Ecotaxe, gaz de schiste... Ségolène Royal rouvre les gros dossiers

 |   |  370  mots
La nouvelle ministre de l'Ecologie avait soutenu les opposants à l'écotaxe en novembre 2013. | REUTERS
La nouvelle ministre de l'Ecologie avait soutenu les opposants à l'écotaxe en novembre 2013. | REUTERS (Crédits : reuters.com)
La nouvelle ministre de l'Ecologie souhaite "remettre à plat" la loi sur l'écotaxe et réexaminer la politique sur le gaz de schiste.

A peine installée à son poste de ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal rouvre les "gros" dossiers. En premier lieu, celui de l'écotaxe. Depuis Poitiers, l'ancienne présidente de région Poitou-Charentes a affirmé ce jeudi son intention de "remettre à plat les choses" concernant cette contribution. 

"L'écologie ne doit pas être punitive"

Interrogée sur la question, elle a précisé: 

"Je ne suis pas seule à décider, mais je vais remettre à plat les choses pour voir quelles sont les autres possibilités que nous avons pour dégager des financements pour, en effet, faire les travaux ferroviaires et routiers."

Et d'ajouter: 

 "Les Français ont déjà payé beaucoup d'impôts supplémentaires, l'écotaxe est un impôt, j'en comprend bien le sens : il s'agit de taxer ceux qui polluent mais j'ai toujours dit que pour respecter la citoyenneté, l'écologie ne doit pas être punitive et on ne doit pas taxer des gens s'ils n'ont pas le choix de prendre le transport propre."

>> A lire aussi (opinion): L'écotaxe, un rêve d'économiste, un cauchemar pour le fiscaliste


Le soutien aux Bonnets rouges

En novembre, au plus fort des manifestations - notamment celle des "Bonnet rouges" en Bretagne - Ségolène Royal avait pris parti pour un report de l'écotaxe qui devait initialement s'appliquer aux plus de 3,5 tonnes à partir du 1er janvier 2014.

Sur Canal+ le 10 novembre, elle parlait déjà de "mesure totalement absurde", estimant que la Bretagne, au contraire de l'Allemagne où une taxe similaire existe, n'est pas un lieu de passage des camions à travers l'Europe. Elle n'avait pas hésité à qualifier le mouvement des Bonnets rouges de "révolte citoyenne". Peu après, elle conseillait au gouvernement de reporter l'application de la loi sine die. Ce qu'il a fait. 

Revoir le dossier "gaz de schiste"

La ministre s'est également dite ouverte à un ré-examen du dossier sur le gaz de schiste, précisant que les "économies d'énergie" et la "mutation énergétique" seraient ses priorités. Pour rappel, l'exécutif est pour le moment opposé à tout tentative d'extraction de ce gaz en France, en raison de craintes concernant le procédé actuellement utilisé, la fracturation hydraulique. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/04/2014 à 20:21 :
Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée dans La Tribune.
a écrit le 04/04/2014 à 13:33 :
Un Député EUROPEEN Vert de Marseille venant de la SNCF -t-il une analyse sur ce montage « Entaché de soupçons de corruption »(*) ? :
"Ecotaxe : Thales, Steria, SFR et SNCF entrent dans le capital de la société Ecomouv "
Source: http://www.steria.com/fr/medias/communique/article/ecotaxe-thales-steria-sfr-et-sncf-entrent-dans-le-capital-de-la-societe-ecomouv/
* Pourquoi et comment la SNCF Geodis a eu la Vice Présidence d'ECOMOUV' ?
(*) "corruption Comme l’affirme également le magasine Le Point, le contrat est également entaché de soupçons de corruption. Pierre Chassigneux, président du conseil d’administration de Sanef en 2011, affirme ainsi avoir été contacté en 2010 par un intermédiaire, qui lui a fait "comprendre que le résultat de l’appel d’offres serait fonction de qui pourrait 'gratifier'".
Source : http://www.europe1.fr/France/Ecotaxe-nouvelle-enquete-sur-le-contrat-avec-Ecomouv-1699943/
a écrit le 04/04/2014 à 13:11 :
Les écolos s'en offusque ? Mais ils ne sont plus au gouvernement, il me semble ... On leur avait pourtant proposé d'y rester, il me semble ...
Il va leur falloir assumer leur décision !!!

Par ailleurs, Cécile DUFFLOT a déclaré en substance, que "le gouvernement a changé sur la forme mais pas sur le fond" : HALLUCINANT !! Elle n'a donc jamais démissionné pour le fond, et elle se retire pour une question de forme ??? Ces écolos sont VRAIMENT des irresponsables !!
Réponse de le 04/04/2014 à 13:47 :
Il y a quand même un changement sur le fond avec segolene royal qui affirme que l écologie ne doit pas être punitive ( via les taxes) . La réponse de Durand est à la hauteur de la pensée des verts : " l ecotaxe n est pas un impôt mais une taxe comme son nom l indique " !! Que personne ne rigole ..
a écrit le 04/04/2014 à 12:02 :
En effet, l’exploitation du gaz de Schiste détruit la couche terrestre en pulvérisant les sols au dessus des nappes..
Le résultat est déjà visible aux états unis ou des pans de maisons et des villages sont aspirés par des trous béants occasionnés par cette exploitation ultra risquée pour l'avenir proche de la terre.
Quand à l'écologie non-punitive, je doute fort que la France soit capable de faire quoi que ce soit qui ne punisse pas une communauté, car c'est l'unique méthode que nos élus sont en mesure de proposer depuis 15 ans, Et comme tout le monde l'accepte volontiers (pour punir son voisin) il n'y a pas de raisons légitime pour changer de politique.
a écrit le 04/04/2014 à 11:52 :
il va y avoir de l'eau dans le gaz avec les pastèques;
a écrit le 04/04/2014 à 10:44 :
Pourquoi les routes express bretonnes seraient gratuites alors que le reste de la France doit prendre des autoroutes et payer pour se déplacer. Surtout que l’écotaxe ne concerne que les poids lourds
L’argument de la position géographique de la Bretagne n’est pas acceptable pour le reste de la France. Je ne crois pas que la Bretagne soit plus enclavée que le Massif Central
Dans ma région, il y a une route à fort trafic qui permet le passage de l’Est à l’Ouest de la France, la RCEA. Cette route est très accidentogéne avec des traversées de village où il est dangereux de marcher sur les trottoirs. C’est un défilé permanent de véhicules. Cela fait 30 ans que cette route est en cours d’aménagement pour éviter les villages, supprimer les carrefours, la transformer en voie express 2x2 voies. Mais les financements ne suivent pas. La privatisation des autoroutes a privé la France de recettes destinées à aménager les autres routes. Le gouvernement Sarkozy voulait faire de cette route une concession autoroutière. Un cadeau à ses amis alors qu’une partie des aménagements avaient été réalisés avec l’argent des contribuables. Il était même question de supprimer des accès car installer des péages sur tous les accès existants auraient couté trop cher. Cette route est très utilisée pour des déplacements locaux, en particulier par ceux qui ne travaillent pas près de leur domicile. En général une autoroute est faite en pleine campagne, sans suppression des autres routes. L’usager a le choix de les utiliser ou de continuer à prendre les autres axes. Ici, elle serait sur l’ancienne route nationale. Résultat, les usagers n’auraient pas d’autres itinéraires. Ils seraient obligés de l’utiliser en allongeant leur trajet pour trouver un accès et de payer.
Dans notre région personne ne veut d’une concession autoroutière. Une solution avait été trouvée. Conserver cette route sans concession autoroutière, poursuivre et accélérer son aménagement en le finançant avec l’écotaxe.
Dans ce contexte, il est difficile de comprendre la position des bretons. Surtout lorsqu’on regarde ses dépenses de péages pour des simples déplacements pour rendre visite à sa famille. Quand on pense qu’en Bretagne on peut faire Nantes-Brest-Rennes-Nantes sans débourser un centime de péage, on se dit qu’il y a 2 poids 2 mesures
Réponse de le 04/04/2014 à 11:54 :
mon avis c'est :autoroutes gratuites pour tout le monde .
Réponse de le 04/04/2014 à 13:27 :
C'est historique, et n'a jamais été remis en cause. Anne de Bretagne, lors de la négociation pour l'annexion de la Bretagne à la France, avait exigé et obtenu qu'il n'y ait pas de droit de passage à payer sur le sol breton. Les péages des autoroutes étant assimiliés à un droit de passage, ils sont donc interdits en Bretagne.Dont acte.
Réponse de le 09/04/2014 à 10:08 :
Je doute que les bonnets rouge agissent pour faire respecter les accords avec Anne de Bretagne. Sérieusement, peut-on encore s'appuyer sur des textes aussi ancien. Regionaliser la décision de mettre en place l'écotaxe ma parait etre une bonne décision. Chacun région décide en fonction de ses besoins et utilisent les revenus de cette taxe. Contre partie, la région finance elle meme ses besoins de transport. Plus de subvention de l'état. Les bretons verront plus tard si leur décision était bonne.
a écrit le 04/04/2014 à 9:12 :
augmentation de la TVA, écotaxe, etc .... monde d'emploi pour freiner l'économie !!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 04/04/2014 à 8:29 :
Ce pays n'a pas de chance, le seul qui a encore des morpions.
a écrit le 04/04/2014 à 6:43 :
Il faudra caser Thomas, le fils ainé maintenant que Valérie a été éjectée, la famille Hollande se réunit pour gouverner le pays. Les français adorent. Que du bonheur !
Réponse de le 04/04/2014 à 8:29 :
Vous avez raison la mafia se réinstalle.
a écrit le 04/04/2014 à 1:06 :
Bravo Mme Royal!
Réponse de le 04/04/2014 à 8:26 :
Encore un qui croit à la mère Noël.
a écrit le 04/04/2014 à 0:31 :
L'écotaxe il faut la mettre uniquement sur les autoroutes du trans /Européen et les nationales qui sont en parallèles comme le font en gros les autres pays via l'Espagne l'Italie et l'Allemagne les grandes directions . Mais pas en Bretagne et ni à l'ile d'Oléron pour l'exemple. Et nationaliser la société chargée de gérer la perception.
a écrit le 03/04/2014 à 23:48 :
Il est très clair qu'elle, au moins, a réussi sa Transition, très Energétique de l'abandon dans le caniveau ou les vrais électeurs l'avaient laissée vers les spots de la politique d'Etat sans aucun vote du public. Elle a tenté l'appel (ou plus ?) a un ami, et a emporté le pompon...
Réponse de le 04/04/2014 à 8:28 :
Elle est de la famille maintenant l'Elysée est ouvert jour et nuit.
a écrit le 03/04/2014 à 22:42 :
L'écotaxe, il faut la supprimer. Elle coute cher pour un rapport très faible. Elle est injuste car elle ne taxe que les routes (utilisées par les transports locaux) et pas les autoroutes (utilisées par les transports internationaux). En plus, le risque est grand qu'un jour ou l'autre, elle s'applique aussi, quand l'Etat aura besoin d'encore plus de fric, aux automobilistes...
Réponse de le 06/04/2014 à 10:29 :
C'est exacte et son impacte directe sera de rendre les produits locaux encore plus cher aux profits des grands groupes. Ils veulent vraiment supprimer tous les emploi de notre pays ?
a écrit le 03/04/2014 à 22:38 :
Il nous prend pour des cons, Hollande ! Y en a marre des politiques professionnels, qui ne font que jacasser pour garder leur pouvoir, et qui ne font rien pour l'intérêt général !
a écrit le 03/04/2014 à 20:18 :
Et bien elle commence fort. Après la ruine du pays les voila qu'ils veulent le détruire physiquement ! Elle est ministre de l'écologie ou de la destruction massive?
a écrit le 03/04/2014 à 19:51 :
Quel fourbe ce Hollande, il doit lui en vouloir grave.
a écrit le 03/04/2014 à 19:49 :
Qui est l'auteur(e) de cette déclaration datant du 8 septembre 2011: "Le point faible de François Hollande, c'est l'inaction. Est-ce que les Français peuvent citer une seule chose qu'il aurait réalisée en 30 ans de vie politique ?"
Réponse de le 03/04/2014 à 21:09 :
La nouvelle ministre de l'Ecologie :-)
Réponse de le 06/04/2014 à 10:23 :
Divorcer de Ségolène; il a commencé et fini ce programme avec succès !
a écrit le 03/04/2014 à 19:23 :
toujours les refrains ..
a écrit le 03/04/2014 à 19:01 :
Pouvez-vous me dire pourquoi tout le monde arbore des sourires niais et stupides sur n'importe quel article et dans n'importe quel média ?
a écrit le 03/04/2014 à 18:44 :
Je savait pas que l'ecotaxe est une taxe créer par la droite, encore une après la trentaine de taxes créer par Sarkozy pour compenser la baisse des impôts de ses amis !
a écrit le 03/04/2014 à 18:32 :
On est vraiment obligé de l'entendre? Parfois j'envie les sourds... parfois.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :