Qui sont ces milliardaires Français exilés en Suisse ?

 |   |  275  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La France et la Suisse discutent de nouvelles relations bilatérales en matière fiscale. Un enjeu énorme pour la Confédération qui accueille l'équivalent de 43,5 milliards d'euros en fortune familiale française.

La visite en France de la ministre des finances de la Confédération helvétique sera l?occasion d?évoquer la question problématique des relations bilatérales économiques et fiscales. Le sommet s?annonce épineux tant les enjeux sont importants pour les deux pays. La France veut accentuer sa lutte contre l?évasion fiscale notamment sur la question des successions de familles résidentes en Suisse mais dont les héritiers vivent en France.

Le journal genevois Bilan a réalisé une étude sur le poids que représentent ces familles en Suisse. Ainsi, sur les 300 premières fortunes Suisse, 43 sont françaises, dont 14 milliardaires. La fortune accumulée par cette communauté atteint 43,5 milliards d?euros, écrit le journal suisse.

Chanel, Bic et Schlumberger en exil...

D?après ce classement, on retrouve la famille Wertheimer (Chanel, Bourjois) en première place. La famille Castel (producteur de vin) monte sur la seconde place de ce podium, suivi par les héritiers du groupe Louis-Dreyfus (négoce, transport maritime, BTP). Parmi les noms les plus connus, on retrouve également la famille Primat (groupe Schlumberger), les Peugeot, la famille du baron Bich (Bic). Ce classement qui recense les familles de plus de 100 millions d?euros de patrimoine compte deux nouveaux noms : Claude Dauphin et Eric de Turckheim fondateur de la compagnie de courtage pétrolier Trafigura.

Les Suisses redoutent que son système fiscal "attractif" s?érode sous la pression de Paris. "Le gouvernement français pourrait se rendre compte que les eldorados pour ses exilés fiscaux se situent désormais plutôt du côté de Londres, Bruxelles ou Luxembourg", écrit le journal.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/03/2013 à 23:10 :
pourquoi Trierweiller et Hollande ne se marient pas ?
pour pas payer l ISF ? yes ?
portez vous partie civile dans la plainte deposee par xavier kemlin !
a écrit le 30/03/2013 à 11:42 :
La France n'étant pas la banlieue de cuba, les français sont libres de s'établir dans d'autres pays. Que ce soit pour leur plages, leur fjords, leur chocolat ou leurs conditions de vie, y compris fiscales.

A noter que l'ensemble des français mentionnés ici ne font pas que du business à Paris-centre, ce sont des marques internationales, tant en terme de production que de vente. Certains ont très certainement suivi les écoles publiques françaises, mais leur travail leur revient. Sauf erreur de ma part.

Mais parlons chiffres. Arrondissons les 43Mds de cet article à 50Mds, considérons qu'AUCUNE partie de ces 50Mds ne constitue des biens en France (ils y seraient déjà taxés). Bref, hypothèse extrême. Des français sans aucune attache en France, donc?

Pour la fortune, taxés à l'ISF barème 2012, nous arrivons à 50Mds x 0.5% = 250 millions.

Pour les revenus, hypothèse optimiste, si leurs revenus augmentent en moyenne de 5% par année, nous avons donc 50Mds x 5% = 2.5Mds qui seraient peut-être taxables (à nouveau, leur biens sont ils en France ou pas? c'est lié à l'hypothèse de l'ISF ci-dessus), avec un bouclier fiscal à, disons, 75%, cela nous donne 1.875Mds.

Ajoutons les deux, et nous arrivons environ à 2Mds par an.

Quelques chiffres à mettre en parallèle:
- Déficit de la France en 2012: 87 Mds (donnée annuelle donc)
- Dette publique française: 1833 Mds (donnée cumulée des déficits/excédents annuels historiques)
- Fraude estimée à la TVA en France: 10Mds par an (http://www.assemblee-nationale.fr/13/pdf/rap-info/i4467.pdf)
- Fraude aux prélèvements fiscaux et sociaux obligatoires: entre 30 et 40 Mds par an (même référence)

En résumé, selon des méthodes finalement très populistes, il est très pratique d'agiter la Suisse et les riches comme responsable des problèmes fiscaux français, mais il est probablement utile de rappeler que si la France faisait son travail, EN INTERNE, elle pourrait pratiquement combler son déficit, et ce uniquement en travaillant à la suppression de deux types de fraudes (sans compter les nombreuses autres fraudes existantes répertoriées par la cour des comptes récemment et les dépenses inutiles, largement recensées dans les ouvrages du défunt Jacques Marseille).

Mais en attendant que le gouvernement fasse sont travail, peuple de France, criez à l'injustice et dénoncez les riches et les Suisses! Cela ne changera rien à votre problème, mais c'est tellement bon pour les tripes, l'égo et la fierté nationale de la noble Frannnnnce!

Allons enfants de la patriiiiieeuuu, etc.
a écrit le 31/01/2013 à 9:21 :
pourquoi y-a-t-il trop de pauvres ?
a écrit le 09/12/2012 à 9:33 :
Au lieu d'augmenter la répression fiscale contre les fortunés, pourquoi ne pas en place un système juste, intelligent et pérenne pour les faire revenir ?
Réponse de le 11/12/2012 à 11:12 :
C'est vrai que le bouclier fiscal fut une réussite...
Réponse de le 23/01/2013 à 13:21 :
En France tout changement de majorité entraine une modif de ce qui existe Plus personne ne peut avoir confiance dans le système fiscale ,favorisant de ce fait l'exile et pas le retour
a écrit le 07/12/2012 à 22:47 :
On pourrait imaginer un jeu: d'un côté les partisans de l'Egalité économique, de l'autre ceux de la liberté. Deux flammes en deux endroits. Le premier qui éteint la flamme de l'autre l'emporte pour un siècle de législature!
Réponse de le 07/12/2012 à 23:31 :
On pourrait imaginer différemment. Il existe en un certain endroit une flamme qui s'appelle liberté. Le premier qui la souffle est le roi de l'égalité...
a écrit le 07/12/2012 à 21:25 :
Les milliardaires exilés sont poursuivis par Montebourg, dont c'est la charge, mandaté par le président. Les milliardaires ont des ardoises longues comme le bras. Seulement, le problème c'est que l'ardoise est tellement grande que c'est les classes moyennes qui VONT payer. Nous ne sommes qu'au début de la crise, nous avons encore un fort déficit à couvrir, ce qui VIENT mais dont on ne PARLE PAS. Ainsi le travail sera rémunéré également, que l'on soit gardien de magasin, ou bien diplômé du supérieur. N'avons-nous pas des bac+2 qui occupent des emplois sans qualifications. Mais des artistes gagnent des millions... qu'est-ce qui est d'utilité publique et qu'est-ce qui ne l'est pas?
a écrit le 07/12/2012 à 18:44 :
dans 5 ans , mr hollande ira s'installer en suisse , eh oui , il aura fait le plein de son compte
Réponse de le 07/12/2012 à 22:31 :
Bien sur qu'il ira en suisse après s être enrichi au pouvoir. Ils le font tous. D'ailleurs, et c'est de notoriété publique mais bien sur la presse n'en parle pas ( c'est trop dangereux...vous me comprenez ), Giscard, Chirac,, Mitterrand, Sarkozy, et tous leurs premiers ministres résident en suisse et roulent en Porsche.
Réponse de le 09/12/2012 à 4:48 :
Giscard est bien trop agé pour encore conduire, Chirac bien trop malade, Mitterrand bien trop mort, sans doute pour Sarkozy!
a écrit le 07/12/2012 à 18:43 :
@ la tribune , vous avez oublier les chanteurs , artistes, , les gros chef d entreprises , etc votre article n'est pas complet !!!!
Réponse de le 28/01/2013 à 6:56 :
Il faut simplement arrêté de poursuivre les riches, qui ne veut pas être riche dans ce monde? Alors encourageons les riches a rester riche et les pauvres a devenir riches. Voilà la solution.
a écrit le 07/12/2012 à 18:36 :
@ PatrickB. Le sujet à déjà été traité par la presse lors de la nième sortie de notre ministre du redressement improductif. Les Peugeot installés en Suisse seraient des actionnaires minoritaires dont les parts sociales sont donc imposées à l'ISF. Cette branche ne serait donc pas aux commandes de l'entreprise, un schéma classique qui pousse ceux qui ont un patrimoine qui ne se confond pas avec ll'outil de travail à partir pour éviter un plumage en règle. Sur le patrimoine et à travers les droits de succession.
a écrit le 07/12/2012 à 18:29 :
@chich en tout cas il n'y a que les chiffres qui sont faux dans son raisonnement.
a écrit le 07/12/2012 à 18:12 :
Vu le niveau de racket en France, ceux qui partent on tout raison.Car se racket sert a financer la france-afrique, la "fachocratie" du nucléaire, et entretenir le train de vie de nos nouveaux seigneurs. je ne connais pas le niveau de taxe qui a conduit a la révolution, mais il m'est d'avis que l'on ne doit plus en être très loin.
Réponse de le 07/12/2012 à 19:43 :
y'a encore de la marge. Faut dire que tant qu'il y aura des associations (resto du coeur, secours catholique etc...) pour palier à l'incompétence de l'Etat, les Français ne feront pas de révolution.
Réponse de le 07/12/2012 à 21:12 :
Que voyez vous de " facho " dans le nucléaire ? J'ai beaucoup de mal à voir le rapport !
Réponse de le 08/12/2012 à 10:24 :
la pollution ?
Réponse de le 11/12/2012 à 11:11 :
Ce ne sont les nobles et les plus fortunés qui ont fait la révolution française, mais le tiers etat et la petite bourgeoisie...Je vois pas trop le rapport avec l'article
a écrit le 07/12/2012 à 17:50 :
le constat est toujours le même:
l'impôt tue l'impôt
il n'y a rien à ajouter...
s'expatrier n'a sans doute rien de plaisant...si au lieu de toujours frapper les riches dans ce pays on reconnaissait
leur véritable apport à l'économie nous n'en serions pas là

vous en connaissez des Américains qui s'expatrient pour des raisons fiscales ??
l'expatriation pour les grandes fortunes ce n'est que de l'auto défense.
il impôt juste c'est la flat tax comme en Russie(14%sur tous les revenus)je parie
qu'il n'y aurait plus d'exilés et un État plus svelte Amen !!!

Réponse de le 07/12/2012 à 18:36 :
la russie contrebalance le manque à gagner par les plus grandes reserves de matières premières du monde. Elle a en plus abandonné les deux tiers de son peuple à son sort. L état russe ne finance pas non plus tout un tas d'associations pour des montants pharaoniques, pas de chômage, pas de sécurité sociale....
a écrit le 07/12/2012 à 17:42 :
Ah cet ennemi de classe qu'il faut persécuter, rien de nouveau dans la glorieuse histoire de France, les protestants ont été massacrés, puis les aristo, le clergé les nobles, puis on a recommencé avec les Juifs, voilà au tour des riches ! non vraiment rien n'a changé !
Réponse de le 30/03/2013 à 0:02 :
@Tombiker
Votre liste est à l'envers, il eut fallu commencer par les riches.
a écrit le 07/12/2012 à 16:56 :
Sans être particulièrement nanti financièrement, y-a t'il un moyen de s'installer en Suisse pour un retraité et sa conjointe ?
Réponse de le 07/12/2012 à 17:37 :
Vous pouvez vous installer en Suisse mais seuls quelques cantons appliquent un régime fiscal privilégié forfaitaire aux plus fortunés .....
Si vous souhaitez échapper aux droits de succession .... c'est raté !
Réponse de le 07/12/2012 à 18:08 :
Et non, cet internaute a tout faux, dans le canton du Valais si vous élisez domicile, en tant que Français vous serez redevable de vos impôts en Valais, sauf pour le biens immobiliers qui restent de la compétence française si le bien est en France, mais le compte français sera taxé par le canton, pour ce qui est des héritages en ligne directe, l'imposition est égale à zéro, et presque tous les cantons ont enlevé les taux d'impositions en ligne directe.
Pour ce qui est de l'imposition forfaitaire, cela dépend des cantons mais le niveau a été relevé à 400000 francs suisses, mais l'Angleterre est encore plus intéressante le ticket d'entrée est de 70000 livres pour l'imposition à forfait.
Réponse de le 07/12/2012 à 18:42 :
En vertu du principe de territorialité : les comptes français sont taxés en France !
Réponse de le 07/12/2012 à 21:34 :
Pour vous installer en suisse vous devez avoir une retraite de plus de 50 000 francs suisses (près de 33 000 euros) . Vous aurez alors un permis de residence. Vous pourrez payer vos impots sous forme d'un forfait calculé sur la base de 5 fois votre loyer annuel ou la valeur locative, quel que soit votre revenu. Le taux d'imposition n'est que de 30% . Pour un loyer de CHS 3000 vous payeriez 37 000 euros d'impôts quelques soient vos revenus .
a écrit le 07/12/2012 à 16:47 :
vou m avez oublié mon nom est pourtant le plus connu dans tout l héxagone:AFFLELOU je vends en france et je vis en suisse 5 mois en france et 6 mois ailleurs une vie de prince de la lunetterie qui pése plusieurs dizaines de millions d euros
Réponse de le 30/03/2013 à 10:29 :
Il vend également en Suisse, rassurez-vous. Et en Belgique. Et...
a écrit le 07/12/2012 à 16:15 :
Le Parlement suisse a refusé la double convention CDI-F au motif qu'elle ne respecte pas les lignes de l'ocde, le défunt résidant dans le pays est soumis au fisc de ce pays et pas selon le fisc des héritiers auquel le défunt lègue sa fortune, la France cherche de l'argent, mais selon les règles et pas selon les hollandises ou les sarkosies.
a écrit le 07/12/2012 à 16:02 :
Singapore ve devenir une destination prisee.
Réponse de le 07/12/2012 à 18:38 :
vous avez aussi le Qatar, là bas à part la tva, je vois pas autre chose...
a écrit le 07/12/2012 à 15:52 :
Toute cette publicité négative sur la France alimentée par les errements de l'Hollandise fait le bonheur de pays talentueux qui n'en demandait pas tant. Non seulement ils en reçoivent les produits financiers ou les investissements réels mais ils n'ont même plus besoin de faire de la publicité "corporate" pour les faire venir. Cette "période de tir" favorable leur est ouverte jusqu'en 2017.
a écrit le 07/12/2012 à 15:31 :
D'abord il faudrait savoir pourquoi ils partent en Suisse. S'ils cherchent à vivre discrètement, c'est compréhensible. En France il y a trop de voyeurs jaloux, que pourrissent la vie des gens qui vivent bien grâce à des qualités qui leurs sont naturels et que ne vivent en sécurité, à cause d'une jalousie pourrissant.......!!!
a écrit le 07/12/2012 à 15:03 :
@ Marianne. Vous faites partie de cette catégorie de Français qui n'a toujours rien compris au fonctionnement des entreprises. Ou qui rêve d'une économie administrée post-soviétique. Une économie qui a fait ses preuves. Quant à la famille Peugeot, elle vit toujours en France et a probablement péché par excès de patriotisme. Étudiez la question et remerciez-la d'être encore résidente fiscale dans un pays qui ne la mérite pas.
Réponse de le 07/12/2012 à 15:50 :
@phidefer: la famille Peugeot en France ? soit c'est toi, soit c'est l'article qui a tout faux :-)
Réponse de le 07/12/2012 à 15:53 :
En quoi la dictature de la pantoufle est-elle utile? Le fonctionnaire serait un seigneur et le salarié l'esclave pour la question de la sécurité d'emploi et du niveau des carrières. Les emplois publics sont-ils justifiés par l'utilité publique?
Réponse de le 07/12/2012 à 16:11 :
La légitimité ne se fonde-t-elle pas sur son effiscience? Or l'OCDE nous publie que l'Etat français est plus cher qu'ailleurs et moins efficace, à la fois en terme de social et d'économie. En quoi est-il légitime puisqu'il pénalise l'activité. Ce sont les indicateurs publiés par un organisme international que tout le monde entérine.
Réponse de le 07/12/2012 à 17:01 :
@Bis : OCDE n'est pas synonime d'indépendance. C'est comme si vous vous basiez sur les paroles du FMI pour vous faire une opinion économique. Il ne s'agit que d'un point de vu. Vous me donnez les mêmes chiffres qu'ils utilisent je vous promet que j'arrive à la conclusion inverse. Il faut avoir un peu d'esprit critique.
Réponse de le 07/12/2012 à 17:20 :
@chich: enfin un commentaire intelligent :-)
Réponse de le 07/12/2012 à 17:25 :
@chich: parce que vous préférez vous baser sur les chiffre de l'INSEE dont on est sur qu'ils sont faux? OCDE est un organisme indépendant qui a pour avantage d'être international, et qui n'as aucun intérêt à privilégier tel ou tel choses... Contrairement à l'INSEE et tout les organismes état/para-état français...
a écrit le 07/12/2012 à 14:55 :
Si l'état français pouvait récupérer toute la fortune de toutes ces familles en même temps ça lui permettra de passer d'un déficit de 80 milliards à un deficit de 40 milliards pour une année. et l'année d'après ? retour à un deficit de 80 milliards
Ce qui montre que face l'ampleur de la dépense publique ce ne sont pas les super riches qui pourront durablement régler les problèmes de budget de l'état.
Réponse de le 07/12/2012 à 16:16 :
et si et si et si
Réponse de le 07/12/2012 à 16:59 :
@relativité des chiffres : ou comment raconter n'importe quoi... J'espere que vous ne manipulez pas des chiffres dans le cadre de votre travail, ça fait peur...
a écrit le 07/12/2012 à 14:39 :
Le journal "Bilan" est un journal zurichois (Tamedia) et non genevois.
Genève est seulement la 2ème ville du pays et compte 192 000 habitant alors que la Suisse en compte 8 Mio.
La Suisse n'est pas seulement Genève, mais je sais qu'un français moyen ne connait seulement cette ville car elle est juste à côté de la France et en générale les français n'osent pas aller plus loin. Ouvrez vos yeux et sortez de votre pays!!!
Réponse de le 07/12/2012 à 15:45 :
Pour info, Bilan est bien un journal basé à Genève contrairement à Bilanz qui est basé à Zurich. C'est bien d'ouvrir les yeux, mais c'est mieux quand on sait lire...
Réponse de le 07/12/2012 à 16:02 :
Bien dit!!!
Réponse de le 07/12/2012 à 16:57 :
@Journaliste : Et un donneur de leçon dans les cordes !! Ah ah !
a écrit le 07/12/2012 à 14:39 :
OUf, je suis soulagée, j'ai cru un instant que la pauvre famille Peugeot, qui a bénéficié de crédits à taux 0 de l'Etat, de plusieurs plans de départs en retraite anticipée (je parle de milliers d'ouvriers...) payés par l'Etat,ainsi que diverses subventions, etc, payait ses propres impôts en France... Ah, je suis rassurée.... Au moins ses ressources (dont les dividendes chèrement acquis sur le dos des contribuables français) ne sont pas imposés en France....
Réponse de le 07/12/2012 à 15:27 :
Vous avez raison, ils ne sont pas imposés sur leur dividende, au fait il était de combien le dividende cette année ( 0 ). Pour ouvrir la discussion, combien de capitaux ont ils perdu avec la chute de l'action, c'est incomparable avec l'ISF. C'est bien plus efficace que L'ISF pour les appauvrir
Mais vous devez être contente !
Au final, vous avez gagné quoi ?

Maintenant que Peugeot vaut moins de 2Md?, vous devriez les racheter, puisque vous semblez mieux connaitre ces affaires, avant qu'un chinois ne le fasse !
Réponse de le 07/12/2012 à 15:39 :
"Dont les dividendes cherement acquis sur le dos des contribuables francais" Depuis les quand les dividende proviennent des francais???? les dividende sont le fruit de l'entreprise pas des francais...
Réponse de le 07/12/2012 à 15:54 :
@M92; un peu plus compliqué que ta théorie. Si on prend l'exemple Starbucks en Angleterre, ils déclaraient des pertes et ne payaient donc pas d'impôts, alors qu'en réalité la société gagnaient beaucoup d'argent et versaient d'excellents dividendes...sur le dos de qui à ton avis ???
Réponse de le 07/12/2012 à 17:31 :
Pas sur le dos du contribuable! Qu'est-ce que ça à coûte aux citoyens anglais? RIEN NADA, NEANS. Ça ne lui a pas rapporter, certes, mais rien coûter non plus! Une entreprise ne coûte strictement rien au contribuable sauf dans un systÚme communiste. Donc oui, arrêtez de tout mélanger. Et oui, si une entreprise ou un particulier use de méthode légale pour payer moins, je suis pour. Nos dirigent n'ont qu'à comprendre que quand on "facture" moins d'impôts, on en gagne plus, car l'assiette s'elargie...
Réponse de le 08/12/2012 à 9:24 :
Pour marianne : discours de has been, je n'aimerais pas perdre plus de 80 % de mon capital ......Et pour ce prix se faire insulter par des français chômeurs ou salariés, qui, de part leur statut n'ont pas de leçons à donner en matière de gestion d'entreprise.
Réponse de le 08/12/2012 à 10:28 :
à AT : les chômeurs ne sont pas tous des incompétents... vos propos perdent tout sens.
Réponse de le 08/12/2012 à 11:39 :
Eh bien, qu'ils créent des entreprises ces chomeurs et salariés, et , l'on verra les maçons au pied du mur pour reprendre une expression d'un député de droite que je n'apprécie pas mais dont la formule est fort à propos :)
a écrit le 07/12/2012 à 14:37 :
La nouvelle convention révisée CDI-FR ne s'appliquera pas, le parlement suisse la refuse au motif qu'elle n'est pas compatible avec les standards de l'ocde qui prévoient l'imposition au domicile du défunt et non pas des héritiers, la France cherche à maximiser ses avantages, là elle s'est brûlée les doigts et ce n'est pas fini, les 100'000 frontaliers si la France continue à indisposer la Suisse risquent d'en faire les frais.
Réponse de le 07/12/2012 à 18:43 :
sauf que que la suisse indispose paris, berlin, rome, il ne leur restera que l'autriche pour quitter leur pays bientôt, l'or ne nourri pas son homme, les billets de banque non plus.
Réponse de le 30/03/2013 à 12:15 :
éee: non, l'or ne nourrit pas son homme, c'est juste. Mais derrière l'image d'épinale, il est utile de rappeler que l'industrie suisse est en grande santée (malgré le franc Suisse fort en raison de la crise, et donc limitant les exportations) se monte à 25.7% pour 204 Mds d'export en 2010 et les banques 14% du PIB

A titre de comparaison, en France le secteur secondaire représente 18.3% du PIB, les exportations représentent 567Mds (soit moins de 3x la Suisse, pourtant 10x moins peuplée), et le secteur bancaire est d'environ 5%.

Grosso modo, la Suisse fait 7-8 points de plus dans le secondaire et 9 points dans le bancaire.

Bref, les suisses ne font pas que manger de l'or: ils produisent plus que la France, presque autant qu'il ne vivent de la finance.

Par contre, la France brille en terme de ratio de dépenses publiques: 56% du PIB en 2010 (http://lecercle.lesechos.fr/economie-societe/politique-eco-conjoncture/politique-economique/221168098/depense-publique-france-et) alors que la Suisse est à 33% (http://www.bfs.admin.ch/bfs/portal/fr/index/themen/18/01/key/01.html et tableau Excel en bas de page)

Un document intéressant à lire sur ce sujet: http://www.seco.admin.ch/themen/00374/00375/00381/?lang=fr&download=NHzLpZeg7t,lnp6I0NTU042l2Z6ln1ae2IZn4Z2qZpnO2Yuq2Z6gpJCDfIB2fmym162epYbg2c_JjKbNoKSn6A--, https://www.google.ch/

Bref, et si le problème de la France était dans les attentes que les français ont de leur état? Et si ces attentes rendaient tout simplement impossible le modèle économique choisi sur le long terme?

A mon avis, il serait bon de rétablir un meilleur partage entre revenus des capitaux et revenu du travail en France (en faveur du travail, évidemment), car il y a eu glissement ces dernières décennies, ce qui augmentera le niveau de vie des français, leur redonnera la "niaque", et ensuite réduire sur de larges pans ce mastodonte social inutile qui protège de tout et de rien (imaginez! La France donne même régulièrement des subventions pour acheter de nouvelles voitures, dans quels pays voyez-vous ça?!? C'est à ça que doivent servir les impôts?!?) Aujourd'hui, les décisions économiques et sociales française sont prises dans un contexte de peur et de crispation, il est impossible de prendre de bonnes décisions et d'avancer dans ce modèle.

Pour info, je suis franco-suisse, pas expatrié (i.e. je ne dois rien à la France, ni éducation ni santé) - mon père y a donné 2 ans de sa vie pour la guerre. Il passe son temps à critiquer les suisses, mais ne rentrerait pour rien au monde vivre en France. Il adore la France, son histoire, son peuple, sa créativité, mais abhorre ce qu'elle est devenue, un ramassis de crispation, ou l'entreprenariat est au mieux suspect. France, réveille-toi!
a écrit le 07/12/2012 à 14:32 :
Voilà pourquoi les français vont en Suisse: http://agefi.com/fileadmin/user_upload/documents/Hollande_en_Suisse/Agefi_Supplement_France_19.11.2012_PDF_light.pdf
Réponse de le 04/11/2014 à 13:20 :
Je ne crois aux allégations du syndicat : les 30.000 emplois ne sont pas tous directement menacés en ce sens où les nouveaux entrants devront faire appel à des recrutements de main d'œuvre formée et qualifiée. Cependant pas au coût actuel et ni aux conditions conventionnelles actuelles... Tant mieux pour notre pouvoir d'achat, tant pis pour le leur (d'autant plus qu'actuellement ces salariés payent leur énergie auprès de leur employeur à un prix dérisoire).
a écrit le 07/12/2012 à 13:38 :
Il faut poser la question à bidochonland: pour combler ses trous, ne va-t-il pas demander aux riches de payer rubis sur l'ongle la somme de 100 milliards. Ainsi il faut demander à qui sont les entreprises et s'il compter faire occuper les maison. Ne serait-on pas dans un mauvais film? Montebourg ne part-il pas en guerre contre les riches?
a écrit le 07/12/2012 à 13:29 :
A leur place on ferait exactement la même chose.
Réponse de le 07/12/2012 à 14:46 :
BELLE MENTALITE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 07/12/2012 à 15:56 :
@Nicole: je ne suis pas à leur place et je ne sais donc pas ce que je ferai à leur place,mais j'abonde dans ton sens, car une grande majorité ferait en effet la même chose...et ça c'est l'histoire qui nous l'enseigne :-)
Réponse de le 07/12/2012 à 16:54 :
@Patrickb : l'Histoire nous apprend justement qu'il n'est pas toujours bon de suivre la majorité...
Réponse de le 07/12/2012 à 17:26 :
@chich: on ne suit pas la majorité, on la subit :-) même si c'est une majorité "self-declared", par exemple le président de la république qui est élu avec en gros 25 % des voix au 1er tour, mais qui se déclare légitime parce qu'au 2e tour il a une majorité de votants (pas d'inscrits), alors qu'en réalité les gens n'ont pas voté pour lui mais contre l'autre :-) meilleur exemple de cela: Le Pen-Chirac, mais c'est vrai pour toutes les élections même si avec des scores plus faibles.
a écrit le 07/12/2012 à 13:06 :
Le chocolat suisse, belge et autres compagnies anonymes feront le bonheur de cette europe ou les fameux technocrates europeens ont bati une citadelle de sable qui menace de
s effondrer sauf dans les coffres forts et comptes secrets mais bon vous pouvez toujours vous indigner....En attendant, les riches revent de s envoler pour la LUNE
Réponse de le 08/12/2012 à 0:06 :
Pas de capital pas de travail, pas de bras pas de chocolat.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :