012 à 7:15 :
personne ne parle des acieries LUXEMBOURGEOISES qui seront ffermees avec HAYANGE le materiel est obsolete avec des technologies depassees de 1900 .......
a écrit le 01/12/2012 à 5:48 :
Il n'y a que moi qui pense que tout ça c'est du bidon comme tous les précédents engagements qu'avait pris Mittal?
a écrit le 01/12/2012 à 2:21 :
Comme quoi quand on se bat et que l'on s'unit, ca paye. Les jalouses de ce blog feraient bien d'en prendre de la graine...
Réponse de le 01/12/2012 à 21:15 :
najbar : pas mal vôtre commentaire, mais se battre contre des moulins comme Don Quichotte dans tout les cas cela ne sert à rien, de toute les façons cette reprise si il y à reprise et cela n'est pas encore fait le résultat se ferait dans les 2 jours ne résoudras pas le sort des salariés si sauf des syndicats.
a écrit le 01/12/2012 à 0:58 :
quelle contrepartie en échange de cela et dont on ne nous a pas parlé?... encore le contribuable qui va payer. Il est difficile d'imaginer que M. Mittal change d'avis "comme ça" pour faire plaisir à Montebourg...
Enfin, ça coûtera moins cher aux contribuables qu'une nationalisation qui aurait donnée en plus un signal fort aux investisseurs pour fuir la France
a écrit le 30/11/2012 à 23:45 :
Pauvres syndicalistes : ils ne seront pas fonctionnaires !!! (à moins que ce ne soit l'inverse !!!)
a écrit le 30/11/2012 à 22:59 :
On continue comme avant, les hauts fourneaux vont continuer à rouiller, les employés à attendre des jours meilleurs et plus de nouvelles de Montebourg trop occupé à attaquer Closer. Oublié le repreneur mystérieux et ses 400 millions, oubliée la promesse de nationalisation ...... Les sidérurgistes vont être recyclés en "enfouisseurs" de CO2 à condition que l'Europe accepte de mettre un peu de fric sur la table. Audiard disait : " ..... Il est désagréable d'imposer son idée à quelqu'un. Mais quand c'est lui qui vous impose la sienne, c'est encore plus désagréable ! " N'est-ce pas messieurs Hollande, Ayrault et Montebourg ? Votre silence ce soir est assourdissant. Monsieur Mittal vous aurait-il encore roulés dans la farine ?
Réponse de le 30/11/2012 à 23:51 :
il semblait de plus en plus evident que l'histoire de la nationalisation partielle et temporaire n'etait qu'un coup de bluff comme celle du soit disant repreneur qui proposait 500millions pour sauver 500 postes(ça fait chere par emploi sauvé). Par contre "plus de nouvelles de montebourg"? alors la ce serait surprenant. On peut lui reprocher beaucoup de choses, mais pas d'etre à court d'iddées pour faire parler de lui
Réponse de le 01/12/2012 à 7:51 :
tout a fait d'accord quand une decision est prise mittal ne revient jamais en arriere ,travaillé 40 ans haut fourneaux ceux de florange ils sont morts,meme a dunkerque un haut fourneaux est a l'arret pourtant un complexe rentable ultra moderne,je ne crois plus la siderurgie francaise vat disparaitre,et puis ce sont des usines polluantes faut toujours faire des courbettes aux ecologie ce qui ce traduit par des investissement lourds pour diminuer la pollution ,pourtant on aime ce metier je ne l'oublierais jamais,j'ais connus des grands combats avec interventions des crs on risposté de bon coeur tous en ensemble quand ils rentré dans l'usine,dommage il faudrait un grand mouvement de force ouvrier ,il faut vous battre mr MARTIN
a écrit le 30/11/2012 à 22:59 :
On attendra les détails, mais ça semble globalement un bon accord. Politiquement, on ne pourra quand même pas répéter à l'infini le numéro avec Montebourg qui gueule d'abord pour rassurer la gauche et les nationalo-nostalgiques et Hollande/Ayrault qui font du réalisme subventionné par l'UE derrière.
a écrit le 30/11/2012 à 22:36 :
Au moins, ce gouvernement a des résultats, à l'inverse de son prédécesseur, dirigé par des incompétents notoires comme Baroin, Pécresse et Fillon. Et oui, c'est ça la droite décomplexée : l'agitation et la bêtise, pour aucun résultat.
Réponse de le 30/11/2012 à 22:48 :
Euh Pécresse, Baroin et Fillon la droite décomplexée? Je veux bien croire que plus personne ne comprenne rien à l'UMP mais quand même.... vous inversez les mouvements de l'UMP la. Quand au résultat, ouais sauver 600 emplois sur 5 ans pour 550 millions d'euros (150 millions d'investissement plus 8 millions par mois pour les faire tourner ces foutus fourneaux, car je crains bien que l'addition soit plus proche de ces 550 millions que des 150)... belle performance ça c'est sur.
Réponse de le 30/11/2012 à 22:52 :
L'accord annoncé pour Florange ressemble à s'y méprendre à celui qu'avait obtenu Sarkozy pour Gandrange...
Réponse de le 30/11/2012 à 22:54 :
On ferait mieux de mettre cet argent à aider la création d'emplois dans des industries d'avenir plutôt que d'essayer de maintenir à flot des secteurs du passé de toutes façons condamnés.
Réponse de le 01/12/2012 à 7:11 :
Odilon: Des secteurs du passé? Regardez autour de vous, il y a de l'acier presque partout. Dans la construction, l'emballage alimentaire, l'électroménager et l'automobile (pour ne citer que ceux la).... Créer des emplois dans des industries d'avenir d'accord, mais il ne faut pas pour autant laisser dépérir une industrie encore porteuse d'innovations nombreuses! Certes, certains secteurs de la métallurgie sont voués à disparaitre en Europe d'ici peu (produits longs pour la construction, par exemple, en raison de la concurrence Asiatique), mais il n'empêche que la plupart des aciers nouveaux et à forte valeur ajoutée sont produits en France. Le centre de r&d d' Arcelormittal de Maizières-les-Metz produit, à l'heure ACTUELLE 75 % des nouveaux brevets en matière d'automobile, d'aéronautique, et développe même des alliages destinés au secteur médical. Certains (environ 60%) étaient testés et produits sur le site de Florange il n'y a pas si longtemps que ça. Pas en Asie, ni à Dunkerque ou Fos sur mer, mais bel et bien dans un site Lorrain que beaucoup de personnes veulent à tort croire obsolète!
Réponse de le 01/12/2012 à 8:50 :
l'avenir c'est produire ce que nous consommons,parce que s'endetter pour consommer on sait ce que cela signifie.sinon,les industries d'avenir,les autres pays ne sont pas plus betes que nous,ils y ont pensé et ils s'y sont mis plus vite que nous.il faudra qu'un jour les français cessent de se croire plus intelligents et qu'ils se refoutent au boulot tout simplement.et ça se passera sans les classes politiques actuelles qui seront toujours un frein a notre dévellopement
a écrit le 30/11/2012 à 22:36 :
Au moins, ce gouvernement a des résultats, à l'inverse de son prédécesseur, dirigé par des incompétents notoires comme Baroin, Pécresse et Fillon. Et oui, c'est ça la droite décomplexée : l'agitation et la bêtise, pour aucun résultat.
Réponse de le 01/12/2012 à 21:23 :
@ mathilde : je suis sceptique pour cette décision aussi rapide, si ça marche c'est bien ce gouvernement par cette solution aura la part belle car il aura résolu ce problème mais pour combien de temps, enfin les syndicalistes ont eue la chance que Montebourg leur apporte des croissants que je pense est ridicule, car là il passe la brosse à reluire aux syndicats.
a écrit le 30/11/2012 à 22:32 :
Je m'étais tromper dans mon commentaire précédent (autre article), le politiciens raisonnent bien sur 5 ans mais pas plus. Manière de refiler la patate chaude à ceux qui seront au pouvoir après les prochaines législatives.
a écrit le 30/11/2012 à 22:27 :
Mr Mital paie en inde 3 roupies par mois ces employés, comment faire en France avec ce mic mac inextricable !
Réponse de le 30/11/2012 à 22:53 :
Mittal n'a pas d'activité de sidérurgie en Inde.
Réponse de le 30/11/2012 à 23:45 :
Pardon en indonésie, mais toujours pas plus de 3 roupies
a écrit le 30/11/2012 à 22:16 :
650 emplois sauvés. Combien créés?
a écrit le 30/11/2012 à 21:59 :
comme crains je sens que la BPI se transformera en banque de sauvetage des canards boiteux a visée electorale ,les entreprises d avenir attendront
pauvre pays,les médiocres sont au pouvoir
a écrit le 30/11/2012 à 21:50 :
Le gouvernement sauve la face..c'est bien, passez un bon weekend ...
Réponse de le 30/11/2012 à 22:05 :
A lundi pour la suite en effet, Florange va continuer de hanter tout le quinquennat du president Hollande ..
a écrit le 30/11/2012 à 21:43 :
ils ont de quoi être déçus les syndicalistes, ils auraient pu devenir des pantouflards de fonctionnaires avec la nationalisation
Réponse de le 30/11/2012 à 21:58 :
c déguelasse de dire ça ,bravo les syndicalistes vous vous etes bien batus!!
Réponse de le 30/11/2012 à 22:40 :
@jj C'est con de dire ça. Car il y a forcement une contrepartie. Donc au bout du compte , c'est nous qui payons. Tout cela pour prolonger de quelques mois un canard boiteux qui fermera de toute façon. Mais cela permet au gvt de faire illusion. Toujours à nos frais.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :