Les bons plans de l'Insee pour faire une rentrée scolaire au meilleur prix

A quels moments de l’année réaliser ses courses de rentrée scolaire pour dépenser moins ? Une enquête de l'Insee répond à la question et révèle que, contrairement aux idées reçues, les prix de la rentrée des classes augmentent deux fois moins vite que l’inflation...
Le président François Hollande avait fait de la revalorisation de l'allocation de rentrée scolaire (ARS) une de ses promesses de campagne.
Le président François Hollande avait fait de la revalorisation de l'allocation de rentrée scolaire (ARS) une de ses promesses de campagne. (Crédits : Reuters)

Que les parents de la dizaine de millions de rejetons qui reprendront le chemin de l'école en septembre 2014 se rassurent dès aujourd'hui : s'ils s'organisent bien, la prochaine rentrée pourrait être plus clémente avec leurs portes-monnaies.

Dans une enquête publiée vendredi, l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) décortique les prix de la rentrée scolaire depuis vingt ans (1998-2013) et indique quels sont les moments clefs de l'année pour économiser au mieux sur les achats liés à la rentrée scolaire - fournitures scolaires, habillement et chaussures.

Faire sa rentrée en juillet

Selon l'étude, le premier poste de dépense des ménages pour la rentrée concerne les articles d'habillement et chaussures : ils représentent 60% des dépenses moyennes, contre 14% pour les articles de papeterie et 8% pour les stylos, crayons et encres. Viennent ensuite les livres, la maroquinerie, etc…

Une première conclusion s'impose : il faut préparer la rentrée de nos bambins dès juillet et profiter des soldes vestimentaires d'été pour leur acheter, si besoin, chaussures de sport, maillots ou bonnets.

Pour les promotions des fournitures scolaires, c'est une autre affaire. Elles sont de plus en plus courantes (en 2013, 20% des articles ont vu leur prix baisser pour la rentrée, contre 15% en 2005) mais leur agenda est plus dispersé. Selon les données de l'Insee, les inconditionnels des promotions sous forme de lots  - sur le modèle du "pour deux stylos achetés, un stylo offert" - doivent faire leurs courses en juillet et septembre, où les offres groupées sont les plus intéressantes. Tandis que ceux à qui des articles unitaires suffisent trouveront leurs meilleures affaires en août.

Les retardataires, eux, auront moins de choix : en octobre, les magasins tentent d'écouler leurs invendus et insistent davantage sur les promotions en lots que sur les promotions unitaires (11% des promotions sont en lots en octobre contre 7% en été).

Mais pour s'y prendre à l'avance, encore faut-il qu'il y ait un effort du côté des établissements. Dans une circulaire publiée en mai 2013, Vincent Peillon exhortait les écoles à "élaborer des listes responsables de fournitures scolaires". Le ministre souhaitait notamment que les parents bénéficient, bien en amont de la rentrée, d'une meilleure information sur la liste de fournitures exigées.

 Une hausse des prix inférieure à l'inflation

Mais la vraie surprise révélée par l'institut de statistiques, c'est le chiffre de la hausse des prix du panier de la rentrée scolaire : +14% sur les quinze dernières années... soit presque moitié moins que l'inflation générale (+27% sur la période). L'enquête fait cependant remarquer que cet écart est essentiellement dû au faible dynamisme des prix des articles d'habillement et chaussures (+6%). Les prix des autres articles de la rentrée ont, quant à eux, crû en moyenne de 25%.

Les dépenses de rentrée scolaire restent une préoccupation majeure des ménages avec enfants. Le président François Hollande avait fait de la revalorisation de l'allocation de rentrée scolaire (ARS) une de ses promesses de campagne. Effectivement revalorisée à 25% en 2012, l'ARS a été augmentée de 1,2% en 2013 et la Caisse nationale des allocations familiales annonce que ses plafonds seront revalorisés de 1,9% pour la rentrée 2014.

En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 24/01/2014 à 10:53
Signaler
merci l'INSEE nous on aimerait un bon plan pour finir le mois de janvier... merci d'avance.

le 24/01/2014 à 16:39
Signaler
A oui vous aussi vous avez eu votre facture électrique donc pour payer moins chère il vous suffit d arrêter de vous chauffer de ne plus allumer les lumières,télé ,ordi et de préparer et manger chez vos voisins!de rien mon conseil est gratuit ....

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.