Bernard Cazeneuve dément la falsification d'une liste d'évadés fiscaux

 |   |  413  mots
Bernard Cazeneuve récuse toute falsification d'une liste d'évadés fiscaux. (Reuters/Benoit Tessier)
Bernard Cazeneuve récuse toute falsification d'une liste d'évadés fiscaux. (Reuters/Benoit Tessier) (Crédits : reuters.com)
Le quotidien suisse "L'Agefi" affirmait mardi que les autorités françaises ont falsifié en 2009 les listes d'évadés fiscaux en Suisse livrées par un ex-employé de la banque HSBC. Le ministre du Budget, Bernard Cazeneuve, dément.

Mardi, L'Agefi (suisse) expliquait sur son site internet être "en mesure d'affirmer sans conditionnel que le contenu des listes a bien été modifié", "après avoir pu consulter un rapport de l'Office fédéral de la police". Selon le quotidien, rien moins que 3.300 noms ont été retirés des listings remis par l'ancien informaticien de HSBC, Hervé Falciani.

En 2008, ce dernier avait révélé des fichiers permettant de découvrir des milliers d'évadés fiscaux dans le monde, ce qui lui a valu des poursuites judiciaires en Suisse.

3.300 noms de moins ?

Selon L'Agefi, "la liste comprenait 8.993 noms. En retirant les doublons, il restait 6.313 personnes physiques ou morales". Ce calcul se base sur des informations du quotidien français Le Monde publiées en juillet 2012 dans un article intitulé "La Liste des évadés fiscaux d'HSBC en Suisse aurait été falsifiée".

Or, "pendant l'été 2009, l'ancien ministre du Budget, Eric Woerth n'évoquait plus qu'une liste de 3.000 noms d'exilés fiscaux""Le calcul est vite fait: environ 3.300 noms de clients français de HSBC Private Bank ont été éliminés", poursuit L'Agefi, évoquant des "incohérences" mentionnées dans le rapport de l'Office fédéral de la police sur les copies des fichiers remises par la France à la Suisse début 2010.

En juillet 2013, un rapport parlementaire de la commission des Finances de l'Assemblée - dont Eric Woerth est membre - avait infirmé toute falsification. Christian Eckert (PS), par ailleurs rapporteur du budget à l'Assemblée nationale, en était le rapporteur général. "Le Rapporteur général ne peut qu'infirmer l'affirmation que des contribuables auraient "disparu"", écrivait-il en juillet.

Démenti de Bernard Cazeneuve

Interrogé mercredi sur France Info, le ministre du Budget Bernard Cazeneuve a assuré que "tous les éléments d'information dont nous disposons montrent que l'Agefi a tort". Se basant sur le rapport de Christian Eckert, il assure avoir toute confiance dans le travail de Christian Eckert.

Il s'est rendu à Bercy, a fait une enquête extrêmement approfondie au terme de laquelle il a indiqué que ces éléments n'étaient pas justes. Donc je confirme que ces éléments ne sont pas justes.

Bernard Cazeneuve a toutefois rappelé avoir "entendu ces informations", qui mettaient en cause l'un de ses prédécesseurs de droite à Bercy, Eric Woerth, alors que lui-même était encore dans l'opposition. La veille, un porte-parole de Bercy, contacté par l'AFP, avait déjà renvoyé au rapport de Christian Eckert.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/01/2014 à 14:48 :
Sur 6 300 noms de clients français de HSBC, en 2009 monsieur Woerth n'en désignait que 3000 où sont donc passés les 3300 manquants?
a écrit le 22/01/2014 à 22:56 :
Mince Monsieur le Ministre... Pas de chance des média français publient aujourd'hui le rapport de la Police scientifique suisse qui confirme la manipulation.

Qui a tord? Les bidouilleurs français ou la police suisse ? Personnellement, je suis pour la méthode "Lieutenant Collombo": A qui profite le crime?

Malheureusement pour vous Monsieur le ministre, la réponse semble claire pour tout le monde.

A part cela Monsieur le ministre, faut-il vous rappeler que votre copain Falcani a peut-être fait une copie des données, mais les données originales et COMPLETES sont toujours en Suisse... Dès lors facile de comparer, la police suisse n'a même pas besoin de se forcer pour trouver la vérité...
a écrit le 22/01/2014 à 18:59 :
Ca pue pour la gauche morale.
a écrit le 22/01/2014 à 18:49 :
S'il dément aussi vite c'est que vrai, il ne faut pas oublier les copains.
a écrit le 22/01/2014 à 18:15 :
Il y avait des "copains" de droite et de gauche sur la liste? Alors il fallait bien se rendre service. Mais le problème est que cela se sait. Après avoir "emm....." les suisses, ils avaient bien droit à une petite revanche sur les "frenchies gauche caviar" non ?
a écrit le 22/01/2014 à 17:29 :
Ferait-il parti des noms qui ont été supprimés ?
Réponse de le 22/01/2014 à 18:50 :
Vous avez totalement raison.
a écrit le 22/01/2014 à 16:31 :
Libre à B. Cazeneuve de croire naïvement que les listes n'ont pas été falsifiées, comme F. Hollande et J.-M. Ayraut ont cru naïvement que Cahuzac n'avait pas de compte en Suisse.
a écrit le 22/01/2014 à 16:17 :
jamais un socialiste ne vous mentira ,ces gens là respirent l'honnêteté,et transpirent l'intégrité , voir madame Taubira,par exemple et les autres Fabius , Ayrault,Désir ....
a écrit le 22/01/2014 à 14:59 :
Rendons publique les noms des politiques et autres décideurs qui ont, ou, ont eu un compte en Suisse ces 5 derrières années. Ensuite, à eux de ce justifier.
a écrit le 22/01/2014 à 14:55 :
Il démentirait la vérité s'il en avait l'occasion! Incroyable !
a écrit le 22/01/2014 à 14:19 :
il dément aussi vite qu'il respire. Attention Cahuzac avait fait la même chose !
a écrit le 22/01/2014 à 13:58 :
Cahuzac n'aurait-il pas été sur la liste effacée?
a écrit le 22/01/2014 à 12:56 :
solidarité des ministres des deux bords. Ne serait on pas dirigé par une même bande ?
Réponse de le 22/01/2014 à 14:03 :
à @ Sodium75 au moins vous avez une vue perçante du mystère qui ne fait débat à l'UMP et ni au PS , vous êtes sur la bonne voie mais nous dit-on finit en impasse , donc par définition dans l'oublie.
a écrit le 22/01/2014 à 12:49 :
il n'y a pas de correcteur pour l'orthographe à la Tribune ?.Désolant de lire des articles truffés de fautes.
Réponse de le 22/01/2014 à 19:05 :
N'exagérez pas il ne faut surtout pas généraliser. J'en ait placé une cela devrait vous faire plaisir.
a écrit le 22/01/2014 à 12:29 :
Au travail Mr les journalistes il faut mettre cette liste en ligne.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :