Recul du PIB, mauvais sondages... l'exécutif sous un feu nourri de critiques

 |   |  417  mots
François Hollande, président de la République, ne serait plus populaire qu'auprès de 15% de Français selon un dernier sondage.
François Hollande, président de la République, ne serait plus populaire qu'auprès de 15% de Français selon un dernier sondage. (Crédits : Reuters)
A gauche, les responsables politiques tentent de désamorcer l'effet du mauvais chiffre du PIB au troisième trimestre en France (-0,1%). Dans l'opposition surtout, cette statistique donne l'occasion de conforter les critiques à l'égard d'un exécutif déjà malmené dans les sondages.

Le PIB s'est contracté de 0,1% au troisième trimestre. Un chiffre évidemment commenté ce jeudi matin par les responsables politiques. 

"Pas un indicateur de déclin"

Premier à réagir Pierre Moscovici. Le ministre de l'Economie a tenu à désamorcer les critiques. Il a ainsi affirmé: 

"Ce repli n'est pas un indicateur de déclin"

De son côté, Bruno Le Roux, député de Seine Saint-Denis, interrogé sur RMC estime que: 

"Les années de reprise sont souvent un peu chaotiques (...) nous sommes sur le bon chemin."

Il pointe que cette baisse au troisième trimestre ne remet pas en cause la prévision de 0,2% pour l'année et la prévision de 0,9% pour l'an prochain. 

"L'économie française est menacée de coma"

Au centre, François Bayrou a jugé que "la France est en récession depuis longtemps". Le candidat centriste aux précédentes élections présidentielles, qui avait soutenu François Hollande au second tour et désormais allié de Jean-Louis Borloo, confie que "le rendez-vous manqué" avec le chef de l'Etat est dû à "la politique qu'il a choisi de mener" et qu'il n'approuve pas. 

A l'UMP, Jean-Pierre Raffarin, interviewé sur France 2, s'est montré sans surpris beaucoup moins optimiste tout en reconnaissant qu'une contraction du PIN n'était jamais uniquement la faute d'un gouvernement. . 

"Quand on regarde l'économie de terrain, on voit bien qu'on est dans une situation assez grave. Je pense que l'économie française est menacée de coma". 

 L'ancien Premier ministre a cependant accusé l'exécutif d'un "manque de lucidité sur la profondeur de la crise".

D'autres représentants de l'UMP ont saisi l'occasion de tacler plus directement le président de la République. C'est le cas par exemple de Jean Leonetti, député-maire d'Antibes et ancien ministre des Affaires européennes, qui a publié le tweet suivant: 

Les critiques portaient plus largement sur la politique de l'exécutif après la publication d'un sondage YouGov pour le Huffington Post et iTélé indiquant que François Hollande n'obtenait que 15% d'opinions favorables. Xavier Bertrand, député UMP de l'Aisne lui a demandé de "changer de politique", notamment de renoncer à la hausse de la TVA au 1er janvier. 

Même dans la majorité, des voix s'élèvent pour demander une inflexion de la politique du gouvernement, éventuellement marquée par un remaniement

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/11/2013 à 9:17 :
et surtout selon le camp ou l'on pense se trouver. A y regarder de plus près, Hollande est à 15% (il faut relativiser ce sondage prenant en compte les indécis (9%) alors que les sondages précédents ne prenaient pas ces "ne sait pas" en compte et arrivaient à 20% environ de bonne opinion). Copé est à égalité avec Mélenchon (27%), Lepen fille est à 29%, alors que Boorlo et Bayrou dont personne ne sait trop ce qu'ils font de leur journées sont à 40 et 36% de satisfaits. Le seul homme politique qui tire son épingle (46%) est un type condamné pour détournement de fonds publics: Alain Juppé. Il bénéficie je pense de son image de modération, de compétence et de position non équivoque face au FN. Une fois l'exégèse du sondage réalisée, il n'en reste pas moins que le Hollande bashing combiné par des gens qui prennent leurs désirs de grand soir lepénisant pour une réalité, par ceux qui ayant échoué ne supporteraient pas de voir quelqu"un d'autre réussir à leur place, par les "alliés" en peau de lapin verte ou rouge, est improductive et au total nuisible à l'ensemble de la nation. La critique est normale, le sabotage systématique ne l'est pas. La France est un pays de réformateurs qui refusent de se réformer, de gueulards patentés et qui comme le constatait De Gaulle, de veaux ingouvernables.
Réponse de le 15/11/2013 à 12:03 :
à @Souvent sondage à vie , vous êtes à côté de la plaque , les problèmes du pays ne se résident pas aux sondages , c'est la corruption dans les divers systèmes qui plombent depuis des années l' organisation de notre pays et personne n'est jamais inquiété . Regardez simplement la formation professionnelle, les financements politiques, les marchés publics et j'en passe tellement cela foisonne car souvent cela se cache sous une mauvaise gestion.
a écrit le 15/11/2013 à 8:31 :
Un besoin énorme de renouvellement de la classe politique. Je crois que je confierais le futur de la Nation plus facilement à une bande de jeunes bien éduquée de 25 ans, qu'à nos 'elites' actuelles. Il faut changer de République!
a écrit le 15/11/2013 à 7:55 :
Alors certains dans l'UMP disent qu'il faut renoncer à une hausse de la TVA de 19.6 à 20 % alors que quand ils étaient au gouvernement ils l'auraient augmenté au 1er janvier 2013 à 21.4 %... Comment avoir confiance dans l'UMP quand on lis ceci ????
a écrit le 14/11/2013 à 21:22 :
15 % dans les sondages...........bigre !. Dans les chaumières, les français en restent pantois et sont au bord de la crise de nerfs.Touraine nous en remet des louches trois fois par jour.Quand on pense qu'il va falloir tout détricoter.!!! que de temps perdu pour la France.
a écrit le 14/11/2013 à 18:28 :
tout est logique et cohérent, l’augmentation des impôts et charges ne peuvent que tuer l'emploi et donc dégrader tous les indicateurs, alors qu'il suffit de s'attaquer à la mauvaise dépense publique, au moins 200 milliards de gains possibles par an pour tout changer, repartir avec 3% de croissance, développer l'emploi...oui mais voila, françois 2 el mou n'est pas président de la france, il est le président du syndicat de défense des privilèges de la fonction publique et ds politiques, cqfd
a écrit le 14/11/2013 à 17:57 :
François, tiens bon !
Tu as presque réussi à chasser tous ces "profiteurs", ces gens qui ont de l'argent (un peu ou beaucoup), cherchent à investir en espérant en gagner un peu plus, prennent des risques, travaillent beaucoup, paient aussi beaucoup d'impôts quand ils réussissent (perdent beaucoup d'argent le cas contraire) ...
Quant aux autres, faute d'investisseurs, d'entrepreneurs, ils cheminent lentement vers la paupérisation.
Les bons sentiments ne sont pas toujours profitables, par exemple, un français moyen -ni riche, ni pauvre- qui utilise l 'épargne d'années de labeur pour acheter un appartement qu'il loue en espérant un rendement -frais et impôts déduits) de l'ordre de 3 % par an ne songe aujourd'hui qu' à s'en débarrasser face aux charges toujours croissantes, aux risques de dégradation et de loyers impayés, de quasi-impossibilité d'expulser un locataire défaillant.
Beaucoup d'investisseurs pour le logement, c'est beaucoup moins de logements construits, à louer ... C'est aussi pour les locataires des loyers en hausse (pénurie oblige), plus de difficulté à se loger (plus grande sélectivité des locataires) et pour l'Etat et les collectivités locales, moins d'impôts et de taxes à collecter.
a écrit le 14/11/2013 à 17:56 :
François, tiens bon !
Tu as presque réussi à chasser tous ces "profiteurs", ces gens qui ont de l'argent (un peu ou beaucoup), cherchent à investir en espérant en gagner un peu plus, prennent des risques, travaillent beaucoup, paient aussi beaucoup d'impôts quand ils réussissent (perdent beaucoup d'argent le cas contraire) ...
Quant aux autres, faute d'investisseurs, d'entrepreneurs, ils cheminent lentement vers la paupérisation.
Les bons sentiments ne sont pas toujours profitables, par exemple, un français moyen -ni riche, ni pauvre- qui utilise l 'épargne d'années de labeur pour acheter un appartement qu'il loue en espérant un rendement -frais et impôts déduits) de l'ordre de 3 % par an ne songe aujourd'hui qu' à s'en débarrasser face aux charges toujours croissantes, aux risques de dégradation et de loyers impayés, de quasi-impossibilité d'expulser un locataire défaillant.
Beaucoup d'investisseurs pour le logement, c'est beaucoup moins de logements construits, à louer ... C'est aussi pour les locataires des loyers en hausse (pénurie oblige), plus de difficulté à se loger (plus grande sélectivité des locataires) et pour l'Etat et les collectivités locales, moins d'impôts et de taxes à collecter.
a écrit le 14/11/2013 à 17:10 :
Et pendant ce temps là cahuzac reçoit toujours 9940 euro par mois !
Réponse de le 14/11/2013 à 18:24 :
Le pauvre! À peine plus qu'un RSA!
a écrit le 14/11/2013 à 16:56 :
Le recul du PIB est normal car l'euro est trop fort il n'est pas adapté pour la France .La France a trois boulets, l'union européenne, l'euro et ses hommes politiques Il nous faudrait un nouveau général De gaulle
Réponse de le 14/11/2013 à 17:25 :
Les syndicats "à la française", une (des?) gauche(s) sclérosée(s) et un manque total de maturité de ses édiles...
Réponse de le 14/11/2013 à 17:43 :
De Gaulle à entamé la paupérisation de la France en voulant développer sa propre force de dissuasion à coup de centaine de milliards de francs. Alors que l'on est revenu dans l'OTAN finalement. Un militaire mais surement pas une flèche en économie se De Gaulle.
Réponse de le 14/11/2013 à 18:10 :
Quel rapport avec le sujet????
a écrit le 14/11/2013 à 16:28 :
Comme feu Nicolas, le président du pouvoir d'achat.
François s'est fait mettre KO par une fille de 15 ans.
Le changement, c'est bientôt la démission. Et maintenant, la déroute.
a écrit le 14/11/2013 à 16:25 :
Avec 85% de la population contre ce gouvernement, ils attendent d'atteindre les 100% pour changer????? Franchement, tout va mal, on peut tomber plus bas encore? Ils feraient bien de tous démissionner, tant ils sont visiblement incapables.
a écrit le 14/11/2013 à 14:52 :
Faire le gros dos et attendre des temps meilleurs ...
a écrit le 14/11/2013 à 14:43 :
Hollande va faire plonger le pays, il n' y a plus rien à faire jusqu' en 2017.
a écrit le 14/11/2013 à 14:21 :
Bientôt tous à la banque à la queue le le !
a écrit le 14/11/2013 à 14:20 :
Et nous n'avons que ce que nous méritons. C'est nous qui avons élu successivement Mitterand, initiateur du déclin, puis successivement Chirac, Sarkozy et Hollande.

Perso, mon poulain, c'était François Bayrou. Mais comme il nous avait dit la vérité sur ce qui se passait, et sur ce qui allait se passer, et que cela ne faisait rêver personne, nous avons collectivement préférer voter pour des promesses de lendemains meilleurs, que pour la certitude de devoir faire des efforts pour améliorer notre quotidien.

Bref, nous nous sommes comportés comme des irresponsables, et nous le payons maintenant et pour de nombreuses années encore.

Alors, de grâce, ne nous plantons pas la prochaine fois, et soyons réalistes, plutôt que doux rêveurs...

Et rappelons nous que les promesses n'engagent que ceux qui y croient...
Réponse de le 14/11/2013 à 15:54 :
+1
Réponse de le 14/11/2013 à 15:54 :
+1
Réponse de le 15/11/2013 à 11:42 :
ceux qui disent la vérité et demandent des efforts censés ne sont jamais élus du moins en france , on prefere les démagogues , les clientelistes et les pires opportunistes qui soit , cela a été dans notre passé déjà , 5 républiques et souvent des travers , la 3eme et 4eme furent un florilège ou l'on a meme eu Pierre Poujade et l'abbé pierre cote a cote .. le français a la mémoire courte , le français aime bien déléguer aux autres ses ennuis , la dette c'est pas lui , le vote pour les démagogues c'est pas lui , e.c.t .. bien des philosophes au XIXeme siècle résumaient les français a l'époque moins nombreux .. 36 millions de français , 36 millions de problèmes .. toujours d'actualité ..helàs ..
a écrit le 14/11/2013 à 14:18 :
Un changement de premier Ministre avec Mme Aubry, cela finalisera l'effondrement de la France.
Réponse de le 14/11/2013 à 14:42 :
retour au 20 ème siècle cela illustrerait. Je n'ose pas imaginer que cette hypothèse est sérieuse
a écrit le 14/11/2013 à 14:08 :
Nous sommes le seul pays européen à nous enfoncer un peu plus. Même la Grèce, l'Espagne, l'Italie, commence à faire surface, cherchez l'erreur???
Réponse de le 14/11/2013 à 14:44 :
L'erreur : absence de réformes structurelles (retraites, gel salaire et embauche fonctionnaires, hausse tva csg chasse aux niches et bien d'autres)

Du coupo les autres ont mangé leur pain noir, maintenant il nous mangent nos part de marché car plus compétitifs.

Pas plus compliqué que çà
Réponse de le 14/11/2013 à 14:52 :
N'importe quoi. Ces pays se tiermondisent.
Réponse de le 14/11/2013 à 15:29 :
La grèce, l'espagne et l'italie qui refont surface ? Mais comment peut on débiter de telles aneries. Je vous invite a aller voir la situation dans ces pays.....
Réponse de le 14/11/2013 à 16:04 :
Parce que vous pensez qu après avoir baissé les niveaux de vie de 20 à 30 % en 4 ans pour ces pays selon les cas leur permettra de revenir en 2 trimestres à une situation normale ?

Ce sera plus long ! Mais Heuze à raison, croissance dans l'industrie et/ou dans les services export & déficit vont mieux dans ces pays qu'ici depuis quelques mois c'est un fait
a écrit le 14/11/2013 à 14:01 :
c'est dommage que l'elysée a ce grand défaut de com...hollande a évité au pays un dévissage pronostiqué vers les pays du sud mais s'y est mal pris...l'anti sarkozysme systématique électoralement porteur a échoué lamentablement, la grande réforme fiscale abandonnée pour laisser place à une totale improvisation a donné le sentiment d'un matraquage permanent (il fallait faire cette grande réforme pour mettre de la progressivité), enfin l'europe en poussant à l'austérité totale et aveugle a tué la croissance et augmenter le chomage...hollande est sous la coupe de bruxelles et le regarde que le taux d'emprunt à 10 ans, donc est sous la pression des marchés financiers qu'il avait promis de dompter (notre ennemie c'est la finance folle"...il a cédé au diktat de bruxelles qui dirige depuis longtemps la france, tant les marges de manoeuvres domestiques sont inexistantes...il fallait aussi qu'il soit pragmatique en compensant son inexpérience ministérielle par un 1er ministre à poigne est expérimenté en mettant aubry à matignon...cette analyse jamais faite est la stricte vérité.
Réponse de le 14/11/2013 à 18:14 :
Heureusement que l'on a eu les exigences de l'europe et de l'Allemagne pour nous éviter certaines reformes que l'équipe Hollande voulait faire.
Seule l'europe a pu freiner une plus mauvaise gestion qui malgré cela est lamentable.
a écrit le 14/11/2013 à 14:01 :
c'est dommage que l'elysée a ce grand défaut de com...hollande a évité au pays un dévissage pronostiqué vers les pays du sud mais s'y est mal pris...l'anti sarkozysme systématique électoralement porteur a échoué lamentablement, la grande réforme fiscale abandonnée pour laisser place à une totale improvisation a donné le sentiment d'un matraquage permanent (il fallait faire cette grande réforme pour mettre de la progressivité), enfin l'europe en poussant à l'austérité totale et aveugle a tué la croissance et augmenter le chomage...hollande est sous la coupe de bruxelles et le regarde que le taux d'emprunt à 10 ans, donc est sous la pression des marchés financiers qu'il avait promis de dompter (notre ennemie c'est la finance folle"...il a cédé au diktat de bruxelles qui dirige depuis longtemps la france, tant les marges de manoeuvres domestiques sont inexistantes...il fallait aussi qu'il soit pragmatique en compensant son inexpérience ministérielle par un 1er ministre à poigne est expérimenté en mettant aubry à matignon...cette analyse jamais faite est la stricte vérité.
a écrit le 14/11/2013 à 13:58 :
Vous vous attendiez à quoi ???? Rappelez-vous, 1er guerre mondiale qui était au pouvoir ?? Les socialistes !!! 2e guerre mondiale....qui était au pouvoir ??? Les socialistes !!!!
a écrit le 14/11/2013 à 13:57 :
S'il ose se représenter, ce serait une première: un président en exercice ne passant pas le 1er tour...
a écrit le 14/11/2013 à 13:49 :
il ne remontera pas la pente.
a écrit le 14/11/2013 à 13:49 :
en BRETAGNE prémices du blocus dans l atmosphere
a écrit le 14/11/2013 à 13:23 :
15 % + une politique désastreuse soit il quitte avant son mandat de 5 ans ou soit il change de politique mais sincèrement je n'y crois plus.
a écrit le 14/11/2013 à 13:09 :
Eh oui la réalité est pénible quand on est au pouvoir la gauche est faite pour l opposition lol
a écrit le 14/11/2013 à 13:04 :
"je sens un frémissement " F Hollande
sans doute parlait il des frissons de frayeur qui envahissent les Français pour leur avenir, au vue de l'équipe de bras cassés qu'ils ont mis au pouvoir
a écrit le 14/11/2013 à 13:03 :
Ces gens la sont totalement incompetents.
Donc le déclin va continuer
a écrit le 14/11/2013 à 12:55 :
Tout va très bien, madame la marquise chante François à Harlem.....on connait la suite
a écrit le 14/11/2013 à 12:40 :
la reprise est bien le calaisis s' est offert un centre de thalasso pour chien
a écrit le 14/11/2013 à 12:29 :
lol, tout va bien donc ;-)
a écrit le 14/11/2013 à 12:28 :
Et je vous le reprends votre Hollande si vous voulez.
Je l'exposerais dans ma galerie mais si d'ici un an, personne n'en veut, je vous demanderais un dédommagement. Je dis cela parce que ce n'est pas le 1er socialiste que je recycle. Et les derniers, j'ai eu du mal a les fourguer. Depuis Eltsine, leur valeur a chute dramatiquement. Et la qualité de fabrication était douteuse aussi faut dire. Alors j'ai remise. Mais la, je ne veux plus.
a écrit le 14/11/2013 à 12:15 :
Pourvu que Marisol nous obtienne une augmentation de CSG dans le budget sécu ainsi qu'un nouveau flot de deremboursement de médicaments. Nous l'avons bien cherche ces derniers temps.
a écrit le 14/11/2013 à 12:01 :
Si l'action du gouvernement dérange, c'est plutôt bon signe : peut-être qu'ils font vraiment quelque chose, après tout.
Réponse de le 14/11/2013 à 14:01 :
Oui, ils font n'importe quoi. Il y a de quoi déranger en effet.
a écrit le 14/11/2013 à 11:57 :
Viens voir les comédiens
Voir les musiciens,
Voir les magiciens
Qui arrivent
Viens voir les comédiens
Voir les musiciens
Voir les magiciens
qui arrivent

Chantons Aznavour ça résume tout !!!
Réponse de le 14/11/2013 à 12:20 :
Certains des comédiens sont lamentables... Heureusement que c'est financé sur l'argent des impôts, sinon, personne n'achèterait de billets !
a écrit le 14/11/2013 à 11:53 :
Lorsqu'une entreprise ne se porte pas bien elle réduit ses effectifs. L'état français pourrait montrer l'exemple en divisant par 3 le nombre de ministres,fermer le sénat inutile, ramener le nombre de députés à un par département,interdire le cumul des mandats tout de suite et non en 2017 etc etc etc.. Devant ces mesures courageuses les concernant pour l'intérêt de la France, peut être que la parole des politiques redeviendrait audible et plus convaincante dans leurs appels à l'effort des Français.
Réponse de le 14/11/2013 à 13:04 :
vous savez nous savons tous qu'un Etat n'est pas une entreprise.... ne nous prenez pas pour des ignares
a écrit le 14/11/2013 à 11:51 :
Malheur aux peuples désunis !
Un gouvernement qui communique trés mal, voire pas du tout, une majorité qui tire à hue et à dia, une opposition faisant feu de tout bois, ne craignant pas de se renier, (il est vrai que la proximité des municipales aiguise les ambitions personnelles), l'absence de signes politiques forts quant à la nécessité pour tous de faire des sacrifices (y compris et surtout pour l'état et les collectivités locales), et voilà le pays au bord du chaos.
Chacun revendique pour son propre compte sans se rendre compte qu'ainsi il compromet la réussite de tous.Si cela continue nous serons bientôt réunis, mais pas dans le meilleur des mondes....
a écrit le 14/11/2013 à 11:50 :
En deux mots avec Hollande au pouvoir c'est la catastrophe pour la France et les français.Jusqu'où va t'il nous entrainer ?
a écrit le 14/11/2013 à 11:49 :
Pauvre Hollande! Voilà un président mal élu qui est incapable de diriger ce pays.... et je ne parle pas de tous ces/ses ministres.....alors que la GB fait +0.8% la France est encore et toujours à la traine.....les taux sont bas ( merci BCE), mais la France se désindustrialise ( on dit même que les allemands exporte trop, un comble!) et Hollande est englué dans son dogme....alors qu'il faudrait TOUT faire, TOUT faire pour aider les entreprises à créer de la richesse et des emplois, Hollande taxe, taxe et taxe encore ..... Ce que je ne comprends pas c'est l'absence de révolte de la base comme si tous les socialistes étaient hypnotisés.... ils suffirait que l'assemblée refuse de voter les lois débiles.... mais il faudra attendre 2014 et un FN devant le PS pour qu'ils comprennent.
a écrit le 14/11/2013 à 11:42 :
J'oubliais : c'est comme la réaction de ceux qui s'indignent que le fisc procedent à des controles fiscaux pour les entreprises qui bénéficient du Crédit Impots Recherche. Evidement il n'est pas normal que l'état controle ce qui est fait avec l'argent public.
a écrit le 14/11/2013 à 11:42 :
La France ? un des rares pays au monde épargné des catastrophe : Aucun typhon, aucune tornade, aucun tsunami, aucune guerre de puis 1945, ni grand froid, ni canicule, pas d'épidémie majeure... Il est impossible de ne pas s'en sortir sauf magouilleries !
a écrit le 14/11/2013 à 11:42 :
Je vois que vous ne comprenez rien. Normal vous n'avez pas fait l'ENA et vous ne connaissez pas la théorie des Milliards.
Pour tout un chacun 2000€ - 4000€ = - 2000€,
et bien pour les milliards ce n'est pas pareil :
2Mds€ - 4Mds€ = une somme qui est étroitement liée à ce que l'on cherche à démontrer.
Une autre règle est celle du non cumul des soustractions :
Ministre A : Je couvre mes 8Mds€ de dépenses sociales par mes 10Mds de recettes fiscales
Ministre B : Je couvre mes 9Mds€ de dépenses sociales par mes 10Mds de recettes fiscales, les mêmes 10Mds€. Selon cette règle on peut soustraire plusieurs chiffres de dépenses à un même chiffre de recette, sans que les dépenses additionnent. C'est fort non.
N'ayant pas fait l'ENA, je ne peux pas apporter de démonstration scientifique à cette règle, j'espère qu'un membre de notre élite lira mon message est acceptera de nous diffuser un peu de son savoir.
a écrit le 14/11/2013 à 11:41 :
Je vois que vous ne comprenez rien. Normal vous n'avez pas fait l'ENA et vous ne connaissez pas la théorie des Milliards.
Pour tout un chacun 2000€ - 4000€ = - 2000€,
et bien pour les milliards ce n'est pas pareil :
2Mds€ - 4Mds€ = une somme qui est étroitement liée à ce que l'on cherche à démontrer.
Une autre règle est celle du non cumul des soustractions :
Ministre A : Je couvre mes 8Mds€ de dépenses sociales par mes 10Mds de recettes fiscales
Ministre B : Je couvre mes 9Mds€ de dépenses sociales par mes 10Mds de recettes fiscales, les mêmes 10Mds€. Selon cette règle on peut soustraire plusieurs chiffres de dépenses à un même chiffre de recette, sans que les dépenses additionnent. C'est fort non.
N'ayant pas fait l'ENA, je ne peux pas apporter de démonstration scientifique à cette règle, j'espère qu'un membre de notre élite lira mon message est acceptera de nous diffuser un peu de son savoir.
a écrit le 14/11/2013 à 11:40 :
Je vois que vous ne comprenez rien. Normal vous n'avez pas fait l'ENA et vous ne connaissez pas la théorie des Milliards.
Pour tout un chacun 2000€ - 4000€ = - 2000€,
et bien pour les milliards ce n'est pas pareil :
2Mds€ - 4Mds€ = une somme qui est étroitement liée à ce que l'on cherche à démontrer.
Une autre règle est celle du non cumul des soustractions :
Ministre A : Je couvre mes 8Mds€ de dépenses sociales par mes 10Mds de recettes fiscales
Ministre B : Je couvre mes 9Mds€ de dépenses sociales par mes 10Mds de recettes fiscales, les mêmes 10Mds€. Selon cette règle on peut soustraire plusieurs chiffres de dépenses à un même chiffre de recette, sans que les dépenses additionnent. C'est fort non.
N'ayant pas fait l'ENA, je ne peux pas apporter de démonstration scientifique à cette règle, j'espère qu'un membre de notre élite lira mon message est acceptera de nous diffuser un peu de son savoir.
a écrit le 14/11/2013 à 11:40 :
" Il faut baisser les charges pour favoriser l'emploi ". ==> Et l'on a vu le résultat de la mise en application via la baisse de la TVA dans la restauration.... Un exemple parmi tant d'autres des cadeaux offerts aux corporations influentes avec pour seul effet de creuser toujours un peu plus les déficits.
Réponse de le 14/11/2013 à 12:07 :
La TVA n'est pas une charge mais une Taxe. Si vous ne vendez rien vous ne payez pas de TVA par contre vous payez quand meme des charges.
Vous comprenez la différence?
Réponse de le 14/11/2013 à 12:40 :
Je pense qu'il reste 15% de français qui ne comprenent pas la différence... Les fameux 15% qui font encore confiance au gouvernement ...
Réponse de le 14/11/2013 à 12:41 :
Je pense qu'il reste 15% de français qui ne comprenent pas la différence... Les fameux 15% qui font encore confiance au gouvernement ...
Réponse de le 14/11/2013 à 12:41 :
Je pense qu'il reste 15% de français qui ne comprenent pas la différence... Les fameux 15% qui font encore confiance au gouvernement ...
Réponse de le 14/11/2013 à 13:14 :
Jouez donc sur les mots.... Vous expliquerez donc à l'ignorant que je suis pourquoi les artisants réclament la baisse de la TVA qui n'est pas une charge pour eux....
a écrit le 14/11/2013 à 11:36 :
hausse de 2% de TVA (annulée par Hollande, le paria) serait indolore vient nous expliquer la hausse de 0,4% va couler la France. La mauvaise foi portée au sommet.
a écrit le 14/11/2013 à 11:20 :
Noel au balcon, Paques aux tisons!.
Cette année, ce sera Noel aux tisons, il semble qu'il fera très chaud!.
a écrit le 14/11/2013 à 11:19 :
Je me demande à quel niveau d'échec ils ont placé le curseur avant de plier bagage car je pense qu'un minimum responsable doit au moins les titiller .
a écrit le 14/11/2013 à 11:18 :
les chiffres de la croissance ne veulent rien dire:il est impossible de chiffrer précisément a 0.5% près,tous les économistes le savent.si ça se trouve la croissance réelle est de +0.5%!
Réponse de le 14/11/2013 à 11:25 :
ou à -0.6% !
Réponse de le 14/11/2013 à 13:35 :
@elu ps le trimestre dernier où la croissance était + 0,2 vous disiez le contraire ne prenez pas les contribuables pour des C..
Réponse de le 14/11/2013 à 13:59 :
Surtout avec l'administration Françaiseles chiffres ne veulent rien dire, si ce n'est desastre a venir!
a écrit le 14/11/2013 à 11:14 :
Le dernier rapport de l'OCDE est accablant pour la France, qui a connu une récession de 0,1% de son PIB au 3ème trimestre 2013... Je signale que l'Economie européenne (zone Euro) à cru de + 0,1%... Cherchez l'erreur !... En attendant, on s'attarde sur le cas de Léonarda, mais on a sorti la loi "mariage pour tous"... Et on pousse le secteur qui va faire de la France, un pays de nounous... On voit que les priorités sont ailleurs..
Amateurisme ou déviation de l'attention à la Staline ou encore Mao ??...
a écrit le 14/11/2013 à 11:12 :
1) Subprimes
2) Les banques Françaises en ont bouffé jusqu'à plus soif
3) les banques Françaises refilent leurs dettes à l’État
4) L’État déjà surendetté, Merci les Politiques des vingt dernières années, en rajoute une couche et s'endette à leur place
5) L’État, c'est nous qui payons
6) Donc on va payer, non, on paie.
7) Moralité, faut confisquer pendant dix ans les dividendes versés par les banques,
Réponse de le 14/11/2013 à 12:48 :
Les subprimes, les dettes (depuis François Mitterrand), les 90 fonctionnaires pour 1.000 habitants (50 en Allemagne) ... tout cela était connu avant l'élection de 2012.
Hollande a trompé les français qui ont voté pour lui en leur promettant du rêve irréaliste.
Il est donc totalement responsable des désillusions et il déshonore les institutions de la Vème république en s'accrochant indignement à son poste alors que 85% des français rejettent son action. Charles De Gaulle aurait démissionné depuis longtemps dans une telle situation.
Réponse de le 14/11/2013 à 14:01 :
à titirominet :
Oui, mais De Gaulle (que l'on soit d'accord ou pas avec sa politique) avait une toute autre conception de la grandeur de la France et de la fonction qu'il occupait, ce qui n'a plus jamais été le cas avec tous les rapaces lui ayant succédé.
a écrit le 14/11/2013 à 11:12 :
Ce n'est pas lui qui est responsable de la dette incommensurable de la France. Lui il doit faire avec, baisser les dépenses et augmenter les recettes. Il ne peut qu'être impopulaire.
Réponse de le 14/11/2013 à 11:34 :
Le dernier président a eu, en plus de l'endettement français qui était déjà dramatique, à gérer une crise sans équivalent depuis 1929. Il n'a pas fait ce qu'il fallait par manque de courage. Il s'est fait virer. Non seulement Hollande n'avance pas, mais il fait sombrer la France en renforçant le pays dans ses travers : plus d'Etat, plus de fonctionnaires, plus d'assistance, plus de taxes et d'impôts... Il n'est pas responsable de tout, mais il fait partie de ceux qui ont empêché les réformes pendant des années et aujourd'hui il s’avère encore plus nul que ceux qu'il critiquait il y a peu. Il connaissait la situation du pays, il a menti pour être élu et aujourd'hui il paie l'addition. Cela n'est que justice.
Réponse de le 14/11/2013 à 11:34 :
je suis d'accord avec vous, le problème c'est qu'il ne baisse pas les dépenses et la dette ne fait qu'augmenter
Réponse de le 14/11/2013 à 11:35 :
je suis d'accord avec vous, le problème c'est qu'il ne baisse pas les dépenses et la dette ne fait qu'augmenter
Réponse de le 14/11/2013 à 11:44 :
Bien sûr qu'il baisse les dépenses ! Allez demander aux hôpitaux, ou aux militaires, ou à ceux qui devaient construire les lignes de TGV annulés.
a écrit le 14/11/2013 à 11:08 :
Réponse de Moscovici à un journaliste qui lui transmettait une question d'un téléspectateur : "Quand allez vous revoir à la baisse le nombre excessif de parlementaires ?" réponse : "Je suis trop respectueux de la démocratie etc.. etc..". Si ce n'est pas de la langue de bois, qu'est ce que c'est ?
a écrit le 14/11/2013 à 11:03 :
Moscovici a du boulot à tenter de nous expliquer en pure langue de bois que demain on rase gratis, que l'état va nous payer des séjours aux Bahamas, qu'il n'y a plus d'exile des diplômés, que la France se redresse dans une splendide érection, etc.... A coté de ça, pas une réforme de l'état qui devrait donner l'exemple, pas de modification en vue de la stratification administrative, pas de réforme des agences d'état pléthorique, pas de réduction du troupeau ministériel, pas de réduction de la pléthore de parlementaires qui sont tellement absorbés par leurs tâches qu'ils sont obligés de cumuler les mandats pour s'occuper, aucune poursuite contre les syndicats-voleurs impliqués dans les scandales des comités d'entreprise EDF-GDF et SNCF et des liaisons maritimes Corse-Continent ou trans-Manche, aucune réforme des régimes spéciaux qui sont une insulte permanente à ceux qui travaillent réellement, etc. Rien ! Le néant gouvernemental, le vide sidéral à l'Elysée et à Matignon.
a écrit le 14/11/2013 à 10:54 :
Réformisme via immobilisme
Les pays qui ont mené des réformes structurelles ont connu une croissance supérieure à la France(Grande Bretagne, Espagne, Portugal. F. Hollande s'évertue à défendre le modèle social français avec des hausses d'impôts répétitives qui en résultent se trouve en queue des pays de l'EU. Je n'ai pas voté pour lui et je n'ai jamais une bonne opinion de lui. Mais mon impression est que certains journalistes de la Tribune soient de gauche et sont favorables à F. Hollande. La conséquence est que certains de mes commentaires très critiques vis-à-vis de ce gouvernement n'ont pas été publiés (=sanctionnés). Vous ne voyez pas qu'il noue mènera au mur de la dette. Sauf miracle, la faillite à la grecque de la France est assurée.
Réponse de le 14/11/2013 à 11:15 :
C'est Sarkozy qui a mené la France dans le mur de la dette, ne ré-écrivez pas l'histoire comme ça vous arrange. Dette française à fin 2006 : 1 152,2 milliards d'euros, Dette française à fin T1 2012 : 1 789,4 milliards d'euros. Soit une augmentation de 55% en 5 ans. Un tiers de la dette de la France est héritée de la période Sarkozy.
Réponse de le 14/11/2013 à 11:38 :
Trop facile votre calcul. L'endettement que la France a subit pendant la crise a été du même niveau dans tous les pays similaires à la France. Ceci étant, Sarkozy n'a pas mené les réformes nécessaires (et promises), d'où son éjection justifiée. Ceci étant, je ne vois pas en quoi les échecs de Sarkozy expliquent l’accélération de l'endettement par François Hollande qui, s'il continue au rythme initié depuis le début de son mandant, atteindra les 1000 md en 2017. Pour l'instant, il endette la France encore plus que Sarkozy. Je ne vois pas l'intérêt de conserver un président pareil qui de surcroît se défausse constamment sur les autres. Sarkozy a été mauvais, mais Hollande est nullissime.
Réponse de le 14/11/2013 à 11:41 :
on verra de combien on héritera de hollande dans 5 ans et on comparera
a écrit le 14/11/2013 à 10:47 :
truc assez notable en 48H ... les médias ont lâché Hollande ! ... et "temps" mieux !
Réponse de le 14/11/2013 à 11:08 :
Il ne faut pas que votre joie altère votre lucidité. Les média ont lâché Hollande le jour de son élection. Il suffit de reprendre toutes les couvertures de la presse depuis un an et demi.
Réponse de le 14/11/2013 à 12:38 :
@ @pmxr

Les médias français sont subventionnés donc ils n'ont aucun intérêt à "lâcher" Hollande. Qui obtenu un abattement fiscal sur sa feuille d'impôts à votre avis?
a écrit le 14/11/2013 à 10:37 :
je viens de voir un appelle au civisme de moscovici,pour la grande distribution ??,??? ne devrait il pas montrer l'exemple herault avez demandé maxi 15 conseillers par ministre il en a 21.hien il a fait voter la supression du jour de carence des fonctionnaire , les deputes et senateurs ont vote une taxe pour aide aux personnes agées mais ils ne la paient pas,la retraite des deputés est restée a 55 ans pour un mandat , monsieur herault pour ses vacances a fait renové le chateau mazarine etc quel civisme mrs les élus ??????
a écrit le 14/11/2013 à 10:31 :
Si c'est cela les résultats économiques et sociétaux avec les énarques, alors je ne regrette pas d'avoir fait une formation de mécanicien.
a écrit le 14/11/2013 à 10:24 :
Seuls, les pays qui consacrent 60% de leurs produits intérieurs bruts, sont classés pays communistes.
a écrit le 14/11/2013 à 10:21 :
C'est les socialistes qui ont installé le déclin en 2000 en installant les 35 heures et l'Euro en même temps et depuis le bateau sombre vers les grandes profondeurs et son capitaine regarde par le pont arrière encore élevé et dit tout va bien je maintien le cap ! démissionnez tous ! vous n'arrivez à rien au moins pour sauver votre pays !!!!!!!!!!!!
a écrit le 14/11/2013 à 10:16 :
Plutôt que de tout mettre sur Sarkozy et/ou Chirac, il vaudrait mieux réfléchir un peu. Le socialisme, qu'il soit de tendance molle (UMP) ou dure (PS) n'a jamais marché car, dans son principe, il ne peut que ruiner l'état, par deux moyens principaux : l'hypertrophie de l'état, chargé dans la doxa de tout faire et de penser à notre place et l'assistanat-bisounoursisme qui distribue de plus en plus d'argent emprunté. Le besoin qui va croissant de nourrir l'état obèse et de payer des gens, clandestins ou non, à ne rien faire creuse la dette. Comme cela ne suffit pas, on augmente encore les impôts, jusqu'au point de rupture.
Nous en sommes là et c'était parfaitemnt prévisible car le socialisme n'a jamais marché et ne marchera jamais sur le long terme.
Réponse de le 14/11/2013 à 10:27 :
@Ger555
Ce que vous dites est vrai.
Je suis perplexe!, car en France, avons nous assez de personnes et d'électeurs intelligents pour le comprendre?.
Réponse de le 14/11/2013 à 10:37 :
Je suis pas socialiste mais l exemple anglo saxon n est pas bon non plus... Le dollar est dans sa phase explosion ... Il faut retourner à la méthode allemande .. On dépense pas plus que ce qu on possède ( comme dans un ménage)
Réponse de le 14/11/2013 à 10:56 :
La France est en sur-attractivité sociale et en sous-attractivité économique (formule empruntée à un dirigeant d'enreprise entendu à la radio ce jour)! Résultat, comme je l'ai souligné plusieurs fois, le secteur privé ne peut plus supporter l'obésité incontrolable du secteur public, accentuée depuis 18 mois. Flanby était un mauvais choix, il lui falloir montrer beaucoup de courage pour sortir le pays du déclin...en appelant Martine Aubry? Quelle blague, elle va faire passer tout le monde à 32 heures?!? Il est plus que temps de faire comme les rats, cad quitter le navire avant qu'il ne coule!
Réponse de le 14/11/2013 à 11:10 :
L'Allemagne est pratiquement autant endettée que la France.
Réponse de le 14/11/2013 à 12:32 :
Oui en effet!

Mais aux Etats-Unis on a un socialiste américain qu'incarne Obama. Il prône les mêmes politiques que F. Hollande. Mais Obama conduira les E-U à l'explosion de la bulle financière. F. Hollande mènera la France tout droit à la faillite à la grecque.
Réponse de le 14/11/2013 à 13:18 :
Ah oui ? vous êtes voyant ?
Réponse de le 14/11/2013 à 13:45 :
@ Ger555: Le socialisme (comme le capitalisme d'ailleurs) doit être productif pour marcher. Quand il ne s'occupe que de la distribution, il n'est pas efficace. Pareil pour le capitalisme, juste il faut remplacer "distribution" par "génération de bénéfice à tout prix". S'il n'y a que la génération de bénéfice à tout prix, on obtient le capitalisme financier sauvage avec les pays ruinés.
a écrit le 14/11/2013 à 10:06 :
tant qu'il y aura des gens comme Leroux, Désir, Belkacem, Hamon tous se battant pour atteindre le maximum d'incompétence, aveugle, autiste, ce gouvernement ne peut progresser.
a écrit le 14/11/2013 à 10:03 :
Malheureusement Hollande paie toutes les turpitudes économiques des politiques antérieures; le déficit aggravé, Sarkozy, l'écotaxe, Sarkozy, les 35 h., Jospin, l'immobilisme économique, Chirac.... assez d'entendre les Raffarin et autres, donner des leçons alors que leurs bilans ne sont pas reluisants!
Réponse de le 14/11/2013 à 11:44 :
Hollande ne paie pas pour les autres, c'est nous qui payons. Il semble me souvenir que Hollande était secrétaire générale du PS et ardent soutien de la politique de Jospin (35 heures), donc co-responsable de cette catastrophe.
Réponse de le 14/11/2013 à 11:44 :
Pas totalement faux. En même temps, est-ce une raison pour faire empirer la situation et mener des pseudos réformes électoralistes qui enfoncent encore un peu plus la France ? Objectivement, la vitesse d'endettement s'est accélérée depuis qu'Hollande est arrivé. C'est un véritable concours à qui laissera la pire situation. Au rythme d'endettement actuel, il sera à 1 000 md de plus à la fin de son mandat alors que les impôts et taxes ne cessent d'augmenter. Nous allons droit dans le mur.
a écrit le 14/11/2013 à 9:58 :
et, avec la complicité des mediats on fait de la diversion avec le cas toubira /.HIER par exemple
on à passé sous silence le vote à l'assemblée de la suppression du jour de carence des fonctionnaires QUI EST UNE PROVOCATION dans la conjoncture actuelle
Réponse de le 14/11/2013 à 10:30 :
Mille fois d'accord avec vous Matheo, cette loi rectificative est une insulte des socialistes à la France qui travaille sans protection au profit des privilégiés de l'état.
Réponse de le 14/11/2013 à 10:32 :
C'est l'égalité vue par les socialistes, mais comme le souligne Galileo nous payons toutes les turpitudes économiques des politiques antérieures; le déficit aggravé, Sarkozy, l'écotaxe, les 35 h., Jospin, l'immobilisme économique, Chirac.... assez d'entendre les Raffarin et autres, donner des leçons alors que leurs bilans ne sont pas reluisants! . Depuis De Gaulle, nous n'avons pas eu un seul gestionnaire, pas un seul visionnaire. Nous n'avons eu que des politiciens assoiffés de pouvoir et d'argent.
Réponse de le 14/11/2013 à 11:46 :
Bien d'accord avec vous. C'est pour cette raison qu'il faut qu'Hollande parte au plus vite. Et il va falloir lui trouver un remplaçant autre que Sarkozy ou Marine Le Pen qui sont exactement dans la même lignée.
Réponse de le 14/11/2013 à 12:13 :
les chiffres sont mauvais mais la reprise est là, l'inversion de la courbe du chômage est acquise et donc on peut continuer à dilapider l'argent du contribuable. Nous sommes dans la situation ou un parachutiste sauterait sans parachute en disant pas d'inquiétude ça va aller on remonte!!!
Réponse de le 14/11/2013 à 19:12 :
La suppression du jour de carence est un pur scandale! un cadeau électoraliste qui nous coute à tous. En espérant que le secteur privé s'en souvienne aux prochaines élections.
Réponse de le 14/11/2013 à 23:05 :
STOP A HOLLANDE !! Exigeons qu'il redonne la parole au peuple : une dissolution s'impose !!...On ne peut prétendre continuer à gouverner avec 15 % , encore faudrait-il une loi électorale juste avec une part de proportionnel...les 75 % de mécontents doivent s'imposer par tous les moyens jusqu'au blocage total du pays si nécessaire..

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :