La couverture santé des expatriés laisse à désirer

 |   |  402  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : BLOOMBERG NEWS)
Selon une étude réalisée par le groupe de protection sociale Humanis et l'institut Opinion Way, près de un expatrié français sur deux n'ont absolument pas préparé leur couverture santé avant leur départ. Ils sont même 17% a ne disposer d'aucune couverture santé...

Pas fameuse la couverture santé et protection sociale des expatriés. C'est, en tout cas ce qui ressort d'un sondage réalisé auprès de 1.400 expatriés par le groupe Humanis International (société de prévoyance, et de protection sociale, dédiée au Français de l'étranger), en collaboration avec Lepetitjournal.com et l'institut d'études Opinion Way.
De fait, les résultats laissent apparaître un réel décalage entre ,d'une part, les risques liés à la mobilité internationale et, d'autre part, la méconnaissance et le manque de préparation des expatriés sur les différentes composantes de leur couverture sociale (retraite, santé, prévoyance).
Les principaux enseignements de l'étude sont les suivants :

. 47% des expatriés français déclarent n'avoir pas du tout préparé les différents aspects de leur protection sociale avant leur départ à l'étranger


Près de la moitié des français de l'étranger, ceux notamment partis pour l'Europe et l'Amérique centrale/Amérique du sud, n'a pas préparé - même en partie - sa protection sociale.
35% déclarent l'avoir anticipé, au moins partiellement, tandis que 17% seulement des expatriés ont bénéficié de l'assistance intégrale de leur employeur pour l'organisation de leur départ.


. 17% ne sont pas couverts en santé et plus de 53% n'ont aucune garantie prévoyance, en cas d'arrêt de travail, invalidité ou décès


Un nombre important de Français expatriés se trouvent en situation de réelle précarité en matière de couverture sociale. 17 % déclarent en effet ne disposer d'aucune assurance santé dans leur pays d'expatriation et 53 % ne bénéficient d'aucune garantie en matière de « gros risque » prévoyance.
Seulement 35 % des répondants disposent d'une couverture d'urgence assistance-rapatriement.
Les expatriés ne bénéficiant d'aucune couverture prévoyance sont majoritairement représentés parmi les les expatriés sans enfants, les 18-34 ans et les retraités.

. 58% des Français de l'étranger choisiraient en priorité une couverture retraite en cas de budget complémentaire pour leur protection sociale


S'ils disposaient d'un budget complémentaire à allouer à leur couverture sociale, les Français expatriés porteraient leur choix prioritairement sur une couverture retraite (58%), et sur une couverture santé personnelle (52% des répondants). Les garanties en matière de décès ne sont jugées prioritaires que pour 21% d'entre eux.


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/02/2013 à 11:51 :
Vrai problème de solidarité. D'aucuns de nos compatriotes partent faire fortune ailleurs et reviennent ... en vacances annuelles ou vieillir et se faire soigner en France, parfois en bénéficiant de la solidarité nationale, y compris pour un conjoint . Des cas de binationaux faisant des empletttes avec carte vitale en pharmacie pour un allié vivant au soleil et n'ayant jamais mis les pieds en France. Le gouvernement a quelques sujets de préoccupation qui ne datent cependant pas d'hier mais s'aggravent avec la mondialisation
Réponse de le 20/06/2015 à 11:43 :
La turquie s'enfonce doucement mais surement vers un état islamique sans trop le montrer pour continuer à être perçu comme "modéré"....
Peine perdu, même sa population se rend compte de la supercherie et commence à se réveiller !
a écrit le 22/02/2013 à 10:22 :
Il faut mieux couvrir lesc immigrés c'est plus moral pour kla gauche caviar et foie gras
a écrit le 21/02/2013 à 18:06 :
auraient-ils choisit la liberté?
a écrit le 21/02/2013 à 15:37 :
Pourquoi dans ce pays on parle de protection sociale alors que l?on compte un nombre de suicides parmi les plus élevés des pays développés. Pourquoi ne parle-t-on pas d?améliorer les conditions de vie et d?emploi alors que le gouvernement s?acharne sur la population avec rage et passion ?
a écrit le 21/02/2013 à 12:30 :
Pourquoi parle-t-on santé puisque le gouvernement dérembourse les médicaments et n?assure pas la sécurité en n?assurant pas les peines de justice pour près de 100 000 condamnés ? C?est parce que comme dans les pays voisins, les socialistes veulent la peau de la population. Nous devons porter plainte contre l?Etat pour son incurie ! La société doit se porter partie civile contre les attaques de l?Etat. Il y a atteinte aux principes fondamentaux.
a écrit le 21/02/2013 à 10:31 :
J'aimerai savoir quel est le rapport entre l'image et l'article?
a écrit le 21/02/2013 à 3:43 :
J'aimerais connaître l'échantillonage pour la stat de cette étude. Juste un truc, pensez vous qu'une personne normalement constituée puisse partir vivre à l'étranger sans consulter ce genre de choses ?
Les contrats d'expat, c'est terminé (juste bon pour les employés des Ambassades), les sociétés francaises à l'étranger on de plus en plus recours à des contrats de droit local avec la protection santé qui va avec. Dans ce cas precis, mieux vaut bien négocier son salaire, car acheter les droits de la CFE au secours...
Réponse de le 22/02/2013 à 11:56 :
"Le contrat de droit local avec la protection santé qui va avec" est souvent bien adapté à la situation des jeunes en bonne santé mais l'est moins bien avec des plus âgés . Le problème est que l'expatrié lorsqu'il revient en France ne contribue pas toujours à la solidarité nationale , en proportion de ses moyens
a écrit le 20/02/2013 à 21:27 :
Nul ne peut se prévaloir de ses propres turpitudes : bonne leçon pour les expats pas si malins...
Réponse de le 21/02/2013 à 5:58 :
Ca veut dire quoi ce commentaire laconique ? Pourquoi "bonne leçon ?" Ca sent l'amalgame irreflechi votre remarque.
a écrit le 20/02/2013 à 20:32 :
Faudrait donner la définition d'expatrié d'abord. Le petit gars qui va quelques temps à l'étranger pour voir du pays n'est pas, à mes yeux, un expatrié. J'habite au Canada et en Russie où nous payons une couverture sociale, et cerise sur le gâteau quand on touche une retraite de France, on nous prélève 4,6 % au titre de la sécu en nous précisant qu'on a pas droit à ladite sécu. Ma question: cet article aurait-il pour but de faire croire que les expatriés sont responsables des déboires de la France ???
a écrit le 20/02/2013 à 18:49 :
On glande à l?hôpital public, il coûte 30% de plus que le privé? pour les mêmes activités. Alors on dérembourse les médicaments. C?est le régime de l?idiot roi !
Réponse de le 20/02/2013 à 22:47 :
@ Sam ah bon alors on glande à l'hôpital public et il coûte 30 % de plus que le privé pour les mêmes activité, je me pose la question suivante : est-ce qu'au moins une fois vous avez été hospitalisé, il est vrai que de plus en plus on dérembourse les médicaments, permettez de finir mon commentaire par une citation que je pense sachez bien les maîtriser, au royaume des aveugles le borgne est roi.
a écrit le 20/02/2013 à 18:46 :
Des étrangers viennent se faire soigner en France sans payer? les salariés sont taillables et corvéables à merci, persécutables jusqu?au suicide sur lieu de travail !
Réponse de le 20/02/2013 à 19:51 :
Savez vous pourquoi des gens du Qatar, le président de l'Algérie, et bien d'autres ayant de bonnes assurances ou de quoi payer viennent se faire soigner, opérer en France? ils y viennent, non pas parce que chez eux ils ne possèdent pas de grands spécialistes ou chirurgiens, mais tout simplement parce qu'ils partent sans PAYER LA FACTURE !! et personne ne la leur réclame, car le gouvernement répond, que c'est " le PRESTIGE DE LA FRANCE" ! que de faire de tels cadeaux! eh! oui, c'est vé-ri-di-que ! c'est pasq mal, n'est ce pas, quand des Français ne peuvent plus se soigner ! il paraitrait, qu'actuellement, les hôpitaux commencent à montrer les dents et se rebiffent vu leurs problèmes actuels, et seraient décidés à moins se laisser faire! Vous ajouterez à cela tous ceux qui viennent se faire soigner gratis, de ci de là, et vous pourrez p-être vous rendre un peu compte de certaines dépenses inutiles......mais, bon, ce sera surement mal vu....
Réponse de le 20/02/2013 à 22:54 :
@ Hugo je pense que vous mélangez le sort des étrangers qui viennent se faire soigner en France et qui rapatrie leur famille pour qu'il est les mêmes avantages, mais là ou je ne vois pas le pourquoi du comment pour les salariés qu'on pousse jusqu'au suicide sur le lieu de travail, sincèrement je ne vois pas le rapport, enfin c'est vous qui devez avoir raison
a écrit le 20/02/2013 à 18:24 :
c'est vrai, je connait un français qui vit et travail en Irlande et qui se fait soigner en France !
a écrit le 20/02/2013 à 18:03 :
Parce que la nôtre, elle est super? au plus ça va, au plus elle devient peau de chagrin et l'on ne sait, ou cela va s'arrêter ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :