Rentrée : zoom sur l’assurance scolaire

 |   |  333  mots
Les cahiers sont dans les cartables, mais avez vous pensé à l'assurance ? REUTERS
Les cahiers sont dans les cartables, mais avez vous pensé à l'assurance ? REUTERS (Crédits : AFP)
Entre le nouveau cahier de texte, le cartable à remplir et le goûter à ne pas oublier, il y a l’attestation d’assurance scolaire ! Ce petit document est primordial pour les enfants scolarisés car il assure la protection de ces derniers. Comment fonctionne cette couverture spécifiques ? Réponses.
 

Assurance scolaire : indispensable ou obligatoire ?

 

Les deux ! A la rentrée, l'école rappelle aux parents de présenter une attestation d'assurance scolaire. Objectif ? Assurer la protection de l'enfant tout au long de l'année scolaire.

 

Mais nombreux sont les parents qui se demandent si l'assurance scolaire est obligatoire. Si la question ne se pose pas vraiment pour la sécurité des enfants, cette couverture est en réalité indispensable pour les activités scolaires et périscolaires et obligatoire pour les activités se déroulant en dehors des horaires du programme scolaire et en dehors de l'établissement.

 

Mémo :

 

-         Assurance scolaire non obligatoire mais vivement conseillée  pour la sécurité des enfants lors de la récréation, pendant les heures de garderie, à la cantine, etc. En cas d'accident ou de sinistre au sein de l'établissement, l'enfant non assuré ne reçoit aucune indemnisation (en cas de racket, vol, chute, etc.)

 

-         Assurance scolaire obligatoire lors des classes de découverte, séjours linguistiques, sortie au cinéma organisée par l'école, etc.

 

Quelle couverture offre l'assurance scolaire ?

 

Victime ou responsable d'un accident, l'assurance scolaire propose une couverture complète pour la sécurité de l'enfant avec la garantie Responsabilité civile (RC) et la garantie Protection Individuelle Corporelle.

 

La RC protège l'enfant contre les dommages qu'il est susceptible de causer aux autres tandis que la protection corporelle le couvre en cas de sinistre corporel qu'il peut éventuellement subir.

 

L'assurance scolaire propose également des services plus ciblés pour l'enfant comme l'école à domicile si l'enfant est immobilisé, soutien en cas d'agression, assistance diverses, etc.

 

Et l'assurance habitation dans tout ça ?

 

Attention aux idées reçues. Si l'assurance habitation propose souvent une garantie Responsabilité civile, cette couverture n'est pas suffisante pour la protection des enfants dans le cadre scolaire. Cette dernière ne fonctionne que si l'enfant est responsable d'un sinistre (il faut en plus tenir compte d'une franchise) mais jamais s'il en est victime.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :