Le "système Dassault" résumé dans une liste de 130 noms

 |   |  535  mots
Une semaine après la levée de son immunité parlementaire, le sénateur UMP Serge Dassault a été placé en garde à vue les 19 et 20 février. (Photo : Reuters)
Une semaine après la levée de son immunité parlementaire, le sénateur UMP Serge Dassault a été placé en garde à vue les 19 et 20 février. (Photo : Reuters) (Crédits : reuters.com)
Le quotidien Libération a eu accès à un document saisi chez Serge Dassault en juin 2013 qui liste 130 bénéficiaires présumés d'un système d'achat de voix lors d'élections municipales à Corbeil-Essones au sujet duquel le sénateur fait l'objet d'une enquête.

L'étau se resserre autour de Serge Dassault. Les juges du pôle financier Guillaume Daïeff et Serge Tournaire enquêtant sur un système présumé d'achats de voix lors d'élections municipales à Corbeil-Essonnes disposent d'une liste, saisie chez Serge Dassault, qui détaille des dons et avantages à environ 130 bénéficiaires, affirme Libération dans son édition de mercredi. 

Il s'agirait de "quatre versions d'un listing d'électeurs, comportant environ 130 noms" et datées de "décembre 2009 et janvier 2010", affirme le quotidien, qui a eu accès aux documents.

L'existence de cette liste, saisie en juin 2013 lors d'une perquisition au "Clos des Pinsons", la résidence de Serge Dassault à Corbeil, a déjà été évoquée par le passé. Cette fois Libération en livre quelque détails.

Financement d'un permis de conduire et autres dons de nature très diverses 

"Le tableau comporte plusieurs colonnes" où sont inscrits les noms des bénéficiaires présumés, des commentaires sur l'avancement du dossier et les mentions "payé" et "non payé", indique le quotidien. 

Quelque 70 personnes seraient concernées par des dons d'argent, de quelques centaines à plusieurs milliers d'euros. Dans d'autres cas, les pots-de-vin présumés prennent une forme différente, détaille le journal.

"Financement d'un permis de conduire, prêt pour monter une entreprise, ou "dons de natures très diverses": "1.000 euros afin de payer une "amende" ", 500 euros pour "soutien sortie détention""

Il reste toutefois une partie des noms, 45 exactement, pour qui aucune somme n'a été versée. Pour Libération, il s'agit de jeunes ayant par exemple bénéficié d'un contrat aidé à la mairie de Corbeil.

Vers une mise en examen de Dassault

Une semaine après la levée de son immunité parlementaire, le sénateur UMP Serge Dassault a été placé en garde à vue les 19 et 20 février dans le cadre de cette enquête. Il doit encore être convoqué chez les juges qui peuvent le mettre en examen.

Jusqu'ici, cinq protagonistes ont été mis en examen dans ce dossier. Y figurent notamment l'actuel maire de Corbeil-Essonnes et bras droit de Serge Dassault, Jean-Pierre Bechter, qui a remporté les élections municipales de 2009 et 2010, sa deuxième adjointe à la mairie Cristela de Oliveira et un vieux compagnon de route du sénateur, Jacques Lebigre. 

Les deux autres mis en examen, Younès Bounouara et Mamadou Kébé, sont soupçonnés d'être des intermédiaires du système présumé d'achats de voix.

[Edité à 19h00] Serge Dassault annonce son intention de porter plainte contre Libération

Selon l'avocat de l'avionneur, Me Pierre Haïk, cette liste n'est en rien liée à des achats de votes, comme l'écrit le quotidien. Il annonce le dépôt d'une plainte pour atteinte à la présomption d'innocence.

"La liste en cause ne fait que confirmer le soutien apporté par M. Serge Dassault, sur ses fonds propres, à la réalisation de certains projets personnels et professionnels concrets", écrit-il dans un communiqué. "Ces aides financières ont toujours été déconnectées de quelque élection que ce soit, et accordées sans aucune contrepartie", ajoute-t-il, affirmant que son client l'a démontré lors de sa récente garde à vue.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/02/2014 à 22:12 :
Et les distributions de cadeaux de noël aux personnes âgées sur fonds municipaux, ce n'est pas acheter des voix, peut-être ? Au moins, Dassault a fait ça sur son propre argent. Et 130 personnes, franchement, il y a parmi nous des Savonarole atteints de mesquinerie galopante... Ils n'ont donc pas mieux à faire ?
a écrit le 26/02/2014 à 19:04 :
Encore un truc qui va faire pschitt. Mais ça occupe la galerie pendant quelques semaines. Nul tout ça.
a écrit le 26/02/2014 à 17:27 :
Dassault a tort mais il ne faudrait pas se faire berner. le fait que le gouvernement maintienne tous les privilèges et gaspillages signalés par la cour des comptes, c'est pas pour s'acheter les voix de fonctionnaire set politiciens de gauche ? et ça correspond à combien passé hors financement de campagnes électorales ? : 200 milliards cf es divers rapports de la cour des comptes, ocde...Dassault joue trés petit à coté !!!
a écrit le 26/02/2014 à 16:44 :
S'il fallait mettre en examen tout les politiques qui ont facilité "tel emploi " comme secrétaire de mairie, jardinier, j'en passe et des meilleurs. Lui, il a eu le tord de payer de sa poche, les autres de promesses ???Croisons les doigts que cela ne se termine pas comme Laszlo Rajk en Hongrie
a écrit le 26/02/2014 à 15:58 :
pour tout ceux qui parlent de petits dons et que c'est une affaire sans intérêt, je rappelle qu'il y a eu une tentative de meurtre (entre autres) en lien direct avec cette affaire, juste une paille quoi.
a écrit le 26/02/2014 à 15:47 :
Il n'y a pas qu'avec des dons qu'on peut espérer que les bénéficiaires vont voter pour vous. L'incitation la plus utilisée ce sont les promesses, en plus rien n'oblige à les tenir alors que l'argent donné ont ne le revoit plus. Par ailleurs comme le vote est secret il est impossible de savoir si les personnes sur qui on comptait ont voté pour vous. on peut faire un listing avec des noms qui ont bénéficié de dons, c'est plus difficile de faire une liste des personnes à qui on a fait des promesses.
a écrit le 26/02/2014 à 15:07 :
Un grand merci à ce politique qui montre la médiocrité de cette caste qui en définitif ne peut démentir que nous sommes dans une république bananière. Le plus triste voir des hommes de ce niveau se mettre dans le caniveau de la politique pour la place d'un petit maire. On voit que ce pays reste attaché à l'image au costume de cette misérable classe politicienne. Pauvre France même ce qui ont fait l'image de ce pays tombe dans cette mafia politique. Allons Mesdames et Messieurs de valeur ne tombez pas dans le caniveau politique laissez cette place à la médiocrité qui nous gouverne depuis 40 ans.
Réponse de le 26/02/2014 à 22:57 :
Je comprends votre colère, mais je ne suis pas sûr que ce soit pertinent en ce qui le concerne. Il a payé de sa poche pour aider des gens, là où d'autres le font avec celui des contribuables.
a écrit le 26/02/2014 à 11:00 :
Ou va-t-on si on reproche à l'argent de permettre l'accès au pouvoir ?? [/Taunt]

C'est une question de fond, cela dit...
a écrit le 26/02/2014 à 10:58 :
un homme de grand coeur M.Dassault - il n'a fait que son devoir : "aider les plus démunis" puisqu'il le pouvait pourquoi pas ; je ne vois vraiment pas ou il a fauté -
Réponse de le 26/02/2014 à 14:26 :
Ce n'est sans doute pas très clair, mais je préfère qu'il utilise son argent à lui pour acheter les électeurs, plutôt que de faire comme le PS qui utilise mon argent à moi !
a écrit le 26/02/2014 à 10:17 :
A lire tous les commentaires jusqu'à présent on dirait vraiment qu'ils ont été écrit par des employés de Dassault. Oui c'est vrai Monsieur Dassault est un saint et vous avez bien raison d'essayer de la défendre car il en a bien besoin.
Réponse de le 26/02/2014 à 13:19 :
commentaire minable.
Réponse de le 26/02/2014 à 15:57 :
Commentaire éclairé que des pratiques condamnables. Bravo
a écrit le 26/02/2014 à 10:12 :
Cette affaire est folle!
Faudra m'expliquer:
- comment Libération à accès à des informations judiciaires aussi détaillées? Il faudrait peut-être mettre en examen quelques juges qui laissent fuiter des dossiers!
- comment Dassault peut laisser traîner une liste pareille, sachant qu'il a demandé à lever son immunité: il n'aurait pas détruit ce genre de documents???
Réponse de le 26/02/2014 à 15:58 :
Il n'avait rien détruit car les documents ont été saisis avant la demande de levée d'immunité de ce saint homme
a écrit le 26/02/2014 à 9:41 :
Je ne comprend pas comment des journaux peuvent avoir accès à ces documents, qui ont apparemment fait l'objet d'une perquisition.
Il est urgent de faire une loi pour punir lourdement et les fonctionnaires qui ont divulgué ces informations et les journalistes qui sont receleurs de ces informations.
Dans ces conditions comment voulez vous que la justice fasse son travail de façon indépendante ?
Réponse de le 26/02/2014 à 12:46 :
Il faut cacher la réalité au français ! C'est bien mieux ainsi .....
a écrit le 26/02/2014 à 8:41 :
un peu court, non? 500 euros pour "soutien sortie détention"? Faut-il déclarer les dons en nature de 500 euros? Doit-on contacter Bercy pour faire un cadeau à sa petite amie?
a écrit le 26/02/2014 à 8:40 :
Quelle élection y avait-il en décembre 2009 ? aucune ! donc, il achète des voix 4 ans avant ?
Et puis 1 Million 2 pour une voix (3 ou 4 avec la famille), c'est cher payé ! je crois vraiment qu'il voulait aider les gens à se lancer ....mais en france, un riche est forcément coupable !
a écrit le 26/02/2014 à 8:31 :
J'avoue ne rien comprendre à cette affaire, mais il semblerait qu'il ait fait ce que font bon nombre de nos élus en toute décontraction. La seule différence, c'est que lui le fait de sa poche et les autres de la poche de leurs administrés. C'est bien ça?
Réponse de le 26/02/2014 à 10:59 :
+ 1
Réponse de le 26/02/2014 à 11:39 :
M. Dassault est un homme de coeur qui n'a fait que son devoir ! il en avait les moyens pourquoi pas !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :