La BPI plus forte que le Qatar pour soutenir la création d'entreprises ?

 |   |  492  mots
Copyright Marc PHILIPPE
Copyright Marc PHILIPPE (Crédits : Marc PHILIPPE)
Dans le cadre des Assises de l'entrepreneuriat qui ont eu lieu ce 29 avril, François Hollande a annoncé la création de deux dispositifs pour soutenir spécifiquement l'entrepreneuriat par les jeunes Français. Notamment dans les banlieues, où déjà est en train de se constituer un fonds, abondé à hauteur de 50 millions d'euros par le Qatar, pour soutenir les entrepreneurs des cités

"Une création d'entreprise, c'est aussi avoir une chance de plus d'accéder à la promotion sociale" a lancé ce lundi François Hollande lors des Assises de l?entrepreneuriat. Pour encourager les jeunes, et notamment ceux habitants des cités défavorisées, le chef de l?Etat compte sur deux nouveaux fonds d?investissements créés spécifiquement à leur intention. D?une part, la Banque publique d'investissement (BPI) va mettre en place un outil entièrement consacré à soutenir financièrement la création d'entreprise dans les quartiers les plus défavorisés, opérationnel "dès cet été", selon les dires du chef de l?Etat.

"Un dispositif entrepreneur-étudiant"

D?autre part, l?éducation des élèves de la classe de sixième à celle de terminale sera modifiée afin de les encourager à s?ouvrir davantage au monde de l?entreprise. Ce programme éducatif "s'inscrira dans le cadre du parcours d'information, d'orientation et de découverte du monde professionnel", a précisé François Hollande. De leur côté, les étudiants se verront proposer des modules pour pouvoir créer leur entreprise dans le cadre de leurs études. Cet accompagnement prendra la forme d?"un dispositif entrepreneur-étudiant". Il leur permettra de bénéficier de conditions favorables pour se lancer dans l?aventure de la création d?entreprise : les étudiants ayant créé leur activité en cours de cursus pourront par exemple bénéficier encore un certain temps de la couverture sociale attachée à leur statut d'étudiant, et obtenir le refinancement du prêt éventuellement contracté pour financier leurs études.

50 millions d'euros venus du Qatar

"Il nous revient de faire tomber les barrières sociales, culturelles, géographiques, psychologiques, financières, pour que la création d'entreprise soit, si je puis dire, démocratisée", a souligné le chef de l?exécutif devant plus de 300 entrepreneurs. La BPI n?est pas la première à se focaliser sur l?entrepreneuriat dans les banlieues. Les qataris s?y intéressent déjà depuis un an et demi. A l?époque, le rachat du club de foot Paris Saint Germain par l'émirat du Qatar avait donné l'idée à l'Association nationale des élus locaux de la diversité (Aneld) de demander à l'émir Cheikh Hamad al-Thani de participer au développement de projets portés par des jeunes issus des quartiers difficiles en France. Il est question d?un fonds franco-qatari, abondé à hauteur de 50 millions d?euros par le Qatar pour soutenir les entrepreneurs des cités.

En 2012, 549.975 entreprises ont été créées selon l'Insee, l'exécutif met en place ce type de mesure dans le but de doper les créations d'entreprises et de tenter de dépasser ce chiffre en 2013.

POUR ALLER PLUS LOIN :

>> Un fonds franco-qatari à la rescousse des banlieues françaises

>> Le fonds franco-qatari pour les PME est sur les rails

>> Le soutien à la création d'entreprises ? « Un mille-feuilles illisible » !

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/05/2013 à 0:54 :
Pas encore de commentaire...... simplement quelques renseignements à me donner.

Une association créatrice d'emploi dans le cadre du développement durable, peut-elle obtenir quelques fonds et investir ??
Merci de votre réponse
a écrit le 30/04/2013 à 13:09 :
m
a écrit le 30/04/2013 à 10:36 :
Il vaudrait mieux la BPI soit plus puissante que le Qatar pour financer les nouvelles entreprises en banlieue que les 50 millions d'euros promis par le Qatar : c'est beaucoup meiu pour la France qu'elle finance elle même ses propres business entrepeunariaux !!! La Qatar ne peut pas tout : acheter le PSG, acheter dans les hotels de luxe, acheter dans le commerce de luxe (Harrods ?), achter le Barça par Qatar Foundation, acheter dans les voiture de luxe, etc... Don vive l'action de la BPI en France metropolitaine et dans les banlieues françaises !!
a écrit le 30/04/2013 à 10:26 :
Avec la BPI nous allons pouvoir acheter des hôtels , des quartiers entiers, des grands magasins comme le " printemps", au Qatar, et même leur équipe de foot !!!!!
a écrit le 30/04/2013 à 9:55 :
On sent que la BPI va faire faillite en raison d'un soutien à de mauvais projets. Ceci sent un bis repetita du Crédit Lyonnais à plein nez. Chers français, préparez vos chéquiers pour éponger la déroute à venir ! :)
Réponse de le 30/04/2013 à 10:53 :
Le fonctionnement de la BPI n'a rien à voir avec le crédit lyonnais, et a été validé par tous les précédents dispositifs qui fonctionnaient de la même manière (oseo, fsi, CDC entreprises, etc), et qui marchent très bien. C'est à dire le cofinancement avec des acteurs du privé, et jamais de financement exclusivement publique.
Réponse de le 30/04/2013 à 11:10 :
D'où l'on, voit que vous êtes un inféodé au PS et rempli de mauvaise foi. L'on sait tous que ce genre de structure ne fait que soutenir les projets douteux non viables et le copinage. Elle fera donc faillite à terme, car l'on vient de créer une nouvelle forme de sub-prime, la corruption en plus.
Réponse de le 30/04/2013 à 12:03 :
Ben... Je ne suis pas infeodé au PS, loin s'en faut (Cadre et créateur d'entreprise. entre autres...) mais OSEO n'a pas fait qu'investir dans des nanars, et la BPI est sous contrôle de la Caisse des Dépôts et Consignations, organisme rigoureux s'il en est. Je n'ai donc as trop d'inquiétude quant aux choix qui seront faits, mais le monde étant par définition imparfait, il y aura forcément des erreurs de faites. Mais au lieu de ne voir que ce qui ne fonctionne pas, regardez aussi ce qui fonctionne... Vous constaterez, si vous êtes objectif, que tout ne va pas si mal, même si nous avons du taf devant nous pour rétablir une situation saine...
Réponse de le 30/04/2013 à 14:04 :
Eh bien moi, je suis très inquiet de voir que banque est dirigée par des apparatchiks du PS. Et ceci me suffit pour dire que nous allons droits dans le mur avec cet organisme qui n'a pas besoin d'être, Oséo suffisant largement. Quant au fait que la Caisse des Dépôts soit un organisme très sérieux, il n' y a qu'un pas, et ce d'autant plus qu'on lui accole les actifs pourris d'autres banques comme Dexia. En un mot, et j'en suis persuadé : tout ceci se finira très mal. Vive la crise financière à venir !
Réponse de le 02/05/2013 à 16:50 :
Dexia n'a pas eu vocation à aider les jeunes entrepreneurs à créer leur affaire...C'était plu
tôt pour fédérer des "synergies" parfois branlantes et un rien aventureuses,lancées par des
organismes publics pour créer des emplois...Et les emprunts contractés se sont avoués
maintes fois "toxiques",signés,conclus par des élus en mal de "respectabilité" auprès de
leurs électeurs et de leurs "confrères"...Bref,certains n'ont pas vu ou compris à quoi les
PPP pouvaient les mener...Aujourd'hui,pour 15-20 ans à en "essuyer les plâtres"...Tandis
que-à la BPI-il y a foule de gens qui ont vocation à entreprendre,mais à un échelon de "dé
butant" jeune et doué,premier de la classe,guidé par des entrepreneurs qui ont pris le mê
me chemin quelques années auparavant,voire à leurs "balbutiements"...Et ceux qui accor
dent leurs conseils et "allongent" les prêts,ne sont pas des gens à qui on peut raconter n'
importe quoi...Le "vilain petit canard" démasqué ne s'essaiera pas 2 fois à obtenir ce qu'
on lui aura refuser 1 fois...Dans ce milieu le jeune entrepreneur réussit rarement du 1er
coup et a besoin d'une assistance d'entrepreneurs confirmés,qui ont pu être confrontés à
bien des turpitudes avant d'être en réussite.Il ne faut pas oublier que c'est l'échec qui for
ge le tempérament et l'expérience des entrepreneurs...Il serait sain que nos "hommes poli
tiques" puissent être élus sur leurs qualités d'entreprendre:ça éviterait peut-être les "parac
chutages" et les "intronisations" un rien chanceuses...Au cas où l'élu ne serait pas aussi
heureux que prévu,il aurait toutefois la possibilité de prouver l'intégrité de ses valeurs créa
trices en retrouvant l'ambiance de sortie de l'école qui l'aura introduit en affaire ou en politi
que...Un bon moyen de rajeunir,en fait...et de repartir à zéro...sans être tout-à-fait sans le sou... + avec un carnet d'adresses en poche...
a écrit le 30/04/2013 à 9:51 :
Encore une nouvelle banque d'état ...! , qui va épongé avec l'argent de nos impôts ... les déficits de l'invention socialiste ! aussi bluffante qu' ...incroyable que est le ministère du redressement productif...
a écrit le 30/04/2013 à 9:14 :
Les banlieues, les quartiers défavorisés...Marre!
On veut créer notre entreprise, on sait où l'implanter, et ce n'est pas dans les quartiers défavorisés, c'est un commerce qui a besoin d'être dans un quartier de bureaux, sinon il n'y a pas de clients! On n'a pas le droit?
Marre du "tout pour les banlieue". Les gens qui vivent en campagne, pas le droit? Et dans les banlieues pas ZUP, pas le droit?
Ras-le-bol que le fric aille toujours uniquement pour les banlieues! Ouvrez les yeux, il y a d'autres gens en France! Des gens qui ont des idées, une envie de bosser, une envie de créer, mais ceux-là ne sont bons qu'à être que des cochons payeurs!
Réponse de le 30/04/2013 à 10:23 :
En effet il y en a marre de ces entreprises qui s'installent en banlieue pour soulager leur fiscalité sans aucun effet positif sur le chômage des jeunes y demeurant. Tout ceci n'a d'intérêt que pour les mairies socialistes profitant de l'imposition sur les sociétés pour financer leurs frais de fonctionnement pharaoniques.
Réponse de le 30/04/2013 à 13:07 :
L'impot sur les sociétés alimente le budget de l'Etat... et non des communes au contraire de la contribution économique territoriale.
Réponse de le 02/05/2013 à 17:16 :
Il serait vraiment étonnant que la BPI soit une vitrine d'obédience socialiste!!Ce sera l'alchi
mie de "jeunes loups" en quête de reconnaissance et cherchant à la fois des conseils et
un appui financier...Et puisque c'est la répétition d'échecs qui forge l'expérience,il serait
non moins étonnant qu'un "jeune premier"-sans le sou-ne soit pas dans l'obligation de pa
raître en de multiples occasions pour financer le même projet ou de nouveaux projets sans avoir à répondre de quoi que ce soit à des personnalités qui valideront ou pas le(s) projets
déposés,nécessitant un investissement...La BPI n'est pas la "cour des miracles"...
a écrit le 30/04/2013 à 8:05 :
Hello,

Voilà une remarque sur les étrangers pour rien dire ou c est toujours leur fautes ...
Laisse moi vous dire mon cher, les étrangers sont une force pour la France... Tant que vous n accepterez pas ça ... On ne pourra jamais avancé.
Réponse de le 30/04/2013 à 8:39 :
@mouss: j'habite ici et j'ai pas un passeport français.Cela veut aussi dire que ma retraite est
suisse,ma carte vitale aussi et ma contribution à la CAF-Taxes-etc.ici est très importante.
Rien contre les étrangers qui bossent de matin à soir,au contraire.Mais le reste ne mérite pas
de vivre sur le travail,cotisations,et impots des autres.La surement on sera d'accord!!!!!
Liberté-égalité-fraternité sont révolues.
Réponse de le 30/04/2013 à 8:49 :
Je me garderai tout de meme d'etre aussi "generaliste", beat et naif que vous ...
Réponse de le 30/04/2013 à 9:23 :
Comme les Français qui profitent du système ne mérite pas de vivre en France...
Réponse de le 30/04/2013 à 10:23 :
Vous inquiétez pas Mouss, pour avancer nous allons avancer, mais pas dans le sens que vous pensez, ces Français des Banlieues, je ne parle pas de ceux qui bossent, je parle de ceux qui sont 24 h sur 24 h, 7 jours sur 7, les mains dans les poches dans les cages d' escaliers , ceux là vont nous faire avancer, même sortir de nos villes , de notre pays, nous allons nous coucher devant eux, malgré toutes les aides que nous n' arrêtons pas de leur donner, ils vous crachent dessus en permanence, Mouss, vous ne devez pas rencontrer les mêmes étrangers, vous ne devez pas aller dans les beaux quartiers du 18e !! Les Français ont peur en permanence, agressions dans le métro, le train, dans la rue, au boulot, au supermarché, nous voyons de plus en plus de bandes de voyous, toujours prêtent s' en prendre aux personnes innocentes. Et Mme Taubira qui les chouchoute, les magistrats qui leur trouvent toujours des excuses, pauvres petits bambins !!! Ce sont de pauvres gosses déseuvrés, le papa n' a pas de boulot, la maman n' arrive plus à s' occuper de ces 11 chérubins, alors c' est normal qu' ils fassent des petites bétises ( attaques avec armes blanches, kalaschnikov, viols, vols avec violences ) ils n' ont rien pour s' occuper ces petis jeunes !!!! Toujours les mêmes refrains, il y en a marre !!! Mouss, des messages comme le vôtre, rendent les Français encore plus déterminer à quitter la France et sans regret, tout les jeunes cerveaux partent ou vont partir, mais heureusement, vous aurez pour redresser la France les cerveaux de nos banlieues !!!! Et là je vous souhaite bon courage !!!!!
a écrit le 30/04/2013 à 7:50 :
Encor des aides pour les étrangers alor que les petites entreprise crève à petit feux . Voilà encor une magnifique idée . À moins que sa ne soi que solution pour qu'il ne tape plus dans les caisses du chômage de toute façon sa ne reste qu'un pansement sur une hémorragie .
Bonne journée .
Réponse de le 30/04/2013 à 8:13 :
pourquoi les etrangers la majorite sont francais de quoi tu parle quitte la france tu te fera moin de mal petit aigri
Réponse de le 30/04/2013 à 9:26 :
Donnes moi un passeport iranien , je ne me sentirai pas plus d 'affinité avec leur mode de vie !
Réponse de le 30/04/2013 à 10:46 :
Entièrement d' accord à + 1 0000000000..........

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :