Hollande veut convaincre les Russes d'investir en France

 |   |  468  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le président français a promis ce jeudi à Moscou de "faciliter" les investissements russes en France. Le chef de l'Etat souhaite une amélioration de la relation bilatérale entre les deux pays, notamment pour créer des emplois en France.

"L'enjeu est simple". C'est en tout cas ce qu'a déclaré François Hollande en visite ce jeudi à Moscou, où le président français a plaidé pour une augmentation des échanges bilatéraux avec la Russie. Le but ? Créer des emplois dans l'Hexagone. Une annonce qui intervient deux jours après la publication d'un taux de chômage record (3,17 millions de personnes sont en recherche d'emploi), flirtant avec des sommets inégalés depuis 1997 (3,2 millions).

Rééquilibrer la balance favorable à la Russie

Il faut "être davantage présent sur le marché russe, exporter davantage, créer des emplois, attirer des capitaux russes en France", a ainsi déclaré François Hollande lors d'une rencontre avec des hommes d'affaires organisée par la Chambre de commerce et d'industrie franco-russe. Et de rappeler que la Russie est le quatrième partenaire commercial de la France, et que les échanges entre les deux pays ont progressé de 15% en trois ans. Or, la Russie peut compter sur quelque 12 milliards d'investissemenst français. Ce qui est près de dix fois plus que les investissements russes en France. François Hollande souhaite donc rééquilibrer la balance, pour l'instant favorable à la Russie.

Faciliter les investissements russes en France

"En ce qui concerne les capitaux, pour faciliter leur investissement en France, nous avons pensé qu'il serait souhaitable qu'il y ait avec la Caisse des dépôts et un fonds souverain russe - ou plusieurs -  un partenariat de manière à ce que nous puissions développer les investissements", a poursuivi le chef de l'Etat. Un tel accord devrait ainsi être finalisé ce jeudi.

 

Quant aux moyens d'encourager les investissements russes, François Hollande a jugé qu'il fallait notamment "faciliter les visas" pour les investisseurs. "Autant il nous faut limiter l'immigration, autant il ne faut pas décourager un investisseur, un chef d'entreprise russe et je dirais même aussi un artiste, une personnalité, de venir en France. Nous laissons bien toutes les personnalités venir en Russie", a ainsi déclaré François Hollande. Un clin d'oeil au récent au départ de l'acteur Gérard Depardieu pour la Russie, qui n'a pas manqué de provoquer des rires dans l'assistance.

Améliorer la reconnaissance du savoir-faire français en Russie

Concernant les investissements français en Russie, François Hollande a dit souhaiter "que le savoir-faire français soit encore mieux reconnu en Russie". Le président de la République a également tenu à distinguer investissement français à l'étranger et délocalisation. "Une délocalisation c'est supprimer des emplois en France, un investissement français à l'étranger, c'est un investissement qui permettra de stimuler une activité ici pour tirer une exportation française et donc créer des emplois en France", a fait valoir le locataire de l'Elysée.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/03/2013 à 16:03 :
Les Russes doivent être pliés en huit de rigolade.... Ils ne vont tout de même pas venir investir en ex-URSS ?
a écrit le 04/03/2013 à 19:10 :
Bonjour,ils faut bien voir que la Russie vend surtour des matière première, mais il sont en perte de savoir faire technologique depuis l'effondrement de l'URSS.... Il on des problème avec leur lanceur de fusée, leur marine, l'aviation civile et militaire,... La France à toute à gagnier dans la réalisation d'avion de transport loud modernisee (IL76), de navire de surface loud à propulsion militaire, d'étude sur les lanceur de fusée loud ..... Nous avons tout à gagnier , mais pour cela ils faut seulement parier de commerce.... Et surtout pas de politique et encore moins de faire donneur de leçon.... Mais la avec les Socialistes s'est bien mal partie....
a écrit le 04/03/2013 à 17:01 :
m'enfin on a exporté GG, que veut-il de plus? exporter Frigide Bardot? pas sûr que çà marche avec Poutine
a écrit le 01/03/2013 à 19:46 :
Après avoir fait fuir définitivement les français investisseurs, il joue à quoi ????
le proverbe dit: On attrappe pas les mouches avec du vinaigre!!!
Eh bien bravo la gôche bobo vous etes au pied du mur , et les français que vous avez berné avec vos promesses intenables avec!!!
Écoutez donc Mario Monti vous ne pouvez pas jouer tout seul dans votre coin et n'en faire qu'à votre tête en matière de dépense. Car c'est les ultras qui vous remplaceront..;
a écrit le 01/03/2013 à 1:38 :
Pas si sûr que François Hollande arrive à convaincre des russes pour investir en France et participer ainsi au suicide collectif. Tous les français qui en ont les moyens mettent les voiles et ils ont bien raison, alors les russes orthodoxes....
a écrit le 01/03/2013 à 0:08 :
Cependant 73% !!! des exportations russes sont des énergies fossiles et hormis le gaz qui ne manque pas ailleurs les réserves de pétroles sont à présent limitées en Russie. Il y a nettement plus d'investissements français variés en Russie que l'inverse. Les russes investissent plus à Chypre avec de l'argent parfois douteux qu'en France c'est dire. L'essentiel se situe dans l'immobilier et...la porcelaine et à titre accessoire Hédiard. Il est clair qu'il y a une mauvaise connaissance des entreprises et règles françaises de la part des entreprises russes en général et plusieurs problèmes aussi pour les investisseurs étrangers en Russie. Donc l'idée d'un fonds commun d'investissements est une bonne idée, comme le seraient des partenariats sur des thèmes intéressants les deux pays. Certains investisseurs russes n'ont pas toujours été sérieux non plus comme le démontrent plusieurs investissements russes dans le monde. Bref il y a des progrès à faire et une plus grande ouverture de la Russie qui reste principalement pour le moment en termes d'investissements circonscrite à Moscou et Saint Petersbourg.
a écrit le 28/02/2013 à 23:43 :
Les russes ne sont pas des kamicases.
Réponse de le 01/03/2013 à 0:10 :
non mais ils aiment la roulette russe et la France a plein d'atouts !
a écrit le 28/02/2013 à 22:22 :
Alors la... Ils seront ok pour acheter la Tour Eiffel ou notre-dame pour le fun et voir jusqu'où on est pret a s'humilier... mais le reste... Déjà Poutine va s'ennuyer avec francois et ça, c'est pas bon du tout...
Réponse de le 28/02/2013 à 23:14 :
Trop classe: t'as fait comment ?
a écrit le 28/02/2013 à 21:50 :
Discours fade et décalé. On notera qu' Hollande comme Mélenchon sont très frileux sur l'immigration provenent des pays de " l'Est lointain " qu'il faudrait limiter uniquement à certains chefs d'entreprise ou artistes. Il ya des préférences comme ça, même au niveau des flux migratoires ( alors que 10 pays de l'Est font partie de l'Europe ). La gauche ferait bien de ménager un très vieux pays comme la Russie, aux ressources immenses, au potentiel économique immense qui est en train de se réveiller de sa torpeur et qui va jouer dans les prochaines années un rôle économique majeur ( avec les pays asiatiques ). Nous ne sommes pas à égalité avec ce géant et on se demande ce qui pourrait intéresser actuellement les investisseur de ce pays à venir en France.
Réponse de le 28/02/2013 à 22:56 :
Ça sera jamais une démocratie: ils aiment les figures fortes et tyranniques...
a écrit le 28/02/2013 à 21:09 :
Il n'arrive déjà pas a garder les investisseurs français dans notre pays, et il pense en récupérer la ou Depardieu a obtenu un passeport . C'est vraiment pitoyable !!!!
Réponse de le 01/03/2013 à 0:23 :
qui ont quitte la France ne reviendront pas c est termine et bien rerettable
Réponse de le 01/03/2013 à 4:43 :
Mieux, gg etant russe, c lui que hollande veut convaincre :)
a écrit le 28/02/2013 à 20:54 :
Mais pourquoi veut-il donc que la Russie investisse en France cela fait des décennies qu'il ont déjà investit la France.
a écrit le 28/02/2013 à 19:28 :
quel c.n
Réponse de le 01/03/2013 à 0:11 :
moins que vous heureusement !
Réponse de le 01/03/2013 à 18:15 :
@ Jean chacun à sa façon de voir les choses et les traiter, vous n'aimeriez pas qu'on vous disent ce que vous pensez, ou que vous lisez, alors respectez les autres internautes autant que je vous respecte point final.
a écrit le 28/02/2013 à 19:21 :
C'est bien un russe qui a dit à propos de la France : "J'ai vécu dans votre futur " Du socialisme, les russes n'en veulent plus entendre parler. Ils ont assez souffert de ce fléau qui amène la ruine.
Réponse de le 01/03/2013 à 0:16 :
Oui mais il appartenait au camp de la maffia russe qui se partage l'essentiel des richesses du pays donc réaction logique. Par ailleurs rien à voir entre l'ex-communisme russe et le socialisme de Hollande approuvé par des centristes comme Bayrou ou Mario Monti pour ne citer qu'eux.
a écrit le 28/02/2013 à 19:12 :
Moi j'habite au Cap Ferrat et j'ai envie de dire à mes amis français de venir investir chez nous...
a écrit le 28/02/2013 à 18:27 :
Avant d'inviter les riches de la russie à venir investir en France, je pense qu'il serait plus intéressant d'essayer de garder les riches qui sont déjà en France, je pense qu'il serait encore plus judicieux d'inciter les Francais à investir en France.
Il serait plus judicieux aussi d'ameliorer l'image de la France, vis à vis des investisseurs étrangers, en genral.
Si les investisseurs étrangers retrouvent la confiance en la France, les russes suivront systèmatiquement. Mais j'ai l'impression que cette visite ressemnle à un hopital qui se fou de la charité.
Réponse de le 28/02/2013 à 19:06 :
C'est d'une lucidité parfaite !
Réponse de le 28/02/2013 à 19:09 :
Hélas !!!!!!
Réponse de le 28/02/2013 à 19:25 :
Et qui se "fout" de la grammaire ?!!!
Réponse de le 28/02/2013 à 20:43 :
Tartarin a raison, on dit l'hôpital qui se fout, avec un T, car sa vient du verbe Foutre, et il est conjugué à la troisième personne du singulier.
Sinon Tartarin, hormis la grammaire, des remarques sur le fond ?
Réponse de le 28/02/2013 à 22:20 :
"Si les investisseurs étrangers retrouvent la confiance en la France" : d?où tenez-vous que les investisseurs ont perdu confiance en la France??? Les chiffres disent le contraire donc documenter avant d?écrire des contrevérités!! http://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europeenne/20121113trib000730676/investissements-directs-la-france-deuxieme-pays-le-plus-attractif-en-europe.html
Réponse de le 01/03/2013 à 5:06 :
ça c'était avant....vous savez bien,celui qui invoquait la crise,la cause de tous nos maux,etc...
a écrit le 28/02/2013 à 18:20 :
Pour y arriver il faudra que Mr moije baisse son froc, comme l'avait fait Mitterrand face à d'autres pays en son temps.
a écrit le 28/02/2013 à 18:19 :
Avec des commentaires aussi négatifs dans ce forum, je ne suis pas sur que le plus grand obstacle aux investissements russes en France soit François Hollande mais bien les francais!!!
Réponse de le 28/02/2013 à 18:34 :
Le terme exact est "réalisme" arrêtez avec vos "négatifs" un peu de bon sens, ce président fait une blague sur Depardieu alors qu'il devrait juste "se taire" ensuite il demande à des Russes de venir se faire plumer à 75% alors même qu'il considère la Russie comme une dictature ! Et enfin il va demander au Russe d'investir dans quoi ? Le foot ? Les Russes viennent juste se bronzer l'été, imaginez des Russes comme patrons en France ! Vraiment ? c'est ça qu'il veut ?
Réponse de le 28/02/2013 à 22:10 :
Tous les pessimistes du monde se définissent toujours comme "réalistes" et donc les optimistes de "naïfs". Vous devriez apprendre un peu plus a connaitre le pays dans lequel vous vivez car malgré ses difficultés, il figure toujours en tête de peloton des investissements directs étrangers en 2012 et vu le niveau du championnat français de foot, je ne suis pas sur que ce soit pour le foot qu'on investit en France. Arrêtez donc de déprimer et remettez vous dans le sens de la marche car les investisseurs regardent autres choses que les blagues de FH pour faire leurs choix!!!
a écrit le 28/02/2013 à 17:59 :
Pas certain que le guignol de la politique française s'appelle Montebourg mais ..?
Réponse de le 28/02/2013 à 19:04 :
Au fait, il l'a enmene Montebourre?
a écrit le 28/02/2013 à 17:44 :
Pas certain que la Russie, après avoir viré avec fracas et beaucoup de pertes le "communisme centraliseur" souhaite que ses investiisseurs en retrouvent une version française rosie, mais tout aussi archaïque ici, non ?
a écrit le 28/02/2013 à 17:02 :
Effet secondaire de la vodka ?
a écrit le 28/02/2013 à 16:52 :
Hollande ne peut s'empécher de faire de l'esprit où qu'il soit mais ce n'est pas ce qui va décider les russes à investir en France ,en revanche cela pourrait donner des idées aux investisseurs français, la Russie pourquoi pas .
a écrit le 28/02/2013 à 16:35 :
Trop fort ce Flamby :
"Un séisme de magnitude 6,9 a été enregistré à l'est de la Russie à 14H05 GMT"
Après l'entrainement au chomage au Maroc, à la faillite en Grèce et l'entrainement au déficit (19%) en Inde, il est parti à Moscou s'entrainer au seisme en prévision de celui qui va bientôt secouer la France !
Et tut ca avec l'avion tant critiqué !
a écrit le 28/02/2013 à 16:33 :
Il faut voir avec quel air Poutine regarde Hollande.Je pense qu'il le reçoit parce qu'il est obligé diplomatiquement mais qu'il ne le prend pas du tout au sérieux.Hollande n'obtiendra rien des russes.
Réponse de le 01/03/2013 à 4:50 :
Oui, vous avez remarqué ? J'avais honte pour lui !
Mais les socialistes savent-ils au moins ce qu'est la honte ? Je n'en suis pas sûr ! ===
Khorochevo dnia.
a écrit le 28/02/2013 à 16:30 :
PECUNIA NON ODET comme disait l'empereur VESPASIEN, Monsieur H. fait le commis voyageur en russie pour la france et espère signer quelques contrats pour les patrons du CAC 40.
Pour les TPE et PME c'est des miettes!
a écrit le 28/02/2013 à 16:24 :
....et Hollande va envoyer Montebourg pour convaincre les Russes.
Réponse de le 28/02/2013 à 16:49 :
IMontebourg était déjà du voyage.
a écrit le 28/02/2013 à 16:23 :
Qui va investir dans un pays où l'on n'aime pas ceux qui réussissent, et à qui on veut piquer tout l'argent qu'ils ont gagné ?
a écrit le 28/02/2013 à 16:19 :
Laissons le délégué syndical du PS rêver. Moi, j'investis en Russie, pas en France :-)
a écrit le 28/02/2013 à 16:14 :
Evidemment les français investissent de moins en moins en France ils le font ailleurs, compte tenu de tous les impots, taxes et prélévements que Hollande leur demande, mais croit-il que les russes soient assez sots pour investir en France connaissant tous les inconvénients précités.Je pense qu'il n'a convaincu ni Poutine ni les investisseurs russes.
Réponse de le 28/02/2013 à 22:38 :
Hollande est à Moscou pour se faire oublier à Paris... C'est nous qui recevrons la facture !
JCM
a écrit le 28/02/2013 à 15:57 :
ce président grassouillet a manqué sa véritable vocation, humoriste et pitre. Laissez venir à moi, les gros investisseurs Russes pour leur piquer plus de 75 % de ce qu?ils gagneront et avec une cgt mafieuse pour les séquestrer en cas de conflit. Gros filou.
a écrit le 28/02/2013 à 15:34 :
Il retourne sa veste, en plus c'est pour cela qu'il est toujours mal fagoté.
a écrit le 28/02/2013 à 15:11 :
Après avoir traité le peuple russe de tout suite à l'affaire G.Depardieu, il ose leur demander d'investir en France ! A part être nul, ce président est pathétique.
a écrit le 28/02/2013 à 15:07 :
Quelle faute politico/commerciale...! comment ose t'il demander aux russes ,qui ont jeté l'ancien empire du socialisme aux poubelles de l'histoire ...de venir investir ...,en France avec le dernier gouvernement aux mains des socialistes en UE ..? ? c'est sûrement une blagounette ridicule de plus made in F.Hollande....!
Réponse de le 28/02/2013 à 16:04 :
poutine n'est pas socialiste ??? on m'aurait m'enti?
Réponse de le 28/02/2013 à 16:04 :
poutine n'est pas socialiste ??? on m'aurait m'enti?
a écrit le 28/02/2013 à 15:01 :
Hollande veux convaincre les Russes de venir investir en France pour se faire tondre. Elle est bien bonne celle là. La Russie est un paradis fiscal et Hollande voudrait faire goûter aux russes les délices de notre enfer fiscal. Pas sûr qu'il y ait beaucoup d'amateurs.
a écrit le 28/02/2013 à 14:57 :
Du pseudo art de savoir retourner sa veste....figure obligee de tout homme politique.
Il y a quelques semaines le premier ministre francais qualifie le depart de depardieu en russie de ....c est minable...et voila qu aujourd hui, le president lui meme vient cirer les bottes de ceux qui ont ouvert grand les bras a notre GeGe national.
Point de honte et point d honneur. Je vais detruire ma cate d identite francaise. On doit bien rire au kremlin...
Réponse de le 28/02/2013 à 19:13 :
pour demander qq conseils .........
a écrit le 28/02/2013 à 14:46 :
Si la France n'est pas capable d'exporter dans le monde (Euro fort) alors pourquoi la Russie voudrait investir en France après avoir fourni un refuge à Gérard Depardieu. La France n'est pas en position de force et courber l'échine aux milliardaires russes ne fera qu'accélérer la vente de Paris. Ce n'est pas un investissement productif mais rentier qui intéresse les russes. Ils ont assez de pauvres chez eux pour produire à moindre coût. Concernant la matière grise de la France, allez voir plutôt au nord du continent américain (USA et Canada principalement). Bref avec ce gouvernement sans ambition on devrait plutôt soumettre à la Russie l'idée d'une reconstruction de l'URSS sur la base de l'Union Européenne.
a écrit le 28/02/2013 à 14:35 :
Conseils aux amis ruses: Pour investir en France aujourd'hui il faut être fou: Impôts , charges, rigidités sociales, obligations en tout genre en font un enfer et personne ne veut vivre et travailler en enfer. La France est pour l'instant encore juste un marché intéressant, alors une filiale ou une succursale de distribution sans grand pouvoir ni droits, ni risques assumés, donc avec des prix de transfert ne permettant qu'un profit marginal (un statut de commissionnaire est très bien) est la solution. Tristes propos ? Oui, tristes, mais ce sont les conseils que des spécialistes leurs donneront probablement... Hélas !
Réponse de le 28/02/2013 à 15:19 :
Pas si vite tout de même ! Votre point de vue traduit sans aucun doute une expérience réelle, mais sous l'angle fiscal / social uniquement. N'oubliez pas que notre pays est attractif sur d'autres critères très important, en particulier dans l'industrie: infrastructures et environnement de qualité, main d'oeuvre hautement qualifiée. Si ce que vous dite était la seule vérité, il n'y aurait plus d'entreprise étrangère en France et ce n'est pas le cas.
En revanche, je partage votre avis sur la nécessité d''une simplification des règles sociales et fiscales et un abaissement du niveau de charge de façon étudiée pour garder une cohérence d'ensemble et ne pas supprimer ce qui n'a pas besoin de l'être. J'ajouterais qu'une simplification des lois ne serait pas inutile non plus. Notre pays n'est pas au mieux mais inutile de faire du catastrophisme, nous avons les moyens de rebondir, à condition bien sûr que ce gouvernement prenne les bonnes options et ait du courage ...
Réponse de le 28/02/2013 à 16:45 :
Que Dieu vous entende !
a écrit le 28/02/2013 à 14:32 :
Comme sous Nicolas II ?
Réponse de le 28/02/2013 à 16:18 :
@Tomibiker: leçon de finance pour les nuls: tout investissement comporte des risques, dont celui de perdre la totalité de son argent :-)
a écrit le 28/02/2013 à 14:32 :
Il faudrait qu'il commence par nous convaincre nous les français ce serait déjà pas mal alors les Russes j'ai dû mal à y croire.
Réponse de le 01/03/2013 à 0:17 :
@difficile: convaincre les Français ? Rien de plus facile, regarde les résultats des élections et tu verras que malgré qu'ils se fassent plumer et humilier à chaque fois, les gens en redemandent :-)
a écrit le 28/02/2013 à 14:20 :
la fiscalite francaise ca ft bien rigoler les russes ( enfin, ' sauf ceux qui ont pris un redressement a cause de leur maison sur la cote d'azur').... severstal n'est pas interesse par les canards boiteux francais, si c'etait la question posee...
a écrit le 28/02/2013 à 14:15 :
Bla bla idéologique. Heureusement il fait de bons mots nous disent les journalistes. Il ne faut pas grand chose pour les faire rire, faut dire que ce public est plus qu'acquis sa présence comme chef de notre état qu'il continue à démolir.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :