La France toujours à la traîne pour lutter contre la corruption dans la politique

Le Conseil de l'Europe considère que la France n'a fait aucun effort en matière de transparence du financement des partis politiques et des candidats, et que son dispositif pénal de lutte contre la corruption n'est pas convaincant.

1 mn

Le Conseil de l'Europe envisage de demander à la France de rendre compte des progrès accomplis dans un rapport qui sera discuté lors de la prochaine réunion du GRECO du 2 au 6 décembre prochain. (Photo : Reuters)
Le Conseil de l'Europe envisage de demander à la France de rendre compte des progrès accomplis dans un rapport qui sera discuté lors de la prochaine réunion du GRECO du 2 au 6 décembre prochain. (Photo : Reuters) (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

La France est régulièrement épinglée par les grandes organisations internationales lorsqu'il s'agit de corruption. Le plus souvent dans le collimateur, les malversations politiques et la délinquance en cols blancs. Cette fois, c'est au tour du Conseil de l'Europe de rappeler à l'ordre le pays de la Déclaration universelle des droits de l'Homme et du citoyen.

Dans un rapport rendu public mardi, le groupe d'États contre la corruption du Conseil de l'Europe (GRECO), montre la France du doigt pour n'avoir par rempli ses engagements pour l'amélioration de son dispositif pénal anti-corruption pris en avril 2011.

Le dispositif de financement des partis politiques jugé trop opaque

En ligne de mire notamment, les questions de transparence du financement des partis politiques.

Selon le GRECO, aucun progrès n'a de fait été accomplis sur des mesures "aussi essentielles que la publication des noms des grands donateurs aux partis et candidats, ni pour le renforcement du contrôle par la Commisson nationale des comptes de campagne et des financements politiques".

Dans ce cadre, le Conseil de l'Europe envisage de demander à la France de rendre compte des progrès accomplis dans un rapport qui sera discuté lors de la prochaine réunion du GRECO du 2 au 6 décembre prochain, est-il dit dans un communiqué.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 41
à écrit le 15/12/2013 à 11:03
Signaler
on s'en était aperçu ! nos politiques sont des "intouchables" et souhaitent pour la plupart le rester....dire que nos ancêtres ont fait 89 ?

à écrit le 10/12/2013 à 10:40
Signaler
Cela ne va certainement pas s'arrêter puisque les corrompus donnent les directives, et quand ils se font prendre ils ne sont jamais condamnés, jamais en prison, et ne redonnent jamais ce qu'ils ont fauché, c'est à dire enveloppes, vins très chers, va...

à écrit le 10/12/2013 à 10:39
Signaler
Cela ne va certainement pas s'arrêter puisque les corrompus donnent les directives, et quand ils se font prendre ils ne sont jamais condamnés, jamais en prison, et ne redonnent jamais ce qu'ils ont fauché, c'est à dire enveloppes, vins très chers, va...

à écrit le 28/11/2013 à 3:54
Signaler
C'est moche.

le 15/12/2013 à 11:05
Signaler
Oui ils attendent votre bulletin de vote pour préserver "leurs privilèges" et tant pis pour nous crédules.....

à écrit le 27/11/2013 à 21:29
Signaler
Malheureusement votre exposé est trop réaliste pour que l'on ne "sorte pas de nos gonds", doit-on cacher ce genre de commentaire ou doit-on vociférer et éructer après vous, qui avez su avec une pointe d'humour un peu acerbe tout de même, nous faire t...

à écrit le 27/11/2013 à 14:17
Signaler
De la corruption chez les politiciens......Oh non !!!! Ce n' est pas possible !!! Ils sont tous blancs comme neige !!!!! Ce sont des modèles pour notre société !!!!

le 27/11/2013 à 14:48
Signaler
au moins quelqu'un d'objectif , j'espère que vous êtes un de mes électeurs satisfait !

à écrit le 27/11/2013 à 13:38
Signaler
Sauf à considérer que les journaux étrangers sont sous une tutelle d'Etat plus féroce qu'en France, il suffit de lire, semaine après semaine, les têtes d'article publiés ne serait-ce qu'en Europe, pour constater que le nombre de scandales sur notre t...

à écrit le 27/11/2013 à 8:28
Signaler
et ça vous étonne???

à écrit le 27/11/2013 à 1:20
Signaler
En France, les politiques ne se posent pas la question de savoir ce qu'ils "peuvent faire pour leur pays", mais se demandent uniquement comment ils vont pouvoir s'enrichir vite sur le dos du contribuable :-) Un ami étranger me disait: chez nous, vous...

à écrit le 27/11/2013 à 0:21
Signaler
Soyons rassurés, la corruption n'est plus accessible depuis longtemps a toute la population non validée la le top 1% de l'économie Francobananière.

à écrit le 26/11/2013 à 22:06
Signaler
C'est dommage que ceux qui reproche les salaires et retraites des fonctionnaires ne regardent pas cet article. Car c'est bien là qu'est "le gouffre" et "qui passent" nos impôts...

à écrit le 26/11/2013 à 19:08
Signaler
1 de pris pour1000 Cahuzac woert

à écrit le 26/11/2013 à 17:28
Signaler
C'est vrai qu'un tout petit parti sans militants prétendant représenter la France n'a pas d'autres moyens pour se présenter aux élections, mais que demandent en retour les pompes à fric, nul ne le sait. Mais la place est tellement bonne et le crime e...

à écrit le 26/11/2013 à 16:46
Signaler
loin de la avec la multiplications des contrats public prive et des entreprises veritable pompe a frics des partis comme VINCI par exemple!

à écrit le 26/11/2013 à 16:46
Signaler
loin de la avec la multiplications des contrats public prive et des entreprises veritable pompe a frics des partis comme VINCI par exemple!

à écrit le 26/11/2013 à 16:18
Signaler
C'est une partie de la vie des politiciens et syndicats. La solution ne peut évidemment pass passer par eux, cf la situation aujourd'hui de taxes et prélèvements qui se multiplient

à écrit le 26/11/2013 à 15:46
Signaler
Il n'y a pas de corruption en France!, Cahuzac me l'a dit.

le 26/11/2013 à 23:00
Signaler
Moi, son épouse m'en avait aussi parlé.

le 27/11/2013 à 11:06
Signaler
Demandez à Moscovici, il va confirmer !

le 27/11/2013 à 11:07
Signaler
Demandez à Moscovici, il va confirmer !

à écrit le 26/11/2013 à 15:28
Signaler
C'est normal que la France n'a pas fait d'efforts pour lutter contre la corruption puisque ce sont les corrompus (où les politiques comme vous voulez) qui doivent s'en occuper...

à écrit le 26/11/2013 à 15:24
Signaler
Mais enfin qui est Ministre de la Justice dans ce pays !!!!!!!!!!!

le 26/11/2013 à 23:02
Signaler
C'était pas Cahuzac?

à écrit le 26/11/2013 à 15:03
Signaler
Voila ou il faut reformer.

le 26/11/2013 à 15:22
Signaler
tu veux pas rire !

le 26/11/2013 à 17:05
Signaler
c'est vraiment banane ces réponses .

à écrit le 26/11/2013 à 14:55
Signaler
Attention le conseil de l'Europe n'est pas l'union européenne. Il a été créé avant le traité de Rome...

à écrit le 26/11/2013 à 14:43
Signaler
le parlement europeen n'est pas un modele du genre lorsque l'on voit les salaires et avantages plus les retraites des deputes et haut fonctionnaires de cet institut ,son plutot mal place pour donner des leçons a la france!!!

le 26/11/2013 à 14:49
Signaler
Rien à voir avec la corruption !

le 26/11/2013 à 16:51
Signaler
Le parlement europeen est encore plus corrompu monsanto l'arrose avec du ble ogm!

à écrit le 26/11/2013 à 14:34
Signaler
Foutaise, Ils font un petit rappel à l'ordre pour montrer qu'il y a encore de "l'éthique" au parlement Européen. Personne n'y croit plus, il n'y a que les politiques pour faire de la résistance à la lutte contre la corruption, on les comprends, surto...

à écrit le 26/11/2013 à 14:28
Signaler
et celui des syndicats ,,,,,,avec la honte pour le rapport parlementaire qui a été enterré tellement il etait explosif et LE COMBLE ce sont les memes qui veulent rediger la reforme fiscal ??????

à écrit le 26/11/2013 à 14:11
Signaler
mais non ils viennent de se voter 6000 euro mensuel en cas de non réélection pendant 5 ans ce qui permet de se représenter 5 ans plus tard sans perte de salaire de base .

à écrit le 26/11/2013 à 13:51
Signaler
C'est la famille de Levallois qui a en charge la commission en charge de lutter ?

à écrit le 26/11/2013 à 13:41
Signaler
... effectivement, la france est de facto un état mafieux (et la corruption du monde politique s'est encore fortement accentuée avec la précédente présidence qui a troqué la démocratie pour la voyoucratie), le monde politique n'est pas le seul où il ...

le 26/11/2013 à 14:35
Signaler
@ MADUF il serait quand meme bon de limiter le nombre des mandats pour au moins éviter le copinage et surtout supprimer la reserve parlementaire qui le favorise

à écrit le 26/11/2013 à 13:31
Signaler
Vous vous attendiez à ce que les politiques fassent un effort ? Que vous êtes naïfs ......

à écrit le 26/11/2013 à 12:43
Signaler
L'union des corrompus fait la chasse à la corruption... c'est d'un cynisme.

le 26/11/2013 à 13:26
Signaler
Pas mieux. Sinon, un bénéficiaire d'enveloppes court toujours...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.