100.000 euros par heure : le coût du report de l'écotaxe

 |   |  266  mots
L'écotaxe devait en effet rapporter quelque 900 millions d'euros chaque année pour l'Etat et les collectivités, soit plus de 100.000 euros par heure, rappelle France Nature Environnement.
L'écotaxe devait en effet rapporter quelque 900 millions d'euros chaque année pour l'Etat et les collectivités, soit plus de 100.000 euros par heure, rappelle France Nature Environnement. (Crédits : Reuters)
Le manque à gagner dû à la suspension de l'écotaxe a déjà dépassé 160 millions d'euros depuis le 1er janvier, selon un compteur mis en ligne mardi par l'ONG France Nature Environnement (FNE).

L'Etat perd plus de 1.700 euros par minute à cause de la suspension de la polémique écotaxe. C'est en tout cas ce qu'assure l'ONG France Nature Environnement (FNE), fédération de 3.000 associations, se fiant au compteur lancé mardi (www.fne.asso.fr/fr/nos-dossiers/transports--mobilite-durable/eco-redevance/ecotaxe-poids-lourds.html).

En chiffrant en "temps réel" la perte pour les caisses de l'Etat et des collectivités locales, l'ONG souhaite "marquer les esprits" sur le coût de la suspension de cette mesure visant à taxer les poids lourds de plus de 3,5 tonnes. La mesure née du Grenelle de l'environnement devait s'appliquer à l'origine le 1er janvier 2014 mais a été suspendue sine die par le gouvernement fin octobre sous la pression de manifestations hostiles en Bretagne.

Un manque à gagner de 100.000 euros par heure

L'écotaxe devait en effet rapporter quelque 900 millions d'euros chaque année pour l'Etat et les collectivités, soit plus de 100.000 euros par heure, rappelle France Nature Environnement. Selon son compteur, le manque à gagner atteignait 160 millions d'euros ce mercredi matin (8h).

"Quel montant faudra-t-il atteindre pour que l'écotaxe soit enfin mise en place?", s'interroge FNE,  en rappelant que cet argent devait permettre de financer des chantiers d'infrastructures "alternatives". "En leur absence, les projets soutenus ont dû être revus largement à la baisse", souligne-t-elle, en citant comme "premiers sacrifiés" des projets tels que "la ligne de tramway nord-sud à Marseille, le prolongement de la ligne B du métro à Toulouse ou encore le projet de bus à haut niveau de service de Nevers".

Pour aller plus loin >> Démonstration de force des "bonnets rouges" en Bretagne

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/06/2014 à 15:58 :
Assez de cette propagande écolo-taxeuse. On voit que les journalistes ne sortent pas de leur bobocentre ville.
Et combien cela va-t-il coûter en manque à gagner et surcoûts de transport , en chômage écologique? On va remplacer les camions pas des transports en communs ?
Grotesque.
a écrit le 07/05/2014 à 16:15 :
en renationalisant le reseau autoroutier qu'un imbecile a vendu au prive on a de quoi entretenir et investir dans tout le reseau routier francais (benefice net apres impot de vinci autoroute en 2012 etait de 800 milions d'euros) donc pas besoin d'ecotaxe
a écrit le 08/03/2014 à 21:00 :
Je suis d'accord que l'écotaxe existe en Allemagne car l'autoroute n'est pas payante. Alors qu'en France elle est payante et en plus ils nous rajoutent une taxe derrière !
a écrit le 06/03/2014 à 23:01 :
Argent perdu pour qui ? pour la société privée italienne qui a obtenu le droit de faire payer des taxes en France ? pour les crapules politiciennes qui ont bradé le principe républicain que les impôts relèvent de la seule autorité de l'état, en échange d'un pourcentage sur les recettes ? C'est quoi cette ONG dont on entend parler pour la première fois ? qui en fait partie, qui la finance ?
Elle me fait penser à cette soi-disant association d'usagers de la route qui avait exigé et obtenu du gouvernement Sarkozy qu'on impose l'achat de 2 éthylotests à chaque automobiliste : Et ce que la plupart des journalistes n'ont jamais dit, c'est que le président de cette association était un des dirigeant du principal distributeur d'éthylotests en France (90 % du marché).
Alors, messieurs les journalistes, un peu de sérieux : lorsque vous reproduisez les déclaration de tel ou tel groupe, ayez l'honnêteté de préciser quel est son implication dans le sujet et le degré de confiance qu'on doit lui accorder ...
Tant mieux si les voyous au pouvoir perdent de l'argent : visiblement cela ne les empêche pas de gaspiller notre argent en interventions débiles en Afrique ou en voyages somptuaires aux quatre coins du monde
a écrit le 05/03/2014 à 22:49 :
Patience, patience, l'écotaxe arrive après les élections...avec le retour de la vignette auto + la ré(dé)forme de la taxe habitation/foncière (calcul)...
Bande de voleurs !!
a écrit le 05/03/2014 à 22:38 :
Et si les "bonnets rouges" n'avaient pas été là, l'économie Française aurait subi un "manque à gagner" de 100k€ par heure.
Mais quelques maires ou politiciens "normaux" auraient pu financer quelques "éléphants blancs" pour flatter leur électorat
Et dans 2 ans, on aurait commencé à apprendre que tout est dimensionné depuis le début pour rançonner aussi les voitures.
a écrit le 05/03/2014 à 20:30 :
Ils n'ont qu'à faire comme si cette écotaxe n'avait pas encore été inventée et là ils verront qu'on ne perd rien du tout.
a écrit le 05/03/2014 à 19:40 :
Mon beauf transporteur me disait récemment : " j'ai essayé le ferroutage sur ma ligne Brest/StEtienne.
1) Faut que j'aille à Macon avec mon tracteur, chercher ma remorque sur le wagon.
2) J'arrive là-bas ; faut attendre parce qu'elle n'est pas arrivée et tout le monde s'en fout "
Pas prêt de marcher ! Ceci explique en partie cela !
a écrit le 05/03/2014 à 18:56 :
A favoriser le transport routier, les français ont tout faux ! Encore une fois, les allemands montrent l'exemple...
a écrit le 05/03/2014 à 16:34 :
Pourtant, le système allemand fonctionne parfaitement...
a écrit le 05/03/2014 à 15:50 :
Inventer la perte d'un impôt qui n'a pas encore éxisté, et qui n'a pas eu l'aval des Français car ça s'est fait en sous-main.
Des magouilles avec et pour les collectivités locales c'est tout.
Ecologie on en est à 1000 lieues.
En Bretagne c'est pire, tout octroi est interdit de façon tacite, c'était l'erreur à ne pas faire, et les portiques bretons ne sont pas près de fonctionner.
Transformer l'économie métropolitaine comme celle des dom-tom avec l'octroi de mer et ses 25% de chomeurs voici ce que veulent les pseudo écolos.
Réponse de le 05/03/2014 à 16:10 :
Cest ce que je pense aussi. Merci de l'avoir ecrit.
Réponse de le 05/03/2014 à 16:32 :
+1
C clair.
AgainParis
a écrit le 05/03/2014 à 15:10 :
100 000 euros/heure et pourquoi pas 1 ou dix millions/heure, il suffit de le multiplier par 10 ou 100 ce revenu fictif Par contre on ne dit pas combien il nous couterait par heure en perte economique et en emploi . Pour alimenter le tonneau des dépenses inutiles, au détriment de tous et quelque soit le payeur, à la fin c'est toujours le citoyen consommateur et on contribuable qui paye 2 fois, en manque à gagner et en hausse des prix.
Réponse de le 05/03/2014 à 15:36 :
"Double peine",vous avez raison ! Un exemple de dépenses INUTILES : la rénovation de l'autoroute A25 entre Lille et Dunkerque (42 Km en double voie) pour la modeste somme de 100 MILLIONS d'Euros payés par l'Etat donc par nous Français avec des milliers de camions en TRANSIT , Britanniques,Belges,Hollandais,d'Europe centrale ...Certains Français ont du mal a comprendre l'économie.
a écrit le 05/03/2014 à 14:02 :
Je veux bien le même tableau,avec le montant gaspillé par l'état (soit toute dépense non productive,sans résultat ,de prestige ,de copinage , politique, etc...) ,minute par minute, plutôt que celui évoquant un hypothétique manque à gagner ,qui n'a rien a voir , il faut le rappeler, avec une dépense réelle.
a écrit le 05/03/2014 à 13:50 :
Qu`est ce que cet article? "Perd", je dirais "ne taxe pas", ras le bol des taxes. Evidemment l`ecotaxe concernera le smicard qui va au boulot en voiture dans 1-2 ans. Un Etat ogre, obese. Et s`ils sont desesperés d`augmenter les taxes, qu`ils augmentent l`essence de 20%, au moins c`est plus simple et moins cher que de mettre et gerer des portiques tout moches sur nos nationales.
Réponse de le 05/03/2014 à 16:15 :
Sauf que certains camions peuvent traverser la France sans avoir à se réapprovionner à nos pompes autoroutières ou non. D'autant que certains n'hesitent pas à forcer les réservoirs de nos camionneurs.
Réponse de le 05/03/2014 à 21:35 :
Il faudrait modifier le titre de l'article et marquer "le gain du report de l'écotaxe" plutôt que "le coût". C'est toujours ça qui ne va pas dans les mains des politiques et qui reste chez les entreprises, qui pourront ne pas augmenter leurs tarifs (bon pour le pouvoir d'achat) ou qui pourront investir ou embaucher (ou peut être simplement survivre). Il faut faire perdre du poids à l'état obèse. Reste encore à supprimer toute l'usine à gaz de l'écotaxe, chère à construire (là c'est déjà perdu) mais aussi chère à entretenir (ça c'est une économie possible).
a écrit le 05/03/2014 à 13:39 :
Le problème de tous ces nouveaux impots, c'est qu'ils remettent en question des principes acquis de longue date par les Français. Comme la gratuité des routes. Souvenez-vous, quand on a développé les autoroutes en France, celles-ci devaient finir par être gratuites, une fois l'investissement amorti. Non seulement, il n'en a rien été, mais en plus on a filé le bébé au privé, qui se gave sur le dos des Français, avec l'argent du contribuable qui a à l'époque permis cet investissement. Aujourd'hui, c'est la gratuité des routes qui est menacée. Le principe même de la gratuité des routes. Pour lequel nous avons payé des impots, nous payons des impots, et nous paierons toujours des impots ! Tout ça pour quoi ? Pour inciter les Transporteurs à se diriger vers le ferroutage ? Pour remettre en état des routes ? Non ! Juste pour financer les projets délirants des collectivités locales, qui lorgnent sur ce fric comme un loup sur l'agneau ! Qu'elles commencent déjà par gérer correctement les sommes qui leur sont attribuées (par l'Etat ou par l'impôt local). Et après on en discutera. Le camionneur, l'automobiliste n'est pas une vache à lait qu'on peut ponctionner à l'infini !!
a écrit le 05/03/2014 à 12:12 :
L’écotaxe fonctionne en Allemagne, UK, Belgique, Suède, Suisse, .. et il n'y a quand France où une poignée de patrons cachés sous leur bonnet rouge font capoter un projet ambitieux et indispensable. Car ces bonnets rouges ne sont pas représentatifs des bretons. Bref, merci de faire payer les français.
Réponse de le 05/03/2014 à 13:13 :
Ce projet n'est ni ambitieux ni indispensable. Il ne vous a pas échappé que la tendance est plutôt à faire des économies de dépenses, tant au niveau de l'Etat, qu'au niveau des collectivités. Ce machin n'est qu'une taxe de plus sur la route (couteuse, qui plus est, 250 millions annuels pour Ecomouv, contrat obtenu dans des conditions douteuses) destinés à alimenter la gabegie des collectivités locales. En plus, comme dit par ailleurs, il est évident, si cette taxe est appliquée aux poids lourds, que les autos seront à terme concernées. Il y a tellement de fric à se faire et tellement de projets inutiles des collectivités ! Avec ça, demain, c'en serait fini de la gratuité des routes !
Réponse de le 05/03/2014 à 13:45 :
L'écotaxe ne fonctionne pas du tout de la même manière, en Allemagne, par exemple. En Allemagne, les autoroutes sont gratuites ! En appliquant l'écotaxe aux camions, pour les routes et les autoroutes, le pays récupère 4 milliards d'euros. Chez nous, il n'y a que les routes qui soient concernées. Résultat, un rendement très faible. Même pas un milliard (avec une partie ponctionnée par Ecomouv). Une vraie usine à gaz ! Ce qui fait dire à certains, et je ne leur donne pas tort, qu'à terme, les voitures aussi seront touchées ! Si les Bonnets rouges ne sont pas représentatifs des Bretons, ils sont en tout cas représentatifs des Français. Dans leur grande majorité, les Français ne veulent pas de l'écotaxe ! Dans une grande majorité, ce que veulent les Français, c'est une meilleure gestion de l'argent public, sans recours supplémentaire aux taxes de toutes sortes !
a écrit le 05/03/2014 à 12:09 :
Il faudra d'abord m'expliquer quel est l'impact du CO2 sur ma vie courante , la pollution...etc Quand on parle de gaz provement d'hydrocarbures il y a aussi le gaz émis naturellement des océans qui se réchauffent , donc : en % quel est l'impact (en France) par exemple des gazs émis par la circulation ?
C'est la même histoire que la vitesse : quel est le % d'accidents / nombre de véhicules?
Et si on parlait des maladies noecosomiales (env 10000 morts/an , estimation 2010) en france... ! C'est sûr ca rapporte pas autant de mettre des radars dans les couloirs des hopitaux ... Et puis il faut investir , donc faut de l'argent ...Ca rapporte rien dans les caisses , donc allez , servons l'écotaxe que tout le monde va payer .Pendant s'appauvrit ...A quand les tickets d'alimentation comme aux USA ?
Réponse de le 05/03/2014 à 13:29 :
+ 1
a écrit le 05/03/2014 à 12:01 :
Notre président devrait régler nos problèmes et en particulier celui-ci avant de se mêler des affaires entre l'Ukraine et la Russie.
Réponse de le 05/03/2014 à 16:24 :
Il va déja cracher au bassinet pour sauver l'Ukraine et éventuellement ne pas voir un navire de guerre russe du coté de Marseille. Il va d'abord sauver le monde (arabe, musulman, orthodoxe, palestinien, etc..) et ensuite nous dira "revoter pour moi". Il faut sauver le peuple francais d'abord. Mais pas nos politiqueux.
a écrit le 05/03/2014 à 11:46 :
Si on suit ce raissonnement il y a des milliards qui manquent par les taxes non inventés et qui ne sont pas encore mises en place
a écrit le 05/03/2014 à 11:43 :
Le fait de pas faire les réformes et les économies sur les dépenses c'est des milliards de perdu depuis le 1er janvier
a écrit le 05/03/2014 à 11:40 :
Toutes les semaines mon manque à gagner est de un million d'euros ça fait 15 millions d'euros de perdu depuis le début de l'année car j'ai pas les bon numéros au lotos.Si la taxe n'avait pas été inventé ,il ny aurait aucun manque à gagner.Et toutes les taxes encore à trouver c'est des milliards de manque à gagner pour l'état
a écrit le 05/03/2014 à 10:36 :
Ce qui n'est pas payé par les uns le sera par les autres et qui sont les autres ? Ce sont tous ceux qui ne sont pas défendus par un lobby puissant; Comme toujours la violence, la corruption, le non respect des règles démocratiques sont bien récompensés. La démocratie est de plus en plus malade.
Réponse de le 05/03/2014 à 11:51 :
YoYo vous a répondu plus haut et merci "les bonnets rouges"!
Réponse de le 05/03/2014 à 12:13 :
YoYo tiens des propos incohérents.
Réponse de le 05/03/2014 à 13:54 :
Je suis entierement d`accord avec lui.
a écrit le 05/03/2014 à 10:33 :
a) Il va falloir m'expliquer comment grace a l'ecotaxe, et les projets d'infrastructure ( quasiment uniquement URBAISN comme le Tram Marseille nord) on va reduire la pollution du au transport de marchandise ? C'est juste encore un IMPOT de PLUS. b) Ne soyez pas dupes, on ne calcule pas la taxe en passant sous les portiques, mais les portiques verifient que le vehicule est bien equipé d'un boitier et qu'il se trouve bien a proximité du portique qui vient de detecté le vehicule. Le trajet est enregistré dans le boitier. Allez donc un pas plus loin, la prochaine étape c'est pour TOUS les VEHICULES et vous pourrez payé une quantité astronomique de péages, y compris quand vous utiliserez un chemin communal ! Dans les conseisl de regions et departementaux, ils en revent tous de cette généralisation! Vive le futur !!! Vous allez raquez
Réponse de le 05/03/2014 à 10:50 :
il nous reste les departementales et les chemin vicinaux ,et apres les egouts .... !
Réponse de le 05/03/2014 à 16:28 :
et les rivières, aller au boulot en cayak ça va etre tendance.
Réponse de le 06/03/2014 à 8:16 :
kayak (avec un k)
a écrit le 05/03/2014 à 10:29 :
Aujourd'hui les camions et demain les autos ? Ne riez pas c'est déjà dans les cartons du ministère des transports ! Alors non a l'écotaxe ! Au diable toutes ces organisations qui veulent faire la poche des français pour financer des projets dont ils ne veulent pas !
Réponse de le 05/03/2014 à 12:03 :
Parlez pour vous et arrêtez de faire de la désinformation. Personne n'a jamais parlé d'ecotaxe pour les autos.
Réponse de le 05/03/2014 à 13:05 :
Pour l'instant, personne n'en a parlé, le sujet serait trop explosif ! Mais c'est bel et bien une option du ministère des transports ! Je ne sais pas si j'ai le droit de citer le journal qui en a parlé, mais il vous suffit d'aller chercher l'info par vous-même sur Internet. Vous y trouverez notamment les propos off d'un fonctionnaire du ministère des Transports français. Souvenez-vous également que le dispositif des portiques, dont le seul but est d'identifier les fraudeurs, enregistrent dès aujourd'hui les automobiles. Par ailleurs, il faut savoir qu'un autre pays européen, la Hollande, avait ouvertement prévu cette extension pour les autos, dès l'origine. Ce pays a du reculer devant la fronde... mais pour combien de temps ?
a écrit le 05/03/2014 à 10:26 :
Au moment ou le gouvernement veut limiter ses depenses ainsi que celles des collectivités locales, dont la cour des comptes insiste périodiquement sur le caractère dispendieux, ajouter encore un impot sur l'economie française pour financer des projets inutiles, on marchevraiment sur la tête !
a écrit le 05/03/2014 à 10:23 :
Erreur grossière de raisonnement. Une taxe qui n'existe pas encore n'est pas un cout, tout au plus un manque a gagner. Et encore, a votre avis, qui paiera cette taxe in fine, sinon le consommateur citoyen ?? Pour lui, l'abandon de cette taxe n'est pas un cout, mais un gain !!
Réponse de le 05/03/2014 à 11:50 :
J'aurais pas pu l'expliquer mieux .
Réponse de le 05/03/2014 à 12:19 :
Réfléchissez un peu et pensez à vos enfants pour une fois : Cet écotaxe permet de financer des projets indispensable au développement comme les infrastructures de transport durable. Un pays a besoin de projet et d'avenir pour se développer à moins de vouloir rester comme un pays de l'ex URSS avec des infrastructures en piteuse état bourrées de camions. Bref, les français vont payer pour certains patrons français incapables de se remettre en question..
Réponse de le 05/03/2014 à 12:50 :
Si on cessait de balader tout et n'importe quoi à travers toute la France, l'Europe et même le monde, en consommant moins de merdouille inutile et en se recentrant sur des productions locales (ce qui ferait du bien à l'emploi), il y aurait moins de camions qui sillonneraient autoroutes et routes , donc moins de pollution. Et sans taxe.
Réponse de le 05/03/2014 à 13:32 :
Projets indispensables au développement ? Vous rigolez, j'espère. A l'origine, c'est taxe devait favoriser le ferroutage au détriment du transport routier. Et éviter que les transports internationaux abiment nos routes. Pourquoi pas ? De ça, il n'est hélas plus question. On le voit bien quand on analyse les caractéristiques de l'écotaxe. Les autoroutes ne sont pas concernées par cette taxe. Or ce sont majoritairement les TIR qui les empruntent. En revanche, les transporteurs locaux et régionaux, utilisant la route, la subiront de plein fouet ! En réalité, cette taxe n'est qu'un nième avatar d'un prélèvement dans la poche des entreprises ou des citoyens dans le but de réaliser les couteux projets des collectivités locales. Ce sont d'ailleurs elles, les premières à raler de ce "manque à gagner" ! Il semblerait qu'elles ne soient pas encore au courant que le gouvernement ait appelé l'Etat et les Collectivités à se serrer la ceinture. Vous n'avez pas l'impression que la ponction fiscale française a déjà atteint des sommets ? Il est temps qu'on arrive enfin dans ce pays, à établir, pour tous les "instances dépensières" une saine gestion, au lieu de créer une nouvelle taxe à chaque fois qu'un élu ou un ministre a une idée pour dépenser l'argent qu'il n'a pas !
a écrit le 05/03/2014 à 10:22 :
Erreur grossière de raisonnement. Une taxe qui n'existe pas encore n'est pas un cout, tout au plus un manque a gagner. Et encore, a votre avis, qui paiera cette taxe in fine, sinon le consommateur citoyen ?? Pour lui, l'abandon de cette taxe n'est pas un cout, mais un gain !!
a écrit le 05/03/2014 à 9:32 :
Un impot n'est pas un bénéfice, il n'y a pas de rendement à calculer. L'ecotaxe est peut être un impot à mettre en place, mais il doit en remplacer un autre. C'est le stock total des impôts qui est à voir!
Réponse de le 05/03/2014 à 12:08 :
Impôts servant à payer les écoles, les hôpitaux et autres services publics. Je vous conseille de vous casser une jambe aux USA, UK et autres pays ou les impôts sont bien moindre qu'en France pour comprendre leurs utilités !
Réponse de le 05/03/2014 à 13:56 :
Je ne suis cassé le coude au UK, les urgences fonctionnent tres bien
a écrit le 05/03/2014 à 9:31 :
vive le gaspi! le grenelle de l'environnement qui a généré cette usine à gaz de l'écotaxe ça a un relent de nuit du 4 août 1789 où dans l'excitation on a guère réfléchi aux conséquences. ce sont les importateurs de produits chinois exclusivement et leurs babioles qu'il faut taxer et foutez en l'air ces portiques en alu.
Réponse de le 05/03/2014 à 16:36 :
Attention, ils sont partout. Si on depèce les portique en aluminium, les "récupérateurs en profiteront pour exporter ce métal en Chine et cela nous reviendra d'une manière ou d'une autre. Le mieux c'est de s'en servir comme gibet.
a écrit le 05/03/2014 à 9:30 :
La France est suffisamment bien doté en taxes et impôts en tout genre,nous n'allons pas pleurer.In fine c'est le citoyen qui paiera cet impôt déguisé (avec l'augmentation des matières premières et le renchérissement du transport) Ras le bol.Prélever et plus facile que de le gagner c'est certain.
a écrit le 05/03/2014 à 9:26 :
Moins d'argent dans les fouilles des politiques. Raz le bol de payer. Taxons les riches et les politiques et la France se portera mieux.
Réponse de le 05/03/2014 à 13:31 :
comme vous avez raison !!!! l'espoir fait vivre
a écrit le 05/03/2014 à 9:20 :
je vois une chose ,c'est que diviser pour mieux regner est une habitude de certains lobbys ,le monde journalistique est encore en train de faire un travail pour certains lobbys ,on essaie de monter les gens qui ne seront pas concernes directement par l'ecotaxe ,je dis directement parce qu'au final ,tout le monde va la subir de plein fouet,sauf ceux qui fabriquent a l'etranger ,qui ne seront taxes que sur le produit final,soit une fois,contrairement a tout ce qui sera fabrique entierement en france.,contre ceux qui seront touches tout de suite ,on essaie de faire croire aux gens qu'ils vont payer pour certains,mais la vrai question est ,pourquoi cette taxe a ete enterine un dimanche ,qui plus est ,le jour de l'election presidentielle.....a qui profite le crime comme dirait la police....
si on regarde les infos et qq soit la situation,qq soit le pays,on divise une population pour mieux la soumettre ,en ukraine,en france ,en centrafrique ,en syrie...
mefiez vous ,quand le peuple comprendra et surtout n'aura plus rien a perdre,des faits comme a nantes,il y en a aura dans toute la france
a écrit le 05/03/2014 à 9:14 :
Subventionné des projets imposés par "on ne sait qui" ! qui nécessite du matériel acheté à l'étranger ou bénéficiant à des intérêts étrangers me semble très proche d'une escroquerie!
a écrit le 05/03/2014 à 8:43 :
et on nous parle de faire des économies!! c'est vraiment se moquer des français
Réponse de le 05/03/2014 à 12:01 :
la taxe n'est pas justifiée ...c'est juste un impot en plus .
C est comme
Réponse de le 05/03/2014 à 12:28 :
Faire des économies ne veut pas dire arrêter tous projets. On peut aussi dégoudronner les routes et revenir à la charrette..
a écrit le 05/03/2014 à 8:27 :
qu'on arrête de nous bassiner avec cette écotaxe de merde ! Si la FNE n'est pas satisfaite qu'elle débourse elle même le manque à gagner et cesse de nous faire c...r
Réponse de le 05/03/2014 à 12:24 :
Ce sont les français qui vont payer pour la bêtise de certains bonnets rouges enrôler par des chefs d'entreprises plus que douteux. D'ailleurs détruire encore du matériel de bien commun alors qu'un accord à été signé en dit long sur les idées de démocraties de certains.
Réponse de le 05/03/2014 à 13:53 :
Ne parlons pas de démocratie sur ce sujet. D'abord, parce que le contrat Ecomouv a été passé dans des conditions peu transparentes, avec, détail assez savoureux, la mise en place d'une sorte de Fermier général, société privée chargée de récolter les fonds pour l'Etat (moyennant grosse rétribution). Ensuite parce que la présentation de cette nouvelle taxe a passé sous silence un certain nombre de ces caractéristiques. Comment se fait-il par ex qu'il ait fallu attendre qu'un media le révèle pour découvrir que tous les véhicules des automobilistes étaient également enregistrés par les portiques ? Ou encore que les portiques ne servaient pas de bornes de péage, mais de détection de fraude ? Comment se fait-il qu'on ait découvert par la suite, que l'objectif final, c'est bien de faire payer toute le monde ? C'est donc la fin de la gratuité des routes qu'on est en train de mettre en place, simplement par le biais d'une installation d'un outil technologique, contre lequel il sera alors trop tard pour lutter. Quand un gouvernement avance masqué à ce point, il est au contraire du devoir de tous les démocrates de résister !
Réponse de le 05/03/2014 à 16:52 :
C'est un racket organisé de toute la société francaise. Bien sur certains n'auraient pas été détectés par les portiques. Certains sont plus égaux que d'autres.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :