La retraite des fonctionnaires, plus si avantageuse que çà

 |   |  1077  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le groupe d'experts sur les retraites, qui doit remettre dans une dizaine de jours ses recommandations, a évoqué avec les syndicats la possibilité de remettre en cause la règle des six derniers mois de salaire pour le calcul de la pension des fonctionnaires. A part cette différence, importante il est vrai, le régime de retraite des fonctionnaires a déjà été progressivement aligné sur celui du régime général.

Avec une très grande prudence, tant le sujet est explosif, la commission d'experts sur la réforme des retraites, présidée par la conseillère d'Etat Yannick Moreaux, évoque une réforme du « régime » de retraite des fonctionnaires. Le sujet a en tout cas été évoqué, lors de l'audition de syndicalistes. On le sait, la grande différence entre le régime général et les retraites des fonctionnaires réside dans le fait que, pour ces derniers, la pension des agents est calculée sur les 6 derniers mois de salaire (hors primes), contre la moyenne des 25 meilleures années dans le régime général. C'est quasiment la dernière différence, certes de taille, entre les deux systèmes. Car, c'est peu connu, mais depuis 2003, progressivement, les modalités de départ à la retraite des fonctionnaires sont alignées sur celles en vigueur dans le privé. Tour d'horizon.

Des statuts différents

D'abord il convient immédiatement de faire une distinction. En effet, il existe les agents titularisés de la fonction publique qui relèvent du Code des pensions civiles et militaires, et dont la retraite est versée soit directement par l'Etat pour les fonctionnaires d'Etat, civils et militaires, soit par la Caisse nationale de retraite des agents des collectivités territoriales (CNRACL) pour les agents des collectivités locales et de la fonction publique hospitalière. La deuxième catégorie, les salariés non titulaires de la fonction publique, eux, dépendent du régime général des salariés pour la retraite de base, et de l'Ircantec (Institution de retraite complémentaire des agents non titulaires de l'État et des collectivités publiques) pour la retraite complémentaire. Les régimes des fonctionnaires sont alimentés par une cotisation salariale et une cotisation « employeur », à la charge de l'Etat. La cotisation « salariée » s'élevait à 7,85% jusqu'à 2010. Elle sera progressivement alignée sur le niveau de cotisation des salariés du régime général, à savoir 10,55%. Depuis 2011, le taux de cotisation augmente donc de 0,27% chaque année, pour atteindre 10,55% en 2020.

L'âge de départ identique dans le privé et le public sauf pour les catégories « actives »

S'agissant de l'âge de départ à la retraite, là aussi les choses ont bougé. Il existe deux catégories d'emploi dans la fonction publique : la catégorie « sédentaire » (même règles que dans le privé) et la catégorie « active ». La seconde correspond à des emplois considérés comme pénibles ou risqués (police, militaire, etc.). Si l'agent a effectué moins de 17 ans de services en catégorie active, l'âge de départ est le même que dans le régime général, à savoir 62 ans si il est né en 1955 ou après, ou entre 60 et 62 ans si il est né avant cette date. Si l'agent a effectué au moins 17 ans de services en catégorie active, il peut partir à la retraite avant l'âge du régime général, la plupart du temps 5 ans plus tôt, parfois 10 (soit respectivement à 57 ans et 52 ans à partir de 2017). En 2009, un peu moins du quart des fonctionnaires civils partant à la retraite ont pu le faire de façon anticipée au bénéfice de leur carrière en catégorie active. Pour l'essentiel, il s'agissait de départ à 55 ans (5 ans d'anticipation), le départ à 50 ans (10 ans d'anticipation) ne concernant que 1,4% des agents. A noter également que depuis 2010, le dispositif de départ anticipé pour les fonctionnaires parents de trois enfants après 15 ans de carrière a été supprimé.

La durée de cotisation alignée sur les règles du privé

Par ailleurs, concernant la durée de cotisation et l'âge requis, depuis la réforme Fillon de 2003, les conditions pour percevoir sa retraite à taux plein dans la fonction publique ont été alignées progressivement sur celles du régime général. La transition n'est cependant pas tout à fait achevée (l'âge requis progresse de quelques mois chaque année) : l'âge auquel l'agent peut percevoir sa retraite à taux plein sans condition de durée de cotisation sera le même que dans le régime général en 2020, à savoir, pour l'instant, 67 ans, alors qu'il était de 62 ans et 9 mois en 2011. Pour 2013, il se situe à 64 ans. Le fonctionnaire doit aussi justifier d'une durée de cotisation (tous régimes confondus) comprise entre 160 et166 trimestres suivant l'année de naissance. Cette durée est de 163 trimestres pour les fonctionnaires nés en 1951, 164 pour la génération 1952, 165 pour les générations 1953 et 1954 et 166 trimestres pour la génération 1955. Cette durée a vocation à évoluer encore dans les années à venir, au même rythme que dans le régime général.


La règle des six dernier mois : objet de la polémique

Quant au montant de la pension à taux plein (il y a aussi un système de décote et de surcote comme dans le privé), le sujet qui fait polémique, il s'élève à 75% du traitement perçu les six derniers mois, hors primes (sauf exceptions, comme l'indemnité de sujétions spéciales dans la police nationale). Il faut avoir perçu le même traitement, au titre du même emploi, grade, classe et échelon, pendant les six derniers mois (pour éviter les promotions du dernier instant). A défaut, c'est le traitement perçu antérieurement qui fait référence. Historiquement, la règle retenue des six derniers mois s'expliquait par la volonté de compenser des évolutions de carrière (et donc de rémunération) parfois quasi inexistante, notamment pour la plus basse catégorie de fonctionnaires (la « C »).

Autre motif : quand l'on devenait fonctionnaire, cela garantissait aussi un montant de pension de retraite « décent ». Le tout à l'époque des « 30 Glorieuses » quand la fonction publique avait du mal à attirer des salariés à l'inverse du privé où les évolutions de carrière et de rémunération étaient constantes. Mais, maintenant que la progression salariale est nettement plus modérée, cette différence choque. Pour autant, les syndicats de fonctionnaires évoquent déjà un casus belli, si le gouvernement revient sur la règle des six derniers mois. Prudemment, le groupe des experts sur la retraite évoque l'idée de porter la période de référence de 6 mois actuellement à 3 ans. A suivre...

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/01/2018 à 15:06 :
Réponse à Inoxy à propos des bonifications enfant : Quand vous parlez de 8 trimestres validés par enfant au Régime Général, il s'agit uniquement de durée d'assurance. En fait la durée d'assurance ne sert qu'au calcul du nombre de trimestres nécessaires pour obtenir le taux plein en fonction de votre âge (système de décote / surcote). La retraite du privé, elle est calculée uniquement sur les salaires perçus.
Dans le système du régime des fonctionnaires, non seulement les 4 trimestres servent au calcul de votre retraite (ils correspondent à une année de traitement) mais ils servent aussi à la durée d'assurance, c'est bien plus intéressant que les 8 trimestres du RG.
a écrit le 29/05/2016 à 13:00 :
Et si on parlait de la retraite complémentaire des fonctionnaires. Catégorie C bien sûr
Vous savez, ceux qui n'ont que peu ou pas du tout de prime.
Rappel pour le calcul, on se base sur les primes (max 20% du salaire brut de l'agent, on n'est pas prêt des atteindre les 20%!!!)
J'ai comme référence 9 ans soit 1337 points X Valeur en 2014 : 0,04465, en supposant que la personne prenne sa retraite à l'âge légal, waouu ça lui fait 62,17 euros par an!!! Bon, vu qu'il n'a que 1337 points, on ne lui verse, en tout et pour tout, 3.028€. Supposons une espérance de vie de 20 ans, ça nous fait 151,40 € par an, soit 12,61 € par mois!!!!
Prenons maintenant l'exemple d'un agent qui a atteint 5125 points et qui aura la chance d'avoir une rente mensuelle. Donc 5125 points X Valeur du point 0,04465 = 228,83 euros par an, soit 19,06 euros par mois!!!! vous lisez bien. Dites donc, on va pas loin avec 19,06 euros par mois pour 16 ans de cotisations (si pour 9 ans j'ai 1337, pour 16 ans j'aurai 5125).
Dites moi, ils ont combien de retraite complémentaire le privé pour 16 ans de cotisations????
Pendant que j'y suis, dans le privé pour 1 enfant on valide bien 8 trimestres????....
Par contre, dans le secteur public pour 1 enfant on valide seulement 4 trimestres!!!!
Quand je pense que l'on nous rabâche .... égalité... équité.....
a écrit le 06/09/2014 à 7:57 :
Suite
Le prof de lycée allemand doit faire 22 à 24 h par semaine.Maisce sont des heures de 45 mn.Il ne travaille que le matin
a écrit le 06/09/2014 à 7:54 :
Pour rectifier les erreursde 'Ben voyons'.
Ne vous en déplaise les profs allemands sont nettement mieux payés que les profs français:4500 à 5000 E en fin de carrière pour un prof de Lycée-et les impôts sont déjà retirés.Le prof de lycée alle
a écrit le 26/08/2013 à 17:37 :
Réponse à tous. Ce qu'il faut savoir,60 %des fonctionnaires sont payés pour une fonction Ce sont des autodidates. dans le privé il existe une évaluation des compétence basée sur les
(Accords de Grenelle) Pour parler d'égalité appliquons cet accord au Public? Pour terminer: le taux plein dans le privé, signifie avoir cotisé la durée" minimum exigée, après seulement on calculera la pension sur les 25 meilleures années (sic)
a écrit le 27/07/2013 à 10:36 :
Seul l'alignement total du calcul des retraites public/privé mettrait un terme à tout ce qui est, à tort ou à raison, perçu comme injustice. Sans oublier la "garantie de l'Etat" pour tous et ne pas compter systématiquement sur l'emprunt pour assurer les fins de mois! Abandonner des pratiques dignes de celles de l'Ancien Régime...
Réponse de le 26/08/2013 à 22:30 :
il faut supprimer les retraites complémentaires
a écrit le 26/07/2013 à 15:30 :
Je ne voulais pas être fonctionnaires mais quand le calcul est passé de 15 aux 25 meilleures années pour le privé qui paient tous les régimes déficitaires. La justice sociale veut que les fonctionnaires qui ont de meilleures revenus ,une meilleure retraite que le privé participe a l'effort ou comme dans le reste de l'Europe gare aux coupes sombres
Réponse de le 27/07/2013 à 15:44 :
Les fonctionnaires ont de meilleurs revenus que dans le privé ? C'est nouveau ça...
a écrit le 26/07/2013 à 11:32 :
Retraites des fonctionnaires ainsi que les régimes spéciaux pas touche sinon gare!
a écrit le 26/07/2013 à 10:54 :
PROPAGANDE

Si ce n'est "pas si avantageux" alors ce n'est pas la peine de descendre dans la rue !!!

mdr
Réponse de le 27/07/2013 à 10:17 :
C'est effectivement une remarque du plus élémentaire bon sens, le Bon Sens, qualité qui fait de plus en plus défaut aux politiques, médias et voix autorisées qui ne se rendent même plus compte que leurs boniments exaspèrent de plus en plus ceux qu'ils prennent pour des ânes.
a écrit le 16/07/2013 à 8:02 :
Arrêtez avec vos apriori moi je suis fonctionnaire je gagne 2300? net par mois prime comprises pour 25 ans d'ancienneté Mon salaire de base 1854? mensuel soit si je prend ma retraite ce jour 1854X75%=1300? Avec cette pension énorme c'est sur je suis un nanti Alors arrêtez de tapez sur les fonctionnaires Personne ne vous oblige à travailler dans le privé Passez des concours puisque vous nous enviez tant.
Réponse de le 16/01/2014 à 15:53 :
Et bien moi, je suis dans le privé et je gagne, avec 26 ans d'ancienneté 1350 euros net pas mois... Je suis pour que le système des retraites soit le même pour tous. Tout le monde à égalité.
Réponse de le 31/07/2014 à 16:36 :
Et bien moi dans la fonction public territoriale depuis 30 ans et avant 11 ans dans le privé mon salaire tout compris avec prime est de 1630 euros net et les 200 euros de prime ne compte pas pour la retraite alors avant de casser le petit copain il serait plus intelligent de se soutenir pour des salaires et retraites décents
a écrit le 15/07/2013 à 22:27 :
No pain, no gain
Réponse de le 01/05/2014 à 22:32 :
faut les fonctionnaires cotisent normalement à une caisse qui leur est dédiée. C'est cette caisse qui paiera ensuite leur retraite grace à leurs cotisations et non à vos impots. Pour ce qui est de la majoration de 10% pour 3 enfants élevés, c'est identique au privé et depuis 2012 devient imposable.
a écrit le 15/07/2013 à 19:33 :
N'exagerons pas !!!! La règle des 6 mois, c'est au moins 30% de plus de retraite. ENORME. Surtout quand on sait que 6 mois avant sa retraite un fonctionnaire, un militaire est très souvent promu, comme par hasard !!! Ensuite l'alignement EST EN COURS, il n'est pas effectué? ENsuite les travailleurs du privé paient beaucoup plus de cotisation: en effet, si le taux apparent sera identique dans quelques années, les salariés paient 25% de plus de cotisation !!!! Ca s'appelle le "taux d'appel", une arnque des fonctionnaires qui pénalise le privé une fois de plus. Ensuite y'a la pension de réversion sans condition de ressource, et les bonifications pour enfants (le fameux binnus de 10 à plus de 30%, exonéré d'impots svp...). Alors si, les retraites des fonctionnaires sont TERS AVANTAGEUSES. Ne parlons des "régimes spéciaux", que nos impôts paient à dizaines de milliards d'euros par an.... Eh oui, nos impôts servent à payer la retraite délirante des SNCF, EDF, RATP et autres, car ces gens refusent de cotiser au taux qui devrait être le leur.
Réponse de le 16/07/2013 à 6:34 :
Ah bon, vous savez ? Vous avez fait un sondage ? Citez vos sources svp afin que l'on apprécie vous niveau d'expertise du sujet.
Réponse de le 16/07/2013 à 7:15 :
Chez EDF, c'est 75% du dernier salaire, 85% pour ceux qui travaillent dans le nucléaire, je n'ai pas fait de sondage, mais j'ai ce cas dans ma propre famille(beau frère)
Réponse de le 26/07/2013 à 15:34 :
Les salariés d'EDF ne sont pas des fonctionnaires! ils n'en ont pas le statuts. c'est une entreprise à capitaux essentiellement publics et coté en bourse.
Réponse de le 26/07/2015 à 15:55 :
bonjour
ce qui m'agace c'est qu'on mélange tous les fonctionnaires... il y a une différence entre des hauts fonctionnaires d"état qui touchent des salaires indécents et les fonctionnaires les plus nombreux qui arrivent en fin de carrière avec un salaire net qui frôle à peine 1500 ou 1600 € ... heureusement pour ceux là que le calcul se base sur les 6 derniers mois parce qu’au rythme des avancements ils toucheraient à peine 800 €
l'équité pour moi serait de plafonner les retraites pour que tout le monde est une pension convenable
a écrit le 21/06/2013 à 21:59 :
75 pour cent de rien c est la retraite de pratiquement tous les fonctionnaires.avant j étais fonctionnaire, tres mal paye,pas de prime ni de 13 eme mois,ni avantages .on me disait on gagne pas beaucoup ,mais on rigole.j ai compris que l etat se foutait de nous et profitait de notre naiveté,parce qu on venait de régions défavorisées ,que Paris et sa région avaient besoin de main d ?uvre corvéable a merci. Alors que je regardais les belles voitures,les belles maisons ,je me suis dit mais bon sang on nous prend pour des imbeciles,donc j'ai choisi une très grande boîte privée avec des avantages incroyables.13 eme mois,primes trimestrielles,interessement participation,chèques vacances,restaurant,pour le départ en retraite grosse prime .(interessement et la participation peuvent aller jusqu à plus de 100000 euros dans toutes les grosses boites privées).fonctionnaires vous n êtes pas des nantis et j ai un grand respect pour vous et votre conscience professionnelle .
Réponse de le 15/07/2013 à 19:41 :
N'IMPORTE QUOI. Intéressement et participation à 100.000 euros ? ben non, l'intéressement par exemple est limité à un demi plafond de la sécu, donc 18.500 euros par ... C'est également limité à 20% de la masse salariale. Donc 100.000 euros, c'est un gros mensonge... La participation est limitées elle à 27.000 euros. Mais s'il y a 10 sociétés en France qui atteignent ces montant, c'est le bout du monde... Par ailleurs, pour les toucher ces montants, il faut avoir un très gros salaire. Ce qui est très très dur... Donc votre pseudo témoignage est un MENSONGE (très à la mode en ce moment).
Réponse de le 15/03/2015 à 13:43 :
Vous êtes très mal renseigné PÂTE 34 ne ment pas. dommage que vous ne mettiez pas votre nez dans les comptes de la fonctions publiques vous verriez ainsi qui se goinfre et pourquoi. Vous êtes tres mal défendu.
a écrit le 18/06/2013 à 17:31 :
Le fait d'être assuré par le statut de fonctionnaire de pouvoir travailler pour avoir le nombre d'annuités est déjà un grand privilège. Combien de salariés précaires même en CDI ne pourront pas justifier une retraite à taux plein à cause de période de chômage?
a écrit le 18/06/2013 à 16:57 :
au lieu de taper sur les petits, pourquoi pas sur les conseillers des ministres qui touchent des sommes mirobolantes à ne rien foutre ? pourquoi pas rabaisser les salaires des ministres et autres avantages ? pourquoi pas diminuer les salaires des députés qui ne réagissent dans l'hémicycle de l'assemblée nationale, qu'après avoir roupillé et voter sans avoir entendu quoique ce soit des débats ? Idem pour les sénateurs !!! Pourquoi ne pas supprimer les avantage de la "fausse compagne" du Président qui se la joue en se foutant du monde ! Ce n'est pas elle qui a été élue et elle ne peut se prévaloir d'être la Première Dame. Chaque Ministre n'a qu'à faire la même chose: installer sa ou ses maîtresses dans leur ministère respectif tout en les payant grassement. C'est là qu'il faut taper et pas sur les fonctionnaires retraités qui ont trimé pour qui finalement. En tout cas, merci les socialistes qui appauvrissent la FRANCE. ëtre au Pouvoir ne veut pas dire IMPOSER mais dialoguer avec tous avant de prendre une décision. Et pourquoi pas par référendum ? Avez vous peur de cela ?
a écrit le 15/06/2013 à 10:31 :
Il faut savoir que la "Commission pour l'Avenir des retraites" chargée d'orienter la réforme est composée de 6 énarques, 2 fonctionnaires de Bercy et 2 enseignants, du privé il n'y a aucun représentant !

Il faut que vous sachiez que ce qui différencie ce qu?on appelle, dans le jargon des retraites, un régime « à prestations définies » (comme celui du secteur public) d?un régime à « cotisations définies » (celui du secteur privé). Dans le premier cas, c?est le niveau des pensions qui est garanti ; dans le deuxième, c?est seulement celui des cotisations qui est fixé. Cherchez l?injustice?
Le site de l'association :
http://www.sauvegarde-retraites.org/index.php
a écrit le 15/06/2013 à 10:28 :
Il faut que vous sachiez que ce qui différencie ce qu?on appelle, dans le jargon des retraites, un régime « à prestations définies » (comme celui du secteur public) d?un régime à « cotisations définies » (celui du secteur privé). Dans le premier cas, c?est le niveau des pensions qui est garanti ; dans le deuxième, c?est seulement celui des cotisations qui est fixé. Cherchez l?injustice?

Pour information :
Retraite : comparaison public-privé.
http://www.sauvegarde-retraites.org/campagne-d-action-retraite.php
a écrit le 11/06/2013 à 12:05 :
Pourquoi aucun média ne parle de la différence essentielle pour les femmes : dans le privé 2 années comptabilisées pour avoir élevé un enfant # dans le public, UNE SEULE année.
Réponse de le 12/06/2013 à 16:26 :
c'est même six mois pour les femmes fonctionnaires mères d'enfants nés après le 1er janvier 2004
Réponse de le 13/06/2013 à 2:28 :
Comme d'habitude on se concentre sur la paille dans l'oeil du voisin pour mieux faire oublier la poutre que l'on a soi meme dans son oeil. La reponse est tres simple : le regime des retraite des fonctionnaire est deja un gouffre financier et il est une des causes principale du deficit public et des hausses d'impots.
Bis repetita : allez vous concentrer sur la page 11 du rapport ci-joint.
http://www.performance-publique.budget.gouv.fr/farandole/2013/pap/pdf/Jaune2013_pensions.pdf
Les fonctionnaires ne paient que 11% du cout de leur retraite, quand dans le prive c'est 50% pour la poche du salarie. L' etat (nos impots) paient 89% du couts de leur retraite. Si les retraites des fonctionnaires etaient financees commes celles du prive (50% aux frais de l'Etat 50% aux frais des cotisants fonctionnaire), le deficit annuel de leur regime serait de 35 Milliards d'Euros.
a écrit le 10/06/2013 à 14:17 :
1-Se poser la question: comment devient-on "fonctionnaire"?
2-Quelles sont les contraintes durant la vie professionnelle,
3-Pour les enseignants (les plus nombreux des fonctionnaires): quel est le montant de leur salaire par rapport aux autres pays de la CEE (Allemagne: le double, Espagne: x1,7..Etc)
4-A partir de là on discute: payons les fonctionnaires comme ils devraient l'être et on cause ensuite. C'est à dire que l'on met tout sur la table! Arrêtons de taper sur ceux sans qui rien ne pourrait fonctionner.
5-Rappelons ce que'est la retraite pour un fonctionnaire: un salaire différé!
Réponse de le 11/06/2013 à 0:31 :
pourquoi un salaire différé au moment où les personnes ne sont plus productive??
Réponse de le 11/06/2013 à 7:12 :
Effectivement il faut se poser les bonnes questions :
- Pourquoi le temps d'enseignement hebdomadaire en Allemagne (28 Heures en moyenne de "Pflichtstunden") est superieur de 50% au temps d' enseignement d'un professeur en France ?
- Pourquoi les vacances scolaires en France sont 3 semaines plus longues qu'en Allemagne ?
- Pourquoi l'age de depart a taux plein en Allemagne est de 67 ans pour un prof et pas en France ?
- Pourquoi le taux de remplacement des retraite des profs est bien superieure en France qu'en Allemagne ?
- Pourquoi le taux d'absenteisme des profs dans le public (7.5%) est presque deux fois superieur a l'Allemagne (entre 3 et 4%) et au profs "prives" sous contrat (3.2%)
- Pourquoi chaque fois qu'un fonctionnaire fait une comparaison il ne selectionne que ce qui l'arrange ?
Pas de probleme pour payer les profs davantage : il suffirait de les faire travailler plus et plus longtemps. On pourrait reduire de 35% le nombre de prof en les faisant enseigner le meme nombre d'heures que leur collegues d'outre Rhin. Cela reduirait aussi les frais administratifs de gestion du personnel et tout le monde y gagnerait.
Réponse de le 27/07/2013 à 15:55 :
L'âge de départ a taux plein en france est aujourd'hui fixé à 67 ans dans le privé comme dans le public, sauf pour certains régimes spéciaux qui ne concernent absolument pas la majorité enseignants, sauf instituteurs.
Vous oubliez quand même la question principale : pourquoi un enseignant en Allemagne ou encore mieux, en Grande-Bretagne, est-il payé 3 fois plus qu'en France ?
Réponse de le 06/05/2014 à 14:21 :
Les enseignants français donnent 918 heures de cours par an en primaire, 642 en collège et 628 en lycée, contre 805, 756 et 713 en Allemagne, et en moyenne 779 (primaire), 701 (collège) et 656 (lycée) dans l'OCDE. La France a cependant une certaine disparité. Ses enseignants de primaire font ainsi plus d'heures que la moyenne de l'OCDE ou que les instituteurs allemands. De plus on estime qu'ils travaillent 20 jours de leurs "vacances" en en moyenne avec les correction et préparations environ 41h/semaine et ce pour un salaire inférieur à la moyenne des salaires de profs des pays de l'OCDE. en ce qui concerne les retraites, il faut savoir que dans le privé les retraites complémentaires avec de fortes cotisations en fin de carrières pour les cadres de même niveau d'étude qu'un prof permettent souvent des taux de remplacement supérieurs à 75% de leur dernier salaire, j'en ai vu avoisiner les 90%!!! Cherchez là pourquoi le métier de prof n'est pas forcément recherché par les jeunes diplômés si ce n'est que parce qu'il ne trouvent pas d'autres boulots ou qu'ils ont le "feu sacré"
a écrit le 10/06/2013 à 13:56 :
Et la remise en cause de la retraite des parlementaires et des ministres , des présidents de la République c'est pour quand?
a écrit le 10/06/2013 à 13:32 :
Fonctionnaire, ce mot ne veut RIEN dire.
Un jardinier de la territoriale gagne le smig toute sa carrière, les jardiniers du senat.......plus de 3000 euros mensuels
Réponse de le 11/06/2013 à 10:18 :
Effectivement, fonctionnaire est un terme générique et on n'est pas logé a la même enseigne selon sa collectivité et dans la collectivité selon son grade
Réponse de le 13/06/2013 à 2:37 :
Fonctionnaire ca veut dire invirable ou presque, donc abstrait des contraintes de performance au niveau individuel. Un banquier le sait bien et ne vous traitera pas de la meme maniere a niveau de revenu equivalent suivant que vous soyez soumis aux alea economiques ou bien protege. Un fonctionnaire vit plus longtemps en moyenne et a une vie pepere, meme si il ne roule pas sur l'or. Comme partout il y a des bosseurs et des glandeurs. Mais comme il n'y a ni sanction pour les glandeurs, ni reelle promotion pour les bosseurs, la productivite d'une administration est tres faible et l'absenteisme tres eleve.
Réponse de le 19/06/2013 à 5:10 :
voire les glandeurs dans les cites qui roulent avec des superes voitures de sport eux ne payent pas d'impots ne travaillent pas les week end les jours feries et on fait chier les fonctionnaires qui bossent ses jours la .ne tombez pas malade un dimanche et surtout n'allez a l'hopital une fonctionnaire infirmiere peut ne pas vous recevoir' mais cela est impossible car ces fonctionnaires sont toujours disponnibles
a écrit le 10/06/2013 à 12:59 :
et rajoutons que si alignement il devait y avoir, il faudra considérer l'ensemble des revenus primes comprises et alors là on peut se marrer! Je ne pense pas que le gouvernement va retoucher le régime très spécial des fonctionnaires qui a fait d'eux les cocus de la société même en prenant les 6 derniers mois sachant que les salaires sont déjà bloqués depuis 6 ans!!! Il est toujours facile de rapporter n'importe quoi quand on ne sait rien, il en reste toujours quelque chose ainsi va la France.(j'ai eu jusqu'à 30 pour cent de mon salaire d'assimilé fonctionnaire sous forme de prime, imposable bien entendu mais ne rentrant pas dans le calcul de la retraite!)
Réponse de le 10/06/2013 à 20:28 :
Oui mais des fonctionnaires touchant des primes significatives il n'y en a plus beaucoup : ils ne sont pas fous, ils ont pantouflé !
a écrit le 10/06/2013 à 11:12 :
D'après le Conseil d'orientation des retraites, un ancien fonctionnaire d'État touche en moyenne une pension un tiers supérieure à celle d'un ex-salarié du privé, soit 1932 euros en moyenne par mois pour le premier, contre 1281 euros pour le second.
Réponse de le 10/06/2013 à 20:33 :
C'est la conséquence de ce que les cadres d'exécution ont des salaires plus élevés dans le public alors que c'est exactement l'inverse pour les cadres (au fait rappelez-moi qui était ministre de la fonction publique en 1945 ?)
Réponse de le 05/03/2014 à 0:46 :
z'êtes certains ?? mon mari est en retraite DDE, il a une retraite de 1200 euros !!! nantis ??? vous avez dit nantis ??? sortez un peu de chez vous....et ouvrez les yeux pour les voir les vrais nantis, ceux qui vous manipulent ....et qui détourne votre regard des vrais fautifs de la situation dans laquelle on est et vers laquelle on va !!!
a écrit le 10/06/2013 à 11:03 :
Pour compléter l'article, je rajoute une grande autre différence: pour une retraite à taux plein, un fonctionnaire part avec 75 % du dernier salaire (acquis il y a 6 mois), alors qu'un salarié dans le privé n'aura que 50 % du salaire calculé sur les 25 meilleurs années.
Réponse de le 11/06/2013 à 10:50 :
75% du dernier salaire "de base", ce qui fait toute la différence ... et non pas "du dernier salaire" !!!
Réponse de le 12/06/2013 à 16:00 :
75% du dernier salaire ...ou alors pour moi, ils ont fait une erreur!!!
Réponse de le 06/05/2014 à 14:48 :
Plus sa retraite complémentaire
a écrit le 09/06/2013 à 21:58 :
Les arguments des fonctionnaires habituels : des salaires plus bas pour responsabilité equivalente , mais c est FAUX . Un fonctionnaire lambda agent de maitrise ou cadre a tout de suite des dizaines de gens " sous ces ordres " . En réalité c est du flan . Un bac + 2 agent de maitrise dans le public n a pas du tout les responsabilités que son equivalent supposé dans le privé , bardé de diplome et sous pression . Ce dernier est exposé et a des comptes a rendre quand le fonctionnaire n'est là que pour occuper un niveau hierarchique quasi virtuel . Quand aux primes , elles sont minimes dans privé pour la plupart des employés et les participations n entrent pas dans le calcul des retraites . Par contre les taux de credit avantageux , et surtout accordés facilement aux fonctionnaires sont un avantage certain . Il faut le meme mode de calcul , 25 meilleures années pour TOUS .
Réponse de le 10/06/2013 à 13:08 :
pour avoir travailler 20 ans assimilé fonctionnaire et 20 ans dans le privé, j'ai nettement mieux gagné ma vie dans le privé où je me suis également mieux épanoui. De plus, ce que vous décrivez était peut être la règle dans les années 70 à 80 mais après, cela a bien changé depuis. J'ai , pour ma part ,toujours trouvé étonnant le nombre incroyable de gens se présenter au concours de la fonction publique, d'être boulé et de dénigrer les fonctionnaires par la suite: possible réaction de jalousie?humiliation et vexation d'avoir
échoué?
Réponse de le 10/06/2013 à 16:12 :
Vous avez raison : la fonction publique est plus exigeante que le secteur privé quant à la culture générale de ses recrues et à leur maîtrise du français écrit.
Réponse de le 11/06/2013 à 14:18 :
@soulman
Culture générale ou bobo attitude? J'opterai plutôt pour la seconde proposition.
a écrit le 09/06/2013 à 21:20 :
depute 5 ans : 1200 euros de retraite ; pour deux mandats 2200
et ce n'est que l'un des avantages
partant de la tout est dit , y compris l'ecoeurement populaire
Réponse de le 15/07/2013 à 22:30 :
+600 000 (comme cahuzac)
a écrit le 09/06/2013 à 15:59 :
Parole de Marisol Touraine"La réforme des retraites se fera dans la justice..."En vérité pas question de toucher aux avantages scandaleux des régimes des Ministres et Parlementaires. Ceux-la demeurent intouchables. Comment font-ils pour se regarder dans la glace sans cracher sur leur miroir? Comment peut-on respecter ces gens,ces bonimenteurs ? Notre Président avait promis de réduire à 1 mois, au lieu de 6 mois, le maintien des avantages des Ministres et Parlementaires en cas de remplacement ou de défaite électorale. En fait, il n'en est rien. Ces privilèges d'un autre temps sont maintenus! Le mensonge est un fondement de la politique! La caution des Médias est patente,malheureusement! Pour revenir sur la retraite des fonctionnaires, nul ne met en avant le fait,ô combien important, que ceux-ci ne bénéficient pas de retraites complémentaires, comme dans le privé. Un complément de retraite a été mis en place, en 2006 je crois, mais il conduit à des sommes minimes et négligeables.De plus, les salaires,surtout ceux des cadres, sont très modestes, à égalité de responsabilités,dans la fonction publique. C'est même scandaleux. Au fait, je tenais à dire que j'étais retraité de la Fonction Publique, avec 36 années d'ancienneté, que j'étais Inspecteur Central, responsable d'environ 150 personnes. J'ai une pension royale de....2100 euros !! Il faudrait que les syndicats se servent de toutes ces réalités pour défendre les pauvres intérêts des Fonctionnaires et des retraités! Le veulent -ils réellement? Tellement préoccupés, également, de défendre leurs places de détachés permanents accordés par l'Etat .En vérité, toutes ces injustices conduisent à encourager la levée des anarchistes. Il y a tant de choses à dénoncer ...
a écrit le 09/06/2013 à 0:05 :
j'ai sous les yeux un document emanat de la caisse des depots et de la prefon. Il indique : niveau de vie moyen des retraités en 2010 : 1913 ?/mois et pension de droit propre pour les fonctionnaires et assures des regimes speciaux : 1757 ?/mois.
Alors d'ou vient la difference : il n'y a pas de retraite complementaire dans le secteur public. Et ce n'est pas la recente te faible RAFP qui permettra de compenser l'écart avant bien logtemps.
Enfin comme le commente certains des lecteurs ci dessous , les indemnites sont tres variables d'un secteru a l'autre des diverses adminstrations. Il ya des fonctionnaires touchant peut de primes, pourlesquels 75% represente une bonne retraite. Mais il ya aussi des fonctionnaire qui touchent la moitié de leur remuneration en primes et pour qui 75% fait moins de la moitie de leur remuneration quand ils sont en retraite.
Donc il faudrait comme dans le prive, homogeneiser/harmoniser le systeme avant de baisser uniformement. Car cela creerait des situations difficiles dans certains cas et toujours confortables dans d'autres.
Donc aller vers un systeme basé sur le 10 dernieres années va se traduire par une baisse drastique des petites pensions ( des évaluation de 15 à 20% circulent).
Par contre il serait bon de revoir les conditions de depart pour des tas de services publics : pourquoi un depart a 55 ans pour EDF, pour GDF, quid du depart anticipé pour la sncf, la ratp...ces inégalités plus justifiées depuis longtemps doivent etre supprimés.
Quant aux policiers, pompiers, gendarmes, quant ils se font un peu agé pour quoi ne les reclasse t on pas dans des activités adminsitratives et de gestion?
a écrit le 08/06/2013 à 21:59 :
Qui n'a pas un fonctionnaire dans sa famille, ou parmi ses proches !
A quel âge ont-ils pris leur retraite? quel est le montant de leur pension?
Regardez autour de vous, posez des questions, comparez a ceux qui n'ont pas eu l'avantage d'être fonctionnaires, et là vous comprendrez quels sont leurs avantages... le reste ne veux rien dire car il y a les lois, les textes, et la réalité. Dans certains métiers d'état, il faut savoir qu'une simple lettre de recommandation peut suffire à DONNER des trimestres non cotisés...
Réponse de le 08/06/2013 à 23:33 :
Euh!!!
pas vraiment ,je suis infirmière , travaille depuis 35 ans ,
depuis 10 ans à l'éducation nationale, ma retraite est estimée à 970? brut!!!!
et et il faut que j'attende 62 ans pour la prendre ils sont où les avantages??
nous ne sommes pas tous à la même enseigne il faut le savoir !
Réponse de le 08/06/2013 à 23:46 :
J'ai fait plus de la moitié de ma carrière dans le privé, le reste, donc, dans le public. Je peux donc vous assurer de source sûre (et non pas sur des ragots infondés) que "les avantages" sont du côté du privé. Quant à l'âge de départ , il est exactement le même. Mais peut-être confondez-vous les fonctionnaires avec certains régimes spéciaux d'entreprises publiques dont les salariés NE SONT PAS des fonctionnaires.... Comme je l'ai lu un peu plus loin, ce sont souvent les plus ignorants qui sont les plus virulents. Vous devriez arrêter d'écouter les ragots.
Réponse de le 23/07/2013 à 22:15 :
en effet, ne pas confondre régimes spéciaux et fonction publique ... et encore, chaque fonction publique est différente.... moi, je parle de la Poste (on en parle rarement...bizarre...)
salaires de misère, primes quasiment absentes, travail 6 jours sur 7, vacances autorisées uniquement par semaines entières, tournées surchargées et je ne parle même pas de la redistribution du travail des collègues absents (vacances, maladie...) j'arrive en fin de carrière, fatigué et désabusé et ....résultat => retraite de misère . NON, nous ne sommes pas tous des privilégiés renseignez vous !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 08/06/2013 à 20:25 :
Ce qui serait bien, c'est que les journalistes apprennent à écrire sans faire de faute déjà.
Je trouve cela lamentable !
Depuis quand "ça", dans le titre de l'article, prend un accent ?
Réponse de le 08/06/2013 à 22:10 :
Lettre accentuée depuis quand ? Le Moyen-âge, sauf sur les imprimerie en lettre de plomb type linotype de marque anglaise et les logiciels modernes anglo-saxons qui n'ont pas d'accent.
Consultez des livres anciens. Bonne soirée.
Réponse de le 09/06/2013 à 17:01 :

Le pronom ça : on écrit ça le pronom que l'on peut remplacer par cela dont il est la contraction.
L'adverbe çà : en dehors de l'expression çà et là qui signifie « par-ci, par-là », cet adverbe ne se rencontre guère.
Dans le cas présent, il s'agit bien sûr du pronom. db avait raison.
Par ailleurs: les imprimeries... en lettres... Le pluriel existe aussi depuis quelques temps.
a écrit le 08/06/2013 à 18:02 :
Ce qui serait équitable fonctionnaire ou privé c'est de s'aligner sur les plus bas salaires, par exemple ceux des agiculteurs (pas les gros céréaliers), avec 500 ou 600 euros de retraite, l'état ferait des bénéfices et tout le monde crévera la dalle en toute égalité et fraternité.
Réponse de le 10/06/2013 à 10:16 :
je part pas en retraite avec l'usine moi
Réponse de le 05/03/2014 à 1:08 :
Serfio : on peut aussi supprimer la retraite...lol... non ???
a écrit le 07/06/2013 à 22:44 :
egalite des retraites public et prive .
a écrit le 07/06/2013 à 15:31 :
Depuis la dernière réforme, pour prétendre avoir sa retraite à taux plein(75%)un prof des écoles par exemple doit travailler 41 ans: sachant qu'il commence à 23/24 ans (bac plus 5)cela fait partir à 65 ans ....
De plus, bien qu'en catégorie A de la fonction publique, un récent rapport gouvernemental à prouvé ,qu'ils ont un salaire de 30% inférieur aux agents des autres ministères de catégorie A(cadre) Les instits (contrairement aux profs de collège et lycée)n'ont PAS de primes (100 euros /mois pour les profs au minimum) ,il n'y a déjà pas d'équité au sein des enseignants (pourtant même diplôme pour le concours...)
Aligner sur le privé est une chose mais comment faire si déjà les fonctionnaires entre eux ne sont absolument pas rémunérés dans les mêmes conditions pour une même catégorie.
Donc, commencer par rémunérer TOUS les agents de la même façon (selon leur catégorie) avec les mêmes primes.... MAIS quel coût pour l'Etat.........si un instit doit être payé comme un cadre des autres fonctions publiques, s'il doit avoir un 13 eme mois, comme dans la territoriale, un CE comme dans la police....j'en passe

Réponse de le 08/06/2013 à 22:18 :
dans la territoriale , les agents n'ont pas tous le 13ième mois , tous depend des communes !
dans les petites communes rurales , les agents n'ont même pas de prime
il ne faut pas croire que tous les fonctionnaires sont avantagés , les territoriaux de categorie c sont assez mal lottis.
il faudrait niveler par le haut et pas par le bas . le public et le privé devrait avoir les mêmes droits , et à chaque fois tout ce qui est mis en place reduit les avantages acquits des uns et des autres ! juste histoire de diviser les français davantage !!!!
Réponse de le 09/06/2013 à 13:24 :
niveler par le haut et non pas par le bas, comme je suis d'accord avec vous! malheureusement je lis dans les commentaires beaucoup d'ignorance et beaucoup de jalousie, on part de loin cher ami!
Réponse de le 05/03/2014 à 1:17 :
T12: ho comme tu as raison !!!

Moi je pensais que les privilégiés c'étaient ceux qui vont au ski, ceux qui se paient ces hôtels restaurants si chers, ceux qui achètent dans ces magasins que je ne regarde même plus (150 euros les chaussures,100 euros la robe..)
et qu'on ne me dise pas que ce sont des exceptions, il y en a partout !!!...
ouvrez juste les yeux.

Le fonctionnaire de base ne se paie pas tout cela !!

la fonction publique permettait d'apporter un plus "au peuple", mais ce plus a été supprimé depuis longtemps, les salaires sont de plus en plus bas, et il n'y a pas d'avantages en nature.....

D'ailleurs cette année, notre département n'a pas réussi à recruter ses profs d'écoles !! et des jeunes sont en train de démissionner en ce moment...surpris par la montagne de boulot (loin des 35 heures !!!faut compter 50 heures par semaine pendant plusieurs années...) et désabusés par le manque de respect des parents....
a écrit le 07/06/2013 à 8:38 :
Donc la retraite des Sénateurs ,Députés , Ministres Qui sont à peu près tous fonctionnaires vont toucher 1500 euro maximum par mois . Ha ah non ils ne sont pas concernés leur régime n'est pas un régime spécial c'est le leur et il ne faut surtout pas y toucher c'est pourquoi on baisse nos retraites pour augmenter la leur
Réponse de le 15/07/2013 à 22:31 :
travailler plus, pour gagner plus?
a écrit le 06/06/2013 à 16:02 :
75 % du dernier salaire qui est deux à trois fois inférieur à celui du privé à POSTE COMPARABLE je n'appelle pas cela un avantage...
D'accord pour l'alignement des retraites et des salaires quitte à supprimer la sécurité de l'emploi.
Réponse de le 08/06/2013 à 10:50 :
Oui, en effet, on peut commencer à supprimer les 13ème, 14ème et 15ème mois dans le privé! Regardons les différences de salaire à niveau bac+4 entre le public et le privé : 2300? pour un prof certifié avec 23 ans de carrière et dans le privé avec les mêmes critères ? Et les fonctionnaires cotisent davantage pour la retraite que les gens du privé alors il faudrait aussi faire cotiser davantage le privé et après on reparlera de tout ça.
a écrit le 06/06/2013 à 9:58 :
IL suffit dans les faits de moduler primes et changement d'échelon pour que rien ne change sur le montant de la pension;la fonction publique est et restera la nouvelle noblesse du pays.De l'enfumage pour éviter la grogne du privé.
Réponse de le 07/06/2013 à 18:15 :
Bien d'accord avec tchetche, il y a des régimes spéciaux, à la SNCF où l'on continue à partir en retraite à ..55 ans, avec 1500? pour ..28 ans d'ancienneté, c'est plutôt bien rémunéré. Ou bien la Banque de France, où l'on avait 17 mois de salaire par an. Les profs aimeraient bien qui n'ont même pas de 13° mois, c'est pratique à Noël pour faire les cadeaux.. ni de CCE, ni de centres aérés, de médiathèque, de restaurant d'entreprise etc etc.. Oublions EDF, EADS avec leurs conditions somptueuses et laissons les 6 mois pour les enseignants, à côté, ce ne sont que peccadilles pour un métier de plus en plus difficile d'après les témoignages.
Réponse de le 09/06/2013 à 6:04 :
Pour les cadeaux de Noël, c'est pourtant simple, il suffit de prendre les salaires perçus pendant les 4 mois de vacances annuelles intégralement payées et le tour est joué ! ! ! ! !
Réponse de le 10/06/2013 à 6:15 :
C'est assez halucinant de lire a quel point les fonctionnaires n'ont pas conscience de leurs privileges. Nous avons un florilege d'exemples listant annees de cotisations et niveau de retraite. Pas un seul temoignage ne va mettre en relation la retraite percue et les montants cotises au fil des annees. Pas une seule remarque sur le cout dementiel et en augmentation constante des retraites publiques.
Dans le secteur prive, les cotisations de retraite sont moitie a la charge de l'employe et moitie a la charge de l'entreprise. Sur un salaire de cadre moyen (3450 Euro bruts ? 2710 Nets), une categorie a laquelle nos amis fonctionnaire aiment se comparer, les cotisations retraite/vieillesse vont etre de 900 Euros 450 Euros a la charge de l? employe, et 450 Euros paye par l?employeur.
En simplifiant des cotisations maladies et autres charges, tout se passe comme si la personne en question avait 2710 Euros Net + 900 Euros de cotisation retraite.
Non seulement les taux de cotisations retraites des fonctionnaires sont beaucoup plus bas que celui des cadres du prive auxquels ils aiment se comparer (8,67% contre 13%), mais surtout ces cotisations ne pesent a peu pres rien dans le cout de leur retraite.
Le graphique de la page 11 du document ci-dessous est interessant : en 2013 pour 45 Milliards de couts des regimes de retraites des fonctionnaires d?Etat, les cotisations des interesses (8.67% soit beaucoup moins que les collegues du prive) ne representent que 11% du cout total (!!!), le reste etant des impots 32,7 Milliards et du deficit (7,5 Milliards en impots differes). Le montant a la charge de la collectivite via les impots presents et les dettes futures representent 8,4 fois le montant reellement cotises par les fonctionnaires :
http://www.performance-publique.budget.gouv.fr/farandole/2013/pap/pdf/Jaune2013_pensions.pdf
Au lieu d?etre dans un rapport de 1 a 1 entre les cotisations de l?employeurs (Etat) et du de l?employe (fonctionnaire), on est a 8,4 pour 1.
Un prof a 2000 Euros net qui aura cotise ses 8.67% ou 190 Euros de sa poche recuperera encore (ou coutera encore) 1600 Euros de cotisation retraite patronale etatique.
En net +cotisation retraite il sera donc a 2000 net + 1790 ?charges retraite? = 3790 Euros, bien mieux que le cadre pre-cite, qui de part son salaire net superieur sera plus taxe, en plus d?etre plus stresse et sans securite d?emploi. 1790 Euros pour la retraite en n?en cotisant que 190. Si ce n?est pas un privilege c?est quoi ?
Réponse de le 06/05/2014 à 14:46 :
STOP! n'allez pas reprocher aux fonctionnaires le mode de gestion de l'état des cotisations et des pensions qu'il leur reverse. Pour eux comme pour nous dans cette discussion seuls importent le niveaux des rémunérations et des retraites afférentes
a écrit le 06/06/2013 à 9:52 :
Madame Hidalgo, inspectrice du travail, mais qui aura été détachée à faire de la politique la majeure partie de sa vie a eu le plaisir de toucher sa retraite dès 51 ans...
a écrit le 06/06/2013 à 9:23 :
"La retraite des fonctionnaires, plus si avantageuse que çà" ? Ah bon, ben pas de problème alors, alignons la avec celle du privé puisque c'est pareil !
Réponse de le 09/06/2013 à 13:31 :
non, le nivellement doit se faire par le haut, pas par le bas, tout ce que je vois ici dans vos différentes réactions c'est la victoire de ceux qui veulent diviser pour régner, qui veulent opposer public et privé dans un seul but: baisser les retraites de tout le monde pour le plus grand bénéfice des financiers, des décideurs, des patrons...sachez que entre le pauvre et le moins pauvre, la différence est ténue!
Réponse de le 12/06/2013 à 16:30 :
Cela ne va pas être difficile. Mes primes dans le privé = 0 (pas de 13è mois, pas de primes diverses au nom barbares). J'ai BAC +5 13 ans d'ancienneté et gagne 1770 ? net par mois. Ah j'oubliais je fais 39h 00/semaine et n'ai que 5 semaines de congés. Heureusement que mon mari fonctionnaire peut prendre la moitié des vacances scolaires pour s'occuper des enfants- Ah oui lui gagne 50 % de plus que moi net avec le bac!
a écrit le 06/06/2013 à 8:46 :
bien sur tout le monde veut que la France sorte de la crise, mais ne touchez pas à nos acquis, voyer cela plutot chez les autres........... VIve la solidarité
Réponse de le 09/06/2013 à 7:57 :
La solidarité? Au lieu de toucher aux retraites des infirmières par ex qu'on s'attaque déjà à celle des parlementaires !!!!!!
a écrit le 06/06/2013 à 8:42 :
Nous sommes le seul pays au monde ou les retraites touchent en moyenne 7 a 8% de plus que les actifs . Les retraités de la fonction publique touchent en moyenne 100000e de plus que ceux du prive (voir l exelente emission en replay sur cdans l air ) et pour couronne le tout ces dernier ont un depart plus précoce... En allemagne 12% de fonctionnaire, en France 20%
Je vous laisse additionne ces elements. Bon courrage pour notre economie!
Réponse de le 06/06/2013 à 9:48 :
En Allemagne, la natalité est inférieure à 1,8 %; s'ils continuent comme ça, dans 20 ans leur population sera en majorité une population de retraités (pour la première fois leur population est même en baisse). Leurs objectifs ne peuvent donc être les mêmes que ceux de la France dont la population augmente tous les ans.
Concernant la fonction publique, et plus particulièrement les collectivités locales, 80% des fonctionnaires sont des catégories "C" dont les salaires en fin de carrière sont de l'ordre de 1500 euros/mois primes comprises Soit une retraite d'environ 1000 euros par mois au bout de 41 ans 1/2 de services... sans départ "plus précoce..."
a écrit le 06/06/2013 à 1:11 :
Tout n'est pas ci simple, les disparités existent entre régimes privés; alors de quoi parle t-on ? Aligne-t-on tous les régimes et sur quel régime ? celui d'une PME? celui d'une entreprise du CAC 40 ?
Le régime des fonctionnaire serait avantageux par rapport à quel régime ?
prenez certaines entreprises du CAC 40 qui dépendent de la Convention collective de la métallurgie. Cette convention octroie une prime de départ à la retraite pouvant dépasser 6 mois de salaire (en fonction du temps passé dans l'entreprise) cette prime peut être majorée à auteur de 4 mois par SAFRAN par exemple.
Cette entreprise applique également un régime appelé régime de retraite « surcomplémentaire », permettant de compléter les pensions servies par les régimes obligatoires (régime général et régimes complémentaires, ARRCO et AGIRC).
Bien entendu les primes rentrent dans le calcul des montants de pensions; sans compter la participation, l'intéressement, 13e mois, 50% du montant des complémentaires santé pris en charge par l'entreprise, etc...
Quand on voit la désinformation concernant le régime fonctionnaire ...
Personnellement dans la fonction publique, salaire fin de carrière 3200? /mois dont 800 ? de primes, soit retraite future: 75% de (3200 - 800) = 1800?/mois. On est loin des 75% du dernier traitement perçu sur les 6 derniers mois.
Un fonctionnaire ne touche pas de 13e mois, participation de l'état à sa mutuelle = 8? (120? à charge du fonctionnaire), pas de participation, pas d'intéressement, pas d'abondement, pas de CE, Salaire bloqué depuis 3 ans ...
Avantage certain : une relative sécurité de l'emploi remise en cause depuis loi de 2010, (si refus de 3 postes en cas de restructuration = licenciement).
Alors Oui si l'on donne aux fonctionnaires les mêmes avantages que ceux d'une grosse boite du CAC 40 comme SAFRAN, je signe ...
A moins que l?État Français considéré être assimilable à une PME qui pour le coup sont vraiment les plus lésées...
je propose d'aligner tous les régimes Entreprises CAC 40, Fonctionnaires, professions libérales, élus locaux, députés, sénateurs, ministres etc... sur celui des PME ce me semble être la solution plus égalitaire ... non !
Encore mieux : octroi d'un montant minimal unique (75 % SMIC par exemple) à chaque retraité indépendamment de tout autre considération de carrière... la ça mettrait vraiment tout le monde d'accord.
Réponse de le 06/06/2013 à 5:08 :
Les fonctionnaires sont incroyables. Ils ne se comparent qu'a ce qui les arrange. Plutot que de selectionner une grosse entreprise sur un secteur protege (l'aeronautique a encore des barrieres technologiques telles, que les emergents n'y sont pas encore des competiteurs), allez regarder du cote de l'automobile, des equipementiers telecoms, automobile ou electronique. Panachez avec les PME et comparez. Le 13eme mois dans le secteur prive, c'est l'exception, pas la regle. Vu que ce sont les impots de tous le monde qui financent vos salaires il n' y a aucune raison que vous vous aligniez sur les 5% de veinards. Cette pretention aux privileges est assez emblematique.
Tout le secteur prive a encore au travers de la gorge que lorsque l'on a impose les 25 meilleures annees au lieu des 10 meilleures annees, pour les fonctionnaires, les 6 derniers mois sont reste les 6 dernier mois.
Passez donc aux 15 meilleures annees et on aura partage le meme fardeau.
On ne sera toujours pas a egalite, mais on aura fait le meme effort, le meme sacrifice.



Réponse de le 06/06/2013 à 8:57 :
Entièrement d'accord avec ben voyons !!!!!!!!!! Hollande a dit justice pour tous les français alors qu'il fasse la réforme des 35 retraites spécifiques avec alignement sur le privé.
Réponse de le 06/06/2013 à 9:31 :
Merci, vous venez d'illustrer tout ce que j'ai dis : Les différents régimes ne sont pas comparables !
Je ne prétend pas que l'on aligne les fonctionnaire sur les régimes des entreprises du CAC 40, mais que l'on aligne TOUS LES RÉGIMES, quels qu'ils soient, sur le même régime ... qui reste à définir (sans avantages sans passes droits, sans dérogations ...) Là et seulement là nous aurons une véritable égalité !
et pas ce qui est fait depuis des années : on monte les gens les uns contre les autres en entretenant systématiquement une certaines inégalités, permettant de retirer à chacun ... petit à petit ... mais surement ...de plus en plus.C'est également cette stratégie qui consiste à véhiculer notamment auprès des médias (qui compte tenu de l'immédiateté de l'information, n'ont plus le temps de faire un vrai travail de recherche, et de vérification...) de fausses informations sur les uns et les autres ...
Nous sommes entrés dans un système où on a l'impression d'en avoir plus dans sa gamelle quand on en enlève dans la gamelle du voisin... jusqu'à ce qu'on touche à sa propre gamelle sous le regard bienveillant de ces mêmes voisin...
Aujourd'hui c'est les retraites, demain ce seront les avantages des un et des autres,.. Un beau jour, la même méthode s'appliquera aux droits élémentaire .... Le raisonnement Kouchenérien des années 90 du type "Si les français sont moroses, qu'ils aillent voir ce qui ce passe en Yougoslavie" très peu pour moi ...
Au lieu de tirer les gens vers le haut ... la spirale s'inverse et l'idéal actuel de tous ces gouvernements qui se succèdent consiste à uniformiser par le bas.
Quelle belle perspective d'avenir que nous offre ce gouvernement ...




Réponse de le 05/03/2014 à 1:01 :
Jim laisse tomber... tu ne le convaincras jamais, il n'entend que ce qu'il souhaite entendre...
ben voyons : pourquoi ne passes tu pas un concours si c'est si avantageux la fonction publique ???... i
a écrit le 06/06/2013 à 0:40 :
Dans un grand élan de justice, le gouvernement prévoit-il également d'aligner les futurs salaires des fonctionnaires avec ceux du privé? Prévoit-il de ne plus accepter le fait qu'à qualification égale, un fonctionnaire gagne en moyenne 30 % de moins qu'un salarié du privé. Et les fonctionnaires qui partent maintenant en retraite recevront-ils le manque à gagner par rapport au privé sur toute leur carrière ?
Réponse de le 06/06/2013 à 5:16 :
Ce serait une formidable avancee, a la condition bien sur de suprimer la securite de l'emploi des fonctionnaires en question. J'espere bien que dans vos comparaison, vous integrez bien une quote part de chomeur pour calculer le salaire moyen du secteur prive. Il y a en a de plus en plus y compris parmi les Bac+5/Bac+8. Quant aux fonctionnaires qui ont beneficie de la securite de l'emploi pendant toute leur carriere, aucune consideration retroactive ne pourrait etre equitable.
Réponse de le 06/06/2013 à 8:56 :
Il me semblait que le fonctionnaire bénéficie de primes qui représente en moyenne 30 % de son salaire. C'est d'ailleurs une des revendications pour le calcul de la retraite, donc votre commentaire est inexact. Au fait les augmentations à l'ancienneté vous en tenez compte aussi ?
Réponse de le 07/06/2013 à 11:56 :
fonctionnaire on cotise pour le chômage on a les salaires gelés on a des primes au bon vouloir, qui peuvent dsparaitre aussi vite qu'elles sont venues, le 13 e mois pas partout, ah oui quand on fait grève on perd une journée comme tout le monde (pour ceux qui pensent que rien ne nous est retiré)on cotise sur un salaire de base les primes ne rentrent pas dans le calcul ex : 1500 fin de carriere avec 250 de primes donc calcul retraite sur 1250* 75% = soit 937 euros de retraite
dans le privé 1500 fin de carriere 1500 pour le calcul 1500 *75%= 1125
alors qui est avantagé?
Et puis la mort du service publique (hopitaux, pompiers, poste, et autres services..) s'il passait dans le privé au secours les couts car profits profits on payerait ces services.
Réponse de le 12/06/2013 à 16:46 :
dans le privé c'est 50% DONC 1500*2
a écrit le 06/06/2013 à 0:38 :
Les fonctionnaires formant les gros bataillons d'électeurs socialistes, il serait bien étonnant que le gouvernement durcisse leur régime de retraite.Tout au plus devront-ils travailler un peu plus longtemps comme le privé, mais aligné les pensions sur le privé, ce gouvernement comme celui d'avant ne le fera pas. En France les fonctionnaires et les régimes spéciaux (edf, ratp, sncf, etc) ont un tel pouvoir de nuisance que les gouvernements plient, devant ou avant, les manifs et blocages.
Réponse de le 06/06/2013 à 3:09 :
le probleme avec les fonctionnaire cesqu'il travail 50% de moins que dans le priver
alors il faut - 50% sur leur avantage
a écrit le 06/06/2013 à 0:37 :
Les fonctionnaires liquident la pensions sur les six derniers mois mais uniquement sur la base de la moitié de la rémunération et n'ont pas de régime complémentaire. Pour les agents de maitrise et les cadres qui ont plus de primes que de salaire, ils seraient sans doute très heureux d'être alignés sur le régime général. Hormis pour les enseignants, le régime de la fonction publique est souvent moins avantageux que le régime général.
a écrit le 06/06/2013 à 0:03 :
Ah ! les fonctionnaires..... ils font fantasmer !... autant de différence entre un agent administratif et un haut fonctionnaire qu'entre un manoeuvre et un ingénieur polytechnicien
16 millions de retraités , 7,5 millions de retraités soit moins de 1 sur 2 ( 46,5%) payent des impôts , 2,5 millions sont imposables mais ne payent pas car le montant de leur contribution est inférieur au seuil de recouvrement (61 EUR),. Tous les retraités ne sont pas des nantis. !
a écrit le 05/06/2013 à 23:39 :
Quelque chose m'échappe dans les commentaires ! La logique voudrait que les gens du privé demandent que le calcul de leur retraite soit aligné sur celui du public du moment , parait il , qu' il est plus avantageux !! Mais depuis des années je lis le contraire . Lorsque cela sera effectué , les mêmes pourront demander que les salaires et traitements soient alignés sur ceux du Bangladesh ainsi il n'y aura plus de fausse concurrence et aucune raison de délocaliser
Réponse de le 06/06/2013 à 8:58 :
En effet il y a beaucoup de choses qui vous echappent. Comme par exemple que les fonctionnaires d'Etats ne cotisent rien. C'est pratique d'avoir une bonne retraite sans rien cotiser. Ce sont les impots futurs qui paieront ces retraites. Si ce regime etait applique a tout le monde, prive compris, on aurait plus besoin de secu et l'Etat serait en faillite dans moins de 10 ans. Quand a aligner les salaires sur ceux du Bengladesh, l'exemple est a la fois provocant et stupide. Alignons les salaires, les horaires et les vacances sur le niveau des pays qui ont a peu pres le meme niveau de developpement et de productivite que nous. Cela ne devrait conduire qu'a travailler 5 heures de plus par semaines pour environs 10% de salaires en moins, et entre 1 a 2 semaines de vacances en moins. Cela devrait etre supportable, vu que c'etait ce qui etait pratique dans les annees 70. La competitivite sera retablie, les entreprises se developperont et nos enfants auront un avenir.
a écrit le 05/06/2013 à 19:44 :
les ponctionnaires rassurez vous , l'état va reculer une fois de plus , au lieu de taper sur la table un fois pour toute (ce que devais faire sarkozy) et de tout unifier en une seule fois sans délai , ça va encore discuter , tournicoter et les pantalons vont tomber dès la première grève ... lamentable ..
Réponse de le 05/06/2013 à 20:53 :
So what ?
Réponse de le 05/06/2013 à 22:05 :
ça fait vraiment plaisir de tondre les aigris ! N'est-ce pas Enjoy
Réponse de le 15/07/2013 à 22:32 :
Même régime pour tout le monde, c'est pas ça la justice?
a écrit le 05/06/2013 à 18:47 :
et la CNRACL EST BENEFICIAIRE!! pourquoi y toucher? pour en reverser encore plus aux artisans et aux agriculteurs!??
Réponse de le 06/06/2013 à 5:25 :
Un schema de Ponzi, c'est toujours beneficiaire au debut. Il y a eu une augmentation massive des agents publics territoriaux ces 20 dernieres annees alors qu'il y a encore assez peu de retraites de ce regime. Encore 20 ans et le deficit sera enorme, car les collectivite locales vont devoir se mettre au regime sec et il y aura beaucoup moins de nouveaux cotisants que de retraites potentiels.
a écrit le 05/06/2013 à 18:38 :
Que de commentaires, le système est Ubuesque en France, unissons les systèmes, simplifions le. Si Hollande fait ?uvre unificatrice j'applaudirais des deux mains hélas son esprit est tellement machiavélique, qu'il trouvera bien le moyen de diviser encore plus la France.
a écrit le 05/06/2013 à 18:29 :
Que de commentaires,la France est un pays ubuesque,dont les règles sont tellement compliquées que personne ne s'y retrouve. Si Hollande faisait ?uvre unificatrice, il serait utile a son pays, et j'applaudirais a deux mains, mais son esprit est tellement machiavélique, qu'il ,va encore monter une partie de la nation contre une autre.
Réponse de le 05/06/2013 à 19:01 :
Vous avez entièrement raison.
a écrit le 05/06/2013 à 18:27 :
@LA TRIBUNE +1 Excellent article qui décrit la situation actuelle de façon analytique. De fait, il subsiste de vrais écarts entre les régimes cités dans l'article et les régimes spéciaux, dont le plus flamboyant est celui des élus. Par contre, toutes ces comparaisons et revendications d'alignement ne devraient pas occulter le vrai débat, celui des disparités générationnelles. A chaque réforme, un nouveau tour de vis est décidé, réduisant l'espérance d'une retraite correcte pour les plus jeunes. Le défi consiste à résoudre l'équation budgétaire à court terme et à verrouiller une amélioration significative à moyen terme pour leur redonner une perspective positive. Si nous ne faisons pas une révolution dans les esprits, c'est dans la rue qu'elle finira tôt ou tard.
Réponse de le 05/06/2013 à 20:54 :
+1 !
Réponse de le 05/06/2013 à 23:40 :
Bah les français ont pour la plupart tellement plus à perdre qu'à gagner à une révolution, qu'ils ne sont pas prêts à la faire.
Réponse de le 06/06/2013 à 7:44 :
@23:40 Vous avez raison, ce n'est pas d'actualité, mais à plus long terme un effondrement économique peut, en un an ou deux, modifier radicalement le contexte et toutes les frustrations et rancunes peuvent éclater en troubles. Le catastrophisme de mes propos n'a d'autre but que de provoquer une mobilisation qui je l'espère me donnera tort.
a écrit le 05/06/2013 à 18:20 :
ferai mieux de révaluer les pensions de ceux qui cotisent, a ce train la il n'y aura pas de différence avec les chomistes proffessionnels,je dis bien les proffessionnels,le méme os pour tout le monde
a écrit le 05/06/2013 à 18:00 :
Intéressez-vous plutôt aux RETRAITES de NOS ELUS POLITIQUES > salaires > indemnités > retraite professionnelle, qu'ILS PEUVENT CUMULER ! Celles-ci sont pas soumises à l'impôt sur le revenu, ni aux cotisations de la Sécurité Sociale !
Je trouve nos ELUS BIEN SILENCIEUX, là-dessus ACTUELLEMENT !
a écrit le 05/06/2013 à 18:00 :
et nous qu'est ce qu'il va nous arriver?
Réponse de le 05/06/2013 à 20:32 :
Il faut t'armer de patience si tu veux être au courant (lol)
a écrit le 05/06/2013 à 18:00 :
Et bien, s'il n'est pas si avantageux que ça, qu'on l'étende au privé !
a écrit le 05/06/2013 à 17:58 :
Si cela aide a résorber le déficit des retraites actuel,alors oui sans hésiter,alignons les conditions des futurs retraités du public sur celles du privé,meme si c'est un crève coeur.
Réponse de le 06/06/2013 à 0:23 :
Oui alignons les retraites des fonctionnaires avec celles du privé ... et, bien sûr, dans un esprit de justice, compensons également le fait qu'un fonctionnaire a gagné 30% de moins qu'un employé du privé (à qualification égale) pendant toute sa vie au moment où il arrive à la retraite.
Réponse de le 06/06/2013 à 9:28 :
C'est totalement faux. Depuis déjà une 10aine d'années le salaire moyen dans le public est au dessus du salaire moyen dans le privé, une moyenne qui pourtant est boosté par les très hauts salaires des chefs de grandes entreprises qui n'ont pas d'équivalent dans le public.
Réponse de le 12/06/2013 à 16:37 :
Alors expliquez moi pourquoi mon conjoint gagne 2500 ? net dans le public avec son seul bac et moisavec bac + 5 dans le privé je ne gagne que 1770 ?. Mon mari me dit toujours: t'aurais dû entrer dans la fonction publique: tu gagnerais plus et bosserai moins!
a écrit le 05/06/2013 à 17:54 :
Et la retraite des parlementaires et des régimes spéciaux (SNCF, EDF...) bizarrement personne en parle, c'est bien là qu'est le scandale !
Réponse de le 05/06/2013 à 18:11 :
Au lieu de se disputer sur PRIVE/PUBLIC, les commentateurs feraient mieux de s'intéresser aux RETRAITES de NOS ELUS POLITIQUES, car Là-DESSUS ils ne SONT PAS BAVARDS en ce moment !!!!!!
Réponse de le 05/06/2013 à 19:10 :
où est le scandale lorsqu'il suffit d'être ministre ou ambassadeur 6 mois pour avoir une retraite à vie pendant que d'autres doivent cotiser 42 ans ??
je ne vois vraiment pas le problème ....
je pense que vous aurez compris que je ris jaune.
Réponse de le 09/06/2013 à 20:45 :
Effectivement, je pense qu'on devrait commencer par là. Qu'ils donnent l'exemple ceux qui nous disent qu'il faut se serrer la ceinture pour préserver les retraites. Ils se décrédibilisent avec les affaires, ils ont des revenus confortables et par leurs réformes injustes ils appauvrissent les français sans même peut être s'en rendre compte car leurs revenus sont tellement confortables. Savent il ce que c'est que d'être à découvert 10 jours avant la fin du mois ? Donnez l'exemple bandes de politiciens coupés du monde !!!
a écrit le 05/06/2013 à 17:54 :
et le coup du chapeau, remis en cause ? Vous savez la promotion 7 mois avant la mise en retraite ! je crois (je n'en suis pas sûr) mais il n'existe pas de retraite de fonctionnaires mais des TRAITEMENTS CONTINUES ! Et par ailleurs, l'état verse-t-il EFFECTIVEMENT les cotisations (prélevées sur la fiche de paie) sur un compte , lequel ? la Cour des comptes ne semble pas avoir trouvé ce compte?
Réponse de le 06/06/2013 à 0:36 :
Eh oui! Ce fameux coup de pouce quelques mois avant le départ, histoire de mettre encore + de beurre dans les épinards ... Très répandu voire quasi systématique pour les gradés ! Cela s'appelle de l'abus de bien publique, détournement de fonds publiques que sais-je ... tranquillou !
Les milliards ainsi détournés personne en parle. Bof, je me suis mis en mode "acédie".. Attendons que la catastrophe survienne ensuite on fera rendre gorge à tous ceux qui piochent de manière éhontée - (les fonctionnaires des impôts sont des champions dans ces pratiques : j'en connais quelques uns qui se sont gorgés de ces promotions- c'est juste vertigineux). La belle vie... jusqu'au bout!
a écrit le 05/06/2013 à 17:52 :
Qui peut m'indiquer où est mon CE ? En tant que prof, je cherche les tickets resto , les primes, le 13° mois car je suis payé sur 10 mois, sans aucun succès. Ah oui c'est vrai, j'ai les vacances quand je quitte vos adorables bambins...toujours en période haute saison bien sûr...
Réponse de le 05/06/2013 à 19:00 :
@ michel votre salaire est de combien sur 10 mois , faites profiter l auditoir, merci , on va rigoler
a écrit le 05/06/2013 à 17:52 :
Qui peut m'indiquer où est mon CE ? En tant que prof, je cherche les tickets resto , les primes, le 13° mois car je suis payé sur 10 mois, sans aucun succès. Ah oui c'est vrai, j'ai les vacances quand je quitte vos adorables bambins...toujours en période haute saison bien sûr...
Réponse de le 05/06/2013 à 18:31 :
bien sur, un entreprise du CAC40, pas une petit hein! Pas de ticket Restau, contribution de 3,5 ? par repas ( mais pas de cantine.. un restau), Primes, oui bien sur Gros Coefficient, mais hélas les resulats ne sont pas la, donc Prime .. Bye Bye, et puis le 13ieme mois, ca fait bien longtemps qu'il a disparu... Revisez vos Classiques. Ces grandes entreprise se reforment a marche forcée ( pas de reformettes ). Les Bons CE sont dans les ex entreprises d'etat !
Réponse de le 05/06/2013 à 18:45 :
Ce que vous n'avez pas non plus c'est la risque de perdre votre emploi, l'obligation d'avoir des résultats, le risque de déclassement, des horaires de cadre sans limite, des jours de carence en cas de maladie, des droits moindres en cas de longue maladie, etc...
Réponse de le 05/06/2013 à 19:14 :
le métier d'enseignement est vraiment un métier difficile et épuisant pour une bonne partie du corps enseignant, donc je ne me permettrais pas de les critiquer.
Par contre , il y a quand même des sacrés planqués : les profs agrégés ayant décidé d'enseigner en collège avec 15 heures par semaine à temps plein dans un établissement de la banlieue ouest.
ces gens là n'ont vraiment pas besoin de CE , ils gagnent suffisamment d'argent à l'heure travaillée.
a écrit le 05/06/2013 à 17:47 :
Et les régimes spéciaux? Puisque ce gouvernement veut faire de l'égalitarisme... pourquoi ne pas s'attaquer aux régimes spéciaux. je suis persuadé qu'il y a beaucoup d'économies à faire.
a écrit le 05/06/2013 à 17:47 :
Les mesures envisagées préconisent de tenir encore plus compte des primes pour la retraite additionnelle de la fonction publique. Cette réforme de 2005 qui prend en compte les primes perçues à hauteur de 20% du traitement de base a créer une inégalité diabolique entre les fonctionnaires de catégories A et plus, par rapport aux basses catégories B et C. De plus en plus, le différentiel de retraite va augmenter entre ces catégories de façon exponentielle.C'est ainsi que des fonctionnaires ayant jusqu'à 100 000 ? de primes annuelles vont augmenter de façon considérable leur retraite car aucun plafond n'est prévu !
Réponse de le 05/06/2013 à 18:08 :
Les fonctionnaires d'Etat cotisent depuis 2003 pour la retraite complémentaire, et ceci uniquement sur les primes. Pour mon compte je suis partie en retraite à la mi-2012 et je n'ai pas eu droit à cette retraite additionnelle de la RAFP (Retraite Additionnelle de la Fonction Publique) et ils m'ont reversé la somme que j'avais cotisé (de manière obligatoire depuis 2003) : je n'ai pas eu le choix. Et malheureusement cette somme je vais en laisser une bonne partie aux impôts puisqu'elle a été déclarée avec les salaires, ce que je n'aurais pas choisi ! Et pourtant cette Caisse est très excédentaire : pour moi, ce non-choix je le trouve injuste.
Réponse de le 05/06/2013 à 18:11 :
Et puis les primes, c'est un pis-aller. Certains en ont, d'autres pas et pendant ce temps-là, les salaires sont gelés. Aucune augmentation du point d'indice depuis juillet 2010, et une sous-indexation qui s'accumule depuis maintenant 30 ans
Réponse de le 05/06/2013 à 18:41 :
Vous devriez avoir le "courage" de dire la vérité car tous les fonctionnaires titulaires ont une grille indiciaire et changent d'échelon tous les 2 ans, 3 ans ou 4 ans en fin de carrière. Même si le point d'indice n'augmente pas, vous augmentez en changement d'échelon !
Par contre les retraités n'avancent plus d'échelon et ont eu une seule augmentation de 1 % en avril 2013.
Perso, j'avais 1 prime en tant que fonctionnaire d'Etat, mais j'étais dans la catégorie B+2, et il n'y avait pas d'horaires le soir pour terminer notre journée : ce qui est le cas des INFIRMIERES et des GREFFIERS des Services Judiciaires qui ne savent pas à quelle heure vont finir les audiences (et pouvoir s'occuper de leurs gamins en rentrant). Il y a 1 prime, ce n'est pas injuste car cela se passe parfois 2 fois dans la semaine.
Il y a quand même des fonctionnaires méritant, courageux et qui travaillent !
Réponse de le 12/06/2013 à 16:06 :
Oui il y a changement d'échelon ... Un changement d'échelon fait gagner 1 point en début de carrière et environ 20 en toute fin de carrière ... En début de carrière, le changement d'échelon se fait au bout de 24 mois (18 au mini). En fin de carrière le changement d'échelon se fait au bout de 48 mois max (36 au mini)... La plupart des communes applique le max... Pour info un point c'est 4.63 ? ... Le tout en brut ...
a écrit le 05/06/2013 à 17:36 :
Le même mariage pour tous et la même retraite pour tous ...
Réponse de le 05/06/2013 à 17:49 :
Les fonctionnaires d'Etat réclament votre RETRAITE COMPLEMENTAIRE, car eux n'en ont pas, Même s'ils ont cotisé depuis 2003 à la RAFP (Retraite Additionnelle de la Fonction Publique).
Intéressez-vous plutôt à la RETRAITE des ELUS POLITIQUES
Réponse de le 06/06/2013 à 0:46 :
Oui oui!! Les élus ceux-là ne s'oublient pas (on les comprend!) et, au premier mandat non renouvelé, c'est une rente assurée d'au moins un smic..à vie - au second le salaire d'un agrégé en milieu de carrière et au 3ème c'est full gold jusqu'au bout (6000?/ mois). Cool!
a écrit le 05/06/2013 à 17:29 :
le sujet des 75% du montant des salaires des 6 derniers mois, hors primes... est un vrai sujet.... parceque le "hors pirme"... est d'importance, sachant que nombre de fonctionnaire touche une partie de leur rémunération.... avec justement des primes......

il serait donc judicieux de donner des exemples...... car hormis les catégories inférieurs..... nbre d'agent de la fonction publique touchent 20 à 30% de leur rémunération en prime..... la réalité du salire de substitution est donc assez loin des 75%
Réponse de le 05/06/2013 à 18:01 :
Si les primes représentent 30% du salaire, le taux de remplacement réel (pension:salaire) tombe à 52,5%
Réponse de le 05/06/2013 à 19:10 :
Quand les fonctionnaires parlent de leurs "petits" salaires, ils ne tiennent pas compte des primes ?
a écrit le 05/06/2013 à 17:20 :
ça vous nous manquer les éternelles, commentaires sur les fonctionnaires par ci, les fonctionnaires par là.
a écrit le 05/06/2013 à 17:12 :
Les pauvres vous avez pas un Kleenex. En revanche d'accord avec Pascontent LES ELUS TOUS LES ELUS DOIVENT AVOIR LEUR RETRAITE ALIGNEE SUR CELLE DU PRIVE
a écrit le 05/06/2013 à 17:09 :
ne nous trompons pas cette étude est encore faites par une commission à majorité de fonctionnaires donc pas touche aux priviléges
Réponse de le 05/06/2013 à 18:18 :
Tout à fait, les énarques se sont empressés de vouloir augmenter la part des primes dans une retraite additionnelle de la fonction publique puisque leurs primes atteignent des niveaux extraordinaires si bien que 653 hauts fonctionnaires ont grâce aux primes un salaire supérieur au Président de la République.
a écrit le 05/06/2013 à 17:08 :
le départ anticipe n étant jamais paru au journal officiel est toujours en vigueur
a écrit le 05/06/2013 à 17:06 :
Il faut tout simplement aligner tout le monde sur le regles du regime prive. Fonctionnaires et regimes speciaux inclus les militaires et les policiers.
Réponse de le 09/06/2013 à 11:20 :
Allez y donc....si vous êtes capables!! travailler la nuit, les dimanches et jours fériés, dehors, qu'il fasse 20° ou -10°, dans l'insécurité, le stress, en risquant gros parfois. Les concours sont ouverts à tout le monde...c'est un choix.
a écrit le 05/06/2013 à 17:05 :
Il est temps de faire comme pour la sécurité sociale en 1945 : la création de la SS pour tous nationalisait de facto tous les régimes antérieurs partiels de sécurité sociale mis en place par les employeurs pour les travailleurs. FH pourrait passer ainsi dans l'histoire en créant le premier Regime National de Retraite pour Tous, régime unique de retraite par répartition, performant gérable et prévisible. Tous les autres systèmes de pension par répartition disparaîtraient.
Réponse de le 05/06/2013 à 17:24 :
Vous reprendrez bien un peu de collectivisme marxiste ...

C'est vrai que la sécu c'est performant, gérable et prévisible...
a écrit le 05/06/2013 à 17:03 :
Egalité pour tous!! Retraite égale pour tous: c'est à dire une seule caisse avec les mêmes conditions de cotisation et de retraite.
C'est simple non !
a écrit le 05/06/2013 à 17:01 :
Calcul de la retraite sur les 10 meilleures années pour tout le monde, la voilà la vraie égalité. Mais je rêve car cette bande de lâches n'en fera rien et continuera a parler de justice sociale.
Réponse de le 05/06/2013 à 17:11 :
Et les gouvernements précédents qu'ont-ils fait en 10 ans ?
Réponse de le 05/06/2013 à 23:51 :
Ce qui est certain avec le clientélisme habituel de ceux qui nous gouvernent aujourd'hui, c'est que si on leur en laisse l'occasion, ce sera tout pour la gueule des fonctionnaires.
a écrit le 05/06/2013 à 16:57 :
je suis d'accord pour aligner ma retraite sur celle du privé sous réserve que le régime de retraite des élus soit aussi alignée sur le privé. C'est à cette condition que j'autorise nos parlementaire à légiférer pour ma retraite . Cerise sur la gâteau:
:Et les régimes spéciaux.
a écrit le 05/06/2013 à 16:48 :
Avant de traiter les retraites
Il faut faire le ménage dans ce gouvernement
15 ministres au plus
Diviser les conseillers par 2
Diviser les députes par 2
Diviser le sénat par 3
Supprimer les départements
Ça ce sont de vraies économies
Fini s'engraisser les copains
Tous les français doivent faire des efforts
L'exemple doit venir du haut
Hélas pour l'instant ce ne sont que les gens qui travaillent qui se font tondre
a écrit le 05/06/2013 à 16:46 :
En lisant l'article, on constate que l'état fait une terrible erreur. S'il veut rapprocher les retraites du public et du privé pour qu'elles soient équivalentes, il serait plus intéressant de rapprocher les règles du privé de celles du public. Personnellement mon espoir de retraite s'améliorerait très substantiellement. ;-))
Réponse de le 05/06/2013 à 16:55 :
Je pousserai le raisonnement plus loin avec l'alignement des retraites (public et privé) sur les modes de calcul de celles des élus ! Pendant que les Français s'invectivent sur les forums, nos élus prospèrent tranquillement en préparant leurs confortables retraites (18 000 euros de retraite nette pour le couple de la ministre de la Solidarité avec des carrières mixtes fonctionnaires/élue)...
Réponse de le 05/06/2013 à 17:08 :
C'est sûr que cette idée serait très intéressante pour ruiner encore plus vite la France
a écrit le 05/06/2013 à 16:43 :
il faudrait faire le distingo sur le sretraites des fonctionnaires des catégories A, B, ou C ....
et regarder de très près les retraites des hauts fonctionnaires....!!!
Réponse de le 05/06/2013 à 17:57 :
Il y a aussi les fonctionnaires de catégorie B+2 que sont les infirmières, les greffiers des Services Judiciaires et savez-vous que ces personnels-là terminent leur carrière à 2 200 euros brut ? Allez voir les salaires de la Fonction Publique sur le site des SYNDICATS de la FONCTION PUBLIQUE et vous verrez quels sont leurs salaires ! Et tenez compte qu'actuellement ils n'ont toujours PAS DROIT à 1 RETRAITE COMPLEMENTAIRE et pourtant depuis 2003, ils cotisent.
VAUDRAIT mieux que vous vous intéressiez aux RETRAITES des ELUS POLITIQUES, car ILS FONT BIEN SILENCE, ACTUELLEMENT ! ?!
a écrit le 05/06/2013 à 16:11 :
Autre différence: dans le public majoration pour enfant à charge 0 année si pas d'arrêt sinon maximum 1 an par enfant; dans le privé 2 années même si pas d'arrêt.
a écrit le 05/06/2013 à 16:10 :
Un article qui devrait quand même être complété ! Par exemple, on n'y trouve aucune référence au mode de calcul des trimestres - très désavantageux pour les fonctionnaires - ni au fait que la multiplication par 2,5 de la durée prise en compte pour le calcul du salaire moyen au régime général a été très progressivement sur 15 ans. Là, il pourrait être envisagé de passer de 6 mois à 3 ans (durée x 6) et même peut-être 10 (durée x 20), du jour au lendemain, ou, tout du moins, en un temps record. Autre chose, l'article oublie aussi de signaler que dans la fonction publique un enfant ne compte au mieux que pour 4 trimestres et qu'il est impossible de racheter a posteriori les années incomplètes .
Réponse de le 05/06/2013 à 16:56 :
Dans le privé c'est sur 25 ans, (vingt cinq) pas 15 ! c'est 50 fois plus long que dans le public !!
Réponse de le 05/06/2013 à 17:10 :
@ @@Bubu: 10 + 15 = 25, en clair on était passé de 10 ans à 25 ans étalé sur 15 ans.
a écrit le 05/06/2013 à 16:10 :
en ce moment on trouve plus de profs de math. Il faut un master et un concours pour commencer a creteil a 1400 euros. Ben on aura plus d.ingenieurs.
La moindre pme peut sortir un smic ameliorE pour traiter ses donnees et decouvir des gisements de marge terribles.
Les jeunes matheux commencent a le savoir.
Réponse de le 05/06/2013 à 16:34 :
Les diplômés de l'Ensai Rennes (école de l'Insee) ont un taux d'embauche de 100%. Pour les profil de PME, allez voir le site de Critéo...
Réponse de le 05/06/2013 à 23:31 :
Vous comptez les former comment les ingénieurs sans profs de maths ?
Réponse de le 06/06/2013 à 0:07 :
question, Y a pas du copinage et du recrutement par réseaux, connaissances, piston ?
a écrit le 05/06/2013 à 16:07 :
Lorsque l'égalité du calcul de la retraite sera opérationnel entre privé et public, il faudra que les conditions de passage d'un régime à l'autre ne pénalise pas le cotisant s'il vaut passer du public au privé, ou inversement. Le salarié sera alors juge et libre de prendre l'emploi qui lui convient, et la fluidité du marché du travail sera améliorée. Aujourd'hui, il faut choisir son camp au plus t^to sinon c'est la pénalité plus tard.
Réponse de le 05/06/2013 à 16:49 :
@ fluidité: +1, actuellement pour les retraites, c'est la baise des 2 cotés (public et privé) !
Réponse de le 05/06/2013 à 17:26 :
@ Poly: pour nous c'est pareil...
a écrit le 05/06/2013 à 16:06 :
Les chantres de l'égalité et de la justice sociale, pour beaucoup travailleurs protégés, vont se mobiliser pour que leur régime soit aligné sur celui du privé au nom de la solidarité et de l'effort partagé !
Leurs convictions vont passer bien sûr avant leurs intérêts...c'est pas beau de réver à une France où l'égalité aurait un sens?
Réponse de le 05/06/2013 à 16:35 :
+1 !
a écrit le 05/06/2013 à 15:58 :
vous n'avez qu'a demander a vos employeurs (du Privé) de la calculer votre retraite sur vos six derniers mois de salaires (hors primes ) et surtout sans indemnité de départ a la retraite car chez nous (public) cela n'existe pas!!!!
Réponse de le 05/06/2013 à 16:53 :
Pas de soucis; pour moi, dans le privé, il n'y a pas photo, je préfère les règles du public à celles du privé, j'y gagne une augmentation de 20% !!. Mais deux précisions : d'une part mon employeur ne me calculera jamais quoi que ce soit, c'est pas son boulot et il n'a pas les ressources pour le faire, d'autre part, la prime de départ en retraite c'est, au maximum, trois mois de salaire (si on a plus de 15 ans dans l'entreprise). Les légendes du privé grassement payé et primé, c'était avant, maintenant c'est ...
a écrit le 05/06/2013 à 15:50 :
Ma fille bac +8 doctorat mathématique et économie c'était vu proposer un poste dans la fonction publique à un salaire qui l'a fait carrément rire. Bien entendu elle n'a pas acceptée et se retrouve aujourd'hui dans une entreprise privée avec quatre fois plus. Pour être bien payé dans la fonction publique il faut être énarque ou travailler pour un parti.
Réponse de le 05/06/2013 à 16:20 :
So what ?
Réponse de le 05/06/2013 à 16:39 :
et je suppose qu'elle bénéficie de l'intéressement, de la participation, es tickets restaurants,
d'une prime de départ à la retaite, tout cela n'existe pas pour les fonctionnaires....!!
Réponse de le 05/06/2013 à 16:42 :
j'ai oublié elle a sûrement une retraite surcomplémentaire payée en partie par son employeur....!! donc arrêtons de tirer sur les fonctionnaires des catégories A,B, ou C...!!
Regardons par contre les avantages des hauts fonctionnaires....là, il y a de quoi faire....!!
Réponse de le 05/06/2013 à 19:54 :
Vous plaisantez? A part les salariés de quelques grands groupes ou grosses PME, soit à peine 20%, les autres sont proches du SMIC et n'ont aucun avantage supplémentaire.
Réponse de le 05/06/2013 à 22:17 :
"Vous plaisantez? A part les salariés de quelques grands groupes ou grosses PME, soit à peine 20%, les autres sont proches du SMIC et n'ont aucun avantage supplémentaire." : Parce-qu'un cadre avec deux doctorats arrive en retraite au SMIC dans le privé? Pas plus qu'un classe A dans la fonction publique mon pauvre monsieur!
Réponse de le 12/06/2013 à 16:11 :
Une connaissance, 25 ans, un BTS en alternance en préparation (très peu d'expérience) dans une entreprise familiale 2000 ? net /mois sur 13 mois ... Mon épouse, 40 ans (20 ans d'ancienneté pas dans la FTP) fonction publique territoriale considérée comme début de carrière car recrutement récent ... 1300 net sur ... 12 mois ...
Avantage salariale de la fonction publique ?
a écrit le 05/06/2013 à 15:42 :
Le pire c'est que nombre de fonctionnaires et de politiques pensent que dans le secteur privé les gens vivent comme des pachas, disposent de pleins d'avantages en primes ou intéressement, d'un comité d'entreprise, d'une mutuelle 100% payée par l'employeur....
Ils rêvent: à part les salariés des grands groupes (10% des salariés du privé), les travailleurs du privé tournent autour du SMIC sans aucun avantage supplémentaire si ce n'est la précarité et des périodes de chômage!
Réponse de le 05/06/2013 à 16:05 :
Le pire c'est que nombre de salariés du privé pensent que dans le secteur public les gens vivent comme des pachas, disposent de pleins d'avantages en natures,...etc. Vous avez compris où je voulais en venir. Ne nous faites pas pleurer, il n'y a pas plus courant sur ce site que le bashing anti fonctionnaire. Et je suis banquier.
Réponse de le 05/06/2013 à 16:31 :
Comparez plutôt avec les retraites autour de l'hexagone au lieu de faire du clochemerle gaulois... Vous serez alors un peu plus calmes! Les Français, en général (public ou privé) sont presque toujours mieux lotis...
Soyez-en heureux... et réglez vos comptes intragaulois comme écrit plus de 30 000 fois dans le pays "liberté-égalité-etc..."
Réponse de le 05/06/2013 à 16:58 :
Banquier à la banque de France ? ou au Trésor ?
Réponse de le 05/06/2013 à 18:01 :
La seule différence est que bons nombres de ces fonctionnaires se tournent les pouces et ne servent à rien!
a écrit le 05/06/2013 à 15:32 :
On se moque si il est avantageux ou pas!
Le Français demande à ce que ce soit la même règle pour tous. ÉGALITÉ!
C tout.
Réponse de le 05/06/2013 à 15:58 :
l'article de la Tribune est partisan les fonctionnaires sont des privilegies en effet ils cotisent a 7,5 % de leur salaire pour la retraite dans le privé les salariés sont a 9,5 % ou 10,5 % . les fonctionnaires partent avec 90 % de leur dernier salaire les salaries sont a 50 % de leurs derniers salaires au maximun . ne parlons pas des regimes speciaux , les fonctionnaires calcul sur les 6 derniers mois salairié ; 25 meilleurs années ne parlons pas des commercants artisans professions liberales qui donnent par an des sommes tres importantes fonction du resultat et pour avoir 700 euros par mois c'est honteux quand un fonctionnaire a 1500 euros minimun ............... c'est c e que l'on appelle l'egalite la tribune ferait bien de se renseigner .............................
Réponse de le 05/06/2013 à 16:11 :
Ce que vous demandez n'est pas possible dans une économie globalisée chacun fait ce qu'il veut. Les employés de Total ont un salaire, une mutuelle et un comité d'entreprise sans commune mesure avec une petite entreprise privée ou des employés de Mairie. Leur retraite sera par conséquent plus importante que celle de l'employé de Mairie ou de la petite entreprise. Les députés ont une retraite de 1200 euros pour une législature (5ans) qui se multiplie à chaque nouvelle mandature. De plus la plupart cumulent et ont une autre activité encore plus lucrative. Vous voyez le problème est vaste et comme d'habitude c'est au petit fonctionnaire et au petit du privé que la ponction sera la plus forte.
Réponse de le 05/06/2013 à 16:19 :
Pour info , la cotisation salariale des fonctionnaires est de 8.760 % , pour atteindre progressivement 10.80 % en 2020 et les fonctionnaires ne partent pas avec 90 % de leur dernier salaire , mais 75 % calculé sur les 6 derniers mois, ce qui est déja beaucoup mieux que 50 % des 25 meilleures années l!!!
Réponse de le 05/06/2013 à 16:30 :
Et vous, partisan, vous vous l'êtes encore plus. En tout cas, bien mal renseigné. Ce que vous écrivez est un tissu de mensonges. "les fonctionnaires partent avec 9O% de leur dernier salaire" FAUX, c'est au mieux 75% hors primes et il n'y a pas de retraite complémentaire comme dans le privé (ARRCO, AGIRC). 6mois contre 25 ans, VRAI, mais les trimestres ne sont pas comptabilisés de la même façon (il faut travailler une année complète et à plein temps pour avoir 4 trimestres dans le public) et le passage des 10 aux 25 années (x2,5) a été étalé sur 15 ans. Là, il serait question de passer de 6 mois à 3 ans (X6) et peut-être même 10 ans (x20) en un laps de temps record. Quant aux cotisations, elles sont déjà à 8,76% et rejoindront sous peu les 10,55% du privé. Par ailleurs, le minimum contributif (= minimum de pension FP) dépasse à peine les 1000 euros et, ce, sous réserve d'avoir tous ses trimestres. Or, de nombreux fonctionnaires n'ont pas une carrière complète - notamment chez les femmes - et beaucoup subissent une décote.
Réponse de le 05/06/2013 à 16:37 :
@ Claudus: mollo sur le vin chinois et renseignez vous avant de poster...
Réponse de le 05/06/2013 à 16:46 :
ci-dessus, vous dites : "il n'y a pas de retraite complémentaire comme dans le privé (ARRCO, AGIRC)". Et bien, celle-ci fait l'objet de cotisations mensuelles salariés/employeurs.
Puis, "rejoindront sous peu les 10,55%". Oui, mais seulement en 2020.
Réponse de le 05/06/2013 à 17:12 :
Faux une retraite complémentaire obligatoire existe depuis le 1 janvier 2003 indexé sur les primes
Réponse de le 05/06/2013 à 17:44 :
Taux de cotisation = 5% des indemnités et primes, celles-ci étant prises en compte dans la limite de 20% du salaire. Mais pour l'instant, la retraite additionnelle ça reste très marginal dans le calcul d'une pension fonction publique. Rien à voir avec la couverture apportée par les complémentaires du privé, surtout chez les cadres. Franchement, si l'indemnitaire représentait une part significative de mon salaire, je préférerai une cotisation sociale partiellement payée par l'employeur, à une quasi absence de prise en compte ou à un système débrouille individuelle type Préfon ou autre placement en vue de la retraite. Dans le dernier cas, c'est aussi une ponction sur le salaire, les finances publiques (exonérations fiscales de l'épargne-retraite). A ce jeu-là, seuls les employeurs et les assureurs sortent gagnants
a écrit le 05/06/2013 à 15:29 :
Enfin un article bien détaillé qui explique tout clairement (fonction publique d'Etat, territoriale, catégories sédentaires et actives) avec des chiffres. De nombreux mythes sont détruits, styles les nombreux fonctionnaires qui partent à 50 ou à 55 ans et les fonctionnaires qui partent bien avant ceux du privé (il n'y a pas de préretraites dans le public). Article à lire avant d'envoyer des commentaires complètements infondés.
Réponse de le 05/06/2013 à 15:46 :
Oui, mais la fin de l'article mais bien le doigt sur la grande injustice qui demeure. Le calcul des pensions: les 6 derniers mois de carrières (généralement les mieux payés) pour les fonctionnaires contre les 25 meilleurs années pour les salariés du privé. Quand on sait qu'un salarié du privé enchaine périodes de chômage, salaires proches du SMIC et qu'il n'existe pas d'avancement automatique à l'ancienneté, on comprend la colère du régime général.
Réponse de le 05/06/2013 à 15:52 :
Oui oui l'article élude "juste" les régimes spéciaux (SNCF,EDF etc..) mais bon ce ne sont que 12 mds de déficit "à financer" par an.
Réponse de le 05/06/2013 à 16:07 :
Choix assumé. Ne voulant pas surcharger l'article, il a été décidé de ne parler que du régime des fonctionnaires. Bien entendu, un autre article suivra prochainement sur les régimes spéciaux.... Mais là aussi il pourrait y avoir des surprises, surtout depuis la réforme de 2008.
Réponse de le 05/06/2013 à 16:11 :
pour EDF c'est vous, abonné, qui nous payez la retraite, en direct, c'est pas génial ? Mais vous ne nous payez pas l'électricité, c'est notre ancien employeur ...;-))
Réponse de le 05/06/2013 à 16:14 :
je constate juste que SNCF, EDF...sont des entreprises de droit privé qui bénéficie (...aient) d'un monopole et ont octroyé plein d'avantages (cf post sur les grosses entreprises). A ne pas confondre avec les fonctionnaires.
Réponse de le 05/06/2013 à 16:23 :
@ Anonymous: si vous connaissez l'historique d'EDF et de la SNCF, vous ne feriez pas cet amalgame fonction publique / entreprises nationalisées.
Réponse de le 05/06/2013 à 17:21 :
C'est justement parce que je ne fais pas l'amalgame que la question des régimes spéciaux m'interpelle car au-delà de l'équité public/privé qui pose une question avant tout morale le déficit des régimes spéciaux est d'ordre plus financier ce qui apelle cette fois d'autres questions sur la légitimité du financement de ces déficits ainsi que des questions sur le "hors-bilan" du bateau France jusqu'ici largement sous considéré et qui commence (enfin) à intéresser un certain nombre d'analystes.
Réponse de le 05/06/2013 à 17:29 :
Après 20 ans de services dans la gendarmerie, un gendarme à passé le concours des brigades vertes et cumule 1000 euros de pension retraite et 1500 euros de traitement pour son travail a temps plein. Est-ce juste?
Réponse de le 05/06/2013 à 17:53 :
Et combien gagne un David Beckam , un Gérard Depardieu, une Liliane Bettencourt sur la même période ? Faudrait peut-être pas se tromper de cible...
Réponse de le 10/06/2013 à 15:04 :
et c'est la que l'on se rend compte de la puissance de l 'etat , diviser pour régner et le pire c'est que tout les 5 ans la majorité des gens revote pour les memes ,alors a qui la faute si on en est la ???
Réponse de le 10/06/2013 à 16:25 :
En lisant tous ces commentaires, on se dit que la jalousie est bien la chose la plus partagée...
Essayez d'être heureux malgré toutes ces injustices !!!
L'amour, c'est gratuit...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :