Réforme des retraites : cotiser pendant 44 ans et autres suggestions du rapport Moreau

 |   |  580  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le rapport Moreau sur la réforme des retraites contient nombre de propositions de nature à mécontenter beaucoup de Français. Jean-Marc Ayrault a néanmoins assuré que le gouvernement fera ses propostions "à la fin de l'été". Le débat commencera dès la semaine prochaine, le 20 juin, avec l'ouverture de la conférence sociale.

Les première pistes de la réforme des retraites avaient déjà fuité la semaine dernière. Le rapport rédigé par Yannick Moreau est désormais public. Les pistes s'avèrent, comme attendues, explosives. Le document propose de prolonger la durée de cotisation jusqu'à 44 ans, de mettre à contribution les retraités et ouvre le dossier délicat des pensions des fonctionnaires.

Plusieurs scenarii sont envisagés. Ainsi, l'effort sera soit partagé à parts égales entre actifs et retraités, soit à hauteur de 2/3 pour les actifs et 1/3 pour les retraités. En tous cas, la durée de cotisation sera allongée pour les salariés, qu'ils soient employés par le public ou le privé. Dans le détail, la Commission ayant préparé ce rapport suggère de faire cotiser 43 ans ceux nés à partir de 1962 et 44 ans pour ceux nés à partir de 1966. Un scénario alternatif, qui générerait moins d'économies, consisterait à faire cotiser 42,25 ans à partir de la génération née en 1961.

Les pensions des fonctionnaires calculées sur trois à dix ans

Mais modifier la durée de cotisation ne sera pas suffisant. Il est également question d'agir sur le montant des pensions, actuelles et futures. Les fonctionnaires pourraient voir leurs pensions calculées sur les salaires perçus sur une période allant de trois à dix ans (avec une intégration partielle des primes) au lieu de se baser uniquement sur ceux perçus les six derniers mois de leur vie active.

Pour les pensions des retraités actuels, la Commission prévoit "une sous-indexation exceptionnelle à titre transitoire" à l'image de ce qui a été fait pour les retraites complémentaires: désindexation de 1 point (de moins que l'inflation) en 2014 et 2015 pour les pensions soumises à la CSG, ou bien de 0,5 à 1,2 point, ou une sous-indexation pour l'ensemble des retraités. Le rapport recommande d'épargner les petites retraites.

Réduction de l'abattement fiscal pour frais professionnels des retraités

Concernant le taux de CSG appliqué aux actuels retraités imposables, les experts suggèrent de l'aligner sur celui des actifs, en le faisant passer de 6,6% à 7,5%. L'abattement fiscal de 10% dont ils bénéficient comme les actifs au titre des frais professionnels pourrait être abaissé à 7,5 voire 3%.

Ces différentes pistes feront l'objet de premières discussions entre les représentants du patronat et ceux des salariés lors de la conférence sociale qui se tiendra les 20 et 21 juin prochain. Suivront deux mois de concertation, avant la présentation d'un projet de loi réformant les retraites en septembre. Il faudra faire vite car les premières mesures doivent être applicables dès le 1er janvier 2014.

Les syndicats pêts à dégainer

Essayant de calmer le jeu, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a assuré ce vendredi matin lors de la conférence de presse de remise officielle du rapport que les "efforts à faire" ne seront pas "écrasants". Les syndicats, eux, mettent d'ores et déjà la pression sur le gouvernement. Le secrétaire général de FO s'est dit prêt ce 14 juin à organiser des manifestations si la réforme des retraites touche au régime des fonctionnaires ou allonge la durée de cotisation. Autant dire que la rentrée sociale de septembre pourrait être agitée.

LIRE AUSSI :

>> Réforme des retraites: Mailly (FO) menace déjà!

Consulter le rapport dans son intégralité:


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/06/2013 à 23:34 :
j'ai été fonctionnaire j'ai cotisé deux ans de plus je pouvais partir à 53 ans (ça je ne le savais pas personne ne ma averti) je suis resté jusqu'a 55ans avant de prendre ma retraite j'ai donc cotisé 2 années pour rien. M. AYRAULT je suis actuellemetn en retraite pourriez vous me rembourser les deux années que j'ai cotisé en trop d'avance merci ce remboursement me rendrait bien service
a écrit le 21/06/2013 à 22:17 :
L'age de départ à la retraite autorisé n'a pas beaucoup d'importance! Le tout est de déterminer au bout de combien d'années de cotisation ,on peut prétendre à une retraite à taux "plein" :durée 44 ou 45 ans à définir et à acter! taux "plein " à redéfinir :en fonction du niveau de revenu,,enfants à charge,etc , Au delà de ces décisions qui doivent faire consensus,(vote à l'assemblée ,référendum, ou autre) Il faut déterminer comment équilibrer les comptes :part patronale,part salariale .SI on propose ainsi,on verra ,à chaque étape ,qui est pour ,qui est contre ,etc et ca va se clarifier!. Pour etre clair :ça veut dire que l'on reste en régime total de répartition ,mais que ceux qui gagnent plus cotisent un peu plus pour ceux qui gagnent moins mais que chacun "gagne " sa retraite égalitairement en fonction de ses moyens
a écrit le 20/06/2013 à 16:18 :
Efforts partagés entre retraités et actifs ! sauf que les actifs d'aujourd'hui, ce sont les retraités de demain donc double peine !
a écrit le 16/06/2013 à 14:28 :
Pour le privé la retraite par points acquits se rapprocherait du système fonctionnaire avec les annuités et sécuriserait les pensions du privé de la cuisine opaque de la cnav Les jeunes auraient une meilleurs perspective de leur avenir et de leurs prélèvements retraite. Le gouvernement doit changer les choses , pour plus de transparence.
a écrit le 15/06/2013 à 19:27 :
La retraite à 104 ans les intéresseraient bien les bougres histoire de faire mieux que le moyenne Européenne.
a écrit le 15/06/2013 à 13:06 :
Toujours rien sur la retraite de nos élus !
Réponse de le 15/06/2013 à 13:46 :
comme pour la transparence on peut attendre longtemps.
Réponse de le 15/06/2013 à 14:51 :
Rien pour eux,ne soyons pas sévères avec cette race qui ne possède que de vieux WV , de vieilles 4L,128? sur leur compte courant ,pas d action,pas de PEA .
Il semble que ce métier de politicien ne soit pas rémunérateur,ALORS SUPPRIMONS LE,il ne faut pas entretenir des citoyens dans une telle pauvreté !!! Cela sera pour leur bien.
a écrit le 15/06/2013 à 11:36 :
"les efforts ne seront pas écrasants" mais vous nous écrasez depuis 14 mois et nos retraites (privé) fondent comme "peau de chagrin".
Réponse de le 15/06/2013 à 12:47 :
La cnav fait de l'abattage avec des chiffres impossibles à vérifier et tire tout vers le bas, c'est l'opacité. Quand on voit que 75% des retraités utilisent 50% du budget retraite, qui se partage le restes ? et bien c'est opaque et la cour des comptes l'a souligné à plusieurs reprises. Mais pour l'instant aucun politique n'a décidé d'y mettre le nez, il faudrait une audite pour savoir ce qu'il font du budget restant et cela dur depuis des décennie . Je crois qu'un scandale pourrait bien ressortir
Réponse de le 15/06/2013 à 18:04 :
il suffit de plaindre les retraités! Depuis combien de temps les salaires sont en bernes? Depuis combien de temps nos retraités font gonflé les prix du logement des enfants des autres? Vous avez chantez pendant 10 ans, payez maintenant!
Réponse de le 18/06/2013 à 12:06 :
De quels retraités parlez vous ? Des retraités des régimes spéciaux? des fonctionnaires ? du privé ? Comme vous le savez cela recouvre des réalités différentes .Les salariés et les retraités du privé ont toujours été les parents pauvres des différents système . La variable d'ajustement .Pour la grande majorité des retraités du privé la retraite perçue correspond à des droits acquis tout au long de la vie professionnelle . ( cotisations sur salaire) Il est donc légitime de percevoir cette retraite et non désindexée comme c'est le cas actuellement pour les complémentaires . Par ailleurs on véhicule des idées comme quoi les retraités auraient des revenus supérieurs aux actifs . De quels actifs parle t-on ? Pour la petite histoire dans cette étude on a inclus tous les revenus.Heureusement qu'après une vie d'efforts , de travail on est dans une situation plus favorable que quelqu'un qui débute dans la vie .Quant ...au prix des logements ... Maintenant c'est admis toutes les aides fiscales ont perverti l'immobilier .Mais ou sont les responsables? Les politiques. Qu'en pensez vous?
Réponse de le 18/06/2013 à 12:34 :
à @mf , vous avez dit que le privé est la variable d'ajustement des comptes de différentes caisses, je pense que c'est exactement la situation actuelle qui tire les nouveaux demandeurs de cette pension vers le bas . Les règles sont opaques et ajustées sans cesse par la CNAV , la seule situation pour les nouveaux demandeurs c'est de faire un procès lorsqu'ils leur semblent qu'il y a exagérations, la procédure amiable est un chemin du combattant qui ne mène a rien je pense.
a écrit le 15/06/2013 à 11:16 :
avoir une retraite de 800 euros par mois sans jamais avoir travaillé est une offense à ceux qui ont travaillé au moins 20 ans et qui recoivent 2 fois moins. ce n'est pas qu'une image mais une triste réalité. la situation est grave quand la France ne comprend pas et ne reconnait pas l'effort et le travail dans le calcul de la retraite. comment ose t-on distribué l'argent de ceux qui cotisent à ceux qui n'ont pas travaillé ?. on est complètement fou de créer une telle injustice , un tel désordre. la retraite est le juste retour des choses quand on a travaillé mais certainement pas quand on n'a pas travaillé.
Réponse de le 15/06/2013 à 19:24 :
avec seulement 800 euros ils manifesteront comme les autres
a écrit le 15/06/2013 à 10:26 :
Il faut que vous sachiez que ce qui différencie ce qu?on appelle, dans le jargon des retraites, un régime « à prestations définies » (comme celui du secteur public) d?un régime à « cotisations définies » (celui du secteur privé). Dans le premier cas, c?est le niveau des pensions qui est garanti ; dans le deuxième, c?est seulement celui des cotisations qui est fixé. Cherchez l?injustice?

Pour information :
Retraite : comparaison public-privé.
http://www.sauvegarde-retraites.org/campagne-d-action-retraite.php
a écrit le 15/06/2013 à 10:21 :
travailler 44 ans je travail à usine et je me voie pas travailler jusqu'a 64 ans , toujours le privée qui paye les pots cassé ya ne marre! tous dans la rue!
Réponse de le 15/06/2013 à 13:03 :
Ne rejetez pas le public qui sera également dans la rue à vos côtés en septembre.
Réponse de le 15/06/2013 à 17:59 :
"Ne rejetez pas le public qui sera également dans la rue à vos côtés en septembre." : A quelle fin déjà? Maintenir les retraites en augmentant les cotisations des plus jeunes? Cessez de vous moquer du monde! Vous ne défendez que le gros de vos électeurs à l'instar des politiques de tout bord! Vous contribuez à plonger les minorités dans la misère! Nul doute, vous manifesterez pour que nos revenus servent un peu plus à permettre à des papi et mamie à partir en voyage, quand ils nous privent déjà de la possibilité de fonder une famille par leur gourmandise dans l'immobilier.
Réponse de le 15/06/2013 à 20:50 :
Il est sûr que les moutons n'ont sevré trouvent toujours à redire jusqu'au jour ou il sera bien content de trouver un syndicaliste pour le défendre devant les prud'hommes.
a écrit le 15/06/2013 à 9:02 :
C'est l'équivalence a une TVA dite sociale qui nous pénaliserait exclusivement, en plombant à la fois notre compétitivité et notre pouvoir d'achat tout en chassant les investisseurs. Ce n'est vraiment pas une attitude dynamique pour rendre la confiance!
Est-ce vraiment la durée de vie qui augmente ou le taux de mortalité qui baisse pour prendre ces mesures?
a écrit le 15/06/2013 à 8:23 :
Tout cela est équivalent à une TVA dite "sociale" qui nous concernerait exclusivement, en plombant a la fois notre compétitivité et notre pouvoir d'achat en chassant tout investisseur! Ce n'est vraiment pas un attitude dynamique pouvant redonner confiance!
a écrit le 15/06/2013 à 8:15 :
Pas de réforme sur la retraite de nos élus...
a écrit le 15/06/2013 à 7:26 :
Les classes moyennes vont devoir supporter une saignée supplémentaire : http://www.valeursactuelles.com/familles-saign%C3%A9e-fiscale20130611.html
a écrit le 15/06/2013 à 7:09 :
Nous on file un rencart à ceux qui n'ont plus rien Sans idéologie, discours ou baratin On vous promettra pas les toujours du grand soir Mais juste pour l'hiver à manger et à boire. À tous les recalés de l'âge et du chômage Les privés du gâteau, les exclus du partage Si nous pensons à vous, c'est en fait égoïste Demain nos noms peut-être grossiront la liste.
a écrit le 14/06/2013 à 21:17 :
Pourquoi ne parle-t-on plus des retraites chapeaux exonérées de cotisations sociales et de csg , des super-bénéfices engrangés par les entreprises et les sociétés du cac 40 . Bref, ce sont encore les petites et moyennes retraites qui vont être touchées . Durée des cotisations à 44 ans , le MEDEF en rêvait alors !!! ...
a écrit le 14/06/2013 à 21:06 :
Comme c'est toujours aussi bizarre , les sociétés sont florissantes de bénéfices , l'argent coule à flots sauf pour les salariés et futurs retraités peut-être . La gauche est en train de faire le lit de la future candidate bleue marine .
vive l'Europe . On aligne tout dans une conformité absurde sans réfléchir sur le long terme . Droit dans le mur .
a écrit le 14/06/2013 à 21:00 :
Allocations familiales : une manne pour l'Algérie (souce : Valeurs actuelles)
http://www.valeursactuelles.com/manne-l%E2%80%99alg%C3%A9rie20130611.html
a écrit le 14/06/2013 à 20:24 :
Nous on file un rencart à ceux qui n'ont plus rien
Sans idéologie, discours ou baratin
On vous promettra pas les toujours du grand soir
Mais juste pour l'hiver à manger et à boire.
À tous les recalés de l'âge et du chômage
Les privés du gâteau, les exclus du partage
Si nous pensons à vous, c'est en fait égoïste
Demain nos noms peut-être grossiront la liste.
a écrit le 14/06/2013 à 20:21 :
Rendez-vous dans la rue en septembre...
Réponse de le 15/06/2013 à 13:05 :
@Claire : on est bien d'accord. Rendez-vous en septembre.
Réponse de le 18/06/2013 à 12:23 :
Effectivement il faut se mobiliser , descendre dans la rue .Les actifs et les retraités du privé représentent une force compte tenu de leur nombre . Nous aussi nous pouvons paralyser la France . Donner quelques jours de travail contre des dispositions qui pressurent essentiellement le privé .
Réponse de le 20/06/2013 à 20:11 :
Non,il ne faut pas descendre dans la rue,cela donnera de bonnes occasions au pouvoir.
IL FAUT PARALISER LE PAYS DONC LES RECETTES DE L'ÉTAT EN NE CONSOMMANT QUE LE MINIMUM VITAL!
a écrit le 14/06/2013 à 19:55 :
http://www.cor-retraites.fr/IMG/pdf/doc-1478.pdf
Voilà un lien qui vous emmène sur le rapport du COR RETRAITE qui vous indiquera comment fonctionne les compensation entre régimes retraite vous découvrirez qui finance les pertes de qui vous allez être surpris d'apprendre a cause de qui les régimes sont déficitaires
a écrit le 14/06/2013 à 19:55 :
Toujours rien sur la réforme des retraites de nos élus...
a écrit le 14/06/2013 à 19:29 :
Conserver la pension de réversion pour les couples dont une seule personne travaillait et la supprimer lorsque les deux personnes travaillaient. Chacun touche sa retraite, lorsque il décède, pourquoi celui qui reste touche une pension de réversion + sa propre retraite?
Pourquoi les gens qui ont eu 3 enfants touchent-ils 10% de retraite en plus? Les enfants sont élevés depuis perpette lorsque ces gens ont 70 ans. Combien d'économies ??
a écrit le 14/06/2013 à 19:19 :
44 années ouf, pas évident surtout que les effets de la malbouffe surviennent à long terme, 20,30 où 40 ans plus tard, donc le retraite avec où sans 44 années de cotisation effectuées il faudra y arriver en bonne santé....il y a 8 millions d'obèses, diabète, hypertensions etc etc etc ils nous nourrissent avec de l'huile moteur à la place d'huile de tournesol,de poissons farci aux pcb, de veaux aux hormones de poulets bio et autres légumes irradiés .....
a écrit le 14/06/2013 à 19:03 :
Les critiques contre les régimes spéciaux sont infondées : j'ai travaillé durement pour obtenir ce droit à retraite. Il faut réfléchir avant d'écrire n'importe quoi !
Réponse de le 17/06/2013 à 11:23 :
@Agent de catégorie C

Vous êtes parti à quel âge et à quel poste? Sans surprise les socialistes ne nous parlent plus de la pénibilité tant matraquée par les syndicats...
a écrit le 14/06/2013 à 19:02 :
Durée de cotisation : 44 ans
Age de sortie de l'école : 25 ans
Age de début de carrière : 26 ans
Aucune période de chômage non indemnisé.
Age de départ à la retraite : 44 + 26 = 70 ans
a écrit le 14/06/2013 à 18:52 :
Quitte a toucher que dalle autant ne rien foutre et vivre des aides sociales.....
a écrit le 14/06/2013 à 18:29 :
le régime des polypensionés n'a pas été soulevé!c'est un veritable scandale pour ceux qui ont eu des carrières hachées!
a écrit le 14/06/2013 à 18:19 :
Alors qu'elles avaient reçu en héritage de leurs anciens une France prospère et innovante dans les années 1960 et 70 (l'aérospatial, le train à grande vitesse, la pharmacie, l'agro-alimentaire) la génération des feignasses a joui sans entraves. Elle a voté Mitterrand en 81 et Jospin en 97 grand espoir pour elle d'en faire de moins en moins et le moins longtemps possible, avant de virer à droite pour monter avec Chirac et Sarkozy le plus grand hold up inter-générationnel grâce à l'immobilier défiscalisé. Les feignasses ont endetté leurs enfants et petits-enfants, détruit les valeurs traditionnelles, saccagé les paysages et pollué sans limites, mais ils ont aussi "pollué" leurs jeunes avec leurs "idéaux" hédonistes et individualistes. La génération des jouisseurs laisse un pays en ruine et en profonde crise morale après 30 ans de règne.
Réponse de le 15/06/2013 à 12:50 :
vous n'êtes pas postier par hasard , toucher couler je crois.
a écrit le 14/06/2013 à 17:56 :
Ce sujet des retraites pourrait utilement être soumis à référendum :On ne voit pas en effet,en quoi:
-l'égalisation des régimes de retraites
-l'augmentation de la durée des cotisations
-l'allongement de la période de travail actif
n'obtiendraient pas l'accord d'une large majorité des Françaises et Français
Mais il faut une vrai réforme et ne pas nous faire des réformes tous les 4 ans en nous disant que le problème est résolu
a écrit le 14/06/2013 à 17:32 :
Les hauts fonctionnaires n'ont qu'à se réjouir des mesures envisagées car introduire un peu plus les primes dans le calcul des pensions de la fonction publique représente un jackpot pour leurs retraites dorées ! N'étant pas nombreux par rapport à la masse des fonctionnaires cette mesure passera inaperçue, mais une fois adoptée, elle sera pérennisée !
a écrit le 14/06/2013 à 17:27 :
Tout est question de GESTION avant de vouloir changé quoi ce soit, et c'est là où les divers rapports prennent du plomb dans l'aile. Aucunes mesures d'audite comment cela marche fonctionne , qu'est-ce qui pourrait amener à une meilleur gestion, et combien peut-on gagné en réorganisant au moins le premier régime qui est le plus important ; voilà par où il faut commencer pour être cohérent .
a écrit le 14/06/2013 à 17:11 :
Pourquoi pas supprimer LA retraite!!
a écrit le 14/06/2013 à 17:11 :
La CGT n'a que la mauvaise foi flagrante de son représentant Eric Aubin à opposer aux arguments et la réalité des chiffres communiqués par Agnès Verdier-Molinié de l'IFRAP sur le sujet des retraites, contrairement à une idée reçue les fonctionnaires pour une carrière équivalente auront une retraite plus importante qu'un salarié du privé, reste que cela ne fera pas le poids face la menace de grèves.
a écrit le 14/06/2013 à 17:08 :
Selon le Rapport Moreau que j'ai sous les yeux, les déficits des régimes spéciaux compensés par le privé représentent à eux seuls 7 milliards d'euros.
Curieusement pas une ligne pour remédier à cet état de faits. Sachant que ce montant est calculé en cout annuel, quel en sera l'impact sur la durée, sachant que par rapport au privé les pensions correspondantes, seront versées 5 à 7 années de plus ?
Même constat pour la durée des retraites de la fonction publique qui elles, représentent des sommes bien plus élevées en se projetant également sur la durée pendant lesquelles elles seront versées. Ce rapport est donc partial, ne propose pas de solutions de fond, mais demande comme d'habitude, une taxation toujours plus forte des salariés et cadres du privé, et, ce qui est encore plus scandaleux, la mise à contribution des retraités eux-mêmes.
Mais que pouvait-on attendre d'autres, d'un rapport émanant majoritairement de cadres de la fonction publique, si éminents soient-ils ? Ils ne vont pas scier la branche sur laquelle ils sont assis.
Je persiste donc à dire, que l'Exécutif ne pouvant être à la fois juge et parti dans cette affaire, il ne peut y avoir qu'une seule issue démocratique : Le référendum.
A condition toutefois, que toutes les questions y soient abordées clairement et sans aucun risque d'interprétation ou de double sens. Y compris le sujet relatif à ceux qui perçoivent, sans n'avoir jamais travaillé ni cotisé dès l'âge de 65 ans, une pension de 800 euros par mois et +, ce qui est aussi une offense faites à tous les salariés
Le référendum est aussi une bonne façon se stopper net tous les mouvements syndicaux.
Une fois voté, plus personne ne pourra revendiquer ou remettre en cause quoi que ce soit, et les syndicats n'auront d'autres options que de se de plier devant le choix de la majorité des français, qu'ils soient travailleurs ou retraités, au risque de se trouver dans une position impossible à défendre et qui plus est hors la loi.
a écrit le 14/06/2013 à 17:08 :
Il faut aussi supprimer les conges payes ,l' ecole obligatoire et la secu ,alors enfin nos entreprises pourront revivre
a écrit le 14/06/2013 à 17:06 :
Après avoir lu et relu tous les commentaires, la première phrase qui me vient à l'esprit est : Racket en bandes organisées, abus de biens sociaux et détournements de fond publics à des fins discriminatoires. Si ils poursuivent dans cette voie, il y a fort à parier, que tous les salariés et retraités du privé se mobiliseront, pour exiger un référendum sur la question. Une fois que les français se seront prononcés, ils n'auront d'autres choix que de promulguer les textes par décret, qu'aucunes des 2 chambres ne pourra remettre en cause. C'est ça la démocratie Beaucoup ont souhaité le retour du PS. Mais je pense que dans leur esprit, ce n'était certes pas pour se retrouver confronté à du totalitarisme. Je crains fort que nous ayons à supprimer prochainement le mot ÉGALITÉ, du fronton de tous nos édifices publics. Comme disait Coluche en son temps : "il y a en a qui sont plus égaux que les autres". Si le constat n'a pas changé, on constate que ce sont toujours les mêmes. Elle est belle leur justice sociale !
a écrit le 14/06/2013 à 17:03 :
C'est bien gentil de repousser l'âge de la retraite, ça ne me gêne pas, je sais que je devrai mettre de côté pour ma retraite. Encore faut-il que les entreprises françaises jouent le jeu, surtout les grosses boîtes!!!! Parce que comment veut-on cotiser 44 annuités pour une retraite à taux plein si on se fait virer dès qu'on atteint 45-50 ans???? M. Gattaz, j'attends votre réaction !!!!
a écrit le 14/06/2013 à 17:02 :
Pourquoi les retraites baissent quand la fortune et le nombre de milliardaires augmentent dans le monde entier ?
a écrit le 14/06/2013 à 16:51 :
La solution radicale et la seule efficace pour une vraie justice sociale, est d' aligner les régimes spéciaux des agents de l'EDF, de la RATP, de GDF, de la SNCF, ainsi que les retraites des fonctionnaires nationaux et territoriaux, des ministres, sénateurs, députés, présidents de régions et élus locaux sur le régime du privé.
Ensuite de PRIVATISER dans le public tout ce qui peut l' être. Seules les fonctions de police, de justice et l' armée, ainsi que l' énergie nucléaire sont du ressort de l' Etat.
a écrit le 14/06/2013 à 16:46 :
Ce sont toujours les autres qui ont des privilèges et doivent faire des efforts! Ayons le courage de tout mettre sur la table, une fois pour toute.
a écrit le 14/06/2013 à 16:28 :
C est pratique le mensonge, comme ça on fait ce qu on veut. Le fait du prince, c est l absolutisme, l Etat c est moi ! Pour les retraites, on entend dire que c est les retraites Mitterrand? S il y a mensonge, quid de la démocratie et du respect des engagements et du contrat social ? Il existe des politiciens peu scrupuleux qui n hésitent pas à déglinguer le pays. Pour les jeunes 70 ans et la suppression des emplois publics ! On entend dire aussi qu il faut faire un cadeau de 80 milliards aux entreprises pour la compétitivité, donc une grosse TVA à payer, d autres qu il faut augmenter les prélèvements de 100 milliards.
a écrit le 14/06/2013 à 16:26 :
Faire cotiser 50 ans le privé
a écrit le 14/06/2013 à 16:17 :
Ce gouvernement, comme les autres par le passé, ne fait que protéger son électorat (régimes spéciaux, fonctionnaires, ministres, députés ...). Quoi d'anormal dans leurs choix ? Rien. Aux électeurs, pour ceux qui en ont le courage, de faire en sorte de mettre en avant l'intérêt du pays, qui finalement est le leur, avant leur intérêt personnel. Mais qui est vraiment prêt à faire une révolution aussi importante et nécessaire que celle-ci ?
a écrit le 14/06/2013 à 16:10 :
j ai une pensee emue pour les jeunes lyceens que le PS a envoye manifester en 2010 pour maintenir la retraite a 60 ans. Merci encore les jeunes!
a écrit le 14/06/2013 à 16:04 :
retraites : les efforts "ne seront pas écrasants" selon Jean-Marc Ayrault, il n'a pas précisé pour qui, peut être pour les députés, sénateurs, ministres, ...
a écrit le 14/06/2013 à 16:04 :
Pourquoi personne ne propose de réformer les pensions de reversion des fonctionnaires ? en mettant un âge minimum et une durée de mariage plus élevée, par exemple

Est-il normal de verser des pensions à des gens jeunes, n'ayant jamais travaillé au détriment de ceux qui ont travaillé, simplement grâce à leur mariage ?
a écrit le 14/06/2013 à 16:01 :
Bonjour,
Trouver vous normal qu'en une génération ( Celle de nos parents vs la notre), l'age de la retraite passe de 55-60 en moyenne à presque 70 ans ( 42 voire 44 annuité).

Ceci alors que nous avons beaucoup plus cotisé et toucherons beaucoup moins.

La réforme est donc :
1) Prélever sur les retraités actuel, Supprimer leur avantages ( Majoration, 10% frais...) et les imposer fortement sur leur patrimoire.
2) Remettre à plat le système fonctionnaire : Emplois assuré, avantage indu ( Train, edf gratuit...) et même durée de référence, cotisation identique.
En préambule :Supprimer les retraites en OR des députés...

Cordialement
a écrit le 14/06/2013 à 16:00 :
FSU soutient que les retraites "du privé" et "du public" sont identiques, il serait souhaitable que FSU mettre en ligne une comparaison d'une retraite de profs "du public" et "du privé "au même échelon .Pour argumenter !!!
a écrit le 14/06/2013 à 15:35 :
pour résoudre le gouffre des retraites, et pour arrêter de PLUMER les générations futures, il faut plafonner les retraites à 1 500 euro par mois retraite complémentaire comprise ... CA C'EST TRES SIMPLE et EVIDENT. Il faut en finir avec les "boomers" qui touchent des énormes retraites à rien faire alors que ceux qui bossent dur gagnent la misère...
a écrit le 14/06/2013 à 15:35 :
Dans ma famille on a un sénateur qui ne ménage ni son temps ni sa peine entièrement dévoué à la cause des autres (réunions, banquets, repas de travail, mariages et même enterrements etc.) . Les indemnités non-imposables lui sont donc absolument nécessaires et il ne souhaite surtout pas modifier les principes de sa retraite bien méritée comme il dit.
a écrit le 14/06/2013 à 15:20 :
Gestion saine , retraite saine voir d'abord ce qui ne va pas dans le système général.
a écrit le 14/06/2013 à 15:19 :
justice?il est provoquant Monsieur le premier Ministre.
a écrit le 14/06/2013 à 15:16 :
Nouvelle logique socialiste.. ! lorsque l'on gagne pendant moins longtemps ...l'on doit travailler plus longtemps ....! Evidemment les plus bluffé et pénalisé sont ceux/celles qui rêvé qu'avec 35 h de travail/semaine , c'était la semaine des 4 jeudi assurée ...avec en prime la retraite à 60 ans...
a écrit le 14/06/2013 à 15:13 :
"CSG alignée sur celui des actifs, abattement fiscal pourrait être abaissé"
Les modélisations donnent quoi comme répercussion sur les impôts payés ? +5, +10, +15% selon les tranches ? Ça serait intéressant d'en avoir le résultat. Ça ne sera pas "écrasant" a dit notre 1er ministre (la TVA va augmenter 01/01/14 donc "dépenses" en plus). Quand quelque chose augmente, on minimise tout le temps, ça doit être l'éducation "ENA" ?? Chacun fait son bilan ensuite.
Par écrasant, je voyais "vous travaillez plus, ça ne vous coûtera pas plus, juste de la peine en plus" (physique, pas pécuniaire).
Si les régimes spéciaux sont épargnés, ça va rugir dans les campagnes, on impactera TOUT SAUF eux. Bizarre, bizarre ?? C'est "Juste" ?? Méthode Coué. J'espère SURTOUT qu'ils ne croient pas ce qu'ils disent. Nous non plus, finalement !!
a écrit le 14/06/2013 à 15:06 :
Les efforts seront partagés......, oui bien sur entre les salariés du privé et leurs employeurs, pour le reste des nantis, SNCF, RATP, EDF, ils continueront à se gaver sur le dos de la bête.
a écrit le 14/06/2013 à 15:06 :
Attention les syndicats sont prêts à dégainer pour les fonctionnaires en vous faisant croire comme depuis 40 ans,que c'est dans l'intérêt de tout le monde.
a écrit le 14/06/2013 à 14:56 :
Vous avez dit utopie : le système des retraites est compliqué dans ce cas il n'y a qu'à tout casser, comme en grèce pour la télévision publique, on met tout sur la table on fait une moyenne et on met tout le monde à la même enseigne, non je plaisante
a écrit le 14/06/2013 à 14:56 :
44 ans c'est un scandale pour les jeunes (et + généralement pour tous ceux qu'on avait pas prévenus au départ de cette "modalité"). Qu'ils arrêtent immédiatement de faire des études ou alors ils finiront leur vie en travaillant encore, eux, à 68 ou 70 ans ( de Bac + 5 à Médecine spécialisée). La vraie égalité c'est une date butoir, puisque ce n'est pas parce que vous avez commencé à cotiser à 24 ou 26 ans que vous allez mourir 6 ou 8 ans plus tard que ceux qui l'aurons fait à 18 ans. Ou alors les études ne sont pas du travail, et les diplômes n'en sont pas le résultat. C'est vrai, ils ne rapportent pas d'argent et même de plus en plus du chômage.
a écrit le 14/06/2013 à 14:52 :
44 ans c'est quasiment l'âge de départ à la retraite à la SNCF et autres nantis
a écrit le 14/06/2013 à 14:47 :
les gouvernements changent...les mensonges restent...
a écrit le 14/06/2013 à 14:45 :
Toute augmentation du coût du travail (ou équivalent sous forme de salaire net en baisse) sera vraiment mortel pour notre économie. Le gouvernement doit vraiment faire super attention ...
a écrit le 14/06/2013 à 14:41 :
On propose à peine une règle pour le public que déjà on réfléchit aux moyens d'en éviter les conséquences par d'autres règles les exonérant de celles du privé. A quand le même traitement pour tous (régimes publics et spéciaux inclus) ?
a écrit le 14/06/2013 à 14:34 :
44 années de cotisation ? Ça eut pu être une bonne idée. Sauf que: l'espoir de vie en bonne santé est de 62 ans. Il est par ailleurs en baisse du fait des options prises depuis des années pour "responsabiliser" les malades; Les entreprises snobent les jeunes qui restent au chômage ou en contrats précaires et mal payés jusque 30 ans; Les salarié sont envoyés au pôle emploi à 55 ans et n'en sortiront que pour toucher une pension; Le pays n'est jamais descendu à moins de 8% de chômage avoué depuis 30 ans...
Dans ces conditions, baser son scénario sur des cotisations de 44 années est trompeur et malveillant. Trompeur parce que la grande majorité de la population n'atteindra pas le seuil des 44 années et les objectifs d'équilibre financiers de la réforme ne seront pas remplis, malveillant parce que cela veut dire que les français,sauf s'ils sont très riches, ne pourront pas vivre décemment avec le montant d'une retraite salement amputée.
a écrit le 14/06/2013 à 14:33 :
44 ans de cotisation pour les jeunes générations dans un contexte de chômage de masse et donc de jeunisme. Merci le président de tous les français ...
a écrit le 14/06/2013 à 14:25 :
on creve sous les taxe s merci.... sur ma facture EDF de la TVA ..sur des taxes une honte ...deja l energie au meme tarif et condition pour tous .... pas de regime speciaux pas de FRANCAIS speciaux ...egalite abolition des privileges
a écrit le 14/06/2013 à 14:22 :
Avant de toucher à l'âge de départ, il faut dissoudre la CNAV qui disperse l'argent . Remettre tout a plat et mettre des gardes fous pour l'argent des retraites des salariés du privé ne servent pas à autre chose ( tickets restaurant , frais divers et camp de vacances et voyages.....)
a écrit le 14/06/2013 à 14:19 :
la french speed... (après avoir "pensé dur" pour fournir un énième "rapport") on lit que...
"feront l'objet de premières discussion"
"conférence sociale qui se tiendra les 20 et 21 juin prochain"
"Suivront deux mois de concertation...projet de loi réformant les retraites en septembre"
"Il faudra faire vite... applicables dès le 1er janvier 2014."
L'Europe est morte de rire... Plus inconscient que ça tu meurs.... Ca rappellele le 10 mai 1940! Allez les gars, continuez, ça nous fait bien rire...
a écrit le 14/06/2013 à 14:19 :
Pour l'équipe au pouvoir l'alignement des régimes est une change. En effet d'un coté 16 millions de salariés du privé qui trouvent celà légitime de l'autre cinq millions de salariés. La gauche peut espérer voir son image s'améliorer, car sur l'ensemble du secteur privé il y aurait probablement de nouveaux partisans, car ENFIN un gouvernement qui "assure". Et puis dans tous les cas, les décus de gauche ne vont pas voter à droite. Alors pour la gauche une réforme assumée c'est des élécteurs en plus.
a écrit le 14/06/2013 à 14:17 :
Réforme des retraites du privée comme d' habitude, mais les retraites spéciales ( SNCF, RATP, EDF, GDF ) ne sont pas touchées par la moindre réforme !!! Alors que ces régimes spéciaux pour éviter leurs faillites bénéficient de subventions publiques, d' impôts et de taxes directement affectées ou de contributions des autres caisses de retraite. Ainsi ces caisses de régimes spéciaux de retraites touchent 7,9 milliards d' euros par, dont 3,2 milliards pour la seule SNCF !!! Les caisses du régime privée versent 686,8 millions d' euros pour ces régimes spéciaux !!
Et après cette réalité, les socialistes vont nous parler d' égalité, de justice sociale, de fraternité et de toutes ces conneries auxquelles le peuple croit en votant à gauche ou à droite !!!!!!
a écrit le 14/06/2013 à 14:10 :
Voilà, enfin, un juste retour des choses ! Les français vont enfin être mis à la diète et, peut-être, commencer à comprendre que glandouiller devant la machine à café n'est pas la même chose que bosser. Il était facile pour les Français qui n'ont jamais été capables que de refaire le monde au comptoir du Café du Commerce (qu'ils fréquentent avec une rare assiduité, certes) et de faire encore plus de bruit que des tonneaux vides mais sans bouger leur cul pour autant, de dénigrer les Grecs, de mentir au sujet de ce peuple courageux et travailleur et de réclamer toujours plus de sacrifices de la part des Grecs. C'esy loj la Grèce... Et il était aussi facile pour les Français de continuer à vivre aux crochets des courageux Grecs puisque, les chiffres sont là, la Grèce continue à RAPPORTER des millions d'euros annuels à la France. C'est bien d'être des parasites, mais tut à une fin et les Français vont enfin commencer à s'en rendre compte. Et c'est fort bien ainsi. Ils ont choisi en 2007 de voter pour 5 ans de voyoucratie pendant lesquels ils ont été escroqués, manipulés, truandés, méprisés, insultés, ... Ils en paient aujourd'hui le juste prix ! Comme quoi, tout a une morale en fin de compte. Que les Français, qui ne cessent de vivre aux crochets des autres (aux crochets de la Grèce, aux crochets de l'Europe, ...) sans rien foutre de leurs misérables journées commencent à en payer le prix. Justice commence à être faite. Franchouillards, vous allez tous devenir des Grecs (en nettement moins courageux, certes) et ce n'est que morale et justice !
a écrit le 14/06/2013 à 14:08 :
Le rapport Moreau va dans le bon sens et permettra de maintenir notre retraite par répartition. Un oubli d'importance avec les taxes sur l'énergie qui auraient pérenniser le système.
Réponse de le 22/06/2013 à 9:17 :
Je n'avais pas remarqué votre commentaire;parlons des taxes sur l'énergie;il s'agirait alors d'une réforme "systèmique" des retaites.Ca viendra!
a écrit le 14/06/2013 à 14:05 :
J'ai commencé à "cotiser" à l'âge de 26 ans....après mon Bac +5 à 24 ans et 2 ans de chômage dès la fin de mes études j'ai enfin trouvé un job (payé au lance pierres) qui ne correspond ni à mon cursus, ni à mon niveau d'étude....bref, dans le meilleur des cas, je fini ma carrière à 70 ans ! Elle est pas belle la vie ?

Le changement c'est maintenant et plus tard aussi...
a écrit le 14/06/2013 à 14:04 :
Réformes des retraites sans toucher aux régimes spéciaux ??? Cherchez l'erreur !!!
a écrit le 14/06/2013 à 14:01 :
il ne parle pas d'économies pourtant on peut un exemple il n'y à plus de mineurs seulement 330 000 retraités et pourtant la sécu des mines existe encore(6000 agents ) n'allez pas me dire qu'elle ne pourrait étre ratachée !!!!!!!les intermittants du spectacles ,les élus ,une veuve de senateur touche 100 %de réversion ,etc etc,,,si les augmetations sont faites avant les économies com dab rien ne sera fait
a écrit le 14/06/2013 à 13:56 :
On a des politiques avec du caractere...avant meme de negocier...il se deculotte..des efforts pas ecrasants....si enormes si on veut sauver le systeme et pour tout le monde enfin pour le prive...un peu public et pas du tout pour les politiques....
a écrit le 14/06/2013 à 13:53 :
Enfin on tape un peux sur le public !! Malheresement il faut s'attaquer à tous le publique ( régime spéciaux, sncf, etc .....) C'est innanmisible que ce ne soit que leurs 6 derniers mois qui sont prix en compte !!!! La devise de france c'est bien égalité, fraternité, liberté non ? ou est donc l'égalité privée / public ????????????????
a écrit le 14/06/2013 à 13:53 :
68% DES FRANÇAIS DE LA SOCIÉTÉ CIVILE SONT FAVORABLES A LA SUPPRESSION DES 35 RETRAITES SPÉCIFIQUES !!! HOLLANDE A DIT JUSTICE POUR TOUS LES FRANÇAIS ALORS QU'IL COMMENCE A REFORMER TOUT LES PRIVILÈGES DE LA FONCTION PUBLIQUE ET TERRITORIALES QUI SONT DEVENUS INTOLÉRABLES ET TRÈS INÉGALITAIRES ENTRE LE PUBLIC ET LE PRIVE QUI EST PRÊT A DESCENDRE DANS LA RUE POUR EN DÉCOUDRE CONTRE CETTE CASTE DE 5,3 MILLIONS D?ASSISTÉS DE L?ÉTAT Y COMPRIS SÉNATEURS, DÉPUTÉS, NOTAIRES, ETC VRAI RÉPUBLIQUE BANANIÈRE DES PETITS CAMARADES !!! ALIGNEMENT CALCUL ET DÉPART SUR LE PRIVE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 14/06/2013 à 13:52 :
M. Mailly va devoir faire trés attention. Pour satisfaire ses protégés du public, il va laisser vivre une inégalité flagrante entre public/privé. 2 conséquences possible en cas de refus d'évoluer: 1), les salariés du public vont enfin prendre conscience que cette situation ne peut plus perdurer, et en ce cas, ils lâcheront FO (et la CGT...). Mais là, faut pas rêver. Quand on a pris l'habitude du confort, il est difficile de se passer du superflu... 2) Les salariés du privé, surtaxés depuis des années, vont franchement en avoir marre de cette situation, et des risques certains de contre manifestation vont naître, avec toutes les conséquences dramatiques que l'on peut imaginer.

Alors M. Mailly, pour une fois, prenez vos responsabilités et cessez de toujours être contre toute évolution. Sinon, vous aurez bien plus à assumer que d'éventuel reproches de vos syndiqués...
a écrit le 14/06/2013 à 13:48 :
Ce n'est qu'une base de réflexion ce rapport,il ne tient pas compte de la conjoncture économique qui ne cesse de ce dégradée,la dette qui atteindra 100% du pib arrive à grands pas.Alors les plans sur la cométe.
a écrit le 14/06/2013 à 13:48 :
Avec Hollande et un gouvernement d'énarque dont aucun vient de la société civile, le secteur marchand doit s'attendre comme d'habitude à être spolié par cette république bananière des petits camarades qui eux garderont leurs privilèges... jusqu'au jour où cela "pétera"
a écrit le 14/06/2013 à 13:45 :
Vite Martine,fait descendre les lycéens dans la rue ,ils veulent toucher a la retraite
a écrit le 14/06/2013 à 13:44 :
En calculant la retraite des fonctionnaires sur 10 ans le gouvernement Ayrault fait comme son prédécesseur du Sarko'land du replâtrage tout en maintenant une société très inégalitaire entre public et privé. Hollande protège le publique et collectivités territoriales de l'état et pour l'ensemble des français les enfonce de plus en plus quitte à leur serrer la ceinture jusqu'à l'agonie qui est malheureusement une réalité pour beaucoup de français.
a écrit le 14/06/2013 à 13:37 :
Ne pas s'inquiéter :
Je n'en suis pas sur , quand ce gouvernement aura satisfait son électorat je pense que les autres risquent de Trinquer
Et ils ne toucherons que très peu aux régimes spéciaux
Surtout que nos politiques sont dans cette catégorie
a écrit le 14/06/2013 à 13:34 :
Pour une fois qu'un gouvernement ose prendre le problème à bras le corps ,il faut saluer cette initiative .De plus les solutions proposés semblent équitables. Ce projet devrait rassembler derrière lui une bonne majorité de Françaises et de français sauf bien sûr Mélenchon!... .Mais il faut que chacun accepte de perdre qqchose .Ce serait trop beau! En Allemagne cette réforme a couté la vie au gouvernement Schroeder.
a écrit le 14/06/2013 à 13:33 :
En France on se glorifie de moins travailler et c'est la compétition à qui prendra la retraite le plus tot.Pauvre pays, quel avenir !
a écrit le 14/06/2013 à 13:32 :
Mailly va bientôt comprendre qu'il devra aller mendier auprès du FMI les pensions des retraités du public s'il n'accepte pas de réformes. Sinon, on peut aussi faire exploser la retraite ponzi par répartition en tarissant les cotisations qui servent à financer le train de vie de pacha des papy boomers de 68. Personnellement, je peux très bien me relocaliser en Belgique (1h20 de TGV de Paris) pour remonter mon business. Bien sûr je paierais une sacré douloureuse à Bercy pour fermer ma boite en France mais ce serait le prix pour me libérer de mes chaines. Et comme à titre perso, à part ma maison je n'ai pas grand chose à bazarder en France, ça peut être rapide. Je paierais beaucoup d'impôts en Belgique sur mes revenus (faut pas rêver) mais la vie y est tout aussi agréable qu'à Paris et les prix moins chers. Et puis je paierais surtout beaucoup moins sur ma boite et pas du tout si je la revendais... alors qu'en France c'est quintuple peine pour les petits entrepreneurs : gros IS, gros IR, grosse CSG, grosses cotisations retraites pour rincer les boomers et grosses taxes sur les plus values de cession !
a écrit le 14/06/2013 à 13:26 :
Tout cela est faux, j'ai un ami qui n'a que 600 euros de retraite, le montant des retraites n'est pas pris en compte individuellement.
Or, comme son épouse travaille encore et que le foyer fiscal est imposable, il devra payer la taxe de 0,03% (dite Casa) et subir la désindexation sur sa retraite, c'est révoltant !

Mais on ne touchera pas aux régimes spéciaux ni aux régimes des élus ! Je pense qu'à terme cela va mal se finir !
Réponse de le 10/09/2016 à 23:11 :
les DRH sont devenus des experts en precarisation du travail qu ils ne considèrent que sous l angle de la valeur marchande. Cette dérive conduira tôt ou tard à introduire un climat de violence dont ils porteront la responsabilité.
a écrit le 14/06/2013 à 13:21 :
Moi ce n'est pas la retraite que je souhaite....c'est du travail !!
la france parle de tout...sauf du travail!! n'y aurait-il plus de travail en France? plus de travail en Europe?
triste avenir....
Réponse de le 15/06/2013 à 15:08 :
Cen n'est pas du travail qu' il faut,c'est un travail rémunéré afin de pouvoir vivre !!!!
Du travail il y en a dans le bénévolat mais cela permet il de payer les factures?
Ayez des requêtes plus précises et réalistes .
a écrit le 14/06/2013 à 13:21 :
Si, comme le dit on veut etre juste et que tout le monde fasse des efforts, il faut aussi s'attaquer aux régimes spéciaux, SNCF, EDF, etc qui n'ont plus de raisons d'etre privilégiés.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :