Matignon rectifie Stéphane Le Foll sur la date de mise en œuvre de l'écotaxe

 |   |  440  mots
En marge d'un déplacement sur l'emploi des jeunes à La Villette, Jean-Marc Ayrault a ainsi déclaré qu'il y a une mission d'évaluation parlementaire qui va faire son travail d'évaluation de ce qui a été voté. (...) A chaque jour suffit sa peine, laissez les parlementaires faire leur travail, nous les écouterons avec attention.
En marge d'un déplacement sur l'emploi des jeunes à La Villette, Jean-Marc Ayrault a ainsi déclaré qu'il y a "une mission d'évaluation parlementaire qui va faire son travail d'évaluation de ce qui a été voté. (...) A chaque jour suffit sa peine, laissez les parlementaires faire leur travail, nous les écouterons avec attention." (Crédits : Reuters)
Le calendrier de la mise en place de l'écotaxe "n'est pas arrêté", a assuré Matignon. Plus tôt ce vendredi, le ministre de l'Agriculture avait pourtant laissé sous-entendre que l'écotaxe n'entrerait pas en application avant janvier 2015.

Après le couac de la communication sur les chiffres du chômage, voilà le rectificatif sur la date de mise en oeuvre de l'écotaxe. Le chef du gouvernement a corrigé ce vendredi son ministre de l'Agriculture à propos du calendrier prévu pour l'écotaxe. Le calendrier de la mise en place de l'écotaxe "n'est pas arrêté", a assuré vendredi Matignon.

Jean-Marc Ayrault, en marge d'un déplacement sur l'emploi des jeunes à La Villette, a ainsi déclaré que :

Il y a une mission d'évaluation parlementaire qui va faire son travail d'évaluation de ce qui a été voté. (...) A chaque jour suffit sa peine, laissez les parlementaires faire leur travail, nous les écouterons avec attention.

Stéphane Le Foll avait laissé entendre plus tôt ce vendredi que l'écotaxe n'entrerait pas en application avant janvier 2015...

Ce vendredi matin, le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, avait dit  que cette taxe poids lourds pourrait être modifiée dans le cadre de la prochaine loi de finances, ce qui repousserait sa mise en oeuvre à janvier 2015.

"Si on doit changer les règles de ce qui était l'écotaxe votée, eh bien ça passe par une loi de finances. Donc, on est à l'automne 2014" pour une mise en oeuvre logiquement pas avant janvier 2015, avait expliqué le ministre au micro de RMC/BFMTV.

...ce que son cabinet a confirmé à l'AFP

Contacté par l'AFP, le cabinet du ministre a bien confirmé qu'une modification inscrite dans la prochaine loi de finances signifiait nécessairement une application pas avant janvier 2015. Néanmoins, il a tenu à préciser qu'une modification du dispositif par la loi de finances était un des scénarios, mais pas le seul.

Selon les changements qui seront apportés, ça peut aussi passer par simple décret. De plus, il faudra attendre le rapport et les préconisations de la mission parlementaire pour avancer sur le sujet et ce rapport pourra être remis avant l'automne ou après, précise encore son cabinet.

Selon le président de la FNSEA, "On nous a dit qu'il ne se passera rien avant la loi de finances 2015"

Le président de la FNSEA, Xavier Beulin, avait affirmé lundi soir à l'AFP à l'issue d'une rencontre avec Stéphane Le Foll et le ministre des Transports, Frédéric Cuvillier, que l'écotaxe ne devrait pas voir le jour avant 2015.

"On nous a dit qu'il ne se passera rien avant la loi de finances 2015", avait précisé Xavier Beulin, opposé à cette taxe créée sous le précédent quinquennat et susceptible de fragiliser, selon la FNSEA, certaines filières et régions.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/05/2014 à 10:12 :
je rappelle a mr SAPIN que l'argent existe pour entretenir et meme investir dans tout le reseau routier francais il suffit de rapatrier le reseau autoroutier dans le giron de l'etat car 800 000 eurs de benef (apres impots bien sur) pour vinci en 2012 cela suffit pour l'entretien de tout le reseau routier
en fait les problemes de la france viennent aussi que des abrutis on vendu au prive tout ce qui rapportait du fric a l'etat donc si plus de recettes il ne reste que le fiscal donc nous les vaches a lait
a écrit le 01/12/2013 à 8:26 :
L'idée de l'écotaxe, qui n'est pas un impôt mais une redevance, un péage comme sur les autoroutes, l'idée de départ est de faire payer aux routiers la destruction des routes gratuites par les poids lourds. Actuellement, c'est le contribuable qui paie. Un premier gouvernement commence par mettre en place un PPP imbécile qui grève les frais de gestion d'une excellente mesure. Ensuite un second gouvernement du bord opposé, fait preuve de lâcheté. On pouvait enfin espérer que les routiers assument le coût de destruction des routes, donc les vrais coûts de leur activité, de sorte que le transport fluvial et par rail se développent et que leur compétitivité naturelle saute aux yeux. Le contribuable que je suis, et que vous êtes, chers lecteurs qui ne comprenez rien à ce qui se passe si vous soutenez le mouvement des bonnets rouges, pouvait espérer arrêter de payer dans ses impôts, le prix des routes démolies par les poids lourds. Finalement, au lieu d'une financement supplémentaire, nous allons nous retrouver avec un milliard à payer à Ecomouv. Et ceci du fait de deux gouvernements de bords OPPOSES, c'est dire que l'incompétence n'est pas dans un seul camp. Brillants dirigeants que les nôtres !
a écrit le 30/11/2013 à 16:57 :
Ce Le Foll est toujours un peu fou.
a écrit le 29/11/2013 à 23:17 :
Grace a la bande de minables, il n'y aura bientôt quasiment plus d'entreprises de transport françaises en 2015. On roulera tous a vélo. Qui va payer les 250 millions d'euros annuel a Ecomouv ? Le français qui travaille a travers un surplus d'impôt ... pour le patriotisme mis en avant par les rentiers du PS
Réponse de le 30/11/2013 à 15:02 :
il restera toujours nos ponctionnaires .....super proteges ..pour eux tout vas bien ..salaire garentie a vie
a écrit le 29/11/2013 à 20:24 :
Hein ? Quoi ? Qu'est-ce que c'est ?
a écrit le 29/11/2013 à 20:03 :
il la passeront en juillet pendant les congés et a la rentrer o surprise !!! ne puis personnes dira plus rien
a écrit le 29/11/2013 à 19:25 :
quand j'avance, tu recules, comment veux tu ......... etre crédule
a écrit le 29/11/2013 à 18:55 :
Donnez nous notre couac quotidien...
a écrit le 29/11/2013 à 17:47 :
c quand le changement ......
a écrit le 29/11/2013 à 16:08 :
On n'est plus à un cafouillage près...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :