Jérôme Arnaud, le patron qui convertit avec succès les seniors au mobile

 |   |  362  mots
Après avoir rendu l'activité de Doro France bénéficiaire, Jérôme Arnaud s'occupe de développer la branche séniors. | Copyright Doro
Après avoir rendu l'activité de Doro France bénéficiaire, Jérôme Arnaud s'occupe de développer la branche "séniors". | Copyright Doro (Crédits : Doro)
Après sept ans de bons et loyaux services au sein de la société suédoise Doro, cotée en Bourse depuis 1998, Jérôme Arnaud en prend les rênes et devient leader sur le marché des smartphones pour seniors. La valeur du titre en Bourse a décuplé en 5 ans.

Jérôme Arnaud grandit au bord de la Garonne. Après avoir fait sa "prépa" (classe préparatoire aux grandes écoles) au lycée Montaigne, le Bordelais monte à Paris pour intégrer l'Ecole Centrale, dont il sort diplômé en 1986.

Rachat par Matra en 1989

Fraîchement revenu d'Argentine, où il a fait sa "coopé" (la coopération était l'une des formes du service civil), Jérôme Arnaud se fait embaucher par la société européenne de propulsion (SEP). Celle-ci est rachetée par le groupe Matra en 1989, où Jérôme Arnaud travaille à la division des radiocommunications sécurisées jusqu'en 2000.

Il est ensuite nommé à la direction de Matra. Jérôme Arnaud œuvre notamment pour la fermeture de l'activité GSM du groupe. Puis il est chargé de vendre l'activité des terminaux fixes. Le Suédois Doro est intéressé. L'affaire est conclue le 1er janvier 2000. Et Doro France est née.

L'entreprise a des bureaux à Paris mais le siège social reste en Suède. Depuis, Doro a ouvert des bureaux à Hong Kong, Londres, et en Allemagne.

PDG de Doro France en 2007

Jérôme Arnaud s'attèle d'abord à rendre l'activité de Doro France bénéficiaire. Une fois la mission accomplie, il s'occupe de développer la branche dédiée aux têtes grises. En 2007, Doro France saute le pas et se réoriente vers l'offre pour seniors, tout en gardant le même personnel. L'entreprise recentre ensuite son activité sur l'offre mobile. Jérôme Arnaud en devient le PDG le 1er octobre.

Et le cinquentenaire n'est pas peu fier du chemin parcouru:

Quasiment sept ans plus tard, le titre de la société -cotée en Bourse depuis 1998- a été multiplié par dix. Il est passé de 5 couronnes suédoises à environ 50.

Le chiffre d'affaires de la société basée en Suède ne cesse de croître. Sur les douze derniers mois, Doro a réalisé un CA de 140 millions d'euros. En outre, l'entreprise qui se targue de détenir le leadership du mobile pour seniors assure avoir franchi la barre des 5 millions de mobiles vendus. De bon augure pour l'avenir.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :