Climat social : "la colère sociale s'exprimera dans les urnes, pas dans la rue"

 |   |  562  mots
Le climat social actuel se traduit par une faible conflictualité mais par une hausse de l'absentéisme
Le climat social actuel se traduit par une faible conflictualité mais par une hausse de l'absentéisme (Crédits : AFP)
Le climat social est marqué par une "résignation rageuse", selon la note de conjoncture sociale de l'association Entreprise & Personnel. Ce qui se traduit par peu de conflictualité dans les entreprises mais par de multiples formes de protestations individuelles. L'association ne croit pas à une explosion sociale en 2014... mais plutôt à une expression dans les urnes!

"Climat social : la résignation rageuse"… Voilà un titre éloquent ! C'est celui de la dernière note de conjoncture sociale, réalisée chaque année par Entreprise & Personnel (E&P), une association  qui regroupe plus d'une centaine de dirigeants d'entreprises afin d'échanger sur les problématiques liées aux ressources humaines et aux relations du travail.

En cette fin d'année 2013, malgré une certaine " lourdeur sociale" pointée du doigt par la note, E&P ne pronostique pas "d'explosion sociale en vue" car les mécontentements divers ne se fédèrent pas et les "acteurs sociaux "  (les syndicats) ne parviennent pas à mobiliser.

Absence d'expression collective mais une  augmentation des formes de protestations individuelles

Mais, attention tout de même prévient E&P, la faiblesse de la conflictualité et cette sorte de résignation ambiante ne signifient pas "atonie sociale". Au contraire même. Mais à défaut d'expression collective, de multiples formes de protestations individuelles se font jour dans les entreprises, selon E&P. La protestation et le refus des contraintes imposées par le management, ferait ainsi grimper le taux d'absentéisme. Selon une étude du groupe Alma Consulting, l'absentéisme aurait augmenté de 18% en 2012, soit une moyenne de 16,6 jours d'absence par salarié.

Pour E &P, ce phénomène s'expliquerait par un besoin de "résistance" à la pression ambiante. Mais au-delà du seul absentéisme, L'association souligne aussi d'autres formes de protestations individuelles : refus d'exécuter des heures supplémentaires (qui peuvent être imposées par l'employeur), fait de laisser passer des défauts de qualité, comportements de retraits, strict respect des horaires (absence de zèle).

Les Français ressentent maintenant l'austérité si longtemps annoncée

Insatisfaction dans le travail donc mais "grogne " également face à la conjoncture, estime E&P.

Pour les Français, il y aurait un sentiment de " résignation avec une colère nouvelle dans laquelle l'insatisfaction vis-à-vis du pouvoir se mélange avec un profond sentiment d'injustice devant la politique fiscale. Celle-ci traduit concrètement pour des millions de foyers, en particulier les classes moyennes salariées, l'austérité si longtemps évoquée, si longtemps repoussée. Un moment donné, l'effort demandé devient concret avec pour conséquence une baisse plus ou moins marquée suivant la situation du pouvoir d'achat. La gouvernement socialiste n'a pas réussi à faire passer le message d'un effort équitablement réparti, probablement pour avoir trop claironné dans un premier qu'il fallait faire payer les riches".

Lire aussi "Le quinquennat de François Hollande entre dans une période décisive"

La colère s'exprimera dans les urnes... pas dans la rue

 E&P insiste bien sur cette idée que le climat social dans les entreprises est profondément dominé par l'environnement économique, politique et sociétal. Or, il règnerait un sentiment de "dégradation ". Mais, encore une fois, l'association ne croit pas dans "des mouvements collectifs en 2014". En revanche, comme beaucoup d'autres observateurs, E&P estime que l'année prochaine "ce devrait être dans les urnes et non pas dans la rue que s'exprimeront les colères françaises". Et la note de conjoncture sociale de citer l'historien et philosophe Marcel Gaucher "la surface reste tranquille mais les fractures cheminent en profondeur "… sans que l'on puisse s'en représenter les conséquences ultimes.  

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/03/2014 à 11:22 :
le montant de la dette est inconpatible avec la retribution de richesses . ? donc on payeras toujours plus dimpots ? avec la droite comme avec la gauche , donc comme le dirais confuscius pour l instant tous va BIEN???
a écrit le 21/10/2013 à 18:40 :
L'expression de la colère sociale dans les urnes serait un moindre mal...par rapport à une abstention massive....ravageuse et destructrice de notre démocratie.
Réponse de le 21/10/2013 à 18:48 :
Quelle démocratie ? Vous plaisantez, j'espère ? Vous parlez bien de la particratie mise en place par l'oligarchie pour amuser la galerie ?
Réponse de le 21/10/2013 à 19:10 :
Ne serait-ce qu'échanger, plaisanter vertement parfois avec la Haute Autorité, et meme parfois écrire des choses désagréables, à travers ce blog de la Tribune, me laisse à penser que l'on jouit encore d'une certaine liberté propre à un pays démocratique qui s'appelle la France, et,voyez vous, je me sens mieux à Paris qu'à Pékin, Moscou, Pyong-yang (pardonnez l'orthographe) ou Doha. Maintenant pour vous comprendre, et je suis OK, tout est loin d'etre parfait. A nous également d'accepter les petits efforts à consentir.Allez...sans rancune..
Réponse de le 24/10/2013 à 22:30 :
Coluche (je crois) a dit "la dictature c'est ferme ta gueule, la démocratie c'est cause toujours..." bon je reconnais en "démocratie" on peut dire ce qu'on pense sans trop de risque (enfin apparemment..)
a écrit le 21/10/2013 à 14:56 :
Le patriotisme va remplir les caisses et réduire les impôts. Beau programme non! Le sacrifice est réduction des salaires et écrêtement des comptes bancaires. Ok les mêmes diront ce n'était pas affiché mais ce sera comme d'habitude.
a écrit le 21/10/2013 à 9:32 :
la rue , c'est comme un feu de cheminée. le feu couve, n'arrive pas à démarrer puis au moment ou on le croit éteint, il démarre d'un seul coup .
a écrit le 21/10/2013 à 9:27 :
les regions sont au bord du gouffre,pour eviter une hausse massive des impots de mettre en vigueur l'eco taxe sur les voitures les portillons sont pret et sont regles pour tous types de vehicules ,de plus il faut amortir le cout du systeme
a écrit le 20/10/2013 à 21:15 :
"Tant va la cruche à l'eau, qu'à la fin elle se casse..."c'est surement ce genre de choses, qui va se passer dans les urnes......un raz le bol complet !
Réponse de le 20/10/2013 à 22:49 :
un raz la cruche...c'est mieux ! (bof, on est toujours dans les ustensiles de cuisine...)
a écrit le 20/10/2013 à 21:13 :
Halte au défaitisme , camarades ! Relisez le petit livre rougeaud de Flamby et édifions sous sa gouvernance éclairée le paradis socialiste ! Au goulag, les traitres réactionnaires !
a écrit le 20/10/2013 à 19:54 :
ce n'est pas pas parce que l'homme à soif d'amour ... que l'homme doit tomber sur la première gourde !!!!!!!!!!!
Réponse de le 20/10/2013 à 20:58 :
vous croyez??
a écrit le 20/10/2013 à 19:49 :
Je vois pour offrir vous l'asile politique à Groland "elu ps député" nous avons le même sens de l'humour du second degré !;o)))
a écrit le 20/10/2013 à 19:33 :
On en a marre et plus que marre ! Et là, avec cette affaire de lycéenne expulsée, c'est la goutte qui fait déborder le vase. Comment des personnes qui ont fait tant d'études et qui de plus se disent intelligentes peuvent faire autant de conneries. C'est lamentable ! Il n'y a plus de pilote dans l'avion !!!!!
Réponse de le 20/10/2013 à 20:57 :
comme vous dites !!
Réponse de le 20/10/2013 à 23:23 :
Patience à son deuxième quinquénat çà ira mieux!
a écrit le 20/10/2013 à 17:02 :
Les commissaires politiques de la "gôche " semble avoir investi la Tribune pour critiquer la "droite".
a écrit le 20/10/2013 à 16:25 :
L'élu PS a beau être député , il est sous le Front National quand même , qui , lui , est à sa vraie place. ( Tiens , mange...!!! ).
Réponse de le 21/10/2013 à 11:32 :
@ front national, vous êtes bien sur de ça, mais que voulez-vous donc que Marine Le Pen avec ses projets qui date des années 60 fasse devant des lois de 2012 et 2013 si elle va prendre comme tout les autres prédécesseurs un trésor de guerre, et en 2022 elle va laisser la France comme du temps de la prohébition des années 30 aux états unis personnellement je n'ai rien contre elle il en faut pour tout les goûts, mais après Sarkozy le petit nerveux, Hollande le mou, il y aura Marine qui va arrêtez tout les problèmes de la France pas à Poitier mais à moitié et cela ne les résoudre pas, VIVE LA FRANCE
Réponse de le 21/10/2013 à 20:32 :
N'importe quoi !!! Arrêtez le jaja de Lidl...
a écrit le 20/10/2013 à 15:48 :
nous en avons ral bol des commentaires contre nous , il faut museler la presse et punir les commentaires contre nous , le peuple nous a elu il doit obeir et la fermer, projet de loi autorisant a cerner les IP nous critiquant
Réponse de le 20/10/2013 à 15:59 :
Les gentils messieurs en blanc vont
vous raccompagner en chambre ...
Réponse de le 20/10/2013 à 17:45 :
@elu ps depute
Comme je vous comprends et je compatis entièrement à votre inquiétude concernant l'avenir de vos prébendes!, se remettre à travailler lorsque l'on a toujours vécu sur le dos de la bête, cela doit être immonde!.
Réponse de le 20/10/2013 à 17:59 :
Dame censure vous avez-dit, la liberté de paroles est attaquée par cet élu? Du temps de Sarkozy n'est-il pas dans les plus virulent pour attaquer la droite? Et oui, il y a encore des français qui croient en leur pays, un pays ou le socialisme sera exclut à jamais car nocif pour l'économie, l'ordre social la morale. Depuis que vous etes au poyuvoir vous ne cesse que de diviser les français, les taxer, les imposer, et favoriser vos copains Il est normal que nous réagissions avec fermeté sur vos extravagances,vos dénis de démocratie, votre manque de programme crédible pour la France. Vous étes des amateurs, des amateurs non éclairés. Vous avez leurré une partie des français par vos mensonges et maintenant vous en payer le prix, logique non!
Réponse de le 20/10/2013 à 18:53 :
le pire ... c'est que ça marche ! ;o))))))))))))
Réponse de le 20/10/2013 à 19:02 :
l'exil pourrat une porte de sortie arreter de matraquer le peuple par la fiscalisationn et le mepris , votre chute viendrat de la jeunesse qui vat ce revolter, la seule crainte que vous fassiez un bain de sang
Réponse de le 20/10/2013 à 19:15 :
J'oubliais ... bravo ! ;o)))))))))))
Réponse de le 20/10/2013 à 19:33 :
Attention , monsieur l'élu du PS , si vous prônez la censure , vous allez vous diriger tout droit vers un territoire où la main de l'homme n'a jamais mis le pied.
Réponse de le 20/10/2013 à 19:34 :
de quel sang parlez vous , élu PS , ce n'est plus la saison pour tuer le cochon , vous devriez le savoir.
Réponse de le 20/10/2013 à 19:42 :
"votre chute viendra de la jeunesse qui va ce révolté"... manipulé par les profs !!! vaste programme !
Réponse de le 20/10/2013 à 21:48 :
Raz le C...L ! Raz le C..L!!!!!!
Réponse de le 21/10/2013 à 0:55 :
"votre chute viendra de la jeunesse qui va ce révolté"

Heureusement qu'à droite et à l'extrême droite vous n'avez pas trop subie l'influence délétère des enseignants marxistes de Français...

Visiblement, la maîtrise élémentaire du Français écrit est inutile si l'on est un vrai patriote.

Peut être en est-il du même du port du cerveau...
a écrit le 20/10/2013 à 14:39 :
http://www.canalplus.fr/c-divertissement/pid1787-c-groland.html?kwid=google_1224860_110105103_e&esvcid=S1382272085_ADOGOe_AGI1224860_CRE23260952428_TID110105103_DVCc_RFDd3d3Lmdvb2dsZS5mcg==_RAWZ3JvbGFuZA==&ESVreferrer=www.google.fr&gclid=CL_WluW0pboCFbPItAodlh0AKQ
a écrit le 20/10/2013 à 13:03 :
Dans les urnes des elections europeennes! plus un seul bulletin pour l'UMPS et leur monnaie d'escroc. Un pays c'est des frontieres et une monnaie. Des frontieres pour faire rentrer qui l'on veut et une monnaie pour mener la politique eco que l'on choisit
Réponse de le 20/10/2013 à 20:00 :
+UN
a écrit le 20/10/2013 à 12:56 :
On est lobotomisés par ce que l'on entend sur le FN....FN= Haine?.....Il faudrait se renseigner sur qui sont les pus haineux....n'est ce pas, pendant la seconde guerre mondiale le PS , à lépoque l qui s'appelait le SFIO , et ne peut on dire que ce sont eux, qui ont mis en place Pétain et le régime de Vichy, en "copinage avec qui vous savez...?Tout ce beau monde ont envoyé des milliers de personnes à une mort certaine, les policiers venaient arrêter les gens, policiers Français ! ils ont même mis en place la "collaboration"! alors il faut un peu relativiser et se réveiller! donc, beaucoup de mes connaissances et moi même voteront FN......Gaulliste depuis toujours, là je préfère voter Marine...On ne peut continuer à parler diabolisation du FN à chaque fois...MARRE!
Réponse de le 20/10/2013 à 16:17 :
Visiblement l'histoire n'est pas votre fort. A moins que vous ne fassiez le troll nationaliste pour brouiller les cartes entre les partis, histoire de faire oublier les responsabilités. Non, Pétain n'a pas été mis au pouvoir par la SFIO. Non ce sont sont pas des élus qui ont envoyé des milliers de gens a une mort certaines, Pétain avait les pleins pouvoirs. oui, le FN a été créé par d'anciens collabos.
Réponse de le 20/10/2013 à 16:49 :
ceci a permis a de gaulle a ce faire un nom,nous serions devenus allemand nous serions un grand pays avec une europe premiere puissance mondiale
Réponse de le 20/10/2013 à 17:27 :
@Dico
L'histoire n'est pas votre fort non plus, rappelez vous la Francisque 2202 qu'arborait fièrement votre gourou.
Réponse de le 20/10/2013 à 19:41 :
bien dit
Réponse de le 20/10/2013 à 20:25 :
+ UN !
Réponse de le 20/10/2013 à 20:39 :
Du coup!, ça a coupé la chique à dico l'historien socialiste!.
Réponse de le 20/10/2013 à 22:10 :
hé! bien vu !
a écrit le 20/10/2013 à 12:44 :
il faudrait fermer toutes prestations sociales ou pas ainsi que les retraites douteuses, et attendre les réclamations cela devrait généré 50 a 60MDS , mais y a t'il un gouvernement courageux pour le faire ??a la CAF ou ailleurs une analyse des transferts financiers serait la bienvenue
a écrit le 20/10/2013 à 11:44 :
Si une lycéenne pas très futée arrive à causer un tel ramdam au sein de gouvernement, qu'en sera t-il quand on va (peut être) ENFIN ! aborder les vrais problèmes des Français???je n'ose y penser..!!
Réponse de le 20/10/2013 à 15:22 :
ce pouvoir est vraiment dangereux (il est un fou de guerre ce type) ceci est vraiment l'image du parti socialiste , en cas de revolte du peuple il voudrat maintenir son parti au pouvoir par la force , on a bien vu la repression des crs en bretagne contre le peuple mecontent, aborder le vrai probleme il le fait par le matraquage fiscal, il a un petit pois dans la tete pour ce faire manipuler par une lyceenne , il agit tres bien le FN a un boulevard devant lui en 2014 pour liquider la clique UMPPS et quitter cette europe de bourge a la tete
Réponse de le 20/10/2013 à 19:43 :
++ UN !
a écrit le 20/10/2013 à 11:21 :
Les urnes vont dire : Cohabitation ! Mais avec qui ? Avec le FN ! Ce sera une grande innovation dans la politique internationale, François président et Marine premier ministre. Scénario à méditer. Mais ça peut marcher, quand on voit combien il aime les femmes dominatrices.
Réponse de le 20/10/2013 à 14:51 :
Si son intérêt, ou surtout celui de sa dulcinée, est de rester président, pourquoi pas car peu importe le moral des français quand on a son c*l dans un bon fauteuil doré à l'or fin.
Réponse de le 20/10/2013 à 22:12 :
ça, c'est plus que bien dit
a écrit le 20/10/2013 à 11:07 :
En janvier 2014, l'espace Shengen sera ouvert à la Bulgarie & Roumanie....Il y a de fortes chances que cette famille, qui "ne veut désormais plus venir en France, ainsi que bien d'autres, arriveront sur notre territoire...FRANCAIS! vous pouvez travaillez dur !! ça ne fait que commencer.....
Réponse de le 20/10/2013 à 17:58 :
Triplement hélas !!!
Réponse de le 20/10/2013 à 20:24 :
Mille fois hélas...
Réponse de le 20/10/2013 à 22:14 :
pour ma part, je ne sais combien de fois, mais c'est bien "HELAS" !!! de chez hélas..
a écrit le 20/10/2013 à 10:41 :
Pour moi, et bien avant son élection, le problème de ce président était la fourberie et l'opposition de catégories entre-elles. Où en sommes-nous aujourd'hui ? Un président qui ne fait rien de ce qu'il avait dit, un président qui monte les Français les uns contre les autres (privé vs public ...), un président qui ne respecte pas la loi (fausse déclaration d'ISF, ...., affaire Leonarda), un président qui agit en tant que chef de parti et non en tant que président de tous les Français, .... Bref, cet homme, qui a acheté les journalistes par leurs réductions d'impôts, est dangereux pour les Français et pour la France.
a écrit le 20/10/2013 à 10:37 :
C'est vrai que de monopoliser les médias, les ministres et le président pour léonarda et sa famille c'est beaucoup plus important que de s'occuper des problèmes des Français !
a écrit le 20/10/2013 à 10:36 :
Un président qui contrecarre la loi...".ahurissant ! des gens qui nous insultent! vive les pantalons baissés !
a écrit le 20/10/2013 à 10:24 :
Le président des faits divers fait une conférence de presse pour Leonarda, événement qui change la face du monde comme chacun se doute, mais ne s'intéresse absolument pas a la colère et aux émeutes en Bretagne ! On voit ses priorités ....
a écrit le 20/10/2013 à 10:17 :
Il est urgent de reconnaître le vote blanc ... et invalidation d'une élection en dessous de 50% de suffrages exprimés !... les politiques sont ils trop cons ... pour reconnaître ces règles ???... s'ils souhaitent une raclée ... voir un tsunami politique ... il ne faut rien faire !
Réponse de le 20/10/2013 à 22:15 :
t'as les esgourdes embrumées, mon beauf?
a écrit le 20/10/2013 à 10:09 :
J'ai bien peur que notre pays se réveille avec consternation quand le bilan objectif des socialistes va etre fait. Tous les parametres indiquent en effet que le moral des français n'a jamais été aussi bas. Une politique réaliste doit soulever l'enthousiasme de la population, or que constatons nous aujourd'hui, de l'amertume, du désespoir à l'image de tous ces retraités imposés par des forcenés de la taxe et de l'impot. La crise méritait un autre président, une autre politique, des hommes et des femmes courageux pour changer nos structures, nos habitudes. Que neni de tout celà, on continue dans l'aberration, dans le copinage. Le socialisme introduit sur les fonds baptismaux de la politique le FN, voilà le seul résultat. Oui c'est la crise, une crise de confiance et çà c'est la pire des choses car celà favorise l'extrémisme
a écrit le 20/10/2013 à 9:52 :
@Cerise
"respecter et faire honneur au drapeau Français!".
Vous avez besoin d'explications et vous ne savez pas ce que veut dire "respecter et faire honneur au drapeau Français!", alors nous ne pouvons plus rien pour vous.
En d'autre terme, pour ceux qui ont compris, il n'y a pas besoin d'explication, pour les autres, aucune explication n'est possible!.
Réponse de le 20/10/2013 à 17:41 :
Concernant le PS, rappelez vous la couleur des drapeaux qui entouraient le nouvel élu le soir de son élection, Quand à l'UMP, rappelez vous qu'une "photo d"art" publié par la FNAC, et qui a fait le tour du NET, où l'on voyait un individu se torcher avec le drapeau tricolore Français.
Dans un pays normal,avec une démocratie normale, les instigateurs de tels faits auraient été poursuivi et déféré devant la justice.
Mais aujourd'hui (et depuis quelques décennies), salir la France, salir et critiquer ceux qui l'on servi est dans l'air du temps et à la mode, mais rassurez vous, il va arriver un moment où le peuple va reprendre ses esprits et faire payer les scélérats!.
Réponse de le 20/10/2013 à 22:18 :
Ah! que c'est bien exprimé ! merci !!++++++++ La vérité vraie en bouche un coin à certains....
Réponse de le 21/10/2013 à 7:41 :
Et vous croyez que ces drapeaux sont arrivés là spontanément ? Vous n'avez toujours pas compris que l'oligarchie monte les gens les uns contre les autres ? Les français de souche contre les immigrés musulmans (soit disant préparant un complot islamiste) et les immigrés contre les fds (soit disant racistes congénitaux et affreux colonialistes !)
Réponse de le 21/10/2013 à 8:48 :
Quand on voit ce qu'on voit, ce que l'on entend ce que l'on entend, on a raison de penser ce qu'on pense.
Réponse de le 21/10/2013 à 9:17 :
@intervenant 22:18 Ce que certains perçoivent comme une victoire du verbe est simplement une sombre illustration de la manoeuvre politique. Dans ce cas nul besoin de répondre.
a écrit le 20/10/2013 à 9:26 :
Ou qui que ce soit qui sortira des urnes ne résoudra en aucun cas les problèmes auxquels notre modéle obsolète de civilisation en fin de vie est confronté actuellement.
Bien au contraire, cela ne fera qu'attiser ce qui couve déjà et risque fort de finir en jus de boudin.
Réponse de le 20/10/2013 à 17:50 :
@Quel que soit
Continuez à mettre la tête sous la sable (c'est très confortable), et continuez à voter pour l'UMPS, comme ça votre "jus de boudin", comme vous dites fort bien , vous l'aurez, c'est sur!
Réponse de le 20/10/2013 à 22:20 :
continuons dans la lancée présente, elle nous spolie et nous mène droit dans le gouffre....@ quatre cylindre + 1
a écrit le 20/10/2013 à 9:10 :
après leur départ , je suis très inquiet pour tout ces gens qui vivent de l'argent des autres, cela ne dure pas indéfiniment l'histoire du monde , en est une preuve; il faut que ces agences ,associations, élus et tout ces assistés commence a RÉFLÉCHIR toutes ces lois contre lois décrets contradictoires effacées d'un revers de la main AMÈNENT LE CHAOS;;;;; le GÉNÉRAL AVAIT PRÉDIT le declin
a écrit le 19/10/2013 à 23:36 :
Les élections prochaines fin mars 14 sont municipales. C'est absurde de voter essentiellement pour un parti aux élections municipales. On vote pour un Maire, un projet, une équipe et le devenir de sa commune. Il faut arrêter de manipuler les gens pour des partis qui ont des hauts et des bas dans le temps et prennent souvent plus qu'ils n'apportent.
Réponse de le 20/10/2013 à 16:57 :
Oui c'est normal, dans le sens ou celât correspond aux règles de l'élection à deux tours. Le nombre d'élus d'un parti dépend du nombre de fois ou le candidat du parti est arrivé en premier au second tour de l'élection legislative. Autrement dit, un parti car arrive à des scores très importants dans quelques circonscriptions et a des scores très bas dans d'autres, aura plus d'élus qu'un partie qui fait 20% partout.
Réponse de le 20/10/2013 à 17:54 :
@@bord33 a 12:13
Dans un pays démocratique, les scrutins se font à un tour, c'est ce qui les différencie des républiques bananières où toutes les magouilles à deux tours sont possibles.
Réponse de le 20/10/2013 à 21:05 :
Un scrutin a un tour aurait donné une assemblée acquise au premier parti, soit l'UMP. http://fr.wikipedia.org/wiki/Système_électoral
a écrit le 19/10/2013 à 22:55 :
Et de plus en plus nombreux. Et de plus en plus soudé .
Réponse de le 20/10/2013 à 21:12 :
Un élu exemplaire ?? Il est comme d'autres. Quels que soient vos préférences partisanes, Réveillez vous et me vous laissez pas aveugler par vos préférences politiques :
http://www.liberation.fr/politiques/2011/10/18/jacques-bompard-maire-d-orange-epingle-par-la-chambre-des-comptes_768736
a écrit le 19/10/2013 à 22:48 :
On ne fait pas de jeux de mots sur la détresse des gens. Si on n'est pas dans la boue , c'est qu'on a de la chance. D'autres sont dans la boue. Par égard pour eux , il faudrait sans doute éviter les références à certaines chansons marmonnées par des chanteuses sans cervelle ni poitrine.
a écrit le 19/10/2013 à 22:10 :
dans la GAD-DOUX on s'enlise ,on patauge, certains s'y vautre,...La GAD-DOUX ..., la GAD-DOUX ...vous connaissez la chanson ..
a écrit le 19/10/2013 à 21:06 :
voilà où mène le laxisme! il est des fois où il faut être ferme , et ça, on sait pas faire! on est la risée de nos voisins....
a écrit le 19/10/2013 à 20:55 :
nos enfants manifestent les crs vont respecter la loi du pouvoir, quelle image donnons nous au monde
a écrit le 19/10/2013 à 20:02 :
Parce qu'il le vaut bien.
a écrit le 19/10/2013 à 19:58 :
bah!quelques avantages fiscaux,quelques primes et tout rentrera dans l'ordre,il n'y a que l'argent qui intéresse nos compatriotes apparament.en janvier,le gouvernement et les élus locaux feront un peu de relance par la consommation et le ps sortira a nouveau vainqueur des urnes.rien de bien original et c'est bien,cela marge toujours.
Réponse de le 21/10/2013 à 8:51 :
Vous voyez que le FN est ouvert et ne se referme pas sur lui même.
a écrit le 19/10/2013 à 19:46 :
Je souhaite bien du plaisir aux entrepreneurs pour le dialogue sociales avec le FN et ses milliers ex-militants FO et CGT,
a écrit le 19/10/2013 à 19:46 :
Je souhaite bien du plaisir aux entrepreneurs pour le dialogue sociales avec le FN et ses milliers ex-militants FO et CGT,
Réponse de le 20/10/2013 à 14:18 :
je n?adhère pas aux thèses du FN ... mais, vous allez vers un suicide collectif ! (étant ni de droite ni de gauche... tous des incapables pour résumé)
Réponse de le 20/10/2013 à 17:58 :
Remettons les syndicats Français dans leur contexte de représentativité, (c'est à dire pas grand chose), et non pas en tant que partenaires sociaux incontournables, représentant l'ensemble des travailleurs Français.
a écrit le 19/10/2013 à 19:43 :
quand le feu couve, il suffit d'un rien pour faire réagir certains. il faut toujours s'attendre à des complications quand les gens en ont tous marre. les situations se compliquent .les cafouillages sont trop nombreux.
a écrit le 19/10/2013 à 19:00 :
L'article ne fait pas mention de la force d'internet et des tweets car l'explosion peut arriver d'une minute à l'autre. Hollande et son gouvernement cumulent trop d'insatisfactions. Il a été élu avec une faible majorité, il aurait du faire très attention. Sa première grosse bourde est venue de sa compagne et ça, les français ne le digéreront jamais car elle l'a ridiculisé. Les français aiment les hommes forts voire un peu macho .... comme Valls.
a écrit le 19/10/2013 à 18:54 :
laisons du temp au temp il vont surprime tous les impot mefastes qu on laisse la droite pendant leurs mandats;, et si je l espere la reprisse est vraiment la tous iras mieux; il leur reste 3ans laisons cries les loups qui payent plus aujourdhui ,? PLAIE D ARGENT N EST PAS MORTEL? ? ? , ,
a écrit le 19/10/2013 à 18:39 :

rever .§ meme scénario il y a quelques années mémoire courte des lendemains qui déchantent
a écrit le 19/10/2013 à 18:27 :
Un président Français qui ne respecte pas la loi que fait respecter un de ses ministres. Il faut vraiment se méfier de ces Enarques qui ne sont pas intégrés à la Société française et qui ne savent plus quoi faire par rapport aux résultats de sondages (un échantillon dit représentatif de la société avec souvent moins de 1000 personnes) pour gagner un bulletin de vote de plus. Mais elle a moins de 18 ans ... !!! raté mon petit père Hollande.
Réfléchis donc avant de dire ou faire quelque chose et pense aux respects des lois. Même la ministre de la Justice qui il y a quelques mois voulait modifier le code minier pour que ses copains des iles puissent profiter d'une potentielle manne énergétique, ne respecte pas les lois et les modifie en opposant les français sur des sujets sans intérêts. Est ce cela un gouvernement normal dépendant d'un Président normal (je n'ai pas dit piloté, conduit, etc...)
Patientons peut être que la rue est la seule solution plutôt que les urnes qui amplifie le phénomène des gens payés par nos impôts.
De plus en plus de gens sont prêts à descendre dans la rue (cf les bureaux des impôts qui débordent de gens en colère et qui demandent des étalements car ils ne font plus face aux échéances ; mais les journalistes n'en parlent pas Pourquoi ?)
A suivre ...
a écrit le 19/10/2013 à 18:26 :
C'est ça : Front National.
a écrit le 19/10/2013 à 18:17 :
Pas de vrai Capitaine d'équipe de France, une équipe qui joue perso et amateur en championnat professionel. Le peuple s'en est vite rendu compte. Personne n'ose plus avouer avoir voter FH, vérifiez dans votre entourage. Par contre dramatiquement (un mal pour un bien, une sonnette d'alarme?) le vote FN se décomplexifie radicalement (si je puis-dire. Va falloir s'attendre à des lendemains douloureux si Gauche et Droite continuent comme-çà. Le remêde serait-il la démission de FH élections anticipées avec une union nationale gauche-droite adogmatique avec des vrais pro? Je rêve pas un(e) homme/femme politique ne joue pour la France, ils/elles jouent tous/tes perso.
a écrit le 19/10/2013 à 17:09 :
La colère sociale s'exprimera... Nul part! La plupart des français réagissent avant tout par idéologie: le pays en ruine, la famille détruite, les délinquants remis en liberté, l'hypocrisie des reconductions à la frontière (la gauche est pour mais c'est comme les pauvres, on sait que ça existe mais on ne veut surtout pas le voir...), l'explosion du chômage, la destruction des valeurs... Malgré tout ils continueront à voter à gauche... J'ai une situation de retraité et divers placements qui me permettent d'avoir un certain recul teinté d'ironie face à cette décrépitude limite masochiste de notre pays. L'égoïsme est un remède face à la bêtise. J'en profite, j'en fais profiter mes enfants et pour le reste...
a écrit le 19/10/2013 à 16:50 :
Que la gagnante est Marine Le Pen. On va faire un peu de " Ménage "...Ha Ha Ha !!!
a écrit le 19/10/2013 à 16:27 :
Et le gagnant est :

MARINE LE PEN :)))
a écrit le 19/10/2013 à 16:16 :
Hollande est bien ennuyé...il veut faire revenir" Léonarda"n mais celle ci dans cette vidéo refuse de revenir seule, et proclame qu'elle reviendra en France "pour faire la LOI !"! (news TF1)Fatigués, nous sommes fatigués de toutes ces histoires à dormir debout, Hollande ne veut "fâcher " personne, mais tout le monde grogne, et gronde !....
a écrit le 19/10/2013 à 15:14 :
Les français ont fabriqué une force politique, ils vont s en servir. Et il va falloir jouer serré car l'imperialisme allemand nous attent au tournant comme les Prussiens après la révolution de 1789. La France avait été obligé de mobiliser ses forces vives pour protéger ses intérêts qui étaient menacé par les puissances européennes conservatrices. N oublions pas que l Histoire se répète souvent. Les français vous devoir se defendre et pas qu un peu si ils veulent encore rester debout et libres.
a écrit le 19/10/2013 à 15:03 :
je dis aux gens de bouger, et de se syndicaliser pour faire face aux patrons mondiaux , seuls les syndicats peuvent nous aider. .
Madame Desgranges professeur de philosophie
a écrit le 19/10/2013 à 14:28 :
Bougez-vous au lieu de vous plaindre.
a écrit le 19/10/2013 à 13:57 :
Rien à voir avec le sujet...quoique ! Voila qui est notre président (les autres aussi), un manipulateur. http://www.youtube.com/watch?v=GIX8IejCdQE
Tout est dit !
a écrit le 19/10/2013 à 13:44 :
Il est temps de penser à des mandats présidentiels de 1 an.
a écrit le 19/10/2013 à 13:44 :
La destruction des nations européennes est programmée par l'oligarchie. Tout est bon : exacerbation des séparatismes, européisme forcené ,tensions soigneusement orchestrées entre les communautés (en France : germes de guerre civile entre français de souche et immigrés musulmans, les uns et les autres manipulés). Les mêmes qui ont voulu que nous entrions en guerre en Syrie, qui financent les hystériques dépoitraillées pour profaner églises catholiques, orthodoxes et mosquées (mais épargnant comme par hasard certains cultes...) et qui ont fait voter les lois empêchant toute remise en cause de l'histoire officielle ...
a écrit le 19/10/2013 à 13:15 :
il est peut etre temps de redonner aux syndicats toute leur puissance passée,ils sont la seule courroie de transmission efficace de la colère populaire.plutot qu'une écotaxe routière,instaurons une taxe syndicale qui serait perçue sur les salariés du privé,et qui leur permettrait d'etre mieux représentés qu'aujourd'hui
Réponse de le 19/10/2013 à 13:46 :
Les syndicats ont assez tué d'entreprises! Surtout la CGT, le plus irresponsable de tous. ça va même au-delà de l'irresponsabilité, avec des comportements qui relèvent parfois de la voyoucratie.
Réponse de le 19/10/2013 à 13:59 :
c'est justement parce que les syndicats ne répondent pas aux attentes des salariés et des français en général que leur taux d,adhésions sont si bas...
alors effectivement, une taxe de plus, qui ne serait pas le reflet de ce que vivent les gens... c'est surréaliste !!!
Réponse de le 19/10/2013 à 14:20 :
Non! On paye déjà trop de taxe.
Il faut imposer la syndicalisation de masse sans que ça coûte un radis à qui que ce soit.
a écrit le 19/10/2013 à 13:14 :
J'ai jamais vu , de mémoire d'Homme , des boeufs se mettre en colère.
a écrit le 19/10/2013 à 13:13 :
Pour qu'il y ait colère , faut qu'il y ait des coléreux. C'est pas politiquement incorrect , ça , d'être coléreux ?
a écrit le 19/10/2013 à 12:40 :
Il serait peut-être temps de réfléchir au mandat impératif, qui - on ne s'en étonnera pas - n'a pas la faveur des instances européennes...
Réponse de le 19/10/2013 à 13:15 :
Pour qu' il y ait mandat , faut qu'il y ait des électeurs. A moins de 30 % , un état est illégitime. Donc , il aura juste une chose à faire : la FERMER.
Réponse de le 19/10/2013 à 13:48 :
alors, Hollande avec actuellement ses 23%??......c'est quoi?
a écrit le 19/10/2013 à 12:00 :
Tant qu'il n'y a pas de fédérateur les mécontentements restent apparemment individuels, mais il suffirait d'une étincelle pour qu'ils se transforment en colère publique puis en rage éventuelle. Dormir sur un pain de plastique sans détonateur, ne change rien à la nature de l'explosif. Mais à l'Elysée c'est madame qui commande, alors tout va bien n'est-ce pas ?
Réponse de le 19/10/2013 à 12:39 :
Fédérateurs de mécontentement ou pas , y'aura jamais de colère publique. La raison en est que les français sont des veaux. Avez-vous déjà vu un veau tenir un couteau entre ses dents...?
a écrit le 19/10/2013 à 11:33 :
Elections, pièges à cons.
Aucun problème, le capitalisme restera le maître.
Réponse de le 19/10/2013 à 13:51 :
Pas le capitalisme, l'oligarchie mondialiste...
a écrit le 19/10/2013 à 11:26 :
Faut arrêter de rêver éveillés. Le populo , il n'a qu'une chose en tête : bosser le moins possible et toucher le plus possible. Et le reste du temps , c'est boite de nuit ou matchs de foot. ça va pas plus loin que ça... Oser parler de grèves et de soulèvements , c'est croire que des VEAUX peuvent danser sur des patins à glace.
a écrit le 19/10/2013 à 11:05 :
L'empire UMPS de la pseudo Vème République est en train de s'écrouler face au mécontentement de plus en plus grandissant de la société civile.
les dirigeants de la France sont resté sourds et se sont murés dans un autisme effarant depuis quatre décennies, dans quelque temps, la caste des élites autoproclamés va payer le prix fort pour s'être détourné du peuple et l'avoir ainsi méprisé!.
Réponse de le 19/10/2013 à 11:16 :
chuuuttttt l'empire PSFN, voir les dernières élections et vos accords PSFN ou FNPS dans l'Oise, Lot et garonne, et dernièrement Broignolle où le FN a siphonné les voix du PS, pas belle la France avec le FNPS ou PSFN.
Réponse de le 19/10/2013 à 11:35 :
@4cyl.Cest la dernière trouvaille du comité de défense ump , continuez vous étes sur la bonne voie.
Réponse de le 19/10/2013 à 12:36 :
On va dire UMPSFN pour mettre tout le monde d'accord. si quelqu'un croit encore que le FN sera différent, j'ai une affaire en or d'avions renifleurs à lui proposer, qu'il me contacte.
Réponse de le 19/10/2013 à 13:14 :
José ou vas tu.
Réponse de le 19/10/2013 à 13:33 :
Cette nouvelle manie d'associer les acronymes de partis avec celui des nationalistes est irresponsable et offensant. Que les nationalistes utilisent cet artifice pour amalgamer leurs adversaires et brouiller les lignes est conforme à leur doctrine, mais que les autres se prêtent à ce jeu malsain et préjudiciable pour la démocratie, les placent au même niveau et contribue à renforcer ceux qu'ils prétendent combattre. Ce qu'il faut reconnaître c'est que des électeurs puissent voter librement pour le ou la candidat(e) de leur choix au premier et au second tour, mais cela ne dispense pas les personnes engagées politiquement de tenir un discours responsable en toutes circonstances.
Réponse de le 19/10/2013 à 13:54 :
Pourquoi est ce offensant? pensez vous que les plus de 20% de Français qui ont voté pour le FN soient des gens irresponsables, pas bien du bocal, des demeurés et autres pauvres c..ns?? chaque fois que l'on parle de ce parti, c'est une offense, une sale chose, une horreur, c'est aussi ainsi que l'on associe avec ces noms les votants pour le FN??? iil parait que nous sommes en démocratie...il paraitrait, mais c'est loin d'être flagrant !!!!
Réponse de le 19/10/2013 à 13:56 :
Et en quoi c'est une tare de défendre sa nation ? Vous préférez l'oligarchie mondialiste ?
Réponse de le 19/10/2013 à 14:36 :
@répondant 13:54 Vous interprétez mal mes propos. Je fais parfaitement la distinction entre les visées et la doctrine nationalistes des cadres de ce parti et les électeurs qui votent pour ce parti pour un autre motif. Ce que je qualifie d'irresponsabilité dans mon commentaire ci-dessus, c'est l'amalgame que certains militants d'autres partis font pour tenter de disqualifier leur rival de droite ou de gauche. J'ai toujours considéré qu'un dialogue apaisé est nécessaire avec les électeurs d'un parti nationaliste sur tous les sujets à condition de rester intransigeant sur le refus des thèses et des points du programme spécifiquement nationalistes.
Réponse de le 19/10/2013 à 14:48 :
@répondant 13:56 Vous confondez nationalisme et patriotisme. L'oligarchie mondialiste est un danger d'une toute autre nature. Ce n'est pas avec le nationalisme que vous arrêterez les dérives oligarchiques de la mondialisation. Les deux risquent même un jour, de converger vers une nouvelle forme de totalitarisme planétaire.
Réponse de le 20/10/2013 à 22:00 :
Visiblement vos interlocuteurs n'ont pas envie d'expliciter ce qu'ils entendent par "respecter et faire honneur au drapeau". Pas sur qu'eux même savent ou entendent la même chose...
Réponse de le 21/10/2013 à 9:00 :
@répondant 22:00 A priori ils semblent tous sincèrement patriotes. Malheureusement certains ne perçoivent pas qu'il est dans la nature d'un parti nationaliste d'essayer de s'approprier les symboles et les figures historiques de la Nation avec des visées politiques et idéologiques.
a écrit le 19/10/2013 à 10:24 :
désole de vous décevoir mais dans les petites communes ont est rare a connaitre le partie politique de notre maire. Les maires restent les rares "politiciens"; si on peut encore les appelez ainsi; a être jugé sur ce qu'il font pour la commune et non pour des promesses idiotes. Personnellement si mon maire se présente je voterais pour lui quelques soit sont partie. Les votes de punission dont vous parlez sont sans doute pour les grandes villes pour lesquelles souvent on ne sait même pas qui est maire?
Réponse de le 19/10/2013 à 10:43 :
@tous
Vous avez raison, les représentants du peuple issus de la société civile sont cent fois plus efficace et près de leurs électeurs ne s'intéressant qu'au bien être de leur commune et de leurs habitants, contrairement aux individus issus des dogmes bornés ne satisfaisant que leurs propres intérêts et leurs égos.
a écrit le 19/10/2013 à 10:14 :
Effectivement le ras le bol ne s'exprime plus dans la rue, les Français les plus fragilisés par la crise ne font plus confiance aux structures politiques et syndicales sensées les défendre (la pression syndicale servant de soupape de sécurité lorsque la cocotte minute sociale menace d'exploser ne fonctionne plus sous l'effet de la crise), Non content qu'il n'y ai plus de blé à moudre,"le moulin se grippe" et les populations les plus vulnérables sont les premières victimes de la mondialisation et de la spéculation financière (chômage de masse, précarité...) . Les scandales politico financiers à répétition, le manque de démocratie (le non au référendum sur le traité européen confisqué par les élites) l'insécurité grandissante, la crise économique, l'immigration massive, font qu'une partie importante de la population se sent complètement abandonnée, d'un point de vue social, politique, sécuritaire, moral ou identitaire, chacun y trouvant son motif !!!.La coupe est pleine, un climat de défiance, de désarroi profond s'installe durablement, et un tsunami électoral va probablement secouer la classe politique traditionnelle (gauche -droite) lors des prochaines consultations électorales. Ces dernières étant le seul mode d'expression fonctionnant encore, les français en ayant plein les "burnes" vont se décharger dans les urnes....
Réponse de le 19/10/2013 à 14:06 :
"Les français en ayant plein les burnes vont se décharger dans les urnes" Grand prix de l'humour noir, j'aime, il faudrait envoyer çà à l'Elysée mais il sera très content surtout si le FN est gagnant aux municipales et beaucoup moins content s'il l'est aux européennes, ce qui deviendrait très dangereux. Car la France en dehors de l'Europe serait un cataclysme pour tout le monde!
Réponse de le 19/10/2013 à 14:29 :
réponse àvotre dernière phrase : ça c'est moins sûr , voyez vous !!cette Europe qui rend les gens heureux, qui donne du boulot, vous voudriez qu'on s'en sépare?... surtout pas! vaut mieux rester AVEC, dans la mouise, le désespoir, dans la panade, la MERDE, quoi ! ca, c'EST BIEN MIEUX!
a écrit le 19/10/2013 à 10:05 :
effarant! il n'y a pas d'autres mots. Il n'y a plus de démocratie en France, notre pays est dirigée par des minorités qui imposent leur point de vue . Des exemples il y en a plein les médias, pour prendre les plus rescents: 50 lycées en gréve sur 4300 établissements font la une des journaux télévisés. Regardez bien ces lycéens qui veulent imposer leur point de vue ils coûtent chacun 120000? par an à la communauté! Que dire de ces écologistes qui représentent 5à6% de la population et qui bloquent les projets de développements qui pourraient améliorer l'emploi dans des régions ou l'on débauche à tour de bras! Et que dire de ces bobos qui nous imposent de façon fasciste leurs "politiquement correct" afin de museler la majorité des Français !
Un de mes profs d'histoire disait que les coups d'état se faisaient toujours par temps triste et froid et que les révolutions se faisaient par temps chaud! Le printemps et ses élections risquent d'être chaud
Réponse de le 19/10/2013 à 13:55 :
en effet, ça monte" et ça va être "HOT" !
a écrit le 19/10/2013 à 9:49 :
le grand CHEF genre THÉÂTRE DU SPLENDID ils ne vont pas tarder a chanter LA LEOPOLDA c'est la semaine du RHUM ,
a écrit le 19/10/2013 à 9:49 :
La colère sociale va s'exprimer très rapidement, dès que le gouvernement aura pris position dans l'affaire qui perturbe tous nos lycéens manipulés par leurs syndicats et par une gauche à côté de la plaque. Depuis un an qu'ils sont au pouvoir ils ne cessent d'irriter les français tant ceux qui ont voté pour eux que ceux qui avaient compris avant les autres qu'ils étaient nuls. Même la twitteuse s'y est mise, c'est dire combien ils ne savent pas ce qu'ils font.
Réponse de le 19/10/2013 à 11:29 :
La colère sociale ou la connerie sociale ?
Réponse de le 19/10/2013 à 13:56 :
la colère sociale !!!on dit bien !!!
a écrit le 19/10/2013 à 9:27 :
Aller dans la rue?, allons donc!, des bataillons de CRS vous y attendent avec les gâteries que le PS met à leur disposition.
Réponse de le 19/10/2013 à 10:49 :
Sauf,lés agriculteurs et les pêcheurs surtout BRETONS la les CRS prennent desRTT et congés
Réponse de le 19/10/2013 à 11:04 :
Les portiques à taxe ont disparus,cela sent les grosse baffes, les CRS sont partis. Paris cela risquaient des rayures aux camions
Réponse de le 19/10/2013 à 12:43 :
allez voir a calais le comportement general du pouvoir et des excecutants sur les emigres et les associations les prenants en charge , l'onu ferme les yeux, la france est propre
a écrit le 19/10/2013 à 8:04 :
Vous vous rendez compte de ce que vous demandez ? Vous voudriez que les politiques gouvernants perdent un peu de leurs avantages, passe-droits, défiscalisation, retraite conséquente , voitures et logements luxueux payes par vos impots,etc..? Mais ils ne vous laisseront jamais faire ! Ils vous ont embobines depuis trente ans et vous roulerons une fois de plus!
Réponse de le 19/10/2013 à 11:31 :
Parfaitement...je lâcherai rien et je resterai , rien que pour vous embobiner encore une fois , puis une autre , et encore une autre.
a écrit le 19/10/2013 à 5:34 :
Et Karl Marx attendait la revolution en UK.....elle est arrivee en Russie!!!

Les rapports, commissions et etudes diverses et variees ne font pas la realite.
a écrit le 19/10/2013 à 0:15 :
Mais où sont passés ceux qui ont voté Hollande ? On aimerait bien les lire.
Réponse de le 19/10/2013 à 0:48 :
En 2009 on cherchait déjà ceux qui avaient voté SARKOZY. Disparus dans la nature ceux-là aussi. Jean à l'EPAD, Air Sarko One, bouclier fiscal pour les copains... Cà en a vite dégoûté.
Réponse de le 19/10/2013 à 8:12 :
Depuis 2002, j'ai arrêté de voter pour les animateurs socio culturels qu'on nous désigne comme "dirigeant". Libre à vous de croire que nous sommes en démocratie. Je ne sais pas ce qu'il faudrait pour que vous réveilliez...
Réponse de le 19/10/2013 à 8:43 :
mais que fait donc le gouvernement socialiste, quand le département de l'Indre perd 1 000 emplois dans le bâtiment parce que des polonais ou autre viennent travailler à moindre coût !!!in fine l'internationale socialiste fait baisser le pouvoir d'achat des ouvriers français en les mettant en concurrence avec des pays qui ont des ouvriers qui "crèvent" de faim !!! le PS n'est pas pour le peuple !!!
Réponse de le 19/10/2013 à 8:43 :
oui mais aujourd'hui je suis persuadé que les socialos vont être anéantis comme le PC autre parti populiste et ne sera plus grand chose dans 3/4 ans; bonne nouvelle non?
Réponse de le 19/10/2013 à 9:07 :
L'objectif était de virer Sarkosy. Objectif atteint. Le fait que ce soit Hollande qui était en face est totalement anecdotique.
Réponse de le 19/10/2013 à 9:24 :
vous parlez des copains cahuzac, gureini, andrieux?, au fait le bouclier fiscal, pour info, coût 450 millions d'euro, et combien de recettes ont suivi suite au rapatriement des capitaux d'exilés?? Sarko one, ne serait ce pas hollande en ce moment qui en profite un max et qui plante son gros derrière dans cet avion, quant à l'EPAD, c'était un poste sans rémunération, non pas comme celui de conseillère en communication de la femme d'ayrault, qui n'est RIEN mais qui a un coût important. "On voit la paille dans l'oeil de son voisin, mais pas la poutre dans le sien." tout ça pour dire que vous un bon socialo mais qui n'en est pas fier. Certes c'est une tare mais il ne faut pas se renier c'est pire.
Réponse de le 19/10/2013 à 12:48 :
@Douze. Vous avez donc voté Hollande pour virer Sarkozy. Merci de le reconnaitre. Le problème c'est que votre "anecdote" met les Français en "colère sociale", ça faisait aussi partie de l'objectif ?
Réponse de le 19/10/2013 à 14:00 :
eh non! mais on ne pmeut gagner à tous les coups : Ciao Sarko! ...mais, m...de , v'là Hollande, c'était soit le choléra, encore!...ou la peste!...ça a été la peste....
Réponse de le 19/10/2013 à 14:34 :
Oui, j'ai voté Hollande.
Oui, j'admets qu'il y a un changement dans la politique sociale, ce qui est mieux qu'avant.

Cependant, je souhaitais avant tout un changement de politique économique, et là, je m?aperçois que, comme sous Sarkozy, nous nous sommes aplatit devant Merkel à Bruxelles. C'est inacceptable.
Je refuse cette politique d'austérité voulue par Bruxelles.
Je rejette le fait que Bruxelles doivent valider les budgets de la France.
Je rejette cette Europe anti-démocratique.
Et bien sûr, je déplore ce chômage de masse et ce manque de pouvoir d'achat depuis 2007.

Zut, à la fin.
On veut une politique de relance, pas une politique d'austérité.
Réponse de le 20/10/2013 à 16:36 :
A l'heure actuelle, il faudrait augmenter tous les salaires des pauvres et des classes moyennes d'au moins 300? (les sondages disent 500?) pour relancer la consommation.
Ceci es pour la France.
Si les autres pays de l'UE augmentent les salaires des classes moyennes, on relance une consommation intra-européenne, et là, c'est bon pour tous les pays de l'UE et pour le monde entier.
Arrêtons d'essayer de produire au prix le plus bas. On n'y arrivera pas, et en plus ça fait reculer la consommation des ménages à l'intérieur de l'Europe.
Réponse de le 20/10/2013 à 18:39 :
@MANU7681: L'économie est mondialisée, c'est un fait irréversible sauf à revenir à un protectionnisme qui serait collectivement suicidaire. Dans ce contexte, nous devons rester compétitif, ce qui peut se faire par les prix mais aussi par la qualité ou l'innovation. C'est une bonne nouvelle car cela signifie qu'il n'est pas nécessaire de réduire systématiquement tous les salaires pour rester compétitifs. Par contre, une augmentation généralisée, soudaine et importante des bas et moyens salaires bruts aurait inévitablement des conséquences sur l'emploi et pourrait augmenter fortement le chômage. Quelle solution reste-t-il alors pour augmenter le salaire net perçu de 300 euros pour un temps plein ? De mon point de vue, en réduisant prioritairement les cotisations payées par les salariés et en les compensant par une réduction du train de vie de l'Etat et des collectivités, par une meilleure gestion des dépenses publiques et sociales, par une suppression de niches fiscales, etc... Les montants et les choix précis relèvent du débat démocratique et des décisions politiques.
Réponse de le 20/10/2013 à 21:24 :
Et vous croyez qu'on peut réduire le train de vie de l'Etat de combien de milliards?
De 100 milliards par an? Parce que c'est au moins ce qu'il faut pour augmenter les salaires si je vous comprends bien.
Réponse de le 20/10/2013 à 22:00 :
@MANU7681: Je vous ai proposé une méthode pour illustrer les mécanismes. Je n'ai pas fait l'évaluation. Je ne sais pas comment vous arrivez au chiffre de 100 milliards par an. En tous cas, au niveau des agences de l'Etat ce sont plusieurs dizaines de milliards qui peuvent être récupérés. Au niveau des niches fiscales aussi. Mais au final, vous ne pouvez pas avoir le beurre et l'argent du beurre, il faut se résoudre à faire des arbitrages.
Réponse de le 21/10/2013 à 19:57 :
Étant donner qu'il faut arrosé tous les pauvres et toutes les classes moyennes jusqu'à au moins 3000 euros net par mois, ça commence à faire du monde pour relancer le pouvoir d'achat. 100 milliards par an ne me parait pas être de trop.

Supprimer l'intégralité des niches fiscales, oui, je suis d'accord.
Faire le prélèvement à la source, oui aussi.
Supprimer les départements: NON
Supprimer les communautés de communes et d'agglomération: OUI
Supprimer les régions: NON, mais on peut en regrouper quelques unes.
Supprimer les communes: NON
Supprimer au maximum les papiers, même à l'assemblée: OUI, et le plus vite possible.
Diminuer de 10 ou 20% les indemnités parlementaires des députés et sénateurs: OUI
Mettre à disposition de tous tous les mois les dépenses de tous les élus sur le net: OUI avec le détail des achats et le montant précis.
Interdire le cumul des mandats: OUI
Arrêter de cramer les budgets sous prétexte qu'il y a un budget et qu'il faut à tous prix l'utiliser: OUI
Mettre une taxe écologique sur le diesel: OUI

En revanche, supprimer les fonctionnaires, alors là non.
Un fonctionnaire de moins, c'est un chômeur de plus. Et un chômeur en 2008, ça coûtait 54000 euros par an à l?état. C'est bien plus élevé que le coût d'un fonctionnaires.
Supprimer les fonctionnaires reviendrait à déplacer le problème, voir même l?aggraver.
Réponse de le 21/10/2013 à 22:14 :
@MANU7681: Merci pour votre réponse très détaillée. Personnellement, je n'ai pas encore statué sur tous ces points. Votre réponse montre qu'il existe des pistes volontaristes pour sortir de la crise par le haut. Vous voilà bien outillé pour contribuer au débat citoyen. J'ai eu de la satisfaction de conserver avec vous. A bientôt sur d'autres sujets je l'espère.
Réponse de le 23/10/2013 à 16:24 :
@Neutral Merci pour votre avis étayé. D'accord avec votre analyse du chômage et vos préconisations mais il n'est pas toujours simple de redonner des emplois économiquement et socialement utiles, valorisants, pérennes et efficaces. Dans certains cas un emploi aidé ou subventionné peut empêcher la création d'un meilleur emploi ou rendre plus tard l'évolution professionnelle plus difficile. De mon point de vue, la top priorité est de pouvoir les postes vacants. Trop de postes restent ou finissent non pourvus faute de candidats sollicités, formés, mobiles ou motivés. Fiscalement aussi il faut éviter de créer des effets de bord ou d'aubaine. L'idée de Manu7681 de doper les bas et moyens salaires a aussi le mérite de revaloriser des salaires qui ont très peu progressé depuis les années 1980 en comparaison du salaire minimum et des salaires des cadres.
Réponse de le 23/10/2013 à 17:10 :
@Cerise Le problème des idées larges, généreuses, pleines d'avenir, avec le temps, etc ... est que vous n'avez plus le temps aujourd'hui. Ce qui n'a pas été fait en 10 ans ne peut être fait en 2 ans. Le pays est un gros bateau. Vous êtes à la rupture fiscale: le moment où l'impôt tue toute tentative, toute initiative. Vous êtes dans la confiance minimale en votre pays et également dans la confiance minimale de la France vis à vis de l'étranger. Il n'y a pas l'embryon des grandes réformes nécessaires: administrative, fiscale, politique, etc... Vous n'avez plus le temps de rien avant que soit la rue défile ou que le FMI ou l'Europe impose. C'est un big bang qu'il faut faire avec la seule richesse qui reste: le temps perdu et payé (même mal) du chômage. Faire 1 million d'emplois rapidement sur la dépendance, services à la personne, écologie, éducation est une chose assez rapide à faire. Ceci est générateur d'une amorce de moral, confiance, consommation. Dans le 2e temps, c'est muscler notre production pour baisser notre taux horaire moyen, non en baissant les charges que vous ne pouvez remiser sans reprendre ailleurs mais en baissant le taux horaire par l'emploi de la main d'oeuvre perdue et payée. Il y a des solutions pour privilégier les lieus de production tout en restant conforme au droit européen. Personnellement je ne ferais pas des effets d'aubaines. Il me semble que le baby boomer finira forcément en un alzheimer boomer. Ce n'est que dans 10 ans et vous pouvez étudier une solution pérenne. Prendre les devants car ce problème ne sera pas simple à gérer. De plus en plus d'enfants se retrouvent avec une partie de la charge de leurs parents (800 /1000 euros de retraite ne payent pas un institut quelconque). Je dis simplement que vous ne résolvez rien avec des idées éculées. Il faut bien faire de l'innovation dans le monde du travail où il n'y a plus la place pour tout le monde et où on demande à ceux qui travaillent de cotiser pour tout et tous. Cotisations, impôts, taxes, contributions ne sont qu'un. Effets induits ne sont jamais comptabilisés (ex: cout induit sur la sécurité/délinquance/remplissage des prisons/budget de la justice à cause du chomage de masse ?). En prenant tout en compte, vous payez totalement du temps perdu pendant que vous manquez de temps, que vous en faite perdre à d'autres ou dans d'autres domaines. Notre pays est cher à cause de ses nomers/lois mais également à cause de son taux horaire qui supporte beaucoup trop de choses. Dans un sens, les contrats aidés en sont l'exemple sauf que nous les plaçons à l'endroit le moins rentable et en réalité à petite dose. Dans les x millions, vous en trouverez facilement 1 million qui ne trouvera dévalorisant de basculer vers le service, l'écologie, l'éducation ou la sécurité. Les postes vacants seront toujours 500 000, c'est plus ou moins l'habituel, le turn over. Des postes vacants ingé à 3000, il n'y en a pas beaucoup sauf quand l'école a pris 10 ans de retard sur l'industrie (en particulier l'informatique) et là c'est un autre problème de fond.
Réponse de le 23/10/2013 à 18:33 :
@Neutral En effet il est minuit moins cinq en France. Votre plaidoyer est convaincant mais j'ai du mal à visualiser comment vous créez en très peu de temps un million d'emplois sans contraindre les chômeurs, déstabiliser les entreprises ou creuser le déficit public.
Réponse de le 23/10/2013 à 19:24 :
Je suis assez d'accord avec Neutral.
L'innovation (et même l'investissement), c'est la clé de la sortie de crise de notre pays.
C'est d'ailleurs par l'innovation que nous avons sauvé l'agriculture française.
C'est l'innovation qui a permis de faire évoluer les entreprises depuis toujours.
L'un des problème, c'est surtout que bon nombre de grosses entreprises ont arrêtée d'investir et d'innover en France.
Par exemple, Renault qui, à force d'investir à l'étranger, n'a aucune usine ultra-moderne en France. C'est une énorme erreur stratégique de la part du PDG. Ne pas avoir sût investir pour moderniser l'outil de production (robotisation) cause obligatoirement une augmentation du coût du travail et une baisse de la compétitivité.
Aujourd'hui, Renault menace de fermer des usines en France et fait du chantage au gouvernement. C'est franchement assez éc?urant de voir que Renault cherche à faire payer ses propres erreurs au pays.

Dans ces conditions, je ne vois pas pourquoi nous baisserions les charges des entreprises, mais plutôt à l'augmenter car il faut bien qu'ils payent leurs erreurs.
Réponse de le 24/10/2013 à 18:03 :
@Cerise et MANU7681 Vous l'avez voulu alors bonne soirée !!! Il faut admettre certaines choses et être convaincu par d'autres. Les choses à admettre est qu'il n'y a rien eu de sérieux de fait concernant la libération de l'économie et qu'il n'y aura rien pendant encore des années. La France attend toujours la limite qui est en réalité déjà présente. Si on était engagé dans des processus de réduction administrative, réduction des normes, réforme des lois du travail, réforme de la fiscalité, transparence, contrôle accru, égalité des régimes, etc ... tout ce que nous lisons tous les jours et jamais appliqué. Nous pourrions dire les effets vont arriver puisque le bateau France met forcément du temps. En bref on rembourse le 1er milliard quand ? On arrive à une dette de 50% du PIB quand ? Comptez en décennies et vous serez réaliste. La grogne sociétale est présente (le feu couve) surtout de la part des jeunes. L'Alzheimer boomer est autant présent que le problème de financement des retraites mais est seulement décalé et bizarrement seul les professionnels de santé alertent. Il faut admettre que vous n'avez plus un rond. Il faut être convaincu que les solutions TUC sont non productives depuis toujours et ne sont qu'un leurre électoral. Il faut être convaincu que le plein emploi naturel n'existera plus et à ce niveau plus que le chômage, il faut regarder le % de personnes en âge de travailler et ne le faisant pas et ce peu importe la raison. Il faut être convaincu que forcément, on va un peu changer de monde, les 30 glorieuses étant plus que terminées, les BRIC existent et la Chine n'est plus un membre des BRIC. Il y a donc un nouveau partage à faire. Il faut être convaincu qu'il faut autant innover dans l'industrie que dans l'utilisation de la main d'oeuvre. Il faut être convaincu que les milliards d'heures de perdues sont une mine inexploitée autant que les gaz de schiste (je ne me prononce pas sur les gaz, juste une analogie). En admettant plus ou moins tout ça et j'en oublie: il vous reste des caisses vides, des dangers (grogne, FMI), du découragement (fiscalité, classes moyennes), des aigris (retraités, chômeurs). Avec que du négatif, on ne fait pas de positif. Il faut donc faire un big bang en étant audacieux, judicieux, logique (ce qui veut dire après moi les corporations ou l'électorat). L'une des premières choses est de comprendre le coût moyen d'un chômeur en mesurant, quantifiant l'induit et le non induit. Que puis je associer à chômeur ? des allocations, des aides sociales, du gratuit, de l'exonération, de la non consommation, des vies sans projet d'investissement, des problèmes de santé et de mal bouffe, des problèmes d'éducation, des problèmes de délinquance, etc .. C'est très compliqué le vrai coût (combien coute à votre compagnie d'assurance, les accidents de circulation par des chômeurs sans l'assurance qu'ils n'ont pu payer ?). Vous voyez de l'autre côté les mots à associer à salarié ?. Le big bang consiste à créer une pente ascendante à l'inverse de la descendante actuelle. Pour faire un effet, il faut viser au moins 1 million d'emplois. Les domaines sont services à la personne, sécurité, éducation, écologie, tourisme, contrôle. Etant dans le pays où sans argent je peux être soigné, nourri, logé, enfants à l'école, etc .. (le tout dit au sens large, c'est fatigant de toujours être obligé de parler propre): le plan est donc 1 million d'emplois à maxi 39 h/semaine et payé au smic et le tout avec 0 charges salariales et patronales (la solidarité habituelle soignera, éduquera, transportera, etc ...). Je m'engage 5 ans minimum. J'effectue des contrôles draconiens, fréquents et dissuasifs sur la nature réelle des emplois. Je modifie la niche fiscale des services à la personne pour le particulier (75% de ristourne de l'h payée au smic, charge à 0 dans le plan, à ce prix là: je ne fais même plus la vaisselle !), je pousse à travers les boites de services, maisons de retraite, etc .... Je place dans l'écologie des services en détaxé (tri, surveillance et entretien du patrimoine, feux de forêt, pollution, isolation, etc ..). Je place dans la sécurité (lieu à problème, lieu de tourisme, etc ...). Je place dans le tourisme (accueil, renseignements, syndicats d'initiative, bilinguisme, guide gratuit, etc ...). Je place dans l'éducation (péri scolaire, apprentissage des langues, soutien, etc ...). Je place dans les contrôles (fiscal, urssaf, travail dissimulé, etc ). Le tout écrit sans chiffre et vite fait sur mon lieu de travail. Comment je finance ? (1 million d'emploi à 10 000/an en moyenne sans charge = 10 milliard moins la partie payée par les particuliers) Une partie est visible: ce sont les aides que je ne donne plus et facilement récupérable, une autre partie est plus dure à appréhender (ex: la médecine que je ne paye plus ou le banc cassé que je ne remplace plus) et la dernière partie est encore plus compliquée est le sens que je donne, la dynamique que j'initie, la répercussion sur la consommation (à savoir qu'il vaut mieux 1 euro directement dans les mains plutôt qu'une taxe redistribuée 0.80 euro). Je finance également par un hold up dans la formation professionnelle. Je fais des dégâts mais il n'y a pas de guerre sans victimes civiles (Hiroshima). Donc fin des stages de poterie pour les instituteurs (c'est du vécu) et fin de l'apprentissage du langage des signes dans une agence bancaire (c'est du vécu aussi). Fin des intervenants formation à 4500 la journée. Fin de la collecte des 300 organismes. Fin du financement des syndicats et partis. J'ai donc mon chiffre et en réalité, ça m'est égal mais tant qu'à faire si en même temps je justifie le big bang des fonds de formation .... Je dis, ça m'est égal car je peux également sucrer le CICE ridicule d'application qui ne fera pas un emploi ou me mettre 10/15 milliards de dettes utiles qui s'appellent un investissement. Dans une entreprise, il y a de la dette utile (financement de machines) et de l'inutile (financement permanent de trésorerie). Une dette pour créer de l'emploi est utile. Le résultat est le cercle vertueux engagé, l'élan. Les vies qui se refont sur des projets d'investissements, la consommation, la baisse de la délinquance, les touristes enchantés du soin qu'on leur prodigue, les canadair qui volent 2 fois moins, les lieus qui peuvent revivre, les anciens qui sont un moindre problème, les mômes qui progressent, les contrôles qui rapportent, le travail dissimulé qui baisse, etc .... J'obtiens avec un effet exponentiel des gains partout y compris sur des recettes (impôts, taxes, etc ..). Des effets quasi instantanés et des effets induits sur 5/10/15 ans. De ce mouvement, je rebondis ensuite sur l'industrie de BASE (celle qui fabrique et transforme mais là ce sera un autre épisode). Tout le contraire d'une politique de stagnation, d'ajustements répétés de %, de 'je ne fais rien car on vote bientôt". Il n'y a rien de réellement constructif aujourd'hui comme hier. Vous pourriez mettre en place toutes formules destinées à inverser une tendance (innovation, science, brevets, etc ...). Elle mettrait tellement de temps à donner un rendement digne de ce nom que l'économie serait déjà coulée (ex: les liens universités/recherche/entreprises vont donner combien d'emplois en 2014 ? 2015 ?). Pour finir, tout ce que je dis est fait sans chiffre source, serait un peu différent après quelques séances de brain storming. Je ne suis pas politique, ni économiste (quoique je me méfie beaucoup des économistes qui sont loin d'être athée) et n'ai pas d'amis politique. J'énonce surtout un principe, une piste, une chose différente, une façon de calculer globale sur la nation et non par caisse hypocrite, un monde un peu différent, un peu plus égalitaire et partageur. Et surtout 25% de chômage en dessous de 25 ans et 23 % au dessus de 45 ans: ça fait mal au pays largement au delà de nos cotisations.
Réponse de le 24/10/2013 à 18:29 :
@Cerise Oubli. Il me semble que les services sur la dépendance doivent faire l'objet d'un plan à vie autant que les intituteurs avec nos mômes. pas sous la forme d'une mission régalienne de l'état source de 1000 maux mais d'un type d'emploi particulier au niveau des charges. Il faut redéfinir cette solidarité durablement pour un pays qui vieillit et dont le milieu ne pourra plus assumer sa descendance, son ascendance et son chomeur. Il y a un problème avec l'année de vie supplémentaire tous les 4 ans car celles que l'on gagne aujourd'hui ne sont plus des années en parfaite santé physique et mentale. On n'est qu'au début du problème (le plus tard possible pour nous !!!)
Réponse de le 24/10/2013 à 18:55 :
Ce serait tellement plus simple si les banques payaient de leur poches l'intégralité des conséquences de leurs erreurs passées.
Réponse de le 25/10/2013 à 11:54 :
@MANU7681 Faire payer la dette d'une manière ou d'une autre et rapidement est la solution qui se dessine surement. On se rend bien compte qu'elle ne sera remboursée rapidement et de nulle part avant des décennies. Prenez la France: rien qu'avec la ponction fiscale supplémentaire, il n'y a pas eu 1 seul milliard de remboursé et même le contraire. Pensez vous que le système mondial va attendre des décennies sur les pays endettés (remarquez que personne ne date la fin des dettes). L'état actuel n'arrange personne. Autant les endettés que les non endettés. Le discours FMI n'est pas du hasard. Le problème est que les politiques sont plus près des financiers internationaux que du peuple qui les ont élu. On se dirige plutôt sur la grande spoliation du peuple que sur la spoliation des banques. La spoliation des banques: l'idée serait plus juste mais amènerait une dérégulation (marasme de longue durée) plus importante à la spoliation du peuple. Si on y mettait de l'intelligence et de l'anticipation sur le sujet: il faudrait ralentir la spéculation, celle des allers/retours spéculatifs (forex, monnaie, AR de moins d'1 mois ?) et non celle de l'investissement sur le long terme (genre Microsoft/Nokia) en taxant cette spéculation et sur x % à définir. Ceci devrait être mondial et au profit d'un fond de remboursement des dettes mondiales (l'ONU de la dette). Le monde se porterait mieux avec une moindre spéculation. On retournerait un peu plus sur le long terme bénéfique car la cafetière court terme est plus que néfaste. La chose se ferait plus en douceur et surtout le fait d'aller VERS lance une tendance vertueuse au contraire du fait actuel de n'aller vers nul part (voir la fin indique mieux le chemin). Evidemment on est un poil dans l'utopie, le plus de justice et on risque de voir 1% de gros c... faire c ... 99% du monde.
a écrit le 18/10/2013 à 23:22 :
La colère sociale s'exprimera pour une majorité des français de la société civile mais pour la minorité c'est-à-dire les moins 10% des riches, la monarchie parlementaire de gauche comme de droite et les 5,2 millions de fonctionnaires préservés des réformes structurelles, de la crise, de la mondialisation le climat social est au beau fixe tenant à genou la société civile qui ne fait que subir avec les conséquences que l'on sait... Regardez les fonctionnaires de Bruxelles payés 6000 euros par mois pondent des décisions, des règles, des lois mais ne sont pas sur le terrain pour voir les effets dévastateurs de certaines mesures. Vous avez compris comme en France vous avez une minorité qui met les pays de l'U.E. à genou. Alors chefs d'entreprise, salariés et contribuables du privé continuaient à travailler dur pour gagner moins enfin de nourrir cette minorité et votre effort sera récompensé par des larmes et dans les urnes avec surement des conséquences dramatiques qui n'apporteront aucunes solutions mais le déclin de notre pays et le rejet de l'U.E..
Réponse de le 19/10/2013 à 0:51 :
rappelons que sur chaque salaire brut de fonctionnaire français, l'état paye 70% de charges "sociales"... pour leur future retraite !!! Exorbitant, irréaliste, mais non! C'est avec nos impôts!!! Ahurissant
Réponse de le 19/10/2013 à 8:01 :
@pat34 . pas certain que tu paies des impôts toi, pat 34. beaucoup prétendent payer pour les autres alors qu'ils ne sont ni imposés ou si peu sur le revenu et ne paient pas non plus de taxes immobilières: foncière , habitation , télé, pas plus que de la CRDS ni CSG. il ne faudrait pas pousser trop loin les gesticulations.. quant aux salaires , l'état est le patron des fonctionnaires. mais tu fais l'impasse sur ce que ton patron te paie sur ton salaire , tu n'en parles pas. quand on ne sait pas de quoi on parle, on se renseigne. A contrario, en Australie , pas de charges sociales mais salaires double du nôtre, chacun se construisant sa retraite en investissant dans l'immobilier et chacun se construit sa propre sécu. Comme ça , pas de revendications sans limites? pas de remarques du genre de la tienne. on ne peut avoir le beurre et l'argent du beurre.
Réponse de le 19/10/2013 à 8:14 :
Moi je suis obligé de cotiser à la caisse de retraite 2000 euros par mois. En pure perte car dans votre joli système Ponzi, seuls les 68tards sont gagnants !
Réponse de le 19/10/2013 à 9:06 :
Je suis depuis toujours dans le privé boîte internationale et je paie des impôts , pour nos écoles, nos hôpitaux et nos fonctionnaires..... cela ne choque pas bien au contraire, car un pays a besoin d'une fonction publique forte et compétente. J'en conviens que certaines fonction mais une minorité est du clientélisme ou du copinage et pire des histoires De familles à la sauce de nos politiciens avec un fait qui montre le système pourri la femme du Président de l'Assemblée embauchée dans son staff, fait digne d'une république banière,maman, papa, le fils, la fille neveux ....... Par contre ces lois débridées exponentielles sont apanage des élus et qui dit lois dit contrôle donc fonctionnaires, avec aujourd'hui c'est à dire depuis plus de 10 ans plus assez de contrôleurs pour faire face à la phobie de nos politiciens à 2 balles. Ce n'est pas le fonctionnaire qu'il faut blâmer mais celui qui a crée ce besoin c'est à dire LE POLITIQUE qui lui n' aucune vision économique de la France mais également de ce qui se passe dans le monde.
Réponse de le 19/10/2013 à 14:02 :
Si, le politique " a une vision ! :sa carrière, ses avantages, très, très gros, sa faramineuse retraite, et son porte feuille ! le reste....du pipi de chat !
a écrit le 18/10/2013 à 23:05 :
Moi le premier j'irai manifester mon mécontentement dans les urnes !
Il va y avoir du "Champ Je Mens!" pour ces faux socialistes !
Vous nous le paierez...
a écrit le 18/10/2013 à 22:49 :
Maintenant ils veulent une sanctuarisation plus large de l'école pour avoir une immigration débridée pendant ce temps le chômage, la pauvreté,les taxes , les impositions sont galopantes et ils dépensent à tout va.Comme çà suffit pas après en avoir pris le contrôle ils commencent à taper dans les réserves qui servent à payer les retraites.
Réponse de le 18/10/2013 à 23:41 :
ils sont pathétiques, mais aussi dangereux...
a écrit le 18/10/2013 à 22:14 :
" la surface reste tranquille, MAIS , les fractures cheminent en profondeur..." !on ne pouvait mieux décrire la situation actuelle! les "blessés" vont faire savoir à quel point ils ont mal ! bientôt, très bientôt.....
a écrit le 18/10/2013 à 21:59 :
Le seul problème est que PERSONNE dans le paysage politique actuel ne propose une alternative intelligente...Il faut aller chercher quelques mouvements totalement confidentiels comme le MLG pour trouver des choses intéressantes...Triste France...
Réponse de le 19/10/2013 à 0:32 :
C'est quoi MLG ?
Réponse de le 19/10/2013 à 8:49 :
http://www.libgauche.fr/
Réponse de le 19/10/2013 à 9:31 :
évitez de toujours parler au nom de tout le monde, quand vous dites "comme le MLG pour trouver des choses intéressantes", je vous sais gré de ne pas mélanger ma voix à ce truc, dites "que je trouve intéressant" sinon nous parler de DSK ou Attali, qui sont déconnectés de la réalité, du blabla, à la Picketti mais pour moi rien de concret .Mais le propre du gars de gauche c'est de détenir la (SA) vérité et de dire que c'est la seule, ben non mon ami ce MLg n'est que du flan bien socialo teinté de libéralisme, c'est MON avis, libre à vous de le croire ou pas , mais de grâce vous ne détenez pas la vérité les socialo, soyez humbles les socialos.
Réponse de le 19/10/2013 à 11:57 :
@Théophile Vous affichez comme un libéral de gauche en France, c'est vous exposer à tous les préjugés ! Je vous suggère de vous présenter comme un démocrate, blairiste, clintonien, obamaphile, ... ce que vous jugerez le plus approprié pour vous-même sinon vous serez systématiquement disqualifié ou caricaturé avant même d'avoir pu exposer votre opinion ou vos idées. En France, un libéral puriste n'acceptera pas que le libéralisme puisse être associé à la gauche, une personne de gauche refusera de cautionner le libéralisme, une personne de droite ou du centre vous assimilera à un socialiste, un frontiste de gauche vous désignera comme un traître à la cause et un nationaliste comme un traître à la nation.
Réponse de le 19/10/2013 à 14:36 :
@Cerise. Une personne de gauche refusera de cautionner le libéralisme c est tellement évident que j ai du mal à comprendre les militants ps. Nous sommes bien dans un régime économique libéral ..... vrai....... Théophile se dit libéral de gauche il se moque ou alors il veut simplement dire que sa porte d entrée n a pas de serrure.
a écrit le 18/10/2013 à 21:50 :
Et comment va t'elle s'exprimer cette colere sociale ? En votant F.N. et en rejetant les partis traditionnels....ce qui prouve la betise d'une majorite de francais capable d'elire n'importe quel decerebre pour les representer. .Cette situation sociale, economique nous en sommes tous responsable.... mais c'est tellement facile d'accuser les politiques et notamment les gouvernants actuels socialistes. Vous vouliez l'economie de marche sans entraves,sans regles, la richesse et la cupidite comme seule valeur,le travailler plus pour vous payer le pavillon de banlieue en carton, vous l'avez camarades alors assumez. N'invoquons pas le systeme communiste pour nous disculper de nos erreurs : entre la dicature communiste et la loi de la jungle du systeme neo liberale il y avait un boulevard pour trouver un equilibre entre l'initiative et la possiblite d'entreprendre dans le domaine economique,et le sens de l'interet general et de la justice sociale. L'histoire est une longue suite de periodes ou le peuple a brade sa democratie quand celle ci etait sa propriete....y a pas de raison pour que cela change.
Réponse de le 19/10/2013 à 12:02 :
a boss , ce pays n'a pas de mémoire ce qui fait de lui un râleur né , unique au monde , il vit dans le présent et avec nostalgie le passé quand cela l'arrange , mais aussi c'est un pays qui fit une révolution pour chasser les privilèges de certains .. je ris car les rentiers d'hier sont les memes d'aujourd'hui , donc rien n'a vraiment changé en 200 ans , la démocratie est qu'une soupape de sécurité pour éviter des horreurs des manants , mais voilà que l'Europe est venue remplacer le concept révolutionnaire ' du et par le peuple ' , tant que le français ne comprendra pas l'économie ni l'histoire il sera un éternel insatisfait de son sort qui est quand meme moins noir que d'autres pays meme voisins, le malheur des français c'est que tout commence a l'école , limiter le bourrage de crâne , l'idéologie des enseignants et surtout des eleves moyens qui largués finissent prédélinquants ou pire encore des barbares
a écrit le 18/10/2013 à 21:11 :
Allez les UMPistes et Socialos!, rentrez les oreilles, le mouvement national et ses millions de laissés pour compte que vous avez fabriqué dans notre pays vont vous botter le derrière et vous emmener au gibet!.
Réponse de le 19/10/2013 à 9:22 :
Le FN est encore pire que les partis contre lesquels il dit s' élever. Il n'existe d'ailleurs que par opposition à eux. Sans Ps et Ump, le Fn s' effondrera bien vite : aucune idée, aucune crédibilité, aucune expérience à part les échecs dans les villes gérées par le passé... Tout cela n'est que de la com pour des franchouillards nostalgiques. Au pouvoir le Fn ne tiendrai pas 6 mois. Pour autant on est tous d'accord que les prestations de l'ump et du ps ne sont pas satisfaisantes et que le système est en bout de course mais ça n'est pas une raison pour se faire arakiri avec un parti encore plus minable.
Réponse de le 19/10/2013 à 14:04 :
minable? C'est vous qui le dites ! vaut mieux encore régresser joyeusement avec les autres partis; c'est bien mieux que d'essayer autre chose!
a écrit le 18/10/2013 à 20:49 :
pas dans la rue pas sur ca a bien commence en bretagne et je pense que d autres régions vont suivre il faut destituer ce gouvernement qui a part s engresser sur notre dos ne sait rien faire d autre ah ils voyagent ils ont déjà fait le tour du monde le seul capable dans ce gouvernement c est valls mais les socialos font tout pour qu il soit demissionne ca les emm..;; qu il soit haut dans les sondages
Réponse de le 18/10/2013 à 21:24 :
Valls? il est comme les autres, à part qu'il fait celui qui s' "outrage " , qui comprend, qui soi disant compati avec lespauvres gens agressés, mais il fait QUOI concrètement??RIEN ! il pense surtout à sa carrière, car il vise autre chose, il l'a d'ailleurs quelque peu exprimé il y a quelques temps, alors vous savez les soi disant sondages pro-Valls.....
Réponse de le 18/10/2013 à 22:01 :
@ badou, avec Valls nous sommes sur le chemin d'une guerre civile sanglante ... préparez vous et mettez vos familles à l?abri des gazage.
Réponse de le 18/10/2013 à 22:24 :
M. Valls est un pur produit politique beaucoup dans la com, les caméras suivent les déplacements, déplacements inutiles pour la sécurité mais très couteux pour le contribuable. Valls est dans la ligne Hortefeux , Guéant des personnages inutiles bien trop occupés par leur égo au détriment de leur fonction donc du citoyen. Valls est ce politique que beaucoup de français ne veulent plus il est dans cette majorité de petit politicien sans envergure, de droite comme de gauche plus parasite qu'efficace. Il a montré par son passage dans la revue très people MATCH qu'il n'est pas à la hauteur de la fonction, mais dans le people politique type Secret stories.
Réponse de le 18/10/2013 à 23:44 :
ILS se valent tous, c'est dire !
Réponse de le 19/10/2013 à 8:19 :
Frère Manuel de la congrégation de la truelle adore porter un signe distinctif d'une certaine religion tout en stigmatisant dés qu'il le peut, une autre religion. "Diviser pour mieux régner"...Un pur produit de "l'Empire". Il n'y a qu'à voir qui est son "communiquant"...
Réponse de le 19/10/2013 à 9:23 :
Il est clair que dans ces partis de bandits, RPR UDF UMP PS UDI il sont nombreux ceux qui ont du sang sur les mains ... et ils paradent.
Réponse de le 19/10/2013 à 12:37 :
Associer manuel valls a la truelle, c'est pour rappeler que c'est un immigré ? Ça vous pose problème ? Un immigré peut faire autre chose que des travaux manuels...
Réponse de le 19/10/2013 à 13:49 :
Le qualificatif de "frère truelle" n'a rien à voir avec le BTP (les parents de Manuel ne sont franchement pas des travailleurs du bâtiment). C'est un nom de code à propos d'un certain courant de pensée. Pour vous donner un indice, Merluchon est aussi un frère truelle, hé hé hé...(donc les gesticulations de frère Merluchon contre frère Manuel, c'est juste pour amuser la galerie...)
a écrit le 18/10/2013 à 20:30 :
les francais sont naifs ce sont tous des bandits tout le monde a cru a l'accicent de coluche on l'a assasine il faisait de l'ombre
Réponse de le 18/10/2013 à 21:28 :
bah! se souvient -on de Yann Piat, députée FN du Var..." accidentée", un jour sur un chemin de campagne, en rentrant chez elle.......?...elle y a laissé la vie...mystère, mystère......!....
Réponse de le 19/10/2013 à 11:35 :
Ne pas oublier Robert Boulin retrouvé noyé dans ...25 cm d'eau, la liste est longue, très longue.........
Réponse de le 19/10/2013 à 11:50 :
Jean de Broglie, Pierre Bérégovoy
Réponse de le 19/10/2013 à 12:07 :
la liste est déjà longue des suicides organisés ou suposé , l'URSS faisait de meme , donc rien de nouveau sous le soleil , ah si ces derniers temps des gens désespérés qui font des actes extrêmes sont des assimilés a des malades mentaux ou tout comme , cela m'a rappellé des faits de détresse sociale en URSS ou ces pauvres personnes étaient toutes comme par hasard des malades mentaux , c'est dire comment est considéré le peuple .. un malade mental en puissance ? ..
Réponse de le 19/10/2013 à 14:11 :
lorsque l'on sort du moule dans lequel ils veulent nous maintenir , nous sommes soudain devenus bons pour la camisole et l'enfermement...OU.....mieux, statu quo, ferme? , et.......définitif...La politique me fait gerber au plus haut point !je m'en éloigne de plus en plus, sans regret !! Germain P
a écrit le 18/10/2013 à 20:22 :
Le résultat des élections ne sort plus des urnes ; la seule solution -pour la France- est le putsch militaire.
Réponse de le 18/10/2013 à 21:16 :
Encore un peu de temps et vous allez nous dire que le putsch est plus démocratique que des élections...le problème n'est il pas plutôt la difficulté pour un candidat a une élection de se présenter et se faire élire s'il n'adhère pas d'abord a l UMP ou au PS et en contre partie qu'il défendent les idées de l UMP ou du PS plutôt que les siennes ? Il faut redonner plus de chances aux candidats hors système et se faire élire. Par exemple par des système de vote a la proportionnelle, a plusieurs tours...
Réponse de le 18/10/2013 à 21:53 :
Le problème est surtout d'arriver à se faire élire en racontant quelque chose d'intelligent que l'on puisse tenir ensuite...car malheureusement ce sont bien les français que l'on connaît qui mettent le bulletin dans l'urne...
Réponse de le 18/10/2013 à 22:14 :
Essayons donc de nous en sortir en favorisant l'éducation civile et économique des français. Qui connaît les montants des budgets, la part des salaires, l'importance relative du poids de la dette... ? Rappeler factuellement les donnes du problème pourrait faciliter les débats pour choisir entre les diverses solutions. Encore faut il des bonnes volontés de la société civile pour le faire car les politiques ne le font pas. A défaut, ce dont les générations futures et les jeunes qui payent le prix des arbitrages politiques, que ce soit par l'éducation, la dette, les retraites...
a écrit le 18/10/2013 à 20:12 :
Quand les Antillais et Guyanais apprendront que le "RSI A-G" et les URSSAF n'ont aucune existence juridique, il y aura une révolution.Et quand la métropole saura par exemple que l'URSSAF de Lyon est née en septembre 2009 ... et tant d'autre ne sont rien ...
Réponse de le 18/10/2013 à 21:37 :
On s'en fout !
Réponse de le 18/10/2013 à 22:08 :
bof, ça nous dépasse....
a écrit le 18/10/2013 à 19:53 :
Le peuple français croient encore que si il vote différaient, ils pourra faire changer les choses, un veux pieux, car la classe politique de gauche PS et PC ont une vission économique totallement à la rue, une politique social désastreuse pour les français ( avantageuses pour les immigrés) , et il reste totallement tenu par les directives de l'Europe, elle ouvre nos frontière, signe des accords de libre échange avec d'autre nation sans tenir compte de notre situation économique et social..... Je ne crois pas au changement sans un changement complet de la politique d'immigration, économique de Burxelle, et de notre classe politique, grande bourgeoisie au pouvoir depuis 40 ans.... Cela risque de bien mal se terminer.... Pauvre France depuis 30 ans on nous ruine et tout vas bien...
Réponse de le 18/10/2013 à 21:46 :
Ah! Les Marinistes sont de sortie: orthographe médiocre, logique d'un enfant de 5 ans, et post rémunuré en gros rouge!
Réponse de le 18/10/2013 à 22:22 :
non! les Marianistes ne sont pas de sortie! orthographe médiocre, parce que la vôtre est superbe, hein, c'est ça ? un peu de bon sens simplement, ça ne vous est pas venu à l'esprit? eh! non, petit esprit, il est vrai ! @ ROGGER+++++++ tout à fait vrai! (Marinistes)
Réponse de le 19/10/2013 à 8:14 :
@@@ HUHU.les fautes d'orthographe ,de langage et de sens en disent long sur le niveau de construction de la pensée .
Réponse de le 19/10/2013 à 9:27 :
@cheese. N'exagerez pas non plus avec l'orthographe. Chacun a le droit de s' exprimer. D'autant plus que les conneries de personnes ultra cultivées, on peut en citer des milliards...
Réponse de le 19/10/2013 à 14:16 :
vous les voyez où les fautes d'orthographe , excepté une faute de frappe? Vous avez beau jeu de vous foutre des autres, même si c'est correct! n'importe quoi, sur ce site !
Réponse de le 21/10/2013 à 0:59 :
>cheese

Il n'y a pas d'espace après un point. Par contre, il y a une majuscule après ce dernier...

Allez, essaie encore: orthographe, syntaxe, règles de typographie de base: c'est un festival d'erreurs grossières.

Il n'y a pas à dire: les Marinistes sont l'avenir de la France, cela se sent de loin... Ça prétends défendre la France et c'est incapable d'aligner deux mots sans faire une faute énorme.
a écrit le 18/10/2013 à 19:37 :
je ne sais plus qui disait cela récemment, mais on a en France depuis 17 mois réellement un problème d'identité. Les Français ne savent plus où se situer par rapport à ce gouvernement qui fait tout pour monter les natifs contre l'invasion des étrangers (clandestins) associée à une partie fachisante de gauche (PS, FDG, NPA, EELV, et autres joyeusetés). Ceci dit je ne suis absolument pas FN mais j'ai le droit en tant que Français et fier, de poser cette question, plus qu'une question économique, même si elle est réelle, n'est ce pas une question d'identité.
Réponse de le 18/10/2013 à 19:49 :
en effet, vous avez raison de vous poser cette importante question, que beaucoup de Français déboussolés se posent d'ailleurs, actuellement ! ! c'est même assez grave...oui!
Réponse de le 19/10/2013 à 8:22 :
Mon cher Dudu, vous avez tout compris ! On monte les français de souche contre les immigrés musulmans après avoir raconté aux immigrés musulmans que les fds sont des racistes congénitaux colonialistes. Et poser la question de qui est derrière tout ça, c'est commencer à y répondre...
a écrit le 18/10/2013 à 19:19 :
Que Hollande ou un de ses sbires vienne dans notre région, et il verra comment il sera accueilli par les entrepreneurs... Il faudra qu'ils soient tous bien protégés des barres de fer et des parpaings. L'exaspération est à son comble, du jamais vu depuis 30 ans... Hollande et ses fonctionnaires ont déversé leur haine et leur incompétence, leur égoïsme sur la population des travailleurs et des entrepreneurs. Ca ne restera pas impuni
Réponse de le 18/10/2013 à 19:50 :
EXACT ! je n'en rajouterai pas, l'essentiel, vous l'avez dit ..
Réponse de le 19/10/2013 à 8:16 :
à ce stade, pat 34 a besoin soit de consulter soit de cesser de fumer la moquette
a écrit le 18/10/2013 à 19:16 :

trop de commentaires stupides.....laisser agir les syndicats
Réponse de le 18/10/2013 à 19:36 :
faut pas etre naif les syndicats ont besoins du patronat et du pouvoir pour assuser leur train de vie, ce n'est pas les carte de cotisations qui leurs payent leurs bouffe
Réponse de le 18/10/2013 à 19:57 :
Les syndicats, 2% des travailleurs, mais 80 % des fonctionnaires... Le syndicat français n'est pas représentative des travailleurs, ils ne représente que lui et des fonctionnaires ( et pas souvent les plus travailleurs) .... Surtout ne pas les laisser parler à notre place....
Réponse de le 18/10/2013 à 20:14 :
On n'a pas le droit de dire n'importe quoi, sinon vous ressemblez aux politiques que vous dénoncez : le taux de syndicalisme est de 7%, 5% dans le secteur priv? et 15% dans le secteur privé.
Réponse de le 18/10/2013 à 21:48 :
@Rogger

Mais qui êtes vous pour demander à Rogger d'avoir un cerveau?! C'est un si brave Mariniste, payé en Gros Rouge!
Réponse de le 18/10/2013 à 22:49 :
ça fait 2 commentaires où vous nous sortez les M"arinistes" payés en gros rouge"! vous comptez changer de mélodie, ou soyez franc, et avouez nous, que vous n'êtes pas un si bon musicien que ça....
Réponse de le 22/10/2013 à 23:08 :
Je concède que le Pastis semble aussi une monnaie acceptée dans les rangs Marinistes...
a écrit le 18/10/2013 à 18:55 :
traduction du titre : ' le fn va faire peter les high scores dans les 4 prochaines annees'
Réponse de le 18/10/2013 à 22:23 :
et ce sera TANT MIEUX !!!!!
Réponse de le 19/10/2013 à 10:42 :
y en a qui font de l'huile et qui essaient deja de se refiler la patate chaude ! ( entre 2 turpitudes et 3 magouilles...)
a écrit le 18/10/2013 à 18:40 :
Il s'est passé en 1981 mais beaucoup n'ont rien compris, sauf ceux qui sont partis avec leurs billes à ce moment là. En nationalisant, la gauche a enrichi les déjà riches. La France a commencé à dégringoler à ce moment et aujourd'hui elle est à vendre. Combien déjà pour Paris ?
a écrit le 18/10/2013 à 18:38 :
Tous ceux qui réfléchissent et qui ont analysés le dernier budget savaient que les Français incrédules du bon peuple de gauche et de droite commenceraient à comprendre que le matraquage fiscal toucherait les 3/4 des ménages. Maintenant les feuilles d'impots sont à payer et on attend toujours la réduction de la dépense publique.
Le gouvernement fait mieux il fera la hausse de la TVA en janvier sans compter les hausses de taxes sur l'immobilier et les assurances vie par exemple.
CONCLUSION : après le matraquage un tsunami electoral est à prévoir, mi 2014 la situation sera très compliqué pour le pouvoir en place on aura au minimum un nouveau premier ministre et un nouveau gouvernement et au pire tout est malheureusement possible
Réponse de le 18/10/2013 à 19:24 :
Il fera encore mieux prochainemant en frappant d'une taxe exceptionnelle le solde d'épargne net des ménages.
Réponse de le 18/10/2013 à 23:53 :
Rien n'est impossible avec eux! j'ai même lu quelque part, mais sans trop s'avancer , car il faut vraiment attendre la new, que l'on devrait être taxé aussi sur les concessions au cimetière, une sorte d'impots locaux, oserai je dire, même sur les "perpétuité ", pas que sur les vivants, sur les trépassés aussi..Mais, bon au conditionnel....à suivre.......
Réponse de le 19/10/2013 à 7:54 :
Et aussi en faisant payer aux propriétaires de leur résidence principale un "loyer" fictif pour les punir d'avoir économisé pour avoir un toit.
Réponse de le 19/10/2013 à 14:20 :
donc, c'est payer sur ce qui a été déjà payé, plus surpayé, plus sur sur payé......cette formule est carrément mafieuse ! Français, réveillez vous !
a écrit le 18/10/2013 à 18:37 :
ça on peut en être SUR dans les urnes, oui, le ras le bol conséquent de la population! ça va ch..er des bulles, ça va saigner ! maintenant, ils peuvent aussi s' "arranger" avec les votes, on ne sait jamais...Voir le référendum de 2005.......avec les politiques de toute façon, on a pas encore tout vu et tout entendu.....du vomitif à outrance !
a écrit le 18/10/2013 à 18:25 :
La caractéristique d'une révolte populaire, c'est qu'elle est imprévisible, spontanée. Le sujet de l'explosion sociale en 2014 est par conséquent sans objet. La révolte populaire sera brutale, explosive, et les socialistes seront les premiers à gazer le Peuple de France après avoir joué les vierges effarouchées avec Assad.
Réponse de le 18/10/2013 à 18:38 :
on peut, effectivement s'attendre à certaines surprises....
Réponse de le 18/10/2013 à 18:40 :
çà me rappelle un certain ministre de l'intérieur Mitterand qui envoya l'armée contre la grève des mineurs
Réponse de le 18/10/2013 à 18:40 :
il lui manque une moustache et on a un dictacteur
Réponse de le 18/10/2013 à 18:57 :
Vos sources svp ?
Réponse de le 18/10/2013 à 18:57 :
pas besoin de moustache... les freres nord coreens de la gauche plurielle n'en n'ont pas ( polpot n'en n'avait pas non plus, ce qui ne l'empechait pas d'etre un social dans la justice reenchantee pour tous, comme on dit...)
Réponse de le 18/10/2013 à 18:57 :
nous avons peurs lors des manifestations de lyceens,le pouvoir pourrait faire un masacre
Réponse de le 18/10/2013 à 19:08 :
Le sujet de "l'explosion sociale en 2014" supposerai que seuls les salariés "exploseraient" ... mais c'est une réflexion très étriquée qui fait l'impasse sur l'exaspération générale qui touche toutes les couches de la société civile et maintenant aussi les militaires maltraités et méprisés durant ces 10 dernières années tant par les "Sarkozystes" que par les "Hollandystes" ... et lorsque les salariés seront rejoints par les entrepreneurs, les professions libérales, les patrons de TPE, de PME, les retraités, les militaires ..les conditions d'une révolte généralisée seront parfaitement réunies ... . alors ne resteront au chaud que les groupuscules du MEDEF, de l'UIMM de la CGPME et les politiciens qui n'auront comme objectif que de toucher leurs émoluments et frais de vie le plus longtemps possible ...
Réponse de le 18/10/2013 à 19:26 :
et les chars pour deloger une greve des routiers, la vente d'usinor, vous oubliez
Réponse de le 18/10/2013 à 21:31 :
on se rappelle CE DONT on VEUT SE SOUVENIR! bizarre, la mémoire sélective des Français.....
a écrit le 18/10/2013 à 18:17 :
Nous assistons à la fin du bal , quand les prétendants espèrent ne pas rentrer seul dans leur garconnière , La droite a mis la dette à un tel niveau qu il y a eu rejet. Les socialistes qui espéraient continuer à faire du caritatif , n en ont pas les moyens financiers et il leur est impossible de réformer l état car tous leurs amis y proliférent. Que reste t il changer ........abandonner notre régime économique au profit d un autre moins destructeurs d emplois . Que ceux qui ont des idées se fassent connaitre d avance merci pour nous.
Réponse de le 18/10/2013 à 19:55 :
votre analyse est bonne..Hélas, il manque un leader sérieux et compétent! on en aurait BIEN BESOIN!... grand besoin.....
Réponse de le 18/10/2013 à 21:51 :
@Lae Paysan

J'ai une triste nouvelle à vous annoncer: le Père Noël n'existe pas.
Réponse de le 18/10/2013 à 22:51 :
c'est pas vrai????????!
Réponse de le 18/10/2013 à 23:17 :
Rien à cirer !
a écrit le 18/10/2013 à 17:51 :
Tout a fait d'accord les municipals seront saignantes et je pense dans des proportions que peu envisagent
Réponse de le 18/10/2013 à 18:20 :
Pas sûr. La gauche se présentera unie et la droite sera très divisée aux municipales. Les triangulaires et quadrangulaires offriront de nombreuses victoires à la gauche. Seuls quelques coups d'éclat très médiatisés donneront l'illusion d'un recul significatif de la gauche. Par contre, les européennes pourraient vous donner raison.
Réponse de le 18/10/2013 à 19:55 :
...et les législatives....! mais pas tout de suite
Réponse de le 18/10/2013 à 20:25 :
Pas sûr. Pour les législatives, c'est plus difficile à prévoir. Si vous extrapolez la tendance, oui ... mais beaucoup d'événements peuvent bousculer le tableau avant 2017. Notamment les sénatoriales en septembre 2014 (concernant la moitié du sénat) devraient permettre à la majorité actuelle de réunir les 3/5 pour modifier la constitution. Dès lors les règles du jeu pour 2017 pourrait être significativement modifiées !
a écrit le 18/10/2013 à 17:44 :
"la colère sociale s'exprimera dans les urnes, pas dans la rue" = C'est loin d'être sûr si l'on en croit les propos de certains élus socialistes ! == Prenons l'exemple de Claude Bartolone, président de l'Assemblée Nationale, excusez du peu, qui dit : "Il y a la loi. Mais il y a aussi des valeurs avec lesquelles la Gauche ne saurait transiger. Sous peine de perdre son âme." == http://www.lefigaro.fr/politique/2013/10/16/01002-20131016ARTFIG00596-l-affaire-leonarda-met-la-majorite-a-feu-et-a-sang.php == Je ne sais pas si ce "républicain" est conscient de la gravité de ses propos, mais avec des raisonnements pareils, je ne serais pas étonné d'entendre l'année prochaine : "Il y a les urnes, mais il y a aussi des valeurs avec lesquelles les socialistes ne sauraient transiger. Sous peine de perdre leurs mandats." D'ailleurs un député socialiste, très attaché parait-il à la "démocratie", l'a déjà clairement fait savoir. == C'est ici : http://www.youtube.com/watch?v=jHFzh8-Qh6M == Elle est belle la république socialiste !
Réponse de le 18/10/2013 à 18:40 :
hé!hé! sommes nous véritablement EN DEMOCRATIE???? !totalitarisme sournois, plutôt..
Réponse de le 18/10/2013 à 19:10 :
Le socialisme est par nature anti liberté. Le socialisme pense que l'état est là pour cadrer la liberté d'entreprendre et de s'exprimer, car pour un socialiste, il n'est pas de liberté sans limites. Les socialistes refusent d'admettre que l'état n'a que 2 missions : garantir la sécurité et la propriété au travers du vote des lois et de leur respect. Ils pensent être capable de contraindre la règle fondamentale qui définit l'économie, l'offre et la demande, ce qui est impossible, spécialement dans un environnement mondialisé où les acteurs économiques peuvent s'extraire de son emprise. Le socialisme est une forme de totalitarisme. Aucun de nos partis politiques n'est apte à diriger la France : ni le PS, ni l'UMP, ni le FN, ni aucun autre.
Réponse de le 18/10/2013 à 19:57 :
Alors, on fait QUOI????? pas d"espoir, pas d'avenir...pas d'amélioration! on fait QUOI! bon sang?........
Réponse de le 18/10/2013 à 23:56 :
se torturer les méninges pour trouver une solution!
a écrit le 18/10/2013 à 17:35 :
Par mon travail, je suis amené à visiter des pays comme le Portugal, l'Espagne, l'Irlande croyez moi que l'effort qui a été demandé n'a rien à voir avec celui qu'on nous fait subir. Les hausses d'impôts ont surtout touché les classes populaires par des hausses très importantes de la TVA. De plus, l'Etat-providence embryonnaire que ces pays avaient accordé à ses citoyens a complétement disparu. Contrairement à ce qui est avancé dans cet article, l'idée que l'effort est mal réparti, je prétends que l'effort est équitablement réparti. Le problème c'est que nous ne voulons pas payer plus d'impôts et que nous trouvons que l'effort est mal réparti !!!
Réponse de le 18/10/2013 à 17:53 :
Vous avez raison sur l'effort mais les francais se prononceront sur le resultat de leur effort. et la le constat est terrible la france ne fonctionne plus ou tres mal. Tout ce qui faisait sa fierte explose.
Réponse de le 18/10/2013 à 18:13 :
@DRRW : A l'étranger on ressent aussi ce malaise ... Indépendamment de mes clients, quand je mange avec des employés en Allemagne ou dans des pays voisins, on sent une prise de conscience qu'il se passe qque chose en France d'inhabituel ... Pourquoi ce sentiment ? Je ne sais pas ...
Réponse de le 18/10/2013 à 18:14 :
En fait, nous nous sommes appauvris mais on nous l'a caché (en empruntant pour masquer la chute). Quand ça "éclate", on voit que la marche est haute.
Réponse de le 18/10/2013 à 18:57 :
Les dirigeants français ont choisi de faire des réformes a minima et d'augmenter les impôts par à-coups pour éviter de couper significativement dans les dépenses ... dans l'espoir d'un retour rapide de la croissance. Le discours politique essaye systématiquement d'aplanir les efforts demandés et les difficultés rencontrées. Ces mièvreries agacent les Français qui comprennent la nécessité de prendre d'urgence des mesures courageuses qui mettraient tout le monde à contribution (en proportion des possibilités de chacun).
Réponse de le 18/10/2013 à 19:27 :
@Cerise, d'accord avec tout sauf "en proportion des possibilités de chacun". Je souhaite une flat taxe incluant tous les revenus, et applicable à tous (entreprises quelque soit sa taille, salariés quelque soit son régime, investisseurs quelque soit son domaine), sans dérogations. Aucune intervention de l'état auprès des entreprises : si une entreprise doit couler, elle coule, on ne maintient pas une entreprise en vie en la mettant sous perfusion d'argents publics car cela dénature la concurrence. Ca, c'est juste.
Réponse de le 18/10/2013 à 19:30 :
Sauf que la France est coutumière du fait...les bons que vous citez n'ont pas eu à subir les mêmes préjudices que le peuple français au cours de la première moitié du 20eme siecle. Je pense très souvent à tous ceux que la France a envoyés dans les tranchées de Verdun et ailleurs. Tous ces malheureux qui ont péri ou perdu quelqu'un pour que la France reste libre et demeure à jamais une nation indépendante. 100 ans plus tard le peuple français doit encore subir les délirs de politiciens narcissiques qui en arrivent à des absurdités comme le cas Léornada. Pauvre France que ne te font-ils subir ces poltrons de l'hémicycle?
Réponse de le 18/10/2013 à 20:01 :
++++ UN !
Réponse de le 18/10/2013 à 21:25 :
Ce que vous dites n'est pas complet, car cette histoire Leonarda et les déclarations compassionnelles des politiques montrent que le pays est au bord du chaos ... Quand les gens qui gouvernent et le Parlement s'opposent à une décision de justice au nom de leur idèologie et de l'émotion du moment alors c'est la fin de notre république, car si on ne respecte plus les lois alors il n'y a plus de république ni d'ordre et c'est l'anarchie qui commence. Après les messages de laxisme aigüe de Taubira envers les délinquants et maintenent gouvernement et Parlement qui envoient un autre message comme quoi même une décision de justice n'est pas importante si les coupables savent y faire dans les médias alors c'est la fin ... Si on ajoute la situation de détresse agravée de notre économie après 18 mois d'idèologie fiscale, et les plus de 8 millions de pauvres alors ca commence à en faire des choses qui bouent dans la marmite ...
Réponse de le 18/10/2013 à 23:17 :
@Cerise Je ne crois pas que les français comprennent qu'il faille faire des efforts et prendre des décisions courageuses. Les français veulent des décisions courageuses pour modifier le sort de leurs voisins qu'ils jalousent (les pauvres contre les riches, les travailleurs contre les assistés, les contractuels contre les fonctionnaires, les français de souche contre les étrangers, etc...). Par contre quand le moindre changement les dérange un peu, ils braillent et ils sont capables de bloquer le pays. C'est une spécialité bien de chez nous que les autres chefs d'état ne subissent pas...
Réponse de le 18/10/2013 à 23:59 :
très bien décrit la grave situation actuelle + 1000 !
Réponse de le 19/10/2013 à 8:08 :
@Théophile En effet, la pédagogie de l'effort collectif n'a pas été faite, au contraire les messages et les réactions des dirigeants confortent les groupes d'intérêts ou de pression. Néanmoins de plus en plus de personnes se rendent compte que chaque concession faite à quelques uns doit être payée par beaucoup d'autres et qu'ils font eux-mêmes de plus en plus souvent parties de ceux qui payent l'addition. Cette prise de conscience favorisera l'émergence d'un autre discours politique ... meilleur ou pire.
a écrit le 18/10/2013 à 17:35 :
Mais le jour après le vote sanction des citoyens pour un parti extrême et qui ne changera rien ce qui arrivera plus tôt que prévu que ce passera t'il dans la rue?
a écrit le 18/10/2013 à 17:32 :
L'opinion publique française fait penser à un poisson rouge qui va à droite, puis à gauche, puis virevolte sans cesse dans son bocal. Il y a 18 mois, les Français ont élu à une large majorité un socialiste, qui tient parole et applique la politique de son programme: prendre l'argent aux riches, combattre la finance, revenir aux 35 heures et aux 60 ans, embaucher des enseignants et des emplois "d'avenir" (?), taxer tout ce qui bouge, négocier un "contrat de croissance" (?) avec Merkel et Bruxelles, etc...On ne peut pas reprocher à Hollande de renier son programme, il y est même très fidèle. Alors quoi ? Les Français devraient s'en réjouir, mais voilà que ces mêmes Français entrent "en colère" ! Ils n'ont qu'à s'en prendre quà eux. C'est cela, la démocratie: on est gouvernés par ceux que l'on a élus.
Réponse de le 18/10/2013 à 18:46 :
la démocratie? et que faites vous du référendum que nous nous a taxé "sous la jambe"...Vous savez le traité deLisbonne en 2005..C4était en "démocratie", c'était un référendum qui disait : NON !! et qui a été transformé en : OUI !! par Sarko! alors, vous répondez quoi, à une "démocrétie" de ce genre???? !
Réponse de le 18/10/2013 à 20:11 :
Si vous avez bien lu, je traite Hollande de bon démocrate parce qu'une fois élu, il applique son programme sans se renier, et que ceux qui l'ont élu n'ont donc pas à se "mettre en colère" comme titre l'article.
Réponse de le 18/10/2013 à 21:35 :
a t-il vraiment appliqué son programme comme il l'avait annoncé????vous souvenez vous de toutes ces propositions, et vous dites qu'il les a appliquées sans se renier?? nous ne sommes pas sur la même longueur d'onde, alors ! je vous affirme le contraire!
a écrit le 18/10/2013 à 17:26 :
nous allons mettre le fn au pouvoir, la seule motivation actuelle dans les ateliers nord
Réponse de le 18/10/2013 à 18:16 :
Si le FN vient au pouvoir alors il faut qu'il s'engage à mettre en place un système référendaire similaire à celui en Suisse, pour nous donner une possibilité de corriger le tir ou d'interpeler si cela ne va pas ... Sinon, c'est on prend des autres et on fait pareil qu'avec le PS et UMP ... Non Merci ...
Réponse de le 18/10/2013 à 20:02 :
ILS le FERONT ! vous verrez !
Réponse de le 18/10/2013 à 21:55 :
"ILS le FERONT ! vous verrez !"

Et la Marine, elle va rendre l'héritage des Ciments Lambert?
Réponse de le 18/10/2013 à 22:53 :
on s'en tape de ces ciments! le principal c'est "qu'ils le feront" ! point !!
Réponse de le 19/10/2013 à 11:22 :
@Huhu
Pourquoi rendre un héritage, lorsque vous avez bénéficié d'un leg de quelqu'un, vous donnez cet héritage aux bonnes oeuvres?.
Penchez vous plutôt sur la fortune des milliardaires Sarkozy et Hollande qui ont acquit leur patrimoine sans jamais avoir travaillé!.
Réponse de le 19/10/2013 à 14:37 :
ça fait plaisir de lire de temps/temps des commentaires lucides ! +++++
a écrit le 18/10/2013 à 17:23 :
C'est bien vrai, encore quelques mois avant de sortir l'UMPS , politiques qui ont ruiné les Français en leur imposant une mondialisation mal préparée.
Réponse de le 18/10/2013 à 18:20 :
et Sainte Marine et ses supers pouvoirs va tout régler...
Réponse de le 18/10/2013 à 18:48 :
UN PEU! OUI !!! en douteriez vous? si oui, vous avez peut -être tord...pouvez vous rester avec ce doute?? ? Perso, NON !!! VIVE MARINE!
Réponse de le 18/10/2013 à 18:59 :
Ce n'était pas gentil de se moquer des gens qui n'ont qu'elle pour se raccrocher...
Réponse de le 18/10/2013 à 21:56 :
@dav37

On ne se moque pas des handicapés mentaux: c'est très indélicats.
Réponse de le 18/10/2013 à 22:55 :
il y en a qui le sont...mais ne le savent pas! triste!
Réponse de le 23/10/2013 à 22:52 :
"il y en a qui le sont...mais ne le savent pas! triste!"

J'apprécie à sa pleine mesure votre lucidité quant à votre situation personnelle. Par ailleurs, quelques petits points d'orthographes et de typographie:
- Une phrase commence par une majuscule.
- Les points de suspensions doivent être suivis d'un espace.
- Après un point d'exclamation, le mot qui suit débute par une majuscule.

Allez, un petit effort les Marinistes! Vous pouvez rattraper vos lacunes en orthographe Française en dépis de vos faibles résultats scolaires...
Il faut pour cela travailler un peu plus.
a écrit le 18/10/2013 à 17:09 :
"Le gouvernement socialiste n'a pas réussi à faire passer le message d'un effort équitablement réparti, probablement pour avoir trop claironné dans un premier qu'il fallait faire payer les riches"... mais bien sûr :-))
Rien que cela signe l'auteur de l'étude : on préfère croire que c'est une erreur de communication...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :