Inverser la courbe du chômage avant la fin de l'année, une utopie ?

 |   |  376  mots
(Crédits : reuters.com)
Le ministre du Travail (Dares) doit annoncer ce jeudi le chiffre des demandeurs d'emploi en octobre. Il ne reste plus que quelque semaines au gouvernement pour tenter de faire repartir le taux de chômage à la baisse.

L'échéance se rapproche. Pôle emploi doit dévoiler ce jeudi le nombre de demandeurs d'emploi inscrits en octobre, ce qui donnera une indication sur une éventuelle inversion de la courbe du chômage avant la fin de l'année toujours promise par l'exécutif.

Recul chez les jeunes

"Nous ferons reculer le chômage", a encore répété mardi Michel Sapin, Le ministre du Travail a fait valoir que "le chômage des jeunes a reculé pour le cinquième mois consécutif" et que les destructions d'emplois ont ralenti au 3e trimestre.

Au mois de septembre, la France métropolitaine comptait 3,29 millions de demandeurs d'emploi de catégorie A selon la Dares. Ce taux de chômage augmente sans discontinuer depuis le premier trimestre 2011 (voir graphique ci-dessous). Au deuxième trimestre la proportion des chômeurs dans la population active atteignait 10.9% de la population active en France, Dom compris, et en tenant compte de l'erreur de calcul survenue pour le mois d'août.

>> Le "mystère" de la baisse massive du chômage est éclairci

La part des chômeurs dans la population active ne cesse d'augmenter depuis le premier trimestre 2011. 

Courbe du chômage au sens du BIT depuis 2003

(Source Insee)

Prévisions négatives 

Or, si le chef de l'Etat et ses ministres maintiennent l'objectif d'inverser la courbe du chômage avant la fin de l'année, les prévisions restent mauvaises. Les prochaines statistiques sur le taux de chômage doivent être publiée le 5 décembre. 

Le PIB s'est contracté de 0,1% au troisième trimestre, ce qui représente un niveau insuffisant pour faire repartir l'emploi selon une majorité d'économistes. "L'objectif, c'est que la courbe s'inverse à la fin de l'année, mais elle ne s'inversera durablement que si la croissance revient", a d'ailleurs reconnu le Premier ministre Jean-Marc Ayrault.

Une majorité des analystes interrogés par Bloomberg prévoit que celui-ci aura continué d'augmenter au quatrième trimestre 2013 pour atteindre 11,1% de la population active. 

- - - -

Pour aller plus loin:

>> Le chômage dans la zone euro a bien continué de grimper cet été

>> Oui, la courbe du chômage commence à s'inverser... seulement chez les jeunes hommes

>> 2012, une année noire pour l'emploi des jeunes

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/11/2013 à 19:33 :
Une utopie ?? bien sur mais le " tripotage" des chiffres pourra peut être donner raison à ce gouvernement. Venez sur le terrain et vous allez vite voir le décalage entre ces stats.bidons et la réalité des entreprises, des travailleurs et de tout ceux qui souhaitent trouver un emploi.
a écrit le 28/11/2013 à 19:01 :
étant donné que le pouvoir continue rà tuer l'emploi par les impôts et taxes qui baissent le pouvoir d'achat et plombe la compétitivité, il ne peut qu'y avoir plus de chomeurs et plus de charges sociales, le cercle infernal ... alors qu'il suffit de s'attaquer à la montagne de mauvaises dépenses pour autofinancer la relance en se désendettant....plus nul tu meurs...
a écrit le 28/11/2013 à 18:14 :
Tout ce qu’il a à nous dire c’est de « laisser du temps au temps », formule de son illustre idole. Mais il ne reconnaitra pas qu’il s’est trompé ou qu’il nous a fait une promesse fallacieuse. Heureux encore qu’il ne nous dise pas que « c’est à cause de Sarkozy » !
a écrit le 28/11/2013 à 18:08 :
Il faudrait surtout moins en perdre, donc je suggère une solution d'emplois protégés.
Ce n'est qu'une petite partie de la population qui serait concernée.
La concurrence européenne vient du fait que les étrangers travaillent à 6 euro de l'heure., nous 9 euro.
Suffit pour les salariés d'entreprises en difficultés ayant plus de 25 ans de temps plein de cotisation pour la retraite de les payer 6 euro, les systèmes sociaux versant 3 euro en sus quelque soient les conditions sans rapport avec l'entreprise.
Et la on va garder facilement 50000 emplois sans dépenser grand-chose.
a écrit le 28/11/2013 à 16:41 :
inverser la courbe du chômage avant la fin de l'année, une utopie? bé ouiiiiiiiiiiiii .... ça va de soi !
a écrit le 28/11/2013 à 15:16 :
Je suis élu PS et je suis a court de discours langue de bois.
Je ne sais plus quoi faire.
Je crois qu'une fête de l'humanité ou une grande marche blanche pour dénoncer la violence dans les quartiers ainsi que le racisme me ferait du bien.
Malheureusement, il n'y a rien de programme cette semaine.
Que faire ?
Réponse de le 28/11/2013 à 16:42 :
quitter le monde de la politique !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 28/11/2013 à 16:42 :
quitter le monde de la politique !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 28/11/2013 à 16:48 :
C'est bankable et franchement, voir des pigeons distribuez des tracts politiques remplis de fautes, débilitant et franchement dépassés et surtout voir les gens sur le marche le dimanche s'arrêter pour lire ces brouillons, c'est trop jouissif.
a écrit le 28/11/2013 à 15:10 :
oui le gouvernement va inverser le chômage avant la fin de l'année en passant des CDD avec des chômeurs de longue durée pour l’éducation nationale. contrats qui débuteront le 30 décembre 2013, pendant les vacances scolaires, et en un mois plusieurs milliers de personnes disparaitront des statistique...
a écrit le 28/11/2013 à 15:10 :
oui le gouvernement va inverser le chômage avant la fin de l'année en passant des CDD avec des chômeurs de longue durée pour l’éducation nationale. contrats qui débuteront le 30 décembre 2013, pendant les vacances scolaires, et en un mois plusieurs milliers de personnes disparaitront des statistique...
a écrit le 28/11/2013 à 15:03 :
? pour qu'il y ait inversion, il faudrait qu'il y ait changement...Avec le Flamby on en est loin !
Mais c'est pas de sa faute car ses promesses n'engagent que ceux qui y croient ... Héééé! hé!
a écrit le 28/11/2013 à 13:57 :
Ils sont en train de virer du chômage ceux qui sont en formation ,exemple ceux qui préparent la deuxième partie du concours de prof des ecoles
Réponse de le 28/11/2013 à 15:03 :
Notre expert es mensonges et conneries, flanby, nous promet un avenir rayonnant à long terme pour compenser ses échecs à court terme !
a écrit le 28/11/2013 à 13:46 :
La solution pour inverser la courbe du chômage : mettre les 5,4 millions de fonctionnaires à Pôle emploi (les salaires des agents publics deuxième poste de dépense de l'état) qui créent de la dépens à perte et les 9 millions de chômeurs de la société civile au travail qui créeront de l'activité et de la richesse. Ainsi vogue la France vers son déclin pris en otage par la monarchie parlementaire et ses serviteurs qui vivent sur le dos de la majorité des français du privé...
Réponse de le 01/12/2013 à 22:11 :
totalement d'accord, les fonctionnaires du public et de la politique vivent sur notre dos, nous le svrais travailleurs... et aucun autre choix possible, vive la démocratie, au bénéfice de qui ?
a écrit le 28/11/2013 à 13:17 :
Bien le commentaire de Michel Laffer! Il est vrai qu'en Suisse, la démocratie est vivace! Bien plus qu'en France, puisque les énarques et consorts ont réussi à nous la confisquer...
a écrit le 28/11/2013 à 12:17 :
Nous avons vécu la faillite du gouvernement "pseudo de droite" UMPiste, nous sommes en train de regarder le navire "socialo-communiste" faire naufrage corps et biens.
Comme le disait un personnage de sinistre mémoire, "il faut avoir descendu très bas pour savoir comment remonter très haut".
a écrit le 28/11/2013 à 12:12 :
Je viens de parcourir les commentaires. Est ce qu'il faut avoir un dogme à la place du cerveau pour réagir ici ?
a écrit le 28/11/2013 à 12:11 :
Nul besoin d'être expert économiste pour assurer que la reprise d'activité en France n'est pas pour demain.
Cette situation ne va faire que s'aggraver de jour en jour.
Car entravé et englué avec un euro fort et trop cher par rapport aux autres monnaie, l'exercice de gestion du pays se soldera inéluctablement par un accroissement du chômage, et un endettement toujours plus important.
Cela devient lassant et dramatique pour le peuple que personne ne puisse arrêter et mettre fin à cette utopie.
a écrit le 28/11/2013 à 12:04 :
Mais si le chômage ne baisse pas pour la fin de l'année, ne vous inquiétez pas: Sapin et Cazeneuve, champions toute catégorie de la langue de bois, démontreront que, en réalité, les chiffres sont trompeurs, le chômage tendanciel baisse sensiblement et que le pari est gagné!
a écrit le 28/11/2013 à 11:59 :
David Cameron vient de donner une bonne leçon aux européistes qui se noient dans leur utopie et un bon coup de botte dans le train de Viviane Reding. Les socialistes devraient s'inspirer des anglais plutôt que d'aller lorgner au siècle des lumières , car les lumières ne brillent guère en socialie à l'heure d'aujour'hui, et ce n'est pas de lire, relire les délires d'élu P.S. qui vont nous convaincre.
a écrit le 28/11/2013 à 11:49 :
Un Suisse et un Français a chacun un supermarché à côté de chez lui. Le Français vote pour piller le supermarché. Le Suisse vote pour défendre le patron de son supermarché contre les pillards.

Résultat : au lendemain du pillage, le supermarché français ferme ses portes. Les vendeuses perdent leur emploi et leur salaire. De toutes façons, les salaires ne servent plus à rien, puisqu'il n'y a plus de supermarché où acheter quoi que ce soit. Tout le monde hurle à la mort, la CGT bloque les routes, les bretons font sauter les portiques, et le gouvernement dit que la croissance est là.

En Suisse, les clients achètent avant de retourner travailler, les vendeuses travaillent avant de retourner acheter. Et de temps en temps, le dimanche, comme depuis le 13ème siècle, tout le monde répond à quelques questions pragmatiques sur la gestion du pays.
a écrit le 28/11/2013 à 11:48 :
Nous sommes privilégié en France... nous vivons en live un moment historique...! la faillite du dernier gouvernement socialiste en Europe ... Hélas ...comme ailleurs l'ardoise va être salée....!
a écrit le 28/11/2013 à 11:46 :
Il faudrait ajouter un service entre la commune et la communauté de commune ainsi que entre la communauté de commune et le canton créer des communauté de canton entre les cantons et les conseils généraux. En partant du conseil régional pour finir a l'antenne locale de la DDE je laisse libre cour a votre imagination.
a écrit le 28/11/2013 à 11:44 :
alors mr "moi président je", toujour la faute a sarko si le chômage baisse pas? une solution? annoncer l'embauche d'un coup de 100,000 personnes en contrat aidé??
DEHORS! Français, vous n'auriez JAMAIS du voter pour lui, on vous avait prévenu!!
a écrit le 28/11/2013 à 11:33 :
N'en plaise au médiateur de ce site qui me sanctionne d'office. Je dirais tout simplement : MENTEUR ET INCOMPETENT
Réponse de le 28/11/2013 à 11:59 :
Vous voyez si vous des demi-vérités comme les socialistes ca passe mieux...
Réponse de le 28/11/2013 à 12:39 :
Pour info psoleil, ils ont un problème à La Tribune depuis plusieurs semaines pour la publication des commentaires...Et personne ne semble l'avoir résolu chez eux. Il est publié en réalité, mais vous ne le voyez pas sur votre ordinateur tant que vous n'avez pas effacé votre cache. Effacez le cache de votre navigateur et rafraîchissez la page, et vous verrez votre commentaire apparaître comme par magie.
a écrit le 28/11/2013 à 11:32 :
Il faut revoir notre fiscalité comme le disait Jean Marc Ayrault.
Espérons que la majorité des français auront oublié la promesse d'inverser la courbe du chômage. On savait tous au PS que la promesse était inatteignable. Il faut bien être élu sur un programme. Et comme François Mitterrand avait fait un catalogue a la Prevert de mesures et de promesses en 81, il fallait aller encore plus loin qu'à l'époque en 2012. Et il a d'ailleurs été réélu en 88. Alors pourquoi pas nous ?
Réponse de le 28/11/2013 à 11:38 :
J'ai cru m'étouffer de rire en lisant votre commentaire, comme après chacune de vos interventions après tout. Vous croyez sérieusement à ce que vous écrivez? SI vous êtes vraiment élu PS, à votre place je me tairais et me cacherais. Chacune de vos phrases parle pour elle. Tous à côté de la plaque!
Réponse de le 28/11/2013 à 12:16 :
Il ne reste plus qu'à se recentrer sur la lutte contre le racisme.
Espérons que cela tienne jusqu'en mars.
Harlem Désir commence a se réveiller et plusieurs marches sont programmées.
Il était temps que la direction réagisse quand même.
Réponse de le 28/11/2013 à 12:34 :
si vous êtes élu P.S. moi je suis Napoléon !!!! ou alors vous êtes le seul à voter dans votre patelin. Je vous souhaite ,ainsi qu'à vos camarades cocos-bobos-écolos une bonne déculottée aux prochains scrutins
Réponse de le 28/11/2013 à 16:01 :
Le ps n'est plus crédible,le temps de l'alternance est venu,Sarko hésite encore,il se prononcera si les français lui manifestent leur amour....
a écrit le 28/11/2013 à 11:27 :
nous gagnons la bataille de l'emploi chiffre de ce soir magique moins 78597 demandeurs
a écrit le 28/11/2013 à 11:25 :
Je suis désolé mais, contrairement à ce que vous écrivez, le taux de chômage de 10,9 % au deuxième trimestre n’inclut pas le "bug SFR", la fameuse "erreur de calcul survenue pour le mois d'août"… pour la simple et bonne raison que le mois d’août fait partie du troisième trimestre… CQFD…
a écrit le 28/11/2013 à 11:21 :
Notre CHAMALLOW (monsieur le président), avait dit et certifier sur un chaine de télévision, une baise (pardon!, une baisse) du chômage fin 2013!!!. Et alors??. Que du vent , du pipeau!. Prochaine élection : SANCTION!!!
a écrit le 28/11/2013 à 11:13 :
il y a un secteur économique prometteur,les collectivités locales,qui continue a embaucher.il y a un secteur économique dépassé,les artisans commerçants qui continue a détruire l'emploi.le gouvernement doit diminuer les aides a ces entreprises et les réallouer en partie a la réduction de la dette,en partie aux collectivités donneuses d'ordre.le gouvernement doit cesser de soutenir les canards boiteux avec l'argent public!
Réponse de le 28/11/2013 à 11:46 :
Il faudrait ajouter un service entre la commune et la communauté de commune ainsi que entre la communauté de commune et le canton créer des communauté de canton entre les cantons et les conseils généraux. En partant du conseil régional pour finir a l'antenne locale de la DDE je laisse libre cour a votre imagination.
a écrit le 28/11/2013 à 10:59 :
FH a été clair :" l inversion du chômage à la fin de l année n est pas une promesse mais un engagement ". Mr FH doit prendre ses responsabilités si la courbe ne s inverse pas comme toute personne qui s engage et qui ne tient pas son engagement ..
Réponse de le 28/11/2013 à 11:20 :
@ Comment voulez-vous qu'une personne qui tient régulièrement des propos irresponsables (même comme candidat; lisez son fameux discours du Bourget du 22/01/2012!) puisse prendre ses responsabilités? Sa destitution est prévue par la constitution article 68: "Le Président de la République ne peut être destitué qu'en cas de manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l'exercice de son mandat. La destitution est prononcée par le Parlement constitué en Haute Cour." Nous voyons déjà que la langue française n'est pas une spécialité de nos juristes: " ne peut être destitué qu'en cas de": Mon exemple en français: le président peut être destitué en cas de manquement à ses devoirs (de tenir des discours raisonnables et responsables).
a écrit le 28/11/2013 à 10:58 :
il a tout raté!
a écrit le 28/11/2013 à 10:53 :
Faciliter l'expatriation de nos jeunes, utiliser de la main-d’oeuvre au rabais issue d'autre pays, rien de tel pour faire diminuer le chômage statistiquement dans un lieu donné!
a écrit le 28/11/2013 à 10:48 :
Bien sûr que c'est une utopie , aux causes multi-factorielle . L' U.E. d'abord , avec la libre circulation des travailleurs sans égalité de rémunération à poste égal . C'est ensuite la préférence française pour le licenciement ( parfois utilisé comme une revanche politique d'une partie de la droite conservatrice qui ne se remet pas d'avoir perdu le pouvoir ) . C'est enfin la responsabilité du système d'enseignement qui dispense ( mal) des savoirs sans donner de formation , le tout pour plus de 140 Mds (60% pour l'Etat , 25% pour les collectivités territoriales , 10% pour les ménages
le reste 5% pour les entreprises ) .
a écrit le 28/11/2013 à 10:47 :
Merci aux enquêtes de ne pas prendre en compte l'embauche de fonctionnaires dans leurs statistiques. Trop facile d'inverser la courbe du chômage dans ce cas.
a écrit le 28/11/2013 à 10:42 :
les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent !
a écrit le 28/11/2013 à 10:39 :
Dans une entreprise un responsable avec d'aussi mauvais résultat aurait été viré depuis longtemps et aurait été interpellé par les syndicalistes ......
Réponse de le 28/11/2013 à 11:46 :
Et séquestré pendant des semaines!
a écrit le 28/11/2013 à 10:38 :
oui le gouvernement va inverser le chômage avant la fin de l'année en passant des CDD avec des chômeurs de longue durée pour l’éducation nationale. contrats qui débuteront le 30 décembre 2013, pendant les vacances scolaires, et en un mois plusieurs milliers de personnes disparaitront des statistique...
a écrit le 28/11/2013 à 10:37 :
Le chômage des jeunes recule : normal avec les tonnes d'emplois fictifs sans aucun avenir, subventionnés par le contribuable. Quand il n'y aura plus de contribuable, que fera-t-on ? Prendre un ticket a la Soupe Populaire ? Bienvenue dans le régime communiste du PS. L'ex-URSS et la Chine doivent bien se marrer ! Bientôt, Mélanchon sera notre Mao national...
a écrit le 28/11/2013 à 10:36 :
Avec le peu de gens qui restent à travailler dans le secteur privé après tous ces licenciements, forcément le Nb de Travailleurs potentiellement chômeurs diminue , de plus le baby-boom des années 50 va se transformer en "retraités-Boom" et laisser la place aux plus jeunes. Les Technocrates misent la dessus , et pas sur leur compétence à transformer l'économie française. C'est une question de mois à mon humble avis !
Réponse de le 28/11/2013 à 10:57 :
C'est ca le probleme, les technocrates n'ont jamais vraiment travaillé. La vrai réalité, c'est que l'on tient dans les entreprises en attendant que les papy-boomer partent. Mais rassurez vous ils ne sont pas ou très peu remplacés.. Les licencier coutent trop cher, mais la vrai réalité est la.
Les technocrates peuvent toujours attendent...
a écrit le 28/11/2013 à 10:32 :
oui le gouvernement va inverser le chômage avant la fin de l'année en passant des CDD avec des chômeurs de longue durée pour l’éducation nationale. contrats qui débuteront le 30 décembre 2013, pendant les vacances scolaires, et en un mois plusieurs milliers de personnes disparaitront des statistique...
a écrit le 28/11/2013 à 10:27 :
Inversion bidon de la courbe du chômage avec des contrats précaires payés par nos impôts, c'est à dire en alourdissant encore la fiscalité. Hollande voudrait nous mettre des boulets aux pieds qu'il ne s'y prendrait pas autrement. La seule solution à l'inversion de la courbe du chômage, mais dans un but durable et pas immédiat, c'est une politique d'économies forcenée du train de vie de l'état en commençant par donner l'exemple de la bonne gestion, par exemple : réduire le troupeau de 38 ministre à 20 maxi afin d'en faire une équipe, disparition du conseil économique et social qui ne sert à rien d'autre qu'à recaser les copains, diminution par 2 du nombres extravagant de parlementaires, tellement peu occupés qu'ils sont obligés de cumuler les mandats, nettoyage sévère des agences d'état dont beaucoup sont inutiles ou en surcharge d'effectifs, déstratification du mille-feuille administratif de la France où pullulent les doublons, pareil dans les différents ministères notamment celui des finances, etc.. et diminution effective de la rémunération des membres du gouvernement ainsi qu' Hollande s'y était engagé. L'exemple doit venir d'en haut sans quoi le gouvernement ne sera pas crédible et actuellement, il n'a aucune crédibilité.
Réponse de le 28/11/2013 à 10:47 :
ce que vous dites est éclatant de logique et s'avérerait des plus efficaces, malheureusement les technocrates politicards ne veulent pas réduire les privilèges et chasses gardées de leurs copains de caste!
a écrit le 28/11/2013 à 10:19 :
c'est facile à faire il suffit de mettre le graphique à l'envers.
a écrit le 28/11/2013 à 10:18 :
Une promesse à laquelle aucune personne sensée ne croyait et un mensonge de plus de notre courageux président !!!
a écrit le 28/11/2013 à 10:12 :
Mensonge ? incompétence ? dès le départ tout le monde disait que c'était impossible...Voilà où nous mènent les amis de la promotion Voltaire à l'ENA et les copains de régiment !
a écrit le 28/11/2013 à 10:10 :
Une des premières choses à faire serait de faire le ménage chez les syndicats... Quand je pense qu'ils participent traditionnellement à toutes les réunions en France dès qu'il y a une négociation entre gouvernement et partenaires sociaux lorsque le sujet concerne les entreprises, je me pose des questions. Pourquoi? Exemple en ce moment, avec la réforme fiscale d'Ayrault, le sujet est la fiscalité des entreprises, le contribuable est donc l'ENTREPRISE, et bien les syndicats sont sollicités pour donner leur avis. Mais quelle est leur légitimité sur un sujet dont non seulement ils ne sont pas concernés, mais en plus ils n'y connaissent rien? On vit vraiment dans un pays communiste.
a écrit le 28/11/2013 à 9:53 :
Pourquoi faire ce genre de promesses qui n'a que pour résultat de piéger Hollande, et le condamner à réussir en faisant n'importe quoi, au lieu de, comme Churchill, ne promettre que de la sueur et des larmes ? J'apporte la réponse: Trouillardise.
a écrit le 28/11/2013 à 9:50 :
le chaumer va baisser c sur & certain
a écrit le 28/11/2013 à 9:42 :
Pour faire reculer le CHOMAGE " une seule solution pas 2 c'est le secteur privé qui peu le faire mais pour cela il faut être plus souple avec les entreprises et la c'est pas gagné avec les syndicats ? si ont coupés les subventions aux assos et syndicats peut être y aurait il une autre qualité de gestion dans leurs organisations ?
a écrit le 28/11/2013 à 9:41 :
Inverser la courbe du chômage ? Qui peut encore croire à des sornettes ? Avec toutes les entreprises qui ferment les unes après les autres le chômage c'est l'avenir de la France.
Réponse de le 28/11/2013 à 9:59 :
Le chômage est devenu une fatalité et même un art de vivre pour certains, il faut vivre avec son temps et s'adapter aux nouvelles données économiques (mobilité etc...). Du travail existe mais il est nécessaire de vouloir véritablement travailler et cesser d'entretenir un climat délétère.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :