950 millions d'euros : l'enveloppe de l'UE à Bpifrance pour financer les PME et ETI françaises

 |   |  256  mots
La Banque européenne d'investissement accorde 950 millions d'euros à Bpifrance. (photo Reuters)
La Banque européenne d'investissement accorde 950 millions d'euros à Bpifrance. (photo Reuters) (Crédits : Décideurs en région)
La banque publique d'investissement française (Bpifrance) bénéficiera d'une ligne de crédit de 750 millions d'euros et 200 millions de garanties de la part de la Banque européenne d'investissement. Cet accord s'inscrit dans le cadre de Pacte européen de croissance conclu en juin 2012.

Bpifrance s'installe dans le paysage européen. La banque publique lancée en début de l'année a obtenu 950 millions d'euros en prêts et garanties de la part de la Banque européenne d'investissement (via le Fonds européen d'investissement FEI). Les deux organismes ont signé un accord de partenariat en juin. 

Financer la phase R&D

Les 750 millions d'euros de crédit auxquels s'ajoutent 200 millions de garantie serviront à financer les projets d'entreprises françaises comptant de moins de 250 salariés pour les PME et moins de 3.000 employés pour les ETI. Ces Fonds interviendront à "un moment crucial pour les entreprises concernées, lors de la phase située entre la fin d'un projet de recherche-développement et le cycle d'exploitation, là où les financements sont particulièrement rares", s'est réjouit Philippe de Fontaine Vive, vice-président de la BEI. 

Répondre à une défaillance

De son côté, Nicolas Dufourcq, le patron de Bpifrance estime ce que cet accord"contribuera à offrir davantage de financements aux entreprises françaises innovantes et ainsi répondre à une défaillance de marché identifiée sur ces segments". 

Un point du Pacte pour la croissance

Précision: comme l'a souligné Pierre Moscovici, le ministre de l'Economie, cette décision s'inscrit "dans le cadre du Pacte européen pour la croissance et l'emploi adopté les 28 et 29 juin 2012 par les chefs d'Etats et de gouvernement de l'Union européenne et pour lequel le groupe BEI va mobiliser pour la seule année 2013 plus de 7 milliards d'euros en France". 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/09/2013 à 18:55 :
POUR L INSTANT L EUROPE N EST QU UN RASSENBLEMEMT DE BANQIERS ET DE LOBYSTES ON NE PEUT RIEN ATTENDRE D.EUX TEMPS QUE LES EUROPEENS N AURON PAS CONPRIS L INPORTANCE DE L EUROPE???
a écrit le 25/09/2013 à 22:38 :
Ce sont vraiment des libéraux exemplaires tous ces gens et en particulier nos amis bruxellois. Regardez comme ils sont gentils. Ils prennent pour redonner à ceux qui décideront de qui doit survivre ou non. De vrai défenseurs du capitalisme turbo libéral de combat!
a écrit le 25/09/2013 à 20:24 :
Eh bien dis donc, ils sont bien gentils à l'UE, quand on voit ce qui va en être fait...
Encore une occasion de constater que l'argent versé à l'Europe ne sert à rien, même quand elle nous le rend !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :