Orages : 130.000 foyers sont privés d'électricité

 |  | 304 mots
Lecture 2 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le rétablissement du réseau ne devrait être que progressif

Plus de 130.000 foyers étaient privés d'électricité dimanche matin, après la deuxième vague d'orages dans la nuit de samedi à dimanche, 80.000 nouveaux clients étant affectés en plus des 50.000 sinistrés depuis samedi matin. Environ 35.000 foyers ne sont plus approvisionnés en Normandie, 30.000 en Champagne, 11.000 en Midi-Pyrénées et 5.000 en Bourgogne, selon le bilan dressé à sept heures par ERDF, la filiale d'EDF chargée de la distribution de l'électricité. A la suite des orages de vendredi soir et de samedi matin, 50.000 clients restaient sans courant en Aquitaine, Poitou-Charente et Indre-et-Loire. Pour ces clients ERDF a "bon espoir" de rétablir l'électrIcité d'ici dimanche soir, a assuré Philippe Gluck, porte parole d'ERDF, joint par l'AFP.

Un millier de techniciens mobilisés

En revanche, il est probable que le courant ne sera rétabli que lundi dans la totalité des foyers affectés par la deuxième vague d'orages. ERDF a mobilisé un millier de techniciens parmi ses personnels et des entreprises prestataires pour rétablir le courant au plus vite, a ajouté le porte-parole. Samedi, ils avaient acheminé 45 tonnes de matériels et plus de 80 groupes électrogènes pour réalimenter ces foyers en électricité. Météo France a levé l'alerte orage qui concernait 42 départements sur une bande allant de l'ensemble des régions de l'Ouest au Centre et à l'Ile-de-France et au Nord-Est

En revanche, elle a lancé une nouvelle alerte orange pour orages dans le Sud-Est et plus précisément dans les Bouches-du-Rhône, le Gard, l'Hérault, la Lozère et le Vaucluse. La fin de l'épisode orageux est prévue pour lundi matin, selon Météo France. Les coupures de courant résultent d'impacts de foudre sur des installations électriques ou de chutes de branches sur les lignes en raison du vent.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/07/2013 à 10:06 :
Au niveau des infractrutureS la france a toujour 20 ANS de retard sur beaucoup de pays mais comme tous tout les pays elles veut montre au autre qu elle est capable de faire de grande innovation T G V CONCORDE CENTRALE ELECTRIQUE SURPUISSANTE ?AU DETRIMENT DE CHOSSE SINPLE. COMME LENTRETIENT DES INFRATRUTURES EXISTANTE RAIL.. ROUTE.. TRANPORT ELEXTRIQUE ... CONBIEN DARGENT PERDUE ET DE TENP PERDUE PAR LES INCONPETANT DES 30 DERNIERES ANNEES
a écrit le 28/07/2013 à 12:52 :
C'est chaque fois la même chose ! Paus moyenâgeux, la France est sans électricité dès que gronde le tonnerre, que tombe 2 flocons ou que le vent dépasse 5 km/h. Riend 'atonnant dans un pays arriéré où rien ne fonctionne et qui ne s'est pas encore aperçu que le reste du monde est depuis longtemps dans le 21e siècle : un enseignement en-dessous de tout et qui n'est qu'une usine à crétins; des soins de santé dignes des hôpitaux de brousse, avec plus de 10 ans de retard dans de nombreux domaines clés (ophtalmo, cardio, greffes, ...), une politique des transports qui ne s'est pas encore aperçue que les chars à boeufs n'étaient plus tout à fait d'actualité (ou qui fait la part belle au gouffre à milliards des inutiles et nuisibles tgv qui créent la désertification des régions), une poltiique énergétique mafieuse qui prend (à juste titre) les cons-sommateurs français pour des abrutis décérébrés, ... La france, un pays civilisé ? A l'âge des cavernes peut-être, mais aujourd'hui ??
Réponse de le 28/07/2013 à 13:15 :
Là, "développé", faut pas hésiter : faut partir aux US : les pannes électriques, eux, sont habitués.
Réponse de le 28/07/2013 à 15:10 :
Bien entendu, on aura une déduction sur notre abonnement...
Réponse de le 28/07/2013 à 16:42 :
Ça soulage hein, de cracher son fiel ?
Réponse de le 29/07/2013 à 9:07 :
Beaucoup de mediocrite (relative) certes en France, mais pas dans les domaines que vous enoncez: les infrastructures sont (encore) tres bonnes que ce soit le transport ou la sante. Les retards dans certains domaines que vous signalez sont aussi compenses par des points forts qui nous sont propres donc au final, cel a ne march pas si mal.
a écrit le 28/07/2013 à 10:33 :
En France on aime les choses a moitie faite.Tous les ans les orages detruisent les installations electriques de notre pays au lieu de faire le necessaire en les canalisant sous terre pour les proteger comme c'est le cas a 80% en Allemagne. Le contribuable francais en a ras le bol de ses infrastuctures depassees.
Réponse de le 28/07/2013 à 11:52 :
Enfouir les 61% de lignes encores aériennes, couterait 100 milliards aux consommateurs d'électricité. En terme de comparatif avec le coût des réparations de temps en temps en cas d'orages violents, ce ne serait pas rentable de les enfouir, hors considérations esthétiques ou écologiques.
Réponse de le 28/07/2013 à 13:49 :
Par contre, Pierre, ne plus payer l'électricité photovoltaique "écologique" a un prix fou permettrait de trouver les 100 milliards en un rien de temps...
Réponse de le 28/07/2013 à 19:50 :
Pourquoi les autres pays arrivent à avoir des infrastructures de qualité. Ce n'est pas seulement en Allemagne que les lignes sont enterrées ailleurs en Europe cela a été fait et le prix a été payé. En Allemagne ce n'est pas moins cher qu'en France, mais il y avait la volonté d'avoir des installations de qualité. On dirait que la France vit toujours dans son passé héroique.
Réponse de le 29/07/2013 à 19:59 :
et bien il faut demander au conseil général de payer plus pour enfouir les lignes hta !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :