Leclerc veut "casser" les prix des médicaments

Le distributeur souhaite vendre des médicaments non remboursés en vente libre 25% à 30% moins chers que dans les pharmacies.
Copyright Reuters

A la recherche de leviers de croissance pour son groupe, Michel-Edouard Leclerc a décidé de vendre les médicaments non remboursés en vente libre dits OTC - pour over the counter, au dessus du comptoir - à des prix jusqu'ici inédits. Sur le plateau de la Matinale de Canal +, le distributeur a été très clair sur ses intentions.

"Pour vendre de la parapharmacie, nous avons des pharmaciens (...). Les laboratoires, qui ont exigé cela, finalement nous ont rendu service puisque nous garantissons tous les problèmes de santé. Pour vendre de la dermo-cosmétique et du lait pour nourrissons, nous avons le pharmacien donc, à partir du moment où ils sont chez nous, nous ambitionnons de vendre des médicaments, notamment les médicaments qui ne sont plus remboursés, qui ne sont plus remboursables", a-t-il indiqué, soulignant qu'il s'agit d'un "coup dur pour le pouvoir d'achat des patients, des consommateurs".
Fidèle à sa stratégie historique consistant à casser les prix, Michel-Edouard Leclerc a indiqué que son groupe vendra ces médicaments "moins cher, entre 25 et 30% par rapport à un prix d'officine".

Rétablir un peu de concurrence

"Aujourd'hui, il n'y a pas vraiment beaucoup de concurrence entre les officines (...), il y a un écart de un à deux dans le prix des produits de pharmacie. Donc, on va essayer de mettre un peu de concurrence dans ce secteur", a-t-il poursuivi sur le plateau de la Matinale. Cette offensive de Leclerc sur le marché du médicament n'est pas une première.

Depuis 2008 et la mise en « libre accès » de médicaments à prescription médicale facultative, non remboursables, le distributeur multiplie les "coups", via notamment des campagnes médiatiques au ton très tranché qui irritent les professionnels du secteur et qui lui vaut régulièrement des procès.

En novembre, un syndicat de groupements de pharmaciens et la société Univers Pharmacie ont une nouvelle fois assigné le groupe Leclerc devant le tribunal de grande instance de Colmar, pour demander le retrait de publicités jugées "irresponsables" dans le domaine des médicaments. Les requérants reprochaient à Leclerc une "campagne trompeuse pour le consommateur et dangereuse en termes de santé publique", diffusée notamment sur son site internet (www.quiestlemoinscher.com). Leclerc y appelle notamment à "alléger le budget santé des Français" grâce à "l'instauration d'une vraie concurrence sur les médicaments non remboursés pour favoriser une baisse des prix significative". Le groupe y milite pour être autorisé à vendre ces médicaments dans ses parapharmacies.

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 60
à écrit le 01/03/2013 à 22:54
Signaler
Bonjour,Pour ma part je serais intéressé par vos opinions, non pas sur la vente de médicaments par des épiciers, mais par le recours à des filmes publicitaires, diffusés dans les plages réservées à la publicité commercial, à de pure fin de lobbying ?...

à écrit le 26/02/2013 à 23:28
Signaler
Il me semble avoir compris que les officines sont rentables principalement par la parapharmacie. Changer ce modèle coulera les officines qui sont ric-rac ; les grosses survivront par absorption du marché de celles qui ont coulé. Les gardes pourraient...

à écrit le 25/02/2013 à 19:03
Signaler
Vivement l'opération chirurgicale à bas prix dans un bloc opératoire LECLERC, à prix leclerc, et par un chirurgien diplômé, entre les tomates et le rayon charcuterie.. Chacun son métier, ne confondons pas tout et cela ne serait qu'un pas de plus vers...

à écrit le 24/02/2013 à 4:12
Signaler
À prolo, bravo Leclerc et autres....à vous lire on en vient presque a souhaiter que Leclerc puisse effectivement vendre de l'Otc dans ces magasins....Et lorsque les pharmacies seront bien mal en point et que par la force des choses vous achèterez vot...

le 25/02/2013 à 19:22
Signaler
Le M-E-Leclerc est malin, il ne lui manquait que le doctorat en pharmacie pour pouvoir vendre des médicaments! 2 solutions, s'inscrire dans une faculté de pharmacie ou exercer un lobing auprès des pouvoirs publics pour briser un monopole ô combien j...

à écrit le 18/02/2013 à 9:26
Signaler
leclerc ne controle déjà pas l'origine de ses lasagnes..... et il pense faire mieux avec les médicaments?.....

à écrit le 08/02/2013 à 21:46
Signaler
le leclerc, déjà que les marges brutes commerciales des officines sont inférieures à celles de la GMS..., que les prix sont déjà bien bas avec les groupements qui pratiquent le prix d'appel pour attirer le chaland (technique de leclerc soit dit en pa...

le 27/01/2014 à 17:31
Signaler
"Pour faire baisser les prix il ne reste plus qu'une chose: la vente à perte" ...ne pas oublier que le slogan vente à perte n'est pas dans les gênes de MEL. Avec son air de cocker triste, on ne peut s'apitoyer sur l'état de santé de son enseigne ...n...

à écrit le 05/02/2013 à 8:21
Signaler
@ Marc : l'initiative du groupe Lecrec part d'un bon sentiment, mais est-ce que dans l'avenir il proposera des billets de la RATP, de la SNCF, des visites aux médecins, etc..... je ne pense pas, car cela voudrais dire qu'il faudrais privatiser pas m...

le 05/02/2013 à 10:44
Signaler
@ mulder : vous écrivez "l'initiative du groupe Lecrec part d'un bon sentiment", allez parler à ses caissières et à ses fournisseurs, agriculteurs et autres, ils pourront certainement vous parler de bons sentiments... Business is business ! Les senti...

à écrit le 05/02/2013 à 8:00
Signaler
Il faut absolument mettre un terme aux monopoles comme les notaires, Pharmaciens, Taxiteurs, SNCF, RATP, Hôpitaux publiques, etc... qui nous goutent très chers en croissance et en emplois. Une excellente initiative de la part du groupe Leclerc qui s...

le 05/02/2013 à 8:50
Signaler
Vous n'avez rien compris.

le 05/02/2013 à 11:16
Signaler
Il faut mettre un terme à tout. Partout, il y a de l'abus. Une seule solution : Roc-Eclerc, la mort pour pas cher. Merci Leclerc ! Arrrgh... Non, je blague, patron ! La même chose que Marc, qu'on discute de ce que je ferais si moi aussi j'étais au Go...

à écrit le 04/02/2013 à 23:04
Signaler
C'est bien beau Petit Leclerc, il va vendre tous les médicaments sans ordonnances .. Bravo ! Moins cher, je demande à voir et ensuite, les gens qui vont aller acheter leurs médicaments chez leclerc, c'est des gens qui n'iront pas chez leur pharmacie...

le 01/04/2015 à 16:56
Signaler
Le prochain meeting de Sarkozy sera une visite au parloir. Bon, ça va être difficile de surfacturer...

à écrit le 04/02/2013 à 20:17
Signaler
j'ai pu comparé les prix pour un même produit non prit en charge par la sécu, résultat: les prix (libres) sont quasiment les mêmes à un ou deux euros près. Vivement un peu de concurrence pour les faire baisser!!

le 21/11/2013 à 15:30
Signaler
il peut y avoir davantage entre une para pharmacie et un "libre" et les prix varient aussi selon les quartiers riches et les moins bien lotis; j'ai pu le constater entre paris et des quartiers du 93

à écrit le 04/02/2013 à 18:59
Signaler
Non, ils ont fait des études de... pharmacie, pas de médecine!

à écrit le 04/02/2013 à 18:22
Signaler
Leclerc faisait déjà baisser les prix sur les principaux médicaments, notez. Pour les intestins : le pastis, pour les artères, le whisky, pour le coeur, le vin, pour .. Jusqu'où ira-t'il..?? Et dans quel état j'aire. Pour le viagra, c'est prévu aussi...

à écrit le 04/02/2013 à 16:50
Signaler
casser les prix des telephones, en tant que vendeur de telephone, m' avait dejà mis au chomage, mais si c' est les médicaments [email protected]

à écrit le 04/02/2013 à 16:26
Signaler
Enfin une offre de médicaments à prix raisonnable et de proximité (pas plus de 5 ou 10 Km en dehors du centre ville, dans des zones ouvrant droit à défiscalisation lors de l'installation : tout est payé par le contribuable, merci les gars). Mais pas ...

à écrit le 04/02/2013 à 15:08
Signaler
La grande distribution a coutume d'aller là, où il y a du beurre à faire si je puis dire, pour eux une seule devise: acheter le moins cher possible chez le fournisseur, revendre le plus cher possible au chaland, et au passage profiter d'exploiter au ...

le 04/02/2013 à 15:43
Signaler
C'est tout à fait exact. Avec eux c'est la paupérisation des Français est assurée. Depuis toutes ces années ce type de commerce a fait ses preuves. Il a permis aux dirigeants de ces entreprises de rentrer dans les 500 plus grandes fortunes de Franc...

à écrit le 04/02/2013 à 14:10
Signaler
MEL se fait encore une superbe pub gratuite car de nombreuses officines cassent déjà les prix notamment celles appartenant ) un groupement comme UNIVERS. Sarkozy avait permis en 2007 la libéralisation de certaines professions dont celle-ci. Bien sûr...

le 04/02/2013 à 15:50
Signaler
+1, sous couvert d'être le héraut de la défense du consommateur, c'est surtout un grand profiteur du battage médiatique qu'il brasse !

à écrit le 04/02/2013 à 14:00
Signaler
prochains : les taxis et leurs abus....

à écrit le 04/02/2013 à 13:50
Signaler
En voyant que Leclerc peut faire des rabais de 30 % quelle est la marge des pharmaciens ? Pas étonnant que la Sécurité sociale soit déficitaire .

le 04/02/2013 à 14:13
Signaler
Méfiance Leclerc n'est pas Xavier Niel, souvent beaucoup d'esbroufe et peut de résultats concrets surtout à moyen et long terme, certes un coup d'éclat n'est pas à exclure, mais faut pas rêver l'enseigne n'est déjà pas spécialement compétitive par ra...

le 04/02/2013 à 14:35
Signaler
je connais un peu le secteur de la pharmacie et je puis vous assurer que globalement la rentabilité du secteur n'est pas si élevée et juteuse que l'on peut le croire.les pharmacies se rentabilisent surtout grâce à la parapharmacie.Quand au chevalier...

à écrit le 04/02/2013 à 13:44
Signaler
C'est normal à partir du moment où ces médicaments ne sont pas remboursés, le client cherche le moins cher.

à écrit le 04/02/2013 à 13:40
Signaler
c'est un "retour de flamme" il devazit les casser les "prix" avec ses parapharmacies Mais un coup de pub =opportuniste çà ne mange pas de pain

à écrit le 04/02/2013 à 13:39
Signaler
Méfiez vous!, la grande distribution, comme on a coutume de l'appeler, n'attache pas leurs chiens avec des saucisses!. les gérants de ces grandes surfaces rentrent à peu près tous dans le top 500 des plus grandes fortunes Françaises.

le 04/02/2013 à 14:56
Signaler
bien dit, moi je ne fait plus mes courses dans les grands magasin.... si bcp d'entre nous ferait de même les prix seraient cassés.

à écrit le 04/02/2013 à 13:38
Signaler
Les premières pharmacies en lignes françaises ont déjà fait baisser le prix des médicaments ! Voir par exemple http://LaSante.net, rattaché à une officine de Lille.

à écrit le 04/02/2013 à 13:36
Signaler
Les pharmaciens sont des commerçants profession libérale. Or souvent il n'y a rien de moins antilibéral que les professions libérales qui se réfugient vite fait derrière leur corporatisme et l'ordre professionnel pour préserver leur rente de situatio...

le 17/02/2013 à 0:29
Signaler
ça fait un moment que les avocats ont l'obligation d'afficher leurs tarifs dans leurs salles d'attente...

le 22/02/2013 à 15:07
Signaler
@ GABUZO : "l'obligation d'afficher leurs prix de façon visible sur leur vitrine ou entrée de bureau à l'image de ce qui s'applique au commerçants ou artisans" : les prix sont déjà affichés, ça s'appelle des étiquettes... Leclerc affiche-t-il ses pri...

à écrit le 04/02/2013 à 13:35
Signaler
Et après, quand il aura le monopole du marché, il sera libre d'augmenter les prix comme il le veut. Faut pas être naïf, c'est un distributeur grand publique. De plus il a déjà été condamné pour publicité mensongère alors... Comme d'hab les français v...

le 04/02/2013 à 13:46
Signaler
Si Leclerc ne tient pas sa parole, les consommateurs retourneront chez le pharmacien tout simplement.

le 04/02/2013 à 14:38
Signaler
Les pharmaciens ont fait etudes de mèdecine , je ne suis pas pour la vente de medicaments en dehors des pharmacies -

à écrit le 04/02/2013 à 13:29
Signaler
tant mieux pour le consommateur si cela s'avère vrai, mais prudence il faudra faire des comparaisons.avant, il existe déjà des gros écarts suivant les pharmacies.

à écrit le 04/02/2013 à 13:13
Signaler
il est temps d'ouvrir la concurence partout : dans la pharmacie (monopole des pharmaciens et alignement des prix) dans les pièces détachées autos, dans tout les secteurs exemple la téléphonie nous avions 2 abonnements a 19.90 euros (idem chez tout l...

à écrit le 04/02/2013 à 13:10
Signaler
N'en déplaise à ceux qui profitent depuis dès générations de cette rente de situation. on va dans le bon sens. prochaine étape :la médecine spécialisée...

le 05/02/2013 à 23:57
Signaler
Libéralisons la médecine spécialisée!! Tout le monde peut se dire spécialiste! Ca créera des emplois, ça augmentera la mortalité! Le chômage diminuera d'autant plus vite!! Bien joué Robert!

le 06/02/2013 à 5:03
Signaler
liberalisons plutot la politique,on irait dans le bon sens,,marre de cette rente de situation

à écrit le 04/02/2013 à 12:44
Signaler
Ma parapharmacie chez Leclerc n est pas moins cher que celle de mon office, il suffit d avoir une pharmacie à gros chiffre d affaires et LECLERC ne fait pas mieux, sauf que salarié pharmacien est moins bien payé et qu il peut être utiliser pour d aut...

à écrit le 04/02/2013 à 12:40
Signaler
à l'heure actuelle le gouvernement socialiste est incapable de prendre ses responsabilités et de dé-rembourser un médicament sans l'accuser de tout les maux et dangers. (beaux pretextes) "Dé rembourser" ce n'est pas de gauche, "Proteger" c'est de gau...

à écrit le 04/02/2013 à 12:27
Signaler
par ce que le prix du lait maternel est moins chère chez LECLERC?? je vous invite a vérifier cette infos.. et comme on nous le rabâche ce sera pareil pour le lait et les médicaments... ceux-ci n'es qu'une publicité mensongère, bientôt on nous sortir...

à écrit le 04/02/2013 à 12:24
Signaler
Tout cela me fait bien rire. Dès qu'il s'agit d'ouvrir un marché à de nouveaux acteurs, on crie au loup. Les pharmaciens s'en mettent pleins les poches avec des prix libres depuis des années... Rien que pour le principe, bravo Leclerc et bravo intern...

à écrit le 04/02/2013 à 12:08
Signaler
Oui, il va falloir vraiment démélé le vrai du faux dans cette annonce.... tout n'est pas si rose

à écrit le 04/02/2013 à 12:03
Signaler
pipeau, en italie Lecler détient le marché de la pharmacie.Il offre le quart des molécules offertes en France et il est 20 % plus cher !

à écrit le 04/02/2013 à 12:00
Signaler
Vraiment une bonne nouvelle ! Le prix de nombreux médicaments dé remboursée a explosé... De plus, pourquoi Leclerc n' aurait pas le doit de vendre du paracétamol ou de l'aspirine moins cher? C'est une économie pour la sécu pour pour consommateur

le 04/02/2013 à 22:43
Signaler
Car il y a un principe actif, ca n'est pas un paquet de chips

à écrit le 04/02/2013 à 11:31
Signaler
quand le francais achetera des medicaments comme il achete des paquets de chips, le budget de la secu va exploser a cause des gens intelligents qui finiront aux urgences ou auront des pathologies dramatiqques

le 04/02/2013 à 12:11
Signaler
N'exagérez pas. Franchement, quand vous allez à la pharmacie, vous avez déjà reçu des conseils d'utilisations pour du doliprane ou de l'aspirine? Les pharmaciens sont des commerçants comme des autres depuis longtemps. Suffit de voir la gueule qu'ils ...

le 04/02/2013 à 14:41
Signaler
J'approuve votre commentaire churchill

le 04/02/2013 à 15:44
Signaler
C'est sur prolo, le pharmacien est un commerçant comme un autre. Donc tous les commerçants ont fait 6 à 9 ans d'études et ont le titre de docteur ?

à écrit le 04/02/2013 à 10:59
Signaler
Et allez! On tire la France vers le bas... Vivement que l'on soit tiers mondiste. On nous parachutera gratuitement les médicaments avec une croix rouge dessus..

à écrit le 04/02/2013 à 10:40
Signaler
LECLERC ! fragilise encore nos plarmacie bissness / laboratoire

le 04/02/2013 à 12:17
Signaler
Les (trop) nombreuses pharmacies sont subventionnées par une Sécurité Sociale dans le goufre. Connaissez-vous un autre pays en Europe avec une telle densité de croix vertes ? Il est temps de faire le ménage, par la loi d'un marché plus libre.

à écrit le 04/02/2013 à 10:22
Signaler
Merci Mr Leclerc. Ce sont les pharmaciens qui font faire la g.....

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.