Rentrée du gouvernement, reprise de General Motors Strasbourg, chômage à l'étranger... les rendez-vous du jour

 |  | 170 mots
François Hollande adressera ses voeux au gouvernement à 11h. Copyright Reuters
François Hollande adressera ses voeux au gouvernement à 11h. Copyright Reuters (Crédits : REUTERS)
Rentrée du gouvernement, reprise de General Motors Strasbourg, chômage à l'étranger... retrouvez en un seul coup d'œil les principaux rendez-vous de ce jeudi 3 janvier 2013.

? Rentrée du gouvernement

Les membres du gouvernement se retrouvent à 9h pour un petit déjeuner commun au Ministère de l'Intérieur, place Beauvau, puis iront à pieds à l'Elysée. Le premier conseil des ministres de l'année 2013 y débutera à 10h. François Hollande adressera ses v?ux pour la nouvelle année au gouvernement à 11h.

? Reprise de GM Strasbourg

Le tribunal de commerce de Strasbourg appelé à confirmer la reprise de General Motors Strasbourg par le groupe belge Punch Metals à 10h ce jeudi.

? Chômage en Allemagne et aux Etats-Unis

Le taux de chômage en Allemagne pour le mois de novembre sera publié à 10h ce jeudi. Et les demandes hebdomadaires d'allocations chômage aux Etats-Unis le seront à 14h30, heure française.

Mais aussi...

? L'automobile aux Etats-Unis

Les chiffres des ventes de voitures en décembre 2012 aux Etats-Unis seront rendus publics à 16h, heure de Paris.

? Marchés fermés au Japon

Comme mercredi, la Bourse de Tokyo sera à nouveau fermée aujourd'hui, ce jeudi étant férié au Japon.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/01/2013 à 14:29 :
Il y a une proposition conjointe des démocrates et des républicains, repoussant de deux mois l?application des mesures de réduction du déficit public de 600 milliards de dollars, appelé « fiscal cliff » (mur budgétaire ou précipice fiscal). L?accord a été entériné par la chambre des représentants.

Le président Obama a obtenu que les contribuables ayant plus de 450 000 dollars de revenu annuel perdent le bénéfice des allègements de l?aire Bush, et que les allocations pour les chômeurs de plus de six mois soient reconduites. Elles avaient été instaurées à titre provisoire, face à l?extension du chômage, et devaient prendre fin au 31 décembre.

La plupart des mesures sont repoussées de deux mois, laissant un délai pour une nouvelle négociation. Rien n?est réglé quant à la réduction prévue des dépenses de Medicare et le relèvement des prélèvements de deux points pour la Social Security, ou en ce qui concerne les réductions massives d?emplois publics.

Le Congrès doit également discuter la hausse du plafond de dette. Le seuil limite est atteint et selon la loi, le Trésor devrait arrêter ses dépenses.

Dans ces âpres négociations, les Républicains de bloquer toute hausse d?impôt pour les plus riches, et une baisse des remboursements de Medicaid (assurance maladie publique pour les plus pauvres), ainsi que le report du bénéfice de Medicare (assurance maladie pour les plus âgés) de 65 à 67 ans. Les démocrates craignent que ces mesures ne plombent encore un peu plus l?économie américaine qui n?a pas retrouvé son niveau de 2007.
a écrit le 03/01/2013 à 14:18 :
Cette dette n?est pas la nôtre, ce n?est pas au peuple à la payer. Aujourd?hui, le remboursement des intérêts de la dette publique est supérieur au montant total de l?impôt sur le revenu. » Cette dette est un marché juteux pour les banques et actionnaires qui perçoivent ces intérêts. La responsabilité de cet étranglement financier est due à la Banque Centrale Européenne,à sa monnaie, l?euro, et au FMI, deux organismes indépendants non soumis au contrôle d?élus et qui dictent leurs lois aux pays. Pour retrouver une souveraineté nationale, il faut sortir de l'Union Européenne des marchés, abandonner l?Euro et annuler la dette.
Réponse de le 03/01/2013 à 16:25 :
Sortir de l'UE et de l'euro, pourquoi pas mais je doute que le petit peuple de gauche en apprécie les conséquences immédiates. Plus de prêts et donc diminution de 50 % au moins des retraites, des salaires de fonctionnaires, des aides sociales. Combien sont prêts à accepter cette situation. La planche à billets ne crée pas de richesses !
a écrit le 03/01/2013 à 12:43 :
hollande tu ne vas pass finir l'année , ton compte est bon , arretons le socialisme devastateur en france

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :