Marisol Touraine contre la cigarette électronique dans les lieux publics

 |   |  210  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La ministres des Affaires sociales, Marisol Touraine, se prononce pour l'interdiction de la cigarette électronique dans les lieux publics.

La ministre française de la Santé Marisol Touraine a annoncé ce 31 mai sur la radio France Info son intention d'interdire la cigarette électronique dans les lieux publics et aux moins de 18 ans. "Nous voulons appliquer à la cigarette électronique les mêmes mesures qu'au tabac", a-t-elle dit, précisant que parmi celles-ci figurerait aussi l'interdiction de la publicité pour la cigarette électronique. La ministre  (qui avait commandé en mar dernier une enquête sur la cigarette électronique) qui s'exprimait à l'occasion de la Journée internationale sans tabac a également annoncé des mesures de lutte contre le tabagisme en direction des femmes enceintes et des jeunes.

Interdiction de la cigarette dans les parcs pour enfants

Pour les femmes enceintes, il s'agira d'un "logo" d'avertissement apposé sur les paquets de cigarettes, à l'instar de ce qui se passe déjà pour les bouteilles de vin. Les jeunes devraient se voir proposer des mesures d'aide au sevrage. "Je veux mobiliser contre le tabagisme", a-t-elle poursuivi, soulignant qu'il y a encore trop de jeunes et de femmes enceintes qui fument. La France détient, selon MarisolTouraine, le record d'Europe du nombre de femmes enceintes fumeuses. La ministre a également proposé de créer des "espaces sans tabac" à l'extérieur, citant notamment les parcs pour enfants.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/06/2013 à 19:54 :
Le prétexte d'une nouvelle taxe à prétexte de santé est sorti.
a écrit le 31/05/2013 à 19:59 :
Encore une nouvelle interdiction.
Je rêve d'un soulèvement populaire...
Réponse de le 02/06/2013 à 2:29 :
Ne rêvez pas, chaque mesure concernant les restrictions de liberté portant sur une minorité est systématiquement applaudie par une majorité avec le renfort d'association de malfaiteurs qui justifient leurs survies en se cherchant de nouveaux combats. Toutes ces règles qui prétendent protéger les citoyens d'eux mêmes pour mieux les escroquer devraient tomber, mais ceux qui ruinent la sécurité sociale en se faisant offrir des cures thermales ou en collectionnant les médicaments préfèrent orienter les regards vers ces fumeurs qui coûtent plus cher que les 10 milliards d'euro de taxes qu'ils versent (l'interdiction serait totale, c'est pas comme avec le pinard, nous avons peu de producteurs de tabac en France). Une chose est sûr, c'est qu'en bouffant nos 5 fruits et légumes en rentrant du boulot avant d'aller dans une salle de sport pour ramer sur place : On peut prendre des actions chez les marchants d'anti-dépresseur.
a écrit le 31/05/2013 à 18:05 :
Je ne comprends pas le probléme du "tabac?" Jadis je fumais 2 paquets par jour plus qq cigarillos achetés en Belgique boite de 50 ! (Cigarettes françaises Gauloise ) j'en avais
marre chaque matin aprés quelques toux de "mesurer" mon café, j'ai arrété (1ére fois) en
1984, à la communion de mon fils mon épouse me dit, tu peux fumer un cigare !!!(à ne
jamais faire) 15 jours aprés je refumais mon "quota" j'ai arrété en 1986 sans reprendre à ce jour, // au départ je ne prenais aucune source de feu y compris l'allume cigare a force
de "machouiller" je jetais la cigarette, je me suis aidé en mangeant des aubergines (elles
contiennent pas mal de nicotine) j'ai 71 ans j'ai bien fait d'arréter, j'ai des traces d'emphyseme sans aucun probleme respiratoire. Ah si je n'avais pas arreter, je serais
probablement "repiqué"
a écrit le 31/05/2013 à 16:10 :
interdire encore et encore sauf les salle de shoot et les politique vérreux et les taxes impots ca il aime de plus le rapport du professeur Dautzenberg Ce sont des tabacologues, mais pas des spécialistes de la cigarette électronique.la vrai raison
J'ai refusé de signer le rapport remis à Marisol Touraine sur la cigarette électronique pour plusieurs raisons. Premièrement, parce que j'estime que la qualité scientifique est très mauvaise. Le travail scientifique qui a été mené n'est en effet pas du tout à la hauteur de l'enjeu. Les experts qui ont rédigé ce rapport, excepté moi, n'ont jamais publié de recherches scientifiques sur la cigarette électronique. Ni le professeur Dautzenberg, ni les autres. Ce sont des tabacologues, mais pas des spécialistes de la cigarette électronique.

Des recommandations qui ne reposent sur aucune argumentation scientifique

Ensuite, je suis en désaccord avec les recommandations les plus importantes de ce rapport, notamment concernant l'interdiction de vapoter dans les lieux publics, la limite de concentration de 18 milligrammes/millilitre, l'interdiction de vente aux jeunes de moins de 18 ans, la vente par les établissements agréés ou encore les restrictions de publicité... Toutes ces recommandations ne sont, à mon sens, basées sur aucune argumentation scientifique. Elles sont clairement l'opinion d'experts auto-proclamés qui n'ont pas travaillé sur le sujet. Tout le rapport est d'une très mauvaise qualité.

Une révolution dans le domaine de la santé publique

Ma position sur la cigarette électronique est donc de demander plus de recherches sur le sujet. Nous avons affaire à un produit dont nous ignorons les effets à long terme mais il y a néanmoins de fortes raisons de penser qu'il aide les gens à arrêter de fumer. C'est une révolution dans le domaine de la santé publique. Je parle ici de son potentiel à aider des millions de personnes à se libérer du tabagisme.

Si les législateurs et pseudo experts qui s'expriment sur le sujet cessent leur excès de zèle, et qu'on laisse le produit entrer en concurrence avec les cigarettes, on aurait alors, sans doute, un impact important sur la santé publique. La menace principale pour la santé publique sont les experts de santé publique et le ministère de la Santé.
Jean-François Etter ?
Professeur de Santé publique à l'Université de Genève
Réponse de le 01/06/2013 à 2:00 :
Il me semblais avoir lu que les composés fumigene utilisé étaient les mêmes que celle des machines à fumée des boites de nuit. Si c'est le cas, devrons-nous aussi interdire la fumée artificielle dans ces établissements ?
a écrit le 31/05/2013 à 16:08 :
Ce pays sent le moisi. Quittez le avant qu'il ne soit trop tard.
Réponse de le 31/05/2013 à 17:32 :
Au revoir
a écrit le 31/05/2013 à 13:32 :
Aucune étude préalable de santé publique ou de sécurité publique, un oukase arbitraire réducteur de liberté, la dictature s'installe. Bientôt le port de l'uniforme unisexe obligatoire dans les espaces publics ou recevant du public.
Réponse de le 31/05/2013 à 15:20 :
Arrètez de toujours vous plaindre, si les fumeurs avaient fait preuve d' un peut plus de civisme vis à vis des nons fumeurs, nous n' en serions pas là !!! Souffler la fumée de cigarette dans la figure des gens , c' est normal pour vous ?? Quand vous allez au restaurant, si je crachais par terre à côté de votre chaise au moment ou vous dégustez un plats, ça vous ferait plaisir ?? Pour la dictature, allez voir les pays ou il y en a une, et là vous verrez que vous avez de la chance d' être en France !!
Réponse de le 31/05/2013 à 15:46 :
L'aigreur n'est pas la meilleure façon d'approfondir le vivre ensemble... Ce pays est irrespirable de conservatisme, de bien pensance ignarde, d'égoïsmes pervers, et de gens qui s'arrogent le droit par soviétisme intellectuel d'emm****der de pauvres bougres ne dérangeant plus personne. Ben dis donc!
Réponse de le 31/05/2013 à 16:04 :
@momo: 20/20!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 31/05/2013 à 17:34 :
Qu'est ce que vous racontez ? Momo a tout à fait raison ! Qu'est ce qui vous permet de dire que les non fumeurs sont égoïstes, mais que les fumeurs ne dérangent personne ? Ce sont les fumeurs qui sont égoïstes lorsqu'ils fument dans les lieux publiques, tout le monde ne souhaite pas de cancer précoce.
Réponse de le 31/05/2013 à 20:09 :
Par contre, cela ne vous gène pas de rouler en diesel ?
Réponse de le 31/05/2013 à 21:42 :
Meuh non, momo, il est fonctionnaire territorial, il habite dans un logement social de la ville de Paris et va au boulot à vélo en crachant sur les automobilistes... Que croyez-vous?!
a écrit le 31/05/2013 à 13:07 :
ils sont forts les cigaretiers pour arriver à faire interdire et taxer un peu de vapeur d'eau !
Réponse de le 31/05/2013 à 17:35 :
Ils sont forts ces cigarettiers pour être eux même déjà interdits depuis des années
a écrit le 31/05/2013 à 12:53 :
Consternant et révoltant... Pourquoi ne pas traiter de même les cigarettes en chocolat ?
a écrit le 31/05/2013 à 12:42 :
Quand on sait tous les produits nocifs d'une cigarette que l'on fume (goudron, arsenic...) en plus de la nicotine, la E clope c'est de l'air pur à coté. Si l'on veut vraiment défendre la santé des consommateurs, on doit interdire le diesel qui lui est un risque avéré, l'alcool... Ha mais j'oubliais, dans ce pays on décide de ce qui est dangereux ou non en fonction de ce que cela rapporte à l'Etat. Exemple, la clope rapporte environ 13 milliards mais coute 11milliards à l'ass maladie. Le rapport est de + 2 milliards, c'est bon, on ne l'interdit pas. 2 poids, 2 mesures c'est affligeant. Le pire c'est que la E clope aide les fumeurs à arréter, c'esr plus efficacement que les patch et autre médicament. Aussi, comme le dit AgainParis, nos impôs finances une salle de shoot alors qu'on fait la guerre aux drogues, au canabis mais de qui se moquent t'ils au gouvernement. Pardon, c'est ce qu'ils doivent appeler de l'intégration positive, j'avais mal traduit.
Réponse de le 31/05/2013 à 12:57 :
Faudrait interdire le coït aussi, vu le nombre de MST que l'on risque d'attraper...
a écrit le 31/05/2013 à 12:39 :
Une des mesures passe inaperçue: la taxation des cigarettes électroniques alignées sur celle du tabac.
a écrit le 31/05/2013 à 12:26 :
Donc, Mme Touraine sera poursuivie dans 10 ans pour le meurtre de 73000 personnes par an! Mettre un produit 1000 fois moins nocif au même rang qu'un produit dont on connait la nocivité depuis 60 ans, c'est ahurissant! Merci le loby des buralistes! Merci aux cigaretiers : on a une fois de plus la confirmation de l'endroit où sont prises les "grandes" décisions de santé publique!
a écrit le 31/05/2013 à 10:51 :
Délire!!! On interdit les e-clopes en lieu public, mais c nul ouvre 1 salle de shoot à 300m de chez moi sans me demander mon avis!!!!!
Droguez-vous! Acheté aux dealers qui cassent le Trocadéro et qui blanchissent des sous!
Telle sont les messages de ce gvt d'imbec*les!!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :