Pourquoi les Français se sentent-ils si malheureux ? (2/5)

 |   |  283  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Au championnat du pessimisme, les Français semblent indétrônables. Plusieurs facteurs peuvent expliquer ce phénomène national. La Tribune se penche sur les maux qui hantent nos concitoyens: après la crainte de perdre son emploi, le pouvoir d'achat.

Plus d'argent suffirait-il à rendre le sourire aux Français? Quoi qu'il en soit, une récente étude de l'Insee montrait qu'argent et revenus étaient les paramètres qui jouaient le plus sur le bonheur et la qualité de vie. Il faudrait ainsi aux Français 7.500 euros nets par mois, soit près de 90.000 euros par an, afin d'être "parfaitement contents", à en croire une étude internationale conduite par la compagnie d'assurance suédoise Skandia International et reprise par le HuffPost

Un pouvoir d'achat en chute libre

Nos concitoyens restent en effet majoritairement préoccupés par leur porte-monnaie. Il faut dire que le pouvoir d'achat des Français n'a jamais autant baissé depuis...1984. Il a diminué de 0,9% en 2012 alors qu'il avait augmenté de 0,7% en 2011.

A tel point que pour payer leurs factures, près d'un tiers des Français seraient fréquemment à découvert, à en croire une étude Panorabanques.com publiée lundi. Ils seraient ainsi 28% à déclarer se retrouver régulièrement (au moins une fois par mois) dans le rouge à la banque.

La sécurité avant tout

Malgré cela, les Français demeurent les champions internationaux de l'épargne. Une récente étude de l'Insee vient en effet de montrer que s'ils avaient 10% de revenus supplémentaires, la majorité des ménages choisirait en priorité d'épargner plus. 

Reste qu'une récente étude publiée par le mensuel américain The Atlantic montrerait que plus les pays sont riches, plus leurs habitants sont heureux. Le pessimisme des Français pourrait-il alors être balayé avec le retour de la croissance? 

 Lire aussi:

>> Pourquoi les Français se sentent-ils si malheureux? (1/5)

>> Pourquoi les Français se sentent-ils si malheureux? (3/5)

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/12/2013 à 2:58 :
Excellente lecture, merci beaucoup !!!
Gagner Plus http://goo.gl/08ZfRI
a écrit le 23/08/2013 à 15:20 :
...car ils ne sont pas marocains.LOL
a écrit le 07/08/2013 à 22:18 :
on nous prend pour des cons par nos politiques quelque soi le partie moi qui fait partie de la classe moyenne je suis actuellement dans la pauvreté tout en travaillant à deux ce n'est pas normal on doit tous les jours se serrer la ceinture pour survivre et pendant cela nos politique se font du fric sur notre dos il y en a marre on pourra allez mieux quand on arrêtera de nous taxer car je me sent pas du tout responsable de cette dette qui datte ils dépensé sans réfléchir simplement pour avoir leur place au pouvoir c'est tout leur gueule d'abord bande d'égoïste redonner nous notre argent que vous avez gaspillé pour mieux vivre il faut arrêter de nous taxer taxer taxer à tout vas ok merci de cette écoute
a écrit le 19/07/2013 à 10:01 :
Les Français iront mieux le jour où ils reprendront le pouvoir et que les politiques mettront de l'éthique sur leur étiquette..mais comme c'est pas demain la veille..rassurez-vous la sécu et l'industrie pharmaceutique ont tout ce qu'il faut pour nous..."soigner".
a écrit le 18/07/2013 à 18:09 :
En ces périodes de disette budgétaire, l'Etat rôde, traque et rançonne le contribuable. On se croirait revenu à l'époque des bandits de grands chemins. Cette situation génère instabilité et inquiétude. Chaque matin, en allumant leur radio, les français appréhendent la taxe du jour ou autre contrainte. L'histoire nous a appris que les peuples qui ont peur de l'avenir prennent parfois de mauvaises décisions...
a écrit le 18/07/2013 à 16:54 :
Notre site de redistribution excessif y est pour quelque chose... Il a tendance à rendre les gens passifs, exigeants envers l'état providence et donc malheureux, car ce n'est jamais assez... Ceux qui "travaillent" en ont assez de se faire plumer et ont tendance à vouloir ralentir... Ceux qui récupèrent la redistribution, et ils sont nombreux, au travers des retraites, sécu, allocs en tout genre, trouvent évidemment que ce n'est pas assez. Au final, tout le monde est mécontent. Exemple pour les retraites: quand on met soi même de l'argent de côté (réduction des cotis par ex), si on en a pas assez, on ne peut s'en prendre qu'à soi. Par contre si on attend l'état providence, évidemment, on en veut toujours plus car ce que l'on recoit est décorellé de ce que l'on a apporté... Donc à mon avis, tant nous serons sous perfusion, nous serons malheureux...
Réponse de le 18/07/2013 à 18:07 :
Je suis entièrement d'accord avec votre analyse...
Réponse de le 18/07/2013 à 18:12 :
et tant que l'ETAT ne montrera pas l'exemple "millefeuilles " à tous les étages, nous trouverons que c'est injuste de toujours nous faire spolier sur tout, alors que lui, se goinfre horriblement ! et que les efforts , ce sont toujours les mêmes qui doivent les faire !! ça vous van comme toute petite explication? car il y en a pléthore, voyez vous...
a écrit le 18/07/2013 à 16:19 :
Quelques hypothèses pour expliquer.
1. Sentiment général d'injustice: pour s'en sortir il faut être dans ce pays "bien né" comme on disait sous la royauté; c'est-à-dire qu'en général (sauf quelques exceptions) les enfants des riches s'en sortent beaucoup mieux. Voir les fortunes ou gros dirigeants du CAC40: ce sont presque tous des héritiers. C'est le cas aussi (et encore plus sans doute) en Grande-Bretagne, non? Mais là-bas, dès le départ ils savent avec la royauté que les dés sont pipés!
2. Déclin général des économies européennes: nos parents étaient dans une société en développement; c'est l'inverse pour nous et encore plus pour nos enfants.
3. Les deux facteurs précédents exacerbés par l'idée que la France devrait être terre de justice et aussi tenir le rang qui était le sien.
Voilà, à mon avis, trois facteurs spécifiques à la France qui expliquent la morosité de nos concitoyens.
Réponse de le 18/07/2013 à 18:13 :
Y A de ça ....
a écrit le 18/07/2013 à 16:02 :
Parce que j'ai pas voté pour Hollande et pourtant il est bien là !
a écrit le 18/07/2013 à 15:34 :
Pessimisme, c est un euphémisme. Le déficit, le chômage, la récession, les sites qui ferment, la sous compétitivité, voila le travail ! On nous publie que nous sommes 20ème en sciences, c est bien ou pas ? Certains parlent de supprimer le bac. Y a-t-il encore un système de retraite ? De combien encore va-t-on dérembourser les médicaments ?
Réponse de le 18/07/2013 à 18:14 :
+ 1
a écrit le 18/07/2013 à 14:16 :
Parce ce que le français est en réalité une exception culturelle.
a écrit le 18/07/2013 à 13:31 :
Normal que la population soit pessimiste. L industrie fout le camp et l Etat est mis en faillite. On ne fait rien contre le chômage que de la paperasse. Quand à l école on parle de supprimer les notes. Tout le monde parle du sous investissement chronique, on nous parle de 400 milliards de retards ! Ne parlons pas de l escroquerie aux retraites ! Il n y a pas de pays au monde qui conduise cette politique de misère générale et de chômage et de salaires en baisse. L inflation et la dévaluation, c est de l escroquerie. Il n y a pas de pays qui après la crise a tiré sur l entreprises pour les démolir. 50% d automobiles en moins, quoi on na pas le droit d en avoir ?! En Espagne, les fonctionnaires sont dans la rue à cause de la dette, ils ont perdu 30% de salaire en moins. Dans la tête on a un sérieux problème !
a écrit le 18/07/2013 à 13:31 :
Normal que la population soit pessimiste. L industrie fout le camp et l Etat est mis en faillite. On ne fait rien contre le chômage que de la paperasse. Quand à l école on parle de supprimer les notes. Tout le monde parle du sous investissement chronique, on nous parle de 400 milliards de retards ! Ne parlons pas de l escroquerie aux retraites ! Il n y a pas de pays au monde qui conduise cette politique de misère générale et de chômage et de salaires en baisse. L inflation et la dévaluation, c est de l escroquerie. Il n y a pas de pays qui après la crise a tiré sur l entreprises pour les démolir. 50% d automobiles en moins, quoi on na pas le droit d en avoir ?! En Espagne, les fonctionnaires sont dans la rue à cause de la dette, ils ont perdu 30% de salaire en moins. Dans la tête on a un sérieux problème !
Réponse de le 18/07/2013 à 15:11 :
Ce sont les oligarques qui ont un sérieux problème, là où ils veulent nous emmener........
a écrit le 18/07/2013 à 13:23 :
a mon dernier passage en France, j'ai pas pu trouver une place en terrasse rue des Abbesses
a Paris, sur que les deprimés n'etaient pas la !
Réponse de le 18/07/2013 à 16:02 :
VOUS PENSEZ "aux estivants "??Vous croyez que tout le monde peut se boire à certains endroits des boissons à 3 et 4 eur en terrasse ?.......
a écrit le 18/07/2013 à 13:05 :
Arrêter de parler des petites retraites, on parle réforme du calcul, c est le niveau de vie vers le bas. Il existe des millions de chômeurs qui n ont pas droit à la retraite, on aimerait bien savoir pourquoi. Le droit au travail n est pas appliqué. Qu on soit pessimistes, ça parait logique ! La retraite des fonctionnaires, c est une rente et l improductivité du travail sur le dos des salariés précaires. On gouverne sur l injustice, la population est contre !
a écrit le 18/07/2013 à 12:56 :
C est un peuple opprimé. 70% de la population s attend à un soulèvement. Nous avons des renégats à l humanisme et au progrès. Voyez ce qui s est passé à Brétigny. On ne voit de tels comportements dans aucun pays au monde de caillasser des secours et de détrousser des blessés. De la manière, comme nous le dit Mr Fillon dans son discours, notre économie est en péril et nous avons la polémique sur la suppression des peines et celles non appliquées. La protection de la vie n est pas assurée. C est une atteinte aux droits fondamentaux. On laisse les gens dans la rue et on augmente la pauvreté et le chômage, on réduit les retraites, les remboursements de médicaments. Ne parlons pas du déficit 72,6 milliards sur 5 mois. Il y a de quoi être inquiets. Et quid du salaire des fonctionnaires alors qu on supprime des emplois et qu on exclut un quart des jeunes et quirielle de diplômés. On fait du théodule mais pas de croissance. Pourtant elle existe dans les autres grands pays. L OCDE conteste les chiffres du gouvernement qui sont trafiqués. Les experts ne sont pas d accord sur les mensonges supplémentaires au sujet de la croissance. On donne la retraite à 60 ans voire 55 et les jeunes devraient travailler jusqu?à 70 ? On appelle cela du système social ? La moitié des moins de 35 ans veulent quitter le pays à ce qu on nous dit, vu la situation, on est forcément pessimistes. Comme en Espagne, autant que le gouvernement utilise le gaz serin pour se débarrasser des gens. C est du bon bourreau ! On parle de couper les aides aux entreprises, on annonce 1 million de chômeurs supplémentaires ! On parle effondrement économique. Il n y a pas de moteur dans l économie française, il faut faire du développement, pas du chômage et du niveau de vie vers le bas. Tu parles d un coup de massue, la population n a pas le droit de vivre et de consommer ! On fait de l archaïsme bureaucratique. Il n y a pas de croissance, il existe des emplois non pourvus. Il faut cesser les suicides au travail. C est une question élémentaire d humanisme. C est qu il existe de la torture. C est immoral ! Pourquoi est on contre le progrès économique et social ? question inhérente aux déficit : le niveau de vie de la population et la question de l existence des entreprises. On demande 100 milliards de baisses, c est une question de survie ! On parle de politique suicidaire ! Qui est suicidaire ?
a écrit le 18/07/2013 à 12:37 :
...pourquoi une photo de billets de 100 euros pour accompagner votre article? Je n'en ai jamais eu dans mon portefeuille. En passant une petite rigolade: ça fait des années qu'on nous dit que l'inflation est "au plus bas" et un tiers des français vivent à découvert. Faudrait peut-être 1. revoir le mode de calcul de l'inflation (on nous a bien servi la fumeuse "inflation ressentie ou psychologique"il y a huit ou dix ans, souvenez-vous) 2. payer les gens décemment. 3. Comprendre qu'un chômeur ce n'est pas un fainéant. 4. Que tout est fait pour casser notre très bon système républicain et social.
Réponse de le 18/07/2013 à 14:28 :
1 l'inflation est plus faible que dans les années 70-80 c'est un fait c'est tout. Vous pouvez tripatouiller le calcul de l'inflation comme vous le voulez il y aura toujours des mécontents.
2 Il faut payer les gens en fonction de leur productivité. Si on crée des richesses on peut les distribuer, si on crée du vent on donne du vent aux gens.
3 Oui un chômeur n'est pas systématiquement un fainéant et un patron n'est pas systématiquement un exploiteur. Le jour où les français auront dépassé cette vision de la société on pourra peut être récupérer notre retard économique.
4 Notre "très bon système républicain et social" n'est pas financé donc il n'est pas pérenne et il n'est bon que pour ceux qui en profitent actuellement. On peut équilibrer les comptes soit en augmentant les prélèvements soit en baissant les prestations. Le choix est là aux français de décider par leur votes (et d'assumer ..; c'est souvent la partie la plus dure)
a écrit le 18/07/2013 à 12:17 :
Quand on voit les agissements de ceux qui nous gouvernent on a toutes les raisons d'être malheureux.
Réponse de le 18/07/2013 à 15:12 :
+++ 100000 !
a écrit le 18/07/2013 à 11:51 :
Les Français se sentent malheureux parce qu'ils savent que la société, dans laquelle ils ont grandi pour la plupart, se délite et qu'à moins d'un sursaut républicain pour maintenir un minimum d'Etat providence, ils vont presque tous dans quelques années vivre à la chinoise ! Ne riz pas ,lecteur de la Tribune, la croissance repart certes mais uniquement pour les riches ! Il faudra désormais t'y habituer (les croissants , la brioche ,le canard laqué... pour les riches, le riz au son, le poulet javellisé au gingembre...pour les autres) , et tous ceux qui refuseront de voir aujourd'hui cette triste réalité, se réveilleront demain avec des yeux bridés !
Réponse de le 18/07/2013 à 12:10 :
Pas vraiment faux........surtout si on laisse faire, comme c'est le cas ! incroyable !!
Réponse de le 18/07/2013 à 12:46 :
Mais qui sont les riches ? Les Français, suffisamment malins, pour ne pas payer leurs impôts en France. Si non ils seraient pauvres comme la plus part les français.
Réveillez-vous, l?état nous vole pour financer ces fonctionnaires et les élus, qui ne font aucun effort. La seule solution du gouvernement c?est l?augmentation des impôts qui implique l?appauvrissement de la plus part des français, sauf des fonctionnaires et des élus qui ont toutes sortes de primes qui échappes à l?assiette de l?impôt,
Réponse de le 18/07/2013 à 16:42 :
Les riches sont à 68% des héritiers selon le magazine Capital (contre 27% aux USA) alors arrêtez de nous bassiner ...
Réponse de le 18/07/2013 à 16:48 :
@ Frédéric L'Etat vole peut-être mais allez dans un magasin, dans un restaurant ,dans une banque ... et vous constaterez que le privé en matière de vol ( regardez les prix des marchandises, des prestations ), c'est pas mal non plus !
a écrit le 18/07/2013 à 11:32 :
Ne m'appelez plus jamais France, la France m'a laissé tomber... CE refrain correspond bien à notre cher pays... Tant d'hommes sont morts pour que l'on reste français, pour que l'on soit un pays libre. Que remarquons aujourd'hui...NOUS NE SOMMES PAS EN GUERRE mais on est dirigé, NOUS NE SOMMES PAS EN GUERRE mais on est envahi par tant d'étrangers... Conclusion pour l'avenir, nous serons une minorité de Français qui auront du mal à retrouver notre vrai place, à garder les vrais valeurs de notre si beau pays...
Réponse de le 18/07/2013 à 12:17 :
nous ne sommes pas en GUERRE, mais c'est une autre GUERRE, qui va nous laisser moribonds, misérables, précaires, paupérisation à souhait, les ultra riches de plus en plus riches, et nous traineurs de savates, comme dans les pays qu'on disaient émergents .....guerre des finances, des arrivistes, des cols blancs, des banquiers gangsters, des poiliticards véreux..Les Français ont un mal fou à le croire, et pourtant les prémices d'une régression sont là...ils avancent doucement et sûrement....FRANCAIS, de grâce, REVEILLEZ VOUS !!!!!! Faites quelque chose.. !
a écrit le 18/07/2013 à 11:24 :
Frappés par une certaine psychose, certains Français sont inquiets d'un avenir, disons financier, qu'on leur annonce morose, et ça les rend malheureux. Et cela veut donc dire que ces français, à l'instant présent.....ils sont heureux.A exclure évidemment de ce constat, les chomeurs, les malades, les petits (je dis bien petits) retraités, les gens licenciés , les smicards,
a écrit le 18/07/2013 à 10:37 :
Les français pleurent car notre société revenu en arrière : Nous vivons une nouvelle ère monarchique ou les titres de noblesse ont été transformés en titres boursier. La finance décide unilatéralement : Un euro égal une voie dans l'univers des lobbyiste. Au revoir la démocratie...
Réponse de le 18/07/2013 à 12:18 :
ABSOLUMENT + UN !
a écrit le 18/07/2013 à 10:10 :
le malheur la France n'est plus la FRANCE, nos ancêtres ce sont battues (14-18/39-45) pour qu'on le reste, au final ils seraient malades de voir que l'Allemagne nous dirige de manière déguisée et bien courtoise
trop d'immigration qui génère moins d'emploi
trop d'aides sociale pour les mêmes
trop de magouille de nos représentants
trop de lois laxiste et une justice trop douce
les policiers qui ne peuvent pas faire leur travail car des préfets ne souhaitent pas d'émeutes pendant leur mandats, donc on laisse les dealers tranquilles
l'augmentation sans cesse de la vie, l'électricité, loyer, frais de notaire fiscalité
pour quoi? pour une Europe et pas pour nous, pour aider des profiteurs.
Nos PME qui s'ouffrent, notre classe moyenne qui supporte tous.
Bref VIVE LA FRANCE!!! franchement on attend quoi exactement
le pouvoir du gouvernement existe grâce au peuple,et non grâce à lui même c'est à nous de réagir!!!! reprenons le pouvoir!!!
Réponse de le 18/07/2013 à 11:46 :
trop d aide social tournez vous vers les monarques et voyez leurs fortune accumuler depuis qu ils sont au gouvernement ça dépasse l entendement la france est une monarchie absolu et nous pouvons le constater chaque jour, hollande a dit référendum pour des fait de société important et bien rien . reprenons le pouvoir!!! et bien ces propres a rien ils vont vous pondre un sondage comme quoi 70 80 % des français sont satisfait
Réponse de le 18/07/2013 à 12:19 :
++++++++++++++++++ !!
Réponse de le 18/07/2013 à 17:54 :
+ UN
a écrit le 18/07/2013 à 10:04 :
Le bonheur est-il dans la croissance , dans l'acte d'achat,etc comme nombre d'économistes et de politiques ont voulu nous faire croire durant plusieurs decennies ? Le bonheur, c'est quoi d'abord pour nous ? "ILS" nous ont fait croire et nous nous sommes laissés "abusés" .Il conviendrait à chacun de se réapproprier ce mot fortement galvaudé par d'autres ! Il nous faut nous répproprier toute la symbolique.En cette période estivale où près d'un Francais sur deux ne part pas en vacances n'y a t'il pas la place à redécouvrir ... l'AUTRE : la famille,nos anciens,les amis,les voisins,bref LE VIVRE ENSEMBLE ! Tout cette richesse , ce ne sont pas les politiques,les économistes qui nous l'apporteront car non quantifiable.C'est par notre prise de conscience individuelle et collective.Le monde associatif symbolise,en partie,cette reconquête.Le paradoxe est que nous partons en retraite relativement jeune et que cette opportunité est peu mise à profit par celles et ceux qui rejoignent les rangs des "inactifs" ! Il y a 10 ans , le révélateur de la canicule de 2003 au delà du phénomène climatique extrême était celui du drame de la SOLITUDE de nos ainés.Qu'avons nous appris et retenu depuis à l'exception de la "journée de solidarité" qui est le concept du travail gratuit datant d'avant 1789 ? Pour terminer , l'idée de partage doit être au centre de notre quotidien avec des politiques se refusant désormais au CUMUL DES MANDANTS REMUNERES à l'instar des Etats Unis où la Constitution l'interdit ! Le bonheur , c'est nous !
a écrit le 18/07/2013 à 8:54 :
je suis surpris par votre article , ainsi un français moyen serait heureux avec 7500 euro par mois ? , est ce de la jalousie vis a vis des parlementaires ? ou de chefs d'entreprises ? , bon on sait que coté salaires certains sont a 700 euro net par mois , mais de là passer a 7500 il y' a une grosse marge quand meme , une telle somme c'est que le français ne sait toujours pas compter , il en ferait quoi ? , il jouerait plus au loto ou bien il achèterait une villa de 3000 M3 ? , un yacht ? , une ferrari aussi ? , non je pense que le français est un jaloux des autres et de son voisin principalement , il n'a plus de notion économique et coté représentation de l'argent il est a coté de la plaque , si il était dans certains pays ou tout ce qui touche a la santé vous met sur la paille au moindre problème il serait moins exigeant et serait déjà plus heureux de savoir que malgré nos taxes et impôts il bénéficie d'un réel gain de vie comparé a d'autres et là riches ou pauvres tout le monde peut être soigné sans demander sa carte bleue
Réponse de le 18/07/2013 à 9:27 :
Ce n'est pas avec 7 500?par mois que vous pouvez avoir Ferrari bateau.....
Mais vu la qualité de l'enseignement économique beaucoup de foyers ne savent pas gérer leur budget
Réponse de le 18/07/2013 à 9:59 :
Encore un qui n'a pas compris que le capitalisme financier ne survit que par l'endettement croissant, tant privé et public et la planche à billets ! 450% de dettes ramenées au PIB aux USA par exemple...
a écrit le 18/07/2013 à 8:54 :
parce que François est notre Président
Réponse de le 18/07/2013 à 9:50 :
c'est déprimant d'avoir un président normal
a écrit le 18/07/2013 à 8:03 :
Ce qui rend heureux, c'est être acteur de sa vie. C'est à dire pouvoir avoir des projets grâce à des revenus qu'on a le sentiment de devoir à ses propres mérites.
Une société corporatiste, égalitariste, tutélaire et dirigiste peut entretenir sa population, elle ne la rend pas heureuse. On n'est pas heureux dans une caserne, même 3 étoiles.
Réponse de le 18/07/2013 à 8:50 :
Les soviétiques étaient les personnes les plus heureuses du monde : le PCF nous l'affirmait haut et fort !
a écrit le 18/07/2013 à 7:46 :
Pourquoi les petits rentiers français sont-ils malheureux ? Car ils n'ont que l'argent dans la vie ! Alors quand on leur en prend, ils pleurent. On a un bel échantillon de pleureuses ici tous les jours : au lieu de bosser pour en regagner, ils pleurent leur bon pognon disparu ...
Réponse de le 18/07/2013 à 9:30 :
tellement vrai!savez vous combien touche un député?seulement 5000 euros par mois!et pourtant ils ne se plaignent pas!combien de français gémissants touchent plus?
Réponse de le 18/07/2013 à 17:35 :
eh! vous en oubliez une bonne partie...du montant global, c'est voulu..?.....
Réponse de le 24/08/2013 à 13:32 :
Seulement 5OOO euros par mois -plus les multiples avantages liés à la fonction- ça fait tout de même cinq fois le smig ! Encore heureux qu'ils ne se plaignent pas ! même si "seulement 5000 euros par mois" est très révélateur! On doit toutefois tenir compte qu'il ne s'agit là que d'une fonction à la charge des contribuables et en principe non lucrative pour un élu du peuple!


a écrit le 18/07/2013 à 7:31 :
Le mur de Berlin a bien était abattu par de vrais démocrates...que je sache...! et la ruée vers le bonheur c'est bien fait en direction de l' Ouest !! .Le problème en France... c'est que le dernier gouvernement socialiste en UE , a érigé un mur des cons entre les français ...hélas les français savent dés maintenant...que le bonheur n'existe pas derrière le mur socialiste....
a écrit le 18/07/2013 à 6:19 :
Quand on a rien, on n'a peur de rien. Surtout de perdre ce que l'on a pas. Être malheureux, c'est d'avoir un semblant de quelque chose, et de n'avoir pas tous les paramètres pour le maintenir. Aujourd'hui, ceux qui montent croisent ceux qui descendent.
Réponse de le 18/07/2013 à 15:18 :
C'est bien joli ce que vous nous balancez, là, mais vous pensez sûrement vous aussi que nous ne sommes que de passage, alors autant vivre le peu que nous sommes ici, à "peu près bien", non? on ne parle pas d'être riche à crever, on parle de vivre décemment, avec sa famille ! Si ça, c'est encore trop demander, qu'est ce QU'ON FOUT ICI, VOUS POUVEZ ME LE DIRE SVP???
a écrit le 17/07/2013 à 23:46 :
Lorsque des gouvernements d'un pays font tout pour nuire à l'économie, à entrepreneuriat, à la réussite et à la création de richesse en général en décourageant les citoyens écrasés par une administration lourde et intrusive et lorsque presque tout est confisqué pour entretenir des hordes de parasites, alors la mentalité générale est triste et l'espoir s'enfuit.
Réponse de le 18/07/2013 à 0:45 :
J'avais tendance à penser la même chose jusqu'au jour où j'ai décidé d'être heureux.Alors je me suis dit qu'affronter de plein fouet une administration qui s'en fiche et qui ne comprend pas, constituait un excellent échauffement pour aller affronter les marchés, qui sont eux le véritable enjeu. Depuis ça va beaucoup mieux et je prends cette administration pour ce qu'elle est, ni plus ni moins.
Réponse de le 18/07/2013 à 1:09 :
Vous avez raison de privilégier votre bonheur par des pensées positives, néanmoins il faut aussi etre conscient de l'environnement économique dans lequel la France s'est aventuré, alors certes on peut tout de meme réussir en France, parait il, mais la mentalité morose et jalouse des français fait que la France n'a pas devenue agréable à vivre. Bien sur tout peut changer en commencent par se changer soi meme mais la France n'est plus un pays d'avenir et les français le sentent.
a écrit le 17/07/2013 à 23:06 :
C'est devenu un pays misérable la France....
Réponse de le 18/07/2013 à 12:24 :
un gruyère plein de trou, dsans lequel tout le monde se faufile, des frontières courant d'air, ça aide aussi pour les étrangers "touristes" qui y restent vu les aides, FRANCE , TOUT FOUT LE CAMP !! une seule chose de bien si l'on peut dire, que tous ceux qui se sont fait TROUER la peau pour leur pays CHERI, ne soient plus là pour voir ce lamentable marasme VOULU par BRUXELLES, les politiques , et les cupides crétins tournant autour du pot de miel !! c'est lamentable !
Réponse de le 18/07/2013 à 12:28 :
UN PAYS RICHE PLEIN DE PAUVRES! voilà la définition de la FRANCE actuelle !
Réponse de le 24/08/2013 à 13:37 :
Parfait! Extrêmement juste . Il n'y a rien d'autres à dire .
a écrit le 17/07/2013 à 22:58 :
Tout simplement car l'argent contribue au bonheur.... ceux qui disent le contraire sont des menteurs!
On vit plus heureux quand on a 10000 euros par mois que 1000 euros, non? Certes, cela ne suffit pas, mais demandez à tous nos politiciens qui émulent @ 8 ou 10000 euros par moi si ils savant ce que cela veut dire être "juste" financièrement....Pouvoir s'acheter ce dont on a envie? bref, vivre sans trop compter?
Réponse de le 18/07/2013 à 8:53 :
Allez ! que tout le monde gagne 10.000 euros par mois, en produisant pour 10.000 euros par an ! Les riches allemands paieront pour nous... Ils ne demandent que cela !
Réponse de le 18/07/2013 à 11:45 :
@Vous 2, vous avez tort et raison tous les 2: Ne se poser la question que du revenu c est biaiser le systeme, malgre la crise, le fisc... le revenu moyen et median Francais a cru et croit encore il est aujourd'hui autour de 1600 euros net par personne, ce qui est plus que chez la plupart de nos voisins. Le probleme associé est le niveau de prix, quand on constate que sur la majorite des produits vendu la France a des prix superieur aux autres de 20% quand ce n est pas plus, y compris pour l immobilier, que donc un salarie a 1600 euros en France vit au final moins bien qu un polonais qui va gagner moitie moins....c est cela qui fait qu il est "dépressif" On va prendre des exemples tres concrets, on commence par l alimentaire si vous avez la chance de pouvoir aller faire vos course en Espagne, en Belgique, en Allemagne votre panier moyen (sans parler Tabac ni alcool) sera moindre qu en France... idem sur certains produit High Tech ou d ailleurs on constate parfois des conversions de prix douteuses, par exemple 399 dollars qui deviennent 399 euros.....Quand il ne sont pas gonflee... Et ca petit a petit les Francais s en rendent compte a mesure que leur revenu disponible apres charge diminue alors meme que leur salaire brut et net augmente...... Trop de Taxe, trop d impots, trop d abus sur les prix pour certains
a écrit le 17/07/2013 à 22:51 :
A vouloir une assurance santé gratuite (Sauf pour les employeurs), des études dans des établissements publiques quasi gratuites, une allocation pour acheter des crayons et des cahiers après s'être doré la pilule à la plage ou pour s'acheter une TV, une compétitivité réduite avec les 35 heures, un revenu qui incite beaucoup de personnes à abandonner leur travail pouvant être obtenu à partir de 25 ans, j'en passe et des meilleurs = salaire médian à 1500 euros. il est loin le mirage voulu des 90k?/an ahah! Quelle blague...!
a écrit le 17/07/2013 à 22:45 :
On ne peut pas échapper à la réalité matérielle. 90000euros/an c'est le revenu à partir duquel les choix ne sont plus contraints en priorité par le coût.
a écrit le 17/07/2013 à 22:35 :
Des études disent qu'ils faut 7500 Euros par mois pour être heureux , que les pays les plus riches sont les heureux .... blabla, pipo pipo . Dans d'autres articles d'un journal socialo collectiviste il a été dit qu'au delà d'un revenu de 50 000 Euros par an le bonheur n'augmente plus au contraire et que si les français sont les plus pessimistes ils se disent à plus de 50 % Heureux alors que les Allemands plus riches que les français ne se disent heureux qu'à 47%. Ce journal socialo-collectiviste n'est que la Tribune.
a écrit le 17/07/2013 à 22:03 :
Ce n'est pas nécessairement la faute aux français, enfin si par leurs votes..
Le problème est plus haut!
Dans un pays où l'on préfère le protectionnisme, il ne faut pas venir se plaindre après! Le social, la protection, l'état glouton et omniscient ça à un coût!
Réponse de le 18/07/2013 à 8:02 :
@Sébastien .... je suppose qu'il faut lire "un pays où l'on préfère la protection sociale", et non pas le "...protectionnisme" ?
Réponse de le 18/07/2013 à 11:29 :
Oui pardon, c'est de la protection sociale dont je parlais.
a écrit le 17/07/2013 à 21:02 :
http://videos.lesechos.fr/news/graphiques-vittori/
a écrit le 17/07/2013 à 20:48 :
C'est quoi cette étude ? Un audit des Français sur les risques psychosociaux engendrés par la politique hollandiste ?
a écrit le 17/07/2013 à 20:46 :
Les carottes sont cuites ; je répète, les carottes sont cuittes
a écrit le 17/07/2013 à 20:25 :
Il n'empêche, avec 7500 ? j'arriverais certainement à finir le mois qu'avec mes 1350 euros actuels.
Réponse de le 18/07/2013 à 10:44 :
Ben essayez pour voir
a écrit le 17/07/2013 à 20:18 :
Tout simplement parce qu'ils sont realistes
a écrit le 17/07/2013 à 20:02 :
Un élément de réponse: parce que HOLLANDE est président?
Réponse de le 18/07/2013 à 8:57 :
Ou vice-versa
a écrit le 17/07/2013 à 19:54 :
On est toujours malheureux de comparer son assiette à celle du voisin, syndrome typiquement français. Jalousie, envie, tout est prétexte à comparaison dans notre style et niveau de vie , sauf les efforts faits pour l'obtenir. Là personne ne compare rien, ce n'est pas intéressant. Partant de là, le Français s'estime toujours grugé, devient aigri et vote à gauche, pour cette fameuse redistribution de richesses uniquement mais surtout pas d'efforts..
Réponse de le 18/07/2013 à 8:06 :
@ Pourtant simple ... assez d"accord avec ce que vous écrivez sur le syndrome français de jalousie des supposés privilèges des autres ... mais je ne pense pas que ce soit l'apanage de ceux qui votent à gauche
Réponse de le 18/07/2013 à 8:58 :
Il n'y a que la gauche qui souhaite voler les autres pour se le mettre dans la poche...
Réponse de le 18/07/2013 à 9:13 :
réponse @ "à kendal" .... :-D, réflexion empreinte de parti pris.
a écrit le 17/07/2013 à 19:14 :
ils sont malheureux les pauvres chéris
!!c'est sans aucun doute de la responsabilité des JT qui ne nous montrent que des pleureuses hexagonales...
si on passait régulièrement des reportages sur la vie ailleurs,ils se sentiraient heureux
Quand aux 90000?par an c'est après impôts j'espère sinon ça ne vaut pas le coup
Réponse de le 17/07/2013 à 20:27 :
C'est comique, vous ne me sembliez pas le dernier à pleurer sur d'autres posts !
a écrit le 17/07/2013 à 19:12 :
Parce qu'il y a la caste (politiciens, technocrates, les "amis des amis", etc) qui sont au-dessus des lois, qui sont imposés différemment alors qu'ils ont une place "au chaud. Parce qu'en France, tout est sclérosé et sclérosant, sauf pour les "mafieux, roitelets, politiciens, etc ... Bref, on tourne en rond dans un vase clos étouffant et digne d'un autre siècle.
Réponse de le 17/07/2013 à 20:10 :
+ UN
Réponse de le 17/07/2013 à 20:20 :
Voila un commentaire qui vole bien au dessus des autres.. merci
Réponse de le 17/07/2013 à 20:49 :
Oui, en même temps c'est pas le tien.
a écrit le 17/07/2013 à 18:56 :
Car cela va beaucoup mieux chez nos principaux alliés et compétiteurs????? voilà pourquoi les Frenchies se sentent si misérable.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :