Retraites : ce que le gouvernement pourrait faire

 |   |  1196  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Avec le rapport Moreau, le gouvernement dispose d'un catalogue très complet de mesures à prendre pour trouver les 7 milliards nécessaires au reéquilibrage du régime général en 2020 et à la pérennisation de l'avenir du système par répartition. Il va devoir panacher entre actifs et retraités les efforts. Une hausse de la CSG sur les retraites les plus élevées n'est pas exclure, tout comme une désindexation partielle des plus fortes pensions. Quant aux actifs, outre un allongement de la durée de cotisation, ils pourraient bien connaître une hausse de cette cotisation. Par ailleurs, le calcul du montant de la pension des fonctionnaires pourrait être très prudemment et progressivement revu.

Et maintenant, au gouvernement de décider ! Avec la remise du très exhaustif rapport Moreau sur l'avenir des retraites, Jean-Marc Ayrault dispose d'un véritable catalogue des mesures possibles, pour assurer l'avenir du régime français de retraite par répartition. On le sait, la question sera dès les 20 et 21 juin à l'ordre du jour de la grande conférence sociale qui réunira gouvernement, patronat et syndicats. Ensuite, durant tout l'été se déroulera la phase de concertation. Puis, fin septembre, le gouvernement remettra sa copie sous la forme d'un projet de loi réformant les retraites.

Avec deux défis à relever : d'une part, trouver les 7 milliards d'euros qui manquent à l'horizon 2020 pour combler le trou du régime général et des régimes affiliés et ainsi répondre aux v?ux de la commission européenne ; assurer l'avenir, l'équilibre et la pérennité des régimes par répartition, d'autre part, alors que les dépenses de retraite représentent déjà 14% du PIB...
S'agissant des mesures à court terme, le rapport Moreau laisse l'embarras du choix au gouvernement pour trouver de nouvelles recettes ou limiter les dépenses : sous-indexation exceptionnelle à titre transitoire des pensions, hausse des cotisations, hausse de la CSG pour les retraités « les plus aisés »,, fiscalisation des avantages familiaux, baisse de l'abattement fiscal de 10%, etc.

Doser l'effort entre actifs et retraités

A chaque fois, le rendement de telle ou telle mesure est chiffré dans le rapport. Techniquement, le gouvernement n'a donc qu'a puiser dans ce catalogue complet. Politiquement, c'est plus compliqué. D'autant plus que Jean-Marc Ayrault avait placé la réforme sous le signe de l'équité et de la justice. Il y a donc l'envisageable et le non envisageable. Par exemple, il est impossible de faire reposer l'effort uniquement sur les retraités. Le gouvernement va devoir doser l'effort demandé entre les actifs et les pensionnés. Et ce d'autant plus que les retraités du privé viennent déjà d'être mis à contribution avec la récente décision des partenaires sociaux de désindexer partiellement la revalorisation des pensions de retraites complémentaires Arcco et Agirc.

La sous indexation des pensions les plus élevées rapporterait 2,8 milliards d'euro

Un scénario envisageable serait donc de répartir l'effort financier à hauteur de 2/3 pour les actifs et 1/3 sur les retraités, soit une charge financière d'environ 4,5 milliards d'euros pour les premiers et de 2,5 milliards pour les seconds. Quels paramètres seraient concernés ?

S'agissant des retraités, le seul fait de sous indexer de 1,2 point (par rapport à l'inflation constatée) en 2014, 2015 et 2016 les pensions soumises au taux plein de CSG (6,6%), puis de sous indexer de 0,5% celles soumises à un taux réduit (3,8%) et enfin de ne pas toucher à celles exonérées de CSG « rapporterait » 2,8 milliards d'euros. Mais la perte de pouvoir d'achat serait assez sévère, sachant que l'inflation s'établira autour de 2%. Mais, politiquement, le gouvernement pourra dire que la voie avait été ouverte par les partenaires sociaux avec l'Arcco et l'Agirc..


Une probable hausse de la cotisation vieillesse ferait rentrer 3 milliards


Côté actifs, une hausse de 0,1 point par an de 2014 à 2017 du taux de cotisation déplafonné ferait rentrer 3 milliards d'euros. Si la hausse est de 0,2 point, ce serait donc 6 milliards ! Actuellement, cette cotisation déplafonnées s'élève à 1,6% pour les employeurs et 0,1% pour les salariés. Il faudrait déterminé la clé de répartition de la hausse, sachant que le Medef a déjà fait savoir qu'il était contre une hausse des cotisations. Certes, mais le gouvernement pourrait être tenté de recourir à cette mesure qui a le mérite d'avoir un effet immédiat.

Cependant, le rapport Moreau le souligne, à l'horizon 2022, les hausses de cotisations seraient la mesure qui pèserait le plus sur la croissance (-0,15 point dans l'hypothèse d'une progression de la cotisation de 0,1 point durant quatre ans). Reste des mesures moins indolores mais au rendement moindre, comme la sous indexation de 1,2 point par rapport à l'inflation des salaires de 2014 à 2016 portés au compte ( ceux qui servent pour le calcul des pensions), soit une économie de 800 millions.


Aligner la CSG des retraités aisé sur le taux normal de 7,5% rapporterait 2 milliards

Le gouvernement dispose d'autres possibilités, comme baisser le plafond de l'abattement fiscal de 10% dont bénéficient les retraités. S'il passait de 3.660 euros à 2.500 euros, cela représenterait une économie de 500 millions d'euros Quant à l'alignement du taux de la CSG des retraités les plus aisés (6,6%) sur celui des salariés (7,5%), il rapporterait 2 milliards d'euros... Une mesure bien tentante !
L'augmentation de la durée d'assurance de 41,75 ans (pour la génération 1957) à 43 ans (pour la génération 1962), à raison de 1 trimestre par an, permettrait d'économiser 600 millions. Cette mesure est aussi dans l'air, l'on sait que François Hollande y est favorable. Etant entendu que celle-ci concernerait tous les régimes, y compris les fonctionnaires et les régimes spéciaux. Le rapport Moreau insiste beaucoup sur cette idée.


Le calcul de la retraite des fonctionnaires sera très prudemment revu


A plus long terme, le gouvernement pourrait être tenté par quelques mesures destinées à donner une meilleure lisibilité au régime des retraites. Il en va ainsi de la très sensible question du calcul de la pension des fonctionnaires (basé sur les six derniers mois de salaire hors primes). Yannick Moreau le souligne : « la règle actuelle nuit à la lisibilité du système de retraite et isole fortement les régimes de la fonction publique ». Jean-Marc Ayrault sait que cette particularité exaspère de nombreux français et qu'il doit agir... même symboliquement.

Mais les syndicats (CGT et FO en tête) sont très remontés sur ce point. Le tact sera donc de mise. Le rapport Moreau insiste sur une montée nécessairement progressive de cette mesure. Ce ne serait plus les six derniers moi qui serviraient de base de calcul mais les douze derniers mois la première année, puis à terme, les trois dernières années, voire les dix dernières. Le tout avec intégration partielle des primes (dans la limite de 5% ou 10% de la rémunération).

Bien entendu, il y aurait un garde fou : un traitement particulier serait appliqué pour les agents « ne percevant pas ou peu de primes ». De la dynamite, sauf à bien expliquer aux fonctionnaires que les nouvelles modalités ne leur feraient rien perdre et auraient l'immense mérite de les faire converger avec le privé.


Examiner chaque année les paramètres d'indexation


Autre décision que le gouvernement devrait prendre : définir un pilotage économique et social annuel du système de retraite pour anticiper les aléas de la croissance et de la démographie. . En d'autres termes, en fonction de la croissance attendue et après concertation avec les syndicats et le patronat, les différents paramètres d'indexation des pensions et des salaires portés au compte pourraient être provisoirement modifiés. Sachant que l'objectif serait toujours d'obtenir un montant minimal de pension égal à 85% du Smic.

On va donc beaucoup entendre parler des retraites dans les six mois à venir.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/06/2013 à 11:36 :
Un rapport qui donne comme direction un effort pour tous privé(comme dab) public +retraités.
des ministres qui passent sur les médias pour dire l'effort sera fait par tous ....
et l'on apprend que l'on ne touche pas aux fonctionnaires et que ceux qui vont payer la facture comme DAB le privéet malheureusement les retraités ils s'étonnent que pour le vote de 2014 nous allons soit: profiter du soleil (hi hi hi hi) soit voter blanc. soit compte tenu de leurs incompètences voter MLP voila ce qui va arriver et pourtant j'ai voté pendant 45 ans à gauche ou droite selon, mais la cela n'est plus de l'incompètence c'est tout simplement de la lacheté et c'est inaceptable !!!
a écrit le 17/06/2013 à 17:23 :
Bonjour,

Voyant ce qui ce passe, les élus ne veulent pas faire d'effort, les fonctionnaires et les régimes spéciaux idem, qu'on aille au bout de l'absurde, on reviens en arrière, plus de réforme et lorsque l'on sera dans le mur. Plus d'argent ...........
Lorsque c'est à droite, le privée en prend plein la G, idem lorsque c'est à gauche. je me pose de plus en plus la question à quoi ça sert de voter. Pour les jeunes, je vous donne un conseil, si vous le pouvez, partés, la france ne vous offfre plus d'avenir. Nous sommes dans un pays corrompu, sauvez vous .
a écrit le 17/06/2013 à 10:22 :
que de priver encore et encore les privés, qui en font plus par obligation, le public aussi devrait travailler plus et prendre sa retraite comme nous après 44 ans d'activité et prendre autant de vacances que nous, là je pense que ce serait plus équitable et être payés au smig comme nous.
a écrit le 17/06/2013 à 9:34 :
Les intouchables pourquoi ?
Police, gendarmerie et douaniers : Ils savent tout sur tout, ils ont de très beau fichier. Ils sont armés jusqu'au dent.
Gardien de prison : S'ils libèrent les prisonniers, je ne vous raconte pas la pagaille.
Contrôle aérien (DGAC) : 12 juin 2013 démonstration de force et blocage du trafic aérien. Ils commencent a travailler à +-28 ans et finissent à +-52 ans. Soit 24 ans de cotisation !
L'armé : Pas de commentaire, la grande muette est très puissante.
Les travaux publics (national ou territorial) : Blocage des routes, les ordures ménagères etc...
SNCF, RATP : blocage des transports, comme la DGAC.
EDF, GDF : blocage de l'énergie, pour les entreprise, les particuliers.
Infirmiers : Vous ne pouvez pas grand chose.
Sapeurs pompiers : Vous ne pouvez pas grand chose.
Et enfin : Nos politiques, très puissants.
Pour les autres : Taisez vous.
Je suis fiché maintenant, comme élément subversif.
a écrit le 17/06/2013 à 7:19 :
Et le régime de retraite des parlementaires, on le modifie quand ?
Réponse de le 17/06/2013 à 15:55 :
retraite des parlementaires c'est quoi, ils en parlent jamais, il faut pas les déranger.
A quand une émission spéciale pour leurs acquits.
Au fait, ils sont des gens publics que nous avons élus donc ils doivent nous rendre des comptes
a écrit le 17/06/2013 à 7:10 :
Selon un article publié dans la Tribune, les régimes de retraite de la SNCF et de la RATP seraient déficitaires de 4 milliards d'euros. Avant d'allonger la durée de cotisation des travailleurs du privé, ne devrait-on pas réformer tout de suite ces régimes spéciaux ? Quant à l'âge de départ à la retraite de ces salariés ( autour de 52-55 ans), ne pourrait-on pas pallier ce problème en déplaçant ces personnes vers un poste moins fatigant ?
Réponse de le 17/06/2013 à 13:50 :
et calculer les pensions comme pour le prive sur les 25 meilleures années!
La ce serait plus juste pour tous.
a écrit le 16/06/2013 à 23:25 :
Ce qui m'inquiète beaucoup c'est l'allongement de la durée de cotisation: en raison d'études longues , j'ai commancé à travailler à 27 ans. Hollande annonce aujourd'hui une durée de 44 à 45 ans. Or en France vous êtes considéré comme "trop vieux pour être recruté" a partir de 50 ans: quelqu'un peut-il expliquer comment on va pouvoir bosser jusqu'à la durée de cotisation nécessaire ? C'est tout bonnement impossible avec la mentalité actuelle.
Tiens aucun homme politique ne dit ça: amnésie généralisée ???...
Réponse de le 17/06/2013 à 15:46 :
t'inquière pas tu pourras partir à la retraite quand tu veux mais tu toucheras des clopinettes. ils ont étudié la question tu lachera en route
a écrit le 16/06/2013 à 23:11 :
Tant que ce gouvernement ou le suivant ne touchera pas aux retraites des fonctionnaires aucune autre mesure ne pourra sembler juste et ce gouvernement comme le suivant passeront pour ce qu'ils sont : des guignols!!!!!!
a écrit le 16/06/2013 à 13:19 :
Nous on file un rencart à ceux qui n'ont plus rien Sans idéologie, discours ou baratin On vous promettra pas les toujours du grand soir Mais juste pour l'hiver à manger et à boire. À tous les recalés de l'âge et du chômage Les privés du gâteau, les exclus du partage Si nous pensons à vous, c'est en fait égoïste Demain nos noms peut-être grossiront la liste.
Réponse de le 16/06/2013 à 14:49 :
BLABLA...BLABLA...BLABLA...!!!! .....Si COLUCHE ne l'avait pas sorti , vous diriez ..:NOUS SYNDICALISTES,....Nous syndicalistes ...!!! ..QUE DES PHRASES ...!!

Coluche ne s'est pas contenté de CRITIQUER ...

COLUCHE à Proposé ;

COLUCHE à Réalisé ;
Réponse de le 16/06/2013 à 15:07 :
Cause toujours...
Réponse de le 16/06/2013 à 17:43 :
+ UN !
Réponse de le 16/06/2013 à 18:07 :
+ MILLE !
Réponse de le 16/06/2013 à 21:08 :
Vaut mieux CAUSER ...que ...BRAILLER ..!!!!
a écrit le 16/06/2013 à 10:40 :
Cherchez l'erreur :
- DEPUTE 5 ans 1500 euros de retraite net mensuel CUMULABLE à partir de 55 ans -
- SENATEUR 6 ans 1932 euros de retraite net mensuel CUMULABLE à partir de 55 ans -
- TRAVAILLEUR au SMIC pendant 45 ans 620 euros net mensuel
Réponse de le 16/06/2013 à 10:57 :
D'accord avec vous. Révolution !!!
Réponse de le 16/06/2013 à 12:48 :
N' ont ils pas dit effort pour tous et montrez nous l'exemple messieurs les dirigeants mais bon faite ce que je vous dit pas ce que je fait ............. parce que vous êtes le bon peuple et vous ne pouvez pas comprendre entendez par bon ce qu il faut entendre............
Réponse de le 16/06/2013 à 17:46 :
Un gouvernement "irréprochable"!, justice et blabla.....Qu -il avait dit Hollande.. ! mouais, comme toujours....
Réponse de le 19/06/2013 à 8:25 :
sans oublier le train de vie super luxueux de ces parlementaires et de tous leurs avantages fiscaux et en nature,
et ils décident le matraquage fiscal et l'austérité pour les Français au nom de la justice!
au fait: ce sont les socialistes qui ont le pouvoir au sénat et à l'assemblée,,, rien à attendre de la moralisation de la vie publique : CQFD
a écrit le 16/06/2013 à 10:34 :
Je suis jeune retraitée fonctionnaire d'Etat (pas eu droit à la retraite complémentaire), j'étais catégorie B+2 (donc salaire d'1 infirmière hospitalière ou d'1 greffier des Services Judiciaires) j'étais au sommet avec 1 salaire de 2180 euros : ma retraite inférieure à 2000 euro net, ne me permet pas de payer 1 maison de retraite quand l'heure sera venue ! C'est grave, car cela veut dire que chez les fonctionnaires, seule la Catégorie A (c'est-à-dire la seule au sommet) des fonctionnaires pourra financièrement aller en maison de retraite !
Par contre, nous pourrons toujours aller finir nos jours à la PRISON de Béziers (tout luxe) où ils manifestent pour avoir 1 MEDECIN la NUIT ! ce qui n'est pas le cas dans nos maisons de retraite où parfois il n'y a même pas 1 infirmière la nuit, et qui sont pas dans ce luxe pour la plupart !
Réponse de le 16/06/2013 à 10:59 :
Vous avez raison, c'est scandaleux. J'espère que vous serez des notre lors de la manif de septembre.
Réponse de le 16/06/2013 à 19:52 :
Bonsoir à tous les rouspéteurs dont je fais partie intégrante. Moi, je préconise l'arrêt de tous travaux d'embellissement, de création architecturale, de rénovation des bâtiments public, stopper l'illumination des monuments, stopper les frais inutiles de toutes sortes, supprimer les véhicules de fonction à tous les fonctionnaires et aux politiques, les soirée de gala inutiles et reverser cet argent dans les caisses de retraite AUX GRANDS MEAUX LES GRANDS MOYENS
Réponse de le 17/06/2013 à 8:18 :
"MAUX" pas "MEAUX".
Réponse de le 17/06/2013 à 14:00 :
J ai beaucoup de respect pour les infirmières mais ma mère à travaillé 42 ans et élevé 3 enfants en tant que comptable agent de maitrise à environ 2200? en fin de carrière, sa retraite est de 1200? par mois et franchement aucun de nous 3 n'aura les moyens de payer une maison de retraite, ma soeur agent d'assurance au smic a 1200? par mois avec 2 enfants, moi créateur d'entreprise avec 8000? par an et oui....je ne sais pas qui des fonctionnaires ou du privé sont les plus a plaindre aujourd'hui, sauf que le privé ne peut plus payer pour la fonction publique...
Réponse de le 03/02/2014 à 13:49 :
Et moi retraité travaillée en usine toute ma vie avec 4 enfants,ma retraire et de 850E que dire??????????,,alors 2000 E pas mal non?,moi pas de maison de retraite PE dans la rue
a écrit le 16/06/2013 à 9:58 :
Nos élites ont-ils compris que la vraie concurrence internationale, c'est de rendre le pays attractif pour les jeunes formés, entreprenants et motivés ? Une réforme des retraites qui ne viserait qu'à préserver des avantages acquis aux dépens des prochaines générations accélérera le déclin économique et précipitera la faillite du modèle social. Que nos élites l'aient compris ou non, dans les deux cas c'est très inquiétant !
a écrit le 16/06/2013 à 9:25 :
En lisant les commentaires on parle de la retraite des deputes. Ca serait bien de legifere mais cela ne resoudra pas le probeme de financement.Je pense qu'un tour de vis est necessaire. La pension de reversion par exemple devrait etre plafonne. Je suis contre un allongement des cotisation mais plutot un allongement du depart de la retraite pour les professions non prenible.
Réponse de le 16/06/2013 à 9:42 :
en quoi les retraites des députés des sénateurs entreraient -elles dans les régimes spéciaux ?le régime le plus spécial et le plus privilégié semble pourtant être celui qui consiste à recevoir une retraite quand on n'a jamais travaillé: des millions de personnes. c'est d'abord là qu'il faut fouiller car c'est parfaitement inadmissible.
Réponse de le 16/06/2013 à 10:35 :
Enfin, ce que j'en dis ; je suis déjà à la retraite c'est bien pour cela que je suis pour l?allongement car je ne serais pas touchée.
Réponse de le 16/06/2013 à 12:50 :
L'allocation de solidarit? aux personnes âgées est attribuées sous conditions de ressources et est récupérable auprès des héritiers lors de la succession, sauf pour les petites succession. Elle remplace ce que l'on appelait avant le mimimum vieillesses. Il s'agit d'un minima social, comme il existe le RMI/RSA pour ce qui n'ont près de ressources suffisantes. A ce jour, seuls les jeunes de moins de 26 ans n'ont droit à aucun minima social.
a écrit le 15/06/2013 à 23:31 :
Ce qui est sûr et certain c'est que ce gouvernement, comme les précédents d'ailleurs, ne remettra pas en cause leur propre système de retraite ainsi que ceux auxquels il ne faut pas toucher (régimes spéciaux ...). Tant que les Français accepteront d'être gouverné par cette oligarchie qui se "goinfre" sur notre dos, pourquoi les choses changeraient-elles ?
Réponse de le 16/06/2013 à 2:30 :
Un député élu 5 ans seulement ça donne environ 1200? de retraite, plus qu'un smicard qui lui travaillera 41,5 ans voir plus. Elle est pas belle la vie de député...
a écrit le 15/06/2013 à 23:16 :
soit il ne mesure pas l'ampleur de la colère du peuple français soit il s'en moque. il a réussi l'exploit d'écoeurer le peuple en une année de présence.il est clair que nous allons au clash. les retraités n'accepteront pas et ne pardonneront pas.c'est une certitude absolue.
Réponse de le 16/06/2013 à 8:49 :
Vivement la révolution des rentiers ! Jets de dentiers, combat tonfa contre canes, sprint avec prothèse de hanche devant les charges de CRS ...
Réponse de le 16/06/2013 à 23:28 :
Pensez vous, ils vont charger en camping car avec leurs chiens mieux habillé que les locataires de leurs caves... Rivet, il ferait bien de faire le bilan sur les conditions de vie de ceux qui travaillent avant de pleurnicher sur sa pension, mais il vit dans sa bulle au point qu'il découvre la crise depuis un an à peine.
a écrit le 15/06/2013 à 21:48 :
Comment nos élus peuvent-ils encore faire croire aux jeunes générations qu'elles aussi pourront un jour bénéficier de ce système ? Au rythme actuel des réformes, l'échéance de départ à taux plein s'éloigne de deux ans tous les quatre ans. Un rapide calcul montre que si vous êtes aujourd'hui à 40 ans de l'échéance, elle sera repoussée de 20 ans lorsque vous l'atteindrez. Et 20 ans après, elle sera encore repoussée de 10 ans, etc ... Si l'espérance de vie continue de progresser régulièrement, les plus jeunes travailleront plusieurs décennies de plus pour payer les retraites d'une multitude de centenaires. Et si l'évolution de l'espérance de vie s'inverse, rare seront les jeunes d'aujourd'hui qui pourront atteindre l'âge de leur retraite.
a écrit le 15/06/2013 à 21:34 :
ce système de ponzi d'écroulera, quoi que tous les gouvernements qui se succéderont feront. Mais ce n'est pas très vendeur auprès des électeurs, alors il y aura rustine sur rustine jusqu'à l'explosion. Moins de cotisans, plus de retraités... c'est insoluble!
a écrit le 15/06/2013 à 20:13 :
Les esclavagistes modernes ont de beaux jours devant eux .
Réponse de le 15/06/2013 à 20:47 :
+ UN !
a écrit le 15/06/2013 à 19:31 :
ne vous faites aucune illusion!un système clientéliste poussé ne peut pas se réformer
a écrit le 15/06/2013 à 19:31 :
Bravo GOUVERNEMENT on veut travailler encore, encore !! Bravo, j'aime cette politique de cochon bon qua s'en mettre plein les poches.
a écrit le 15/06/2013 à 19:29 :
Bientôt on aura plus de retraite déjà on mange de la merde, l'espérance de vie risque de diminuer et on veut nous faire travailler plus longtemps en trouvant comme simple argument que l'espérance de vie s'allonge. Moi je dis MERDE ! Y en a marre, a quand la révolution. Peuple de France, soulève toi !
Réponse de le 16/07/2013 à 6:43 :
Pensez vous que le peuple de France puisse se soulever ? Il faudrait cependant ... Les salariés du privé aidés par les retraités pourraient bloquer le pays mais ... pour exiger une mise à plat de tous les régimes de retraite sans exception . Comment s'organiser lorsqu'on sait que les syndicats ne représentent pas le privé .Je crois à la puissance des manifestations pour obtenir justice , réparation .

a écrit le 15/06/2013 à 19:24 :
Les Grecs ne peuvent pas savoir la chance qu'ils ont de ne plus avoir de télévision. On serait ainsi épargne de la crise, la crise, et encore la crise.
Réponse de le 15/06/2013 à 19:49 :
@Titi
Oui mais vous ne seriez pas épargné d'impôts,du différé quoi.
a écrit le 15/06/2013 à 18:51 :
Depuis 30 ans, ceux qui nous gouvernent sont des incompétents notoires et des malfaisants.
Leur but principal était d'accéder au pouvoir et de s'y maintenir de se gaver avec notre pognon, de s'en foutre plein les poches pour avoir des retraites dorées , eux. Maintenant, ils nous présentent la note, c'est à nous à payer pour leur incapacité à gérer un pays dans lequel ils ont permis que tout foute le camp
Réponse de le 15/06/2013 à 19:17 :
Comment on appelle ceux qui ont voté pour "des incompétents notoires et des malfaisants" ?
Réponse de le 15/06/2013 à 19:49 :
vrai logic ils ont eu des carrières fulgurantes, ministres, président. Malheureusement ils sont loin d'avoir réussi. Ils sont arrivés à se faire déchirer les gens entre eux (dans plusieurs domaines). Pour se déplacer, faire du tourisme dans les régions manger des petits fours ils sont champions. Cet argent pourrait servir
Réponse de le 15/06/2013 à 20:53 :
Réponse à Cornard
Je ne sais pas comment il faut les appeler, mais de toute manière, avant les élections ce ne sont que belles paroles et bonnes promesses et après c'est n'importe quoi, des idées de chèvres, des comportements malhonnetes, des trahisons, ce qui fait que il ne faudrait plus voter pour personne. C'est lamantable décevant et pitoyable.
Réponse de le 15/06/2013 à 23:01 :
Entièrement d'accord + UN
Réponse de le 16/06/2013 à 8:54 :
La génération feignasses sait depuis plus de 30 ans que la retraite par répartition est un système Ponzi. Mais comme elle est aussi au pouvoir depuis 30 ans, elle a bétonné ses privilèges au détriment de l'avenir du pays. Je ne reviendrai pas sur le bilan calamiteux de leur règne tant au niveau économique que moral. Une génération de jouisseurs sans valeurs, qui détruit la famille comme "bouquet final" avant la chute.
Réponse de le 16/06/2013 à 15:06 :
@Logic : qui a voté pour ces incompétents notoires? Vous, nous, moi inclus.
Il est facile d'accuser les politiciens, remettons-nous en cause d'abord!

Dans un pays biberonné par le clientélisme à toutes les strates, je ne me fais aucune illusion. 36000 communes gérés potentiellement par autant de despotes. Idem pour les régions.
7 couches administratives. Le Colbertisme a encore de beaux jours devant nous! Je n'ai contre cela aucune solution a proposer. Conclusion, nous allons dans le mur quoi qu'il arrive car personne ne lâchera un morceau de ses avantages en arguant que d'autres sont mieux lotis.

Le rêve de la CNR s'est estompé depuis bien longtemps avec tous ces dirigeants qui , au nom du dialogue social, la paix social, ont accordé pendant toutes ces années des passe-droits, des privilèges, qui n'étaient pas auto-finançable par les demandeurs.

Un gouvernement PS va réformer la fonction publique?
Grosse blague. rien ne sera possible tant qu'un gvt sera inféodé à un parti, quel qu'il soit.

37 régimes de retraites différents, c'est quoi ce bordel. La suède a mis 16 ans pour accoucher de sa réforme, et nous, tellement meilleurs que les autres, nous pensons le faire en quelques mois? Ces dirigeants politiques de tous bords me font honte, aucun n'a de projets de société hormis celui de pondre des impôts.

N'est pas Roosevelt qui veut, je vous l'accorde.
a écrit le 15/06/2013 à 18:06 :
On a répondu à un de mes posts avec violence, je n'en vois pas l'utilité. En 68 je marchais avec des espadrilles et je n'avais pas de voiture, ni de téléphone portable(j'avais 20 ans). La bulle immobilère c'est pas ma faute (1500 de retraite). Je crois que celui qui s'en prend à moi est incapable de comprendre le but de ce forum. Partage d'idées, d'expériences et respect d'autrui
Réponse de le 15/06/2013 à 21:01 :
Ne pas faire attention! ce n'est pas la première fois que des inconséquents "s'en prennent aux retraités, les nantis" 69ards, soi disant ".....Qu'ils fassent donc quelque chose par eux mêmes, à chaque époque in faut savoir se démmerder", et puis, certains commentaires servent pour certains à monter la "rogne" les uns contre les autres; ce n'est pas le but comme vous le dites si bien.......
Réponse de le 16/06/2013 à 8:58 :
Ne vous inquiétez pas : les jeunes ont compris le sort que leur réservait la génération des "jouisseurs sans entraves". Nous allons maintenant leur expliquer les méthodes pour échapper à la cupidité hédoniste des 68...
Réponse de le 16/06/2013 à 10:24 :
1500 de retraite? vous êtes un nanti. Je connais des profs de lycée qui travaillent à mi-temps en allemagne et gagnent 1100 euros par moi (retraite, santé, impots.. retirés). les retraité francais vivent donc grassement.
Réponse de le 16/06/2013 à 23:32 :
Inutile d'aller en Allemagne pour trouver des jeunes avec des jobs alimentaires de 12h à 400 euros et d'autres à moins de 1200 euros... Mais ces pauvres retraités ont tellement l'habitude de siphonner ces mêmes jeunes pour maintenir leurs pensions qu'ils crient à l'injustice.
a écrit le 15/06/2013 à 17:31 :
Le privé est une fois de plus sacrifié au profit de la fonction publique et des régimes spéciaux .Ce rapport qu'il faut analyser dans le prolongement des inégalités de rémunérations supérieures dans le public et les régimes spéciaux est une belle boîte à outils pour continuer à creuser le fossé.
Réponse de le 15/06/2013 à 17:42 :
N'importe quoi. Si vous avez lu le rapport, vous constateriez qu'il n'en est rien.
Réponse de le 15/06/2013 à 19:38 :
@Jason
Un seul exemple.Hausse de la csg et suppression de l'abattement fiscal de 10% c'est plus facile à supporter à 2000 euros qu'à 1300 où les fin de mois sont très difficiles.Et oui les privilèges ça continue et je pourrais vous en faire un catalogue:carence pas de points de retraite complémentaire,réversion.....etc.On pourrait y passer la nuit.
Réponse de le 16/06/2013 à 10:58 :
Sachez que dans la fonction publique, on parle pas de privilège, on parle d'acquis sociaux. Ça change tout!
Réponse de le 16/06/2013 à 20:25 :
Les acquis sociaux quand ça met les autres au chômage ça se discute,tôt ou tard.Il vaut mieux tôt pour tout le monde.
a écrit le 15/06/2013 à 17:21 :
je souhaite constituer un collectif de défense des intérêts des salariés et retraités du secteur public et du privé pour étudier la possibilité de porter plainte auprès des juridictions française et européenne compétentes, contre l?État français au motif de DISCRIMINATION SOCIALE Je souhaite la solidarité de tous les français, surtout les Africains.
Réponse de le 16/06/2013 à 10:19 :
interessant: mais qui va créer un "collectif de défense des enfants et des générations futures"? les retraités ont eu toute leur vie pour mener leur barque et se vissent dans le sol avec toutes leurs connaissances emmagasinnées et leur fric. Ils ont la chance de connaitre la loi et de pouvoir rouler les générations jeunes dans la farine. Maintenant il faut se concentrer sur la génération future. Trop tard les retraités. Sinon, j encourage les jeunes à partir de freance et à laisser cette société imploser et crouler sous le poid des vieux.
a écrit le 15/06/2013 à 17:18 :
plus de fric? réduisez les dépenses = réduisez les retraites.
Réponse de le 15/06/2013 à 18:11 :
les retraites, parlons en ! avec 800 eur de retraite, vous voulez faire quoi? encore réduire? ben, c'est pas compliqué, vous aurez plein de personnes âgées trainant la "savate" dans les rues, c'est ça , que vous voulez?? ?? !!!
Réponse de le 15/06/2013 à 19:33 :
Ils veulent nous tondre et nous mettre a poil !
Réponse de le 16/06/2013 à 23:34 :
"les retraites, parlons en ! avec 800 eur de retraite, vous voulez faire quoi? encore réduire?" : Un SMIC moins un loyer, il reste quoi? Votre reste à vivre est souvent supérieur à celui des actifs : Cessez de pleurnicher!
a écrit le 15/06/2013 à 17:15 :
Attention ne vous égarez pas, ne mélangez pas tout j'ai connu le privé et l'Etat, les petits fonctionnaires du bas de l'échelle ont les même salaires que dans le privé s'ils veulent toucher plus ils doivent préparer des concours et ne l'oubliez pas ils cotisent pour avoir une retraite complémentaire depuis peu. Par contre ceux qui sont à plaindre et ils sont nombreux c'est les retraités qui ont des retraites de misère (mais ils n'ont pas internet) ils ne peuvent pas voir qu'on les trompe (décôte) Ils ont connu les petits boulots, les salaires non déclarés car dans le temps tous n'étaient pas déclaré, ils n'ont pas eu droit au plan d'épargne retraite (ca n'existait pas) c'est qui a contribué au enrichir les patrons mais de ces petits vieux on ne parle pas
Réponse de le 15/06/2013 à 21:11 :
+1
a écrit le 15/06/2013 à 15:42 :
La république des papiers fait faillite, où est l intérêt général ? Quelle équité en matière de retraites?
a écrit le 15/06/2013 à 15:38 :
La baudruche se dégonfle alors qu enflent les mensonges du sinistre, bon ministre, et que se vident les poches des français. Mais demain est encore pire, vu le niveau abyssal du déficit. Et on tombe dans le trou de l?affaire. Alors vu l Etat de l opinion, quel ministre est viré ? Comme en Espagne on réduit l humanité à l Etat de pauvres et d esclaves sur 35 ans de déficits ! Ad patrès l?espèce humaine, c est une bonne politique ça ? Il existe dans le monde pipolitique des catins du diable comme papandréou : je détruis, je m enrichis.
a écrit le 15/06/2013 à 15:31 :
rien sur la durée des régimes spéciaux et fonctionnaires !!!!!!
juste un changement de calcul pour au final obtenir la même ( ou presque )la même pension.
Le résultat attendu du rapport était légalité des années de cotisation entre les différents régime ..... pourquoi certains partent entre 51 et 55 et d'autre ( le privée ) à 62 et +

L' inégalité est essentiellement la. Le privé va surement passer à 63 ou + et pas d'info sur ces fameux régimes spéciaux que nous payons tous ( car non auto-financé par les salariés de ces entreprises).... au lieu de ça on nous fait un nuage de fumé sur le nb d'année du calcule. Si c'est pour baisser leurs cotisations , rien ne sert de s?embêter à faire des calculs sur 10 ou 20 ans. Autant faire -X % sur le calcul actuelle. Cela fera moins de paperasses.
Réponse de le 15/06/2013 à 17:02 :
J'ai perdu ma montre. T'aurais pas l'heure ?
a écrit le 15/06/2013 à 15:31 :
La répueblique des Rastignac, des commémorations et des évadés personnes nen veut !
a écrit le 15/06/2013 à 15:19 :
Traitres à la démocratie par le mensonge et l idolâtrie de l Etat, les administrateurs d?Etat poursuivent leur travail de destruction et de paupérisation. C?est l?incurie, la paresse, et la violence institutionnalisée. Nous sommes un peuple en péril ! C?est un Etat qui zigouille la société !
a écrit le 15/06/2013 à 15:19 :
Traitres à la démocratie par le mensonge et l idolâtrie de l Etat, les administrateurs d?Etat poursuivent leur travail de destruction et de paupérisation. C?est l?incurie, la paresse, et la violence institutionnalisée. Nous sommes un peuple en péril ! C?est un Etat qui zigouille la société !
a écrit le 15/06/2013 à 14:56 :
je souhaite constituer un collectif de défense des intérêts des salariés et retraités du secteur privé pour étudier la possibilité de porter plainte auprès des juridictions française et européenne compétentes, contre l'Etat français au motif de DISCRIMINATION SOCIALE .
L'Etat prend en charge une contribution d'équilibre des déficits des régimes spéciaux de retraites qui est actuellement supérieure à 6,5 milliards d'euros ( 7,7 milliards ? prévu en 2017 sans réforme de ces régimes ) et refuse de prendre en charge le déficit du régime général qui n'est qu de 4,8 millards d'euros pour 2012 et sera inférieur en 2013 .
c'est une discrimination intolérable au regard de l'égalité entre tous les français , et semble t-il une distorsion flagrante du droit applicable à tous les citoyens .
Réponse de le 15/06/2013 à 16:43 :
Discrimination d'autant plus importante que le nombre de salariés concernés par le régime général est largement
supérieur au nombre de salariés concernés par les régimes spéciaux et le régime des fonctionnaires....
Réponse de le 15/06/2013 à 16:43 :
Discrimination d'autant plus importante que le nombre de salariés concernés par le régime général est largement
supérieur au nombre de salariés concernés par les régimes spéciaux et le régime des fonctionnaires....
Réponse de le 15/06/2013 à 17:01 :
bisque bisque rage, Y m'a pris mon jouet...
Réponse de le 15/06/2013 à 17:18 :
@katech : Je suis fonctionnaire, puis je me joindre à vous afin de défendre les retraites et tous les retraités du privé et du public ?
Réponse de le 15/06/2013 à 17:26 :
Mais venez donc , mon cher, au plus on est de joyeux" lurons", on plus on rie !! l'union fait la force, ne l'oublions pas!
a écrit le 15/06/2013 à 14:27 :
Les bourreaux du peuple sont à l ?uvre, le niveau de vie baisse ! C est l enfer sur Terre !
a écrit le 15/06/2013 à 14:25 :
Réforme des retraites, voila la misère qui tombe. Halte au paupérisme ! On fait de la France un camp de concentration pour salariés, ô terre de détresse !
Réponse de le 15/06/2013 à 23:04 :
Ah! elle est belle la France des Socialos ! ils nous la rendent exsangue , et nous avec !
a écrit le 15/06/2013 à 14:23 :
Pour le couple de retraité en photo:
La mer
Qu´on voit danser le long des golfes clairs
A des reflets d´argent
La mer
Des reflets changeants
Sous la pluie

La mer
Au ciel d´été confond
Ses blancs moutons
Avec les anges si purs
La mer bergère d´azur
Infinie

Voyez
Près des étangs
Ces grands roseaux mouillés
Voyez
Ces oiseaux blancs
Et ces maisons rouillées

La mer
Les a bercés
Le long des golfes clairs
Et d´une chanson d´amour
La mer
A bercé mon c?ur pour la vie....Charles Trenet
Réponse de le 15/06/2013 à 17:32 :
..." Douce France, du pays de mon enfance, bercée de tendres insouciances, tu es restée dans mon coeur..." Eh! oui, elle est où ..??? Quelle misère, qu'as t-on fait de toi , de nous......Nostalgie de cette France là....!ô combien, quitte à être taxé de ringard, has been...M'en fous !( pardon : CHER PAYS de mon enfance...désolé )
a écrit le 15/06/2013 à 14:21 :
Renégat à l humanisme et au progrès économique et social. Nous avons un terroriste à l Elysée qui pousse la population au suicide collectif. C est Ragnard le viking et Attila le Hun qui dévaste les entreprises et soumet le pays au pillage et qui rançonne la population. Les retraites on dit que c est madoff : travailler plus pour gagner moins, c est un régime de bourreaux d enfants, un Etat qui finance des ong trafic d enfants dans le monde, qui fabrique du chômage et supprime les emplois publics. Il condamne la société par le déficit et la dette, contre l opinion de la population. Comme en Espagne on va vers le cataclysme ! On maximise le chômage, la pauvreté par la bureaucratie ! On élimine à tour de bras les diplômés français et on fait de l apauvrissement de la France ! On annonce encore un suicide sur lieu de travail, voila qu on martyrise les salariés traités comme les esclaves précaires sur la sécurité du public. On en n est plus à la langue de bois, mais au serpent qui administre la mort à la société : On annonce un million de chômeurs à venir, bourreau fais ton office ! Les boomers loosers tuent les jeunes, Au maquis !
a écrit le 15/06/2013 à 14:21 :
Moi président, j'accentuerais le nivellement par le bas, je diviserais encore plus les Français et je servirais encore
mieux le libéralisme économique des marchés .....
Réponse de le 15/06/2013 à 17:04 :
C'est la fin !!!
Réponse de le 15/06/2013 à 17:33 :
La CHIENLIT " comme disait un certain président......
a écrit le 15/06/2013 à 13:52 :
2003 retraite Fillon des millions de gens dans la rue. Ils ne tiennent compte de rien. Je n'étais pas concerné (en surcôte) mais des millions de gens l'étaient par la décôte, dès que vous dépassiez un seuil ou n'atteignez pas ce seuil vous éties touchés. Maintenant c'est au tour des fortes retraites et puis après ce seront les moyennes et puis aprés..... Personnellement, je me prépare un contre rapport pour ce rapport et que j'appliquerai "tu me prend ça" et bien tu n'auras pas ça
Réponse de le 15/06/2013 à 17:36 :
MERCI aussi .. les commentaires sont ils pris en compte ....ils on t place dans la boite a outils pour ganer du temps et de l argent
a écrit le 15/06/2013 à 13:40 :
merci à la Tribune de nous laisser nous exprimer
Réponse de le 15/06/2013 à 13:49 :
Tout à fait, c'est très rare actuellement! MERCI à LT
Réponse de le 15/06/2013 à 14:19 :
+1 ! Merci à la Tribune dont les forums sont d'un niveau bien plus relevé que le Figaro avec ses mimiles et le Monde avec ses pisse-vinaigre !
Réponse de le 16/06/2013 à 13:18 :
Non ! je plaisantais.
a écrit le 15/06/2013 à 13:38 :
Toujours rien sur la retraite des élus !
Réponse de le 15/06/2013 à 14:07 :
la commission moreau est composée de 4 fonctionnaires sur 6 la chambre est composée de 60% de fonctionnaires ils se debrouillent bien pour s'exclure de la réforme élus comme foctionnaires aura t on un jour un président courageuxqui nous fera un référundum pour diminuer cette caste ou faura t il refaire 1789 ?
a écrit le 15/06/2013 à 13:38 :
Pour la déterminer le revenu imposable des retraités, il est déduit 10% au titre des frais professionnel sur le montant cumulé des pensions, avantage que le gouvernement Hollande veut supprimer pour les retraités au prétexte que les retraités ne travaillant pas n?ont pas des frais que peuvent occasionner le déplacement de quelqu?un qui est encore actif pour se rendre pour se rendre sur son lieu de travail, pourtant la prise en charge à 50% par l?employeur du titre de transport est exonérée d?impôts sur le revenu. C'est-à-dire qu?un salarié déduit 10% de frais professionnel et s?il bénéficie d?une prise en charge à 50% de son titre de transport, cette prise en charge est un avantage exorbitant, un cadeau fiscal qui est un comble d?injustice au regard de ceux qui n?ont que les 10% forfaitaire à déduire.
Venons en maintenant à la mutuelle, la nouvelle loi rendant obligatoire une mutuelle pour les salariés du privé, avec au minimum une prise en charge de 50% par l?employeur, quand elle n?est pas prise en charge en totalité, ce qui fait que presque tous les salariés auront une mutuelle sera à 50% défiscalisé, puisque la part payée par l?entreprise ne sera pas incluse dans les revenus imposables.
Nous retraités nous comprenons que déduire 10% de nos revenus au titre des frais professionnels est peut être une anomalie, nous ne voulons qu?équité et justice, si ces 10% doivent être remis en cause, nous demandons à pouvoir déduire 50% de notre mutuelle de nos revenus imposables et demandons que toutes les prises en charge transport de par l?employeur viennent en déduction des 10% forfaitaire et soient imposable. Si d?aventure ce n?était pas le cas, il n?y a pas de justice, on en veut à nos retraites, il nous faudra descendre dans la rue.
Faite passer le message.
a écrit le 15/06/2013 à 13:35 :
45 annuités de travail petite retraite, beaucoup de travail pénible non reconnu,mais pas idiot. S'ils prennent une seule mesure ou les retraités seront mis à contribution. Je prendrai selon mon cas des mesures pour récupérer la ponction. suppression de certaines assurances qui ne servent à rien, baisse ciblée d'une certaine consommation, etc.... je suis un vieux de la vielle et ce n'est pas des techocrates qui n'ont pas souffert de leur travail qui vont faire la loi
Réponse de le 15/06/2013 à 17:13 :
"je suis un vieux de la vielle et ce n'est pas des techocrates qui n'ont pas souffert de leur travail qui vont faire la loi" : Vous avez fait la loi assez longtemps en votant en masse pour vos intérêts et contre ceux des actifs, en particulier les plus jeunes. Vous nous avez endetté pour vous offrir une bulle immobilière et vous avez applaudi vos congénères qui louent des caves et greniers aux ouvriers : L'heure des comptes viendra. Pour la baisse de la consommation, bonne idée sur les cures thermales et les consultations chez le généraliste pour raconter votre vie. Ouvrez les yeux mon pauvre monsieur, vous vivez souvent mieux que ceux qui travaillent avec les mêmes métiers et la gourmandise de vos congénères sur le marché du logement n'y est pas pour rien. Vous ne ferez pas la loi éternellement en menaçant les politiques pour conserver vos acquis au détriment des enfants des autres.
Réponse de le 15/06/2013 à 17:15 :
Comme tout le monde. Des betteraves et du rutabaga tous les jours.
Réponse de le 15/06/2013 à 17:38 :
vous vous trompez de cible, mon bon monsieur! épluchez donc un peu tous les acquis, toutes les injustices et c..neries en diable, et vous verrez que ce ne sont pas les vieux" retraités qui sont à vos yeux les coupables! un peu de perspicacité, cherchez, relativisez, soupesez, et vous aurez la solution à vos problèmes !!
Réponse de le 16/06/2013 à 23:54 :
Actualisez votre rhétorique : Les pâtes et les patates sont surement moins onéreuses. Pleurons ces retraités qui n'ont plus que 1500 euros de reste à vivre, il ne manquerait plus qu'ils doivent taper dans leurs économies pour maintenir le même train de vie que s'ils travaillaient encore : Demandons la solidarité aux actifs et aidons les retraités à les spolier sur le marché du logement! Excusez nous de nous inquiéter de servir la soupe à leurs héritiers qui demain se plaindrons d'être taxé quand nous permettons à leurs parents de conserver leurs biens! Excusez nous de nous dire que nous nous faisons enfumer au titre que nous sommes une minorité électorale quand les anciens ont un poids important dans les urnes! Excusez nous de constatez que les pâtes et les patates touchent plus de jeunes salariés et de jeunes patrons que ceux qui bénéficient de leurs cotisations! Ouvrez les yeux et jouez profil bas! Au fait, quelles sont les pensions que vous versez à vos parents? Ceux qui ont entre 80 et 90 ans déjà? Et vous voulez nous faire croire que nous serions des monstres en vous alignant sur ces derniers? Comptez là dessus et buvez de l'eau!
a écrit le 15/06/2013 à 12:49 :
Vive la France !
a écrit le 15/06/2013 à 12:48 :
Il nous font chier
Réponse de le 15/06/2013 à 13:12 :
Sûr ! ça va péter...Tiens d'ailleurs, y 'a comme une odeur..de souffre !
Réponse de le 15/06/2013 à 17:16 :
"Tiens d'ailleurs, y 'a comme une odeur..de souffre !" : L'odeur de l'eau de la cure thermale au frais de la sécu?
a écrit le 15/06/2013 à 12:47 :
Nous on file un rencart à ceux qui n'ont plus rien Sans idéologie, discours ou baratin On vous promettra pas les toujours du grand soir Mais juste pour l'hiver à manger et à boire. À tous les recalés de l'âge et du chômage Les privés du gâteau, les exclus du partage Si nous pensons à vous, c'est en fait égoïste Demain nos noms peut-être grossiront la liste.
Réponse de le 15/06/2013 à 13:05 :
BRAVO! hip hip hip ! HOURRA !!
a écrit le 15/06/2013 à 12:40 :
On nous resserre les mêmes arguments à chaque réforme des retraites ; l'allongement de la durée la vie. Ne pourraient ils pour une fois arrêter de nous mentir. Le problème est uniquement financier. Point barre. Par ailleurs, ils évitent toujours (comme les journalistes) d'évoquer le régime spéciaux de nos élus cumulards, et du nombre disproportionné de nos élus, tant à l'assemblée nationale qu'au sénat . de toutes ces commissions bidons qui perdurent. Si on en est là, c'est bien à cause de l'incompétence et de la gabegie de nos élus. Ce sont eux qui font les lois, pas nous.
Réponse de le 15/06/2013 à 13:08 :
à fore d'allonger, d'allonger....on va se retrouver en compagnie de pas mal de monde "au boulevard des allongés " ! et puis voilà , terminés les allongements, les problèmes de retraites peau de chagrin, de fric et de tous les bazars terrestres ! ! AMEN !
a écrit le 15/06/2013 à 12:27 :
c'est la crise, elle est finie ? mais pas pour tout le monde donc il leur faut plus d'argent alors ils nous plument. C'est pas vrai ? alors pourquoi ils ne touchent pas en priorité à leurs statuts tous ces hommes politiques
Réponse de le 15/06/2013 à 13:12 :
il y aurait de l'argent pour tout faire en positif, les retraites et tout le toutim! le problème c'est tout le fric dépensé dans les gaspillages de toutes sortes, paradis fiscaux.....alors, évidemment il faut presser encore et toujours les mêmes....ce ne sera jamais fini....Ainsi soit-il....
a écrit le 15/06/2013 à 11:36 :
Il serait bien de rappeler ce qui a déjà été fait : désindexation des retraites du privé (AGIRC & ARCOO).
Réponse de le 15/06/2013 à 17:14 :
Oui-oui
a écrit le 15/06/2013 à 11:35 :
Savez-vous que la "Commission pour l'Avenir des retraites" chargée d'orienter la réforme est composée de 6 énarques, 2 fonctionnaires de Bercy et 2 enseignants, il n'y a aucun représentant du privé !

Il faut que vous sachiez que ce qui différencie ce qu?on appelle, dans le jargon des retraites, un régime « à prestations définies » (comme celui du secteur public) d?un régime à « cotisations définies » (celui du secteur privé). Dans le premier cas, c?est le niveau des pensions qui est garanti ; dans le deuxième, c?est seulement celui des cotisations qui est fixé. Cherchez l?injustice?

Pour information :
Retraite : comparaison public-privé.
http://www.sauvegarde-retraites.org/campagne-d-action-retraite.php
Réponse de le 15/06/2013 à 13:03 :
Le régime général de retraite n'est ni un système a cotisation définies, ni a prestations définies. On peut soit augmenter les cotisations contre contrebalancer la dégradation du ratio actifs/retraités, soit le contrebalancer par une diminution des retraites ( les "Prestations"), soit retarder le passage du statut d'actif a retraité en jouant sur la durée de cotisation nécessaire ou l'âge de la retraite...ou faire un mix de toutes ses solutions. Il est aussi envisageable de financer les retraites par d'autres sources que le travail des actifs, comme par exemple taxer le capital.
a écrit le 15/06/2013 à 11:16 :
on nous prend pour qui , des beubeux des moutons moi j ai 42 ans de cotise et je vais devoir faire quarante six j ai un collègue qui croyait aussi partir a 60 et bien se sera 62 c est bien la politique sarkosi toujours a l ?uvre rien na changer .
les politiques parle que nous vivons plus longtemps, oui les politiques vieillisse bien la preuve ils s accroche a leurs siège coller a la glue , pas les salaries qui font des travaux lourd
Réponse de le 15/06/2013 à 13:15 :
On ne vit pas aussi longtemps actuellement, on est encore en à peu près bonne santé jusqu'à environ 63 ans....ensuite c'est du bonus "à la cane"..
a écrit le 15/06/2013 à 11:16 :
ce que le gouvernement DOIT faire .....supptimer les regimes speciaux ..cle pour retrouver la confiance....
Réponse de le 15/06/2013 à 13:52 :
la confiance", ce n'est qu'un mot pour eux, ils s'en foutent carrément ! et il ne supprimera pas les régimes fiscaux et tant d'autres choses, qui font que l'on marche sur la tête..
a écrit le 15/06/2013 à 11:00 :
Une des principales arnaques sur laquelle se basent les discussions sur la retraite tient à l'allongement de la durée de vie. Une blague qui fait un tabac. En effet les faux experts économiques mais vrais lobbyistes argu/mentent sur un gain prétendu de 8 ans de vie en plus (!) entre 1963 et aujourd'hui. Il est bien évident que c'est faux, ou du moins cela devrait l'être pour tout le monde avec un peu de réflexion. Ainsi on veut confondre une moyenne, un taux, avec une finalité. L'augmentation du taux de l'expérance de vie que personne ne conteste ne veut pas dire que l'on vit plus vieux mais que le curseur à l'intérieur de la fourchette s'est déplacé. C'est en effet la mortalité infantille qui a baissé, augmentant le taux. Or, pour les questions de retraite cet indice ne compte pas ou n'est pas à prendre en considération à la naissance mais à 20 ans, date ou l'on commence réellement à travailler (en moyenne). On constate alors que l'augmentation de l'espérance de vie à 20 ans a très peu auglmenté ! Voila la fumisterie qui sert de base à la pression mise sur les retraites. La réalité du problème qui existe bien est que nous ne cotisons pas assez, les "charges" ( en vérité la participation sociale) ne sont pas assez importantes, ou.... elles sont détournées entretemps : médicaments trop chers, médecins et pharmaciensou hôpitaux trop payés, psychologues et psychiatres fumistes remboursés, immigration coûteuse puissée sur les caisses sociales, gabegie généralisée, salaires exonérés de "charges" comme le perco, celui des dirigeants déjà trop payés détournés vers d'autres caisses non solidaires, etc. C'est à un mensonge d'état auquel nous faisons face ... et de syndicats et d'esperts, tous agissant pour enrichir de grands groupes. Le problème est ainsi insolvable de la manière dont on l'aborde. Dans tous les cas, le crime contre les recettes sociales des français est supérieur à celui dirigé contre leurs économies... c'est peu dire !
Réponse de le 15/06/2013 à 12:44 :
@Corso : Entièrement d'accord avec vous. Ces gens qui nous gouvernent nous leurrent. Il est temps qu'une manifestation généralisée leur fassent savoir. Je serais dans la rue en septembre. Les vrais réformes à faire, sont celles qui les concernent en premier lieu ; mais celle là, ils ne veulent surtout pas les faire.
Réponse de le 15/06/2013 à 14:32 :
je serai avec vous et des milliers qui ne supportent plus ces injustices marre de tout ces fonctionnaires opulents a l abris de tout avec leurs pouvoir de nuissances qui se gavent .....
Réponse de le 15/06/2013 à 14:50 :
En attendant, aller regarder cette excellente conférence
http://www.u-p-r.fr/videos/conferences-en-ligne/pourquoi-leurope-est-elle-comme-elle-est
Réponse de le 16/06/2013 à 5:23 :
J'ai regardé avec attention cette vidéo et je suis convaincu. Je suivrais dorénavant avec attention l'évolution de l'UPR dont le discours correspond à ma vision de l'Europe. Merci d'avoir communiqué ce lien et j'encourage tous ceux qui se sentent dépossédé de la France qu'ils connaissaient il y a encore quelques années à la regarder.
a écrit le 15/06/2013 à 10:30 :
Le clientélisme et plus important que le pragmatisme quand je pense qu on nous parle de justice bravo les journalistes pour votre absence de réaction. Le changement c est à dire la baisse du pouvoir d achat des retraites du privé et des salarié c est tout de suite bravo pour le chef de pédalo
a écrit le 15/06/2013 à 10:13 :
Le gouvernement va nous refaire le même coup que les autres fois: faire les réformes pour le privé en promettant de le faire pour les fonctionnaires et ne rien faire par la suite. On s'est fait avoir pour les 40 ans de cotisations et pour les 25 meilleures années.
Réponse de le 15/06/2013 à 12:49 :
Ne l'écoutez pas monsieur l'agent ; il boit son ricard pur et nous fait un scandale à chaque fois. Il ne veut pas reconnaitre que s'il avait mieux bosser à l'école il ne serait pas aussi aigrie.
Réponse de le 15/06/2013 à 13:16 :
ça n'a rien à voir Willy, aucune corrélation !
a écrit le 15/06/2013 à 10:01 :
retenez bien la leçon: 1) les syndicats défendent mieux les fonctionnaires que les gens du privé puisqu'on peut faire ce qu'on veut avec les retraites du privé et les retraités alors qu'il faut "etre prudent " avec les fonctionnaires ! 2) le système actuel vous met à la merci des politiciens sans vergogne, sortez au maximum du système qui , contrairement à ce qu'on vous fait croire n'est pas obligatoire, et prenez une retraite gérée par le privé. 3) souvenez vous que l'état a pris d'office 6 milliards aux caisses du privé pour renflouer celle des fonctionnaires ( Ircantec) et le nouveau régime de la poste. 4) A la SNCF les cotisations couvrent moins de la moitié des besoins et le contribuable fournit chaque année 2,5 milliards d'Euros pour équilibrer un régime qui va assurer le doublement du niveau de retraite dans les trentes années qui viennent !
a écrit le 15/06/2013 à 9:49 :
QUE VAUT LE RAPPORT YANNICK MOREAU ?? une haut fonctionnaire, amie de aubry et jospin,fonctionnaire donc on comprend que comme les élus elle ne veut pas trop toucher à lA fonction publique §§son manque d'indépendance Laisse penser que c'"est encore un rapport dirigé couteux pour rien
Réponse de le 15/06/2013 à 18:21 :
Ne vous culpabilisez pas, vous n'êtes pas le seul c'est un trop plein, une overdose de paroles, de promesses mielleuses et stériles, des mensonges tous les uns plus gros que les autres, des scandales, des situations que l'on ne supporte plus, des injustices..etc il y aurait tant à dire !! Essayons tous, en septembre de faire partie des manifestations, il faut que l'on soient très , très nombreux.....
a écrit le 15/06/2013 à 9:47 :
Nous on file un rencart à ceux qui n'ont plus rien Sans idéologie, discours ou baratin On vous promettra pas les toujours du grand soir Mais juste pour l'hiver à manger et à boire. À tous les recalés de l'âge et du chômage Les privés du gâteau, les exclus du partage Si nous pensons à vous, c'est en fait égoïste Demain nos noms peut-être grossiront la liste.
a écrit le 15/06/2013 à 9:15 :
Comme autrefois, celui qui demande sa retraite ne devrait plus travailler ou uniquement pour combler le manque à gagner (différence entre l'ancien salaire et le montant de la retraite). En effet, la pension ne devrait pas s'ajouter à un salaire. Sinon cela équivaut à l'état de payer deux fois (pension + une personne à l'Assedic). C'est un choix. L'état ne devrait pas payer une retraite pour une personne qui travaille. A commencer par les politiques qui coûtent chers à l'état.
Réponse de le 15/06/2013 à 13:17 :
PAS FAUX, pour les râleurs !
a écrit le 15/06/2013 à 9:09 :
et les économies c'est pour quand ex il n'existe plus de mineurs seulement 320 000 retraites,pourtant la secu mineurs existe encore avec guichets et autres !!!!!!! ils peuvent ette ratachés !!!!!!!les fonctionnaires on va le rapprcher mais ils ne perdront rien ?MINABLE
a écrit le 15/06/2013 à 8:53 :
ce qu'il pourrait faire de mieux , ce gouvernement, pour les retraites, serait de battre en retraite !!!!!
a écrit le 15/06/2013 à 8:52 :
UNE AUTRE CHOSSE INPORTANTE pour ceux qui rue dans les branquarts si vous ne voules pas voir des vieux au cheveux blanc tendres la mains dans tout les coins de rue de vos grandes Vlilles il va falloir participes a l effort commun car beaucoup de ces retraites se sont battu pour ce qui fait votre confort d aujourdhui il ne faut pas etre ingrat . ONT APPELELE CELA LE PARTAGES DES RICHESSES et de la solidarite intergenerasionnel
Réponse de le 15/06/2013 à 13:19 :
Cherchez pas, on a souvent à faire à des ingrats, des irrespectueux...c'est de la provoc, laissez "pissez le mérinos" !
a écrit le 15/06/2013 à 8:40 :
CHARGES SOCIAL les machines et la robotiques ayant considerablement augmente le rendement au detriment des enplois Ont doit trenplace le manque a gagne en charge sociale,, part un prelevement suplementaire sur le capital je crois fermement que l inpot va devenir la solution????
a écrit le 15/06/2013 à 8:24 :
Que l'on soit retraité, fonctionnaire, nanti, salarié du privé, la seule chose importante c'est surtout de taxer au maximum l'autre qui est privilégié afin d'améliorer MON quotidien, belles analyses et belle mentalité....
Réponse de le 15/06/2013 à 17:12 :
L'important, c'est la rose l'important, c'est la rose crois moi...
a écrit le 15/06/2013 à 8:17 :
Tout cela est équivalent à une TVA dite "sociale" qui nous concernerait exclusivement, en plombant a la fois notre compétitivité et notre pouvoir d'achat en chassant tout investisseur! Ce n'est vraiment pas un attitude dynamique pouvant redonner confiance!
Réponse de le 16/06/2013 à 8:51 :
Ne perdons pas de temps à justifier la TVA sociale,elle était insuffisante pour apporter une solution,elle permettait de gagner 2 ans pour trouver la bonne solution.Il faut 5 Mrds d'euros chaque année jusqu'en 2035,il faudra 100Mrds en 2035.Seule une taxe sur l'énergie peut apporter cette somme en doublant le prix actuel de l'énergie..
a écrit le 15/06/2013 à 7:53 :
Pour mettre quelques "+" en face des "_" le gouvernement pourrait "standardiser" les pensions de réversion en supprimant la condition de revenu "avant" le décès du conjoint. Actuellement si vous avez un revenu personnel de 2000 Euros vous n'avez pas droit à la pension de réversion CPAM. Si vous n'avez pas de revenu personnel vous y avez droit, même si en parallèle avec cette pension de réversion CPAM vous allez toucher une pension de réversion AGIRC de 2000 Euros.
a écrit le 15/06/2013 à 7:50 :
On parle d'un catalogue très complet mais on oublie juste (à droite comme à gauche d'ailleurs) de dire qu'il n'y a strictement aucune logique en répartition à financer les retraites d'aujourd'hui avec les salaires d'aujourd'hui. Choisir les salaires comme assiette alors qu'on est en crise permanente, que les charges sont trop élevées par rapport à nos voisins, et qu'enfin la part des salaires dans la valeur ajoutée va nécessairement décroître du fait de la robotisation, de l'internet et de la mondialisation....ça frise quelque part la cécité. Rendez-vous dans 5 ans pour une nouvelle réforme qui nous obligera à nous reposer la question.
a écrit le 15/06/2013 à 7:46 :
Vous dites que si on "sous indexe de 1,2 point (par rapport à l'inflation constatée)" la "perte de pouvoir d'achat serait assez sévère, sachant que l'inflation s'établira autour de 2%". Que l'inflation soit de 2%, 3% ou 5% le résultat est le même, si elle est inférieure à la sous indexation prévue c'est différent car on ne baissera pas les retraites.
a écrit le 15/06/2013 à 7:06 :
La lettre de mission de notre Ayrault national indique ceci : "La Commission caractérisera notamment les situations pour lesquelles il apparaît pertinent de renforcer la solidarité, tout en reconnaissant que le système de retraite ne peut corriger toutes les différences de situation". / Apparemment, nos élus ne connaissent pas la solidarité puisqu'ils ne sont pas concernés par le rapport.
a écrit le 15/06/2013 à 6:39 :
Nous on file un rencart à ceux qui n'ont plus rien Sans idéologie, discours ou baratin On vous promettra pas les toujours du grand soir Mais juste pour l'hiver à manger et à boire. À tous les recalés de l'âge et du chômage Les privés du gâteau, les exclus du partage Si nous pensons à vous, c'est en fait égoïste Demain nos noms peut-être grossiront la liste.
a écrit le 15/06/2013 à 6:19 :
Dans cette transhumance, beaucoup vont suivre le berger sans se rebeller. Pour certain, il n'y aura pas de retour, le loup abrègera leur souffrance. Voulez vous suivre le berger ? Êtes vous des moutons ? Est-ce la bonne direction à prendre ?
Réponse de le 15/06/2013 à 13:50 :
Adhéré à "Tous ensembles dans la rue en Septembre". Vous ferez ainsi une bonne action.
Réponse de le 15/06/2013 à 13:58 :
Les individus sont assortis, en quelque sorte à Flamby, ils ne savent pas où ils sont, ce qu'ils doivent faire et penser...du coup, ça stagne! pas bon tout ça !
a écrit le 15/06/2013 à 6:10 :
Perso, je ne m'appelle pas Molière, et je n'ai pas envie de mourir sur scène. Et vous ?
a écrit le 15/06/2013 à 1:20 :
Et la retraite après seulement 5 ans de mandat des 11 nouveaux députés représentant les expatriés, députés qui ne servent à rien (la meilleure preuve est que ces 11 députés n'existaient pas avant 2012), est ce que cette retraite va être réformée ?? Bien sûr que non. On tape toujours sur les mêmes.
a écrit le 15/06/2013 à 0:58 :
Il est clair que s'il y en a qui compte sur cette réforme pour voir enfin l'égalité de tous devant la retraite, il va y avoir des déçus. Avec le clientélisme actuel, il y a fort à craindre que certains soient plus égaux que d'autres... Et ceux-ci seront comme toujours, les mêmes...
Réponse de le 15/06/2013 à 12:56 :
@Théophile : Lisé l'intégrale de l'article. C'est édifiant. http://www.valeursactuelles.com/manne-l%E2%80%99alg%C3%A9rie20130611.html
Réponse de le 15/06/2013 à 13:25 :
MERCI ! @ heureusement qu'il y a les allocs et gégé Ne pas oublier aussi les retraites accordées aux étrangers ayant vécu une 10e d'années en France, qui n'ont jamais travaillé et cotisé!! ils ont environ entre 700 et 800 eur /personne seule, autant ou même plus que nos minimum vieillesse, chez nous, et nos petits agriculteurs qui obtiennent une misère! on peut SE DEMANDER ou passe le fric ! et ce n'est que la partie visible de l'iceberg du gouvernement......!!!
Réponse de le 15/06/2013 à 14:48 :
La logique de l'Union européenne et des entreprises, c'est des salariés privés de moyens de résistance qui doivent se contenter des rémunérations les plus basses possible. Le bout du bout de cette logique, c'est les camps de travail. C'est bien plus dur de se battre contre ça que contre le fascisme à la papa. »

En supplément :
Les 10 raisons de sortir de l'Union Européenne" d'Etienne Chouard

1. L?Union Européenne encourage le chômage de masse
2. La création monétaire est abandonnée aux banques
3. Liberté total des mouvements des capitaux
4. Soumission total à l?OTAN
5. Accumulation des pouvoirs exécutif et législatif
6. Les exécutifs contrôlent la carrière des juges européens
7. Les citoyens n?ont aucun moyen de résister
8. Le pouvoir législatif est contrôlé par des organes non élus
9. Les citoyens sont tenus à l?écart du processus constituant
10. Les tenants du pouvoir s?écrivent les règles pour eux-mêmes

Réponse de le 15/06/2013 à 17:11 :
Il est plus que temps de reprendre le contrôle de notre destin. Je serais à la grande manif. de septembre.
Réponse de le 15/06/2013 à 17:41 :
+ 1
Réponse de le 15/06/2013 à 18:23 :
de même ! + UN
Réponse de le 15/06/2013 à 19:23 :
ok ! je suis prêt à manifester mais certainement pas sous la banière des syndicats cgt, fo et autres Unsa qui n'ont comme sacerdoce que la seule volonté de protéger les bénéficiaires des régimes spéciaux ceux la memes qui pour un oui pour un non se mettent en grève pour mieux emmerder les pauvres petits employés du privé!!! pauvre France....
Réponse de le 16/06/2013 à 11:06 :
Perso, cela ne me gène pas. J'irai manifester sans étiquette, mais pour l'intérêt de tous et notamment du mien.
a écrit le 14/06/2013 à 22:44 :
En France, Il y a deux catégories : les productifs (1ere catégorie) qui seront plumés à la retraite après avoir été les vaches à lait des improductifs (2ème catégorie) souvent fonctionnaires qui couleront des vieux jours heureux avec les efforts financiers de la première catégorie pour compenser la "pénibilité de leur vie professionnelle". C'est cela l'égalité socialiste.
a écrit le 14/06/2013 à 22:08 :
D'accord pour des efforts mais quand François Hollande parle de justice, il faut l'appliquer aussi à l'ensemble de la classe politique (sénateurs, députés, ministres, etc ..) qui
gagnent au minimum 1200 euros de retraite mensuel pour un seul mandat et je ne parle pour plusieurs.
On comprend dans ce cas que les français, touchant une retraite inférieure, en travaillant 44 ans ne comprennent pas.
a écrit le 14/06/2013 à 22:02 :
"Le calcul de la retraite des fonctionnaires sera très prudemment revu " et celui des régimes spéciaux pas du tout ? Pas fou !! Et il y a tellement de différences avec le sort commun que ça serait très difficile (en 2020, un conducteur SNCF partira-t-il quelques mois plus tard qu'en 2013 ? Ou 50 ans quoi qu'il se passe ?).
Il faudrait pourtant un choc de simplification, non ?
En 2020, on ne sait pas si l'emploi ira mieux, donc le déficit annoncé sera peut-être plus faible qu'entrevu depuis 2013.
Pérenniser, donc refaire des modifications tous les 4 ans ? En disant "ça y est, c'est réglé pour les vingt ans à venir".
a écrit le 14/06/2013 à 21:54 :
La chienlit socialiste a vite fait de classer de "plus aisé" , comme les multi millionnaires, les retraités qui doivent s'acquitter de 100 Euros d'impôt sur le revenu et de ce fait, les faire casquer plein pot! Ces socialos n'ont pas le courage de mettre en place un barême "d'échelons" par tranches de 500Euros de retraite pour rendre plus juste, comme ils disent à qui và, l'importance de l'imposition! Pour eux, 1350 euros de retraite, c'est idem que 4000---5000Euros et plus, il faut plumer au même niveau!! Voilà la politique socialo marxiste!!
Réponse de le 15/06/2013 à 13:29 :
et vous oubliez que "beaucoup" vivent ailleurs, n'ont pas de biens à eux!! de plus, ceux qui ont quelque chose à présent se sont décarcassés; contrairement à ce que vous avancez honteusement! RIEN n'arrive TOUT SEUL!! vous le verrez à vos dépens, vous qui parlez beaucoup... !
Réponse de le 15/06/2013 à 23:18 :
"RIEN n'arrive TOUT SEUL!!" : Les PV généralisées de 100 à 200% viennent effectivement de nos impôts... PTZ et Scellier en tête pour doper les prix, auxquels s'ajoutent les APL où ces braves anciens ont toujours défendu le droit de fixer les prix en leurs présences. Bilan, la spéculation de masse dans l'immobilier et l'absence d'investissement dans les entreprises. Au mieux, une substitution aux propriétaires occupants pour les travaux, au pire, deux coups de rouleau de peinture en lieu et place de travaux d'isolation à l'achat. RIEN n'arrive TOUT SEUL : La solidarité entre les générations trouvera sa rupture votre gourmandise dans l'immobilier.
a écrit le 14/06/2013 à 21:19 :
Nous on file un rencart à ceux qui n'ont plus rien Sans idéologie, discours ou baratin On vous promettra pas les toujours du grand soir Mais juste pour l'hiver à manger et à boire. À tous les recalés de l'âge et du chômage Les privés du gâteau, les exclus du partage Si nous pensons à vous, c'est en fait égoïste Demain nos noms peut-être grossiront la liste.
a écrit le 14/06/2013 à 21:14 :
Nous on file un rencart à ceux qui n'ont plus rien Sans idéologie, discours ou baratin On vous promettra pas les toujours du grand soir Mais juste pour l'hiver à manger et à boire. À tous les recalés de l'âge et du chômage Les privés du gâteau, les exclus du partage Si nous pensons à vous, c'est en fait égoïste Demain nos noms peut-être grossiront la liste.
a écrit le 14/06/2013 à 21:14 :
commencons par etre sérieux???on raconte n'importe quoi sur le fond de l'affaire et on veut faire financer des déséquilibres de régime (gérés par des cotisations dites sociales) par un recour à l'iimpot sous toutes ses formes, ce transfert est il légal ? est il honnete ?? est il juste...la retraite de base dela CNAV est financé par des cotisations prélévées sur les salaires et les entreprises c'est la régle depuis avant la guerre, ensuite les retraites complémentaires elles aussi sont prélévées et payées par les entreprises ces régimes (sauf celui des fonctionnaires qui est payé par les impots) sont en déséquilibre, que vient faire l'impot dans ce systémes donc deux solutions on augmente les cotisations ou on baisse les retraites.. ce qui est un vol manifete pour les retraités actuels, mais cela est comme la retraite des commercants qui n'avaient jamais cotisé on a crée une charge sur le chuiffr d'affaires des sociétés l'organic... et mensonge mensonge les retraites sont depuis longtemps desindexées voyer les calculs de la retraite générale sur ce mensonge de 50 ù du plafond, regarder les retraites cadres indexation 2011 0.83 % indexation 2013 0.70 plus une cotisation de 0.30 % l'euthanasie des retraités est en place et on va l'agraver, mais que faire réduires les dépenses, les frais de police les retriates des députés sénateurs, des régimes spéciaux, des généraux toujours en activité meme a 90 ans...taper dans les retraites surcoomplémentaires qui vont les choux gras des assurances....peut etre faire mourir des milliers de retraités;..
a écrit le 14/06/2013 à 21:03 :
Quelque chose de simple pour récupérer 4 milliards.... Supprimer les subventions à tous les syndicats. Ainsi cela obligera d avoir des syndicats de qualité avec des propositions un peu plus réaliste
a écrit le 14/06/2013 à 21:00 :
Nous on file un rencart à ceux qui n'ont plus rien Sans idéologie, discours ou baratin On vous promettra pas les toujours du grand soir Mais juste pour l'hiver à manger et à boire. À tous les recalés de l'âge et du chômage Les privés du gâteau, les exclus du partage Si nous pensons à vous, c'est en fait égoïste Demain nos noms peut-être grossiront la liste.
a écrit le 14/06/2013 à 20:39 :
Et si on s'occupait d'abord de rapatrier les milliards des exilés fiscaux avant de traire encore davantage ceux qui sont déjà à sec ??
Réponse de le 15/06/2013 à 23:21 :
Dans le même registre, vous pourriez nous dire : Je m'offre des cures thermales en guise de vacance à vos frais car d'autres bénéficient de l'AME. L'art de se jeter la patate chaude pour vivre aux crochets de ceux qui payent...
a écrit le 14/06/2013 à 20:39 :
Plus que 3 ans et 11 mois
a écrit le 14/06/2013 à 20:38 :
Si cette réforme pouvait attendre quelques semaines, j'ai fait mes papiers pour être à la retraite au 1er novembre.
a écrit le 14/06/2013 à 20:34 :
Tous ensemble en septembre...
a écrit le 14/06/2013 à 20:31 :
Revoir le calcul des retraite de fonctionnaires : "De la dynamite, sauf à bien expliquer aux fonctionnaires que les nouvelles modalités ne leur feraient rien perdre" ... c'est marrant, d'une part les fnctionnaires nous expliquet ici qu'ils ne sont en aucun cas privilégiés par un régime spécial, etd'autre part ...les même sont vent-debout contre toute tentative de rapprochement avec le régime général !!! ... certais parlent de primes non prises en compte dans le calul des retraits : mais ont-ells été soumises à cotisation, ledites pimes ??Parce que sinon, les retraités artisans et commerçants et agriculteurs vont pouvoir demander à ce qu'on intègre dans le calcul de leur retraite ...le "Black" de toute une vie !! Je souhaite bien du courage (et il en a peu) à ce gouvernement , mas reste sans illusion !!
Réponse de le 15/06/2013 à 13:48 :
+ 1 il faut bien que les gens vivent (ou survivent !) avec tout ce que nous pompe le gouvernement, on comprend très bien que les individus fassent du black ! pensez vous que les hauts "dignitaires', ou Guéant, tiens ! pensez vous qu'en encaissant ses 10 000 eur/mois comme argent de "poche" pensait que " c'était UNE TRAHISON DE LA PATRIE "?? allons! allons faut pas d..conner! l'exemple vient et de loin de "là haut", faut qu'ils arrêtent de nous prendre pour des C.NS !!
a écrit le 14/06/2013 à 20:23 :
très toucherons une retraite à taux plein.....
a écrit le 14/06/2013 à 19:59 :
touchez aux retraités,c'est prendre ce qui leurs est dû par 42 ans de travail tres durs les postes de travails on evolué tres lentement en metalurgie (travail du lundi 5hrs au samedi en poste de nuit)avec 3 enfants que ma femme essayais de calmer pendants mes postes de nuitaujourd'hui les usines sont plus sécuriséeset les postes de travail plus ergonomique,ce que l'état me prendra je ne pourrais plus le dépensés la relance de la consommation attendra
a écrit le 14/06/2013 à 19:51 :
Curieux. Dans le rapport, il n'est pas question de réforme des retraites de nos élus ? Une omission peut être ? Qu'en pense la Tribune ?
a écrit le 14/06/2013 à 19:43 :
Et les retraires des députés sénateurs obtenues dès leur premier mandat? Je propose que leur indemnité soit integrée simplement dans leur retraite et non cumulée à chaque mandat. Justice sociale!
Réponse de le 15/06/2013 à 13:35 :
ah!ah! le cumul des mandats sera reporté en "2017", et puis ensuite 2020 etc, etc ils ne le feront jamais! le capitaine de pédalo l'avait pourtant promis, mais les cols blancs sont montés au créneau...alors vous pensez le pauvre capitaine a capitulé ! eh oui, c'était plus facile de faire le mariage pour tous , comme ça on pourra dire qu'il aura tenu "sa promesse", aune personnalité, aucun courage cet individu !
a écrit le 14/06/2013 à 19:41 :
La remise en cause des retraites chapaux perssonne ne l'evoque . Cela ne devrait pas exister, il a de l'argent a récupérer.
a écrit le 14/06/2013 à 19:32 :
Ce que le gouvernement pourrait faire c'est pratiquer une politique de gauche, réduction du chômage par l'investissement massif dans la transition énergétique, faciliter l'installation des agriculteurs et leur conversion en bio, relocaliser l'économie, développer l'habitat basse consommation, dynamiser les déserts ruraux.
Bref des centaines de milliers d'emplois à la clé, et comme c'est l'emploi via les cotisations qui finance les retraites, les allocs et le chômage, plus de problème.
Mais une politique de gauche c'est le partage des richesses, pas assommer les classes moyennes d'impôts, et le reste de la population de hausse de TVA et travailler plus pour gagner moins.... pour une poignée de voleurs.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :