Taxation du diesel : pour Cazeneuve le sujet doit être "expertisé, discuté, évalué"

Le ministre du Budget a tenté de calmer les écologistes, en colère après l'annonce par deux ministres du refus de taxer davantage le diesel. Il affirme que la décision n'est pas encore arbitrée.
La fiscalité sur le diesel n'est toujours pas arbitrée, selon le ministre délégué au Budget, Bernard Cazeneuve
La fiscalité sur le diesel n'est toujours pas arbitrée, selon le ministre délégué au Budget, Bernard Cazeneuve (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Le diesel enflamme les rangs de la majorité. Sa taxation sera-t-elle alourdie ou non? Le flou du gouvernement à ce sujet a suscité la colère des uns et les moqueries des autres. Ce vendredi matin, le ministre délégué au Budget, Bernard Cazeneuve, tentait de ramener le calme en affirmant que le sujet "doit être expertisé, discuté, évalué". Comme son homologue au Redressement productif, Arnaud Montebourg, la veille, il a tenté de rassurer les écologistes en suggérant que la décision sur le sujet n'était pas arbitrée. 

Les Verts voient rouge

Mercredi, Philippe Martin, ministre de l'Ecologie et de l'Energie avait mis le feu aux poudres en affirmant que le projet de Budget pour 2014 ne contenait aucune disposition prévoyant la convergence de la taxation de l'essence et du diesel. Le ministre chargé des Relations avec le Parlement, Alain Vidalies, avait confirmé ce choix.

Ce qui avait suscité la colère des écologistes, prêts à claquer la porte du gouvernement. Pascal Canfin (EELV), ministre délégué au Développement, s'est dit "très surpris" de l'annonce sur le diesel. Il a assuré que ni lui, ni Cécile Duflot (EELV, ministre du Logement) n'étaient au courant de cette disposition qu'ils ont apprise, assurent-ils, en "lisant une dépêche de l'AFP".

De son côté, l'un des présidents du groupe écologiste à l'Assemblée, François de Rugy, a dénoncé un "mauvais signal" et menacé de ne pas voter le budget en l'Etat.

Réfléchir en ayant à l'esprit l'aspect sanitaire, industriel environnemental et de pouvoir d'achat

Face à cette fronde, le ministre du Budget a tenté de calmer le jeu. "Il faut réfléchir en ayant à l'esprit l'aspect sanitaire, industriel environnemental et de pouvoir d'achat", a répondu Bernard Cazeneuve ce vendredi sur iTélé. "Il faut aider l'industrie automobile, dont on a besoin, à s'adapter et cela pose des problèmes de pouvoir d'achat pour les Français. Il faut prendre des mesures d'accompagnement", a-t-il détaillé. Il a ajouté que des consultations se poursuivent. 

Les industriels de l'automobile craignent que l'abandon d'une fiscalité avantageuse pour le diesel ne nuise à la production. De leur côté les écologistes pointent les risques du diesel en matière de pollution. Le casse-tête du diesel ne semble donc pas prêt d'être résolu. 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 21
à écrit le 14/09/2013 à 17:46
Signaler
qu'il mettent le sans plomb au prix du diesel, et non le sens contraire , comme ça tout le monde sera content?? SAUF L?ÉTAT

à écrit le 13/09/2013 à 15:30
Signaler
Vous inquietez pas, une fois les municipales passées, les choses serieuses commenceront. La c'est juste une pause hivernale.

à écrit le 13/09/2013 à 14:56
Signaler
Taxer le diesel qui tue et nuit gravement à la santé dans nos villes ne me paraît pas stupide... et je précise que je ne vote pas pour les Verts. Son prix devrait être plus élevé que celui de l' essence sans plomb.

à écrit le 13/09/2013 à 13:48
Signaler
Pour infos un diesel associé à un moteur électrique permet des consos bien plus faibles,et l'on n'a pas été au bout du process,pour ne traumatiser les pétroliers.Ils sont trop fragiles.

à écrit le 13/09/2013 à 13:40
Signaler
Encore et toujours des commentaires passinnés mais déconnectés des réalités. Oui, il n'est pas normal que le Diesel soit moins taxé que l'essence. Mais se faire croiser l'augmentation des taxes sur le diesel et la baisse des celles sur l'essence ...

à écrit le 13/09/2013 à 13:33
Signaler
Il n'est pas normal que l'essence soit surtaxée. A quand une mise à niveau avec le Diesel?

le 14/09/2013 à 10:30
Signaler
Oui mais toutes les petites voiture qui ne passais pas (pour les vrai poubelle d'accord mais y en a beaucoup qui sont jeté parce qu'elle devienne trop cher à réparer) provoque une pollution indirecte. Recyclage + achat d'une nouvelle. Je peux largeme...

à écrit le 13/09/2013 à 12:12
Signaler
Et les dizaines de milliers de morts par an, il doivent être autopsier? Ce gouvernement est coupable de non assistance a population en danger

à écrit le 13/09/2013 à 12:07
Signaler
..est un sujet brûlant (politiquement).

à écrit le 13/09/2013 à 11:57
Signaler
expertisé, discuté, évalué... eh blablablablablablablablablablablablabla... et le temps de tout ça nous voici en 2017, les Socialistes n'ont toujours rien fait (enfin comme d'hab quoi).

à écrit le 13/09/2013 à 11:49
Signaler
Pourquoi augmenter le Gazoil ? pourquoi une nouvelle taxe ? pourquoi toujours ce nivellement par le haut ? Il serait plus judicieux de baisser le prix de l'essence en dessous du prix du gazoil, de façon à privilegier l'achat de voiture essence ?? qua...

à écrit le 13/09/2013 à 11:38
Signaler
Je voulais changer de voiture je roule diesel entre les perspectives d'augmentation de ce carburant et l'hypothèse d'une nouvelle prime à la casse, bilan je n'achète rien en attendant de comprendre dans quel sens va ce gouvernement....Ceci étant il p...

à écrit le 13/09/2013 à 11:11
Signaler
diesel - essence même taux pourquoi cette discrimination ? avant c'était pour faire plaisir à Peugeot maintenant ?

à écrit le 13/09/2013 à 10:54
Signaler
Les industrielle n'auraient pas besoin d'être aidés par l'état si les taxes n'obéraient leur marge d'autofinancement. Ils pourraient alors librement investir selon les besoins véritables du marché. Mais l'état veut faire de la politique industrielle ...

à écrit le 13/09/2013 à 10:43
Signaler
Sans doute faudrait-t-il déjà prendre conscience que la crise actuelle EST énergétique, en particulier un monstrueux choc pétrolier, et qui ne fait hélas que commencer, étant celui du pic (maximum de débit, de flux) de production mondial auquel nous ...

à écrit le 13/09/2013 à 10:29
Signaler
Une scandaleuse inégalité des citoyens devant l'impôt : un dieseliste paye moins de TIC qu'un automobiliste roulant à l'essence ! Une mesure totalement d'un autre temps destinée à favoriser les constructeurs français spécialistes des motorisations d...

à écrit le 13/09/2013 à 9:54
Signaler
rappelez-moi...les écolos, c'est combien de suffrages exprimés à la dernière élection?? on devrait ramener leur importance médiatique à leur poids politique...ça règlerait bcp de soucis...

à écrit le 13/09/2013 à 9:42
Signaler
Je roule au diesel depuis 1984, principalement en Peugeot/Citroën. Disons que pendant 20 ans, avec des entretiens réguliers, je n'ai pas connu de panne majeure, et surtout pas les pannes récurrentes des voitures d'aujourd'hui. Un moteur diesel est qu...

à écrit le 13/09/2013 à 9:33
Signaler
"IL FAUT ETRE FOOTBALLEUR Plus j'y pense, et plus je me dis qu'il n'y a de la place en France que pour les fonctionnaires et les footballeurs. Le gouvernement a trouvé le moyen de limiter la taxe de 75% pour les clubs de foot. Cette taxe sera limitée...

à écrit le 13/09/2013 à 9:31
Signaler
Je pense que M Cazeneuve a dû lire les multiples rapports sur ce sujet, et en particulier ceux de la Cour des Comptes. A prix de vente égal entre 1 litre de gazole et 1 litre d' essence, l' Etat est gagnant puisque le gazole est plus cher que l' esse...

à écrit le 13/09/2013 à 9:23
Signaler
HOLLANDE ET SON GOUVERNEMENT DE MAJORETTE FERAIT MIEUX DE RÉDUIRE LA DÉPENSE PUBLIQUE EN FERMANT LES ADMINISTRATIONS PUBLIQUES SANS UTILITÉS OU EN DOUBLONS, EN SUPPRIMANT DEUX FOIS PLUS D'AGENTS PUBLIQUES ET TERRITORIAUX; CHU, ETC EN SURNOMBRES IDEM ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.