Fillon (UMP) présente ses mesures chocs en vue de 2017

 |   |  505  mots
François Fillon sera en compétition face à Nicolas Sarkozy pour la présidentielle de 2017
François Fillon sera "en compétition" face à Nicolas Sarkozy pour la présidentielle de 2017 (Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
L'Ancien Premier ministre confie au "JDD" qu'il est prêt à affronter Nicolas Sarkozy dans la perspective de l'élection présidentielle de 2017. François Fillon présente ses mesures chocs: fin des 35 heures, fusion départements-régions, baisse du coût du travail

 François Fillon accélère dans la perspective  de primaires au sein de l'UMP pour désigner le candidat à l'élection présidentielle de 2017.  L'ancien premier ministre confie au "Journal du Dimanche" être "de facto en compétition" avec Nicolas Sarkozy pour la présidentielle de 2017. La guerre est-elle déclarée (contre Nicolas Sarkozy)? "C'était inévitable. Je ne peux pas assumer toutes les conséquences d'une candidature à la présidentielle et ne pas être en conflit avec Nicolas compte tenu de son état d'esprit. On est de facto en compétition", confie François Fillon.

"A part Sarko, il n'y a pas énormément d'alternative à droite", estime encore le député de Paris, pour qui "ce sont les sondages qui (les) départageront pour savoir qui est le mieux placé pour battre Hollande".

Un programme économique de combat

Dans la perspective de la présidentielle de 2017, il dit préparer un programme "de vraie rupture", car il juge que durant le quinquennat Sarkozy, ils n'ont "pas réalisé la rupture promise".

"Je travaille sur 10 réformes, une feuille de route simple qu'appliquerait un commando de 15 ministres", dit-il. Au menu, la baisse du coût du travail, la fin des 35 heures, la réduction du nombre des fonctionnaires, la fusion régions-départements... "On se fera engueuler pendant six mois. Mais c'est le seul moyen pour en finir avec la spirale du déclin", affirme François Fillon.

Une "maladresse" sur ses propos PS/FN

S'il reconnaît une "maladresse" dans la formulation de sa recommandation à voter pour "le moins sectaire" en cas de duel PS/FN, il souligne que son expression n'était "pas improvisée". "Derrière, il y a une idée. On ne peut pas se laisser enfermer dans une doctrine de parti peut-être confortable mais qui ne règle rien", fait-il valoir. "De toute façon, moi je ne veux plus de consigne. je suis libre", proclame-t-il.

Ses propos sur d'éventuels duels PS/FN avaient déclenché une polémique, y compris au sein de l'UMP. L'ancien Premier ministre avait également jeté aux orties le "ni, ni" (ni FN, ni PS) prôné par son parti ainsi que le "front républicain" (vote pour le candidat non FN). Devant l'ampleur de la secousse, les dirigeants de l'UMP avaient réaffirmé la ligne du "ni, ni" dans une courte déclaration, signée également par M. Fillon.

Casser une image jugée trop lisse

Au JDD, il explique qu'il "faut qu'(il) se libère". "Evidemment, je vais casser un peu de vaisselle. Tout le monde m'a reproché une image lisse et des sondages à la Simone Veil ou à la Balladur. Eh bien, l'image ne colle pas à la réalité".

"Oui, il faut un programme de vraie rupture, un programme de vérité. Avec les socialistes, la situation va hélas encore se dégrader sur les impôts, l'emploi, la sécurité", assure l'ancien Premier ministre, selon qui "les Français n'en peuvent plus des demi-mesures".

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2013 à 22:43 :
L' ump a trouvé son Hollande! : Fillon : le même! sachant louvoyer sans jamais affirmer des convictions Quelle confrontation merveilleuse on nous prépare pour 2017!....
A choisir je préfèrerais NKM contre par ex Vals ou Montebourg ,Hollande étant hors jeu?!
a écrit le 08/10/2013 à 7:48 :
Pour savoir pour qui travaille l' UMP, il faut savoir qui finance l' UMP ? L' UMP de Sarkozy et de Fillon est financé par les dictateurs africains qui disposent dans leurs pays de grosses réserves de pétrole et d' uranium (Gabon, Niger, Cameroun, Centre Afrique, etc...). Ces dictateurs africains choisissent certains ministres de la France et peuvent en révoquer d'autres. Nombreux sont les députés et sénateurs qui se font acheter à Paris lors de la venue de ces dictateurs. Regardez le documentaire Francafrique de Patrick Benquet (disponible à la FNAC).
a écrit le 08/10/2013 à 0:23 :
j'ai l'impression comme Copé d'ailleurs que leurs programmes choc ne masquent qu'une chose , une dérouillée dans les urnes et pire encore , inapplicable , la france de 1950 c'est plus le cas en 2013 , bien des catégories touchées seraient de facto dans la rue , des organisations manifesteraient en masse , tout cela c'est de l'hypothèse , la plus crédible c'est le péril US qui avec son drame budgétaire peut encore redistribuer toutes les cartes et mondialement .. on l'a vu en 29 et en 2008 , de la a parler de reformes a la hussarde c'est aussi fini ce temps là , depuis on a les chars et les rafales .. enfin pour le niveau de vie du personnage , quand j'ai vu certaines choses j'ai douté de sa sincérité .. cachez ce que je n'oserais voir .. que de la démagogie rien d'autre ..
a écrit le 07/10/2013 à 22:13 :
Vu l état de l opinion, c est quand vous voulez... sabre de bois
a écrit le 07/10/2013 à 17:14 :
...mesures" CHOC"...! ah!ah!ah! oh! oh! quelle poilade !
a écrit le 07/10/2013 à 17:08 :
Il a ou feint d'avoir compris qu'il s'est planté sur beaucoup de points lorsqu'il était au pouvoir. Reconnaitre ces erreurs est bien, est-ce suffisant pour se faire élire ?
Ceci dit, il a raison sur son plan de route. Mieux vaut faire passer les mesures désagréables en début de mandat, ce que n'a pas fait Sarkozy en 2007, bien au contraire.
Est-ce motivant pour l'électeur qui préfère les promesses de lendemains qui chantent ou celui-ci va-t-il finir par comprendre qu'il n'y a guère d'autre choix, on peut en douter.
a écrit le 07/10/2013 à 15:42 :
Encore faudra- t - il pouvoir les faire voter et surtout les aplliquer ? Vu la rue.
Réponse de le 07/10/2013 à 17:16 :
Bah! laissez...il rêve, se fait plaisir, il n'a pas d'oreilles grandes ouvertes pour écouter la colère des Français...normal, il est dans la France "d'en haut", alors vous pensez.....
a écrit le 07/10/2013 à 14:44 :
Il n'a rien fait comme ministre de Chirac pendant 5 ans. Il n'a rien réformé comme premier ministre de Sarko pendant 5 ans! Rien en 10 ans au pouvoir, et il veut nous faire croire qu'il fera quelque chose en 2017 !!! Allez du vent !! Place à des gens nouveaux!! Une bonne brise marine! l'air de la mer ne peut que nous faire du bien!!
Réponse de le 07/10/2013 à 15:02 :
Ce n'est surtout pas un Winner, mais un Looseur, il a fait perdre la Région des Pays de la Loire à la droite et n'a donc rien conquis sauf son siège de député parisien qui lui était tout acquit.
Réponse de le 07/10/2013 à 15:12 :
Il fait surtout comme tout politique. Dans 5 ans, vous direz la même chose de JMA ou de Vals qui n'a pas résolu la quadrature du cercle que n'avait pas résolu NS. C'est le cercle vicieux des dynasties parlementaires: ça revient comme la marée, ça mouille toujours pareil, ça ronge les falaises à la longue et votre maison est là haut.
Réponse de le 07/10/2013 à 15:42 :
La brise marine (et l'inverse à l'autre bout), je ne demande surtout pas à le voir. Au mieux, ça change rien mais là j'ai un doute et au pire, c'est une catastrophe et là j'en suis un peu plus certain.
Réponse de le 07/10/2013 à 17:18 :
ah! la brise MARINE! ça s'approche, doucement mais sûrement....Yes
Réponse de le 07/10/2013 à 18:13 :
Pas du tout pressé pour moi. Je reconnais qu'à force de tondre le français, il devient évident que l'on incite une partie des Français à voir si l'herbe ne serait pas plus verte à côté. Il suffit donc à MLP de proposer l'arrosage automatique sans avoir le moindre robinet. Le boulevard qu'elle se crée est goudronné par FH. Le FN n'est jamais aussi fort que sous la gauche, l'idée du fameux rempart n'est vraiment qu'une idée.
a écrit le 07/10/2013 à 12:47 :
Je me méfie avec ses improvisations. Rien de sûr.
Réponse de le 07/10/2013 à 17:19 :
RIEN de concret et surtout SERIEUX! vous voulez dire.....
a écrit le 07/10/2013 à 12:46 :
Ils ont toujours LA solution avant, mais sont chloroformés au pouvoir... Pour Fillon ça a duré 5 ans.
a écrit le 07/10/2013 à 12:29 :
Le meilleur moyen est avant tout de donner du travail aux 3 milloins qui n'en n'ont pas, aux 2 millions qui n'en n'ont presque pas et aux 3/4 millions qui ne sont plus dans aucune statistique. Pas mal de choses seraient différentes après ce qui n'empêcherait pas de faire le nécessaire sur la dette mais ce serait plus simple. Une sorte de new deal avec des solutions clairvoyantes, imaginatives et détonnantes. Le chomage est notre cancer.
Réponse de le 07/10/2013 à 15:08 :
On préfère perdre 8 millards d'heures par an (ce sont les heures perdues du chomage) et en plus payer pour les perdre. D'une manière ou d'une autre, j'en verrais bien l'utilisation d'une partie et ce dans différentes causes (dépendance, écologie, sécurité, formation, apprentissage, etc ...) alors on reste cloué à sa chaise ou on bouge ?
a écrit le 07/10/2013 à 12:20 :
Quand Fillon
Est sorti d' son bus VolksWagen
Qu'il avait garé comme une loque
Devant mon rad'
J'ai dit à Bob qu'était au flipp'
" Viens voir le mariole qui s' ramène
Vise la dégaine
Quelle rigolade "
Tu vas voir qu'à tous les coups
Y va nous taper cent balles
Pour s' barrer en Suisse
Ou à Monaco
Avant qu'il ait pu dire un mot
J'ai chopé l' mec par le paletot

Et j' lui ai dit
" Toi tu m' fous les glandes
Pis t'as rien à foutre dans mon monde
Arrache toi d' là t'es pas d' ma bande
Casse toi tu pues
Et marche à l'ombre
Réponse de le 07/10/2013 à 15:55 :
Pas mal...
Réponse de le 07/10/2013 à 17:20 :
hé!hé! pas étonnant de la part de l'excité.....!
a écrit le 07/10/2013 à 12:01 :
Il fait du vent comme les autres et il est incapable de résoudre les problèmes de notre pays, pour s'attaquer valablement aux problèmes du pays , il faut réduire de 40 % l'endettement du pays toutes les mesures qu'il préconise sont loin d'un tel objectif , donc des déclarations en trompe l'?il pour revenir au pouvoir et continuer les petites sauces du passé PS/UMP. et résultat une dette colossale, des millions chômeurs et des retraites de plus en plus laminées vers le bas
a écrit le 07/10/2013 à 11:36 :
Il n'y a pas d'homme providentiel qui pourrait sauver un pays contre la volonté même de son peuple. A leur décharge, les français sont passés par l'école républicaine où les professeurs d'histoire-géo et d'économie ne se privent pas dans leur grande majorité (quelques uns demeurent honnêtes) de leur faire partager leur vision du monde. Si cela ne suffisait pas, les médias souvent animés par la reconnaissance du ventre (avantages fiscaux, logements sociaux, suivisme prudent,...) achèvent la mise au format des esprit de nos concitoyens. Hélas survint la crise, et ce petit monde de certitude se lézarde, laissant beaucoup dans l'incompréhension. Aujourd'hui la tentation de l'homme providentiel est à nouveau forte mais ne nous y trompons pas, il n'y a que des peuples providentiels .
Réponse de le 07/10/2013 à 15:35 :
Et le peuple providentiel ne pourra le faire qu'en retrouvant plus de démocratie au lieu de l'oligarchie et ce bien avant de poster 12 millions de solutions ou cas particuliers par seconde sur tous les forums possibles. Mais personne n'est patient et encore moins à l'échelle d'une vie et pourtant ....
a écrit le 07/10/2013 à 11:16 :
Bof! Il y a un fossé entre proposer des mesures chocs et les faire appliquer. Fillon qui a servi de paillasson à $arkozy de Nagy Bocsa n'a pas la "maille".Out avant d'avoir commencé.
a écrit le 07/10/2013 à 10:58 :
et voila... encore un qui veut taper sur les "petites gens"... fonctionnaire, salariés etc... mais bien sûr rien sur les sénateurs, les députés...
Réponse de le 07/10/2013 à 17:21 :
Ben, tiens !
a écrit le 07/10/2013 à 10:37 :
Il serait peut-être temps que messire FILLON trouve un stage ouvrier; il pourrait peut-être se rendre compte que la travail désormais est annualisé et ce depuis longtemps. Ce programme est celui d'un notable en mal de reconnaissance.Lui, qui fût le bouffon du roi pendant cinq longues années.
Réponse de le 07/10/2013 à 11:03 :
il y a le bon, la brute et le truand , après sarko fillon on oublie le 3ème larron dans l'arène LOL
a écrit le 07/10/2013 à 10:30 :
"baisse du coût du travail, fin des 35 heures, réduction du nombre des fonctionnaires, fusion régions-départements"... Enfin, l'économie repartira !
a écrit le 07/10/2013 à 9:59 :
..à perdre est en marche (...)
a écrit le 07/10/2013 à 9:34 :
vous avez des mesures pour encore vous en prendre a nous le petit peuple c tout
mais pour vous et vos copains RIEN
en 1 réduire le nx de députés et vs priviléges
en2 idem pour les sénateurs ( la maison de retraite de luxe des sénateurs) et j'en passent
le reste c comme avec ceux que nous avons depis pus de 30 ans des bouffons des bons a rien
voila mr vous etre un clone de sarko c tout
a écrit le 07/10/2013 à 8:45 :
"........baisse du coût du travail.." tres bien, mais comment va-t-il combler le trou ainsi cree dans la securite sociale et dans le financement de l´Etat? Par de nouvelles taxes, ou par la liquidation des fonctionnaires et de leurn regime de retraite special?
a écrit le 07/10/2013 à 8:33 :
Monsieur Fillon vous présentez des mesures chocs en vue de 2017 mais elles sont "light" où sont les réformes structurelles sur la monarchie parlementaire des sénateurs, députés en surnombre et leurs avantages privilèges... Où sont... les fermetures d'administrations sans utilités ou en doublons et sur lat caste de nababs de fonctionnaires (territoriaux,,éducation nationale, sncf, ratp, edf, etc)... Fillon comme Hollande c'est du Sarko : beaucoup de blabla pour pas grand chose ainsi vogue la France vers sa faillite et son déclin...
Réponse de le 07/10/2013 à 9:56 :
C'est vrai que cela devient déprimant. On fait confiance à Sarkozy, il ne fait presque rien. On passe à Hollande, il est encore plus nul et conservateur. Et Fillon ? Il ne s'annonce pas meilleur. Je ne parle même pas de Marine dont le programme Etatiste et Jacobin serait carrément un recul de 50 ans, même si elle soulève quelques vraies bonnes questions. Je déteste cette manie des français à vouloir un homme providentiel à la tête de l'Etat, mais là il faut avouer qu'on a du mal à imaginer autre chose pour sortir le pays de l'étau dans lequel il s'est mis. Reste à savoir qui ? Personnellement, je ne vois absolument pas pour l'instant ! Ou peut-être est il temps de passer à autre chose que la France qui semble être une matrice bien étriquée dans le monde contemporain.
Réponse de le 07/10/2013 à 16:52 :
Si moi mais à votre charge le parti que je n'ai pas, les relations que je n'ai pas, l'argent que je n'ai pas, le temps que je n'ai pas et ensuite je gouvernerai avec les batons dans les roues que j'aurais surement sans avoir besoin de vous. Blague à part: c'est le fond du problème. La réponse n'est pas qui. La solution est comment peut être amené une personne intègre, logique, pleine de bon sens et comment je la contrôle, après le mois de mai, si elle commence à déraper.
a écrit le 07/10/2013 à 8:16 :
Supprimer les 35 h ? Cela va servir à quoi ? En Allemagne, on travaille moins que 35 h. Il n'y a aucune corrélation entre durée du temps de travail et dynamisme économique.
Réponse de le 07/10/2013 à 9:53 :
Lorsqu'on travaille moins de 35 heures en Allemagne, c'est parce qu'on est en temps partiel, car le temps partiel y est très développé, notamment chez les femmes. Et lorsqu'on travaille à temps partiel, on a une paye partielle. Lorsqu'on travaille 35 heures en France, on est payé comme si on travaillait 39 heures en vertu des décisions d'Aubry-Jospin: "35 heures payées 39".
Réponse de le 07/10/2013 à 10:00 :
On ne travaille pas moins de 35 h en Allemagne. Il y a eu des accords dans certains secteurs. Mais il s'agit d'accords en fonction de situations particulières et non pas d'une obligation unilatérale qui s'applique à toutes les entreprises, petite ou grande, profitable ou moyennement rentable... comme cela a été fait en France. Et cela change tout ! Quant à dire qu'il n'y a pas de lien entre durée du travail et dynamisme économique, c'est totalement faux. Plus on travaille, plus on créé de la richesse. C'est bien pour cela qu'il vaut mieux des travailleurs pauvres que des Rmistes. Après chaque pays a le droit de placer le curseur où il le veut, mais il faut après en assumer les conséquences.
Réponse de le 07/10/2013 à 18:25 :
Ici il n'y a pas de travailleurs pauvres, vous avez des chomeurs pauvres. C'est le choix français. La vraie question: il y a du travail pour tout le monde avec un salaire décent et un logement à 600 euros ? On ne va pas répondre en 2 lignes. Il est certain qu'il est idiot de perdre 8 milliards d'heures par an, c'est anti économique. On pourrait au minimum jeter un oeuil sur dépendance, écologie, sécurité, éducation, etc ... Trouver un mix social économique. Remettre dans l'emploi des milliers. Lancer un cercle vertueux. Emploi et chomage jouent sur consommation, éducation, tva, délinquance, pauvreté, etc .... Si le citoyen a des droits, il a aussi des devoirs. C'est tout le principe de la fiscalité à revoir en privilégiant en permanence ce qui génère de l'emploi. Il vaut mieux dépenser un euro d'aide à isoler une maison plutôt qu'à tondre une pelouse.
a écrit le 07/10/2013 à 5:24 :
En 2017 je suis 1er ministre de Fillon. En 2022 je lui fais le coup qu'il fait à mon Nicolas, suis élu triomphalement contre Harlem Désir et nomme Nicolas 1er ministre, Claude à l'intérieur, Nadine à la justice et Boris au budget ! Le plan est imparable, hé hé hé...
a écrit le 06/10/2013 à 23:53 :


la faute a Sarkozy qui a toujours tirer les ficelles au sein de L'UMP , lui qui était president de la république est chef de L'UMP , l?Élysée était le bunker du parti,

comme le fut Chirac en son temps a la mairie de Paris qui était le bunker du RPR.

en 2012 ont paya a Sarkozy ( un bon salaire ) un bureau ,une voiture et 2 chauffeur plus 3 gardes du corps.

ce bureau fut le centre de commandement des petite magouilles au sein du parti ump, ou il fallait absolument pas que FILLON gagne , et prenne pas la tète du parti, et fourre, son nez la-dedans , et ne sache pas d?où provenait l'argent du parti , donc il fallait absolument que COPE gagne ??? même en trichant .

Depuis se jour FILLON l'à amère , et fait tout pour se venger
a écrit le 06/10/2013 à 23:10 :
Rien de fracassant face à une situation très dégradée, je crois que Marine LE PEN propose beaucoup plus convaincant.
Et puis qu'a fait FILLON lorsqu'il était premier ministre, alors pourquoi recommencer avec lui, le vrai changement, c'est le FRONT NATIONAL.
Réponse de le 07/10/2013 à 11:31 :
Et 1933 redevient une réalité... Quel manque de discernement. L'histoire n'est qu'un éternel recommencement, mais là, faut pas déconner...
Réponse de le 07/10/2013 à 17:24 :
certainement que MARINE propose plus convaincant ! quand allons nous le voir??? quand on sera carrément le nez dans la m...de? non, mais vous déc....nez! pour l'instant , on y est rendu au cou...allez! encore un effort..!!!!
a écrit le 06/10/2013 à 21:22 :
Supprimer les 35 heures c'est bien beau, mais quid des gens qui travaillent 40 (car bon les 35 heures c'est une vaste fumisterie, les employés de bureau et fonctionnaires travaillent 35 heures, pas dans l'industrie !).

Cependant moi j'ai un surplus pour mes heures en dehors des 35 normales (une majoration selon le jour/poste travaillé), demain je devrais donc travailler autant, sans la majoration. Pourquoi voudrais-je voter Fillon sachant que s'il s'y tenait vraiment, je serais encore une fois perdant (car avec Hollande j'ai déjà bien pris, et ce n'est pas fini en plus ...).

Les années passent, les présidents et leur clique aussi, mais aucune amélioration, ils sont tous aussi mauvais les uns que les autres, quand dans d'autres pays il y a des efforts, des vrai. Comment peut on encore avoir envie de voter UMP / PS alors que depuis 30 ans (certes l'UMP n'existait pas mais c'était la même chose, déjà sous Giscard c'était pas glorieux sur les mesures laissées qui nous pourrissent la vie encore aujourd'hui sur la dette et ses intérêts par exemple) il ne font que nous endetter, sans vision d'avenir. Ils parlent lorsqu'ils sont dans l'opposition, mais il n'y a plus rien lorsqu'ils ont les moyens d'appliquer leurs promesses.
Réponse de le 06/10/2013 à 22:41 :
Tout a fait d'accord !
Réponse de le 06/10/2013 à 23:59 :
35 heures
copie
L?UMP a rapidement fait de l?abolition des 35 heures son cheval de bataille. Ainsi, pendant sa campagne électorale de 2007, Nicolas Sarkozy y voit une « erreur économique énorme ». C?est aussi l?occasion pour lui de souligner que « les 35 heures, c?est la régression sociale ». « On ne tient plus le coup. Les 35 heures, tel que cela existe aujourd?hui, c?est intenable », ajoute Jean-François Copé. Il serait facile d?aligner les phrases anti-35 heures prononcées par les leaders de la droite.

Leur force de conviction étonne, leur absence de mémoire désespère. Là encore la preuve est apportée qu?en politique on peut raconter n?importe quoi sans craindre de se voir « recadrer ». En effet, l?invention des 35 heures revient à Gilles de Robien (UDF), ministre du Travail (1995-1997) à une époque où le président de la république s?appelait Jacques Chirac et le Premier ministre Alain Juppé.

Le Crédit Lyonnais négocie la fin de son accord de Robien

--> Site CFDT

En 1996, le Crédit Lyonnais signe un accord de Robien qui prévoit un passage de 39h à 33h pour les 8000 salariés des backs office. Ces derniers passent sur une semaine à 4 jours payés 97% du salaire de base dans un contexte de plan social. L?accord de Robien est reconduit en 2000 pour 4 ans. La même année, le reste du personnel passe de 39h à 35h dans un cadre Aubry. Les salariés concernés par l?accord de Robien qui ne peut être reconduit vont donc devoir choisir entre passer sous le cadre Aubry en perdant la semaine de 4 jours où faire des concessions sur le salaire.

Les négociations portent sur les salaires puisque les échos laissent penser que les salariés ne soient pas particulièrement enclins à passer sur 5 jours. La direction propose une baisse de salaire de 6% en guise de contrepartie à une semaine de 4 jours
a écrit le 06/10/2013 à 20:37 :
Du déjà vu, éculé comme une vieille pantoufle, il faut du neuf, voyez plutôt un parti utile comme l'UPR, dans la droite ligne du gaullisme, courageux, qui propose la sortie unilatérale de l'Europe -et c'est le seul-, sans laquelle Bruxelles reste durablement aux manettes et quelque soit le candidat FN ou UMPS, rien ne change jamais jusqu'à la ruine sociale et économique de la France et son allégeance confirmée à l'Empire... C'est sur UPR.fr, détonnant ! Il s'intéresse à vous, intéressez vous à lui... Ca monte, ça monte,pour en savoir plus, il y a sûrement une conférence d'ASSELINEAU qui tourne près de chez vous.
Réponse de le 07/10/2013 à 11:33 :
Mais grâce aux Captur et Clio, la France sera sauvée, n'est ce pas Godrev ?
a écrit le 06/10/2013 à 19:48 :
Comme tout les autres, Fillon propose, Bruxelles dispose et les principaux intéresser que sont les peuples, trinquent!
a écrit le 06/10/2013 à 19:46 :
Aaaaaahhhh ! Enfin du parler vrai ! Et pour ceux qui nous rebatent régulièrement les oreilles avec le FN, fin de la langue de bois qui a tant desservi l'UMP dont le principal objectif a toujours été de louvoyer le plus à gauche et à droite possible pour ratisser large. Mais n'est pas rassembleur de la France qui veut. De Gaulle l'a fait, après une sortie de conflit qui avait laissé des menaces de retour des querelles de la république des médiocres. Fillon prend une autre voie, celle de la sincérité avec le réveil du pays comme étendard. Intéressant ! Et là, Sarkozy n'est pas du tout, mais alors pas du tout sur ce chemin... Heureusement. Et de ce fait, la "terrible perspective" d'un Copé candidat unique s'éloignerait. Heureusement itou.
a écrit le 06/10/2013 à 19:19 :
Que n'a t-il tenu pendant son ministère, tout ce qu'il promet maintenant, "en désespoir" de cause? Ils sont FOUTUS! de chez foutu, c'est tout : une bande de rigolos malfaisants point !
a écrit le 06/10/2013 à 17:39 :
C'est la panique dans le clan Fillon,on propose tout et n'importe quoi.Tout ceci ne fait que servir le seul candidat de poids,qui lui, reste serein,malgré toutes les fausses affaires judiciaires que l'on essaie de lui imputer
Réponse de le 06/10/2013 à 19:15 :
Cette homme d'Etat ne propose pas "tout" ? "n'importe quoi" ?: il n'a jamais été un démagogue.
Il veut simplement appliquer les mesures de bon sens, et de réalisme, qui marchent partout ailleurs en Europe. Il a de nombreuses fois remis sa Démission à Sarkozy, qu'il l'a toujours refusé. 1er Ministre, Chef du Gouvernement, il n'avait de cesse de confier, que sans Sarkozy qui le bridait, et l'empechait sans cesse, il irait Beaucoup Plus Vite, et Beaucoup Plus Loin En Avant dans les Réformes : il a été Ministre (parcours sans faute à chaque fois) Limogé, avec beaucoup de mépris par Chirac, lorsqu'il était Ministre de l'Education, à cause d'une Réforme qu'il avait gagné, et pour laquelle il avait résisté jusqu'au bout. Quand les manifs ont cessé, Chirac l'a limogé comme un vrai malpropre, et annulé la réforme pourtant Actée, parce que Chirac a TOUJOURS Reculé face à la rue : les 12 ans de Chirac, et les 14 de Mitterrand = 26ans de perte te temps, et donc de Déclin Français. SEUL LE PRESIDENT FRANCOIS FILLON EST, EN FRANCE A LA HAUTEUR DE LA FONCTION ET DU REDRESSEMENT NATIONAL A REALISER SUR 2 QUINQUENNATS;
Réponse de le 06/10/2013 à 20:22 :
Fillon est, et restera un sous-fifre le Scapin de Molière, il n'a fait aucune réforme pour ne froisser personne, il n'est pas et ne sera jamais à la hauteur de la fonction de Président de la République.
Réponse de le 07/10/2013 à 14:33 :
"il ne sera jamais à la hauteur de la fonction de président..." tout comme tous ceux de cette Veme république!
a écrit le 06/10/2013 à 17:37 :
Le pb de M. Fillon être de la caste depuis des décennies, il a montré son attachement à rester à son poste bien plus pour son devenir personnel que celui de la France. Autre mauvais point exemple prendre Mme sourire niais c'est à dire Mme Pécresse dont le passage au budget n' a pas laissé de souvenir de compétence mais plus de copinage politique. L'ex premier ministre et ancien homme aux divers postes ministériels, sympathique mais un homme du passé qui lui aussi était reçu par M. Bongo comme homme d'avenir!!!!de la politique française. Homme du passé comme Monsieur Hollande ou M. Sarkozy des hommes nés dans la médiocrité politique bien plus occupés par leur égo que pas la France, l'endettement, le chômage sont là pour les jugés les discours sont du baratin les chiffres sont la vérité. Au revoir Monsieur et je ne vous remercie d'être venu dans cette mascarade d'incompétence nommée politique, plus une kermesse de médiocrité que de compétences dont notre pays a besoin.
a écrit le 06/10/2013 à 17:36 :
On pourrait y croire si il proposait des référendum sur le nombre d élu et les région sinon ça risque d être du pipeau il a beaucoup de boulot pour faire oublier l inutilité du mandat de Sarko
a écrit le 06/10/2013 à 17:33 :
"Au menu, la baisse du coût du travail, la fin des 35 heures, la réduction du nombre des fonctionnaires, la fusion régions-départements..." : Oui et on fiche une paie royale aux enrichis sans cause de la bulle immobilière, aux retraités qui siphonnent plus d'argent qu'il n'en rentre par les cotisations, etc. En lieu et place de fonctionnaires, on embauche des contractuels payés au lance pierre et mais on ne touche pas aux fonctionnaires qui votent pour nous : Ceux qui se convertissent en agent immobilier en région parisienne tout en bénéficiant de pension de retraites supérieures au traitement d'un chercheur... Cette droite se fout du monde! C'est pas demain qu'elle taxera plus 100 000 euros gagné en achetant de la pierre que 100 000 euros de bénéfices réalisé par une entreprise. Elle se contentera de libérer de l'impôt son coeur électoral et de demander aux jeunes de payer l'addition comme elle l'a si bien fait : Les retraités célibataires (veuf) à 2000 euros de pension par mois échappaient à l'IR, donc à la taxe d'habitation grâce à ces gens. Pendant ce temps là, ils allumaient les jeunes célibataires qui gagnaient 1800 euros et lâchait 700 euros de loyer à ces générations de parasites qui pleurnichent le retour d'impôt qu'ils auraient toujours du payer!!! Le jour où cette droite ne sourira pas aux seuls inactifs à la tête d'un capital : Nous pourrons voter pour. Tant qu'ils reportent les impôts sur ceux qui bossent et partent les poches vides (entrepreneurs et salarié réunis) pour ne pas toucher aux rentes et à l'enrichissement par la pierre qui sclérose ce pays et spolie les jeunes au profit des moins jeunes : Autant s'abstenir que de voter pour la rente et contre l'enrichissement par le travail!
Réponse de le 06/10/2013 à 19:56 :
Je m excuse de vous de poser la question : qui baisse les pv? Et qui les a augmenté de façon considérable?
Réponse de le 06/10/2013 à 20:07 :
n'importe quoi.
Réponse de le 06/10/2013 à 21:24 :
je voulais lui répondre , mais c'est ce qu'il veut : il faut l'ignorer , je pense que c'est quelqu'un qui incite uniquement à la haine de son prochain !
Réponse de le 07/10/2013 à 0:36 :
"je pense que c'est quelqu'un qui incite uniquement à la haine de son prochain !" : Non, quelqu'un qui pense qu'il faut vous piquer un peu pour vous faire ouvrir les yeux. Vous pouvez garder votre rhétorique habituelle (Jalousie, haîne, etc. ) : On se doute que vous n'avez aucune raison d'être aigris quand vous êtes du bon côté de la barrière. Observez le sort réservés aux moins de 30 ans avec les mêmes métiers que les vôtres quand vous jouez les victimes des impôts. Demandez vous si vous pourriez racheter votre premier toit ou fonder une famille dans les mêmes conditions.
Réponse de le 07/10/2013 à 14:37 :
Prenez vous en à cette politique ultra libérale, aux politicards cupides, à Bruxelles, à la mondialisation, mais regardez dans le bon sens et ne vous trompez pas de cible!! merci!
Réponse de le 07/10/2013 à 20:56 :
"Prenez vous en à cette politique ultra libérale, aux politicards cupides, à Bruxelles, à la mondialisation, mais regardez dans le bon sens et ne vous trompez pas de cible!! " : Qui sont les personnes qui défendent cette politique ultra libérale pour peu qu'ils s'engraissent au passage? Ce ne sont pas les libéraux de Bruxelles qui ferment les yeux sur le sort réservé à la jeunesse quand ils applaudissent la droite qui les enrichis par l'immobilier et se battent pour que seuls ceux qui partent les poches vides payent des impôts. Tant que vous donnerez blanc seing à ceux qui louent des studios à 500 euros en province et 700 euros en région parisienne : Prenez vous en à vous même si ces libéraux arrivent à passer leurs idées quand vous voter pour ou pour pire quand ils vous promettent moins d'impôt! Il est un peu simple de se planquer derrière les libéraux quand ce pays à pour principal problème une frénésie dans la pierre applaudie par tous les détenteurs d'immobilier.
a écrit le 06/10/2013 à 17:01 :
j'ai tout connu : un general, un directeur de la banque Rothschild, une croqueuse de diamants,
un collabo, un rastaquouere, l'actuel, j'en parle meme pas.... Fillon, why not ?
Réponse de le 06/10/2013 à 18:26 :
zut, j'ai oublié le buveur de biére....
a écrit le 06/10/2013 à 16:58 :
Si Messieurs Fillon et Sarkozy sont en désaccord, il vous faudra payer plus cher en 2017. en 2017, ce ne sera pas le PS que vous devrez affronter mais vous devrez affronter le Pen. Donc si déjà, vous vous divisez maintenant, vous ne pourrez pas bloquer LE PEN en 2017, et elle sera présidente. Y compris, ils vont prendre l'Assemblée Nationale. Soyez prudents, restez ensemble.
a écrit le 06/10/2013 à 16:19 :
Pathétique Fillon !
a écrit le 06/10/2013 à 15:57 :
... fillon = hollande qui va a la messe ...
Réponse de le 06/10/2013 à 21:22 :
En pédalo ?
a écrit le 06/10/2013 à 15:45 :
Fillon tente de réémerger médiatiquement dans la course à la candidature. Présentement il cherche une aspiration en se plaçant juste derrière Sarkozy pour tenter de le déborder et de faire le reste de la course en tête. A défaut, il pourra espérer que Sarkozy soit obliger de rentrer au stand pour rendre des comptes à la Justice. Fillon rêve certainement d'un hat trick en misant sur la dynamique des sondages pour contourner le bac à sable du parti.
a écrit le 06/10/2013 à 15:39 :
Ce mec rêve depuis 13 ans de supprimer les 35 heures, la seule mesure qui ait facilité la vie des gens sur la dernière décennie, alors que les politicards n'ont cessé depuis de nous la pourrir.

Rien que pour ça, il peut s'assoir sur mon bulletin de vote, comme son ancien patron d'ailleurs.
Réponse de le 06/10/2013 à 17:09 :
Les 35H ont vraiment facilité la vie des gens en baissant la productivité donc en augmentant les prix et donc en réduisant le pouvoir d'achat (puisqu'on n'a pas gagné plus). Quand la gauche annonce qu'elle va détruire le tissu économique (35H, retraite à 60 ans) elle le fait. Quand la droite dit qu'elle va le reconstituer, elle ne le fait pas. Pourquoi faudrait il croire Fillon? Qu'est-ce qui l'a empêché de le faire plus tot et pourquoi ne sera-t-il pas empêché plus tard? Encore du baratin qui ne sera jamais traduit en acte.
Réponse de le 06/10/2013 à 18:05 :
@arg
Les 35h cause de recession, de chomage, de pauvrete, de mauvaises recoltes, d'epidemies de gastro....d'accord mais cause de baisse de productivite on nous l'avait jamais faite. . Et la gauche qui annonce qu'elle va detruire le tissu economique ??? Mais bien entendu. les elections vont se jouer sur les resultats economiques alors à gauche comme ils veulent surtout pas les gagner ces elections et ben ils font tout pour augmenter le chomage...
Votre commentaire prouve une fois de plus que l'ideologie n'est pas source de sagesse.
Réponse de le 06/10/2013 à 23:17 :
Si vous avez du mal à comprendre qu'en passant de 39 a 35H de travail par semaine la productivité baisse forcément, vous avez du faire l'ENA. La retraite à 60 ans par Mitterrand, il fallait être d'un cynisme total ou avoir de grosses difficultés pour refuser de voir ce que ca allait donner avec notre démographie et un mécanisme de retraite par répartition: la preuve on y est encore et on y retournera dans pas longtemps, la dernière réformette étant une nouvelle mascarade. En matière d'idéologie votre commentaire est justement un bel échantillon...
Réponse de le 07/10/2013 à 0:51 :
"Si vous avez du mal à comprendre qu'en passant de 39 a 35H de travail par semaine la productivité baisse forcément, vous avez du faire l'ENA." : Je vous explique comment ça s'est passé pour des maçons? "Avant, on vous payait à l'arrivée au dépôt. Maintenant, on vous paye à l'arrivée sur le chantier". Ensuite, la technique et les méthodes progressent si bien que la productivité n'est pas uniquement lié au temps de travail. Après, nous savons que certains rêvent d'absorber seul le gain de productivité lié à l'automatisation depuis 30 ans (ils y parviennent d'ailleurs très bien avec leurs algo-traders)...
a écrit le 06/10/2013 à 14:53 :
Une seule question....pourquoi ne l'a t il pas fait avant alors qu'il est resté 5 ans Premier ministre de la France?
Etonnants ces gens qui se découvrent un vocation de réformateurs une fois qu'ils ont quitté le pouvoir.
Réponse de le 07/10/2013 à 17:26 :
Mouais ! en TRIPLE! c'est fait....on a pigé!
a écrit le 06/10/2013 à 14:50 :
tiens on parle pas de sa propo du retour à 4 semaines de congés payés ? Pourquois?
a écrit le 06/10/2013 à 14:40 :
Au fond ce n'est pas un Fillon nouveau, c'est un Fillon ancien as been brouillon, approximatif, sans suite dans les idées.
Réponse de le 07/10/2013 à 17:27 :
Tout à fait, semblable à lui même....
a écrit le 06/10/2013 à 13:31 :
Je suis perso favorable aux propositions citées, à un bémol près : les 35h ! Je suis POUR le maintien de ce seuil de déclenchement des heures supplémentaires (donc majorées). Par contre, il faut autoriser à augmenter le nombre d'heures supps sur une base annualisée, le plafond d'heures hebdo restant d'actualité.
Réponse de le 07/10/2013 à 14:39 :
Pour un VRAI changement, c'est la vague BLEU MARINE! point !!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :