Les Français et l'économie : peut mieux faire !

 |   |  285  mots
Les Français aimeraient que l'économie soit davantage enseignée à l'école / Reuters.
Les Français aimeraient que l'économie soit davantage enseignée à l'école / Reuters. (Crédits : REUTERS/Michael Kooren)
Les Français estiment encore avoir trop peu de connaissances en économie. Cela ne les empêche pas d'avoir un avis sur la santé et l'avenir économique de leur pays.

Les Français ne lisent pas assez La Tribune ! 28% d'entre-eux estiment encore avoir une trop faible connaissance en économie, selon un sondage publié, ce jeudi 14 novembre, par la Banque de France et l'institut TNS Sofres dans le cadre des Journées de l'Économie. Ils sont également 58% à juger avoir une connaissance "moyenne" et seulement 11% "assez élevée" et 2% "très élevée".

La solution pour les aider ? 81% des sondés pensent qu'il faudrait accorder une place plus importante à l'économie sur les bancs de l'école, où elle n'est enseignée qu'aux jeunes qui suivent un bac section économique et sociale (ES) pour les filières générales.

Un désamour

Pour qu'ils s'informent davantage sur l'économie, encore faudrait-il que cela les intéresse. 45% des Français n'accordent pas d'intérêt au sujet (13% "pas du tout" et 32% "peu"). 42% y accordent "assez" d'intérêt et seulement 13% "beaucoup".

Pour les tenir informés, les Français ont d'abord confiance en la presse économique (19%), les économistes (21%), les chefs d'entreprise (19%) et les sites Internet d'information économique (10%).

Les cadres plus optimistes en l'avenir

Moins ils sont diplômés, plus ils pensent que la situation économique du pays va se dégrader. 70% des "sans diplôme" pronostiquent un avenir plus sombre, alors que 20% des cadres parient sur des jours meilleurs. Les Français s'inquiètent surtout pour la dette et le déficit (79%) et pour le fonctionnement de l'économie de marche (55% jugent qu'elles fonctionnent mal).

A contrario, ils sont plutôt confiants (63%) en la solidité du système bancaire. Pour stimuler la croissance économique, ils préconisent sans surprise une recette favorable à leur pouvoir d'achat: l'augmentation des petits salaires (50%) et la baisse des impôts (45%).

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/02/2014 à 9:20 :
Le français est "terre a terre" du point de vue de l'économie et n'aimes pas partir dans les "nuages" pour faire leur beurre. Il n'a qu'une confiance toute restreinte sur l'argent virtuel et les casinos boursiers mais cela ne doit pas être considérer comme une tare, par ceux qui préfère "faire travailler leur argent plutôt que de l'obtenir par la sueur de leur front"!
a écrit le 25/02/2014 à 17:59 :
Les Français comprennent beaucoup mieux l'économie que tous ces politiques qui foutent l'argent par les fenêtres! NE confondons PAS !!
a écrit le 15/11/2013 à 18:01 :
Je ne pense pas que les lycéens de la section économique et sociale ES reçoivent un enseignement marxiste, de toute façon il y aurait une levée de boucliers chez les parents d’élèves. De la même manière les collégiens des établissements publics n'ont pas l' apologie de la Russie stalinien en histoire et les collégiens des établissements privées ne prient pas tous les matins à la mémoire de Pinochet. Il faut arrêter de délirer, on peut enseigner les bases de l’économie normalement à des collégiens.
a écrit le 15/11/2013 à 16:42 :
A votre sagacité ; un pays est riche quand il imprime des billets , un individu investi pour gagner de l argent . Ces deux préceptes sont la base de l économie .
a écrit le 15/11/2013 à 14:40 :
Parlons en ! d'économie , qu'ont-ils voté sans bruit les indemnités de chômages des députés non réélus pour une durée de 5 ans jusqu'aux prochaines , informez-vous ! car cela va faire mal si on se laisse faire par toutes ces classes politiques aux affaires depuis plus de cinquante ans . Là ils ont franchi un pas décisif . Informez_vous !
a écrit le 15/11/2013 à 10:08 :
Les Français ont tendance à avoir les pieds sur Terre et leur connaissance s'y rapporte, quand a ce que l'on nous inculque c'est plutôt de l'ordre du dogme religieux!
a écrit le 15/11/2013 à 8:51 :
Attendre le lycée pour enseigner l’économie est un aberration et encore cela ne concerne que la filière ES, donc un pourcentage très réduit d'une classe d'age. L’économie doit être enseignée dès le collège, les professeurs de technologie sont formés pour cela et il suffit que Peillon donne son feu vert, une reforme qui ne coutera rien ! Je suis quand même surpris que 58% des personnes juge avoir une connaissance "moyenne" de l’économie.
Réponse de le 15/11/2013 à 11:57 :
je suppose qu'il s'agit d'humour, parce qu'en ce qui concerne Peillon, quand on voit ce qu'il a écrit, on se doute bien que sa vision de l'économie nous donnera une loi nationale d'endoctrinement d'anthologie!
a écrit le 15/11/2013 à 5:50 :
Ce qui explique explique, que nous avons les politichiens que nous méritons à savoir rien. les français préfèrent les guignols de foire UMPS et autres qui vendent un programme irréalisable sauf amaigrir les vaches en bonne état. La france est le seul pays en 40 ans à avoir réussi le communisme avec la Corée du Nord bien sûr.
a écrit le 14/11/2013 à 22:44 :
Les Français ont bien compris que l'économie était une pseudo-science et surtout qu'elle était la source de leurs problèmes. Ils ont en outre parfaitement compris que la science économique était massivement d'inspiration libérale et servait principalement les intérêts de la finance.
Les Français ont raison de ne pas s'intéresser à une telle "économie", par contre, ils devraient employer tous les moyens pour la combattre.
a écrit le 14/11/2013 à 21:25 :
Peut mieux faire .. paroles , paroles
Devons mieux faire est l'expression appropriée du moment et vite
Par contre, il faut commencer en premier par ceux qui sont "au service" du pays mais en réalité à sa charge
Celle-ci est devenue intolérable et bloque tout le système
a écrit le 14/11/2013 à 20:59 :
" peut mieux faire " en humour anglais on dirait que c'est un " understatement "
a écrit le 14/11/2013 à 20:52 :
je suis agriculteur ,si possible céréalier voire éleveur industriel de volailles et de porcs et bien sûr contre l'écotaxe et j'affirme qu'il y a trop de prélèvements !!! Ah oui j'oubliais,je suis LE bénéficiaire de la politique agricole commune ...Cela s'appelle "l'incompréhension" de l'économie ?
a écrit le 14/11/2013 à 20:02 :
traduire : les français n'intègrent pas assez l'idéologie libérale. Contrairement à pmxr par exemple qui n'a pas la moindre idée de ce qu'est la science économique mais peut ressortir sans frémir les bêtises habituelles.
Réponse de le 14/11/2013 à 22:49 :
"les français n'intègrent pas assez l'idéologie libérale", c'est pour cette raison que les Français ne s'intéressent pas à l'économie, parce qu'elle est uniquement d'inspiration libérale, pire même depuis quelques années, néo-libérale. Et pour ma part, intégrer une "idéologie", quelle qu'elle soit, je laisse ça aux moutons, à leur esprit et leur instinct grégaire.
a écrit le 14/11/2013 à 19:34 :
Oui et voila le resultat!!
a écrit le 14/11/2013 à 18:56 :
Tant que nous entendrons des retraités ou des assurés sociaux bénéficiant de la Sécurité Sociale donc de la solidarité Nationale dire qu'il y trop de charges en France (...) on pourra dire qu'une partie de notre population n'a rien compris à l'économie et à ses fondamentaux !
a écrit le 14/11/2013 à 18:26 :
Et pourtant, l'Economie c'est notre pain quotidien !...

Comment peut-on s'en désintéresser ??...
a écrit le 14/11/2013 à 17:48 :
si les français sont plutôt confiants sur le solidité du système bancaire c'est parce qu'ils sont nuls en économie!!! CQFD et c'est l'article qui le dit!!!
a écrit le 14/11/2013 à 17:47 :
si les français sont plutôt confiants sur le solidité du système bancaire c'est parce qu'ils sont nuls en économie!!! CQFD et c'est l'article qui le dit!!!
a écrit le 14/11/2013 à 17:39 :
on ne peut pas dépenser plus que l'on ne gagne (ça les gens le savent ) .... c'est vrai aussi pour les entreprises... comme tous les syndicats sont issue de la fonction publique ... l'économie .. ils n'y connaissent rien (pas d'obligation de résultat)... le discours est biaisé ! Je ne suis pas contre les syndicats ... mais contre les ignares de l'économie !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :