Corse : soupçons de détournement de 200.000 euros de fonds publics

Treize personnes dont un agent du conseil général de Haute-Corse ont été mises en examen cette semaine par le juge Vincent Raffrey.

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters

L'enquête avait été ouverte il y a presque un an, en mars 2012. Cette semaine en Corse, treize personnes ont été mises en examen pour détournement de fonds publics, dont un agent du conseil général de Haute-Corse. C'est le juge Vincent Raffray du pôle économique et financier du parquet de Bastia qui a procédé à ces mis en examen, annoncées vendredi.

200.000 euros auraient été détournés

Le montant estimé des subventions détournées, initialement destinées à financer la construction ou la réhabilitation de gîtes ruraux en Haute-Corse, serait de l'ordre de 200.000 euros, selon une source judiciaire.

Parmi les personnes mises en examen figure notamment le fils d'un conseiller et ami proche du président de la Collectivité territoriale de Corse, Paul Giacobbi (PRG). Ce conseiller, Dominique Domarchi, maire du village de Saint-André-de-Cotone (Haute-Corse), a été assassiné en 2011.

Avec AFP
 

1 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 17
à écrit le 22/02/2013 à 10:59
Signaler
Il était une fois ... un élu communal corse m'expliquait : """ Vous voyez cette route, elle a été bitumée * une première fois, avec une subvention du Ministère des Sports, car elle dessert le stade de football; * une deuxième fois, avec une subvent...

à écrit le 19/02/2013 à 10:00
Signaler
la corse continue à se distinguer et pzersonne ne fait un fromage de cette affaire par rapport à l'affaire spanghero ou au sang ciontaminé

le 19/02/2013 à 11:16
Signaler
La Corse ne se distingue pas plus que les autres régions, ou alors vous êtes victime de l'intox médiatique de ce pays. Savez vous combien coûte à vos impôts, un ancien président de la république ? 1 500 000 ? par an. Il y en a actuellement 3 vivants,...

à écrit le 18/02/2013 à 13:18
Signaler
faisons la guerre à tous ces vérreux et le déficit de la france sera réglé.

à écrit le 18/02/2013 à 9:37
Signaler
200 000 ?, mdr, des amateurs ..! Une goutte d'eau dans l'océan des détournements de toutes sortes qui sont une spécialité bien française de nos politiques !

à écrit le 17/02/2013 à 15:24
Signaler
pareil a Marseille.Quand Tapie sera maire,les choses vont s'améliorer,assez de toute cette corruption

à écrit le 17/02/2013 à 11:20
Signaler
C'est ce que gagne Timsit ,Ardyti pour 20 jours de tournage ,500 000 euros Kad Merad ,Dany Boom!!

le 17/02/2013 à 11:49
Signaler
Et quand ils ne tournent pas, ils ont le statut d'intermitents du spectacle, financés par le régime général...

le 17/02/2013 à 15:55
Signaler
y en qui n'ont pas à se plaindre, franchement !

à écrit le 17/02/2013 à 0:39
Signaler
Bof, un député PS avec son cumul de mandats et les indemnités associé gagne plus que ça....

le 18/02/2013 à 12:36
Signaler
Votre député PS cumulards est-il franc-maçon, catholique ou musulman, noir ou blanc. En clair rentre-t-il dans le panel représentatif de la population française les toujours 1009 sondés de 18 ans et plus concernant votre sondage?

à écrit le 16/02/2013 à 19:19
Signaler
Ben, voilà, des hauts personnages" qui se distinguent encore ! et après, on veut faire payer les petits"! que de casseroles, ils trimballent tous! de quoi monter une quincaillerie!BASTA !

à écrit le 16/02/2013 à 19:17
Signaler
France: soupçons de détournement de 370 milliards (le budget annuel de l'état) de fonds publics ! Chaque année...

à écrit le 16/02/2013 à 17:57
Signaler
Puisqu'on vous dit que ce sont des Amis ! D'autant que les fonds PUBLICS étant par définition illimités et incontrôlables, une somme de 200000 Euros à se partager est peu de chose, à moins qu'il ne s'agisse que de la partie émergée de l'iceberg.

à écrit le 16/02/2013 à 16:36
Signaler
il faudrait quand même mettre à jour les nouvelles "fraiches" qui ont 15 jours !

à écrit le 16/02/2013 à 16:02
Signaler
la villa de jean réno va sauter alors ! elle repose sur un terrain non constructible qui l'est devenu grace à quoi ?? un détournement de loi hé hé .. par qui ? faut pas le dire sinon .. modération obligatoire .. tout se détourne en corse . cette hi...

le 18/02/2013 à 9:50
Signaler
Pour votre information, sachez qu'en Corse, le détournement des lois est cautionnée par des fonctionnaires de l'état, (préfets, sous-préfets, etc..), notamment pour les permis de construire sur des zones protégées. Les amis du pouvoir sont les princ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.